Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Event] Irlande - Forêt de Killarney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 19 Oct 2016 - 22:15

Un petit garçon explorait avec ses amis les bois non loin de Killarney. La vallée était verte, les bois foisonnant et mystérieux étaient une source de curiosité et de défi pour tout les jeunes de la région. Tandis qu'ils couraient, s'éloignant peu à peu de leur village paisible, désormais à quelques kilomètres de là, ils s'arrêtèrent pour lever les yeux, intrigués par d'étranges bruits. Des corbeaux, de plus en plus nombreux, les observaient, une lueur rougeoyante et malveillante brillant dans leurs yeux.Des hurlements s'élevèrent alors des bois, loin de toute civilisation, avant de s'éteindre. Plus jamais on ne reverrait ces enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 30 Oct 2016 - 6:22

la Mare obscure


''Ehi, ehi quel accueil'' pensa le jeune homme, tout sourire. Lui qui était sorti faire un tour sur le monde du dessus afin de mettre la main sur deux trois êtres vénaux à expédier en Enfers pour se calmer les nerfs, ses poings le démangeant atrocement, il était tombé sur des rumeurs concernant des enlèvement d'enfants. Ce qui eut le don de l'agacer encore plus. S'il y avait quelque chose qui pouvait l'énerver autant que le monde aristocrate qui ne savait pas où était sa place - c'est à dire six pieds sous terre - c'était bien qu'on s'en prenne à des enfants qui n'avaient rien demandé.

Bien entendu, comme tout Spectre qu'il était, il avait déjà eu à abattre des enfants, mais il lui est tout de même arrivé aussi parfois qu'il s'en retrouve parfaitement incapable. Des adultes, voir même des familles entières à anéantir, là n'était pas un soucis mais de porter la main sur des enfants... Il lui était déjà arrivé de se poser la question. Ce n'était pas de s'en prendre à leur frêles petits corps qui étaient difficiles, bien au contraire, mais c'était surtout de devoir vivre avec ce souvenir qui le hanterait éternellement. Lui qui avait déjà perdu ses frères et sœurs en bas âge à cause de la faim, du froid, de la pauvreté et de la malveillance des gens de la pire espèce qui soit, il lui était déjà arrivé de se retrouver face à des enfants aux traits affreusement familiers ou dans la même situation qu'ils étaient lui et sa famille il y avait encore à peine quelques années de cela.

Mais aujourd'hui, l'heure n'était pas aux souvenirs, mais au jugement. Noctis était bel et bien décidé à faire pleuvoir la nuit sur ceux qui avaient oser porter la main sur des bambins, quels qu'ils puissent être. Il était arrivé il y à peine quelques jours de cela à Belfast, curieux de l'agitation qu'il régnait en Irlande et espérant qu'il s'agisse d'une nouvelle manifestation de son ''ange'' adoré, quelle fut alors sa surprise de voir – dans un journal jeté là - tous ces enlèvements et les crimes abominables qu'ils pouvaient leur être infligé. Et le tout premier de ces cas là, avait eu lieu ici. Dans la forêt de Killarney.

'' Allora, era divertente, no ? Tu t'es bien amusé ? Maintenant montres toi. ''

Tandis que le Spectre prononçait ces paroles, il porta une clope à son bec et commença à l'allumer. Les premières volutes de fumées recrachées, il attendit donc, son Surplis sur le dos, que l'auteur de ces massacres daigne enfin se montrer.

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 30 Oct 2016 - 15:36



Le spectre attendait alors une réaction à ses paroles. Mal lui en prit, car à ses mots, seul le silence lui répondit. L'air devint alors froid, et il avait alors l'impression qu'il faisait soudainement plus sombre. Soudain, du bruit. En levant les yeux, il pouvait voir qu'il s'agissait alors d'un corbeau qui venait de se poser sur une branche. A priori rien d'anormal jusque là. C'est alors alors qu'un second corbeau fit son apparition, puis un troisième. En quelques instant, une bonne vingtaine d'oiseaux noirs et inquiétants étaient là, observant Noctis. Ce dernier pouvait voir une lueur rouge dans leur yeux mais le plus troublant alors était les traces écarlates qui se trouvaient sur leurs griffes et leurs becs. Qu'allait donc faire le guerrier des enfers face à cette compagnie des plus étranges? 
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 7 Déc 2016 - 16:16

Comme il le pensait, personne ne vint à sa rencontre. La clope au bec, la Harpie relâcha une énième volute de fumée tandis que sa main droite vint lui gratter l'arrière de la tête, cherchant à atteindre un recoin qui la démangeait, non dissimulé par le casque de son Surplis. Elle soupira. Forcément, à crier comme ça pour que le meurtrier se montre, ce dernier avait sans doute prit la fuite de peur de tomber sur plus fort que lui et de se faire massacrer. '' Raaah, pourquoi a-t-il fallu que je sois aussi fort, il a sans doute dû fuir devant ma puissance ah ah ah'' pensa-t-elle. A moins qu'il n'avait prit la poudre d'escampette depuis belle lurette.

Malheureusement, c'était le risque lorsque l'on débarquait plusieurs jours après qu'un meurtre ait eu lieu, l'assassin n'allait sans doute pas rester sur les lieux du crime indéfiniment, et se faire ainsi cueillir aussi bêtement. Mais bon, c'était l'une des seules pistes qui restaient. C'était ici même le point de départ de tous ces massacres perpétrés en Irlande, ici qu'avait eu lieu le tout premier, dans cette forêt. Il devait forcément rester un indice, quelque chose laissé par l'assassin. Et le Spectre espérait donc secrètement que le coupable reviendrait forcément un moment où un autre sur les lieux de son crime, restait seulement à attendre et à être extrêmement patient.

Faisant le tour du propriétaire d'une allure nonchalante, le Blond se décida finalement à aller s'adosser à un arbre qui se trouvait là - après tout il se trouvait dans une forêt - pour mieux être en position de patienter. Sa cigarette se consumant lentement, il avait donc à loisir le temps de la savourer. Relevant ensuite la tête, pour mieux suivre du regard la fumée dégagée qui s'entortillait sur elle-même et s'envolait en direction de la cime des arbres avant de s'évanouir avec le vent, il haussa un sourcil.

Son regard fut attiré par le bruit de l'apparition soudaine d'un corbeau qui vint se poser à quelques branches au dessus de lui. Très vite suivit par un second, un troisième, et ce jusqu'à ce que bientôt, une bonne quarantaine de paire d'yeux soient braqués sur lui. Un sourire en coin s'étira sur les lèvres de la Lamentation. ''Des corbeaux hein ? C'est tout ce que vous avez trouvé de mieux à m'envoyer ? '' pensa-t-il. Car après tout, leur rassemblement si précipité n'était sans doute pas anodin. Il devait forcément y avoir anguille sous roche.

'' Ah ah ah ! Désolé, mais ce n'est pas ma carcasse dont vous allez vous repaître ce soir. Stupides volatiles.''

Inhalant une énième bouffée de tabac, qu'il eut tôt fait de relâcher dans l'air, Noctis fit tomber les cendres une dernière fois avant de jeter le mégot encore fumant sur le sol, qu'il écrasa de son talon nerveusement. Les poings serrés, il se décolla de l'arbre contre lequel il s'était adossé, et releva encore une fois la tête, un sourire en coin encore plus présent sur les lèvres. S'adressant à ces oiseaux de malheur, il enflamma son cosmos avec un brûlant désir de vengeance.

'' Alors ? Quand est ce que l'on commence, Messieurs ?''
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 13 Déc 2016 - 18:37

Répondant à la provocation du spectre qui ne semblait clairement pas craindre plus que ça les inquiétants oiseaux. Ceux ci, à priori agacés par la désinvolture du guerrier s'envolèrent alors, et attaquèrent sans plus tarder le serviteur d'Hadès. Mais si au début, il avait semblé à Noctis qu'il ne s'agissait que de vulgaires volatiles, cette idée se révéla rapidement fausse. En effet, le ballet orchestré par les corbeaux qui tournoyaient autour de lui perturbait ses sens, et ce bien plus qu'il ne l'aurait pu l'imaginer. Avec stupeur, tandis qu'il chancelait, il ressentait son cosmos se dissiper, comme balayé par les battements d'ailes des oiseaux. Et alors que ses forces l'abandonnait, parmi les oiseaux qui virevoltaient en tout sens, certains d'entre eux l'attaquèrent, le lacérant de toutes parts, faisant tomber son sang au sol... 


-----------

Corbeaux maléfiques : ??? / ??? 

Danse des ailes noires : impose un malus de 10 sur la prochaine action de Noctis

Bec sanglant: 10 dégâts et inflige l'effet hémorragie (perte de 5 hps par tour, 10 si Noctis fait des actions physiques) 
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 50


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 20 Déc 2016 - 20:50

SHÔKO

       

       

Personne... il n'y avait personne au sanctuaire. Pas de chevalier d'or dans les parages. Portant son armure sur son dos, la jeune femme pris la décision de rejoindre l'Irlande pour rejoindre ses futurs camarades et les aider à protéger la terre. En l'absence d'Athéna elle ferait tout pour préserver la paix. Contrairement aux autres chevaliers, Shôko avait dû se rendre en Europe à pied. C'était un long chemin mais elle avait prit l'habitude de parcourir les terres depuis qu'elle était devenu une Saintia. Après quelques jours de marches, elle arriva prêt d'une forêt. Elle c'était surement trompé de route... elle avait entendu les dernières phrases prononcés par les autres saints qui c'était rendu ici en bateau. Malheureusement, il n'y avait pas de port dans les parages.

Les bois devant elle était plutôt sombre... et d'après ce qu'elle avait entendu sur les enfants disparu, il y avait de grande chance que leurs ennemi soit plutôt fort. Elle devait rester courageuse et pour ce faire, elle enfila son armure de bronze. Elle se sentait plus forte avec. C'est comme si sa grande sœur était à ses cotés.


" J'y vais ! "



Shôko entra dans les bois à grande vitesse. Elle voulait traverser cette zone la plus rapidement possible afin d'être tranquille. Tous ces arbres ne lui inspirait pas confiance. Elle avait l'impression d'être confiné dans une boîte. Pendant qu'elle courait, elle ressentit une émanation de cosmos. Serait-ce les autres saints ? Sans hésiter elle fit un petit détour en prenant sur sa gauche. Lorsqu'elle arriva devant la scène, elle voyait des corbeaux s'attaquer à un innocent ! En faite elle ne pouvait pas voir le surplis du spectre qui était caché parmi les nombreuses bêtes ailés.


" Atomic Thunderbolt ! " 10 Points de Cosmos [Lumière]

Shôko fait vibrer son cosmos et envoie une multitude de boule d'énergie grâce à son poing.


Son attaque de lumière avait éclairé les ténèbres et frappé les corbeaux qui avaient plongé sur la pauvre victime. Son cosmos brillait d'un bleu étincelant.


" Bande de charognard ! Je ne vous laisserez pas faire de mal à ce pauvre innoc... Ah !! "


Un surplis ! un spectre ! c'était un spectre d'Hadès ! Elle n'en avait jamais vu avant et fut étonnée d'en croiser un ici. Qu'est-ce qu'il faisait seul au beau milieu d'une forêt ?!


" Qu'est-ce que j'ai fait ! J'ai sauvé un spectre ! "se dit-elle en se prenant maladroitement la tête avec les deux mains.


Mais rapidement, Elle se remit sur ses gardes pour se préparer à l'attaque de cet homme. Les serviteurs d'Hadès étaient sournois et cruels. De plus les corbeaux avaient l'air d'avoir encore faim et ils étaient nombreux. Un petit regard vers les oiseaux lui avait permis de comprendre qu'ils n'étaient pas ordinaire ! Face à un spectre et une menace volante.... Shôko n'aurait surement pas pu trouver pire ! Son attention était tout de même beaucoup plus tourné vers le spectre. Elle le craignait plus que l'autre menace.


Point de vie : 120
Point de cosmos : 120 - 10 = 110
Point d'armure : 240

Shôko
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Ven 23 Déc 2016 - 17:32

Ça y était, les voilà qui filaient tout droit dans sa direction. L'assaut était finalement lancé. Se préparant à l'attaque, la Harpie tenta tant bien que mal de porter son attention sur un des volatiles tout d'abord, quitte à les faire tomber un à un comme des mouches. Quelle fut alors sa surprise lorsqu'elle se rendit compte que ce n'était pas face à une armée de soldats désordonnés qu'elle faisait face, mais littéralement face à un ballet d'ailes et de plumes noires de jais qui dansait et virevoltait dans tous les sens avant de fondre sur leur malheureuse proie.

Le jeune Spectre rassembla encore davantage son cosmos mais lorsqu'il voulut porter une attaque, il se rendit compte que ses forces s'estompaient. Il chancela et recula d'un pas en arrière pour avoir une meilleure vision d'ensemble de la scène et avoir un meilleur champs d'action. Mais, mit au pied du mur il n'eut pas d'autres choix que de croiser ses bras devant son visage pour essayer de se protéger du mieux qu'il put. Acculé et prit au dépourvu ce fut la première chose qui lui vint en tête. Tout s'était passé si vite. Il ne comprenait pas ce qui avait bien pu se passer mais tout ce qu'il savait c'était qu'il était dans un bourbier pas possible et qu'il ignorait comment il allait pouvoir se tirer de ce mauvais pas. Même les protections de mes bras ne furent pas suffisants, becs et ongles me les lacérèrent et me les tailladèrent, maculant le sol d'un peu de mon sang. Si même ses forces l'abandonnaient qu'allait-il bien pouvoir trouver d'autres.

Mais avant d'avoir pu trouver la moindre solution à son épineux problème, voilà qu'une multitude de jais de lumière vinrent frapper les corbeaux, les déstabilisant et me donnant une ouverture. J'en profitai pour aller me placer du côté de la personne qui était intervenue en ma faveur. Ce fut avec un très large sourire en coin que je fus surpris de constater que c'était une belle jeune femme et qui plus est une Sainte, qui m'avait prêté main forte.

'' Hé bien, hé bien, qu'est ce que nous avons là. Toujours à se mêler des affaires des autres, hein. Mais on peut dire que je vous dois une fière chandelle Sweet Heart. Je vous en dois une, néanmoins...''

Tournant le dos à la belle rousse, Noctis se remit en position de combat, prêt cette fois-ci à en découdre pour l'attaque surprise qu'il avait subi.

'' Néanmoins, c'est mon combat. Retournez donc vous occupez de ce qui ne vous regarde pas et laissez les grands se charger de ça Darling. Quant à vous, vous m'avez pris par surprise mais cette fois, je vais vous faire payer bande de vautours !''

Citation :
*Sweet Chocolate(doux chocolat):30pts de Cosmos. Attaque Moyenne.
Le Spectre fredonne une chanson mélodieuse et déclenche une petite réaction cosmique qui affaiblit étrangement son adversaire.

--------------------
Points de vie : 140 - 10 - 5 = 125
Points de Cosmos : 140 - 30 = 110
Points d'armure : 280 - 10 = 270


Dernière édition par Noctis le Mer 28 Déc 2016 - 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 27 Déc 2016 - 19:16

Les oiseaux ne semblaient pas plus effrayés que ça par l'intervention inattendue de la sainte, quand bien même celle ci en avait abattue quelques uns avec ses boules d'énergie. Tandis qu'elle réalisait qu'elle venait de sauver un spectre, celui ci fit face alors à son étrange assaillant, prêt à en découdre. Blessé par les corbeaux, il se contenta alors d'user d'une étrange technique qui, par le biais d'une chanson semblait affaiblir ces oiseaux de mauvais augure. Mais si effet il y a eu, il était difficile pour le spectre de le déterminer, les corbeaux semblant plus déchaînés que jamais. Tournoyant autour d'eux, semblant de plus en plus nombreux, à moins qu'il ne s'agissait d'une illusion, à la fin Noctis pu voir comme un seul oiseau. Grotesque forme ailée et ténébreuse, l'être monstrueux formé par le groupe de corbeaux attaqua alors avec une férocité qui n'avait d'égale que sa rapidité le guerrier des enfers. Telle une tornade d'ébène, la forme frappa de plein fouet Noctis, plongeant des serres dans sa chair, comme déchirant les entrailles du spectre malgré la protection du surplis. Sous les yeux de la sainte, le soldat d'Hadès semblait disparaître sous ce groupe déchaîné de corbeaux qui semblaient se repaître du spectre. 

---------------

Corbeaux maléfiques: 
Coups reçus: 30 + 10 
Coups parés: ??? 
Coups donnés: 40 

hp:???-???= ???
cs: ??? -??? = ???


Appétit du roi corbeau  40 dégâts 
Imparable si la cible est victime de l'effet hémorragie. (noctis n'ayant pas bloqué la précédente attaque, il en est donc victime.)
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 50


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 28 Déc 2016 - 1:01

SHÔKO

       

       

Les poings lumineux de Shôko avait eu leur effet et les corbeaux s'agitèrent dans tout les sens. Bien ! C'était déjà ça de gagné. Seulement, voir qu'elle venait de protéger un spectre la perturbé un peu. Elle fut déconcerté en voyant son vil sourire. La demoiselle recula d'un pas en restant sur ses gardes. Il allait peut-être l'attaquer maintenant qu'il était libéré.


" Tu ne me dois rien du tout ! Si j'avais vu ton surplis je ne serais pas intervenu ! "


L'homme c'était mis près d'elle pour faire face aux oiseaux qui revenaient de plus belle. L'attaque de Shôko les avait à peine ralentis. Ce n'était pas des animaux ordinaires. Voilà qu'il jouait au protecteur avec elle... Elle n'aimait pas être mis à l'écart de cette façon ! Elle était une sainte, mourir pour protéger la terre faisait parti de son devoir. La jeune femme resta immobile et silencieuse. Inutile de discuter avec lui. Elle allait le laisser faire puisqu'il le souhaitait.


" Je n'avais pas l'intention de t'aider d'avantage de toute façon ! "


Restant en arrière, Shôko resta tout de même sur ses gardes au cas où elle se ferait attaqué à son tour. Les corbeaux étaient de plus en plus nombreux, ce n'était pas un phénomène ordinaire. Cela avait peut-être un lien avec ce qui se passé. Si c'était le cas, elle devait essayer d'en apprendre plus. Les yeux rivés vers le combat, elle décida de reculer et de sauter sur une branche d'un arbre pour observer le spectre combattre. Les corbeaux ne formaient plus qu'un. Ils étaient grands et impressionnants. La jeune fille resta à l'affût de la moindre faille. Le poing serré elle regardé avec attention les bêtes ailées ainsi que son ennemi spectre. Elle ne pouvait malheureusement pas voir ce qui se passait. Les plumes des volatils étaient trop dense et enveloppé le serviteur d'Hadès. Tant pis pour lui, elle ne s'en inquiétait pas. Elle devait surtout se préparer à être la prochaine proie. Analyser les mouvements des oiseaux étaient la meilleurs solutions pour le moment.


Point de vie : 120
Point de cosmos : 110 + 10 = 120
Point d'armure : 240

Shôko
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 28 Déc 2016 - 5:14

Evidemment elle ne serait pas intervenue si elle avait vu que la pauvre victime était un Spectre. Mais bien sûr, pensa ce dernier. Il restait persuadé que la nature de la personne agressée n'importait que peu, tant qu'elle était gravement en danger. C'était ainsi qu'il voyait la façon de faire des Saints. Et plus encore que ça, il était persuadé que cela les mènera à leur perte un jour. Il s'en réjouissait déjà d'avance, un fin sourire en coin s'étira encore davantage sur ses lèvres.

Mais très vite il se concentra à nouveau sur son propre combat. Le moment était mal choisi pour se préoccuper des autres. S'il ne faisait pas attention, il risquait encore une fois de passer un très mauvais quart d'heure et ça il ne le savait que trop bien. Bien entendu, il vouait une confiance sans bornes en ses capacités. Il n'empêchait néanmoins qu'il y avait encore peu, il avait clairement sous-estimé son adversaire et il en avait payé les conséquences. Ce n'était certes que de petites égratignures, mais quand même, l'attaque précédente était tout de même parvenue à passer outre son Surplis, laissé une partie de ses avant bras à nue et tailladé sa peau. Il ne pouvait clairement pas laisser passer un tel affront une seconde fois. Autant donc, se montrer plus prudent.

Ressentant la rousse s'éloigner légèrement du champs de bataille, Noctis allait pouvoir se battre en occupant toute l'espace et en ne se faisant pas gêner une seconde de plus. En garde, il éleva son Cosmos et lança son attaque. Etrangement, cela ne sembla pas faire le moindre effet sur les volatiles qui, au contraire, donnèrent même l'impression de se rassembler encore davantage au dessus de sa tête. Très vite, le fruit de l'union de tous les corbeaux comme soudés les uns aux autres, ne tarda pas à prendre la forme d'un seul et même piaf aux ailes d'ébène d'une très grande envergure.

Au moins le sbire d'Hadès allait pouvoir conjurer ses forces sur une seule et unique cible au lieu de s'attarder à frapper les oiseaux un par un, se rassura-t-il. Quelle naïveté. Il ne se douta pas immédiatement que la force de frappe de la créature s'était elle aussi décuplée proportionnellement au même titre que sa taille. Mais malheureusement il n'allait pas mettre très longtemps à s'en rendre compte. En effet, il ne fallut qu'un seul assaut au monstre pour lui montrer un aperçu de sa puissance nouvelle. De très nombreuses serres lui rentrèrent dans la chair tandis qu'une nuée de rapaces composant la créature ailée se ruèrent sur lui, comme pour achever le travail et dévorer vivante leur pauvre proie.

''Qu... Qu'est-ce qu....''

Maudissant son impuissance, la Harpie tomba à genoux, ses mains appuyées sur ses plaies ouvertes. Son sang se répandait rapidement sur le sol. '' C'est quoi ce bordel !'' se répétait-elle alors qu'elle sentait littéralement sa vie le quitter et se déverser sur l'herbe tout autour d'elle. Ses yeux cherchèrent la protectrice d'Athéna pour qu'elle lui vienne en aide, en vain. Si cette dernière voulait porter secours à une personne en danger, c'était exactement le bon moment. Qu'importe si elle était obligée de demander main forte à un minette du camps adverse, tant qu'elle passait pas l'arme à gauche, c'était tout ce qui comptait. Et étant donné que l'autre était venue sur place, autant qu'elle se rende utile, non ? Et pis, pour une fois qu'ils étaient dans le même camps, elle pouvait faire un effort. Elle ferait preuve d'une cruauté semblables à celles des partisans du Seigneur des Ténèbres, si elle préférait choisir d'assister paisiblement à l'agonie du blond, quelle fut-ce sa filiation. Et pis, quand bien même il venait à trépasser, une telle abomination ne finirait-elle pas par s'en prendre à d'autres innocents si elle s'en sortait vivante de cet affrontement sans merci ? Crachotant des gerbes de sang, l'étoile de la Lamentation bouillonnait de rage sur place.

'' Ve... Ver... Vermines !''

Ce fut tout ce qu'il put être en mesure de prononcer entre plusieurs râles  de douleur et d'énervement. '' Vous allez me le payer ! Vous verrez bien qui rira le dernier'' aurait-il voulu ajouter. Mais c'était sans compter sur les déchirements lancinants qu'il pouvait bien ressentir. Comment, lui un Soldat du Sombre Monarque pouvait-il bien se faire écraser de la sorte et mourir comme un chien ?! Il ne comprenait pas. Il avait demandé plus de puissance, et on le lui en avait donné, mais apparemment il fallait croire que c'était loin d'être assez suffisant. Il avait même hérité d'un Surplis. Quelle maigre consolation, en dépit de la faible protection qu'elle lui avait apporté. Elle était donc inutile. Non. Ce n'était pas assez. Ce n'était jamais assez. Il voulait plus, bien plus de pouvoir. Il avait échappé de très près de la mort, tout ça pour quoi ? Pour au final la rencontrer ici et maintenant ? Non cela ne se pouvait pas. Il refusait de l'admettre. Lui qui s'était moqué tant de fois des cadavres en décomposition qui se noyaient inlassablement dans le lac de la Quatrième Prison, il était hors de question pour lui de les rejoindre si vite et en aussi bon chemin. Il allait continuer à se battre, jusqu'au bout. Jusqu'à ce que ses forces l'abandonnent pour de bon.

Dans un excès de rage noire, son cosmos se concentra à son paroxysme. Oui, il allait leur faire payer. Oh ça oui, il allait leur montrer de quoi il se chauffait. '' Allez saluez Sa Majesté Hadès, vous qui avez osé vous en prendre à l'un des siens, et qui avez ainsi donc osé bafouer son autorité '' jubila-t-il intérieurement.

Citation :
*Greed the Life(avidité de la vie):60pts de Cosmos. Attaque 7ème sens.
Attaque imparable. Le Spectre prend possession du corps de son ennemi, lui écartèle les bras et les jambes et une décharge cosmique vient le frapper violemment au corps sans défense. L'adversaire ne pourra defendre la prochaine attaque cosmique.

-----------------------------
Points de vie : 125 - 40 - 5 = 80
Points de Cosmos : 110 - 60 = 50
Points d'Armure : 270 - 40 = 230
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
100/200  (100/200)
Cosmos Cosmos:
117/234  (117/234)
Armure Armure:
77/420  (77/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 28 Déc 2016 - 18:18

=> Palais d'Arès

Ce qui pousse les humains à oublier la véritable notion de la Peur... est le désir d'oublier la nature même des abysses. Pourtant, chaque jour, les mortels sont harcelés par ces forces invisibles. Un monstre n'est pas forcément le plus effrayant par moment. Une simple émotion, un simple événement, peut faire naître les angoisses les plus violentes. C'est pour cette raison que l'esprit humain oublie les cauchemars... les victimes refusent de se souvenir de ceux-ci, de peur de sombrer plus profondément dans les Abysses. La vérité est qu'ils peuvent chercher à fuir les ombres, mais celles-ci arriveront toujours à les atteindre. Voilà la véritable puissance de la Peur, pierre angulaire de l'âme, de l'être... de l'esprit. « C'est ainsi … en oubliant une telle vérité, les mortels se sont enfermés. Inférieurs ils sont... inférieurs ils resteront. » Sauf si des âmes supérieures viennent à les guider jusqu'aux portes d'une nouvelle forme de vie. La mort est parfois nécessaire... et c'est actuellement ce qui se déroule, dans les terres d'Irlande. Horreur et désolation se sont alliées, pour rappeler aux Hommes leur infériorité. Et c'est cette activité obscure qui pousse le héraut à suivre une piste que seul lui pourrait observer. Oh, pas qu'elle soit si exceptionnelle que ça... il utilise simplement ses propres avantages. Et ses avantages... c'est de parler la même langue que les Ténèbres les plus indicibles de ce monde. Engeance de Nosferatu un jour, engeance de Nosferatu toujours.

Ainsi, ce n'est pas auprès de paysans, d'érudits, ou même de taverniers que le patriarche Rosenthal va chercher informations et rumeurs... mais auprès de fidèles, d'alchimistes et d'oracles sans forme. Une rumeur, sur un premier enfant. Puis vient de nouvelles voix, des corbeaux murmurant à de bonnes oreilles, qui viennent ensuite prévenir le maître du culte. Éveillés ces endroits, redonner une puissance à ces peuples hybrides, mutants, ignobles et isolés, cela avait été la mission du héraut par le passé. Ces mêmes lieux de cultes, et autres sanctuaires plus spéciaux, deviennent maintenant le centre des recherches de Ludwig. Ce dernier écoute alors chaque murmure. C'est ce qui le mène dans les terres du Royaume Unis. Mais avant de rejoindre le territoire irlandais, l'héritier fait obligatoirement un détour dans les profondeurs écossaise, pour rejoindre mettre en place les derniers éléments. Les souvenirs des différents hérauts sont formels : il ne faut en rien mettre de côté des éléments précis. Les troubles en Irlande suivent une logique, que l'héritier comprend assez rapidement grâce à ses dernières recherches. Les sacrifices font partis d'un rituel précis. Les exécuteurs de ce rituel cherchent-ils à invoquer une chose ? Un fléau ? Un démon ? Ou alors le rituel possède-t-il d'autres objectifs ? Sans savoir réellement les éléments précis du rituel, il est difficile de mettre en avant un objectif. Ainsi, plutôt que d'envoyer des personnes enquêter, le héraut décide de suivre maintenant les ordres, en utilisant les informations découvertes. Il ne lui fallait plus qu'un endroit... Tant de rumeurs, tant d'événements, qu'il est difficile de choisir. C'est ainsi que l'héritier est arrivé jusque dans un territoire proche de Killarney...

Une tension est palpable dans ce village. Les mères pleurent leurs enfants perdus, les pères essayant, eux, de se donner du courage pour partir à la recherche des garnements égarés. Mais la vérité est que la peur, l'angoisse, dominent maintenant chacune de leur respiration. Qu'importe le pays, qu'importe les événements... dans ce genre de village, tout se sait et tout prend rapidement d'importantes proportions. Isolés des villes plus importantes, parfois le seul érudit présent est un prêtre, un médecin de campagne... Les habitants ne savent faire confiance à personne... ils doivent se débrouiller seuls. Alors, quand leur engeance disparaît, ils tombent facilement dans le désespoir. Ils commencent à se détester entre eux. « Pourquoi mon enfant et pas le sien ? » ou « Pourquoi je l'ai laissé y aller ? ! » Les graines du désespoir, de la peur, germent et se développent. Ils commencent alors à se souvenir... que l'effroyable est universel.  

Ainsi, lorsqu'une femme sort rapidement de chez elle, l'angoisse déchirant son esprit et qu'elle cherche à s'isoler aux abords du village, elle attire forcément Ludwig qui vient à peine d'arriver au village. Oui, ils semblent prêt... et il faudra commencer par elle. Il la suit, donc... marchant lentement alors qu'elle accélère le pas, traversant une ruelle pour rejoindre ensuite un ruisseau... Mais lorsque son regard se pose sur la rivière, sa respiration est bloquée. « Il n'y a pas qu'un monstre... dans le monde... » Une simple phrase pour rappeler à cette âme défunte... qu'elle n'aurait jamais dû oublier... comme les autres mortels. Et tandis que son corps tombe lourdement dans le ruisseau, la silhouette du héraut se retourne, rejoignant le village. Des volutes sombres commencent à tourner dans ses mains – Ludwig ayant laissé son livre dans les murs de son manoir – avant de s'écarter brusquement. Le cosmos atteint les premières victimes, des hurlements naissant dans leurs gorges avant de tomber brutalement au sol. Un léger sourire apparaît contre ses lèvres. C'est donc sans un mot qu'il lève maintenant la main et, sous ce ciel sombre, apporte sa pierre à l'édifice d'angoisse, de violence et d'horreur qui commence peu à peu à se dresser sur les terres irlandaises. La douleur est grande, la folie qui l'accompagne l'est bien plus encore. Et enfin, lorsque le dernier habitant tombe au sol, rampant pour tenter de fuir ce nouveau mal, Ludwig, lui, approche doucement. Du sang coule de ses doigts, maculant aussi sa bouche et ses vêtements. Il pose son pied contre le corps de l'homme, se penchant doucement tout en lui redressant le visage. Puis, il lui murmure, simplement. « Emmène-moi... là où les enfants ont disparu... » Et il comprend... Il comprend que ce qui a emmené leurs enfants n'est pas ce démon qui avançait dans les rues... La vie est cruelle n'est-ce pas ?

Le corps de l'innocent tombe, vie et visage arrachés dans un ultime hurlement. La tenue de Ludwig est maintenant propre, alors qu'il observe la forêt. « C'est donc ici... » Il commence à avancer, s'enfonçant dans les profondeurs sylvestres. Au fur et à mesure de son avancée, son regard observe l'obscure paysage. Si quelque chose s'est produit ici, cela a été suffisamment contre-nature pour faire fuir la faune locale qui semble inexistante. Enfin, une nouvelle odeur commence à se manifester, obligeant le héraut à plus de prudence. L'odeur n'était pas seulement celle du sang – bien qu'elle s'y associait – mais celle de l'énergie cosmique. Des utilisateurs du cosmos... peut-être... Chevaliers ou ermites ritualistes ? Une question qui trouvera bientôt une réponse. Par mesure de sécurité, l'héritier Rosenthal décide d'enfiler son « armure ». Ainsi, tout en avançant, ses vêtements s'effacent peu à peu, laissant voir par moment sa peau, bien qu'elle est rapidement couverte par une nouvelle tenue. À partir de cet instant, une symphonie étrange s'élève, des mouvements de fracture, de mouvement, provenant de son corps lui-même. La seule possible réponse à l'origine de ce bruit provient du visage de Ludwig. Des fissures commencent à apparaître, la peau s'effritant peu après à certains endroits... mais un masque se forme bientôt, par une matière pâle qui s’échappe des espaces libre de son visage. Blanc, le masque est formé de plusieurs arabesques aux angles parfois difficiles à observer. Ils semblent d'ailleurs, parfois, en mouvement... C'est donc sous cette apparence que le héraut traverse les sentiers, pour arriver jusqu'à l'origine de cette odeur... Croisant les bras, il observe alors, sans un mot... ce combat entre un homme en armure sombre et des corbeaux. En retrait se trouve une silhouette féminine, dont l'armure, elle, est bien plus rayonnante.

Quel étrange spectacle que voilà...

----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.


Dernière édition par Ludwig von Rosenthal le Sam 7 Jan 2017 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katharina
Newbie
avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Sam 31 Déc 2016 - 13:04


Arrow salle du trône

Katharina sortit de la salle du trône, parcourût d’une traite les domaines divins ainsi que la fosse des calamités. Elle traversa les arches brûlantes du désert de feu puis se rendit prestement dans les appartements de son frère. Au moment où la jeune femme s’apprêtait à entrer dans le vestibule, un garde l’arrêta en lui bloquant le passage avec sa lance. La jeune guerrière croisa le regard froid du soldat qui prit la parole :

Halte Mademoiselle ! vous n’avez pas le droit de pénétrer dans ces lieux sans l’autorisation du cardinal du feu !

Elle savait que cet homme ne faisait que son devoir, mais cette intervention l’indigna quelque peu, elle lui parla sèchement en jetant le message à ses pieds :
 
Soldat ! je connais le protocole, transmets-lui cette missive dès son retour sinon je ne donne pas cher de ta misérable existence !  

La combattante ne voulait surtout pas l’inquiéter inutilement et se devait d’informer son supérieur sur ses déplacements. Elle poursuivit son chemin en franchissant la porte de la guerre, déploya ses ailes d’ébène dans les cieux éblouissants et ressentit l’aura ténébreuse du héraut tel un sillage persistant. Elle trouva ce système plutôt astucieux * Tiens, il a décidé de nous guider jusqu’à lui, c’est très pratique car je n’ai aucune idée de l’itinéraire que je vais emprunter. Au moins j’atteindrai ma destination sans me perdre en cours de route * Elle reprit son chemin en suivant le lien cosmique à travers l’Europe, elle plana au-dessus des temples et des cités grecques en camouflant sa présence aux habitants.

La sœur d’Alectryon survola les paysages magnifiques hongrois, des châteaux majestueux perchés sur les montagnes blanches de la Germanie. Par la suite, son périple arriva à son terme quand l’incendiaire laissa loin derrière elle les villes brumeuses du Royaume-Uni, un splendide panorama s’offrait à ses yeux émerveillés. Au bout d’un certain temps, elle se posa dans une forêt en découvrant un décor sinistre qui n’avait plus rien à voir avec les falaises escarpées de Dublin. Elle vit un effroyable charnier dans un village dévasté, les corps des innocents se putréfiaient dans les maisons en ruines qui s’écroulaient une à une. D’autres cadavres situés près d’une fontaine asséchée baignaient dans une mare écarlate croupissante, une odeur pestilentielle de pourriture se répandait dans cet endroit macabre.

Les survivants terrassés par une peine immense erraient parmi les décombres à la recherche de leurs proches, ils se couvraient le visage avec un bout de tissu épais afin de respirer convenablement. Katharina était aux anges en regardant ce massacre qui réveilla ses instincts meurtriers, elle avait soudainement une furieuse envie de participer au carnage. Elle enjamba promptement les dépouilles immondes et aperçut des gouttes de sang fraiches menant à un champ de bataille, la jeune femme reconnut à quelques mètres d’elle l’homme masqué. Elle s’approcha de Ludwig en s’inclinant devant lui afin de le saluer avec déférence, puis observa les deux guerriers qui faisaient face à des corbeaux noirs.

Le surplis du Spectre était sombre tandis que la cuirasse de la sainte paraissait très étincelante.
Un sourire diabolique s’afficha sur la figure du maitre d’armes empressé de passer aux choses sérieuses
*Bon j’ignore ce qui se trame ici, mais je m’en fiche royal ! je dois surtout veiller sur Alia et boucherie !!!* Elle attendit l’occasion de provoquer en duel sa future victime.          
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Sam 31 Déc 2016 - 14:39

Suivre un fil d’Ariane, un fil de cosmos, simple à faire. Il s’agit d’un de nos guerriers. Je ne connaissais pas ce Ludwig avant qu’il ne se présente devant son Altesse Arès. Voilà qui ne sera pas pour me déplaire, agir hors des murs de notre sanctuaire, et de plus, connaitre un de nos éléments au cœur d’un problème. La piste est fraiche pourrait-on dire. Je suis le fil continu du guerrier jusqu’à ce que mes pas et mon voyage aient franchi quelques frontières au nord, une étendue d’eau et quelques landes parmi les plus mélancoliques.

Une forêt. Rien de plus là où je me dirige.

Et la présence de Katharina se fait ressentir à présent. Tous deux, elle comme lui, sont présents devant moi, là, à une centaine de mètres tout au plus. Je ne sais pas vraiment ce qu’il peut se passer par ici, je n’ai pas été informée des événements qu’on nous demande de surveiller. Cependant, les directives d’Arès sont claires.

Un combat à lieu ici…  

Lorsque mes yeux se posent sur la zone depuis laquelle j’ai pu ressentir un trouble cosmique, ce que je perçois me parait étrange de prime abord et puis sans un mot ni jugement je me place derrière Katharina. Il y a un Spectre et un Saint qui semblent aux prises avec un être étrange sans réelle consistance si ce ne sont que des oiseaux, des corbeaux, qui s’agitent en tous sens et attaquent sans distinction. Que faire dans un premier temps ? Attendre ? Observer ? Parler ?  

Je n’ai pour le moment que l’envie de comprendre ce qu’il se trame ici.

Et posant ma main sur l’épaule de Katharina je l’encourage par quelques mots à la retenue, juste ce qu’il faut, afin de laisser le Héraut de Phobos avancer ses pions sur l’échiquier que nous venons de rejoindre ; quelle que soit sa décision, il conviendra de le suivre.

- Patience, Maître d’Armes… Il se trame beaucoup ici et il serait plus sage d’en savoir plus avant… d’avancer trop tôt…


Les 2 guerriers présents sur place et la chose qui est ici sont assez proches pour m’avoir remarqué. Justement, je ne cherche pas à me cacher à leurs yeux… L’arrivée de 3 Berserkers peut avoir du sens et surtout provoquer une certaine forme de peur pour ceux qui, solitaires, ne pensaient pas en ces lieux se retrouver avec une arrivée massives de fidèles sujets à Arès… Pourtant je n'ai rien dit en avançant vers Ludwig et Katharina, je n'ai donné aucun indice. Mon armure parait bien plus légère que celle des berserkers, je porte néanmoins un glaive au côté, ma posture est celle d'une guerrière entrainée... ma prestance, digne des plus grandes vestales des temps passés... Nul doute qu'ils pourront faire le rapprochement sur notre provenance sans que je n'ai besoin de parler ; pour le moment en tout cas.



25 décembre - 31décembre = 7 jours  x 5 = 35 Pv et Cosmos récupérés
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 3 Jan 2017 - 15:17

Le spectre, poussé semble t il dans ses derniers retranchements, se déchaîna. Faisant exploser son cosmos, il lança alors ce qui devait être sa plus puissante attaque. Libérant une décharge d'énergie cosmique sur les oiseaux déchaînés, ceux ci étaient alors paralysés tandis qu'ils voyaient leurs corps se briser irrésistiblement. D'autres guerriers approchèrent de la scène, se tenant à une distance qu'ils jugeaient prudente pour observer l'étrange scène. Le spectre était bien déterminé à détruire cet assaillant aussi étrange qu'imprévisible, le faisant intensément souffrir. Les oiseaux poussèrent des cris de douleurs intenses tandis qu'ils tremblaient de douleur, pris au piège dans la technique fourbe et sournoise du spectre. Une lueur rougeoyante brûlait de plus en plus dans leurs yeux. Puis pour la plus grande surprise du guerrier d'Hadès ainsi que de son public, les oiseaux maléfiques explosèrent alors, saturés d'energie cosmique, dispersant une pluie de plumes tranchantes aux alentours avec force et fureur tandis que l'ennemi disparaissait dans la mort. 


-------

Corbeaux: morts

"Pluie de plumes noires tranchantes!" 

Inflige 12 dégâts et effets hémorragie à tout ceux présent dans le topic (inflige 5 hp par tours, 10 si une action physique est utilisée par un joueur)
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 50


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 8 Jan 2017 - 21:24

SHÔKO

       

       

Le sang du spectre coulait énormément. Il était en grande difficulté contre des corbeaux. Ils étaient nombreux et fort. Shôko se demandait si elle arriverait à s'en sortir. Soudain, le serviteur d'Hadès concentra une grande quantité d'énergie. Sa force était ahurissante. Jamais elle n'avait ressenti un tel cosmos. La demoiselle resta sur sa branche d'arbre et regardait les oiseaux se faire démembrer. C'était plutôt effrayant à voir, mais ils étaient tous démoniaques et devaient mourir. Elle était contente de voir qu'il avait réussi, au moins, elle n'aurait pas à s'en occuper. Il ne lui restait plus que le spectre à vaincre.

Seulement, les corbeaux explosèrent à leurs tours et des plumes tranchants se dispersèrent tout autour. Shôko avait à peine eu le temps de comprendre ce qui se passait avant de sentir une des plumes venir frapper la branche sur laquelle elle était. La branche se brisa et elle tomba tout en évitant miraculeusement les autres objets tranchants qui était venu sur elle. Une fois par terre, elle aperçu d'autre plume venir à sa rencontre. Rapidement, elle tendit le bras en avant pour créer une barrière de lumière et dévié les projectiles.


" Ouff... je l'ai échappé belle "


La demoiselle se releva difficilement, non pas qu'elle avait reçu un coup mais plutôt parce qu'elle savait qu'elle n'était pas passé loin d'être découpé par ces plumes. Même en mourant ces bestioles avaient été dangereuses. Elle frotta son armure pour essuyer la poussière et les feuilles qui c'étaient posé dessus. Mais non loin de là, juste derrière, elle se retourna pour voir trois autres personnes. Elles portaient toutes une armure sauf l'un d'entre eux qui avait des vêtements classiques et un casque ? Mais il avait l'air clairement de leurs cotés. Ce n'était pas des surplis ni des saints. Elle n'avait jamais vu de telles armures. Plutôt méfiante elle recula légèrement pour leurs faire face et donc rester dos à Noctis. Elle avait oublié qu'un spectre était derrière elle, car elle se méfiait surtout des trois nouveaux arrivants, elle ne savait pas comment l'expliquer, mais elle sentait que cette menace était plus importante. Qu'elle idée d'être venu ici !


" Qui êtes vous ?... "


Point de vie : 120
Point de cosmos : 120 - 12 (Pour la défense) = 108
Point d'armure : 240

Shôko


Dernière édition par Shôko le Ven 13 Jan 2017 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Ven 13 Jan 2017 - 12:50

Le Spectre afficha un très grand sourire de satisfaction à la vue des volatiles se tordant de douleurs et hurlant de tout leurs petits êtres chétifs, alors qu'ils agonisaient.

    Il avait vraiment tout donner dans cette dernière attaque et ne le regrettait absolument pas, se convainquant que cela avait été nécessaire et en avait valu la peine. Et tant pis si toutes les personnes qui s'étaient rassemblés un peu plus loin, comme de simples spectateurs au théâtre, l'avaient vu faire. Ces gens là étaient pire encore que les piafs qu'ils venaient d'affronter. Ils l'avaient observé se battre pendant tout son combat sans même daigner bouger le moindre petit doigt pour venir lui prêter main forte alors qu'il était clairement en difficulté. Il aurait bien voulu les voir à sa place tiens, pour pouvoir se marrer un coup.

    Non, en aucun cas il n'aurait pas pu faire durer le combat plus longtemps, et retarder son attaque la plus puissante. Qui sait ce qu'il aurait bien pu lui arriver de plus s'il avait tardé ne serait-ce qu'un peu plus longtemps à la lancer. Il ne voulait même pas le savoir, et l'essentiel c'était qu'il en était finalement ressorti vainqueur non ?

    Tout de même, pour de si petites créatures, elles lui en avaient vraiment fait baver, et pas qu'un peu. Qui aurait alors pu se douter, qu'une fois arrivées si proche de la mort, elles n'avaient pas encore dis leurs derniers mots ? Tandis qu'elles rendaient leurs derniers souffles, leurs pupilles se mit à luire d'une lueur rougeoyante, d'une lueur qui ne cessait de grimper en intensité, jusqu'à ce que cela se produisit. Elles explosèrent, littéralement, en une pluie de plumes noires tranchantes.

    Se trouvant aux premières loges, Noctis n'eut qu'à peine le temps de se protéger à l'aide de ses avant bras. Il fut touché de plein fouet, et de nouvelles blessures vinrent s'ajouter à celles qu'il avait déjà, mais il s'en moquait éperdument. A l'idée d'avoir finalement pu s'en tirer alors qu'il était en très mauvaise posture, il jubila même, et, tout en peinant grandement à se remettre sur pied, il fit alors résonner dans l'air un rire de tous les diables. Du moins, entre deux gerbes de sang.

    Car oui, mine de rien, il avait tout de même sacrément été touché. Titubant, chancelant tout en se tenant les côtes, la Harpie déplia les ailes de son Surplis, prête à prendre son envol. Elle s'en était sortie après tout et méritait donc bien un peu de repos. Et puis, elle n'avait plus vraiment rien à faire ici, tout ce qui allait se passer, n'était plus son problème. Elle s'était occupée de la créature, avait bien passé ses nerfs dessus, s'était bien défoulée, bien fait démonter, maintenant elle pouvait rentrer au bercail.

    Mais lorsqu'il vit la Sainte faire face aux trois mystérieuses nouvelles apparitions, lui tournant le dos comme s'il n'était déjà plus qu'un cadavre dont on n'avait même plus besoin de faire attention, cela agaça quelque peu le sbire d'Hadès. Il soupira et contre toutes attentes se saisit d'une cigarette qu'il alluma aussitôt. Il en prit deux longues bouffés, sachant pertinemment qu'il n'aurait pas le temps de la terminer, et en relâcha de très longues et odorantes volutes dans l'air. Il s'avança alors vers la jeune femme, attrapa son épaule droite avec sa main gauche et la tira doucement mais sèchement en arrière. Entre deux nouvelles bouffées, il lui murmura alors quelque chose à son attention.

'' Encore combien de fois il va falloir que je vous répète de ne pas vous mêler des affaires des grandes personnes, fillette.''  

    Ce n'était pas qu'il voulait jouer aux héros, après tout ce n'était pas vraiment dans sa nature, et ce n'était pas vraiment pour impressionner la belle non plus, même si mine de rien on avait toujours à y gagner quelque chose en sauver une demoiselle en détresse, mais c'était surtout que le blond prêchait une forme d'honneur. Elle l'avait aidé, il l'avait aidé, cela s'arrêtait là.

''Les Saints n'ont rien à faire ici. Si vous voulez partir, c'est maintenant. A présent nous pouvons dire que nous sommes quittes.''

    Pour ponctuer un peu plus ses propos, il lui fit signe de la main pour la pousser encore plus à partir.

'' Non, ne dites rien. Non ne vous en faites pas pour moi, après tout, je suis un Spectre. Je ne crains pas la mort. ''

   Puis, il se retourna vers les trois assaillants.

'' Je peux donc supposer que vous venez pour moi, Monsieur et Mesdames ? Après tout, qui ne le voudrait pas ah ah !''
----------------------------
Points de vie : 80 - 5 - 12 = 63
Points de Cosmos : 50
Points d'Armure : 230
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
100/200  (100/200)
Cosmos Cosmos:
117/234  (117/234)
Armure Armure:
77/420  (77/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Ven 13 Jan 2017 - 14:49

Les ordres d'Arès doivent être réalisés, c'est ainsi, personne n'est au-dessus des lois du Maître des Carnages et de la Guerre. Et c'est grâce à cet ordre que le héraut de Phobos n'est plus l'unique représentant des forces spartiates dans cette forêt sombre. La première silhouette à se manifester est la guerrière présente lors de la punition de la prêtresse. Son visage est toujours familier pour le serviteur de Phobos... mais sa mémoire ne semble pas la reconnaître totalement. Un phénomène bien étrange qu'il faudra élucider lorsque cette histoire de rituel sera terminée. C'est donc d'un signe de tête que l'engeance du Nosferatu accueille la combattante, qui semble montrer une certaine impatience. D'un mouvement de main, Ludwig lui ordonne de rester pour le moment à cette distance. Ce geste est accompagné par l'arrivée de la seconde silhouette qui murmure quelques paroles à la guerrière. Ce cosmos... S'inclinant respectueusement, le héraut reconnaît en elle la Prêtresse. Sans que ses yeux ne soient visibles, il pouvait observer la beauté de la jeune femme. Oh, bien entendu, il ne ressentait ni désir, ni passion pour cette femme... Elle était après tout celle qu'il devait surveiller, tels sont les ordres de Phobos. Une belle femme, tout de même...

Si la majorité des Berserkers sont des hommes et hétérosexuels... elle rendra la tâche de tenir les guerriers en laisse bien plus compliquée. Mais bientôt la pensée du héraut est accaparée par un nouvel événement. Les assauts répétés du combattant à l'armure sombre semble avoir activé une capacité quelque peu... dérangeante, par son rayon d'action. Observant ainsi l'assaut arrivé, le serviteur de Phobos recule simplement d'un pas, tout en intensifiant légèrement son sombre cosmos. La matière spirituelle prend alors une teinte sanglante, tandis qu'une forme bestiale et monstrueuse semble se dessiner, pour ensuite dévorer l'assaut et contrer sa puissance. « Pathétique... »  Aucune bouche ne s'est dessinée sur ce masque, et pourtant la voix s'élève bien. Gutturale, elle semble être composée de plusieurs nuances, tons, qui s'entremêlent dans un écho abyssal, ce dernier résonnant dans l'environnement lui-même. Et tandis que les défenses sont levées, un seul pour le moment, semble se prendre l'assaut final de ces oiseaux de mauvais augures. Le Spectre...

Faisant un premier pas, le héraut de Phobos reprend alors la parole, gardant cette teinte abyssale tandis que son avancée le guide dans la direction de la combattante d'Athéna. « Vous avez tort. Nous ne sommes pas là que pour vous, Spectre. »  Ludwig s'arrête alors au niveau de la jeune femme, en direction du prétorien d'Hadès. Ainsi, dans cette position, il semble concentré sur l'observation de ce dernier... mais très rapidement, la situation se transforme en une forme de cauchemar. Le mouvement des arabesques étant stoppé, un œil naît avec une certaine violence entre deux courbes, ayant comme seules paupières une inquiétante matière noire, organique, reptilienne, difficile à savoir. L'iris aux couleurs surnaturelles fixe le visage de la demoiselle, bien que le héraut, lui, reprend la marche. Durant la première partie de cette marche l'orbe continue de fixer la jeune femme, utilisant parfois une position inhumaine... avant de la laisser tranquille. « Nous sommes aussi ici, pour elle et pour tous ceux qui veulent jouer aux héros. »  Le héraut ouvre alors doucement les bras, les mélodies macabres qui s'élevaient de son corps continuant de se faire entendre. L'oeil, lui, est rejoint par un second et tous deux fixent maintenant la silhouette épuisée et blessée du Spectre, dans des positions, admettons le, pas réellement naturelles. Les iris éclatent, se reformant, suivant un rythme que seul les habitants des Abysses peuvent comprendre. Oui... il n'y a rien d'humain chez Ludwig von Rosenthal. « Mais quelque chose m'oblige à commencer avec vous, Spectre. J'imagine que quelqu'un comme vous doit le comprendre... tout est une question... de devoir. »  

Le cosmos du héraut commence alors à se manifester, plus vicieux que lors de cette simple défense. Il est temps de faire payer à un pauvre spectre... le crime qui a été commis.

--------

Points de vie : 185
Points de cosmos : 191 - 12 (défense) = 179
Points d'armure : 420

Déclaration de combat envers Noctis !

----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 50


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 22 Jan 2017 - 15:50

SHÔKO

       

       

Il était fort... Shôko pouvait sentir une énergie incroyable se dégager de cette homme. Il avait l'air d'être encore plus dangereux que le spectre. En parlant de lui, elle sentit l'odeur de la cigarette dans son dos, c'était certainement le blondinet qui venait d'en allumer une. Elle s'attendait à être attaquer entre deux fronts. Elle était plutôt mal placé. Seulement, le serviteur d'Hadès ne l'attaqua pas mais se dirigea vers elle pour arriver à son niveau. Elle sentit la main du spectre sur son épaule avant d'être tiré en arrière. Surprise et pas sur ses appuis elle tomba au sol sur ses fesses.


" Aie... "


Fillette ? Non mais ! Elle ne lui permettait pas de l'appeler comme ça ! Elle était une guerrière, une Saintia ! Elle n'aimait pas ce genre de personne qui se montrait hautain. Shôko se sentait terriblement vexé, surtout que c'était un spectre qui lui disait ça !


" C'est plutôt vous qui n'avez rien à faire ici. Nous sommes là pour protéger les habitants de la terre sous la menace qui est présente en ces lieux. "


La demoiselle se releva doucement et resta derrière le chevalier noir. L'homme sorti de son silence pour avertir le spectre qu'il n'était pas là que pour lui. Cela signifiait sans doute qu'elle était menacé. Sa voix était plus qu'étrange, il n'avait pas l'air humain. Ce drôle de masque était sans doute là pour masquer sa réelle identité. Cet étrange personne qui n'avait pas prit la peine de se présenter se dirigea vers eux avec une grande confiance. Un œil était apparu en plein milieu de son masque, c'était hideux, et cela renforcé son hypothèse qu'il était un monstre et non un être humain. Le visage de Shôko montré un dégoût de voir cette organe sortir de nulle part. Énerve par la situation la demoiselle laissa vibrer son cosmos pour éblouir les personnes qui étaient présente.


" Sa suffit ! Qui que vous soyez et je parle pour toi aussi ! "

Elle montra sévèrement du doigts le spectre pour le désigner.


" Je ne comprends pas tout ! Mais ce que je sais, c'est que vous voulez tous tout détruire. En tant que Saintia je ne peux pas tolérer ça. Je vais vous arrêter au nom d'Athéna ! "



Shôko Intercepte Ludwig


Point de vie : 120
Point de cosmos : 122
Point d'armure : 240

Shôko
Revenir en haut Aller en bas
Alessio
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
avatar
Rôle :
♦ Oiseau de Malheur ♦

Messages : 1492


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 22 Jan 2017 - 19:46

Et bien, et bien, qu'avons-nous là ? lança une voix. D'abord des Titans et des Spectres, maintenant des Berserkers et des Saints ? J'ignorais que c'était un lieu de vacances aussi populaire... Oserai-je vous demander ce que vous faites ici ? C'est un bien triste endroit pour de si belles jeunes filles.

Alessio s'extirpa de l'ombre d'un arbre. Il n'avait pas l'intention de s'éterniser en Irlande, pas après ce qu'il avait pu observer - mais les divers signaux de puissance qu'il avait reçu avaient retenu son attention. Comment autant de personnes avaient-elles pu être mises aussi vite au courant ? Il avait peine à croire que ce soit une coïncidence. L'influence de Samhain devait à peine commencer à se ressentir par-delà les frontières, et tous les camps n'avaient pas comme eux la primeur de discerner une anomalie dans le flot des âmes. Les Spectres auraient dû avoir une substantielle longueur d'avance, et pourtant...

Sa première théorie auraient été qu'ils aient des agents pour les renseigner, mais l'Irlande n'était pas un lieu méritant de tant en implanter ; à fortiori pour des clans archaïques comme les Titans, peu familiers de tels procédés. Un traître ? C'était une option à ne pas écarter. Trouver un camarade revenant seul parmi eux, qui plus est répondant à une troupe privée de son général depuis trop longtemps, ne fit que renforcer ses soupçons. Bien sûr, il n'en montra rien - d'autant que celui-ci portait les traces d'un combat violent.

Si le nombre de cadavres d'oiseaux gisant à leurs pieds était suspect, assurément, ce n'en était pas assez pour penser qu'ils puissent en être la cause. Ainsi, s'il s'agissait bien d'un espion, il était sur le point d'être éliminé ; probablement pour effacer les traces - aussi vain que ce soit dans le cas d'un membre de l'Armée des Ombres. L'immortalité des dévots d'Hadès tenait depuis longtemps de secret de polichinelle, mais il en était encore pour l'ignorer - à moins qu'ils n'aient un moyen d'y contrevenir, mais c'était pousser loin le raisonnement.

Quoi qu'il en soit, le Griffon ne demandait qu'à voir comment cela allait se dérouler... Plus encore quand la suivante d'Athéna intervint pour sauver son principal suspect. Pour y avoir accordé fut un temps une importance particulière, le marionnettiste ne put que constater que, sans lui ressembler tout à fait, son armure était étrangement similaire à celle du Cheval Ailé ; n'était-ce là que sa version féminisée ?
Sans en être tout à fait sûr, cela ne l'étonnerait guère : le dernier porteur qu'il lui avait connu n'était pas de ceux dont l'on s'attend à ce qu'ils fassent long feu. Qu'il était regrettable néanmoins qu'un Guerrier Divin se soit improvisé ange gardien avant qu'il n'ait pu personnellement s'en occuper. Peut-être était-ce là son occasion de rectifier le tir, qui sait ?

Ne faites pas attention à moi, je ne fais que passer. fit-il en s'avançant légèrement, prenant le soin d'éviter les innombrables carcasses qui jonchaient les environs - ses chaussures avaient réchappé au sang d'enfant, ce n'était pas pour succomber maintenant. Si d'ailleurs vous pouviez m'indiquer le chemin le plus proche : je crains de m'être quelque peu égaré.

Pour sa part, Alessio n'avait toujours pas pris la peine de revêtir son Surplis ; s'il se trahissait comme étant un éveillé, et pas n'importe lequel de surcroît, à quoi servirait de réduire son cosmos à presque rien ? Heureusement, il ne lui était pas utile d'en dégager pour répandre dans la zone ses filins comme il l'avait fait auparavant. La présence lancée de ses trousses semblait s'être réduite au moins de moitié - mais cela ne voulait point dire que ce qu'il en restait ne mettrait pas tout en oeuvre pour le retrouver. Il devait néanmoins avoir encore un peu de temps devant lui avant de poursuivre sa folle échappée.

Aucun des visages présents ne lui était familier ; il fallait dire que la plupart des Berserkers étaient déjà morts ou en passe de l'être lorsqu'il s'était présenté aux portes de la forteresse. Par extension, eux non plus ne devaient pas le connaître - et tant mieux : ainsi serait-il le seul à avoir des préjugés envers le reste de cette petite assemblée. L'énergie qu'il sentait pulser du côté des hérauts d'Arès tendait à montrer qu'ils n'étaient pas du petit gibier ; quelle que soit la raison qui ait pu les motiver à se déplacer en grandes pompes, ne pas dévoiler son statut de Juge semblait une riche idée.

Même le Spectre, s'il devait le connaître de nom, ne l'avait jamais directement rencontré. Aussi longtemps qu'il maintiendrait cet anonymat, il ne devrait pas avoir de problème - à moins bien sûr que les Berserkers considèrent que tout témoin était trop vif pour son propre bien.
Si cela ne l'étonnerait guère de leur part, celle qui semblait assumer une posture dirigeante - la seule véritable beauté, à dire vrai ; les autres étaient affreusement quelconques à côté - ne lui faisait, malgré le glaive à sa taille, pas l'effet d'une brute dégénérée. Mais avec les fidèles d'Arès, un tel apriori peut rapidement changer.

Alors, le sang coulerait.
Et le sien ne serait pas le premier.

----------------------------------------

Marionnettes et fils malsains... Il n'y a aucun avenir au creux de ma main.

Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 23 Jan 2017 - 21:13

Drôle d’ambiance ici. Les choses se compliquent plus que de raison lorsque finalement la chose qui semblait en vouloir à tous ceux qui étaient présents sur la zone finit par exploser. L’attaque du Spectre, non pas qu’elle fut des plus violentes, avait eu pour effet d’achever le combat en réduisant le monstre à sa plus simple expression. Mortelle contribution à son trépas, voilà que des dizaines de plumes se dirigent vers nous à une vitesse pouvant les rendre dangereuses ; c’est sans le moindre mouvement que je me permets avec panache et élégance d’encaisser l’attaque, à ma manière j’entends. Peut-être que ma manœuvre pourra en étonner plus d’un mais il est vrai que depuis ma passation de grade, je n’ai pas perdu l’habitude de me mouvoir réellement le moins possible, même en combat. Ainsi, je révèle ma véritable position apparaissant non pas à droite mais à gauche de Ludwig alors que l’illusion de mon reflet disparait, détruire par les plumes.

Spoiler:
 

C’est là que la sainte se demande qui nous sommes. Et même si Ludwig ne répond pas exactement, pas entièrement et que Kath garde le silence scrupuleusement, je ne prends pas de risque pour l’instant. J’écoute, je regarde, attentive. Je me garde bien d’annoncer pour le moment qui je peux être ; non, j’attends au contraire que chacun ou presque puisse remarquer ma présence. Et avoir parlé nous aurait privé d’une amusante remise en question de la Sainte par le Spectre. Jamais époques plus étranges n’auront été vécues. J’ai connu des Titans opiomanes, des Chevaliers d’Or capables d’instiller des visions érotiques dans les plis de mon âme, sans grand résultat d’ailleurs mais voir deux antagonistes se parler comme s’ils n’étaient qu’un vieux couple… Ce n’est que lorsque le Spectre montre une présomption trop grande, essuyant une demande en duel de la part du héraut de Phobos que je me décide à intervenir.

- Et pour quelles raisons serions-nous venus pour vous, Spectre ? Nul n’est censé ignorer ce qui se trame dans ces contrées lointaines… Et si j’en crois la créature que vous venez d’occire, vous n’êtes pas le plus impressionnant des spécimens que l’on peut croiser par ici…


D’un autre coté, l’injonction de la Sainte a été mis en retrait un peu trop longtemps et je me décide alors à lui répondre

- Mon nom est Alia Dorianthe ; je suis la grande prêtresse de sa Majesté Arès. Lorsqu'on exige des autres qu'ils se présentent, on se présente en premier, chevalier. A présent que tu sais, penses-tu….

Mais je n’ai pas le temps de finir ma phrase. Alors que Ludwig avait posé les choses, provoqué le duel, amené les manières de le dire, la sainte s’interposa en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, nous accusant d’être des ‘’destructeurs’’, annihilateurs de vie… Et sauver un spectre de la défaite et de l’humiliation…  Drôle de manière de se comporter mais depuis la mise à mort d’un des leurs dans le temple d’Arès, que dis-je, de son suicide, plus rien de la part des chevaliers d’Athéna ne pourra me surprendre. Pour l’heure, elle avait demandé que nous puissions nous présenter et j’allais le faire avec force de détails.

- Les saints d’Athéna sont toujours pressés de mourir, toujours de manière originale… Aujourd’hui à la rescousse d’un Spectre. Ce n’est peut-être pas plus mal. J’ai toujours préféré la froideur de la mort au mensonge de l’espoir que vous représentez. Ne ménagez pas vos coups, Hérault…

Le regard rempli de colère envers la combattante, sans respect d’aucune sorte, son action venait de me confirmer ce que j’avais déjà connu et à cause de quoi il m’avait fallu rendre des comptes. Ce n’était pas Toval mais elle allait payer pour lui. Mon regard est alors attiré par un bruit, un mouvement non loin du chemin et voilà qu’un mortel se présente. Poliment de prime abord, signifiant qu’il ne s’attarde pas, il demande le chemin le plus proche pour partir. Mon premier réflexe aura été de placer ma main sur la garde mais sans sortir la lame du fourreau. Mon second aura été de ressentir au-delà de la frondaison des arbres, quelque chose, une impression. Son attitude, assez calme tranche nettement avec l’ambiance des lieux. D’autant que nous sommes tous à porter nos armures que nos cosmos ont déjà été utilisés pour l’affaire. L’absence de panique de la part de ce personnage le rend suspect à mes yeux. Toujours en le fixant, je lui montre le chemin par lequel nous sommes arrivés avec Katharina, juste d’un geste de la main. Pourtant, j’ai besoin de lui demander quelque chose… s’il n’est que mortel, sa réponse sera insipide… et je doute fort qu’il le soit, du moins…

- Avant de partir, étranger… dis-moi donc ce que tu fuis de la sorte… ?

J’avais été Berserker de la Peur. S’il y a bien un sujet que je pouvais maitriser, c’était bien celui-là. D’autant que fuir sans éprouver de réelle peur, c’était assez singulier.


--------------------------------------
PV :
PC : -12
Défense : 12
Coups reçus : 0
Revenir en haut Aller en bas
Noctis
Spectre Céleste de la Harpie
avatar
Rôle : Fauteur de troubles
Messages : 171


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 24 Jan 2017 - 8:43

'' Nul n’est censé ignorer ce qui se trame dans ces contrées lointaines… ?'' Et pourtant si tel était vraiment le cas, Noctis fut étonné de constater qu'une déferlante de Saints et de ces soit-disant ''Héros protecteurs de la veuve et de l'orphelin'' n'avaient pas déjà fais subitement irruption pour endiguer le mal. Certes, il y en avait une qui avait répondu à l'appel de son pseudo ''devoir''. Mais pourtant qui d'autre que lui, si ce n'était personne, ne s'était occupé à faire mordre la poussière à ses stupides volatiles prétentieux. Elle était belle tient, leur sainte morale.

    Et puis, il avait peut être été aisé pour eux de se pointer tous les trois de la sorte, mais il n'empêchait qu'il n'en avait clairement pas été de même pour lui. Il avait même dû se rendre à Belfast avant de tomber sur un article de journal qui jonchait le sol et l'avait mené jusqu'ici. De là à dire que tout le monde était au courant, était un peu absurde tout de même.

    Relevant un peu plus la tête sur les nouveaux arrivants, le Spectre fut surpris de voir que c'était une radieuse et éblouissante magnifique jeune femme qui avait prononcé ses paroles. Se perdant dans la contemplation des généreuses courbes de cette charmante créature à la plastique de rêve et à la beauté fatale, il en oublia presque ses blessures et la cigarette déjà entamée qu'il tenait à la main, qui continuait de se consumer et ne tarda pas à le ramener sur Terre par sa brûlante morsure. Il eut alors un mouvement de surprise qui le fit reculer d'un pas, avant de venir écraser nerveusement de son talon, le mégot encore fumant. Il avait certes eu un moment d'égarement, mais cela fut bien assez pour l'agacer et il allait s'assurer que cela ne se reproduirait plus désormais.

'' Nul n'est censé ignorez ce qui se trame vous dites ? Vous semblez pourtant oublier que vous n'êtes malheureusement pour vous, pas les seuls à semer la désolation sur votre passage, loin de là.''

    Concernant le fait qu'il n'était pas le plus impressionnant des spécimens, il ne répondit pas à cela, se contentant de se dire qu'il aurait dû laisser ces piafs s'en prendre à eux, uniquement pour voir comment ils s'en seraient sortis s'ils avaient été à sa place, quand bien même il s'agissait de la prêtresse d'Arès qui se tenait face à lui.

    L'homme qui lui servait d'escorte, ou du moins l'individu tenant plus d'une abomination qu'un réel individu d'ailleurs, se rapprocha encore un peu plus du blond et voulut à son tour rajouter son grain de sel. Il lui signala qu'il allait commencer par s'en prendre à lui, par soucis du ''devoir''.

    '' Foutaises'' fut ce que l'étoile Céleste de la Lamentation aurait voulu lui rétorquer. Selon lui, cela relevait surtout de la lâcheté plus qu'autre chose. Il était tout simplement venu l'achever alors qu'il était dans un état déplorable, pourquoi vouloir le dissimuler. A moins qu'il avait peut être trop honte d'admettre qu'il ne faisait pas le poids face à lui, et user d'un tel stratagème était son unique moyen de venir à ses fins.

    En tout cas, cette façon de faire déloyal l'énerva au plus haut point, à tel point qu'il en cracha une nouvelle gerbe de sang sur le sol. Si seulement il n'avait pas eu à se battre avant et était en pleine possession de ses moyens, il aurait pu lui montrer de quel bois il se chauffait, se lamenta-t-il intérieurement. Pour lui qui avait un certain sens de l'honneur et de la loyauté, rien n'aurait pu lui faire plus plaisir que de se battre à armes égales pour lui faire fermer son clapet. Oh ça oui, il aurait tellement préférer pouvoir lui même infliger et recevoir des blessures les unes après les autres pour finir par le voir agoniser sous ses coups.

   Au lieu de ça, c'était lui qui était tout simplement à la merci de son répugnant adversaire. A croire que battre une aberration de la nature, n'était pas assez pour toutes s'en débarrasser.

   Mais voilà qu'à son plus grand étonnement, la Sainte s'interposa entre eux et allait prendre les armes, à sa place, lui signalant à son tour que c'était plutôt lui qui n'avait rien à faire là. Lui qui ne voulait que s'acquitter de sa dette, ne demanda rien de plus et leva sa main droite au dessus de sa tête, qu'il dodelinait, pour prévenir qu'il s'inclinait face à tant de détermination. Si elle souhaitait tant aller faire la rencontre de la Mort, ainsi soit-il.

'' Puisque vous insistez tant à vous cantonner à mettre votre vie en péril. Loin de moi l'idée de vous ôter ce plaisir.''

    Quel gâchis, alors que nous aurions pu prendre du bon temps, pensa-t-il. La Harpie, recula alors de quelques pas, pour que la demoiselle ait suffisamment de place pour choisir où elle voulait placer sa tombe. Puis, apercevant un homme faire irruption sur les lieux, nullement stupéfait par ce qu'il se passait ici, elle déploya les ailes de son Surplis, tout en se maintenant fermement le côté droit en espérant pouvoir arrêter ou au moins ralentir le saignement et l'empêcher de la gêner tandis qu'elle prenait congé. Et enfin, elle prit son envol, soucieuse qu'il ne commence à y avoir un peu trop de monde.

 Ailleurs

-------------------------------------
Points de vie : 63 - 5 = 58
Points de Cosmos : 50
Points d'Armure : 230
Revenir en haut Aller en bas
Alessio
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
avatar
Rôle :
♦ Oiseau de Malheur ♦

Messages : 1492


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Sam 28 Jan 2017 - 2:36

Incapables de voir à travers, le public de cette mascarade le prit pour ce qu'il était - ou semblait être - : un passant qui en savait un peu trop. Un statut qui lui convenait tout à fait, d'autant qu'il ne semblait pas susciter d'émoi particulier à son égard. Connaissant les Berserkers, et surtout leur divinité, il se serait attendu que leur réaction primaire soit de frapper ce qu'ils ne connaissent pas. Non qu'il n'y soit pas préparé, mais cela arrangeait ses affaires qu'ils s'en soient dispensés.
Ce n'était pas étonnant, à bien y penser : si elle avait atteint une position dirigeante, même si ce n'était pas un critère recherchée au sein de ces armées en particulier, la jeune femme devait avoir un peu plus de jugeote que ses coalisés. Si l'autre composante féminine de leur trio singulier ne se fit guère remarquer, probablement cantonnée à son rôle de vulgaire chien de garde, le troisième larron démontra d'étonnantes habiletés - de celles qu'on s'attendrait à trouver aux Enfers, en vérité.

Oh, il ne jugeait pas sur les apparences : après tout, même les grenouilles de bénitier du Sanctuaire avaient leur Chevalier du Cancer. Cela fut néanmoins suffisant pour attiser son intérêt ; n'eut-il été aussi pressé, ce jeune homme et lui auraient eu à parler. Qu'importe, il aurait d'autres opportunités : après tout, il avait devant lui l'éternité. Toujours est-il que, pour ne reconnaître aucun d'entre eux alors pourtant qu'il avait passé un certain temps à inspecter les corps sur leur champ de bataille, il ne pouvait qu'en déduire que les hordes d'Arès étaient en train de se renflouer. Ce n'était pas dans leur intérêt - d'autant moins au vu de la puissance des nouvelles recrues.

S'il n'en captait que des bribes, le discours du jeune Berserker semblait lui non plus ne pas manquer d'intérêt. Qu'ils se trouvent des affinités n'était pas à exclure ; quel dommage qu'il se soit allié au mauvais camp. Non qu'Alessio fasse grand cas des allégeances de chacun, frayant avec qui bon lui semblait - mais il convenait de sauver certaines apparences. Sans trahir sa curiosité au-delà de celle que l'affrontement suscitait, il s'agaça de ne pas savoir ce qu'il représentait malgré sa connaissance extensive des autres factions ; c'était suffisamment rare pour être mentionné. La seule chose qu'il pouvait en dire était que, d'après l'aspect de sa cuirasse, du peu qu'il pouvait en voir, ce n'était rien de très ragoûtant - fallait-il s'en étonner ? Les fléaux de la Guerre n'étaient pas connus pour leur sens artistique.

Le seul Spectre de cet assemblée - du moins le seul à s'être déclaré comme tel - choisit ce moment pour tirer sa révérence. Visiblement décontenancé par ce qu'il s'était produit avant son arrivée, il décocha quelques phrases qui se voulaient probablement acerbes (mais manquaient cruellement de mordant) ; il ne fut pas en mesure d'identifier son accent. La cause probable de son agacement étant le sort réservé à la jeune jument - ? - (les Saints possédaient décidément trop d'armures de ce type), cela n'incita en rien le Juge à relâcher son attention.
S'il écarta de sa trajectoire la plupart de ses fils invisibles, sans faire pour cela aucun mouvement suspect - mouvoir une ou deux phalanges suffisait amplement -, il laissa l'un d'entre eux s'attacher à sa cheville. Pour ne l'avoir jamais rencontré, il faisait partie des quelques Spectres à n'être pas rattaché à son réseau ; une erreur dès à présent corrigée. Etant donné les soupçons qui pesaient sur sa personne, il entendait connaître sa prochaine destination.

Le suivant du regard jusqu'à ce qu'il ait franchi l'horizon, le Griffon fut ensuite interpellé par la somptueuse cheffe de troupe, qui - à son grand étonnement, tout aussi masqué - eut même la politesse de lui fournir les informations demandées. Décidément, les troupes de l'Assailleur de Remparts se révélaient pleines de nouvelles qualités. Serait-il tombé sur leur détachement civilisé ? La remerciant d'un gracieux signe de tête, il lui tira son chapeau - à elle et à son molosse efféminé - en empruntant lentement le chemin indiqué. Le gravier crissa sous ses pas avant qu'il ne se retourne pour répondre à sa question, sur les lèvres un sourire matois :

Vous n'allez pas tarder à le savoir ; disons que votre ami là-bas n'a que peu à y envier. Je vous souhaite une bonne soirée.

Et une ombre l'avala tout entier.
~ Les Enfers.

----------------------------------------

Marionnettes et fils malsains... Il n'y a aucun avenir au creux de ma main.

Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Sam 28 Jan 2017 - 14:09

Le destin le mena en Irlande. Au milieu d'une forêt dans laquelle il avait ressenti de nombreuses sources d'énergies. La spectre de la vampire venait de le missionner afin d'observer et rendre ensuite des comptes mais aussi pour tester ses pouvoirs. La marche sereine, les mains dans le dos, Flagello avancer, et sentait que des cosmos s'envolaient. Il ne se posait guère de questions.
Soudain, il fut intrigué, et sa nonchalance laissa place à une attention particulière. Il avançait désormais en se cachant derrière les troncs d'arbres.

Son regard essayait de percer l'horizon, et plus il gagnait des mètres plus il sentait un frisson glacial parcourir son être. Ce n'est pas possible, se répétait-il dans sa tête en songeant à ce qu'il allait voir. Pourtant, il ne pouvait pas l'expliquer, il ne parvenait pas à faire marche arrière et à fuir. Car il savait, il était attiré, lui l'ancien guerrier d'Arès. Des gouttes de sueurs coulaient sur son front.
Mais il continuait.

Puis, il arriva à quelques encablures. Caché derrière un arbre, un peu plus loin, se tenait une jeune femme qui fascina son regard. Par son charme, par ce parfum qui arrivait jusqu'à lui mais aussi par sa prestance qu'il était incapable de décrire.
Inconsciemment, un bref instant, il oubliait tout. Secouant sa tête comme pour laver son malaise, le jeune vampire essayait de reprendre le contrôle sur sa cervelle.
Parce que pire encore, il s'agissait d'une Berserker, évidemment, Flagello ressentait un pouvoir encore plus grand, qui était-elle ?

Non, je ne dois pas lui parler ! Se disait-il en essayant de résister, il n'avait pas le droit de faillir. N'avait-il pas déjà connu l'ignominie de ce Royaume de la Guerre ? N'avait-il pas, depuis, retrouver son génie au sein de la Demeure Brumel.
Se redressant, son dos s'appuya contre le tronc d'arbre. Il glissa sa main sur son front pâle en soufflant.
Il se disait qu'il devait tout faire pour s'en aller, que se faire repérer lui causerait des tracas.
Malheureusement, sans doute inconsciemment, après deux ou trois pas où il prit soin de ne pas se faire entendre, son pied fit craquer une branche. Fermant ses yeux, il voulait se convaincre qu'il avait eu un coup du sort contre lui, au lieu d'admettre que ce geste fut volontaire.
Pour le nier à moitié, il fit mine de se cacher derrière un autre arbre, mais pas assez pour ne pas être vu...

Pourquoi ? Se demandait-il. Pourquoi fais-je cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 29 Jan 2017 - 16:50

Autant de choses dans une ile si petite, autant de cosmos différents ; ici, derrière, devant… Un Saint, un Spectre, un inconnu et au milieu coule une rivière. Joli tableau mais je ne suis pas là pour admirer le paysage ; plus pour lui apporter une touche personnelle. Lorsque l’inconnu aura donné sa réponse, je me serai contenté de le regarder partir. Inutile de savoir. J’ai déjà à surveiller le combat que mène Ludwig sans qu’autre chose ne nous tombe dessus. Par contre les mots qu’il peut prononcer m’évoquent bien ce que je redoute, ce que j’ai pu ressentir. Il se trame quelque chose non loin d’ici. N’était-ce pas les Anglicans qui avaient prononcé cette phrase aux protestants qu’ils chassaient de leurs terres en leur disant ‘’L’enfer ou le Conhaugt’’ ? Car la région dont il est question dans cette citation est bien en Irlande et si pauvre, si misérable qu’il aurait été préférable pour les mortels d’aller en enfer que de s’y installer. Cette citation me vient à l’esprit, certes, mais peut-être est-ce les relents d’un enfer terrestre que je ressens et qui s’apprête à se déverser sur nous sans la moindre hésitation ; tout proche.

Et l’étranger ne demande pas son reste ; Qu’il parte donc. Son mystère s’effacera avec le temps. Mais ses paroles…

Dans le même élan, le combat que mène Ludwig semble des plus courus d’avance. La Sainte à beau avoir toute la fougue de cette jeunesse propre au sanctuaire, de cette témérité, elle n’ira pas très loin. D’ailleurs ne dit-on pas que ceux qui emploient leur courage à oser trouvent la mort ? ll est donc pour le moment inutile d’intervenir pour le soutenir ; ce n’est pas l’envie qui me manque mais je préfère lui laisser une victoire accomplie que de mêler mon énergie là où il n’est guère besoin d’un sacrifice dans l’instant. Et puis cette sainte me parait vraiment en mauvaise posture.

A l’opposé de ce qu’il se passe, au contraire de cette agitation pourrait-on dire, c’est un craquement de branches, quelque chose qui me parait trop anodin pour qu’on n’y prête pas le moindre intérêt. Quelqu’un est en train d’observer ce qu’il se passe ici. Encore une personne ? Décidément le lieu est des plus étranges et sujet à toutes les possibilités ; un lieu qui conjugue bien les intuitions qui peuvent être les miennes à l’instant. J’avais déjà la main sur la garde de mon glaive, il ne m’en faut pas plus pour le dégainer et pointer dans la direction d’où provenait le bruit, sans ménagement ni distinction. Si des espions se jouent de moi, s’amusent au-delà de toute limite, et les miennes sont réduites, alors qu’ils s’attendent à goûter à l’amertume de la défaite.

Ma voix s’élance alors au-delà du vacarme du combat non loin et claque au vent tel un étendard funeste.

- Qui est là ! Montrez-vous si vous en avez le cran et le courage !


Mons cosmos s’intensifie alors pour laisser place quelque peu à mon aura quasi-divin du fait de l’essence d’Arès qui coule en moi. Lame pointée vers l’arbre dont je vois quelqu’un qui essaye avec maladresse de se dissimuler… et je n’arrive pas à lui détecter la moindre parcelle d’énergie, à moins que l’ambiance locale n’obscurcisse mes perceptions… Allons bon, encore un mortel qui s’est égaré… Voyons que qu’il aura à nous dire celui-là.

- Je vous donne quelques instants avant de cribler l’arbre qui vous sert de refuge.


La voix est puissante, autoritaire… Qui résisterait à part un fou ou pire…
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 29 Jan 2017 - 18:57

C'est la fin ! Se répéta Flagello en se mordillant la lèvre inférieur. Bien sûr qu'elle allait le voir. Bien sûr qu'il avait fait volontairement malgré son ardent désir de nier l'évidence. Son passé le rattrapait. Les bras croisés, la tête basse son esprit était trop troublé pour penser.
Sa respiration se saccada encore plus en ressentant l'aura de la jeune femme. Une aura qui oppressait son âme.
Fatalité te voilà, se disait-il en remuant la tête. La voix de la dame bien audible fit se lever encore plus son âme.
La main devant les yeux, il refusait de penser au cauchemar qui l'attendait. Pourtant, il le savait bien, il n'avait plus le choix.

Une nouvelle menace fit voler en éclat sa résistance, et d'un bond sur le côté il se montra. Devant lui, la guerrière tenait une épée qui pointait en sa direction. Le jeune homme leva les mains, comme s'il savait déjà que combattre était une issue perdue d'avance et qu'actuellement, son bien passait par un drapeau blanc.
Flagello restait muet un instant, il était comme subjugué par le charme de celle qui lui avait lancé l'injonction de se montrer. C'était étrange comme sensation, loin, très loin, de ce qu'il avait pu connaître auparavant.
Le jeune vampire, ancien berserker, se trouvait à quelques pas, et inconsciemment il approchait. Timide, montrant par son comportement qu'il n'était pas du tout un danger.

-" Laissez-moi ! Je n'ai pas l'intention de vous déranger..." Lançant-il en sachant pertinemment qu'au fond de lui émanait des bribes de son passé. Flagello espérait qu'elle ne remarque rien... Même si il avait le sentiment que tout était joué.
Ses lèvres se mirent à trembler. Non, Non, je ne peux pas le dire, se disait-il à lui même comme si une force lointaine fissurer un cocon dans son âme pour libérer son destin.
Son interlocutrice devait sans doute remarquer sa gêne, et son malaise. Il fermait ses yeux, résistant, son visage se crispait.
Ses poings se fermaient.
-" Je suis Flagello..." Souffla-t-il en balbutiant d'une voix faible mais assez forte pour être entendu.

Etrangement, après cette révélation, il retrouva une sorte de sérénité. D'ailleurs il observa les paumes de ses mains pour s'en convaincre. Puis reposa son regard sur son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Irlande - Forêt de Killarney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Partie II Event - La forêt se meurt [Groupe de Nemoto] FIN
» [Event] Irlande- village de Glendalough
» [Terminé] Event- La Forêt Marécageuse (Groupe n°6)
» [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre]
» [Event] La forêt en Péril - Ils étaient de si bons parents ... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-