Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 On demande la sagesse du roi des enfers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 29 Jan 2017 - 19:14

Que l'avenir te donne raison ! Se disait à lui-même le Monarque en écoutant la dernière phrase du Juge avant qu'il ne se retire. Hypnos se faisait discret. Qu'avait-il en tête ? Nul ne le savait. Le seigneur restait immobile jusqu'à ce qu'il sorte d'une poche intérieur de sa tunique un petit miroir rond orné d'un serpent doré.
Montant les marches menant au trône doucement, le dieu des enfers admirait son reflet.
Il fit sauter un bouton de sa veste pour faire sortir le pendentif maudit. Le voir dans le miroir était une torture indescriptible. Pourtant, il chérissait cette douleur. Jouant avec l'artefact, il s'amusait à décrire son visage. Son front, ses yeux, ses lèvres, cette peau lisse et livide... Il termina par un sourire fripon, alors que le miroir s'enveloppa d'un timide brouillard sombre.
Le roi y passa la main dessus, et y observa une scène fort drôle. Deux nymphes jumelles, ravissantes, bien habillées d'un léger voile blanc, qui dansaient au milieu d'un jardin parfumé. En courant, vint un jeune garçon artiste innocent, le coeur pur, l'âme vierge de toutes blessures pouvant naître de la vie.
Son coeur se leva en voyant cet horizon idyllique et ces deux êtres à la beauté telle qu'il se sentait incapable de la décrire avec des mots.  
-" Tu es bien belle ! " Souffla-t-il en voyant la première.
-" Que tu es mignonne !" S'exclama-t-il en admirant la seconde.
Les deux nymphes, flattées les joues rouges, se regardaient en dansant avec plus de grâce encore.
-" Tu as entendu ma soeur ? " Exulta la première.
-" Son esprit à cédé. Et une goutte de poison se mêle à son sang. " Répondit la seconde.

Les deux nymphes tenaient à deux une couronne de fleurs au parfum énigmatique et envoûtant, elles l'offrirent au jeune homme en lui chantant:
-" Tu dois choisir, déposes la couronne sur la plus jolie."
Le jeune homme, s'empara de la guirlande alors que les deux nymphes s'inclinèrent légèrement.
-" Vos cheveux roux vifs bouclés sont identiques dans le moindre détail, votre peau est aussi pur que l'eau du paradis. Vos lèvres sont pareils, vos yeux noirs transmettent la même bienfaisance et le maquillage est le même. Comment choisir ? " Murmura-t-il la main vacillante, et le regard passa de l'une à l'autre comme s'il cherchait une simple différence.

-" Pourquoi devrais-je t'élire ?" Interrogea le jeune garçon en s'adressant à la première.
-" Parceque je suis plus belle, et qu'à ton bras je le serai encore plus." Répondit-t-elle.
-" Et toi qu'as-tu à dire ? " Demanda-t-il à la seconde.
-" Je suis la plus jolie, et quand tu me regardes je le suis encore plus." Répliqua-t-elle.
Voyant l'indécision agripper le jeune homme, les deux soeurs se relevèrent gracieusement, et à l'unisson, d'une voix rieuse clamèrent.
-" Nous allons t'aider..." Et elles s'éloignèrent, l'une s'en allant vers la droite, l'autre vers la gauche, et ensemble elles chantèrent.
-" Suis-moi mon ami ! Tu connaîtrais le bonheur."

A cet instant, le Monarque rangea le miroir, un rictus amusé sur le visage. Son âme serait bientôt Maître de ce réceptacle... Il glissa la main sur le haut de son trône, en réfléchissant à ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos

avatar
Messages : 175


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 29 Jan 2017 - 23:34

Beaucoup de chose s’était passé dans le silence du dieu du sommeil, l’état des troupes infernales avait été évoqué, comme l’absence de son frère. Il y avait eu de la promotion pour Setesh ainsi qu’un message porté par une jeune berzerker. Kazuki était donc la personne responsable de la débâcle du royaume des Titans. Hypnos l’aurait bien tancé mais, ni le contexte, ni la situation ne s’y prêtait. Il ne restait qu’à rester sagement en retrait. Ce n’était pas à un dieu récemment réveillé de forcer les ordres quitte à manquer de respect à son suzerain. La discrétion de la divinité besson se voulait être une marque de respect pour le chef incontesté des enfers.

Voyant le seigneur du royaume des enfers remonter sur son trône, le maitre du sommeil le suivit du regard, il semblait perdu dans ses pensées. Hypnos avait lui aussi l’esprit troublé, il avait entendu parler de son frère et de son voyage duquel Kazuki n’avait su le faire revenir. Seulement si c’était là l’ordre d’Hadès, le frère de la mort serait le mieux à même de pouvoir lui rendre ce service et accomplir ladite mission. Il songeât également à la missive d’Arès et, dans ce domaine également, il pourrait apporter son concours aux opérations de son seigneur. Il se raclât la gorge pour rappeler sa présence avant de prendre la parole.
 

Mon seigneur ?
 
Il s’assurât d’avoir l’attention du roi des enfers avant de reprendre.
 
Les évènements cours sur la toile du temps comme autant de pions sur un échiquier. J’ai pris acte de ce qui s’est dit dans votre palais et j’ai pris conscience de certains faits. Je tiens à vous rappeler que je suis à votre service.
 
Il se déplaçât pour se placer devant le superbe trône où siégeait le non moins superbe seigneur des morts.
 
Vous semblerait-il pertinent de me faire part du contenu de la missive du dieu de la guerre ? Sachez que je me ferais un plaisir d’être votre messager si vous vouliez porter une réponse à votre neveu. J’ai déjà, par le passé, eu affaire à sa famille et pense pouvoir y aller sans déclencher de brans-le bas de combat.
 
Il prit garde de ne pas avoir de ton insistant qui pourrait laisser croire qu’il lui forçait la main.
 
Vous êtes seul juge de mon utilité dans cette mission et, si cela ne vous agréer pas, je peux toujours m’efforcer de remplir la mission du juge du Garuda. Mon frère sera plus enclin à me suivre qu’un simple mortel. A vous de voir ce que vous voulez que je fasse, je l’exécuterais avec plaisir.
 
Il se tut, laissant le soin au seigneur du royaume sous terrain de prendre le temps de la réflexion. Il venait de proposer de possibilité d’action pour le jumeau de la mort qui se tenait prêt à servir au mieux les intérêts du royaume des morts. La tête inclinée, marquant une pause respectueuse, Hypnos attendait patiemment les instructions de son seigneur. Serait-il envoyer chez Arès, à la recherche du dieu de la mort ou bien lui demanderait-il de rester à ses côtés pour parler de la politique du camp ?  Seule Hadès le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1273


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 21 Fév 2017 - 10:28

Ayant mis le masque qui était apparu suite à ta promotion sur ton visage, tu pris le chemin de la salle du trône. D'après ce que tu en avais sentis, au moins deux personnes étaient encore présentes dans cette fameuse pièce dans laquelle tu demeuras à présent que tu n'étais plus le spectre du Bénou. L'idée d'agir uniquement lorsque ton maître te l'ordonnera aurait pu t'irriter, néanmoins il fallait faire avec et commencer à prendre sur soi. Après tout si tu prenais des décisions sous le coup de l'émotion comme tu avais jusqu'ici l'habitude de faire, autant dire que tu serais vite capable de faire des accidents diplomatiques. Ta première mission était donc d'essayer de calmer tes futures ardeurs et plutôt réfléchir avant d'agir, chose que trop peu de personnes faisait actuellement dans le Royaume…

Tout en marchant dans le couloir, tu ne cessais de te demander ce que l'armée d'Hadès pouvait bien fabriquer. Tu avais remarqué que les visiteurs - et cette pimbêche de berseker également – n'étaient plus là. Cela devait donc forcément dire que le Dieu des Enfers devait enfin avoir fini sa discussion et que le message d'Arès avait été confié. Dommage que tu ne pouvais plus déclencher de combat, tu serais bien allé te mesurer toi aussi à cette femme qui semblait avoir la même Foi que toi envers son Dieu. Si Kazuki avait préféré la laisser vivre au lieu de s'emparer du message de force et la tuer, c'est que cette dernière devait avoir reçu le respect du juge du Garuda. Tu connaissais l'homme pour être cruel et sans pitié et le voir épargner quelqu'un était une surprise.

Bref, il n'était clairement pas temps de penser à cela pour le moment. En premier lieu, tu devais expliquer au Sombre Monarque que son épouse t'avait choisie comme étant sa représentante. Comme vous vous connaissiez assez bien depuis que tu étais devenue spectre, tu n'avais pas d'appréhension quant à ce qu'il allait en dire. Tu as en effet toujours montré ta dévotion envers le Royaume des Morts et cela n'était plus possible de changer à présent que tu étais devenue sa Voix. Ouvrant les portes qui menaient à la salle du trône, ton regard masqué balaya la pièce pour se poser sur Hadès qui se tenait aux côtés de son trône, glissant par la suite sur Hypnos posté un peu plus loin. D'un pas gracieux – tu n'avais pas perdu l'entièreté de tes manières de Noble – tu t'approches alors des deux déités avant de poser un genoux à terre.

Retirant ton masque, tu passes une main rapide dans ta chevelure avant de prendre la parole.


« - Mes Seigneurs… commences-tu d'une voix vibrante d'une joie à peine voilée. Je m'excuse de vous déranger dans une discussion probablement importante mais j'ai actuellement une nouvelle à vous transmettre. »

Tu marques une pause, attendant que l'un des deux t'autorise à continuer. Les nouvelles provenant de ta bouche étaient d'habitude excellentes à entendre et pour toi, celle que tu t'apprêtais à dire l'était tout aussi, du moins pour Hadès. Cela ne sera peut-être pas perçu comme tel pour les Juges – curieusement ils faisaient partie de ceux avec qui tu ne t'entendais pas bien, voir pas du tout. - Mais cela t'indifférait au plus haut point. Il seraient de toute façon obligés d'accepter les choses sous peine d'aller contre leur propre déité.

«  - Dame Perséphone, après une petite discussion avec moi a jugé qu'il était judicieux de vous nommer un ou une représentante. Explique-tu, le regard toujours rivé sur le sol. Il s'avère que pour votre épouse, j'étais la plus à même de devenir votre Prêtresse. »

Reprenant le fil de tes idées, un petit silence plane afin que les deux Déités en face de toi comprenne ce que Coré avait décidé de faire.

« - Il va s'en dire que je continuerais à vous servir comme je l'ai toujours fait jusqu'ici, Mon Seigneur. »

Tu te tais une dernière fois, la nouvelle était à présent dite et il ne restait plus qu'a savoir si tu pouvais à présent commencer à remplir ta mission de Représentante du Sombre Monarque sous peu ou après avoir été clarifiée de la situation actuelle, ta discussion avec Perséphone ayant duré pas mal de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 21 Fév 2017 - 20:02

Le papier au sol voltigea, quelques pirouettes, des descentes vertigineuses avant de foncer dans la main du dieu du sommeil qui ainsi allait pouvoir prendre connaissance de son contenu comme il le souhaitait. Le seigneur n'y voyait aucuns problèmes. Hypnos n'avait de toute façon pas à être extérieur aux affaires touchants le royaume.
Il avait confiance en ce dernier, il s'amusait toujours de la différence de caractère qu'il pouvait avoir avec Thanatos, son frère.
-" Devrais-je suivre l'avis de Kazuki ? " Demanda-t-il d'un ton flirtant avec la lassitude.

-" Libre à toi d'agir comme tu l'entends Hypnos... Tu as toute ma confiance, et je sais que ton esprit n'est pas porté à commettre des erreurs." Ajouta-t-il avec un peu plus d'assurance transmettant dans l'intonation de sa voix ce qu'il disait.
Ses bras en croix se posèrent sur le dossier, et le visage rêveur se posa sur ses bras. Cet mine indolente cachait simplement des réflexions profondes qu'il gardait secrets.
Le silence s'installait, langoureux, dans une ambiance sereine.
Soudain la porte s'ouvrit, cela ne fit guère s'émouvoir le monarque qui suivait de ses yeux céruléens l'arrivée d'une femme masquée.

Elle ôta et un genou se planta au sol. Un sourire sur les lèvres le Monarque observait le rituel de la nouvelle venue. Il trouvait d'ailleurs divertissant sa mention sur la conversation importante. Si elle savait, se disait-il. Mais ce mystère était un art qu'il préservait avec habilité pour nourrir les rumeurs.
Il trouvait curieux le nouveau genre d'Elicia. Pourquoi ? se demandait le seigneur avant de montrer l'étonnement dans ses yeux quand le nom de son épouse vola dans les airs.

Ainsi, elle avait nommée une Prêtresse. Sans le consulter ! Son regard fixa Elicia, comme pour l'analyser. Aurait-elle assez de caractère pour porter sur ses épaules la tunique de représentante ?
Il ne le montrait pas, et sans remettre en doute le choix de Perséphone, une espèce de colère glissait dans son coeur. Heureusement, l'amour qu'il vouait sa reine était un parfait antidote. Néanmoins, il devrait s'entretenir au plus vite avec elle.
Il quitta sa position nonchalante.
-" Quelle mine avait la Reine ?" Interrogea le roi des ténèbres

Puis, après une pause qu'il profita pour descendre les marches il posa une question qui lui permettrait de juger du choix de Perséphone. Le rôle de Prêtresse était dangereux, et il souhaitait qu'il permette à Elicia de se révéler encore plus, car cet habit pouvait détruire.
-" Comment vois-tu ton rôle Elicia ? "
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1273


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Jeu 2 Mar 2017 - 12:21


L’attitude du Sombre Monarque après lui avoir expliqué que son épouse t'avait nommé comme représentante te laissa perplexe. Même la tête baissée, tu pouvais sentir le regard pesant d'Hadès sur ta personne. T'analysait-il ? C'était fort probable puisque ton nouveau rôle était des plus importants au sein des Enfers. Comme tu t'en étais douté, certaines personne verrait cela d'un mauvais œil mais tu n'aurais jamais imaginé que ton maître soit l'une d'elles. Dans un premier temps il n'en laissa rien paraître, préférant te demander quelque chose qui eut le mérite de te surprendre. En effet, Hadès s'enquit de l'état général de Perséphone en te demandant comment elle s'était senti lors de votre discussion.

« - Calme, mon Seigneur. Répondis-tu alors que ton regard était obstinément planté au sol.  Plutôt bienveillante également. Son humeur n'avait rien à voir avec celle qu'elle avait avant sa longue absence. »

Tu ne savais pas quoi ajouter d'autre. Après tout, tu ne savais pas trop quoi répondre au Dieu des Enfers si ce n'est que la stricte vérité. L'humeur de Perséphone avait été plutôt mauvaise dernièrement mais cela n'avait pas été le cas lorsque tu avais parlé avec elle. En fait, actuellement on aurait dit que les époux Infernaux avaient momentanément échangés leur humeur. Le Sombre Monarque descendit les marches afin de te rejoindre. Tout en se faisant, il t'étudie encore avant de te poser une seconde question. Celle-ci ne te surpris pas tellement. Après tout il était légitime qu'il te la pose étant donné que tu étais celle qui serait susceptible de devenir sa propre Voix. Il fallait donc qu'il sache tes motivations et ce que tu comptais faire en endossant le rôle de prêtresse.

« - Mon rôle est de continuer à vous servir, Majesté. Dis-tu simplement alors que l'ombre d'un sourire étire tes lèvres. Ma dévotion est et sera toujours envers vous et les Enfers, quel que soit mon titre. »

Le représentant d'un Dieu était avant tout un serviteur de la déité qu'il sert, avec la capacité d'être au dessus des autres. Cependant, tu te doutais que te faire accepter comme tel ne serait pas de tout repos, même loin de là. Il faut dire que certains spectres ne seraient probablement pas d'accord d'obéir à quelqu'un d'autre que le couple Infernal ou même les Dieux Jumeaux et qu'ils allaient t'en faire baver si jamais ils auraient à t'obéir. Néanmoins cela t'importait peu à vrai dire, tant que tu avais la confiance d'Hadès tu serais capable de prendre sur toi. Tu ne savais pas si c'était ce que voulais entendre Hadès ou non mais tu ne voyais pas autre chose à dire. Tu avais toujours servi le Dieu des Enfers du mieux possible depuis que tu étais à son service et cela ne changerait jamais. Tu avais bien trop de respect pour lui pour tenter quoi que ce soit pour faire autre chose. Après tout c'était lui qui t'avait donné une « nouvelle » vie et tu lui en serais à jamais reconnaissante.

« - Après je suis consciente que je suis votre porte-parole et que je devrais commander vos armées si jamais vous n'êtes pas là. Ajoute-tu en posant ton regard sur le Sombre Monarque Mes nouvelles fonctions ne seront plus le combat d'ailleurs mais je n'ai pas besoin de cela pour vous prouver que je vous suis fidèle. »

Hypnos était également présent mais quelque peu silencieux. Avait-il oublié que lui-même t'avais donné une opportunité au sein des Enfers jadis en te confiant son Ichor ? Probablement écoutait-il en silence votre discussion et qu'il ne jugeait pas utile d'enchérir à ce que vous disiez à propos du rôle que tu jouais à présent dans le Royaume des Morts. En attendant tu restais silencieuse afin de connaître ce que ton Maître en pensait. En l'état tu ne voyais plus rien à ajouter pour compléter tes motivations. Après tout les bénédictions passées des Hautes Figures des Enfers parlaient d'eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 7 Mar 2017 - 16:49

Impassible, le dieu des enfers croisa les bras, en pleine réflexion. Le choix de son épouse était surprenant, pourquoi le nier ? Pourtant, il n'avait guère le désir de tirer au sol la volonté de la Reine; non; il était prêt à mettre un vote de confiance à l'endroit d'Elicia.
Celle-ci répondit, ainsi Perséphone était différente. Avait-elle retrouvé la raison ?
Ou alors était-elle en train de sombrer encore une fois dans des idées fantasques visant à mettre en péril son couple pourtant si solide ?

Soupirant, il n'avait de toute manière qu'une seule solution, attendre sa visite. Du moins pour l'instant.
Le monarque reporta son attention sur sa Prêtresse. Il avait toujours en tête les questions sur son talent, des questions qui se posaient toujours à chaque nomination.
L'empereur esquissa un beau sourire en écoutant Elicia. Elle exprimait sa totale dévotion.
La suite satisfaisait également le roi. Maintenant, les paroles demandaient des actes, du courage. Comment réagiront les autres spectres devant elle ? Une question avec tant d'hypothèses.

Toutefois, il trouvait amusant de constater que son épouse venait de poser un costume sur Elicia lui conférant ainsi un immense pouvoir qui devait inspirer le respect et l'obéissance de la plupart de ses anciens compagnons d'arme.
Ce pouvoir pouvait parfaitement la consumer ! L'avidité de pouvoir pouvait faire exploser des cervelles.
Il allait être intéressant de suivre l'évolution d'Elicia, de savoir comment elle agirait avec les spectres, comment elle allait se faire respecter.

-" En acceptant tu as effectivement renoncé à mettre en priorité l'idée de tenir une épée à la main." Répondit le dieu d'un ton sucré.
Il s'approchait avec langueur de la Prêtresse.
-" Relève-toi donc !" Lui ordonna-t-il avec bienveillance. Il fit tournoyer autour de sa main son aura écarlate et doucement au milieu d'un ballet d'étoile sublime se matérialisa un somptueux trident aux cornes divinement ouvragés, et dont le manche voyait un serpent doré remonter en se tortillant autour...

Le monarque tendit le trident à sa nouvelle représentante.
-" Il est le symbole de ta fonction, et de ton pouvoir. Prends en grand soin... Et surtout ne te laisse pas étourdir par le costume." Ajoutait-il avec un air autoritaire montrant par là, la valeur qu'il lui donnait, et la difficulté de la tâche.
-" Dis-moi, que comptes-tu faire pour débuter ?" Demanda-t-il sérieusement, sans pour autant la mettre mal à l'aise, bien au contraire, il souhaitait une réponse franche et non déguisée.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1273


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 26 Mar 2017 - 21:01

Tu avait une nouvelle fois expliqué tes motivations à suivre le moindre des ordres de ton maître. Te répéter ainsi avait de quoi te faire chauffer mais ton nouveau rôle t'empêchais à présent de faire des crise d'impatience. C'était très dur en tout cas de ne plus exprimer ta colère et tu inspira lentement pour te calmer, les colères devant ton propre Dieu ne seraient probablement pas bien vue quand bien même tu étais à présent sa représentante… Hadès semblait étonné et un petit peu curieux du choix de son épouse concernant ta nomination comme prêtresse. Tu remarqua finalement dans son regard qu'il acceptais cette situation et te donnais une chance de faire tes preuves. Cela serait très difficile pour toi mais tu savais que tu y arriverais. Certes beaucoup des anciens prêtres ou prêtresses n'avaient pas fait long feu par le passé mais cela allait changer à présent que tu étais là. Après tout cela faisait déjà une longue époque que tu étais au Royaume des Enfers et tu continuerais à servir le Sombre Monarque jusqu'à ce que ce dernier n'ait plus besoin de toi.

L'intéressé s'approcha par la suite vers toi tout en disant une nouvelle fois que porter une arme n'était plus ta priorité. Cela, tu l'avais bien compris et cela ne te faisais plus rien, du moins pour le moment. En effet, peut-être auras-tu un pincement ou envieras-tu tes camarades lorsqu'ils partiront en Guerre ou en simple mission ? Après tout tu avais été l'une des premières spectres à prendres les armes contres les ennemis des Enfers et sa soif de sang ne pourra plus jamais se tarir à présent que tu devrais faire de la diplomatie. Toujours un genoux à terre, ton regard accompagne les faits et gestes de ton divin interlocuteur qui fait apparaître un artefact important pour montrer ta nouvelle fonction aux autres spectres : le fameux trident. Obéissant instantanément à la demande d'Hadès, tu te relève pour lui faire face. Encore les recommandations quant à ne pas se laisser enivrer par le pouvoir que conférait celui d'être prêtresse…


« - N'ayez crainte. Réponds-tu simplement regardant le trident dans la main du Sombre Monarque. Le pouvoir est le dernier de mes envies, contrairement à d'autres. »

L'image de Kazuki avait vaguement traversé ton esprit à ce moment-là. Il fallait dire que c'était l'une de ses fameuses personnes qui perdait la tête quand on parlait de sa puissance. Après tu pouvais te tromper mais depuis que vous vous connaissiez il n'avait jamais fait autre chose que se battre pour tester ses pouvoirs… Certes il n'était certainement pas le seul dans les armées d'Hadès à être complètement incontrôlable mais il était l'un des rares à être une menace si il décidait de se rebeller contre les Enfers. Si tu ne pouvais leur donner des ordres, peut-être devrais-tu parler à d'autres spectres histoire de garder un œil sur eux. Pratiquement perdue dans tes pensées, tu perçu cependant ta déité reprendre la parole afin de te demander ce que tu comptais accomplir pour commencer ton rôle de prêtresse.

« - Je pensais discuter un peu avec vos serviteurs dans un premier temps. Réponds-tu sérieusement en regardant ton interlocuteur. Peut-être que parler avec eux pourrait me permettre de m'intégrer et de les mettre en confiance ? »

C'était une idée logique pour toi. Ils n'allaient jamais te faire confiance où s'intéresser à toi si tu restais distante avec eux. Après tout, un général n'a pas le respect de ses troupes en leur donnant des ordres dès le début. Avec les nouveaux cela leur permettraient d'avoir une idée générale des Enfers.

« - Certes cela marcherait avec de nouvelles recrues… poursuis-tu en essayant d'expliquer tes pensées. Cependant je pense que cela ne marcherait pas avec ceux que j'ai déjà croisé lorsque j'étais moi-même une spectre. J'avais des relations tendues avec certains et je ne suis pas sûre qu'ils acceptent l'idée que je sois prêtresse à présent. »

Quant aux spectres plus anciens, tu ne savais pas trop comment faire pour qu'ils te montre du respect. Ils te connaissaient déjà et certains te t'appréciaient pas des masses. Ce serait tendu et tu n'avais pas d'idées sur la manière de t'y prendre pour que ces derniers t'acceptent. Avec un soupir, ton poing se serre sur le manche du sceptre que le Sombre Monarque t'avait tendu quelques minutes avant. Peut-être que ce dernier aurait une idée pour t'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 3 Avr 2017 - 11:50

Le monarque attendait les réponses, le trident entre ses doigts attendant d'être dans le creux de la main de la Prêtresse. Sa mine neutre donnait l'étrange sensation qu'il était capable d'aimer comme d'haïr, d'être généreux, comme capable de faire souffrir selon son bon vouloir.
Elicia se leva, suivant l'injonction du seigneur. Le regard de celui-ci ne cessait de sonder celle qui serait sa voix sur terre afin de comprendre, de trouver dans ses pupilles cette étincelle qui brûle dans les yeux de ses représentantes.

Il écouta. Elle lança une allusion accusatoire envers des spectres. Le Monarque esquissa un sourire mystérieux.
Immobile, l'empereur buvait les paroles de son interlocutrice avec langueur. Des projets simples, mais logiques, se disait-il en retrouvant son masque neutre et beau dégageant un charisme naturelle.
Quand elle porta sa main sur le manche du trident, il la laissa s'en emparer sans peine.

Puis il fit un pas un arrière, et dévisagea la Dame comme s'il s'agissait d'un mannequin.
Il l'admirait, tournant autour d'elle en se disant qu'il n'y avait point de doute, et qu'elle était capable de diriger le Royaume. Que sa présence serait certainement capable d'intimider. Les nouveaux sans peine, pensait-il en donnant raison aux mots de celle-ci.
Quant aux spectres dont la réputation n'est plus à faire, la situation serait un peu plus compliqué.

Toutefois, ce serait pour elle une épreuve des plus intéressantes à suivre. Et sa réussite une marque qui confirmerait que son épouse ne s'était pas trompée en faisant d'Elicia, la Prêtresse des Enfers.
-" Ta voix ne peux se montrer égale selon à qui tu t'adresseras ! " Souffla le dieu des enfers comme pour expliquer qu'il fallait prendre en compte la valeur du spectre, en cherchant à mettre en garde Elicia sur le fait de ne pas vouloir asseoir son autorité par la sévérité que pouvait lui conférer sa position.

Le monarque arrêta ses pas pour reprendre sa place initiale juste en face de son interlocutrice.
Il porta les doigts de sa main droite sur son menton avec une figure plein de malice.
-" Je suis certain que tu t'en sortiras à merveille. Tu connais le fonctionnement du Royaume pour gouverner correctement, tu sais que le respect s'inculque au spectre dès sa naissance... Tous connaissent le danger de s'opposer à la représentante. Sois juste simplement, et manipule les âmes avec délicatesse !" Récita-t-il d'une voix joueuse.

-" Le reste, tu devras l'apprendre par toi même. Tu n'as qu'à songer aux sentiments que tu ressentais lorsque tu te trouvais sous l'autorité." Le dieu se dirigea vers son trône d'un pas vif, son pas claquait sur les dalles...
-"As-tu besoin d'autres informations ? " Questionna-t-il en prenant place...
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1273


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Ven 7 Avr 2017 - 22:10

« Je m'en doute... »

Tu savais bien que cela ne serait pas aisé de faire comprendre aux plus anciens spectres qu'a présent tu étais la prêtresse du Sombre Monarque. Ils avaient déjà eu à faire à tes prédécesseurs par le passé et un de plus serait la routine. Il était donc plus sage pour toi de te mettre en retrait dans un premier temps afin d'avoir un tableau général et agir ensuite pour que ton entourage t'accepte. Cela prendrait du temps mais ce n'était pas impossible, à toi de voir si tes prédictions seront les bonnes. Quoi qu'il en soit, ton comportement ne sera certainement pas le même avec un Juge ou un autre spectre mais cela il ne fallait pas être idiot pour ne pas le savoir.

Hadès marcha quelques pas en direction de son trône avant de revenir vers toi. Tout en s'emparant de ton menton d'une poigne ferme mais non agressive il t'avoue que tu t'en sortiras à merveille. Après ton ton ancienneté te donnait une bonne image de l'ensemble des Enfers et de la façon dont il fonctionnait. Tu savais que les trois Juges étaient puissants et que ces derniers se donnait le droit de diriger souvent les opérations d'eux-même. Si ces derniers faisaient ce qu'ils voulaient, tu savais en revanche que leur loyauté envers le Sombre Monarque était bien présente. Quant aux autres spectres, certains ne semblaient être là que parce qu'ils étaient obligés et ne semblaient pas vouloir être comme devrait l'être un spectre.


[color=#666699]« - Je le ferais, mon Seigneur.]/color] Réponds-tu en baissant la tête d'un air entendu. Je ne vois pas ce que je pourrais vous demander d'autres comme informations, j'en ai bien peur. Je pense aller dans le Royaume afin de parler avec d'autres spectres sur ce qu'il se passe, où s'est passé dernièrement. »

A vrai dire, tu étais à peine rentrée d'Asgard que Perséphone était venue te chercher pour te nommer comme représentante de son époux. A ce moment là, tu avais remarqué un détail troublant mais qui avait réussi à se faire oublier. En effet, lorsque tu étais encore à l'entrée il y avait eu un arrivage insolite d'âmes. Il y en avait eu pas mal et tu avais constaté qu'il ne s'agissait que d'enfants. Tu ne savais pas si d'autres spectres s'en étaient occupé, aussi tu décida qu'il serait bien d'aller t'enquérir de la finalité de cette histoire, si du moins elle avait été réglée le temps que tu avais passé avec Perséphone puis Hadès lui-même. Ce dernier était retourné s'asseoir sur son trône, aussi tu pris cela pour une autorisation de t'en aller. Cependant, comme tu n'étais pas encore certaine, tu repris la parole pour t'adresser à ton Seigneur.

«  Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais me retirer. Dis-tu en t'agenouillant humblement. Sauf si vous avez encore quelque chose à me faire savoir. »

Si les informations qu'il avait te seraient utiles, il pouvait les dire à présent. Dans le cas contraire, nul doute que le Sombre Monarque te congédierait afin que tu puisses enfin commencer ton rôle. Toujours un genoux à terre et la tête baissée, tu attends donc que ton Seigneur prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Sam 15 Avr 2017 - 13:42

Le seigneur écoutait, les yeux mi-clos, les mains délicatement posées sur les accoudoirs du trône, son jugement était fait: Elle devait se révéler ! Montrer son autorité, savoir l'interpréter. Heureusement se disait-il, elle était rusée, et n'aurait pas de soucis à savoir manier ses nouveaux pouvoirs, le pire serait en faire usage pour sa propre gloire.

C'était un poison qui n'avait pas de remède, et qui pouvait se rependre au sein de l'âme la plus raisonnable. Pianotant avec ses doigts sur l'or massif, il esquissa un sourire en constatant qu'elle souhaitait d'or et déjà se lancer. Agir.
Une motivation débordante qui plaisait au Monarque. Le contact qu'elle aurait avec ses anciens compagnons allait être déterminant pour la suite. Rapidement, il en aurait des retour, se disait-il en faisant raisonner ses petits coups d'ongles.
-" Très bien... Maintenant, ton apprentissage débute vraiment. J'espère que tu auras les nerfs solides." Souffla-t-il en pensant à la pression dont avait souffert les anciennes Prêtresses. Les menant pour la plupart à disparaître.
Cette fois, c'était l'instinct de son épouse qui avait parlé. Plus tard, il pourrait savoir s'il fut judicieux.

-" Je n'ai plus rien à te dire, tu sais déjà tout. J'estime que tu possèdes les qualités nécessaires pour ne pas me décevoir... Par conséquent tu peux te retirer." Concluait-il avec un sourire mystérieux, en effet, son orgueil n'avait point aimé que Perséphone le laisse ainsi devant le fait accompli. Toutefois, il ne pouvait nier que pour l'instant, elle avait bon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1273


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 16 Avr 2017 - 10:43


Les choses ayant été dites, ton maître semblait satisfait de tes réponses. Cependant, même si tu était contente qu'il te fasse confiance pour l'accomplissement de ton nouveau rôle, tu perçu très bien que c'était de la résignation. Perséphone l'avait mis devant le fait accompli en te nommant comme sa prêtresse sans le consulter, aussi il n'avait pas d'autre choix que de te faire confiance. Quoi que… Comme c'était le maître des Enfers il pourrait très bien te rendre ton surpli de la cruauté mais visiblement ce n'était pas dans ses plans. Non, il avait décidé de te donner une chance de te montrer à la hauteur de la tâche qui allait devenir ton quotidien et tu le remerciais mentalement pour cela. Tu avais toujours combattu et existé pour lui obéir et tu allais continuer à le faire. Il te conseilla même de garder les nerfs solides, probablement parce tout ceux qui avaient étés nommés à ta place par le passé n'étaient plus là.

C'était en quelque sorte un rôle maudit car non seulement tu étais la Voix du Seigneur des Enfers mais tu devais également garder un œil sur les agissements de son armée, ce qui était assez difficile dans la mesure où ils étaient tous différents et réagiraient peut-être très mal lorsqu'ils constateront que tu étais à présent au dessus d'eux, du moins dans le sens hiérarchique. Votre entretenue étant à présent terminée sur cet ultime conseil, Hadès  t'invita à te retirer tout en t'expliquant qu'il avait confiance en tes capacités. Recevoir tant d'encouragement de la part de ta déité te réchauffait le coeur et tu savais qu'il faudrait que tu soit à la hauteur des espérances de ton maître.


« - Je ne vous décevrais pas, maître. »

Furent les mots que tu laissas échapper de tes lèvres alors qu'un sourire reconnaissant étirait tes lèvres. Maintenant que l'entrevue était finie tu étais libre de t'en aller, ce que tu fis en te retournant vers la sortie de la salle du trône. Désormais il te fallait prendre sur toi pour la suite des événements. Peut-être pourrais-tu déjà aller voir dans le Royaume si de nouvelles recrues avaient été ramenée à la vie pour agrandir l'armée d'Hadès.


Arrow Ailleurs dans les Enfers (ou autre part)
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos

avatar
Messages : 175


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Sam 22 Avr 2017 - 11:38

La réponse du seigneur des enfers envers Hypnos était un peu vague mais, avait le mérite de lui laisser toutes les libertés quant à sa future destination. Le choix revenait donc au fils de nyx, à la condition qu’il ne commette pas d’impairs mais, son suzerain avait confiance en lui pour éviter ce genre d’ennuis. La divinité aux cheveux d’or aurait bien été de son avis s’il n’avait encore toutes ces lacunes suite à son long sommeil. Et personne ne s’était attardé pour lui faire un bilan. Pas même son frère qui s’était enfui sitôt leur retrouvailles faite.

L’autre nouvelle fut l’apparition d’Elicia, une spectre qui était devenu prêtresse. La nouvelle semblât surprendre Hadès, ce qui intriguât le frère de la mort. Pouvait-on désormais se passer de l’avis du roi des enfers pour une promotion en son sein ? Encore un fait qui agaçait le dieu du sommeil mais, il n’élevât aucunes protestations. Pour toutes réclamations, c’était le devoir de son seigneur de les élever et personne d’autre. Ainsi, s’il acceptait sa nomination après coup, alors pourquoi son subordonné ne le ferait pas ? De toute façon c’était une décision de Perséphone, il était donc normale que son époux accepte cette petite transgression

La jeune femme se lançât dans une conversation avec son dieu, celui-ci ne s’offusquant pas de sa nomination mais, ce demandant plus si elle aurait les épaules pour ce genre de tâche, question forte à propos selon Hypnos qui disparut un peu plus en retrait pour analyser cet échange. Il écarquillât les yeux lorsqu’il vit son seigneur matérialiser puis tendre un splendide ouvrage divin en guise de symbole de ces nouvelles fonctions. La confiance allait loin pour le dieu du sommeil mais, après tout, il s’était tenu si longtemps éloigner des affaires infernales, peut-être s’était-elle montrer plus que digne de cette confiance. Toutefois, il réservait son jugement et l’observerait autant qu’il le pourrait à l’avenir. Elle représentait le dieu des enfers, celui à qui le fils de la nuit avait prêté allégeance, si elle apportait la moindre humiliation à son maitre, il la châtierait sur le champ.


L’idée de la prêtresse pour sa première affectation était de prendre la mesure de ces liens avec les soldats de l’armée infernale. Le divin monarque des morts lui donnât quelques conseils pour mieux appréhender son nouveau rôle et se faire respecter des troupes. La suite de leur conversation était assez banale somme toute, elle prit bientôt congé et parti, laissant Hypnos avec Hadès, seul. La déité jumelle aurait bien voulu argumenter mais, cela n’aurait que babillage superflu. Le seigneur du sommeil en revint à la dernière intervention de son suzerain et pris son congé à son tour.
 
Veuillez excuser mon silence votre altesse, j’ai estimé que le sujet d’une nomination au sein du royaume ne regardait que votre grandeur. Pour en revenir à mon sort, je compte tâcher de retrouver mon frère. Je vous remercie de votre confiance, mes hommages majesté.
 
Il fit une révérence avant de tourner les talons pour quitter la salle du trône.

Arrow Ailleurs en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
avatar
Messages : 2102


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 23 Avr 2017 - 19:46


La demoiselle venait de quitter les spectres près de la porte des enfers pour rejoindre le palais d'Hadès. Elle avait ressentit il y a peu le cosmos d'Hypnos, mais il semblait être parti maintenant. C'était l'occasion pour elle de pouvoir discuter en tête à tête avec le dieu des enfers. Elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de pouvoir discuter avec lui. Pouvait-elle se permettre de le déranger pour "ça" ?... Elle devait en avoir le cœur net et s'assurer des intentions du dieu des enfers. Lenalee fut rapidement sur place. Elle avait utilisé la voie des airs pour se déplacer plus efficacement. La vouivre monta les marches pour arriver devant la grande porte. Aucun bruit, aucun soldat. Elle se demandait ou se trouvait Perséphone, cela faisait déjà un certain temps qu'elle ne l'avait pas croisé. Avant d'entrer, la demoiselle c'était mise à réfléchir à comment formuler ses prochaines phrases. Elle ne devait pas froisser le dieu des enfers sous peine d'être rejeté.

La porte s'ouvrit sous la force de ses petits bras. Elle entra silencieusement et se dirigea vers la salle du trône. On pouvait toujours ressentir cette atmosphère pesante, elle était différente qu'à l'extérieur. Ce lieu était imprégné de l'énergie divine d'Hadès. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici, alors elle s'y était un peu habituer. Une fois proche du trône, la demoiselle pouvait apercevoir la silhouette du dieu des enfers. Il était si... impressionnant ! Lenalee s'avança lentement pour finalement poser un genou à terre. C'était comme ça qu'il fallait se présenter devant les dieux, c'est ce que son frère lui avait appris.

« Bonjour Majesté Hadès. Puis-je me permettre de vous déranger quelques instants ? »

Bien sur s'il refusait, elle quitterait l'endroit sans rien dire. Il avait peut-être des choses plus importantes à faire que de se préoccuper d'une spectre céleste.


Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 25 Avr 2017 - 18:50

Le Monarque salua d'un geste de la main le départ d'Hypnos. Son silence ne l'avait guère dérangé, il s'en était même accommodé. Le dieu du sommeil n'était pas bavard et faisait ses réflexions en silence.
Le silence ? Il régnait paisiblement au sein de Guidecca jusqu'au moment où une Nymphe, le pas léger et la mine grave s'approcha. L'oeil vif du seigneur contemplait la démarche de l'une des habitantes de l'Elysion.

Elle tenait dans sa main un verre de nectar qu'elle offrit au seigneur. Ce-dernier s'en empara. La suite ? Elle lui annonça une nouvelle qui fit se lever son coeur. Persephone était partie. Disparue. La tête basse, l'empereur but son verre d'un coup avant de le rendre à la nymphe qu'il congédia poliment.
Le dieu fit les cent pas, descendant les escaliers, puis les remontants, et cela de nombreuses fois.

Les bras croisés, fronçant les sourcils, il était en pleine pensée. Que s'était-il passé pour qu'elle prenne cette décision. Avait-elle réussi sa tâche ? Le seigneur ruminait, la tête basse, cette absence était un coup dur il devait le reconnaître. L'âme de son épouse devait dormir, et il était impossible de savoir où, ni combien de temps.

La porte s'ouvrit alors qu'il était en train de descendre les marches, il venait même de poser le pied au bas. C'était Lenalee ! L'une des spectres les plus courageuses et dévouées de l'armée. Elle progressait de jour en jour, il n'y avait pas de doute là-dessus. Un sourire tendre sur son visage, le dieu se disait qu'elle avait encore une grande marge de progression.
Elle dégageait une candeur touchante, qui attendrissait quelque peu les billes azuréennes sur la figure du Monarque. Son poing se serrait à peine... Son coeur était bouleversé, et pourtant le temps continuait.

La spectre s'agenouilla, et prit la parole. Le seigneur des ténèbres l'observait sereinement. Il leva timidement sa main, la large manche de sa tunique crachait son avant-bras d'une pâleur féerique, et ses doigts s'agitèrent dans le vide.
-" Tu peux te relever spectre ! " Demanda-t-il d'une manière des plus solennels.
Son bras dans un geste beau reprit sa place le long de son corps.
-" Je t'écoute, parle sans déguiser le fond de ta demande." Termina-t-il en esquissant un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 155


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 25 Avr 2017 - 20:46

Après sa petite discussion avec Noctis, Velvet s'était, comme qui dirait, promenée dans les différents lieux et avait fini par rejoindre le palais d'Hadès. Ce dernier avait été au cœur de l'échange que la princesse avait eu avec la Harpie. Ne sachant pas encore très bien sur quel pied danser, la jeune femme n'hésita pas à demander l'avis de personnes ci et là afin de compléter ce qu'elle savait déjà au sujet du monarque. Son propre avis, elle se le construirait à partir de ce qu'elle aurait appris des autres et du concerné. Pour l'heure, elle préférait s'abstenir de tout commentaire à son sujet et observer.

Alors que la jeune spectre s'avançait dans l'enceinte du palais et qu'elle pénétrait dans la salle principale, elle ne put cacher son étonnement. Ses yeux s'ouvrirent et ce fut à ce moment précis qu'elle se rendit compte que quelque chose n'allait pas !

*Lenalee..*

Ce n'était pas possible ! Que faisait-elle ici ? Etait-elle aussi devenue une spectre ? Comment avait-elle fait pour finir en Enfer alors que Velvet, elle-même, avait refusé l'offre de Silfrid à ses débuts ? Avait-elle fini par le retrouver et l'avait suivi jusque dans ces tristes lieux ? Tout ceci ne convenait pas à Lenalee ; cette ambiance, ces personnes, ces lieux. Du point de vue de la princesse, tout ceci était même à mille lieux de ce à quoi elle associait à "sœur". C'était bien triste.

Pas le temps de tergiverser bien longtemps ! Velvet s'agenouilla devant le grand monarque, un bras poser sur sa cuisse et la tête baissée. Cela lui permettait de s'étonner davantage à l'abri des regards et de ravaler sa salive par la même occasion. Quel choc ! Heureusement qu'elle savait se contenir, cela aidait pas mal. Du coup, lorsqu'elle prit la parole pour s'adresser à Hadès, sa voix était neutre, sans l'ombre d'un doute.

"Votre Majesté, veuillez excuser mon intrusion. J'ignorais que vous vous entreteniez déjà avec quelqu'un d'autre. Je m'en vais donc de ce pas afin de ne pas vous importuner davantage et je reviendrai vers vous à un autre moment."

Miss Crowe se leva sans jeter un œil vers Lenalee, qu'elle venait d'ignorer totalement. Au fond d'elle, Velvet espérait qu'elle en fasse de même car elle ne savait comment elle réagirait si elle lui adressait la parole comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
avatar
Messages : 2102


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 25 Avr 2017 - 21:57


Lenalee était toujours incliné. Le dieu des enfers était debout, non loin d'elle. Il donnait l'impression d'être tourmenté par quelque chose. Elle ne saurait dire quoi, mais cela avait pour don de la perturber également. Elle n'aimait pas voir Hadès dans cet état même si elle ne le connaissait pas autant que son frère. Le sourire de la divinité avait tout de même eu l'effet de la réconforté. On avait toujours la sensation qu'il était heureux de voir ses spectres. Comme un père envers ces enfants. Ce n'était évidement pas le cas, mais il se comportait comme tel. Après avoir reçu l'autorisation de se lever. Elle se redressa en oubliant d'éviter de croiser son regard. Ce n'était pas très poli de faire ça, surtout envers un dieu.

« Majesté Hadès... Je ... »

Par ou commencer ? Elle avait pourtant réfléchis à plusieurs façon de tourner sa phrase mais une fois face à lui, elle avait du mal. Elle n'avait pas peur, mais était plutôt impressionnait par la carrure et l'aura qui se dégager d'un dieu. Respirant un bon coup elle finit par reprendre avec douceur.

« Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de vous parler. Et.. je voudrais savoir. Pourquoi est-ce que vous avez accepté quelqu'un comme moi parmi vous ? Je ne suis pourtant pas aussi forte et... aussi méchante que les autres. Je dirais même que je suis trop gentille... Est-ce parce que je suis la sœur de Sil... Enfin de Kazuki. »

Voilà c'était dit ! Maintenant il ne restait plus qu'à espérait qu'elle ne se fasse pas rejeté. Elle ne se lamentait pas sur son sort, c'est juste qu'elle se posait des questions sur sa présence ici. Il y a encore peu, juste avant de venir ici, elle avait été traité "chevalier d'Athéna". Certes ce n'était pas une insulte pour elle, ce qui lui posé problème était le fait qu'elle ne se sentait pas bien parmi tout les spectres. Elle se sentait différente, et la seule chose qui la protéger était sans doute le lien qui l'unissait au juge du Garuda. Tête baissé, elle ne pu s'empêcher de détourner les yeux. Mais alors que son regard était tourné sur le coté, elle aperçu une nouvelle personne se présenter devant Hadès. Elle n'aurais jamais pensé la revoir ici... surtout avec cette armure ?! Non mais que faisait Velvet ici ?!

« Vel...vet... Que fais-tu ici ?... »

Lenalee était tellement déboussolé et perturbé qu'elle en avait presque oublié la présence du dieu des enfers. Mais ça pour une surprise... C'était sa "grande sœur" ! Elle n'y croyait pas ! Est-ce que Silfrid était au courant ?... Etant bien trop surprise, elle resta immobile sans rien ajouter de plus. Au fond d'elle, elle était vraiment heureuse de la revoir en bonne santé.

Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 30 Avr 2017 - 16:00

La jeune spectre se releva, lentement, d'un geste souple mais parfois hésitant. Le seigneur remarquait bien qu'elle était intimidée. Que pouvait-il y faire ? Au fond cela lui plaisait. Qu'allait-elle lui dire ? Le Monarque était curieux. Il était vrai qu'il n'avait jamais vraiment pu dialoguer avec elle. Seulement savait-il qu'elle était une spectre dévouée, courageuse et volontaire. Le tout avec une espèce d'aura qui mentait sur sa véritable condition.

Lenalee lança alors sa question d'une traite. L'empereur l'observait avec une certaine tendresse. Qu'elle est touchante avec ses doutes, se disait-il. Elle désirait connaître les motifs de sa présence au sein de son armée. En y pensant, elle était bien différente des autres. Mais ne possédait-elle tout simplement pas les compétences de l'innocence ? Des talents capables de tromper, d'attendrir.

Avant qu'il ne puisse répondre, une spectre se présenta dans un passage éclair. Comprenant que le seigneur était déjà en entretien, elle s'excusa, se releva et prit la direction de la sortie.
-" Ne t'éloigne pas trop ! " Souffla le monarque avec un léger sourire sur les lèvres.

Il reporta ensuite son attention sur Lenalee. Il s'approcha d'elle d'un pas délicat. Et avec sa main il s'amusa avec l'une de ses mèches de cheveux qui remuait sur le front de la spectre.
Un temps de latence merveilleux s'installa.
-" Je comprends tes doutes..." Débuta-t-il d'un ton solennel en relâchant la mèche de cheveux.
-" Crois-tu sincèrement que je pourrais offrir un surplis pour la raison que tu évoques ?" Demanda l'empereur qui restait immobile.

-" Si tu portes ce surplis, en plus de ma faveur, c'est surtout ton coeur qui l'a désiré." Poursuivit-il d'un ton toujours monocorde et fascinant. Son regard restait posé sur la silhouette de la guerrière.
-" Tu ne dois pas douter de ta puissance, ni de ton caractère. L'étoile céleste qui te protège et qui brille dans ton coeur t'as donné la particularité que tu décrit. Tu as des armes différentes, mais tout aussi dangereuses..." Acheva-t-il en posa sa main livide sur la frêle épaule de Lenalee, les doigts de son autre main vinrent se déposer sous le menton de la jeune femme afin qu'elle lève sa tête et puisse planter son regard dans l'azur somptueux du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 155


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 1 Mai 2017 - 17:43

Ce n'était pas une hallucination ; cette femme était bien Lenalee ! Difficile de se tromper en même temps, elle n'avait pas énormément changé, du point de vue de Velvet.

La plus jeune la reconnut sans hésitation occupe. Par contre, elle était on ne peut plus étonnée de la voir apparaître en ces lieux. Cette réaction faisait bien rire la jeune spectre intérieurement ; laquelle des deux devaient réellement s'étonner de retrouver l'autre en enfer ? La bonne blague !

Aucun mot ne sortit de la bouche de Miss Crowe, qui ne broncha même pas en entendant son prénom prononcé par sa chère "sœur". Déjà de dos, elle se contenta de poursuivre son chemin, d'autant que le monarque ne la retint pas dans la pièce. Il lui demanda simplement de ne pas s'éloigner. Ce n'était pas dans son intention, elle resterait à l'entrée, attendant son tour.

Une fois qu'elle quitta la pièce, elle s'adossa au mur, les bras croisés. La silence était son meilleur ami, encore une fois.

*Silfrid... es-tu responsable ?*

C'était une question légitime. Après tout, ce fut le jeune homme qui proposa à Velvet de rejoindre les rangs du Seigneur des Enfers. Il aurait très bien pu en faire la proposition à Lenalee. Ou alors, c'était l'oeuvre de la plus jeune qui, il faut le rappeler, cherchait inlassablement Silfrid partout. Elle avait très certainement parcouru le monde pour le retrouver et lorsqu'ils se croisèrent, elle céda. Quelle était la vraie version ? La princesse ne le découvrirait pas en restant dans son mutisme. Il n'y avait que deux solutions ; demander à Lenalee ou remettre la main sur le Juge de Garuda afin de le faire parler.

Pour l'instant, la jeune femme à la longue chevelure noire resta là où elle était, attendant son heure auprès d'Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
avatar
Messages : 2102


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 7 Mai 2017 - 22:45


Velvet n'avait rien dit, pas un mot, pas un regard. Dos tourné, elle continua son chemin comme si de rien n'était. Lenalee pouvait la comprendre, elle devait "masquer" ces émotions mais... mais tout de même ! C'était sa "grande sœur". Elle aurait aimé voir un sourire... Et pourquoi était-elle devenu un spectre ? La demoiselle ne pouvait toujours pas y croire. Etait-ce encore l'œuvre de Silfrid ? Hadès demanda à Velvet de ne pas trop s'éloigner. Il voulait peut-être lui parler après. L'attention du dieu des enfers fut une nouvelle fois tourné vers elle, respectueusement, la jeune fille fit de même. Le seigneur des ténèbres se rapprocha d'elle avant d'attraper une des mèches de Lenalee pour la replacer. Elle savait que ce geste était une marque d'affection, c'est pourquoi elle resta immobile en le regardant faire. Elle l'écouta et finalement ses doutes se dissipèrent. Hadès n'avait pas l'air de l'avoir choisi à cause du lien qu'elle avait avec le juge du Garuda. C'était son cœur, son innocence, sa différence avec les autres spectres.

Elle avait des armes qui pouvait être utiles pour Hadès. Si elle pouvait l'aider alors elle était contente. Elle avait toujours eu peur d'être un poids, mais cela n'avait pas l'air d'être le cas. Il termina ses mots en posa une main sur son épaule. Lenalee se sentait honorer de sentir la main divine de son dieu. Le regard relevé par la main de celui-ci, elle plongea ses yeux dans ceux de son seigneur.

« Vos paroles me vont droits au cœur et me rassure votre Majesté. Grâce à vous je peux continuer à aller de l'avant. J'ai compris que ce que je pensais être un défaut pour vous était en réalité une force. Merci. »

Dit-elle doucement pour conclure cet entretient. C'est comme ce que Violate lui avait dit. Lenalee devait avoir plus confiance en elle. Elle était forte et devait continuer à veiller sur ceux qu'elle aimait comme elle le faisait. Elle devait encore progresser afin de pouvoir mieux les protéger.

« De ce fait, je ne vais pas me permettre de vous déranger plus longtemps. »

Avec un léger sourire, elle se releva en s'inclinant une nouvelle fois. Lenalee avait retrouvé un peu de motivation et de dynamisme pour la suite. Elle voulait continuer à prouver sa valeur et de ce fait... elle devait aller voir Alessio ou Setesh.


[Je m'en vais pour te laisser avec Velvet, sauf si tu as encore des choses à me dires =)]


Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 14 Mai 2017 - 15:18

Un bref et somptueux moment de langueur s'installa lorsque le Monarque posa sa main sur la frêle mais néanmoins solide épaule de la spectre. Avait-il réussi à la convaincre ? Avait-il pu mettre dans le coeur de Lenalee l'antidote contre le poison de la méfiance, des doutes et d'un manque de confiance ? L'empereur avait parlé avec sincérité.

Un sourire étrange orna son visage alors qu'elle répondait. Un sourire tendre, et heureux, tout en gardant cette froideur qui faisait sa majesté.
-" Je suis ravi de t'entendre parler de la sorte Lenalee... Et je ne doute pas de ta future réussite. Ton âme possède la volonté des enfers, et ton bras sa puissance. Profite de ta différence pour poignarder nos ennemis... Et protéger ceux que tu crois juste." Répondit-il en ôtant sa main qui vint lentement se replacer le long de son corps.

Un autre sourire quand elle déclara vouloir conclure cet entretien pour ne pas le déranger plus longtemps.
Il était vrai qu'une autre spectre attendait pour une discussion. Et il allait la recevoir volontiers.
-" Comme tu le souhaites... " Déclara l'empereur en l'observant se relever, prête à se retirer. Son aventure continuait. Et le dieu avec confiance en elle. Elle possédait un potentiel plus qu'intéressant. Elle même ne devait pas en avoir conscience. Seul l'avenir pouvait dire quand elle pourrait le révéler au grand jour.

Alors qu'elle s'éloignait, le Monarque lui glissa une petite demande.
-" Fais signe à la spectre qui nous a interrompu qu'elle peut approcher..." Le tout d'une voix monocorde... Le seigneur croisa les bras, et attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
avatar
Messages : 2102


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 15 Mai 2017 - 10:49


La demoiselle fut encore plus réconforté en voyant le dieu des enfers si sincère et souriant. On pouvait lire beaucoup de tendresse dans ces gestes. Ils étaient certes différent de ceux de son père ou de Silfrid, mais on ne pouvait pas nier les sentiments qui se dégageait de l'aura divine. Beaucoup de personne sortait ces mêmes paroles pour "leurrer" les autres. Seulement, elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance, il était généreux et avait un grand cœur. Néanmoins... elle n'était pas prêtes à poignarder les ennemis d'Hadès. Elle ne souhaitait faire de mal à personne, même si cet idéale était difficile à réaliser. Elle avait déjà blessé des personnes en tuant Deuphteros et Crios. Des actions qui la tourmentées souvent mais elle se disait toujours qu'elle n'avait pas eu le choix. Elle avait pourtant essayer de les sauver en évitant les combats. Protéger ce qu'elle croyait être juste ? Pour ne pas avoir de regret surement. Car sa justice à elle n'était peut-être pas la même que les autres et notamment celle du dieu des enfers. Mais elle volait continuer à croire en ses idéaux et poursuivre la route que lui avait tracé Atlas. Qu'elle soit dans cette armée ou une autre, elle voulait essayer de changer la mentalité et la visions des chevaliers.

« Merci, j'essayerais de me montrer digne de vous. »

Même si au fond, elle avait toujours peur de le décevoir. Elle se releva ensuite pour incliner le haut de son corps avant de le saluer. Velvet... elle attendait à l'extérieur. Sa grande sœur venait sans doute de les rejoindre mais pour qu'elle raison ? Savait-elle que Silfrid et elle étaient devenu des spectres ? Lenalee avait eu peur de sa réaction c'est pourquoi elle n'avait pas laissé de mots dans l'armoire... En direction de la grande porte, Hadès lui demanda de faire venir Velvet. Elle esquissa d'un mouvement de tête avant de sortir. Dehors, elle pouvait la voir. Appuyé contre le mur et les bras croisés, Lenalee l'observa quelques instant avant de finalement se rapprocher d'elle.

« Velvet... Je... je ne t'ai rien dis, je suis désolé... vraiment. Sa Majesté Hadès souhaite te rencontrer. Alors...  retrouvons-nous plus tard pour discuter. »

Elle serra Velvet contre elle durant quelques secondes. Elle avait grandit depuis la dernière fois. Elle avait gagné plusieurs centimètres même si elle restait plus petite que son "ainée". Après avoir relâché son étreinte, elle laissa Velvet entrer dans le palais sans rien ajouter. Elle avait une mission à accomplir et avait peu de temps devant elle pour se préparer.


[J'ai vu avec Velvet afin de poster avant et vous laisser =)]


Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 155


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 15 Mai 2017 - 19:45

A l'extérieur, l'attente ne parut pas très longue puisque Velvet laissa son esprit vagabonder à travers maintes idées, cherchant à trouver la réponse la plus plausible à la présence de Lenalee en ces lieux. Deux possibilités lui étaient apparues mais, la demoiselle n'en saurait pas davantage en se questionnant elle-même ; il fallait interroger l'intéressée.

D'ailleurs, la voilà qui sortit de la salle où elle se trouvait avec Hadès. Du coin de l'oeil, Velvet l'observa avancer. A première vue, elle ne semblait pas totalement sûre d'elle, ce qui se confirma lorsqu'elle se mit à parler. Quelques petites hésitations ainsi qu'une excuse de sa part ; c'était la base avec Lenalee et cela n'étonna pas le moins du monde la ténébreuse, qui la laissa parler sans dire un mot.

La demoiselle aux cheveux émeraudes la serra ensuite dans ses bras et Velvet la laissa faire, comme à son habitude. Et comme à l'habitude de la ténébreuse, elle posa sa main sur sa tête. Des explications étaient nécessaires, autant d'un côté que de l'autre, mais Lenalee restait tout de même la plus grosse surprise, s'il fallait choisir. Finalement, ces courtes étreintes prirent fin et d'un voix totalement calme, la princesse dit à sa "sœur" :

"A plus tard."

Ce qui voulait dire, dans le langage de la demoiselle à la tresse : on se voit tout à l'heure. Ceci signifiait donc qu'elle n'était pas fermée au dialogue. C'était juste difficile pour elle de faire passer la pilule en deux minutes. Du coup, elle préférait ne pas s'éterniser dans des discours inutiles... Surtout qu'il ne fallait pas faire attendre son altesse.

Par conséquent, Velvet tourna le dos à Lenalee et pénétra dans la salle principale du palais. Le seigneur s'y trouvait et Velvet ne savait si elle devait, ou même pouvait, le regarder. C'était une situation très étrange pour la demoiselle qui ne s'était jamais retrouvée devant quelqu'un qui l'intimidait. Habituellement, même les personnes qui lui semblaient plus coriaces qu'elle ne l'ébranlaient pas. Ici, par contre, elle sentait très clairement quelque chose de totalement différent venant de cette "entité" et c'est tout naturellement qu'elle le respecta d'entrée de jeu.

La jeune spectre prit à nouveau la peine de le saluer comme il se devait ; un genou à terre et tête baissée.

"Me voici votre Altesse. J'espère que vous pardonnerez mon intrusion involontaire de tout à l'heure."

Ces mots furent prononcés avec le plus grand des calmes, en apparence en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 911


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Dim 21 Mai 2017 - 15:39

Le Monarque attendait, rêveur... Il pensait à son épouse, à la Prêtresse en se demandant comment elle allait le surprendre. En effet pour que Perséphone ait misé sur Elicia, nul doute qu'il y avait un potentiel qu'elle devait appréhender et développer.
Et seul l'avenir pourrait répondre au fait de savoir si elle en était capable.

Bref, il y avait là un suivi à faire. Toutefois; après la réunion avec Elicia il savait déjà qu'elle parviendrait à se montrer digne du rang et accomplirait son devoir avec ardeur.
En attendant, Lenalee avait bien transmis le message, et la spectre qui était venu tout à l'heure était de retour. Cette fois-ci, elle allait pouvoir s'exprimer. Le seigneur des enfers suivit son entrée.

C'était la première fois qu'il allait discuter avec elle. Velvet, spectre du Behemot.
Le dieu des enfers croisa les bras, et pencha légèrement sa tête sur le coté comme s'il observait la guerrière.
Celle-ci s'agenouilla et baissa la tête. Un fin sourire se dessina sur le visage de l'empereur en constatant que le protocole était toujours aussi bien récité.

Puis, elle demanda pardon pour son intrusion lors de son entrevu avec la spectre de l'innocence.
-" Oublions cela... Je t'écoute ? Pourquoi souhaitais-tu me rencontrer ?" Demanda le monarque d'une voix monocorde entièrement dénué de vibration pouvant donner un indice sur ce qu'il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Velvet Crowe
Spectre Du Béhémoth de l'étoile Céleste de la Solitude
avatar
Messages : 155


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
218/218  (218/218)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Lun 22 Mai 2017 - 19:47

C'était vraiment une première à tous points de vues ! Il s'agissait de sa première rencontre avec Hadès et c'était la première fois qu'elle était aussi impressionnée par quelqu'un. Cela l'étonna tellement qu'elle en fut déconcentrée, ne prêtant pas attention à la première partie de la réponse du monarque. Heureusement pour elle, sa dernière question résumait le tout !

Toujours agenouillée devant le seigneur des enfers, tête baissée et yeux rivés vers le sol, Velvet prit quelques secondes pour répondre à la fameuse question. Celle-ci n'était en rien complexe puisque la jeune femme connaissait pertinemment la raison de sa venue. Seulement, elle ne voulait pas faire d'impair en s'exprimant d'une manière qui pourrait déplaire à Hadès.

Ayant enfin trouvé ses mots, la Spectre du Béhémoth put débuter sa réponse sur le même ton que tout à l'heure ; serein en apparence, mais seulement en apparence.

"Tout d'abord, je voulais vous rencontrer en personne. C'était quelque chose de très important à mes yeux... savoir qui je sers. L'autre raison est liée à la première puisque, pour vous être réellement utile, je pense qu'il est naturel de me tourner vers vous afin de connaître vos désirs. Donc, si vous désirez que je fasse quoi que ce soit, je suis à votre entière disposition votre Altesse."

Une fois le discours achevé, la main de Velvet frotta son front et la ténébreuse se rendit compte qu'elle transpirait. Il y avait un monde qui les séparait et même son corps le comprenait.

Malgré ce qu'elle avait pu dire à Silfrid dans le passé, c'était avec la plus grande sincérité que la spectre s'adressait au monarque. Pourtant, elle n'était pas complètement sûre de ses sentiments à son égard. Il restait tout de même le roi des Enfers. Cependant, elle sentait quelque chose en son fort intérieur, quelque chose d'inexplicable, mais quelque chose qui faisait en sorte que la balance penchait en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17878


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    Mar 23 Mai 2017 - 14:44

=> Domaine d'Arès

Le Dieu de la Mort avait terminé son périple au Royaume d'Arès. Son entrevue avec le Dieu de la Guerre n'a vraiment pas abouti à ce qu'il en attendait. Celui-ci préférait mourir ou se faire piétiner plutôt que de faire parti d'un projet divin sous l'influence du Dieu de la Mort. Face à ce Dieu borné, Thanatos laissa tomber son projet et quitta le Royaume de la Guerre pour rentrer au Royaume des Morts et retrouver Hadès. Cela faisait de nombreux mois qu'il n'était pas revenu en enfer et retrouver le Seigneur des Ténèbres. Il ne fit donc pas halte à Elysion et arriva directement au Palais d'Hadès.

Le Dieu de la Mort arriva aux portes du Palais et les ouvrit en grand pour y pénétrer. Il ressentit l'aura du Seigneur des Ténèbres et avança jusqu'à le retrouver. Marchant d'un pas mortel, il arriva à quelques mètres de lui, constatant qu'il donnait déjà une audience à un Spectre. Thanatos regarda de haut en bas la jeune femme, la dévisageant avec insistance. Il ne la connaissait pas, surement une jeune recrue. Thanatos arriva donc face au Seigneur des Ténèbres afin d'envisager la suite des évènnements.

Seigneur Hadès, me voici de retour auprès de vous... Je suis de nouveau en attente de vos ordres Seigneur

Thanatos montra tout son respect à son Seigneur et attendit les instructions du Dieu des Enfers.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On demande la sagesse du roi des enfers.    

Revenir en haut Aller en bas
 

On demande la sagesse du roi des enfers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: Le palais d'Hades-