Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 On demande la sagesse du roi des enfers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Ven 26 Mai 2017 - 15:14

Le regard du Monarque se posa de temps en temps sur la silhouette de la spectre avec une étrange sensation. Oui, il se demandait bien le mystère et son histoire.
Le seigneur pouvait aisément ressentir que Velvet était troublée, d'ailleurs, il y avait sur son front de la sueur qui naissait. Toutefois, elle restait digne. Une bataille qui faisait sourire le roi des enfers.
La spectre conservait son apparence calme, mais le monarque n'était pas dupe.

Néanmoins, il préférait restait silencieux, elle allait parler. Lorsque cela fut le cas, il l'écoutait attentivement. Elle voulait le connaître en personne ? Puis, plus classique, elle attendait des ordres.
L'empereur des Enfers glissa son pouce sur sa lèvre inférieur avec un sourire mutin, mais qui gardait à la fois un quelque chose de magnifiquement terrifiant.
-" Ton souhait est donc exaucé ! J'espère que l'attente et ton imagination ne sont pas déçus ?" Demanda-t-il d'un ton mielleux.
-" Relève-toi donc spectre." Ajouta-t-il alors qu'une aura s'approcha. Enfin. Depuis son retour, il n'avait guère eu l'occasion de s'entretenir avec lui.
Thanatos, le dieu de la mort. Qu'avait-il fait depuis tant de temps ?

Ce dernier s'approcha, il n'avait rien perdu de sa superbe, pensait-il en le saluant d'un geste de la tête alors qu'il venait de prendre la parole.
-" C'est un plaisir de te revoir Thanatos. Tu sembles radieux. Avant de pouvoir parler, et cela vaut pour toi Spectre, pourrais-tu nous raconter ce qu'il s'est passé chez Arès ? "

En parlant de lui, il repensait à son mot, celui que lui avais transmis une de ses servantes...
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 145


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 28 Mai 2017 - 19:40

L'intervalle entre ses propos et ceux du monarque parut durer une éternité. Le suspense était insoutenable pour la jeune spectre qui ne s'était jamais sentie aussi "faible". Heureusement pour elle, Hadès ne tarda pas à la satisfaire d'une réponse qu'elle trouva quelque peu étonnante ; il espérait qu'elle ne soit pas déçue ? Evidemment, Velvet comprit immédiatement qu'il s'agissait juste d'une façon de parler. Qu'elle soit ou non déçue, il s'en fichait certainement pas mal. Cependant, une question du monarque méritait une réponse et, aussitôt, la demoiselle lui rétorqua de sa douce voix :

"Tout le contraire seigneur Hadès."

Il lui accorda alors le droit de se relever et c'est sans tergiverser que la spectre s'exécuta. La voilà donc à nouveau debout, une main posée sur la hanche.
Ayant senti une présence s'approcher, la ténébreuse se tourna vers l'endroit de sa venue. Ce n'était pas un spectre comme les autres, il était loin de ressembler à la Harpie que la demoiselle avait croisé quelques heures auparavant. Peut-être n'était-il même pas un spectre... Cette réponse, Velvet l'eut assez rapidement lorsque le grand monarque prononça le nom de son voisin. Thanatos. C'était donc lui le dieu de la mort !

Même si c'était le cas, cela ne lui donnait pas le droit de dévisager la ténébreuse avec autant d'insistance. Dans un contexte différent, elle aurait réagi, mais ici... Velvet était comme une enfant entre deux adultes ; totalement impuissante. Du coup, elle se contenta simplement de dévier le regard après l'avoir, elle aussi, regardé de haut en bas. Mais contrairement au dieu de la mort, ce fut rapide et par simple curiosité.

Et son entretien avec Hadès dans tout cela ? Il attendrait puisqu'elle avait cru comprendre, à première vue, que Thanatos était du genre tout permis et qu'il ne ferait pas la file pour s'entretenir avec le dieu des enfers. Tant pis, la princesse resterait à sa place, silencieuse et observatrice... le rôle qui lui seyait le mieux finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 30 Mai 2017 - 15:01

Hadès salua dignement le Dieu de la Mort et Velvet Crowe toisa également de haut en bas le Dieu de la Mort mais sans insister. Le Spectre du Béhémot laissa le fils de Nyx s'adresser au sombre monarque.

C'est un plaisir de te revoir Thanatos. Tu sembles radieux. Avant de pouvoir parler, et cela vaut pour toi Spectre, pourrais-tu nous raconter ce qu'il s'est passé chez Arès ?

Je vois que vous savez toujours vous entourer des plus belles créatures dit il en regardant avec un léger sourire le spectre du Béhémot avant de reprendre son entretien avec Hadès qui avait déjà eu echo du voyage de Thanatos au Royaume d'Arès. Je me suis rendu au cœur même du Royaume d'Arès pour m'entretenir avec lui et lui proposer de se mettre sous notre tutelle pour servir les dessins de votre Altesse.

Avant d'arriver au Seigneur de la Guerre, j'ai du abattre deux berseckers qui ont souhaité en découdre et risquer leur vie... Je vous laisse deviner le résultat. Ca n'est que lorsque j'ai rencontré la prêtresse d'Arès que j'ai pu être invité à le rejoindre dans son propre temple.

Malheureusement, cet entretien n'a rien donné de très productif... Je suis tombé sur quelqu'un de borné et archaïque que je n'aurais pu soumettre à notre cause même de force. Je crains que nous puissions compter sur eux Seigneur Hadès ou du moins sans céder une contre-partie significative à Arès...


Le Dieu de la Mort avait exposé plus ou moins en détail le résultat de sa visite au royaume d'Arès et le peu de résultat qui découlait de cette visite. Cela faisait des lustres qu'il n'avait plus revu le Dieu des Ténèbres et était du coup très curieux de voir ce qu'il attendait de lui et quels étaient ses projets.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Ven 2 Juin 2017 - 17:13

Le monarque esquissa un sourire mutin en écoutant la remarque de Thanatos concernant sa manière de s'entourer. Une remarque qui évidemment avait comme cible la spectre présente.
Le dieu l'observa alors qu'elle venait de se lever comme il venait de lui demander.

Il écoutait ensuite avec une attention toute particulière les paroles du dieu de la mort. Tout en gardant dans un coin de la tête le rendez-vous que lui avait donné le dieu de la guerre.
Le seigneur des enfers secouait légèrement la tête comme pour dire qu'il suivait l'histoire. Un regard amusé quand il évoqua son combat contre deux berserkers et l'issue qu'il ne voulait pas donner.

Cela n'en valait pas la peine.
Jamais il n'aurait pu perdre, et il plaignait même le sort des deux soldats d'Arès.
L'empereur des ténèbres croisa les bras.
-" Vois tu, Arès a envoyé un messager pour me donner rendez-vous au mont-Olympe. Je suis curieux de savoir ce qu'il souhaite. "
Déclara-t-il d'un ton sérieux.
-" Peut-être a-t-il mal vécu ta visite..." Ajouta-t-il avec un large sourire taquin. En tout cas c'était une situation qui l'amusait.

-" Persephone m'a également parlé d'une purge au sein de notre armée. Je suppose que les résultats sont bons ?" Demandait-il en reprenant son sérieux.
Puis il s'adressa à la spectre du Béhémot.
-" Que penses-tu de la spectre que tu as croisé avant de venir ici ?"
Une question étrange, mais qui cherchait à compléter l'image qu'il avait de Lenalee, même s'il était certain de ne point s'être trompé. De plus, il avait l'impression qu'entre elles, une petite histoire ancienne semblait resurgir.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 145


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 4 Juin 2017 - 17:03

Un dialogue entre Thanatos et Hadès se déroula alors sous le regard discret de Velvet. Cette dernière avait été complimentée indirectement par le Dieu de la Mort, mais cela ne la fit pas réagir. Certes, la jeune femme était très belle et on pouvait dire qu'elle en avait conscience. Seulement, elle ne s'en vantait jamais. Alors que ce soit le compliment ou le sourire de Thanatos, aucun d'eux ne parvint à changer l'expression neutre qui trônait sur le visage du spectre. Son sérieux avait définitivement pris le dessus depuis qu'elle fut en présence d'Hadès et qu'elle avait aperçu Lenalee.

Suite à cela, le Dieu de la Mort prit la parole afin de faire son rapport au monarque. Ils parlèrent donc de ce qui se passa du côté d'Arès. Pour Velvet, ce fut l'occasion d'en apprendre un peu plus sur une partie du monde qu'elle connaissait peu ; Arès et ses berserkers. Un peu car, la demoiselle n'arrivaient pas à suivre correctement la conversation puisque, n'étant pas mêlée à l'histoire, il lui manquait des éléments.

Alors que le spectre du Béhémoth se contentait de tendre l'oreille, ce fut son avis que le seigneur demanda à avoir. Son avis sur Lenalee... Miss Crowe ferma les yeux, songeant à ce qui s'était passé il y a peu et surtout à ce qu'elle pensait réellement de tout cela. Répondre à chaud, ce n'était pas la meilleure chose à faire, d'après elle, mais il s'agissait de la volonté d'Hadès et elle s'y plierait.

"Selon moi..."

Velvet ouvrit les yeux.

"... elle n'a pas le profil pour être spectre. Même si son apparence pourrait en tromper plus d'un et pourrait être un atout... son cœur est trop pur et trop bon."

Pour elle, il y avait très clairement un décalage. Elle-même ne se sentait pas encore totalement en adéquation avec son nouveau rôle. Alors vous pensez bien que Lenalee, pour elle, était à mille lieux de pouvoir représenter le spectre parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 13 Juin 2017 - 10:13

Le Seigneur des Ténèbres écouta attentivement le récit du fils de Nyx. Son questionnement trouva la source dans les paroles qui suivèrent le récit du Dieu de la Mort.

Vois tu, Arès a envoyé un messager pour me donner rendez-vous au mont-Olympe. Je suis curieux de savoir ce qu'il souhaite. Peut-être a-t-il mal vécu ta visite..."

Thanatos esquissa à son tour un sourire de fortune Je pense effectivement qu'il n'a que trop peu apprécié ma visite. Arès est une divinité très fier, doté d'un égo surdimensionné... Il n'a effectivement pas du tout apprécié que j'ai eu l'audace de lui proposer d'être sous notre tutelle... Avez vous besoin que je me rende avec vous au mont Olympe ?

Avant qu'Hadès puisse répondre, il embraya sur le sujet de la purge des enfers sur lequel Persephone lui avait donné les grandes lignes.

Je n'ai pu faire une revue total d'effectif mais j'ai pu remettre dans le droit chemin une bonne partie des enfers et abattre les faibles n'étant pas digne de représenter le Dieu des Ténèbres. Une purge qui en était devenue inévitable. L'armée des ombres n'était plus ce qu'elle était, j'ai du faire cela pour qu'elle soit de nouveau digne de vous. Et les résultats sont à la hauteur de mes attentes et je l'espère combleront les votres

Puis Hadès questionna le spectre du Behemot sur Lenalee... Lenalee est et à toujours été un spectre à part que Thanatos peinait à cerner. Il n'a jamais eu une totale confiance en elle même si jusqu'ici il n'avait pas eu à s'en plaindre. Ce qui turlupinait le Dieu de la Mort, c'est que Lenalee avait obtenu un pouvoir très intéressant, au niveau presque d'un juge des enfers... Si elle décidait de se retourner contre Hadès, elle pourrait être une épine qui gênerait les dessins des enfers. Tout en réfléchissant à cela, il laissa ses yeux se balader sur les voluptés du Spectre du Béhémot tout en s'attardant sur les magnifiques yeux jaune orangé de cette dernière.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 18 Juin 2017 - 11:09

-" Dans sa missive il me demande d'y aller seul. Je ne peux écorcher mon image en refusant sa requête. Nul inquiétude à voir, Arès est un brin barbare, mais il possède tout de même la correction de respecter les lois." Dit-il en réponse à la proposition de Thanatos.
-" J'imagine en effet qu'il n'a pas du apprécier, son visage à moment là devait être tout un poème. Toutefois, il fallait agir comme tu l'as fait." Poursuivait-il.

Le dieu de la mort s'exprima ensuite sur la purge qu'il avait mené sur les conseils de Perséphone. Et à en croire ce dernier, le résultat était positif.
-" Ma confiance t'es acquise, tu le sais. Je suis certain que nous récolterons rapidement les fruits de ce travail." Ajouta le Monarque avec un souffle maléfique qu'il déguisa par un ton mélodieux.
-" En attendant, la situation calme, je vais en profiter pour me rendre sur le Mont Olympe et rencontrer Arès. Prends soin du Royaume afin que nos efforts ne soient pas inutiles..."

Le seigneur écoutait avec un sourire aux lèvres la réponse de la spectre concernant Lenalee. Selon lui, sa réponse était le prototype d'une réponse erronée. Hadès fit quelques pas la mine volage.
-" Je vois. Ainsi, elle n'aurait pas sa place dans cette armée. " Susurra-t-il d'un ton mielleux.
-" Cela fait déjà quelques temps qu'elle porte un surplis, en agissant toujours avec courage. Velvet, ne laisse pas un déguisement te tromper ! L'étoile céleste de l'innocence doit être pur. Elle représente à la perfection son symbole. Elle accomplira de grandes choses pour nous. J'en ai la certitude."Déclara-t-il avec bien plus de sérieux cette fois-ci.

-" Pour répondre à tes envies de devoirs, je ne peux que te conseiller de te rapprocher de ton supérieur hiérarchique. Je suppose qu'il aura de quoi te divertir." Souffla-t-il avec un sourire aimable, et d'une voix neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 145


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 18 Juin 2017 - 20:26

La conversation entre Hadès et Thanatos battait son plein mais cela n'intéressait que de manière minime la jeune spectre qui était, encore, en train de penser à Lenalee. En temps normal, elle aurait été davantage à l'écoute, mais cette histoire l'énervait au plus haut point et la jeune femme n'omettrait pas ce "détail" lors de ses prochaines retrouvailles avec Silfrid... lorsqu'elle arriverait à lui remettre la main dessus.

Bien que ses pensées soient accaparées par sa jeune soeur, ses yeux étaient on ne peut plus à l'affût. Du coin des yeux, la demoiselle remarqua l'intérêt que semblait lui porter le Dieu de la Mort. Enfin, ce ne pouvait être son physique puisqu'elle était vêtue de son surplis... Peut-être était-il intrigué par sa personne, tout simplement ? Miss Crowe n'en avait pas la moindre idée et, très franchement, s'en fichait un peu. Même si leurs regards se croisèrent et qu'ils se fixèrent l'espace d'un court instant, le spectre du Béhémoth n'eut aucune réaction. Fidèle à elle-même.

L'attention de Velvet se porta alors vers Hadès, qui interrompit l'échange de regards, interloqué par l'avis qu'elle avait au sujet de Lenalee.

*Alors comme ça, ça fait longtemps que tu es là... Je vois que l'information est bien arrivée jusqu'à moi...*

Les yeux de la jeune spectre se fermèrent et sa main se posa sur son cœur alors qu'elle s'inclinait vers le monarque.

"Mon arrivée récente ne me permet certainement pas d'avoir un jugement assez étayés sur les autres spectres. A l'avenir, je ne vous ferai pas perdre votre temps avec une réponse approximative."

Hadès proposa ensuite à Velvet d'aller rejoindre son supérieur. Il est vrai qu'il aurait certainement quelque chose à lui proposer, même si le mot divertir était étrange.

"Bien Hadès-sama."

Tout ceci fut dit de manière très polie et très calme. Bien que le seigneur des enfers soit quelqu'un d'imposant, la jeune spectre avait réussi à canaliser son stress et à retrouver son état naturel au fur à mesure.

Ce fut tout aussi respectueusement que la demoiselle s'inclina une dernière fois devant son roi. Puis, elle lança un dernier regard, dénué de signification, vers Thanatos avant de quitter la salle.


=> Velvet quitte le topic.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 12 Juil 2017 - 9:59

Le Dieu des enfers devait y aller seul en Olympe et effectivement, si Thanatos l'y accompagnait, il ne ferait qu'écorner l'image de son Dieu pour en faire un Dieu appeuré et se cachant derriere le Dieu de la Mort. Hadès restait toujours Hadès et la réponse du Dieu des Ténèbres satisfaisait le fils de Nyx. Ce dernier lui demanda de rester aux enfers en son absence afin d'en gérer son essence. Une entrevue entre Hadès et Arès, voila qui aurait mérité le détour.

Le Dieu des Ténèbres tenta ensuite d'expliquer à Velvet ce que représentait Lenalee, le Spectre de l'Innocence avant de lui indiquer de se rapprocher de son juge des enfers Silfrid pour la suite de ses occupations. Hadès était déjà bien gracieux de lui accorder audience pour en plus lui indiquer ce qu'elle devait faire. La jeune spectre salua son monarque avant d'adresser un regard à Thanatos...sans doute une facon de prendre congés de lui également mais de manière moins significative que pour Hadès. Cela arracha un léger sourire au Dieu de la Mort qui laissa partir Velvet sans rien ni dire. Il n'en était pas encore à relever ce genre de réaction humaine. Thanatos se retourna vers Hadès pour lui signifier qu'il garderait donc les enfers en son absence.

Très bien Seigneur Hadès. Je m'occuperais des enfers en votre absence. Ne souhaitez vous pas qu'un spectre vous escorte jusqu'aux portes du mont Olympe au moins ?... Un Dieu de votre carrure se déplaçant seul paraitrait somme toute quelque peu etrange vous ne pensez pas ?

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Sam 26 Aoû 2017 - 21:03





-> Le Lac de Sang

"En votre absence" est la première chose qui arrive aux oreilles du Printemps alors que les larges portes de la grande salle du trône s'ouvrent à son approche. D'un pas léger, elle entre dans le vaste Palais qu'elle occupe depuis des temps immémoriaux aux côtés d'Hadès.
Vêtue d'une ample robe blanche dont les manches tombent en une cascade transparente le long de ses bras, Perséphone s'avance vers son époux et Thanatos. Sa longue chevelure d'ébène, détachée, flotte le long de son dos, quelques mèches s'égarant de part et d'autres de son visage alors qu'elle marche.


Bien que leur séparation se soit opérée dans la douleur, et leur dernière entrevue dans une ambiance des plus austères et sombres, un léger sourire flotte sur le visage de la Reine. Pour trois raisons à vrai dire. La première et la plus importante, elle a retrouvé ses émotions perdues, et celle qui se manifeste à la vue de son cher et tendre surpasse de loin l'entendement humain comme divin. La seconde est qu'elle démontre à Hadès, par ce simple sourire, qu'elle a rempli sa mission comme elle le lui avait promis. Enfin, la troisième, est qu'à aucun moment Thanatos ne doit se douter qu'il peut résider un souci dans le couple infernal.
Quelle que soit la période, quels que furent les obstacles par le passé, et même s'il est vrai que les nuages ne se sont pour ainsi dire jamais réellement manifestés au sein du couple divin, aucun de leurs proches, spectres ou autres entités des enfers, ne doit se douter un seul instant qu'il puisse y avoir une ombre sur le joli tableau soudé qu'ils affichent en permanence.



L'Olympe te manque, mon cher époux...?


Sa douce voix s'extirpe de sa poitrine alors qu'elle arrive à leur hauteur. Si Thanatos n'était pas là... Mais il est présent, inutile donc de s'attarder sur ce point. Surtout qu'elle ne sait pas du tout dans quel état d'esprit se trouve le Sombre Monarque. Il serait fort inopportun de réaliser un geste qui le contrarierait. Perséphone se contente donc de se placer à la droite de son époux et pose enfin les yeux sur Thanatos.



Thanatos, c'est toujours un plaisir de te voir.
Je ne te demande pas comment s'est passée la purge que je t'ai confiée, je sais que tu excelles dans ce genre de domaine. Concernant la Guerre contre mon frère, le Papillon des Enfers m'a dit le principal. Je suis ravie qu'Arès ait enfin reçue la punition qu'il méritait pour avoir subtilisé le corps de notre Souverain à tous.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 27 Aoû 2017 - 13:07

-" Arès connait les lois qui régissent le Mont Olympe, et puis je doute qu'il souhaite revivre le cauchemar qu'il vient de connaître il y a peu. Toutefois, il me faudra en effet une escorte afin d'éviter toute mésaventure." Déclara le sombre monarque sobrement pour répondre à Thanatos. Il lui avait confié la gérance des enfers en son absence, qui de toute manière serait certainement de courte durée. En effet, il n'avait point le désir de s'éterniser dans un endroit comme celui-là avec en plus une compagnie qu'il jugeait mauvaise et sans réel intérêt.

Bref, un soupir à l'idée de son départ, puis une surprise qui tombait bien. L'oeil rieur le seigneur des enfers ricana.
-" Mon cher Thanatos, avant de partir, voilà une arrivée qui va chambouler et retarder mon départ." Souffla-t-il en observant la porte d'entrée de son palais.
Elle entra !
Le dieu la contempla comme s'il admirait un tableau sur un mur, ou une statue. Son sourire s'étira de plus en plus, avec un quelque chose d'étrange, à la fois de plaisir, et malsain.
Il ne disait rien, laissant le son de ses pas au rythme régulier comme seule mélodie. L'expertise du monarque était net. Elle était parvenue à ses fins. Son coeur battait à nouveau. Son coeur battait et diffusait dans son âme les sentiments qu'elle avait jadis égarés dans une folie.

Ses yeux azuréens ne quittèrent ceux de sa dulcinée. Ils étaient comme liés par un charme invisible. Elle s'approchait, lança une phrase banale pour montrer qu'elle était au courant des projets de son époux. Son sourire diminua alors sans pour autant garder cette volatile idée de supériorité et de grandeur.
-" Tu sais très bien qu'il n'y a qu'une absence qui me fasse souffrir." Souffla-t-il d'une demi-voix enchanteresse qui se voulait être un bouquet de fleurs qu'il envoyait comme ça à son épouse, mais qui sonnait derrière tout cela comme un reproche que seule elle pouvait entendre.

Elle vint se placer sur la droite du seigneur. Clama quelques mots au dieu de la mort. Hadès regarda alors ce-dernier, un bref instant, puis il leva sa main droite qu'il déposa sur la nuque de son épouse. Des caresses douces.
-" Cette purge à porté ses fruits. Et puis, il y a cette nouvelle Prêtresse !" Murmura d'une voix mielleuse le roi des ténèbres en serrant un peu ses doigts comme pour exprimer son mécontentement sur un choix qu'elle avait fait sans le consulter. Même s'il trouvait le choix judicieux, il fallait encore attendre pour savoir si Elicia était capable de porter cet habit prestigieux.
-" Que pensez-vous de ses premiers pas ? " Demanda-t-il à son épouse et à Thanatos, en reprenant des gestes doux qu'il cessa rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 27 Aoû 2017 - 18:56

Alors que le sombre monarque s’apprêtait à prendre le chemin vers le domaine d'Arès, un retour des plus inattendus intervint. En effet, la déesse des enfers elle même faisait son retour dans le palais d'Hadès. Thanatos salua dignement l'entrée de la Déesse des Enfers et fit un pas en arrière afin de lui ouvrir le champ pour converser avec son roi. Elle avait entendu la fin de leur conversation et la destination qu'avait choisie de prendre son époux. Persephone regarda ensuite Thanatos dans les yeux pour s'adresser à lui

Thanatos, c'est toujours un plaisir de te voir.
Je ne te demande pas comment s'est passée la purge que je t'ai confiée, je sais que tu excelles dans ce genre de domaine. Concernant la Guerre contre mon frère, le Papillon des Enfers m'a dit le principal. Je suis ravie qu'Arès ait enfin reçue la punition qu'il méritait pour avoir subtilisé le corps de notre Souverain à tous.


Dame Persephone... Effectivement, ma purge a permis de remettre dans le droit chemin plusieurs brebis égarées... Il en reste une ou deux que je n'ai pu coincé dans le temps qui m'était imparti mais ca n'est...que partie remisedit il avec un sourire non dissimulé.

Un sourire qui s'effaca assez vite lorsque suite au retour de Persephone, les plans d'Hadès allaient connaitre naturellement quelques modifications. Hadès ouvrit un autre sujet, concernant la nouvelle pretresse Elicia. Thanatos la connaissait en tant que spectre mais moins en tant que pretresse, ce qu'il ne tarda pas à partager avec son roi.

Seigneur Hadès, j'ai connu le Spectre Elicia qui a toujours rempli son role de spectre avec assiduitée. Je n'ai pour le moment pas eu l'occasion de la voir en tant que prêtresse. J'en ai eu des echos favorables mais je ne crois que ce que je vois... J'attendrais donc de la voir à l'oeuvre pour avoir mon propre jugement.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 27 Aoû 2017 - 20:12




Perséphone ne se départit pas de son sourire enjôleur lorsque son époux se penche vers elle en murmurant quelques mots, censés être agréables en temps normal.
Et s'ils le sont effectivement, malgré tout, le reproche sous-jacent qui les enserre ne saurait être écarté d'un revers de la main. Une phrase qui a sans doute un double sens, à bien y réfléchir... Car il est probable que le Sombre Monarque ne sous-entende son absence aussi bien physique que psychique, la seconde étant bien pire que la première...


Alors qu'elle s'adresse à Thanatos, la main qui se pose sur sa nuque lui procure quelques frissons qui longent son épiderme. Que ce contact, que son contact lui avait manqué... Bien qu'il ne soit ici pas sans un revers de médaille qui ne saurait tarder. Quand ils seront seuls pour être parfaitement exact. Pour l'instant rien ne laisse supposer du réel état d'esprit d'Hadès envers elle. Sans doute... le découvrira-t-elle bien assez tôt.



Je suis ravie de l'entendre. Cependant... ne traînes pas trop avec ces quelques âmes qui ont réussi à se soustraire à ton jugement. Nous savons comment cela se passe, un seul fruit gâté peut corrompre toute une récolte, Thanatos...


Son corps se crispe légèrement sous la pression des doigts de son époux. Visiblement il désapprouve son choix, ou peut être le remet-il en question. A moins que le problème réside en le fait qu'elle ne lui en ait pas parlé avant de la nommer. Il est certain qu'elle l'aurait du. Mais c'était à l'époque troublée où elle ne possédait plus aucun sentiment. Il est probable que ce point avait joué dans l'équation.



Elicia oui... eh bien... pour ma part je ne sais pour l'heure pas comment elle s'en sort. Je rentre à peine de voyage pour la mission que tu m'avais confiée... Mais nous la convoquerons pour la sonder.


Elle prononce ces quelques mots d'une voix suave alors que la pulpe de ses doigts effleurent le bras de son époux. Pour l'heure, elle ne s'en permettra pas davantage.
Effectivement, Perséphone n'avait pas imaginé que sa quête lui prendrait autant de temps. Elle savait que cela serait long, mais à ce point... Son absence s'était forcément remarquée et si personne ne se permettrait de lui demander où elle était et ce qu'elle avait fait, devancer la rumeur en lançant une pseudo mission confiée par Hadès étoufferait les commérages dans l'oeuf. Et puis, quelque part, ça n'était pas tout à fait faux...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 28 Aoû 2017 - 12:37

Comme il plaignait le sort des brebis égarées. Le Monarque s'amusa avec cette pensée. Qu'ils souffrent ceux qui ne suivent pas la route merveilleusement tracée par ses soins ! L'oeuvre de Thanatos était remarquable. La perfection semblait être son ordinaire ! Le temps viendrait où il pourrait achever son oeuvre. Il sentait le dieu de la mort prêt à cela, disposé à finir ce qu'il avait débuté.

Le dieu observait son épouse quand cette dernière répliqua à Thanatos. Sa main sur sa nuque, avec délicatesse il s'amusait à transmettre deux sensations opposées. La passion, et une espèce de colère parfaitement dissimulée.

Vint ensuite les réponses sur Elicia. Rien de bien nouveau. Après tout, il trouvait cela logique. Ainsi, il fallait attendre encore pour émettre des jugements. Le seigneur remua lentement la tête en guise de réponse en soupirant.
Son regard se déposa sur les doigts de Perséphone qui venaient flirter sur son bras.
Il ne savait pas si ce contact en était la cause, mais il fut soudainement prit d'un mal étrange. Son visage se crispa, et d'un coup sec il empoigna à son tour le bras de son épouse sans lui faire mal. Le dieu se sentait oppressé au niveau de sa poitrine. Mais curieusement, il avait la sensation que tout cela était ailleurs, et que son corps fut pris d'empathie. Diverses sentiments traversèrent son esprit rapidement...
Puis une vision... Et le son de cette cloche, comme l'autre fois, comme celle qui précéda l'explosion dans les enfers. Elle sonna sept fois... Et enfin la vision d'un paysage, d'une petite île couverte d'oliviers.

-" Je viens de voir ! Nous n'en avions pas terminé avec ce mystère ! De cette créature qui osa frapper au sein de mon Royaume même." Souffla-t-il en relâchant le bras de Perséphone.
-" Je viens de voir une grotte, une femme aussi, le tout se situait dans une île, avec des oliviers, proche d'un petit village. Nous devons trouver cet endroit ! " Déclara-t-il avec la ferme intention d'en finir avec cet inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 29 Aoû 2017 - 15:45

Le rapport fait par Thanatos fut comme toujours écouté avec attention par le couple royale. Cependant, la froideur et les presque menaces à peine dissimulées n'échappaient pas à l'esprit de Thanatos qui ne put s’empêcher de lâcher un sourire à l'abri des regards de Perséphone et d'Hadès

Oui ma Reine, ils n'échapperont pas indéfiniment à mon jugement vous pouvez en être certaine

Thanatos écouta attentivement également le retour de la déesse des enfers concernant sa protégée Elicia et son discours ressemblait en tout point à celui du Dieu de la Mort. Elle n'avait pu tout comme lui juger objectivement comment Elicia remplissait son role de prêtresse jusqu'ici.

Je viens de voir ! Nous n'en avions pas terminé avec ce mystère ! De cette créature qui osa frapper au sein de mon Royaume même. Je viens de voir une grotte, une femme aussi, le tout se situait dans une île, avec des oliviers, proche d'un petit village. Nous devons trouver cet endroit !

Thanatos ne dit mot mais les paroles du Dieu des Ténèbres firent tiquer tout de suite le fils de Nyx. Une créature qui osait frapper au Royaume des Morts ? Si cela n'était Thanatos lui-même avec sa purge, alors quelle était cette créature?...Thanatos n'avait eu echo de cette rumeur et pensa aussitot aux 3 juges des enfers ... Une colère commencea à germer en lui car aucun des trois n'avait pris la peine de le mettre au parfum. Cela se règlera une fois cette histoire terminée. Thanatos n'allait surement pas laisser passer cela. Toutefois il garda son calme de le sombre monarque et d'une voix impassible, lui proposa d'aller trouver cette créature.

Souhaitez vous que je me joigne à vous Seigneur Hadès ou que je m'y rende moi même pour y découvrir ce qu'y s'y passe ?

Thanatos se demandait également ce que pouvait bien faire son frère jumeau Hypnos. Toujours en train de pioncer imaginait il... bref chaque chose en son temps.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 29 Aoû 2017 - 17:35




Uune chose est certaine, le souverain des Enfers prend un malin plaisir à torturer psychologiquement sa compagne.
Certes... elle ne l'a pas vraiment volé. Perséphone se retrouve donc à osciller entre d'agréables caresses aimantes et des pressions bien plus soutenues, laissant présager une suite moins charmante.
Hadès est maître en la matière, il faut le reconnaitre. Car en toute logique, cette attitude ne permet pas au Printemps d'avoir la moindre idée de l'état d'esprit réel dans lequel il se trouve à son sujet. Et aucun élément ne lui permettra de trouver une réponse à cette épineuse question pour le moment. Car le point névralgique de cette histoire... est bien que c'est une première.
Durant les millénaires écoulés et depuis qu'elle choisit spontanément de le suivre en Enfers, contrairement à ce que la majorité croit, jamais elle n'avait trompé son époux ou éprouvé la moindre attirance que cela soit pour quelqu'un d'autre que lui.
Le cas "Alessio" était une exception sans commune mesure. Il lui est donc fort difficile d'avoir une idée précise de la suite des évènements. Car si elle connait Hadès sur le bout des doigts et pourrait sans mal prédire la moindre de ses réactions les yeux fermés, cette situation... ne s'est jamais présentée jusqu'à présent. Comment donc jauger quelque chose qui navigue en pleine inconnue.


La réaction d'Hadès l'extirpe de la réflexion dans laquelle elle était plongée en un instant. Le regard inquiet, elle porte spontanément son bras libre vers son époux, entourant son épaule pour le soutenir dans l'épreuve qu'il semble traverser à cet instant. Elle ne dit mot, mais son regard est des plus éloquents. Qu'est-il en train de se passer exactement...?!
Lorsqu'il se calme enfin et qu'il se redresse, les mots qui déferlent d'une voix colérique surprennent Perséphone au plus haut point.



Une entité a frappé au sein du royaume ? Quand ? Qui ?


Interloquée par une telle annonce, évènement qui s'était vraisemblablement produit pendant son absence, elle pose un regard brillant de colère sur Thanatos. Une colère qui n'est pas dirigée contre lui mais contre celle ou celui qui a osé porter atteinte au royaume des Enfers en son coeur.
Cherchant du regard à savoir si la Mort était au courant, sa réponse et la contrariété, égale à la sienne, qu'elle lit sur ses traits, semblent indiquer le contraire.


Ses prunelles violines délaissent Thanatos pour se poser sur Hadès. Elle ne répond rien aux paroles, et surtout à la question posée par le fils de Nyx. C'est à son époux de décider si oui ou non il souhaite prendre les choses en mains propres. Evidemment, elle n'a pas la moindre envie qu'il quitte les Enfers pour l'instant. Mais elle ne soufflera mot. Les visions d'Hadès sont assez rares et puissantes que pour ne pas être ignorées.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 30 Aoû 2017 - 12:12

Ce frisson cessa. Le monarque masqua sa colère par son bref récit de sa vision. Pourtant, cela faisait un long moment que tout ceci s'était évanouis. Cette puissance revenait donc tourmenter son Royaume, mais pas que...
Cette vision était-elle le symbole de la bataille finale ? Il n'en savait rien, néanmoins il fallait au plus vite trouver cet endroit, cette grotte et cette femme.

-" Oui ! Pendant ton absence, une étrange entité à frappé le Royaume, et à détruit la demeure d'un Juge. Nous avons entendu le son d'une cloche, sept coups pour être précis, puis l'explosion. " Déclara le Monarque en retrouvant son souffle et son flegme. Ce mystère l'agaçait. Il avait d'ailleurs presque oublié.
-" Le juge du Garuda avait la charge de retrouver l'inconscient. Apparemment, il n'est pas parvenu à de bons résultats; ou alors que le danger dormait, et vient tout juste de s'éveiller. Nous n'en savons guère plus. Ce paysage est une piste."

Que fallait-il faire ? L'empereur était indécis. Il était clair cependant que ce danger n'était pas à prendre à la légère.
Il porta son attention sur Thanatos lorsque ce-dernier se proposa pour se rendre à l'endroit de ce songe.
Il aurait été sans doute plus sage de savoir ce qui avait empêché Kazuki de mener à bien cette bataille avant de poursuivre, néanmoins, le dieu des enfers se disait qu'il ne fallait pas perdre de temps.
-" Il faut agir vite ! Cette puissance peut frapper à tout moment, et nous l'a déjà prouvé. " Souffla le roi des enfers de sa voix mielleuse et mélodieuse.

-" Je ne peux m'y rendre. L'Olympe m'attend... Alors, Thanatos, je te laisse maître de cette situation, l'être qui se cache derrière tout ça doit crever et payer pour ce qu'elle a fait. Montre lui qu'on ne s'attaque pas aux enfers impunément !" La fin de sa phrase voyait les mots être accrochés d'une certaine colère.
Le seigneur reporta ensuite son attention sur son épouse !
-" Et puis avant l'Olympe je dois te parler ! " Dit-il solennellement.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17798


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 30 Aoû 2017 - 14:10

L'alchimie et les divers sentiments qui s'échangent dans la salle du trone quand Persephone et Hadès sont réunis mettaient le fils de Nyx quelque peu mal à l'aise. En effet, il se sentait de trop et avait plus l'impression de tenir la chandelle. Toutefois Persephone eut la même réaction épidermique concernant l'annonce d'une attaque sur les enfers. Un tel affront ne pouvait rester sans suite et il était certain qu'il faille trouver cette entité et la punir comme il se doit. Hadès conta les informations qu'il avait en sa possession

Un son de cloche ?!... 7 coups avant l'explosion?... dit il à voix basse, reprenant les mots de son maitre. Le juge du Garuda avait également déjà enqueté sans succès sur cet incident. ll fallait donc le retrouver pour regrouper les informations même aussi insignifiantes soient elles.

Il faut agir vite ! Cette puissance peut frapper à tout moment, et nous l'a déjà prouvé. Je ne peux m'y rendre. L'Olympe m'attend... Alors, Thanatos, je te laisse maître de cette situation, l'être qui se cache derrière tout ça doit crever et payer pour ce qu'elle a fait. Montre lui qu'on ne s'attaque pas aux enfers impunément !

Très bien Seigneur Hadès, si vous n'avez pas d'autres détails sur ce songe et cet évennement, je m'en vais de ce pas retrouver le Spectre du Garuda pour receuillir ses propres informations et agir en conséquence ensuite... Je vous ferais parvenir dès que possible mon rapport ou...le cadavre de cet insouciant...

Hadès.... Dame Persephone, permettez moi de prendre congés de vous...


Thanatos se retourna et pris la direction de la sortie du palais afin de rechercher le Prince d'Ivalice pour des retrouvailles toujours plus... passionnantes.


T

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 30 Aoû 2017 - 14:42




Ce n'est vraiment pas de chances... A croire que même si elle retourne ciel et terre pour laver l'énorme erreur qu'elle a pu commettre, il y a toujours quelque chose pour l'enfoncer un peu plus.
Elle ne sait pas et ne savait pas avant de rentrer au Palais, dans quel état d'esprit allait être son époux, cela est vrai. Cependant... maintenant le voilà clairement en colère à cause de cette entité de malheur qui a cru bon débarquer en Enfers pendant son absence et qui, visiblement, a provoqué un chambardement sans nom en allant jusqu'à détruire la demeure d'un juge...
Non... vraiment... la chance ne lui sourit pas du tout aujourd'hui.


Laissant Hadès reprendre son souffle alors que Thanatos esquisse quelques mots, Perséphone réfléchit, elle aussi, à la description succincte que leur a fournie le Dieu des Enfers. Certes ce n'est pas grand chose... Des oliviers, une cloche qui tinte sept fois... Elle avait beau ne pas vraiment porter le Juge du Garuda dans son coeur, avec de si minces indications il devait quand même être difficile d'arriver à quelque chose, surtout si la dite entité avait fait profil bas ces derniers temps.
Elle acquiesce en silence aux paroles de la Mort et le regarde s'éloigner. Elle n'esquissera pas le moindre mouvement tant que sa silhouette n'aura pas passé les imposantes portes de la salle du trône. Mais une fois ceci accompli et alors qu'ils se retrouvent seuls...



S'il te plaît, juste un instant...


Perséphone se tourne vers son époux, son visage arborant un léger sourire quelque peu contrit, alors que la pulpe de ses doigts effleurent les lèvres de son époux. Elle a bien conscience de la grande faute qui est la sienne. Tout comme elle a conscience qu'il serait plausible que jamais il ne la lui pardonne. A sa place que ferait-elle...?
Alors avant que sonne le glas de son jugement, elle leur accorde, à tous deux, elle comme lui, quelques secondes au goût d'antan.


Délicatement, elle enroule ses bras autour de ses épaules, sa paume courant le long de sa nuque jusqu'à se poser sur sa joue. Son corps se presse contre celui d'Hadès, son visage s'enfouissant dans sa nuque l'espace de quelques brèves secondes. Ce moment ne durera que peu de temps, elle ne veut pas provoquer sa colère ou qu'il perde éventuellement patience. Alors c'est avec douceur qu'elle dépose un baiser sur ses lèvres, avant de s'écarter de lui, ses bras retombant de part et d'autre de son corps.



Vas-y...


Vas-y... Oui mais quoi. Toute la question est là.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 30 Aoû 2017 - 17:42

Thanatos accepta, il était disposé à prendre cette sombre affaire en main. Nul doute qu'il parviendrait à vaincre et à exposer au monde la puissance des enfers.
Le seigneur des ténèbres agita son visage pour saluer le dieu de la mort lorsque celui-ci annonça son départ immédiat en quête de réponse. Il suivait son départ, le silence s'installa entre lui et son épouse. Un silence mystérieux, étrange, beau et angoissant à la fois.

Il restait en place jusqu'au départ de Thanatos. Le dieu tourna son visage pour observer son épouse avec une certaine passion. Elle était charmante quand son coeur vivait.
Elle lui demanda un instant. Son silence ne disait rien, mais il laissait faire. Il restait droit, immobile.

La souveraine fit glisser ses doigts sur les lèvres du dieu. Celui-ci ne fit rien, laissa simplement son épouse agir à sa guise. Le tout jusqu'à son baiser avant qu'elle ne s'éloigne. Un contact des lèvres agréable, preuve ultime qu'elle était revenue victorieuse.  Ses pupilles azuréennes n'avait pas lâcher la silhouette de la déesse.
Vas-y; lui dit-elle, comme si elle attendait sa sentence. Le monarque esquissa un petit sourire badin.

Avec une certaine langueur, il leva son bras, la manche de sa tunique descendait le long de son bras, laissant apparaître son avant bras d'une pâleur somptueuse. Il ne disait rien.
Sa main attrapa la main de son épouse avec tendresse. Puis d'un geste vif il se plaça derrière elle. Collant sa poitrine contre son dos, et laissant son nez s'enivrer du parfum de sa longue chevelure d'ébène.

C'était un moment de douceur, des sucreries, comme ça, sans vraiment savoir pourquoi. Son autre main fit glisser la tenue de son épouse au niveau de son épaule. Puis elle vint comme l'autre rejoindre l'autre main de la dame. Leurs doigts se mêlèrent avec voluptés. Les lèvres du seigneur vinrent flatter l'épaule de la Reine, doucement, ils se dirigèrent vers sa gorge.
-" Dis-moi tout ! Qu'as-tu fais en ton absence ? Comment as-tu brisé le maléfice ?" Demanda-t-il dans un murmure mélodieux et charmant. Et il restait là, profitant de la présence de la Reine, après une si longue absence. La suite ? Un rictus gagnait son visage.
-" A quoi as-tu penser en premier lorsque ton coeur s'est mis à battre à nouveau ? "
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mer 30 Aoû 2017 - 20:03





Les prunelles violines de l'épouse ne quittent pas celles du mari, pas une seule seconde. Alors que son bras s'élève dans les airs, ce sont ses yeux qu'elle admirent et redoutent à la fois. Il ne la frappera pas, elle le sait. Les possibilités qu'il a de lui faire mal, autant physiquement que psychologiquement, sont assez nombreuses pour que le Sombre Monarque ne s'embarrasse pas d'une simple gifle, ou pire.
Dans son dernier axé de colère, il avait déchiré sa robe et lui avait vivement empoigné le bras. Mais cela s'était arrêté là. Cet épisode, une première entre le couple divin, s'était produit avant qu'il ne lui intime de trouver une solution définitive à ce problème. Elle était ensuite partie pour ne revenir qu'aujourd'hui.
Depuis... il avait eu tout le temps nécessaire pour mûrir ce qu'il allait faire subir à son épouse. Et elle aurait préféré une gifle, voire pire... Mais ça ne s'en tiendra pas là. Car lorsque Hadès a décidé de faire souffrir ou de punir quelqu'un, il est capable de décupler des trésors d'imagination. Et quand ce quelqu'un est son épouse, une épouse qui l'a trahi, le pire est à redouter.


Perséphone ne prononce pas le moindre mot, ne résiste d'aucune façon. En une cadence aérienne ressemblant presque à celle d'une valse, son corps épouse le mouvement que lui inculque le Monarque, alors qu'il se place derrière elle. Ses doigts enveloppent ceux de son époux, suivant sa volonté.
Sa mâchoire se crispe légèrement lorsque ses lèvres frôlent son épaule avant de s'y poser avec douceur. Troublée à bien des égards, la divine ferme lentement ses paupières, prenant une inspiration à double sens. Premièrement, l'effet que son amour provoque en elle est on ne peut plus délicat à gérer. Car ils n'ont pas eu l'occasion de se retrouver dans l'intimité de leur couple depuis le retour du Souverain.
Perséphone était restée seule à la barre des Enfers pendant un long moment et lorsqu'elle avait replacé le pendentif, brisé le sceau qui le maintenait endormi, toute cette sale histoire avait du être réglée. Ainsi avait-elle été privée de son contact depuis de nombreuses années.
Deuxièmement, il est évident que les choses n'en resteront pas là. Elle peut difficilement imaginer qu'il puisse passer l'éponge de la sorte, se contentant d'un air badin de lui demander comment s'était passée sa quête, comme s'il s'agissait d'un détail sans importance. Le couperet allait tomber, tôt ou tard. Reste à savoir comment et quand.



Le sort d'Aphrodite a été difficile à briser, je ne pensais pas que cela prendrait autant de temps.


Sa voix n'est pas hésitante. Elle s'exprime d'un timbre clair et fluide alors qu'elle entreprend son récit. Cependant, elle n'a guère l'intention de s'y attarder plus que de raison, alors résume-t-elle le plus simplement possible, de manière à clore le sujet, pour peu que cela soit envisageable. Et dans ce cas précis, le pouvoir de le décider ne lui appartient pas.



Je suis allée voir une vieille entité qui se terre cachée dans les montagnes en Italie. Aux yeux des mortels, elle se fait passer pour une oracle, mais elle est bien plus que cela...
J'ai du prendre la place d'une mortelle pour la duper et ça n'a pas été sans mal... Cependant elle m'a donné les clés que j'attendais. Je me suis enfermée dans un manoir pendant des mois, suivant notre rencontre. Durant ce laps de temps, j'ai du réactiver mes émotions une par une. Chacune d'entre elle était accompagnée d'une épreuve. Et certaines ont été plus difficiles que d'autres. Mais j'ai réussi...


Une moue dubitative s'affiche sur le visage lunaire de la déesse lorsqu'il pose sa seconde question. "A ton avis" aurait-elle répondu en temps normal. Mais ce temps... est tout sauf normal et il serait bien stupide de sa part de lui répondre une telle chose.
Perséphone ne comprend pas réellement de quoi il veut s'assurer à cet instant, car sa réponse parait on ne peut plus évidente.
Délicatement elle lève ses mains entrelacées dans celles d'Hadès, en relâche une avec douceur alors qu'elle se tourne pour lui faire face. Elle le dévisage quelques secondes d'un air solennel avant d'enserrer la main qu'elle tient encore entre les siennes et de poser un genoux sur le sol de marbre de la salle du trône. Tête basse, sa longue chevelure d'ébène se répand sur le sol.
Avec douceur, elle ramène les mains de son époux jusqu'à ses lèvres alors qu'elle y dépose un tendre baiser.



Hadès... Je ne te demanderai pas de me pardonner car je ne pense pas que cela soit possible. J'y ai longuement pensé et je ne saurais comment j'aurais réagi si j'étais à ta place. Mais sans doute fort mal. Ce que j'ai fait ne mérite aucun pardon. Ni le mien et encore moins le tien.
Cependant... saches que si quelqu'un a pu prendre un peu de la place qui était la tienne, c'est dans des conditions particulières. Je ne sais pas comment cela a pu être possible, mais mon hôte a été une part importante de cette équation.
Je n'aime et n'ai jamais aimé qu'un seul être en ce monde. Si aujourd'hui tu ne me crois pas, si aujourd'hui tu ne me crois plus, si jamais il ne me sera possible de retrouver ta confiance... Alors... peut être devrais-je abandonner les Enfers, te laisser, et retourner dans l'Olympe. Tu es seul juge, je me plierai à ta décision.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Jeu 31 Aoû 2017 - 12:48

Ses lèvres se baladaient sur la peau soyeuse de son épouse, malgré le froid mortel qui envahissait son âme, le seigneur ne se privait pas de ce moment de tendresse, des moments rares en compagnie de l'écrin de son coeur. Ainsi, il en profitait, en silence, il attendait les réponses.
Au fond, il s'en moquait bien des réponses, cela l'importait à peine ! Il voulait juste l'entendre. Il adorait sa voix si fragile et touchante. C'était un plaisir rare et précieux.

Alors qu'elle parlait, le Monarque n'écoutait qu'à moitié, se contentant de l'essentiel, laissant de temps en temps ses lèvres libérer un petit son pour dire qu'il écoutait. Sans plus. Ce souffle le charmait, c'était bien elle. Sa Perséphone, son trésor !
Agilement, après son intervention, elle se retourna pour lui faire face. L'empereur la contempla simplement, avec cette impression étrange d'avoir fait s'arrêter les pendules du temps tant il restait de marbre et son regard bleu semblait sans lueur de vie.

Elle ne conserva qu'une main dans l'une des siennes. Puis, les pupilles du Monarque suivirent la descente de la Reine. Sans rien y faire... Il la laissa sombrer et tomber à genoux. Il l'admira en train d'embrasser ses mains.
Il ne bougeait pas. Son regard restait figé.
Et il écoutait encore.

Sauf que lors de ce monologue, ses yeux se maquillèrent de larmes d'une manière féerique. Des larmes qui dessinaient des traits humides sur mes joues avant de s'unir sur son menton et de chuter sur la chevelure d'ébène de son épouse.
De sa main droite il vint la poser sous le visage de la Reine pour l'obliger à le regarder, à voir les larmes, le chagrin qui vivait à l'intérieur de chaque gouttes qui tomber sur elle.

Sa main flattait le visage de la Déesse avec une effrayante douceur, la mine froide, et belle ne transmettait rien, toujours rien. On pouvait y voir de la colère, puis de la tendresse, et un autre dirait qu'il s'agissait de la compassion. Tout était vrai, et faux à la fois.
Le temps semblait s'être arrêté, les regards des deux dieux s'étaient liés. Ce qu'il se passait là, était indescriptible, un vertige fabuleux et fragile.

D'un mouvement langoureux, le seigneur des enfers posa un genou au sol, puis l'autre tout en entourant le visage de l'impératrice des ténèbres sans lâcher son regard un seul instant. Ses billes azures restaient parsemées de douce larmes.
-" Crois-tu que je sois assez fou pour m'infliger la pire de toute les souffrances en t'obligeant à t'éloigner de moi ? " Murmura-t-il froidement, en approchant son visage de celui de son épouse. De cet idole qui canalisait ses sentiments, et sa folie.

Ses mains caressèrent les joues de la dame, il replaça quelques mèches derrière les oreilles, puis, il embrassa son front un instant. Et lorsqu'il recula sa tête il se contenta d'une phrase.
-" Embrasse-moi ! Que je puisse écouter les palpitations de ton coeur." Souffla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Sam 2 Sep 2017 - 0:49





Quelques secondes avant qu'elle ne ploie le genoux en signe d'absolue rédemption, Perséphone observe son époux avec attention. Un pressentiment, encore plus étrange que les précédents, enserre son coeur et le couvre d'un poids lourd, incertain, difficilement interprétable.
Quelque chose cloche... Quelque chose dans son comportement, n'est pas normal... n'est pas comme d'habitude. Pourtant, l'heure n'est pas à la dissection du comportement du Souverain. A cet instant, seule compte sa pénitence et le choix qu'elle va lui offrir, bien à contre coeur.


Il ne sera guère besoin de forcer le mouvement des doigts du Monarque pour que la déesse ne relève le visage. Son mouvement anticipe même l'action d'Hadès, alors qu'elle sent les larmes de son époux flatter le sommet de sa tête, se joignant à ses cheveux en descendant rapidement le long de ses mèches sombres.
Contrairement à lui, dont les expressions passent tels les nuages dans le ciel ou, au contraire, semblent parfaitement absentes, celle qu'arbore alors le visage diaphane du Printemps est entre infinie tristesse et parfaite stupéfaction. Alors qu'il la rejoint à même les dalles froides du Palais, les quelques mots qu'il lui adresse lui déchirent littéralement le coeur.




Hadès...


Ses paumes se posent sur les mains qui trônent sur ses joues, alors qu'elle dévisage son époux d'un regard embué de larmes. Quelque chose ne va pas... elle le savait, elle l'avait senti.
Avec une infinie délicatesse, Perséphone enserre ses mains. Le contact est ferme, comme si elle envisageait de ne plus jamais les lâcher, mais il reste pourtant doux alors que ses doigts entrelacent les siens.
Ses lèvres se pressent contre celles de son époux avec une tendresse infinie. Tout d'abord léger et effleuré, son baiser se mue peu à peu en un élan fougueux comme seul le véritable Amour en est capable. Un baiser aimant, attentionné, passionné, comme seul le Printemps peut en offrir aux Enfers.
Elle inculque en ce baiser toute sa douceur, sa bienveillance envers lui, son incommensurable amour et la loyauté qui à jamais restera sans tache désormais. Non... cela n'arrivera plus jamais... et pour éviter que cela ne se reproduise, jamais plus elle n'investira le corps d'une humaine.
Cela sera plus risqué pour son corps originel, mais qu'importe. Elle a toujours réussi à le sauvegarder jusqu'à présent et elle entend bien à ce que cela continu ainsi encore longtemps.


Perséphone se sépare des lèvres d'Hadès à regret, mais conserve ses mains dans les siennes alors qu'elle le regarde avec inquiétude. Cette absence totale de sentiments qui précède un maelström d'expressions qui se mêlent toutes les unes aux autres, pour redevenir parfaitement amorphe... cela ne correspond pas à son époux. Certes, il est parfois capable d'être placide à l'excès, il en a même fait un jeu. Mais là... c'est différent.



Mon Amour... Dis moi ce qu'il t'arrive... Est-ce à cause de cette entité dont tu as parlé tout à l'heure ?


Est-ce une possibilité, parmi tant autres cela est vrai. Cependant, c'est l'évènement notoire le plus problématique qui semble être arrivé pendant son absence. Alors peut-être est-ce du à cela...
En une fraction de secondes, le visage de Perséphone se teint d'une expression parfaitement horrifiée. Elle ne formalisera pas ce qui se dessine sur ses traits par des mots. Mais à cet instant... une idée parfaitement terrible lui vient en tête, la percutant comme si Zeus lui-même venait de la foudroyer dans un élan de rage. Et si... si il était comme ça... par sa faute.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 12 Sep 2017 - 11:34

La caresses des lèvres devint rapidement un baiser intense et passionné. Le Monarque, les yeux ouverts à moitiés se laissait enivrer, un instant, comme s'il cherchait des réponses dans cette ivresse. Il voulait perdre la tête, il aurait tant aimé que son esprit divague et se perdre dans la folie. Cependant, il restait là, un geste machinal. Bien sûr son coeur battait pour elle, et palpitait avec amour pour son épouse.

Il avait vu son visage en tombant, il avait vu l'effet de ses larmes sur son âme. Perséphone était revenu triomphante, cela ne faisait plus aucun doute. Mais le bonheur semblait si loin. Pourquoi ? Lui-même semblait incapable de le dire, et pourtant il avait la réponse.
Toutefois la réponse lui faisait mal, peut-être même y voyait-il la douleur la plus terrible, la plus cruelle et la plus belle à la fois.

Les mains du Seigneur ne cessèrent d'encadrer le visage de sa Reine, qui elle vint poser ses mains par dessus. Leurs doigts se mêlèrent de manière élégante et langoureuse.
Et puis, il sentait merveilleusement la bienveillance, en offrant tout son être à l'empereur des Enfers. Tout son amour se trouvait réuni sur le bon de ses lèvres et s'en allait couler dans les veines du monarque qui goûtait avec effroi à cette liqueur.

Il y avait le pardon dans ce baiser, le serment de ne plus jamais se tromper, de ne plus faillir, et la prédiction que jamais plus l'idée de mettre en péril leur mariage ne traverserait son esprit. Hadès aimait cette sensation, cette dévotion que transmettait cet instant. Et pourtant, il souffrait toujours !

Lentement, elle éloigna sa bouche, et plus elle s'éloignait, et plus, il ouvrait les yeux. Le seigneur laissa glisser ses mains le long des joues de son épouse sans perdre le lien affectueux avec les doigts de cette-dernière. Il contemplait la silhouette de son amour, il admirait le chagrin et l'inquiétude, même s'il voulait l'effacer d'un revers de la main.

Elle jeta une hypothèse comme ça, comme pour essayer de se rassurer, car la réponse elle avait, il le savait, et elle commençait à l'admettre lorsque l'horreur vint peindre toute sa splendeur sur le visage de la Reine. Il délivra l'une de ses mains, sans un mot, en gardant son regard planté dans celui de son épouse avec cette même expression indéchiffrable.
Avec habileté, il déboutonna les boutons de sa tunique... Deux...Trois...Quatre. Ensuite avec sa main il écarta le tissu et présenta aux yeux de la tortionnaire de son coeur, sa poitrine sur lequel se trouvait de nombreux stigmates, des griffures profondes... Toutes causés par l'absence et l'agissement de Perséphone et qui frappaient à la fois ses sentiments et son coeur, en les détruisant. Coeur qui allait bientôt être touché !
-" Voici ton oeuvre ! " Murmura le seigneur en interceptant une larme qui coulait de ses yeux, une nouvelle, peut-être une dernière ?


Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 17 Sep 2017 - 12:49

^


Les sentiments sont bien présents, à n'en point douter. Elle ressent les battements de son coeur, cette palpitation caractéristique qui ne trouve de raison d'exister que lorsqu'ils sont réunis. Pourtant Perséphone ne parvient pas à chasser l'inquiétude et le tourment qui l'habitent.
Craint-elle pour sa vie ? Craint-elle de subir le courroux de son époux ? A vrai dire non. Plus maintenant, elle a dépassé ce stade et cela ne l'effraie plus en rien. Non...


Ce qui tourmente son âme à cet instant, c'est lui. Son attitude, les traits qu'arbore son visage, son absence et sa présence en même temps réunies, ses sentiments exacerbés puis soudainement éteints en une fraction de seconde.
Elle le contemple, le jauge, l'observe, sans réel succès. Elle sonde, elle cherche. Puis cette idée nait doucement dans son coeur... S'il est devenu comme ça, c'est de sa faute à elle et à personne d'autre. C'est la première fois qu'ils se retrouvent dans une telle situation. C'est quelque chose que, ni lui ni elle, ne savent gérer, ne savent réellement appréhender les conséquences, les pièges, les tourments... Chacun d'eux attend la suite, attend le déroulement que cette tragique histoire va engendrer sur leur couple, sur leur existence, sur leur... personnalité.


Elle ne dit mot alors qu'il s'écarte d'elle, conservant précieusement l'une de ses mains au creux de la sienne. Le tissu s'effondre devant la volonté du Sombre Monarque et la vérité apparait, nue, horrible, terrifiante, douloureuse.
On aurait pu imaginer la terreur se répandre sur le visage de la Reine face à ce constat, devant les terribles entailles si profondes qui se sont fichées dans la poitrine de son époux. Ce n'est cependant pas le sentiment qui se reflète alors sur son visage à la peau diaphane.
Avec lenteur, ses paupières s'affaissent devant la triste réalité. Ses mâchoires se crispent presque imperceptiblement alors que le poing de sa main libre se referme sur lui même, légèrement tremblant.


La honte et la peine s'abattent sur la Reine des Enfers comme autant d'éclairs s'acharnant sur le seul arbre encore debout. Mais elle ne pliera pas... ô que non... Plus personne ne lui fera ployer le genoux. Personne, excepté Hadès.
Son poing se dénoue, laissant ses phalanges aussi blanches que la neige après la contrainte qu'elles viennent de subir. Délicatement, la pulpe de ses doigts se posent sur le torse de son Amour alors que ses paupières se ferment avec lenteur et qu'elle murmure d'une voix à peine audible.



Tes oeuvres ont plus de valeur que les miennes.


Une aura d'une étrange couleur, ressemblant à celle de l'opale, se dégage du corps de la divinité pour se concentrer au bout des doigts qui reposent sur la peau meurtrie du Souverain.
Comme si une violente bourrasque venait de la gifler de toute sa puissance, le visage de Perséphone est projeté sur le côté sans que ses doigts ne se désolidarisent pour autant des plaies béantes qui trônent sur la peau divine d'Hadès.
Doucement, avec une lenteur extrême, la nuque du Printemps reprend sa place, son visage faisant de nouveau face au Dieu des Enfers. Le silence qui règne dans la pièce se brise. les filets de sang épais qui dégoulinent de sa joue font le même bruit que des morceaux de cristaux tombant un à un sur le sol. Une large balafre se dessine sur sa joue, sous les mèches brunes qui tombent devant ses yeux. Lorsque la plaie a achevé sa course sur le visage de la reine, courant de sa tempe jusqu'à l'ovale de son visage, l'une des balafres qui ornaient la poitrine d'Hadès disparait.


Les paupières toujours closes, le visage de la Reine ne se pare d'aucune expression. Pas de douleur, pas de peine. Pourtant... à en croire par le second stigmate qui est en train d'apparaitre sur son décolleté, entraînant dans son sillage un nouveau flot de sang qui auréole sa poitrine d'une superbe couleur rouge, il est évident qu'elle doit souffrir le martyre.
Mais elle ne pliera pas. Elle ne succombera ni ne posera un genoux en terre sous cette menace. L'Amour, le véritable Amour, de celui qui lie un être à un seul autre, possède une magie terrible, bien plus puissante que n'importe quoi en ce monde. Aphrodite, l'expliquerait sans doute à la perfection.
Perséphone absorbe la peine, la trahison, le dépit, la douleur d'Hadès en prenant tous les sentiments qu'elle a provoqués sur elle. Est-ce juste punition pour ce qu'elle a osé lui infliger. Et elle ira jusqu'au bout. Bientôt... une troisième entaille nait sur son ventre.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    

Revenir en haut Aller en bas
 

On demande la sagesse du roi des enfers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: Le palais d'Hades-