Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB / Italie 1746] promenade romaine (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia Giaccomo

avatar
Messages : 14


MessageSujet: [FB / Italie 1746] promenade romaine (libre)   Mer 25 Mai 2016 - 17:30

Je me nomme Styx, même si aux yeux des hommes, je suis une autre, Lucia. Lucia est le nom que j’ai reçu à ma naissance, du moins qu’à reçut mon corps lorsqu’il est venu au monde. Je me suis pleinement réveillée, il n’y a que quelques jours, même si j’ai toujours était présente, une âme divine ne peut rester en sommeil éternellement. Je me suis donc réincarnée, je n’ai pas à me plaindre, mon corps est plutôt agréable et en bonne santé. J’ai tout juste 16 ans, je ne me rappel pas avoir déjà eu cet âge, n’oublions pas que je suis une déesse, fille de Titans et plusieurs fois mère. Mais ses souvenirs, même s’ils sont miens ne m’apporte que peu, seul le destin de mes parents importent. Je ne sais pourquoi, je me suis réincarnée, peut être car le temps est venu pour nous les Titanides de rejoindre nos parents et reprendre ce qui est notre. Mais le temps n’est pas encore venu, je n’ai pas retrouvé toutes mes forces. Je vais continuer de profiter de cette vie d’humaine qui m’est offerte, le temps de pouvoir réclamer ma Soma et rejoindre mon Père, Océanos.

J’ai été courtisé durant ma vie de Déesse et je constate que cela est la même chose pour les humaines, surtout lorsqu’elles appartiennent à une riche famille et possèdent une beauté qui ne laisse pas indifférent les hommes. Aujourd’hui, je dois me promener aux bras du fils d’un ami de mon père humain. Ce dernier espère surement, un rapprochement entre nos deux familles. Je connais le jeune homme, il est intelligent et pas vilain, même s’il ne peut tenir la comparaison avec mon frère, sur ces points. Je me rappel de notre première promenade, je n’étais pas encore totalement réveillé, mais ma nature commençait déjà à se manifester. Nous nous promenions dans les parcs, non loin du Colysée, lorsque nous avons été attaqués par un chien errant. Mon courtisan, voulut me défendre. Acte noble de sa part, mais le chien était plus agressif et expérimenté, alors qu’il s’apprêtait à sauter à la gorge de mon chevalier, ma nature se révéla à l’animal. Des mots sortirent de ma bouche dans une langue ancienne, je pouvais percevoir leur pouvoir. Le chien s’immobilisa, grogna dans ma direction, avant de fuir, je pus voir la peur dans son regard. Augusto quant lui ne sembla rien remarquer et se félicita de sa chance, ne comprenant pas ce qu’il venait de se passer.

Aujourd’hui c’est notre deuxième rendez-vous, je laisse père s’imaginer que cela va aboutir, j’ai d’autres priorités et objectifs. Mais comme je l’ai dit, je vais continuer ce simulacre et jouer le rôle que l’on attend de moi.

Augusto m’attend à la terrasse d’un café, je suis une fille assez libérée et indépendante, me moquant des us et coutumes que m’impose mon rang et mon sexe. Depuis quand une déesse devrait se plier à des lois et règles humaines. Il est surpris, perçoit une différence chez moi, peut-il seulement l’imaginer, la concevoir. Je m’assois à la table, en face de lui et commande la même boisson, j’ai pris gout à cette dernière, j’aime son amertume. Le serveur dépose quelques mignardises afin d’accompagner mon café, il connait ma gourmandise pour ces dernières. Je suis une habituée de cet établissement, même si je ne peux m’y rendre quand je le désire. Augusto, me regarde, me parle, me félicite pour ma beauté, mon élégance. Ais-je jamais apprécié ce jeu, ce comportement, mais il ne se montre pas sirupeux, ou mièvre, ce qui lui vaut ce deuxième rendez-vous. Mais mon attention est ailleurs vers le centre de la place, vers la fontaine, représentant un dieu marin et ses filles. Je sais que ce n’est pas le véritable maitre des Océans que cette statue représente, mais seulement un imposteur. Une colère ancienne et froide coule alors dans mes veines, Augusto perçois ce changement. Mais un sourire et un battement de cils suffisent à éviter le sujet de mon ressentit. Mais quelque chose d’autre attire mon attention, je devrais dire quelqu’un d’autre. Il se dégage de cette personne quelque chose de différent, est ce son attitude, ou autre chose, mais elle est différente. Ma curiosité me pousse à me lever et à suivre cette personne, qui tout en me semblant à sa place, me parait déplacée. Augusto me regarde me lever, incrédule et ne comprenant pas, il me prend le poignet. Instinctivement, je le repousse, son geste est déplacé, pour qui se prend t-il. Ma force est supérieure à la sienne, mon geste est explicite et il reste figé me regardant s’éloigner de lui.
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB / Italie 1746] promenade romaine (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une promenade fructueuse [libre]
» Une promenade parisienne[Libre]
» Promenade tranquille. ( Libre )
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-