Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Jeu 5 Mai 2016 - 22:01

Voilà quelques semaines que j’ai pu m’acclimater au camp, à toutes celles qui gravitent dans mon environnement immédiat. Il faut dire que depuis le passage d’Alectryon et de la remise en question qu’il a pu me faire faire, je me suis intégrée plus que de raison à ce qui était il y a encore peu un enfer. J’ai compris l’essentiel, ce qui anime ma flamme, ce pouvoir inconnu et étrange ; je sais qu’il y a d’autres comme moi dans le monde et que tous ne sont pas tournés vers les mêmes idéaux. Rude découverte lorsqu’au bord de l’abîme il n’ya plus d’échappatoire, il faut plonger. Et quoi de mieux que d’aimer ça ? Lorsque le souffle glacé de la mort se glisse entre vos doigts et vous permet de frapper… quoi de plus enivrant ?

Et là, c’était une épreuve qui m’attendait. On nous avait donné une paire de sandales, une tenue des plus sommaires, un glaive pour nous battre, rien de plus. Chacune d’entre nous conviée à partir dans une direction, gravir les collines et arpenter les plaines environnantes à la recherche de clés et de codes. L’enjeu ? Classer les guerrières que nous étions suivant plusieurs critères : combativité, esprit, survivance. Tous les coups semblaient permis. Il était convenu que les choses à trouver seraient utiles pour ouvrir un coffre resté au camp. Celle qui l’ouvrirait remporterait la manche, certes, mais toutes celles qui arriveraient à sa suite ne seraient pas en reste. Reste que pour retrouver le nécessaire, il allait falloir se battre contre les éléments et probablement contre d’autres amazones que moi.

Où suis-je du coup ? Je ne sais pas vraiment. La zone que nous devons explorer est large. Je me suis avancée profondément dans les bois. Les marais non loin devraient m’apporter des pistes et des réponses mais pour l’heure il m’a semblé voir quelque chose tout à l’heure lorsque j’étais sur la colline ; des bouts de métal réfléchissants attachés à un arbre. Si ça se trouve, des clés pour la suite.

Je n’ai aucune intention de perdre. Je n’ai aucune intention de lâcher prise. S’il doit y avoir une gagnante, ce sera moi. La seconde place n’est jamais celle de la victoire.

Je m’approche de ces morceaux de métal, je reste prudente, sur mes gardes… Et tendant la main vers eux je me rends compte de ce qu’ils sont réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Sam 7 Mai 2016 - 14:39

Décidément, les choses ne changeaient pas vraiment pour Biscione. Il avait quitté le sanctuaire pour être tranquille et pouvoir réfléchir à pleins de choses. Il avait déjà pas mal voyagé mais là son dernier séjour dans une petite bourgade ne s'était pas vraiment bien passé. Il avait pourtant essayé de rester discret mais visiblement juste le fait d'être un étranger sur place était déjà quelque chose de suffisant pour attirer l'attention des gens et surtout pour ne pas être apprécié sans même savoir qui il était ... Ce n'était pas en tout cas ce qui s'était passé là-bas qui allait lui redonné confiance dans l'humanité et de le panthéon des Dieux qui se disputaient à tout instant le monde ...

Il se dirigeait vers sa prochaine destination en traversant un bois lorsqu'il remarqua une lueur étrange, apparaissant, disparaissant au grès des apparitions du soleil jouant à cache-cache dans le ciel. Après un léger moment d'hésitation, la curiosité se révéla la plus forte et il décida d'aller se rendre compte de ce qu'était ce phénomène.

Une chose était sûre, c'est que même si la curiosité était présente, ce n'était pas une raison pour que le chevalier d'or du Scorpion se montre imprudent. Au lieu de se rendre directement vers la source de son étonnement, il décrivit un large cercle pour s'y rendre. Il se retrouva caché derrière un arbre d'où il pouvait observer la scène et les alentours. Il s'agissait en fait de morceaux de métal qui avec la lumière du soleil réfléchissait. Ils étaient accrochés à un arbre et l'ancien grand pope se demandait ce qu'ils faisaient-là.

Comme il avait le temps, il n'était pas vraiment attendu nulle part, Biscione décida de rester là un moment dans l'ombre d'un arbre à être attentif et scruter ce qu'il allait se passer. Si rien ne se passait, il reprendrait la route, si une personne ou un animal venait, il verrait à quoi ce stratagème servait.

Etait-ce son jour de chance, le chevalier n'eut pas si longtemps à attendre. Une jeune femme arriva, à sa tenue, il était clair qu'elle ne venait pas de la ville qu'il avait quitté peu de temps auparavant. Elle portait juste une tenue des plus simples, une paire de sandales mais ce qui retint vraiment l'attention de l'homme, c'était le glaive qui accompagnait cette maigre tenue. Ceci ne cadrait pas avec le reste. La jeune femme était prudente, enfin prudent pas tout à fait. Elle hésita vraiment à toucher les bouts de morceaux de métal mais elle n'avait pas vraiment regardé autour d'elle lorsqu'elle était arrivée, comme si elle était obnubilée juste par une chose.

Après une légère hésitation, Biscione finit par se montrer et dire


- C'est bien de se montrer prudente et de ne pas te jeter sur ces pièces de métal mais la prudence aurait voulu que tu fasses également attention à ce qui t'entoure avant de te découvrir ...

Biscione fit quelques pas en direction de la jeune femme, il ne portait pas son armure comme depuis son départ du sanctuaire il faut dire. Il avait juste une cape qui le couvrait devant et derrière et qui tenait grâce à une épingle en or représentant un scorpion. Cette pince se trouvant sur son épaule droite étant le seul signe qui aurait pu prouver que ce n'était pas un homme que les autres car le reste de la tenue étaient des plus simples.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Dim 8 Mai 2016 - 21:18

C’était un pas de plus vers la victoire, celle qui me revenait de droit, sans aucun doute. Je regarde les morceaux de métal pendus, onduler au rythme d’un vent tout léger. Quelques notes de musique s’en dégagent imperceptiblement. J’observe. N’y aurait-il pas quelque symbole caché ? Quelque écriture me dévoilant quelque chose, une voie à suivre ? Non, pas que je puisse voir en l’état. Alors à quoi bon ? A quoi peut servir un tel instrument ? J’ai beau ne pas réfléchir à voix haute, mon esprit est copieusement occupé à penser à tout cela… Et à bien plus encore. J’ai l’esprit ici mais hélas pas vraiment autour de moi.

Et puis… Quelqu’un me parle ?

Zut ! On a pu me surprendre… ! Instantanément, je pose ma main sur la garde de mon glaive pour la tirer de son fourreau. La voix provenant de derrière moi, je virevolte sur 180 degrés pour faire face à celui qui vient de m’adresser la parole. Lame pointée, regard vif et déterminé, ma chevelure blanche tourne en même temps que moi dans un effet des plus réussis, involontairement je l’avoue. Il est habillé sobrement si ce n’est cette broche ou je ne sais quoi que je peux voir sur son épaule. Un Scorpion… Trop rare et trop raffiné pour appartenir à un simple voyageur… A moins qu’il ne s’agisse d’un voleur, d’un assassin… ? Je n’ai que trop connu de près de tels êtres… Autant me montrer plus que prudente, qui plus est dans le challenge dans lequel je suis engagée.

Surprise ? Oui, je le suis et je ne manque pas de reculer de quelques pas pour assurer un peu de distance entre lui et moi. S’il a pu arriver si proche… Et comment peut-il arriver à me surprendre aussi facilement d’ailleurs ?? Hélas, tu as beaucoup de choses à apprendre encore Alia Dorianthe… et tout en reculant je ne prends pas garde à la racine d’arbre qui me fait chuter en arrière.

Vlam !

C’est au sol que je me retrouve, incapable de me réceptionner. Je n’ai pas lâché mon arme, je n’ai même pas crié, ou si peu…

- Par les Dieux ! Faites encore un pas de plus et je vous assure que ma lame vous transpercera, qui que vous soyez !


C’était une entrée en matière. J’étais touchée dans mon orgueil pour répondre avec autant de violence. J’avais fauté par deux fois : la première en me faisant surprendre, la seconde en ne prenant pas garde à mes arrières. Décidément, il fallait que je travaille toujours ce même point… Je prends appui sur une de mes mains, je me relève lentement toujours en pointant de mon arme ce mystérieux visiteur…

- Il faut du culot ou une bonne pointe de courage… à moins qu’il ne s’agisse d’inconscience… pour venir sur notre territoire et s’y présenter en instructeur…

La pression retombe un peu… progressivement ; d’une inspiration j’essaye de reprendre le contrôle de mes émotions… redevenir aussi transparente que le vent… qu’il ne sache pas, qu’il ne perçoive pas ce que je peux ressentir…

- Et me faire surprendre de la sorte a de quoi me décontenancer…

Ma voix était retombée, je sentais les battements de mon cœur ralentir, j’arrivais à mettre de l’ordre dans mes pensées… D’un mouvement de tête je fais basculer mes cheveux sur le côté pour réaffirmer mon regard à son encontre.

- A présent, Monsieur, la bienséance voudrait que l’on se présente… n’est-ce pas ?  Je vous laisse démarrer voyons, j’aimerai éviter de ne pas connaitre le nom de quelqu’un d’assez bon pour avoir échappé à ma vigilance.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mer 11 Mai 2016 - 19:39

Il était sûr que la jeune femme n'avait pas remarqué la présence du chevalier d'or mais dès que ce dernier ouvrit la bouche, elle se retourna rapidement, brandissant son glaive, le regard vif et déterminée. Ses cheveux blancs suivirent le mouvement dans une jolie synchronisation du plus bel effet. Biscione ne réagit pas mais n'en pensa pas moins ...

* Jolie, elle devrait faire attention, elle risquerait d'attirer l'attention pour certains lieux sordide de la ville ...

Par contre, elle devait encore s'habituer à coordonner certains mouvements car elle recula et se retrouva les fesses à terre en trébuchant sur une racine d'arbre .. Elle cria directement à Biscione de ne pas bouger tout en maintenant son glaive pointer vers lui.

* Ne bouge pas, n'essaie pas de l'aider à se relever et ne rigole pas, tu vas la vexer ... * se dit-il en essayant de rester stoïque devant la scène cocasse à laquelle il venait d'assister..

Elle se leva et reprit la paroles d'une manière plus normale.


* Notre territoire ? Ah bon, elle devient encore plus intéressante cette petite * se dit-il mais en la laissant continuer la discussion.

Elle voulu ensuite connaître son nom. Biscione leva les mains pour montrer qu'il n'avait pas d'armes sur lui, il s'avança lentement vers la jeune femme tout en ne la regardant droit dans les yeux.


- Effectivement, la bienséance aurait voulu que je me présente en face d'une charmante dame mais j'ai pour principe de ne divulguer mon nom à quiconque veut le connaître qu'une fois que cette personne se soit-elle même présentée.

Le représentant d'Athéna se trouvait maintenant tout prêt de la jeune femme. Il tendit le bras et pointa son doigt sur l'extrémité du glaive de celle-ci. Il l'abaissa sans effort ce qui n'aurait pas du arriver, normalement, il aurait du se couper rien qu'au contact de l'arme mais rien qu'avec son doigt, il arrivait à lui faire baisser le bras et son arme.

- De plus, je n'ai pas l'habitude de parler sous la menace d'une arme ma chère. Maintenant que ce n'est plus le cas, je veux bien faire une entorse à mes habitudes, celles-ci sont faite pour être changées après tout. Mon nom est Biscione, puis-je avoir l'honneur de connaître celui de la charmante personne qui se trouve en face de moi ? Et puisqu'on en est aux confidences, quel est ce territoire dont tu as parlée ?

Il était venu dans la forêt pour être un peu seul et ne plus avoir le tumulte et les ennuis qu'il avait eu en ville et pour finir Biscione allait peut-être avoir une discussion intéressante avec une inconnue ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Ven 13 Mai 2016 - 11:38

Il lève les bras, il n’a pas d’armes, apparemment en tout cas. J’ai bien plus peur de ce qu’on ne peut voir que de ce qui serait affiché à sa ceinture. Peut-être devrait-il se méfier de moi également, je n’ai pas affiché toutes mes cartes mais il y a autre chose qui me bloque, je ne sais quoi, le stress de mon épreuve, une intuition peut être absurde qu’il appartient à la mascarade à laquelle je participe…

C’est peut-être la raison pour laquelle ce type m’impressionne ? Pourquoi est-ce que je n’ai pas pu bouger le petit doigt alors qu’il approche de moi et, sans aucun effort, abaisse mon arme comme si je n’avais aucune force pour la brandir ? Suis-je aussi insignifiante et sans moyens pour me dresser devant un simple bourgeois égaré ? Reste Calme, Alia, il est bien plus que cela… C’est évident…

Je reste interdite un instant et ce n’est pas son préambule moralisateur qui me fait réagir d’avantage. Aurait-il fallu que je me présente avant parce que ce sont dans ces habitudes ? Pendant qu’il dit cela, je recule assez pour m’adosser à l’arbre. Qu’il se méfie, on dit que le vieux tigre sentant la fin venir sort toujours ses griffes….  

- Il aurait fallu que je me présente avant car c’est dans tes habitudes ? Mais de quelle cour d’école viens-tu ?

Ça avait le mérite d’être clair, une phrase cinglante pour remettre les choses dans le cadre.

- Tu n’aimes pas être menacé mais comment devrais-je me comporter avec quelqu’un qui se permet de surprendre une combattante ? Tu exiges bien trop d’une charmante dame comme moi je pense. C’est bien là le discours d’un homme… Voudrais-tu me moraliser par-dessus le marché ?

Toujours adossé à l’arbre, je me stoppe dans mes remontrances. Peut-être est-il capable de comprendre que les enfantillages de cette forme m’agacent au plus haut point et que je ne suis plus une gamine pour comparer la taille de mon glaive avec… le sien. Un homme… rien d’autre qu’un homme qui exige…

Je le fixe, mon regard aussi déterminé que possible en dit long. Et même lorsqu’il se présente, finalement décidé à me lâcher un peu de terrain, je ne bouge pas. Pour lui montrer que j’apprécie l’effort, je consens à ranger ma lame dans son fourreau.

- Monsieur se sent-il moins oppressé à présent ?  

Une pointe d’ironie. Juste une toute petite pointe….

- Tu n’apprécies pas être sous la menace d’une arme mais tu es capable d’une seule main de me faire plier le bras sans égratignure… Quel genre de promeneur peux-tu être ? Et quelle menace peux-tu voir en moi… Je ne t’ai pour le moment rien montré d’autre qu’une lame bien désuète…

Une autre façon de dire que je n’avais rien montré de ce dont j’étais capable…

Il m’a demandé mon nom et le territoire dont il était question… Si ça se trouve, il est un des rouages de cette épreuve qu’on nous fait passer. Si ça se trouve il en sait plus qu’il ne veut le faire croire. Sinon comment est-il possible que de sa force il ait pu abaisser mon arme sans effort, sans que je puisse m’y opposer ? Et s’il était comme Alectryon, doté d’une énergie cosmique ? Inutile de se montrer impatiente, s’il avance trop, il pourra être surpris. En attendant, s’il compte savoir qui je suis, autant lui raconter quelque chose qui ne puisse pas être préjudiciable. Ni pour le camp et mes sœurs de bataille, ni pour moi.

- Puisque tu tiens tant à connaitre mon nom… Je me nomme Liara. Et quant au territoire dont il est question, tu ne sais peut-être pas que la Colchide est sous l’autorité de cités qui se partagent des territoires… qui sont régulièrement en guerre…


Ce n’était pas mentir… et à propos de mon nom d’emprunt, il était presque l’anagramme du vrai. Cependant je ne pouvais laisser les choses ainsi, sur une réponse ouverte. Il me fallait en savoir plus.

- Et toi tu es là par le plus grand des hasards bien entendu… Ou sinon c’est que tu es au courant de tout ce qui se trame dans les environs… et là, tu pourrais m’intéresser…

C’était une manière de lui demandant à demi-mot s’il savait quelque chose de plus. Qui sait s’il n’était pas un instructeur ou quelque chose du genre. Je prenais un risque en parlant de la sorte mais sans audace… pas de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Lun 16 Mai 2016 - 15:22

Après s'être brièvement présenté, la jeune femme prit la parole tout en reculant jusqu'à ce qu'elle soit bloqué par un arbre.

* Ah tu l'as vexée il semblerait * furent les premières pensées du chevalier d'or et celles-ci se confirmèrent dans sa tête au fur et à mesure que la jeune femme parlait. C'était assez confus et contradictoire mais l'ex-grand pope garda ça pour lui, Il la laissa parler.

Lorsqu'elle acheva de parler, Biscione s'avança non pas vers elle mais sur le côté. Tout en ne quittant pas la jeune femme des yeux. Il tendit ensuite la main vers les pièces de métal qui étaient restés accrochés. La jeune femme ayant été surpris par son arrivé n'avait pas mené son geste jusqu'au bout lorsqu'elle s'en était approché. Il les détacha et les rangea dans une poche sur sa cape. Il ne s'y intéressa même pas, il n'avait pas quitté Liara des yeux. Il recula ensuite vers une grosse pierre et s'assis dessus.

- Cela va certainement te paraître étrange mais effectivement, je suis là par hasard ...

Il laissa un petit temps de silence avant de reprendre.

- Cependant, nonobstant le fait de posséder quelque chose que tu convoitais, je peux être intéressant à plus d'un titre. Mais je pense que ce serait mieux si tu arrêtais de reculer et de pousser sur ce pauvre arbre car si tu continues comme ça tu vas finir par le déraciner ... Si j'avais vraiment voulu te faire du mal, je ne t'aurais pas appeler mais je t'aurais directement attaquée vu qu'en tant que grande combattante que tu es tu n'as pas fait attention à l'environnement qui t'entourait et même le fait d'avoir été surprise t'a fait loupé ce que tu cherchais ...

Tout en lui disant ça, il lui montra une place en face de lui qui pourrait lui servir de siège. Il n'était pas trop prêt de lui car, il était clair qu'elle ne lui faisait pas confiance et ce ne seront pas ces dernières paroles un peu narquoise qui allait changer ce fait bien au contraire ...

- Pour ce qui en est de la Colchide et de la guerre, non je ne savais pas tout simplement car je n'avais même pas fait attention où j'étais mais ça m'intéresse un peu ... Et comme je viens d'une drôle d'école comme tu le dis, si je veux en savoir un peu plus, il faut aussi savoir donner ... Les régions en guerre, je connais ... Même un peu trop à mon goût ... Je suis né en Italie, j'ai passé une longue période de ma jeunesse au sahara avant de finalement me retrouver en Grèce d'où j'ai pas mal bourlingué ... Suite à certaines circonstances, je viens de quitter ce pays pour voyager et malheureusement des régions qui sont convoités par divers cités et hommes, je ne connais que trop ...

Biscione soupira

- Dis-moi, la guerre fait-elle tant de ravages par ici que les femmes en sont venues aussi à devoir combattre ?

Vu ses paroles précédentes, le représentant d'Athéna ne savait pas si la jeune femme allait lui répondre ou pas, il fallait déjà voir comment elle allait réagir au fait qu'il avait pris les pièces de métal qu'elle convoitait avant qu'il ne la surprenne ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Lun 16 Mai 2016 - 18:16

Il est passé sur le côté pour enlever la harpe éolienne, il la décroche simplement pour ranger le tout dans sa poche. Je le regarde et alors qu’il ne me quitte pas du regard, il pourra se rendre compte que moi non plus. Ma lame est toujours dans son fourreau, mes mots resteront aussi pour moi. Rien ne viendra troubler le silence de ce qu’il entreprend. J’observe son manège. Il se dirige vers un rocher pour s’asseoir tout en précisant qu’il est effectivement ici par hasard. Tiens donc.

Il laisse s’échapper un silence que je lui rends bien. Je n’ai aucune envie de parler ni de lui répondre à son affirmation. Même lorsqu’il se vante d’avoir récupéré ce qui avait fait ma curiosité je le laisse parler, se moquer, affirmer son caractère masculin. Que croit-il faire en parlant ainsi ?
 

 

- Qui te dit que je convoite encore ce que tu possèdes ? Es-tu avisé seulement de ce qui était écrit sur ces morceaux de métal ou de ce qu’ils pouvaient bien dire ? Je suis curieuse d’avoir ton analyse. Si je n’ai pas été attentive à mes arrières j’ai en revanche très bien regardé ce que tu viens de prendre au creux de tes poches. Penses-tu vraiment que j’ai loupé ce que je cherchais ?

J’affiche un sourire non contenu. Au mieux il s’en fichera, au pire il ne pourra que me donner raison. J’ai particulièrement bien observé ce ‘’mobile’’ aérien et tout en lui parlant, j’essaye de comprendre ce que pouvaient bien vouloir dire ces symboles mystérieux. La cerise sur le gâteau, ce serait qu’il l’extirpe de sa poche pour l’observer à son tour.

- Et puis si j’avais moi aussi voulu te faire du mal, ce n’est pas le gout de l’acier que tu aurais ressenti. Il faut que tu arrêtes de penser que parce que je suis une femme, je suis faible… étranger.

Il m’indique un rondin sur lequel m’asseoir, en face de lui. De plus en plus surprenant… Est-il bien sage d’accepter son invitation ? J’ai toujours un doute à son propos, celui qu’il soit mêlé à quelque chose, de près ou de loin, qui concerne mon épreuve… J’ai soupiré d’un coup, brusquement tout en le regardant. Ma main est allée dégainer le glaive fraichement rengainé à ma ceinture. Je le libère de son fourreau et d’un geste je viens le lancer pour qu’il se plante entre moi et mon mystérieux interlocuteur. Tchac !  Il aura pu constater que je ne le visais pas bien avant que mon geste ne s’achève.  Je fais quelques pas, j’avance vers le siège de fortune qu’il m’a indiqué… et finalement je m’y assois. Je pose alors délicatement mes coudes sur mes genoux, je joins mes mains pour y poser mon menton dessus… mes yeux plongent dans les siens.

S’il veut parler, il est en face de quelqu’un qui lui donne l’air de vouloir l’écouter. D’un autre côté, le glaive planté entre nous deux est aussi là pour lui rappeler la plus élémentaire des prudences à mon égard. Et effectivement, j’écoute. Je l’écoute me raconter en quelques mots d’où il vient, les voyages qu’il a pu faire… et de sa lassitude de la guerre clairement exprimé dans son dernier soupir. Sa toute dernière question en revanche m’invite à prendre la parole. Oui, c’est évident. Comment peut-on douter que les femmes puissent prendre les armes pour se défendre… ?  Et puis si je ne fais pas un effort pour lui répondre, il n’y aura jamais de dialogue…

- Je suis originaire de Silistra en Roumanie. Ma mère est morte de la tuberculose, mes frères sont morts à la guerre… Mon père a été tué parce qu’il était bourgeois. Et pour tout ce qui me concerne, tu ne me croirais pas un seul instant, étranger.

Manière polie de le préserver mais aussi de lui faire comprendre qu'il n'en saurait pas plus à mon sujet.  Il y a bien quelque chose cependant que je pourrai lui dire pour que sa curiosité soit rassasiée un peu, effectivement.

- Si, une chose : il est vrai que je suis très agile avec une lame, comme toutes les femmes de cette contrée qui ont appris à les manier. Celles qui n'ont pas d'épée meurent par elles. Combattre n’est pas le seul privilège des hommes, étranger.


Comment pourrait-il réagir à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Lun 16 Mai 2016 - 19:56

La jeune femme avait finalement expliqué plusieurs choses par rapport à sa situation. Une chose frappa Biscione. Elle avait l'air d'être contrarié que l'homme qu'elle avait en face de lui pouvait penser que c'était une femme. Elle fit des réflexions à ce sujet à plusieurs reprises. Le chevalier garda son regard posé sur elle, plus il la regardait, plus il l'écoutait, plus il était persuadé que ce n'était pas une personne normale qui était obligée de combattre. Elle avait l'air aguerrie sur plusieurs points mais elle montrait encore tellement de naïveté parfois dans ses gestes et dans ses paroles que ça semblait bizarre et que ça ne collait pas avec le reste. Il ne dit rien pendant un certain temps. Il était dans le coin par hasard et voilà qu'il faisait une rencontre vraiment intéressante ...

- Concernant les pièces de métal que j'ai dans ma poche, tu as peut-être trouvé l'information que tu cherchais et donc tu n'as sans doute plus rien à faire de celles-ci. Dans ce cas, tu es comme moi car je me moque de ce que ça peut être. Dans le cas, contraire tiens ...

Biscione ressortit les dites pièces de métal et les lui lança sans même jeter un coup d'oeil à celles-ci.

- Tu vas sans doute encore me traiter de moralisateur mais comment les as-tu trouvées ? Sans doute comme moi avec le reflet du soleil sur celles-ci et dis-moi si tu les as vu, si je les ai vu, penses-tu que c'était bien prudent de les laisser là pour attirer l'attention de quelqu'un d'autre ? Pour ma part, je trouve cette rencontre fort intéressante et je n'ai pas envie qu'elle soit interrompue par quelqu'un ...

Léger silence de la part du chevalier pour que la jeune femme en face de lui puisse réfléchir à ces dernières paroles. Il était de plus en plus persuadé d'avoir à faire à une apprentie combattante. Comme elle l'avait dit, la région était souvent en guerre et comme elle n'avait plus de famille, elle devait bien apprendre à se défendre.

- Tu as l'air d'avoir une piètre opinion de la gent masculine ma chère Liara. Tu sais, je suis bien placé pour savoir que les femmes sont tout à fait capable de se battre et je pourrais même t'en présenter quelques unes qui pourraient effrayer les plus valeureux des combattants rien qu'en leur faisant une petite démonstration de ce qu'elles savent faire ...

Un léger sourire apparu sur son visage en pensant à Irène ou à Angèle les deux femmes chevaliers d'or au sanctuaire. Ils n'aimeraient pas les avoir comme adversaires c'est clair ... Le sourire sur le visage de Biscione s'évapora quasiment aussi vite qu'il était apparu. Le fait de repenser à ses compagnons et au sanctuaire lui faisait mal. Devait-il rentrer, y avait-il sa place encore là-bas ? Cela faisait un moment qu'il n'y avait pas pensé et il fallait une rencontre tout à fait inattendue pour y repenser ... Un soupir de s'échappa et il retourna à sa conversation avec Liara.

- J'ai bien compris que tu ne voulais pas en dire plus te concernant même si j'ai déjà vu tellement d'horreur que quoique tu puisses dire ne m'étonnerait pas ... Mais parlons d'autre chose, tu viens de dire que celles qui n'avaient pas d'épées mourraient ? Je suis un homme, je ne dois sans doute pas bien comprendre la situation selon toi mais alors pourquoi t'être séparé de la tienne ? As-tu envie de mourir ? Je me doute que tu sois rapide et je parie que tu penses pouvoir la récupérer plus vite que moi mais si je dois me méfier de toi et des apparences, ne devrais-tu pas en faire de même ? Ce n'est pas parce que je suis plus vieux que toi que je n'es pas de réflexe sais tu ...

* Tu devrais arrêter avec toutes tes réflexions, elle va finir vraiment pas te prendre pour un vieux con qui sait tout mieux que tout le monde ... * pensa Biscione en attendant une réponse de la jeune femme

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Ven 20 Mai 2016 - 19:34

Il m’observe… mais bon sang qui est-il ? Je me pose peut-être les mêmes questions que lui. Enfin pas les mêmes questions mais si seulement j’en savais un peu plus. Là, tout ce qu’il a pu me montrer c’est qu’il disposait d’une force impressionnante et qu’il était, selon ses dires, ici par le plus grand des hasards. Si seulement c’était vrai. Je peine à croire qu’il n’ait été là que par des circonstances fortuites. Si ça se trouve, lui aussi me raconte ce qu’il en envie. Et alors que je suis en face de lui, je peux l’entendre réagir à mes propos. Il sort les lames de métal pour finalement me les lancer dans un geste tout ce qu’il y a de plus désabusé. Quoi, vraiment ?J’attrape les pièces de métal en le regardant droit dans les yeux…

- Tout ça pour ça ?


J’ai un franc sourire…

- Je n’ai pas trouvé l’information comme tu sembles le penser. Par contre j’y travaille. Les écritures et la longueur des inscriptions… Peut-être que le revoir m’aidera un peu par contre, même si j’ai une bonne mémoire.

Il me l’a rendu de son propre chef. Je n’ai pas eu besoin de lui demander, il aura compris pourquoi. La fierté se lit sur mon visage non ?  Je ne veux rien devoir à personne, surtout pas à un inconnu. Pourtant il a fait le premier pas, j’ai lâché du lest… un peu comme avec Alectryon lorsque j’avais pu le rencontrer. Insolente au départ et puis… Toujours est-il que je ne suis pas arrivée ici par hasard. Peut-être qu’il se demande pourquoi je suis là, encore plus précisément. C’est vrai, je ne lui ai rien dit. Et forcément il est curieux et pose sa question. Suis-je sensée le lui dire ? Non, absolument pas et puis en même temps, je n’ai pas très envie. Je suis une femme qui sait se battre et qui sait ce qu’elle veut. Par contre… lui dire pourrait être amusant ; voir sa réaction… en apprendre plus…    

- Je ne suis pas ici par hasard… ceci est une épreuve… Nul autre que nous ne devraient être ici. Et toi tu débarques avec ta force hors du commun, tu parles, tu indiques… tu conseilles… Alors sois tu es dans le coup, sois tu veux en savoir trop. Tu vois ce que je veux dire ?


C’est vrai que je n’avais pas été prudente et là je l’étais encore moins. Mais que pouvait être cette lame que j’avais lancé et planté avec adresse dans la terre ? Rien. Je la regardais avec dédain.

- Vu comment tu peux me faire abaisser les armes… Elle me serait bien inutile. J’ai raison ?  Et puis… Qui sait si je n’ai pas envie de jouer à qui la récupèrera le plus vite ? Qui sait si mon épée véritable n’est pas dans mon esprit… C’est là que réside la véritable force du combattant. Et que c’est de celui là que tu devrais te méfier.

Un sourire de satisfaction s’affiche sur mon visage. Je me sens si certaine de moi que je lui montre…

- Tu veux un bout de métal ? Alors prends-le, tu attends quoi ? Ah non… laisse-moi deviner : tu n’en feras rien…

Quelque chose était en train de se passer sans que je ne puisse vraiment y faire grand-chose ; peut-être la passion que je mettais dans mes propos ou la circonstance de l’instant, ou encore ce jeu qui prenait forme sans savoir si je pourrai vraiment assumer mes dires… Toujours est-il que l’aura de peur et de mort que je savais à peine contrôler commençait à nouveau à faire parler de lui… comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Lun 23 Mai 2016 - 22:41

Liara se montra étonnée que le chevalier lui rendez les pièces de métal. Elle lui avoua même qu'elle n'avait pas encore réussi à tout déchiffrer mais ça n'intéressait pas vraiment Biscione qui haussa les épaules. Il n'était pas là pour ces pièces de toute façon ...

* Ah j'en étais sûr, je ne suis visiblement pas encore totalement rouillé on dirait * se dit le Scorpion lorsque la jeune femme lui fit part de son épreuve. Par contre, d'autres questions venaient invariablement en tête mais il n'interrompit pas le flux des paroles de la jeune femme. En tout cas, elle avait l'air satisfaite d'elle et sûre. Ce qui est toujours dangereux car ça peut vite mener à l'imprudence...

- Désolé si mon côté professoral ressort mais vois-tu, j'avais une assez haute fonction lorsque j'étais en Grèce et les vieilles habitudes peuvent être difficile à faire partir comme tu as déjà pu toi-même le constater.

Un large sourire fit son apparition sur le visage du représentant d'Athéna.

- Peut-être suis-je donc dans le coup comme tu dis. J'ai donné tellement d'épreuves à des personnes telles que toi que c'est fort possible... Ou bien, je suis juste un inconnu qui est arrivé au mauvais endroit au mauvais moment comme un cheveu dans la soupe... Sauf que cet inconnu peut peut-être t'aider à réussir ton épreuve si tu le veux ...

Pour vraiment l'aider à réussir son épreuve, Biscione aurait du au moins savoir si Liara faisait juste partie d'une bande / armée pour défendre sa région des envahisseurs potentielles ou si elle faisait partie d'un quelconque panthéon ... Il penchait pour cette dernière solution mais c'était juste une intuition, il n'avait rien de concret pour confirmer ou infirmer celle-ci ...

- Je te propose un pari, si tu arrives à avoir cette épée avant moi, je répondrai à toutes les questions que tu me poseras, si c'est l'inverse, ce sera à toi de répondre. Qu'en penses-tu ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?

La jeune femme serait-elle joueuse ou pas ?

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mar 24 Mai 2016 - 13:25

Je n’arrivais toujours pas à comprendre l’arrivée de ce personnage. Je me demandais surtout comment il pouvait se déplacer librement sur nos terres. Et toujours en regardant son accoutrement, j’essaye de recomposer tout ce qu’il a pu me dire. C’est bien, je lui ai parlé, je lui ai donné du grain à moudre et pendant ce temps, pendant ses réponses je peux essayer de mieux analyser ce qu’il fait, ce qu’il dit. Parfaitement immobile, pas une once de quoi que ce soit ne vient perturber les environs ; on dirait que la nature et le temps nous ont oublié. Bon, ce n’est que de circonstance mais l’ambiance est étrange. Peut-être que mon aura déborde un peu trop finalement. Je suis encore bien incapable de la contrôler mais j’avais compris que mes émotions pouvaient la propager. (Cosmos de mort qui rode, très léger, ambiance d’effroi et sueurs froides qui pointent leur nez).

Il parle encore, me signale qu’il a été professeur en Grèce, quelque part. Il ne précise pas, il mentionne. Libre à moi de deviner, d’interpréter ou d’extrapoler. En même temps, il y a tant de choses à savoir sur la Grèce que je serai bien incapable de deviner d’où il vient. Non, ce qui importe c’est de savoir s’il est lié à mon épreuve ou non. Et pour le moment, il sème le trouble, il ne dit rien de plus qui ne confirme telle ou telle hypothèse… Il va m’agacer je pense, il va m’agacer s’il n’arrête pas avec le jeu des devinettes mystères. Est-ce que je joue sur la corde sensible de cette façon moi ?

Certes, il m’a rendu les morceaux de métal… Et a présent il me propose de m’aider ?  

- Non, c’est gentil mais je n’ai pas pour coutume de me dérober à mes responsabilités. Pour triompher et retirer les seuls lauriers de la victoire, je dois être seule. Et puis qui sait quelles contreparties je devrais m’acquitter après ça.

Ce qui pique encore une fois ma curiosité c’est qu’il se fend d’une proposition pour m’aider et puis propose sans transition un défi, un pari. Attraper le glaive qui est devant nous. C’est une plaisanterie ? Voilà à présent qu’il veut jouer un jeu qu’il n’est pas dit qu’il remporte ? Attends, ne nous emballons pas, jeune fille. Il a fait ployer mon bras et mon arme, certes, mais est ce qu’il peut se douter un seul instant que j’ai déjà remporté la joute ? J’avais déjà usé d’une situation identique lorsque Katharina m’avait attaqué sans sommations et avec une violence inouïe au cours d’une entrainement. Elle avait eu peur pour ma vie mais finalement, tout cela n’avait été qu’un ‘’mauvais rêve’’…

Je regarde mon interlocuteur, je plonge mon regard dans le sien. Il se fera felin, prédateur, comme pour lui montrer que son défi ne me fait pas peur. La suite ? Ce ne sont que des mots pour le lancer encore plus loin, pour le provoquer.

- Un défi ? Habituellement, je ne joue pas. Quiconque joue doit s’attendre à perdre. Mais puisque tu me demandes si gentiment…


J’ai un franc sourire, sans doute le premier depuis notre rencontre. Oui, ça m’arrive.  Suis-je plus rayonnante pour autant ? Sans nul doute. Mais s’il est malin, il comprendra sans hésitation que je ne joue pas un rôle. J’aurai pu toutefois mais je ne suis pas du genre à me transformer en fantasme sur pattes pour obtenir des informations.

- Et qui parie avec moi du coup ? Est-ce le voyageur ou bien le professeur ? Autant que nous soyons à armes égales, Moi, je suis une conquérante, avide de victoire, je n’ai pas l’âge d’un professeur…

C’était gentiment dit. Il était plus âgé que moi et je voulais lui faire croire que je ferais attention à ne pas trop le malmener…  Et pour ce qui était de l’arme, ce glaive entre lui et moi, c’était l’objet de notre attention commune pour les quelques instants qui allaient suivre…

Vais-je tenter de l’atteindre avant lui ? Qui sait… ?
Moi ! Moi je sais ce qui l’attend. Et mon regard se fait encore plus incisif… pour le pousser à la faute. Peut-être que son attention devrait tenter de se concentrer ailleurs… parce que moi je sais où aller chercher mon arme.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Jeu 26 Mai 2016 - 19:30

Tout en observant les réactions de la jeune femme, Biscione attendait une réponse, un geste de sa part. Il commença a ressentir une légère sensation bizarre, comme une aura de mort, de peur. Il se concentra et il comprit que celle-ci venait de la jeune femme sans qu'elle s'en rende compte.

* Mes sens ne m'ont pas trahis, il me semblait bien qu'elle avait quelque chose de spéciale * pensa-t-il.

* Tue-la. C'est une ennemie, tu as bien senti ce cosmos, il ne provient pas d'Athéna, il est maléfique. *

* Mais non, elle n'a rien fait, on ne tue pas les gens comme ça *

* Tue-la ou tu le regretteras plus tard ... *

Le côté négatif et le côté positif se battaient dans la tête du chevalier d'or du Scorpion pour savoir ce qu'il devait faire maintenant qu'il avait eu la confirmation de ce qu'il présentait sur Liara. Il décida de ne rien faire pour l'instant, la laissant parler après sa proposition de défi. Il n'était après tout pas du genre à taper et à questionner ensuite ...

En tout cas, la jeune femme n'a pas peur ... Elle le prouve en regardant le chevalier d'or droit dans les yeux. Elle lui sourit même chose qu'elle n'avait encore jamais faite depuis le début de leur rencontre.


* Et voilà, tu vois elle t'aguiche maintenant, tue-la et puis c'est tout ... *

Biscione fit taire son côté négatif car il ne pensait pas que la jeune femme soit comme ça sinon elle aurait déjà joué cette atout bien plus tôt. Elle le questionna ensuite sans le perdre des yeux. Elle avait l'air sûre d'elle, comme si elle savait déjà qu'elle gagnerait ce petit pari entre eux.

- Déjà une question ? Alors que nous n'avons même pas encore jouer à qui est le plus rapide ? Allez, je vais être sympa, je vais te répondre quand même.

- Pourquoi ne pourrais-je pas être les deux ? Il faut apprendre de chaque situation, de chaque rencontre, de chaque discussion. Tu m'as dit ne pas vouloir mon aide pour ta quête car tu voulais la réussir seule mais pose-toi la question, ne t'ai-je pas déjà aidé ? Pas en te disant ce que tu devais faire ou le faire à ta place mais en t'apportant quelques conseils sur des petites choses. Crois-tu que je sais m'est venu comme ça ? Non c'est à force d'observer, d'apprendre à chaque occasion et en faisant ça, je suis sûr que tu pourras passer du stade d'apprentie combattante à combattante aguerrie qui pourra à son tour donner des conseils ...


Léger silence pour voir la réaction de la jeune femme suite à cette petite pique sur ce qu'elle était maintenant ... Il enchaîna ensuite avec une question qui n'avait rien à voir avec tout le reste ...

- Dis-moi, crois-tu aux Dieux ?

- Oups suis-je bête, je pose mes questions un peu trop à l'avance, nous n'avons pas encore joué...
fit Biscione en détachant son regarde de la jeune femme et en scrutant par terre à côté de lui. Il ramassa une plume d'oiseau.

- Voilà qui devrait faire l'affaire.

Il souffla dessus et la plume s'envola légère avant de commencer à retomber doucement suite à l'absence de vent. Biscione reporta son regarde sur la jeune femme, les yeux dans les yeux.

- Voilà quand cette plume tombera par terre, ce sera le signal de départ.

Un large sourire se dessina sur le visage du chevalier d'or. Il ne quittait pas la jeune femme des yeux et à aucun moment il ne regarda la plume ce qui pouvait être déconcertant puisque comment pourrait-il savoir quand bouger ?

En fait, il ne s'intéressait pas du tout à la plume ou au glaive planté entre Liara et lui. En tant qu'expert dans la manipulation des pensées, il avait repéré la tromperie de la jeune femme, son glaive se trouvant bien à porter de sa main à sa ceinture, même avec sa rapidité, il ne pourrait pas l'attraper avant elle et donc il avait pensé à un petit subterfuge pour pouvoir à son tour jouer avec l'imaginaire de la jeune femme même si ce serait beaucoup moins agréable pour elle si elle dégainait son arme ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Ven 27 Mai 2016 - 10:01

Je pense qu’en ce qui concerne la tolérance de ce très mystérieux visiteur, il lui en reste assez pour me supporter encore quelques minutes. C’est vrai, j’ai très vite commencé à outrepasser les règles. Et pourquoi me direz-vous ? Je préfère les contrôler, surtout lorsqu’on tente de me les imposer. Alors, lorsqu’il s’insurge presque que je lui pose une question sans attendre de savoir qui ait gagné, il réussit le tour de force de me surprendre en y répondant… Et moi de lui répondre lorsqu’il s’en étonne.

- Oui, j’ai déjà commencé à jouer… Etait-il nécessaire de prévenir ?

Assurément fière d’affirmer cette différence qui est si propre à ma façon d’être. C’est ainsi qu’il me répond et se vante presque d’être un professeur itinérant. Oui, comment pourrait-on le qualifier autrement ? Il se targue d’être les deux à la fois en précisant toutefois qu’il a déjà commencé à me dispenser une leçon. Bah voyons…

- Tu es décidément plus professeur que voyageur. Mais pour cela, c’est dommage que tu n’aies pas en face de toi une élève qui écoute. Dans tout ce que tu as dit, j’ai pu rater pas mal de choses, il parait que je suis un peu lente… Tu as dit que tu m’avais déjà dispensé des… conseils ?

Quoi de mieux que l’ironie pour répondre à son camouflet ; je suis une apprentie dit-il ? Je suis amenée à devenir une combattante aguerrie ? Comment peut-il dire une chose pareille… il ne m’a jamais vue à l’œuvre, il ne sait pas d’où je peux venir, ce que j’ai pu traverser pour en arriver à ce point. Et pour autant, sa phrase assassine, ne lève en moi ni agacement, ni colère. Non, juste l’envie de répondre sans sourciller.

- Encore une remarque du professeur ? Ne vous en faites pas monsieur, je sais très bien ce que je suis amenée à devenir. Et puis, pensez-vous que vos conseils me soient nécessaires, si ça se trouve j’ai déjà un professeur, pardon, un maître pour parfaire à mes entrainements…

Toujours polie, distinguée, je n’ai pas besoin d’en venir à des mots peu convenables pour exprimer mon assurance et lui répondre. Il avait sans doute relevé ma petite pique à son attention ; c’était un maître qui assurait mon apprentissage, oui, je n’avais pas menti pour le coup. Mais j’avais révélé quelque chose dans l’empressement de remporter une joute verbale avec lui… oh et puis tout ça me fatigue… Et lorsqu’il vient à me demander si je croyais aux dieux… juste avant qu’il ramasse une plume pour m’exposer son idée, je n’avais qu’une chose à dire :

- Je vais moi aussi être sympa et vous répondre car j’ai horreur d’avoir une dette : que serions-nous sans les dieux pour orienter notre regard ?

Cette plume qu’il a ramassé, il compte en faire le signal de départ pour que nous tentions d’attraper mon glaive. J’ai déjà remporté la joute. Au mieux il criera à la magie lorsqu’il va se rendre compte que mon glaive n’est pas là, au pire, il partira en courant. Et moi, j’aurai la satisfaction d’avoir remporté cet assaut. Ce que j’ai à faire est clair : dégainer et pointer mon arme. Et si je ne faisais que poser ma main sur la garde ? La dissipation de mon illusion ferait le reste.

Attends, non, c’est trop simple.

Il est hors de question de le laisser gagner même si au niveau où nous en sommes, il ne cherchera pas à me tuer s’il attrape le glaive ; si toutefois je me décide à le laisser le prendre. Le souci… c’est qu’ensuite il me faudrait répondre à sa question. Je suis trop loyale pour user de tricherie, alors autant faire en sorte qu’il perde d’une manière à laquelle il n’a pas pensé…

Ainsi, mon regard se fait très incisif pendant qu’il lâche la plume et que je la vois tomber vers le sol en tournoyant comme si elle était au ralenti. Je suis certaine qu’il regarde mes gestes. Moi, c’est la plume qui m’intéresse. La plume… Et avant qu’elle ne soit bien trop bas, d’un geste, je la saisis, avec une fulgurante précision. Au mieux, il sera pris au dépourvu… au pire…

- Je n’ai pas l’habitude de laisser mon destin se jouer au hasard. Je décide toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Sam 28 Mai 2016 - 11:27

Liara répondit aux remarques qu'avait faites Biscione. Elle usa même d'ironie pour essayer de le déstabiliser mais ça ne marcherait pas avec lui vu qu'il avait lui même l'habitude d'en utiliser. Enfin, certains iraient même jusqu'à dire qu'il en abusait parfois et que ça pouvait être lourd mais bon chasser le naturel et il revient au galop. Elle n'avait soit-disant pas envie d'écouter et savait très bien ce qu'elle était amenée à devenir mais la confiance en soit est parfois très dangereuse car elle donnait pleins d'informations au chevalier d'or sans savoir vraiment à qui elle avait à faire ...

Le simple fait qu'elle réponde qu'elle croyait aux dieux confirmait qu'elle devait faire partie d'un panthéon et malheureusement pour elle, ce n'était pas celui d'Athéna ...


* Tu vois c'est une guerrière, tue-la tant que ce sera facile sinon tu vas le regretter ... *

Toujours cette petite voix dans un coin de sa tête pour mettre fin à la conversation et en finir avec la jeune femme mais l'ancien grand pope ne voulait pas, ça faisait si longtemps qu'il était parti du sanctuaire et qu'il n'avait pas eu une conversation aussi intéressante ... Et surtout, il avait envie de voir ce que cette petite avait dans le ventre, elle avait vraiment l'air prometteuse même si elle avait un maître vraiment mauvais à première vue ...

La plume descendait lentement dans un mouvement de va-et-vient. Biscione ne s'en souciait pas, ce n'était pas ce qu'il voulait. Il ne lâchait pas la jeune femme du regard. Cette dernière finit par regarder les balancements de la plume. C'était l'ouverture que le chevalier attendait, à la vitesse de la lumière, il tendit le bras, pointa son doigt vers la tête de la jeune femme et une aiguille écarlate partit pour frapper le front de la jeune femme. Le coup reçu était bien entendu indolore mais il permettrai maintenant à l'homme de pouvoir manipuler l'esprit de Liara. Cette dernière n'avait rien remarqué, elle attrapa juste la plume avant que cette dernière n'atteigne le sol et répliqua qu'elle ne laissait pas faire le hasard et que c'était elle qui choisissait son destin


* HAHAHAHAHAAH Elle t'a eu comme un débutant, fais ce que je te dis ça vaudra mieux ... *

Biscione dut se concentrer pour ne pas montrer son étonnement, ça aurait fait trop plaisir à son interlocutrice, il resta silencieux pendant quelques secondes...

- Tu décides toujours, c'est sûr ... Mais c'est bizarre, tu le fais même que tu as pipé les dés au départ ... As-tu si peur de perdre ?

Tout d'un coup Biscione commença à jouer avec ses doigts avec une plume ...

- Par contre, si j'étais toi, j'ouvrirai vite la main, ça n'aime pas avoir le sentiment d'être pris au pièce ce genre de petite bête ...

Le chevalier d'or du Scorpion savait lui ce qu'il y avait dans la main de Liara mais elle, elle devait l'ouvrir pour le voir ... Jusqu'où pouvait elle aller se demandait le représentant d'Athéna ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Sam 28 Mai 2016 - 13:23

Il essaye de retomber sur ses pattes, il m’évoque que les dés de ce jeu peuvent être pipés dès le départ, comme si j’étais responsable et qu’il se doutait de quelque chose… sa phrase fait mouche mais je ne cherche pas plus loin dans un premier temps. Non, ce qu’il dit par la suite occupe mon esprit plus que de raison. Ai-je vraiment peur de perdre ? Si seulement il ne s’agissait que de cela, s’il n’y avait que cette certitude qui me hante depuis que la grande onde rouge était venue m’empêcher de commettre l’inévitable. J’ai récupéré la plume, mon bras est resté tendu, ma main fermée. Mon regard est toujours à chercher des explications de qui il peut bien être ; et puis, comme lassée de ce jeu, j’incline le visage. Peut-être résignée qui sait…

- Soit on gagne, soit on perd. Il n’y a pas de juste milieu. Le perdant est toujours second. Et bien souvent cela signifie qu’il y trouve la mort. Tu as l’air bien plus dangereux que ce que tu ne veux bien me le laisser croire et… Je n’ai perdu qu’une fois et je refuse de…

Mon attention se focalise alors sur ma main, il y quelque chose, un truc qui bouge, une sensation incommodante qui me fait défaut, que je ne m’explique pas. Là, il sourit, me regarde et comme un écho à ce que je viens de lui dire, il me répond que ce qu’il y a dans ma main n’est pas très sympathique s’il reste enfermé. Se pourrait-il qu’il ait modifié ma perception au point que cette plume ait été autre chose ? Mon sang ne fait qu’un tour :

- Par Arès ! Tu m’as possédé !

J’ouvre la main avec vivacité pour lâcher immédiatement ce qu’il s’y trouve. Peu importe ce que c’est, ça ne fera que tomber au sol… Non, je n’ai pas de phobie particulière de bestioles de ce genre. Ce que je redoutais avant tout c’était ce que ça pouvait être, que ça me morde, que ça m’empoisonne. Et au sol, le constat est clair : c’était un scorpion… un foutu scorpion ! Les choses ne font qu’un tour dans mon esprit et tout devient limpide d’un coup… La cape, la boucle en forme de scorpion, la natte que le voyageur possède…  

Je me relève d’un bon et recule de quelques pas. Je ne sais pas si j’en aurai le temps, je ne sais pas s’il m’en laissera la possibilité mais si je ne me trompe pas, j’ai devant moi un chevalier, peut-être pas aussi puissant qu’il le dit, peut-être pas d’un rang inférieur mais assez doué pour jouer avec ma tête et me faire prendre des vessies pour des lanternes ; ici, un scorpion pour une plume… Autre chose auquel je n’ai pas pensé, mais dans mon vif élan, mon glaive a disparu, il est ‘’retourné’’ à ma ceinture comme par enchantement… Il pourra comprendre beaucoup de choses si ce n’est pas déjà le cas. J’ai bien fait de me réserver certaines informations et de ne rien dire qui soit préjudiciable à ma caste…

Toujours est-il que la stupéfaction peut se lire sur mon visage

- Un scorpion… tu es sous l’influence du Scorpion ! Je me moque de ton jeu stupide et je me moque de ce que tu fais ici… !  Tu es un chevalier et tu maitrises le Cosmos… Tu me dois des explications !  


Drôle de façon de tirer la couverture pour moi toute seule mais effarouchée, oui, je l’étais.

- Car s’il y a bien une chose que je ne supporte pas, c’est qu’on se moque de moi… en ayant l’air de rien. Ais au moins le courage d’assumer ta puissance et ta condition ! Je ne suis pas encore à genoux pour mériter ta pitié ou pire : ton indifférence.


Prise au dépourvu, découvrant le pot aux roses, aurais-je pu réagir autrement ? Non, assurément pas, j’étais jeune en ce temps-là, et je manquais encore de discernement et de patience… L’instinct dictait son verbe un peu trop vite dans mon esprit… chose tout à fait discernable pour quelqu’un pouvant y lire dedans…
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mar 31 Mai 2016 - 20:17

La jeune femme expliqua qu'elle ne voulait pas perdre car le perdant était toujours second et que ça signifiait souvent la mort et elle lui expliqua qu'il avait l'air plus dangereux qu'il ne voulait le faire croire. Elle avait déjà perdu une fois et il ne voulait pas que ça se refasse. Elle remarqua alors qu'il y avait quelque chose qui clochait et la réaction fut vive et rapide, elle rouvrit la main pour laisser tomber ce qu'il y avait dedans.

* Tu vois, Arès ... Je te l'avais dit, c'est une ennemie, il faut l'éliminer tant que ce sera facile ... *

La jeune femme était stupéfaite et sa réaction déclencha quelque chose qu'elle ne devait sans doute pas espérer ...

- HAHAHAHA

Biscione éclata d'un rire franc ... Il mit quelques instants à se reprendre ...

- Alors soit ton maître est nul, soit c'est l'élève qui l'est ...

Une petite pique au passage, le chevalier ayant déjà sa petite idée sur la réponse mais ça ne servait à rien de le dire tout de suite à la jeune femme ... Il se leva à son tour, s'avança vers Liara et se pencha pour ramasser ce qu'elle avait fait tombé par terre, c'est-à-dire la plume que Biscione avait lancée en l'air. Il se tourna vers son interlocutrice.

- J'aurais cru qu'une combattante comme toi qui sait manipuler les gens en leur faisant croire qu'elle a planté son épée dans le sol alors qu'elle est tranquillement attaché à la ceinture aurait été capable de reconnaître lorsqu'elle même était l'objet d'une illusion...

Il lui agita la plume sous le nez pour la narguer un tout petit peu

- Alors qui s'est moqué de l'autre en premier ? Je ne t'ai pas dupé, je suis bel et bien un voyageur en quête en réponse à une question qu'il se pose et non un chevalier en quelconque mission. Je t'ai donné mon vrai prénom et d'où je viens, ce n'est pas ma faute si tu n'écoutes pas les gens pour réfléchir à ce qu'ils disent ou si ton maître n'est pas capable de former quelqu'un correctement ...

- Par exemple, j'ai appris pleins de chose en te regardant et en te posant de simples questions. Déjà tu dégages un léger cosmos sans t'en rendre compte on dirait, preuve que tu es une débutante dans le domaine. Ensuite, je t'ai posé une bête question sur les dieux et tu m'as répondu par un oui et non par un oui je crois en dieu ou allah. Ce qui veut dire que tu sais que les dieux ne sont pas juste un mythe mais une réalité. Il me restait à déterminer à quel panthéon tu appartiens et ça a été plus rapide que je ne le pensais vu que visiblement le stress te fait jurer ...


Le chevalier d'or présentait un visage neutre, il ne voulait pas que la jeune femme se vexe encore plus de la situation.

- Alors ma belle Liara, si c'est bien ton prénom car si tu te joues de moi pour une épée, qu'est-ce qui me prouve que le reste soit vrai ? Qui s'est moqué de qui dans l'histoire ? Qui doit des explications à qui ? Tu veux que j'assume ma puissance ? Comment veux-tu ça ? Tu veux te battre ?

* Mais lui propose pas, tue là, elle s'est moqué de toi et toi encore une fois tu es trop gentil pfff

Biscione ne voulait pas en arriver là mais tout dépendrait de la réaction de la représentante d'Arès...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mer 1 Juin 2016 - 14:01

Maudite soit cette rencontre et ce misérable, lui et tous ces beaux sentiments dont il s’est paré depuis le début de notre rencontre !  Je n’ai pas pour habitude de lâcher du terrain, je suis quasiment incapable de le faire. J’écoute tout ce qu’il a à dire. Il se trouve qu’il ne dément pas du tout ce que je viens d’affirmer. Même si mes propos sont décousus et n’utilisent pas les termes exacts, il est chevalier de quelque chose, sous le signe du scorpion, c’est une évidence. Non, je n’ai pas été formée assez, je ne suis qu’aux balbutiements de mon apprentissage et lui, il en joue, et il le sait très bien. Il repose encore une couche sur mon maitre qui n’a pas fait son travail correctement selon lui. Devrais-je lui dire qu’il n’y a rien eu qui soit encore assez probant pour que mes capacités hors du commun ne soient pleinement maîtrisées ? Voilà bien la façon de faire des hommes, s’assurer de leur triomphe par écrasement.

Car toujours à quelques mètres de lui, je n’ai pas bougé d’un millimètre. Je l’observe pendant qu’il m’envoie ses phrases quasiment assassines. Il ne se doute pas un instant des erreurs qui sont les siennes. Il dit du vrai mais affirme bien des choses par défaut. Dois-je rester immobile encore longtemps ? Même lorsqu’il s’approche avec cette même plume que j’ai ramassée et me l’agite sous le nez ? J’ai juste tourné la tête, silencieuse, interdite. Il m’a piégé… qu’attend-il à présent ? De m’accuser encore plus ? Ni une, ni deux, je tombe le masque.

- Mon nom est Alia Dorianthe, je suis guerrière au service de sa Majesté Arès, 5ème Cohorte des Légions Phénix.


J’avais prononcé cela d’une seule traite, droite comme un ‘’i’’, immobile, mon regard plongé dans le sien, non sans une pointe de fierté.  Je n’avais pas donné de nom d’armure ou de rang, je n’en avais pas. La Peur ne serait mon credo que bien plus tard.

En attendant, j’avais un avis bien tranché sur la situation et je n’allais pas m’en sortir aussi facilement que prévu. Oui, lorsqu’on joue, il faut s’attendre à perdre. Ma main vient se placer sur la garde de mon glaive, toujours en le fixant des yeux. Je dégaine lentement… et je lui jette l’arme à ses pieds.

- Me battre ? Non, tu as déjà gagné avec ton discours moralisateur. Je ne peux pas lutter face à tant d’assurance. Par contre, j’apprends.


Mon glaive tombe lourdement au sol. Fallait-il y voir une autre mise en scène ? Non, il aura pu constater que mon glaive est bien là où il se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Ven 3 Juin 2016 - 12:49

Liara finit par avouer qu'elle s'appelait plutôt Alia et qu'elle était belle et bien une guerrière au service d'Arès. Elle fixa Biscione droit dans les yeux pour lui dire.

* Tu vois, elle est fière de servir Arès, il est trop tard pour elle, tu dois l'éliminer ...*

Tout en continuant à être les yeux dans les yeux avec le chevalier d'or du Scorpion, elle enchaîna en disant qu'elle ne voulait pas se battre et dégaina son arme à ses pieds.

- Alia ? Enchanté, charmant prénom tout comme la personne qui le porte ...

Biscione se méfiait de la situation, ce n'est pas parce qu'elle jeta l'épée par terre qu'elle n'était plus redoutable, ne venait-elle pas d'avouer être une guerrière au service d'Arès. Il s'agenouilla pour ramasser l'arme que la jeune femme venait de jeter par terre. Il ne faisait pas de gestes brusques pour ne pas faire penser qu'il allait l'attaquer. Ce n'était pas son intention. Il se releva avec l'arme à la main. Il l'examina tout en demandant à la jeune femme.

- Si tu apprends, tu es tout aussi gagnante que moi ma chère.

Il arrêta d'examiner l'épée et la pris par la garde et la fit tournoyer dans l'air.

- Dis moi, pourquoi Arès ? Pourquoi lui et pas un autre dieu du panthéon tel Odin, Zeus, Athéna, Poséidon ou Hadès ?

Biscione fini par planter l'épée dans la terre et s’asseoir là où il avait déjà passé une partie de la discussion.

- Suis-je bête, je te pose des questions alors que c'est plutôt des réponses que je devrais te fournir puisque même si tu as triché, c'est toi qui a gagné notre petit concours. Vas-y à toi de me poser les questions que tu veux ?

Le représentant d'Athéna était curieux de savoir quelle genre de question elle allait bien lui poser...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Ven 3 Juin 2016 - 15:31

Car c’est une arme de belle facture que je viens de laisser tomber au sol. Celui qui se dit voyageur mais se cache bien de dire son appartenance vient de la ramasser. Il pourra constater que de loin, celle-ci n’était pas si extraordinaire que cela. Pourtant, à y regarder de plus près, il semblerait que sa garde soit d’ivoire rare et précieuse, que sa lame soit en fer météorique, peut-être en orichalque. D’où peut bien me venir ce présent ? Il est clair qu’au vu de mes habits, la présence de cette épée est plus que louche.

Spoiler:
 

Mais il n’aura pas la réponse à cette question. Pour un peu, l’acier de cette lame pourrait faire de l’ombre à mon regard… si elle était mieux trempée. Parce qu’il ne se gêne pas pour me glisser un compliment. Charmante ? Oui, je le savais déjà. Ma réponse ne se fera pas attendre.

- Je n’ai pas déposé les armes pour avoir à supporter tes flatteries.

Et puis j’avais assez entendu d’hommes se plaindre, se pavaner, me sourire, tenter de me séduire, pour finalement savoir qu’ils recherchaient tous la même chose. Aucune ambiguïté là-dessus. Mon regard cherche un autre point de vue, comme pour tempérer mon agacement. Il pourra y voir une nécessité. Il peut dire ou affirmer que j’ai remporté une joute, peu m’importe. Celle qui a finalement rendu les armes c’est moi. Avais-je une chance de triompher si d’aventure une rixe avait eu lieu ? Vu sa force, vu sa maitrise de ce que je ne connais  que par un grand hasard… nul doute sur ce qu’il se serait passé.

- Il y a des chemins que l’on emprunte bien avant d’avoir rencontré la vérité en face. Est-ce que tu as attendu que ton dieu dont j’ignore le nom se présente à toi pour servir son credo ?  Inutile de te parler de celui d’Arès, tu le connais. J’ai depuis toujours été convaincue du message qui était le sien, bien avant que je n’y sois confrontée.


Serait-il étonné de ma réponse ? Non pas dans mes propos, mes mots ou mes expressions, mais dans mon attitude ? Car vient un moment où j’entreprends de lui tourner le dos pour lui parler de tout ça, préférant ne pas le voir, m’imaginant qu’il n’était pas là. J’avance de quelques pas en direction de l’arbre, je fais mine de me préoccuper d’autre chose tout en lui répondant quelque peu à son interrogation. En vérité, c’est pour gagner du temps et préparer ma question. Il veut que je lui demande ? Peut-il vraiment répondre à la question que je vais lui poser ? Lorsque je décide de lui faire face à nouveau, c’est avec majesté que je le fais. Oui, Comment pourrait-il en être autrement ? Je pivote, allant tout de suite chercher son regard avec le mien, très perçant pour l’occasion ; mes cheveux légers et fins comme de la soie se retrouvent en apesanteur pendant un bref instant pour retomber sur mes épaules avec une élégance absolue…

- Dis-moi… Quelle est ta plus grande peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mar 7 Juin 2016 - 11:00

La jeune femme n'aimait visiblement pas les compliments, elle rétorqua directement ce qui eu pour effet de faire soupirer le chevalier d'or. Ce dernier ne l'interrompit pas pour autant et la laissa continuer. Elle lui tourna le dos pour continuer à lui parler avant de se retourner et de le regarder droit dans les yeux pour lui poser une et une seule question.

Biscione resta impassible face à cette question même s'il ne s'attendait pas à celle-ci.


- Tu dois vraiment avoir rencontrer des hommes sympas pour avoir une telle réaction ... Sache que je peux en dire autant des femmes ...

Léger silence de la part du représentant d'Athéna, il faut dire que tout ça lui rappelait de mauvais souvenirs qu'il croyait enfuit au plus profond de lui ...

[color=blue]- Je n'ai nullement l'intention de te flatter, de te caresser dans le sens du poils ou de t'amadouer pour te plaire, je ne suis pas à la recherche d'une femme ...

- Une chose est sûre par contre, c'est que toi tu n'es pas là pour flatter mon égo au contraire ...

Biscione éclata d'un léger rire avant de continuer ses explications ...

- Visiblement, ton maître n'a pas encore eu le temps ou l'envie de t'expliquer les autres panthéons ... Je t'ai dit que je venais de Grèce, c'est le royaume d'Athéna et je pensais que tu aurais compris qui j'étais puisque je t'ai donné mon nom et que tu as compris la constellation qui me correspond. Je suis le chevalier d'or et le ... court moment d'hésitation de la part du chevalier, il allait dire qu'il était le grand pope mais ce n'était plus vraiment le cas ... et l'ancien Grand Pope qui est le premier représentant de la Déesse sur Terre ...

- Tu as donc maintenant la réponse à ta question, je n'ai aucune peur, je suis le plus puissant des chevaliers d'or ... Mais et toi ?

Un sourir moqueur se dessina sur son visage et le ton de Biscione avait changé pour cette dernière phrase. Il était clair qu'il se moquait de la jeune femme. Il voulait gagner un peu de temps pour réfléchir à sa question, voir s'il allait répondre ou s'il devait continuer à se méfier d'elle.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mer 8 Juin 2016 - 21:57

Peut-être qu'il pense que j'ai du caractère pour le limiter dans ses sourires qui m'importent peu, tout comme ses remarques. Il a beau se défendre de ne pas chercher quoi que ce soit, la remarque a déjà été faite. Il aurait mieux fait de s'en dispenser, je n'aurai pas eu à la supporter, ni a y réagir. Pourquoi se justifier une fois que l'erreur est commise ? Quoi...? J'ai du caractère et alors ?  Il a eu un camouflet... et il semble y réagir. Je ne suis ni endurante, ni permissive pour ce genre de choses. Si c'était pour me tester, il a été servi. Mais là, je n'ai ni l'envie, ni le temps de lui répondre encore une fois, ce serait un jeu sans fin...

Et puis recommence encore la mise à mort de mon maître. Attends, de mon maitre ? J'ai toujours cru ne pas en avoir, dans tous les sens du terme. Peut-être qu'il insiste pour savoir qui a eu le courage de me former à la perception du Cosmos, qui se trouve être à cette illustre place, car je n'aurai pas admis qu'il s'agisse de n'importe qui. De toute façon, il ne saura rien. Il peut le trainer dans la boue encore et encore, je suis très endurante sur ce terrain ; j'espère le surprendre.  Et puis que sait-il de ma connaissance des Panthéons ? S'il s'agit de savoir qui gouverne, qui est fils et qui est le père, alors je n'ai aucun besoin de lire quoi que ce soit. J'ai eu de copieuses lectures, de belles soirées à lire et à apprendre comment le monde pouvait tourner, et même s'il ne s'agissait que de mythologie... c'est presque pareil, j'ai une solide connaissance.

- Tu sais, il me semblait plus important pour le moment de connaitre mon monde que de regarder le tien, ou celui qui tourne autour du mien. Rien de péjoratif, tout arrivera à son heure... Comment être puissante si mon regard n'est pas occupé à ce qu'il fait ?

Et puis le voilà me parlant de ces anciennes fonctions. Un grand Pope ? C'est quoi un ''Grand'' Pope .... vu d'ici, il ne semblait pas vraiment plus grand que moi... Alors, il était le chef d'un Panthéon, pas un dieu mais la voix de son dieu, probablement. Il se propulse ainsi au plus haut de ceux qu'il nomme chevaliers d'Or et moi de lui répondre du tac-au-tac :

- Ah... Le plus puissant des chevaliers d'Or... rien que ça... Pas si brillant lorsqu'il s'agit d'avoir un peu de mesure avec une amazone... Comme quoi la puissance est toute relative.

Ca, c'était pour avoir taclé mon maître à plusieurs reprises... Mais là où je suis clairement dubitative c'est lorsqu'il se fend d'une phrase passe-partout, évitant ainsi de me répondre.

- Tu serais donc sans peur ? Permet moi d'en douter...

Un léger rire vint tinter ma phrase aussi aiguisée qu'une lame, venant remettre en question ses propos.

- Comment pourrais-tu ne pas connaitre la peur... Déjà, tu n'es plus Pope, ce qui signifie que ce que tu dirigeais tourne désormais sans toi ; n'es tu pas inquiet pour celle que tu défendais par tes actes ? Vraiment pas ?


Machinalement, ma main vient se porter dans la besace, là où j'avais posé le mobile métallique, je l'extirpe comme si je cherchais une raison de me détourner de la conversation avec le plus puissant des chevaliers d'Or. Pour le peu, si ça avait été le cas, j'aurai pu lui consentir bien plus qu'une once d'intérêt, un vrai adversaire auquel soutirer de nombreuses informations. Mon regard se porte sur la longueur des lamelles de métal, j'entreprends de comprendre, de réfléchir à leur sens caché. Et lorsque mon regard vient à nouveau rencontrer celui du chevalier, il pourra le trouver définitivement apaisé. Étrange ? Non, j'esquisse même un sourire sans dire un mot. Il ne saura pas plus, mon mutisme n'est là que pour accroitre sa curiosité, son envie de savoir ce qui me pousse à réagir de la sorte.

- Je me disais...  si tu as dit vrai, tu es bien plus puissant que moi et je ne pourrai rien faire si tu veux m'empêcher de poursuivre ma route, n'est ce pas ? La question serait alors de savoir jusqu'où tu serais prêt à aller pour m'empêcher de partir...

Rien a voir avec mon rire, mon sourire précédent, j'ai subtilement dévié l'attention du visiteur sur autre chose...

- Tu sais ce qu'on dit ? Sentant sa fin venir, le vieux tigre sort plus facilement ses griffes...  Et moi je n'ai jamais refusé de me battre quitte à en perdre la vie...  

Oui, je parlais comme si j'allais partir, qui sait me volatiliser ou affronter mon destin. Inutile de me leurrer, à ce niveau là, je n'étais absolument pas maitresse de la situation même avec ma petite pirouette... Je préférais changer mon centre de discussion.

- En fait, ce serait mieux que tu répondes à la question que je t'ai posé avant de décider si tu me laisses partir ou pas... Pourquoi est ce que tu ne le fais pas ? Moi, j'aurai déjà répondu si tu m'avais posé la question...


Je ne manque pas de toupet c'est ça ? Et encore ce n'est rien face à l'aplomb et l'assurance avec laquelle je prononce cette phrase...  
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Lun 13 Juin 2016 - 19:43

Biscione était amusé, quoiqu'il dise, il était évident que la jeune femme voulait avoir le dernier mot. Il était sûr que s'il disait qu'il faisait beau, elle dirait que le temps est pas terrible et ça l'amusait. Surtout qu'elle enchaîna ensuite sur quelques petites piques sur la soi-disant puissance des chevaliers d'or qui avait du mal face à une pauvre amazone.

* Et bien, elle apprend vite la petite, prends toi ça dans les dents ... * pensa amusé le chevalier d'or.

Et elle enchaina avec une seconde réplique sur le fait que le chevalier d'or avait dit qu'il était sans peur et elle joua même sur la corde sensible de ce qu'il venait dire juste avant sur son ancien rôle au sanctuaire et sur la sécurité d'Athéna. Elle n'avait pas tout à fait tort sur ce point mais son interlocuteur avait bien plus d'expérience qu'elle et il savait qu'Athéna serait toujours bien entourée et protégée mais que quoiqu'il arrive, elle serait toujours en danger vu que parfois elle s'y jetait elle même à pieds joints dans les problèmes ...

Alia se tut ensuite et se mit à contempler le mobile métallique que Biscione lui avait rendu peut de temps auparavant. Ses paroles sonnèrent ensuite comme si elle voulait mettre fin à la discussion et s'en aller mais elle demanda quand même une vraie réponse à sa question.

Biscione la regarda quelques instants sans rien dire. Il réfléchissait à ce qu'il allait répondre car il semblait évident pour lui que la jeune femme n'était pas aussi bête qu'elle l'était au début de leur rencontre ou qu'elle avait voulu le faire croire.


- Tu veux vraiment te battre avec moi même si tu sais que ça pourrait signifier ta mort ? Tu n'as donc pas peur de la mort, c'est bien mais il ne faut pas non plus que ça te pousse à commettre des actes idiots ...

- Tu sais, je ne suis pas bête et je ne me fie pas aux apparences, il ne faut jamais se fier à celles-ci. Tu dis que je pourrais te tuer et c'est certainement le cas mais toi qu'est-ce que tu me ferais en contre partie car tu ne te laisserais sûrement pas faire. Et connaître la plus grande peur de son ennemi, c'est avoir un certain avantage sur lui, surtout si on sait jouer avec ...


Petit moment de silence ...

- Savoir maîtriser ses peurs est une très grande force et à chaque étape de sa vie, celles-ci évoluent et certaines prennent plus de place, d'autres au contraire disparaissent avec le temps ... Mais soit, tu ne veux pas connaître mes anciennes peurs mais la plus grande ...

Biscione fixa Alia dans les yeux, un petit sourire sarcastique se dessinant sur son visage

- Ma plus grande peur actuellement, c'est de ne pas trouver une réponse satisfaisante à la question que je me pose et pour laquelle j'ai entamé ce voyage ...

Il avait répondu mais il se doutait bien que cette réponse ne satisferait pas la jeune femme et donc avant qu'elle ait pu rouspéter, il enchaina avec ses propres questions la concerntant

- Alors dis moi et toi ? Quelle est ta plus grande peur ? Que je parte avec cette épée ? fit-il en retirant l'épée du sol où elle était enfoncée ?

- Ou bien le fait que je te fasse du mal, que je te viole ou même que je te tue ? Quoique non, tu as déjà répondu concernant ce dernier point ...

- Oh peut-être est-ce le fait d'échouer à ton épreuve que j'ai interrompue et ainsi décevoir Arès et que ce dernier te renie et ne veuille plus de toi ?

- Ou bien c'est quelque chose de totalement différent mais alors éclare ma lanterne s'il te plait ...


Vu qu'il s'était un peu joué d'elle avec sa réponse, il se doutait qu'elle en ferait de même mais lui au moins, il avait été honnête sauf qu'il n'avait pas été au bout en révélant la dite question ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mar 14 Juin 2016 - 13:02

A quel moment a-t-il pensé que je souhaitai me battre ? D’où crois-t-il que je veuille commettre des actes idiots ? Si ça avait été le cas, je n’aurai pas élaboré une illusion de cette sorte, j’aurai cherché à pénétrer son esprit avant toute chose. Oui mais voilà, ma certitude c’était qu’il n’était pas commun justement, j’ai sondé, cherché à savoir avant d’imaginer quoi que ce soit.

- Quels actes idiots ai-je pu commettre devant si redoutable professeur ?

Ce n’était pas vraiment une question. Est-ce qu’il le devinerait ? Mais je ne lui laissais pas le temps de me répondre. Au lieu de ça, je profitais de son petit moment de silence pour poursuivre dans ma lancée sur les propos qu’il m’avait dit.

- Je n’ai pas dit que je lancerai les hostilités, j’ai dit que je me défendrai si tu le faisais. Dois-je être encore plus claire ? Ce n’est tout de même pas compliqué !

Mais il serait définitivement compliqué de triompher même par mes actes. Alors en lieu et place d’avoir une réponse de sa part et pour garder la face et gagner la joute, je préférais m’exposer pour lui montrer de quoi il en retournait depuis le début, qu’en définitive, je ne montrais que ce que je souhaitais qu’il puisse voir.

- Mais tu as raison, il ne faut pas se fier aux apparences. Ma certitude est que je n’arriverai à rien de bon en essayant de te manœuvrer ; et peut-être est-ce mieux que je n’aie pas la réponse à ma question. Etre parée à toute éventualité c’est avant tout avoir un avantage mais ici c’est peine perdue.

Une phrase lancée avec un tel dépit qu’il pouvait entendre la déception dans mes propos, celle de ne pas pouvoir jouer encore plus que de raison… Et sinon, sait-il vraiment ce que veut dire maitriser ses peurs ? Je l’entends me parler de cette sagesse que l’on acquiert avec les années, sur les peurs qui vont et qui viennent et qu’on apprend à maitriser. Une certaine sagesse dirait cela, oui, mais la raison dirait complètement autre chose. En tout cas il faut avoir un sérieux aplomb pour ne pas répondre à ma question et oser me la balancer en pleine face comme il le fait. Ai-je peur qu’il me prenne mon épée ? Ma vie ? Ma vertu ? Si seulement il savait…

- Tu n’es pas comme ceux qui m’ont déjà poussé à commettre l’irréparable, sinon, tu serais déjà passé à l’acte… Et tu ne serais pas chevalier d’Athéna en ce cas, je me trompe ? Penses-tu vraiment que mes peurs soient aussi terre à terre ? Quand à mon épée… elle est là pour te distraire.

Un camouflet, un. Sérieusement, m’incriminer de la sorte, me passer au ban de ses questions, de ses affirmation stupides, je commençais à perdre patience mais il me fallait résister, qu’il ne voit pas mon état intérieur. Lorsqu’on y pense, j’étais très jeune et encore inexpérimentée à cette époque et le chevalier savait profiter de mes failles. Et moi, fière de lui répondre pour assumer encore plus ce que j’étais… Envoyez les montées de violons, hissez le drapeau de la victoire ! Je me révèle, aussi assurée que je puis l’être.

- Mon véritable pouvoir est ailleurs, même si je suis une fine lame. Tu sembles en vouloir toujours à l’incompétence de mon ‘’maître’’ mais saches que lui-même ne peux se considérer comme tel. Parlons de Tuteur car devant mon pouvoir naissant et de son aveu, je suis un cas particulier, c’est d’un autre maître qu’il me faut pour progresser dans ma… voie.


Je n’ai pas été entrainée, je me suis révélée ainsi, par force et par nécessité. Peut-il sentir le potentiel qui sommeille en moi ? Dans cet esprit qui sommeille ?

- Et puis… Je ne peux pas décevoir Arès, cela m’est interdit… Peut-être ai-je peur de me battre et que de fait, c’est ce qui me garde en vie ? Ou bien… qui sait si la peur ne marche pas en ce moment même à mes côtés ? Pourquoi lutter si elle est mon alliée ? Si elle me rend vivante ? Et si je suis son incarnation, crois-tu qu’il soit nécessaire pour moi de me soucier de mes peurs ? J’incarne mes propres peurs… chevalier.

Assurance : 10/10. Maitrise de soi : 10/10. Jugeote : 2/10. Je n’avais pas répondu à sa question mais je m’étais livrée par égo. Sans doute pouvait-il ressentir cette vague de mort tout autour de moi et la lier à mes derniers propos ?
La peur… Etait-elle réellement mon alliée ? Un chevalier d’Or pourrait le dire oui, particulièrement celui qui se tenait en face de moi. Il pourrait en avoir la certitude comme l’avait eu mon tuteur. Tout était-il clair pour lui alors ? Ou bien devrais-je une nouvelle fois me justifier ?

Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19333


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Mer 22 Juin 2016 - 20:37

Le chevalier d'or du Scorpion s'était trompé et Alia ne manqua bien entendu pas l'occasion pour le lui faire remarquer. Elle était par contre belle et bien prête à se défendre si lui même décidait de lancer les hostilités. PAr contre, elle semblait déçue de comprendre qu'elle n'arriverait pas à le manipuler mais était-ce vraiment le cas ou bien n'avait-elle tout simplement pas encore compris son pouvoir se demanda Biscione ... Il ne l'interrompit pas et la laissa continuer à parler.

* Oh un semblant de compliment on dirait * se dit l'ex-grand pope lorqu'elle parla de son statut de chevalier d'Athéna.

Elle continua son discours fort intéressant pour Biscione et dans l'esprit de ce dernier commença à germer une idée ...


* C'est une très mauvaise idée ... Tu devrais vraiment la tuer plutôt que de faire ce que tu penses ... *

Biscione haussa les épaules comme pour se répondre à lui même qu'il s'en moquait de la dangoristé de son idée, ce qui pouvait paraître bizarre à la jeune femme qui n'avait aucune idée de ce qui se passait.

- Dommage pour toi mais tu t'es trompée ...

A peine ces quelques mots énigmatiques sortirent de la bouche du chevalier d'or que ce dernier disparu. Il se retrouva dans le dos d'Alia, l'épée de cette dernière placée sur son cou de telle manière à lui ouvrir la gorge. Ses bras étaient maintenus devant elle et attachées par une corde de cosmos et elle ne pouvait plus bouger, totalement à la merci de son futur bourreau ... Biscione lui susurra à l'oreille

- Tu n'as pas été assez sur tes gardes ma chère. La peur te rend vivante c'est certain, il suffit de voir que depuis qu'on discute toi et moi, aucun animal ne s'est montré. Tous se cachent de toi car tu n'es pas encore capable de masquer ton aura, ton cosmos. Peut-être n'en est tu pas encore consciente mais ton potentiel est grand et je ne peux pas prendre le risque que tu le développes et que tu le maîtrises et devenir une terrible ennemie au service d'Arès.

- Maintenant, je vais être sympa
continua Biscione un rien ironique vu la situation ...

- Comment veux-tu mourir ? Je te tranche la gorge ?

Le chevalier pointa l'épée d'Alia vers son cou.

- Où bien tu préfères que je te l'enfonce dans le ventre ?

Tout en disant ces dernières paroles, il fit descendre l'épée du cou de la jeune femme vers son ventre. La lame étant assez éguisée, elle découpa le haut de la tunique de la jeune femme dévoilant ainsi ses seins.

- Je peux même m'amuser un peu si tu veux, qu'est-ce que tu en dis ?

Biscione étant tout contre la jeune femme, cette dernière pouvait sentir que la situation l'exitait. Ce dernier ne se contenta pas de paroles, il lui envoya aussi dans sa tête des scènes où il passait à l'acte par rapport à ce qu'il venait de dire.

- Quoique, si Arès t'a abandonné dans cette situation, c'est qu'il veut pas de toi et donc je vais en faire de même, tu n'es pas assez bien pour moi.

Biscione commença à approcher l'épée du ventre de la jeune femme et ne s'arrêta pas lorsqu'il rencontra la peau de celle-ci. Il prit tout son temps pour la faire pénétrer et à la tourner pour faire un maximum de dégâts. Le sang se mit immédiatement à couler, la douleur était intense et un vrai supplice mais Alia ne pouvait toujours pas bouger, ses boyaux commençant à sortir alors qu'elle ne pouvait même pas les retenir avec ses mains toujours attachées ...

Tout d'un coup, il y a eu un claquement de doigts. Biscione se retrouve de nouveau debout devant la jeune femme, l'épée à la main mais celle-ci était étincelante, aucune trace de sang et la jeune femme était debout saine et sauve devant lui. Il avait subit une illusion de sa part avec l'épée, c'était son tour de lui montrer une partie de son pouvoir après le coup de la plume.

Une chose était sûr, le chevalier d'Athéna était prêt à tout, son cosmos et ses sens en alerte. S'il avait raison et si vraiment la jeune femme avait le pouvoir qu'il lui prêtait, sa réaction risquerait d'être violente surtout si elle n'avait pas encore appris à totalement maitriser son cosmos ...


* C'était une erreur, tu vas le regretter ... *

Toujours ce côté pessimiste mais pour une fois, il était d'accord, il avait pris des risques mais il avait vraiment envie de voir ce qu'elle avait dans le ventre ...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    Jeu 23 Juin 2016 - 13:12

Le noir… les ténèbres… Je n’ai jamais pu comprendre pourquoi elles étaient mes partenaires idéales ; jusqu’à ce que ma route croise celle de ce chevalier. Car tout a démarré en bonne innocence, en neutralité bienveillante, chacun restant sur ces acquis. Et puis, tout a basculé. Au départ, il a exploité ma faiblesse principale, ma fierté, faisant de moi une intervenante loquace et volubile, racontant presque tout, excepté ce qui pourrait nuire à d’autres que moi. La volonté est déterminante en chacun de nous ; s’il s’agit de briller aux yeux des autres, elle peut nous mener à notre perte.

Suis-je coupable ? Bien entendu. Mais pas autant que celui qui cherche depuis trop longtemps à me faire sortir de mes gonds. Je me souviens, ses mots, ses gestes, son traquenard, sa machination... Voulait-il vraiment que mon pouvoir se manifeste au-delà de ce que je puis contenir ? Non, il voulait autre chose…

C’est là, dans ma gangue de ténèbres, dans cette noirceur impénétrable, que je me suis réfugiée lorsqu’il a commencé à me mettre sous son contrôle. Je vois mes mains liés, je ressens ma lame sur mon cou et au lieu de me débattre, aucun son, aucun mot ne sera sorti de ma bouche à ses interrogations. Immobile, fixe. Et puis, lorsqu’il enfonce la lame dans mon ventre, je ne suis déjà plus là. Ces ténèbres qui me sont si chères, cette noirceur dans laquelle je peux me fondre et disparaitre m’accueille pour me protéger. Ais-je vu ses fantasmes et ses désirs d’homme ? Je ne saurai dire avec exactitude, tout juste un sursaut… Mon esprit est déjà coupé de son monde…

Car s’il est avéré que mes pouvoirs ne pourraient pas faire le poids face à lui, il me reste encore à lui démontrer que ma volonté est plus puissante que la sienne… Que peut-il ressentir alors que je suis absente ? Tout un tas de choses… car s’il est des éléments que je contrôle, il en est d’autres que je ne contrôle pas encore…

Est-ce la pression ? La peur ? Cette protection qui s’est posée autour de moi et en moi qui a enclenché tout ce qui s’est produit ensuite ? Je l’ignore… Mais il aura pu remarquer cette baisse de température significative autour de nous, non pas dans son illusion mais bien dans le monde réel. Herbes, bourgeons et fleurs se fanent, jaunissent, dépérissent jusqu’à se recroqueviller complètement… La lumière tend à s’affaiblir de la même manière alors que vermines et insectes s’extirpent du sol… Mon aura de mort grandissante fait son œuvre, même un chevalier d’Or tel que lui ne saurait résister à un frisson désagréable, une sensation de peur qui pourra lui évoquer sa plus grande crainte…

Car, réponse de la bergère au berger, il peut voir, entrevoir quelque chose : une silhouette imposante parée d’une armure divine, à peine perceptible dans l’ombre d’Hadès, tenant un coffre ouvert devant l’incarnation terrestre d’Athéna.

Est-ce le futur ? Le passé ? Une illusion ? Quelque chose qui a eu lieu ? Rien n’est moins certain. Tout pourra se bousculer dans l’esprit du chevalier d’or car il ne s’agit pas d’une manipulation mentale, on n’essaye pas de lui faire croire quelque chose… il s’agit d’une vision passive… un message. N’importe quel message pourrait être un mensonge, c’est vrai. Et de là peut naitre le doute…

Et puis, il a claqué des doigts. Un simple bruit me faisant revenir à la réalité. Mon corps me lâche quelques instants, je bascule ; les jambes fébriles, je me sens tomber à genoux. C’est au moment où je touche le sol que mes yeux décident de s’ouvrir et qu’une onde de choc vient naitre en mon sein, sans que je ne puisse m’y opposer, pour se propager tout autour de nous. Lui n’aura pas bougé, restant statique et puissant, il aura pu ressentir l’impact toutefois comme s’il avait été celui d’une grande explosion localisée, causant assez de dégâts telle une tornade naissante. Les faits étaient là, la puissance de cette manifestation avait réussi à coucher arbres et végétation sur une trentaine de mètres tout autour de nous. On aurait pu imaginer la mort elle-même venant frapper les vivants et stériliser le sol.

Je reste interdite un instant… et puis mon regard remonte vers lui, ce chevalier d’Or qui décidément doit se trouver chanceux d’avoir trouvé un bon cobaye…

- Il va devenir… dangereux d’aller plus loin… chevalier…   

La voix haletante, essayant de reprendre mes esprits, je lui glisse un ultime avertissement…

- Non pas pour moi, ou pour toi… mais pour nos royaumes… Je sais ce que tu cherches à faire… Si je riposte ouvertement, Sparte aura rompu la trêve avec le Sanctuaire. Tu n’auras pas ce que tu veux, tu n’auras RIEN de ce que tu souhaites !

Ma voix s’était emportée, d’un coup, mon Cosmos pouvait être visible, très clairement. La peur fait place à la colère… Et la colère à la haine ? Pouvais-je vraiment en arriver là ? 

- Tues-moi et tu emporteras cette trêve dans la tombe. Est-ce cela que tu souhaites réellement ? Qu’un ancien grand Pope devienne l’instrument de la Guerre là où il est censé être chevalier de l’Espoir ?

Pouvait-il comprendre qu’il avait perdu ? Que mon esprit était décidément plus avisé que le sien ? Qu’il y avait un monde entre nous ? Autant en termes de puissance que d’éducation ?

- Ton esprit est aiguisé mais pas aussi volontaire que le mien… Mais il sera toujours temps de nous affronter à armes égales… chevalier…

Je me redressais tout en lui parlant… 

- Si c’est ce que tu souhaites… le tournoi que ta déesse nous a promis pourrait te satisfaire… et moi aussi.

Je m’essuyais la bouche avec la manche, j’avais une blessure que je ne m’expliquais pas, du sang s’invitait à sortir…

- En attendant… tu devrais aller à son secours… et me laisser en paix… à moins de ne vouloir la guerre… Car les dégâts que j'ai fait ici on sans doute été vus et ressentis par d'autres que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide    

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB Alia - Biscione] Epreuves en Colchide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [VII Tournoi]16ème finale : Japet vs Biscione
» [Guerre Sainte] Biscione vs Myst
» Intervillages - Epreuves sportives
» récupération combat Alia - Angèle
» Epreuves de l'amour - 10/02 au 17/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-