Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Pandore Thuban
Chevalier d'Argent de l'Aigle
Chevalier d'Argent de l'Aigle
avatar
Messages : 1869


Caractéristiques
Vie Vie:
198/249  (198/249)
Cosmos Cosmos:
205/250  (205/250)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Lun 20 Juin 2016 - 14:55

La silver regarda à nouveau l'enfant. Cela faisait bien longtemps que cette situation rocambolesque avait fait un noeud dans son cerveau, aussi ne cherchait-elle plus depuis longtemps le pourquoi ni le comment. La seule chose qui lui importait était de vérifier si tous les éléments qu'elle avait pu obtenir depuis le début de l'affaire restaient cohérents entre eux, ce qui était à peu près le cas. Mais cela faisait longtemps qu'elle avait abandonné toute considération théologique, elle n'essaya donc pas de voir de conséquences à la mort de cette divinité, et ne se demanda pas non plus s'il pourrait en venir d'autres, de toutes façons elle ne trouverait pas la réponse seule à moins de se rendre dans la dimension d'où la monstruosité venait, ce dont elle était totalement incapable.
Poussée par un élan d'instinct maternel et aussi pour voir si l'enfant se laisserait approcher sans tenter de la décapiter, l'aigle le souleva de terre et le posa sur son épaule. Il posa sa tête sur la sienne et s'endormit aussitôt. La gamine soupira: ainsi elle ne pourrait pas combattre si la nécessité s'en faisait ressentir, mais au moins elle avait découvert qu'il n'était pas agressif par nature.

Milan commenta avec plus de réalisme la situation de l'ancienne arme. L'oiseau était pourtant bien placée pour savoir à quel point les enfants pouvaient être cruels avec les leurs qui avaient le malheur de posséder le moindre défaut. Elle le voyait très mal reprendre une vie normale, surtout s'il possédait un pouvoir latent et potentiellement dangereux qui risquait de se déployer de manière non contrôlée.
La gitane prit enfin la parole:

Bien sûr que non il ne retrouvera jamais de meilleure forme humaine à moins de bénéficier d'une sorte de bénédiction... Vous imaginiez vraiment qu'on peut se faire dévorer par un dieu et en sortir totalement indemne? Quant aux autres, si vous voulez qu'ils ne restent pas éternellement à l'état d'arme, dépêchez vous de les tremper dans le sang avant que celui-ci ne sèche.

Sur ces mots, la gitane disparut.
La saint resta perplexe: était-ce réellement une bonne solution de retransformer toutes ces victimes? Certes elles n'appréciaient sans doute pas leur état actuel, mais la société n'apprécierait peut-être pas non plus d'avoir des monstres en son sein.

Quitte à dire une bêtise... Peut-on ramener celui-là au Sanctuaire pour qu'il soit surveillé une reçoive une éducation appropriée? Les autres armes n'ont pas retrouver leur apparence parce qu'on ne les a pas trempées dans le sang du monstre. Je sais pas s'il en existe d'autres, des monstres comme ça, mais on ne devrait pas tarder à le savoir. Quant au gars qui nous a envoyé jusqu'ici... Avait-il une idée de quoi il retournait?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4717


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
363/363  (363/363)
Armure Armure:
344/420  (344/420)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Lun 20 Juin 2016 - 21:53

La vielle gitane était bien marrante mais qu'est ce qu'il en savait Milan ? Il n'avait jamais été dévoré par un dieu ni même vu quelqu'un qui avait subit ce sort si bien qu'il lui était difficile d'imaginer toutes les conséquences que cela pouvait entraîner. Enfin, au moins le deuxième élément de ses propos était un peu plus intéressant. Trempé les armes dans le sang n'était pas une mauvaise idée. Si cela pouvait permettre d'inverser le processus de transformation, cela leur rendrait un fier service. Pour la bénédiction, il fallait voir avec une divinité. Peut-être qu'en ramenant toutes les personnes aux bras bizarres voir Athéna, cela permettrait de leur leur forme originelle et de leur permettre de retrouver une vie normale. Tout ceci pouvait certainement se montrer réalisable mais il fallait voir si cela fonctionnerait réellement. Il était temps de se mettre au boulot et de constater l'étendue de l'efficacité de la méthode prônée par la jeune femme. Le jeune homme força sur ses bras et sur ses jambes pour se relever. Une fois debout, il prit la direction des armes. Le jeune homme alla lentement ramasser les armes puis se pressa d'aller les déposer dans le sang poisseux baignant dans la dépouille du monstre. Le jeune homme avait écouté Pandore qui partageait la même idée que lui : ramener la victime au Sanctuaire.

- Je pense que l'on devrait tous les ramener au Sanctuaire, du moins ceux qui reviennent à la même forme que ce pauvre enfant. Peut-être qu'une bénédiction d'Athéna leur permettrait de revenir à la normale. Si cela ne marche pas, ils seront sans doute plus en sécurité avec

Le Sanctuaire c'était sans doute la meilleure solution pour leur permettre de vivre avec leur handicap. Il espérait juste que quelqu'un de pragmatique ne les ferait pas tuer. Enfin, il fallait encore que le sang réanime les armes. Milan ne savait pas combien de temps cela prendrait. La gitan semblait être la plus calée dans tout ça. Par contre cela allait s'avérer problématique de déplacer tout ce beau monde avec leur jolis bras qui susciteraient pas mal de questions. Sauf bien sûr s'ils se faisaient passer pour un cirque itinérant mais ils n disposaient pas du matériel et des costumes pour assumer ce genre de rôle. Bon quant à l'autre question de Pandore, le Sethni ne savait que répondre. L'émissaire qui les avait envoyé ici savait-il à quoi ils seraient confrontés ou n'en avait-il aucune idée ? L'un dans l'autre, cela ne changeait rien mais au moins il avait fait appel aux bonnes personnes qui semblaient avoir réglés plus ou moins la situation.

- J'ignore vraiment s'il était au courant. En fin de compte cela ne change rien à la situation. Les villageois seront plus tranquille maintenant. Par contre, ne devrions nous pas prendre contact avec les familles des malheureux afin qu'ils puissent faire leur deuil ou comprendre ce qui est arrivé à leur proche Ce serait la moindre des choses. S'ils savaient parler ou daigneraient nous répondre on serait peut-être plus à même de savoir d'où ils viennent exactement pour faire en sorte que la nouvelle arrive aux oreilles de leur famille.

Maintenant, il n'y avait plus qu'à attendre calmement que les armes réagissent ou non. Il ignorait le temps que cela prendrait. Au moins l'une des armes commença à changer. Était-ce parce qu'elle avait été mieux imbibé de sang que les autres. Elle reprit la forme d'une jeune femme à l’œil légèrement hagard, le visage jeune et pétillant. Ses bras étaient de même nature que ceux du garçon ce qui n'augurait rien de bon. Il n'y avait plus qu'à voir si les autres armes allait retrouver une forme similaire ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'Argent de l'Aigle
Chevalier d'Argent de l'Aigle
avatar
Messages : 1869


Caractéristiques
Vie Vie:
198/249  (198/249)
Cosmos Cosmos:
205/250  (205/250)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Ven 24 Juin 2016 - 14:52

La silver attendait l'avis de Milan pour se mettre au travail: ils n'avaient vraiment pas besoin d'une horde de semi monstres à leurs trousses maintenant, le choix de leur rendre une forme à peu près humaine était délicat à prendre. Quoi qu'il en soit, la gamine pensait s'en charger elle-même, qui était beaucoup moins épuisé. Cependant le Capricorne semblait comprendre les choses différemment puisqu'il se chargea lui-même de tremper les armes dans le sang du monstre défunt. L'oiseau était sur le point de s'élancer pour lui prêter main forte, puis elle renonça au dernier moment: le travail était déjà presque fini, cela servirait plus à rien. Et puis l'enfant sur son épaule commençait à peser lourd... Elle avait vraiment été un boulet inutile, pour le coup.

Le métal des lames commença à fondre et des bulles se formèrent à la surface. L'aigle garda un oeil sur la transformation tout en écoutant la réponse du Chevalier d'Or. Il était d'accord avec le fait qu'il fallait ramener tous ces gens au Sanctuaire puisque Athéna pourrait sans doute les aider à retrouver définitivement leur apparence originelle.
Néanmoins la saint s'imaginait très bien comment ce rapatriement pourrait échouer, et elle en fit aussitôt part à Milan:

Je suppose que faire à pieds tout ce chemin jusqu'au Sanctuaire ne sera pas une partie de plaisir... La plupart d'entre eux ne pourront pas aller aussi vite que nous, et puis il y a un risque qu'ils nous attaquent durant le trajet... Enfin on ne va pas vraiment passer inaperçus. Ce serait possible de téléporter tout ça?

La gamine ne mentionna pas non plus que la Grèce n'était pas sur son chemin, mais pour le bien de tous ces gens elle n'était plus à un détour près.
S'ils avaient pu téléporter les armes ainsi que la dépouille de la déité, cela leur aurait épargné à la fois tout le chemin, le risque d'attaque de la part des victimes, et surtout ça leur aurait permis de montrer une preuve de ce qui leur était arrivé, et peut-être que là, quelqu'un aurait été en mesure de leur expliquer ce qu'était cette horrible chose à tentacules et s'il s'agissait d'une réelle menace pour le monde.
Néanmoins c'était peut-être trop tard à présent.

Je ne sais pas, il y a toujours quelque chose de louche... Lorsqu'il m'a exposé les faits, il m'a dit que vous étiez son principal suspect, et pourtant il ne semblait pas avoir essayé de vous questionner sur ce sujet. Quant aux familles des victimes, je ne sais pas si c'est un bon choix de prendre contacts avec elle tout de suite. Je pense qu'il vaut mieux que nous le fassions lorsque nous aurons une solution définitive.

Une jeune femme sortit du tas de métal fondu. Elle regarda autour d'elle, l'air hagard, puis ses yeux se posèrent sur l'enfant que portait encore la silver. Ses yeux s'emplirent de colère et elle courut vers l'aigle pour l'attaquer. Celle-ci s'écarta et posa l'enfant à terre. La jeune femme, qui semblait être sa mère, le prit dans ses bras et dévisagea les deux Chevaliers avec une méfiance haineuse.
Puisqu'on savait qu'ils n'étais pas tous plongés en léthargie, il fallait tenter de voir à quel point leur volonté leur appartenait.

Nous ne sommes pas tes ennemis. Tu peux parler?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4717


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
363/363  (363/363)
Armure Armure:
344/420  (344/420)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Sam 2 Juil 2016 - 15:43

Téléporter ? Elle était sérieuse ? Milan était Capricorne, pas gémeaux. Bon ok, il était plutôt balèze, doué et vachement classe mais il ne parvenait pas encore à trancher dans le vif pour s'ouvrir des brèches dans la réalité et se balader entre les dimensions comme une villageoise faisant ses courses sur le marché. Peut-être qu'il y avait là une idée à creuser mais il n'était pas vraiment pas en état de s'entraîner. Il n'était pas capable de pareille prouesse. Pandore ne devait pas en être capable également au vu de sa question. Du coup, il ne restait pas trente-six solutions. Soit ils appelaient du renfort, soit ils attendaient là comme des idiots jusqu'à ce qu'une solution leur apparaisse, soit la vieille gitane connaissait un vieux rituel magique qui permettait aux personnes de se téléporter mais le jeune homme n'y croyait pas des masses. Au final, ils tournaient autour du pot sans même s'en rendre compte.

- Une téléportation ? Je ne dispose pas de ce genre de pouvoir ... pas encore. A moins que tu n'en sois toi même doté ou que notre amie gitane ne possède encore une carte sous sa manche, je crains que ce soit bel et bien impossible.  

Milan ne se posait pas trop de question. Il était juste un jeune homme charmant à qui une fille avait signifié de trop près son affection ce qui lui avait valu de se retrouver jeter dans les geôles comme un malpropre. Il ne comprenait pas tous les tenants et les aboutissants de cette affaire. Peut-être bien qu'il s'en fichait au final éperdument, surtout dans son état. Il n'était pas dans une condition physique optimale pour le pousser à des réflexions profondes et intenses. En soit, il n'avait rien fait de mal puis l'autre lui avait aussi présenté Pandore comme une chapardeuse responsable des malheurs de sa localité. Le fait qu'il ne soit pas dans les meilleures conditions possibles pour réfléchir était quelque chose de bien. Dans le cas contraire, il était sûr que des baffes finiraient par se perdre.

- Si ça peut te rassurer, on t'avais présenté à moi comme une voleuse sans doute responsable de tout cela. Je suppose qu'ils ont voulu nous monter l'un contre l'autre. Je n'en sais fichtrement rien mais je n'ai rien sentit de maléfique dans cette localité. Parfois je pense qu'il ne faut pas chercher plus loin que la bêtise humaine. Des fois les gens agissent sans réfléchir ou en réfléchissant trop. Je crois qu'on a un sérieux problème sur les bras donc peut-être qu'on y réfléchira après un bon repas, un peu de repos et un bon bain. Puis surtout du vin, beaucoup de vin et du fêta !

Le jeune homme suivit Pandore qui sembla rassurer la jeune mère. Milan posa son avant bras sur la tête de Pandore pour prendre appui puis il la dévisagea quelques instants avant d'essayer d'afficher un visage jovial ce qui n'était pas aussi simple que cela lorsque vos côtes vous faisaient souffrir le martyre. Ce n'était pas une mince affaire mais il essayait d'avoir l'air le moins hostile possible. Puis comme il était plutôt charmeur et beau garçon, il parviendrait sans doute à amadouer les hormones de cette jeune femme. Une chose était sûr, si elle attaquait, il allait falloir la maîtriser sans la blesser ce qui semblait être compliqué à moins qu'il n'arrive à la plonger dans une illusion.

- Nous ne vous voulons aucun mal. Nous voulons seulement vous aider. C'est grâce  à nous que vous n'êtes plus sous la forme d'arme. On est de votre côté et je ne suis pas en état de vous faire le moindre mal !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'Argent de l'Aigle
Chevalier d'Argent de l'Aigle
avatar
Messages : 1869


Caractéristiques
Vie Vie:
198/249  (198/249)
Cosmos Cosmos:
205/250  (205/250)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Lun 4 Juil 2016 - 14:19

La téléportation ne semblait pas être une idée envisageable pour Milan, qui dit ne pas bénéficier de ce pouvoir. Quant à la gitane qui les avait tant aidés, elle avait à présent disparu sans laisser de traces.
La gamine avait réussi deux ou trois fois à se téléporter sur de très courtes distances, cependant elle était certaine qu'emmener directement tout ce petit monde jusqu'en Grèce serait impossible pour elle. Elle n'avait jamais essayé et il y avait bien trop de risques qu'elle échoue, et il vaudrait mieux éviter un tel désastre. Il fallait donc se résoudre à aller à pieds avec une cinquantaine de compagnons de voyages qui risquaient de se montrer peu agréables.

Je ne suis pas non plus capable d'effectuer cette téléportation, et j'aimerais bien savoir où cette same est passée. Mais mettons nous en route le plus vite possible dès que vous aurez récupéré, comme ça on sera débarrassés de ce voyage.

Le Capricorne révéla alors qu'à lui aussi on avait présenté la silver comme la principale coupable. Celle-ci fronça les sourcils: elle ne voyait pas en quoi chaparder quelques pommes pour apaiser sa faim pouvaient faire disparaître des habitants. Et si le maire voulait une enquête efficace, ce n'était pas en montant ses deux agents l'un contre l'autre qu'il aurait le meilleur résultat.
Cependant Milan dit qu'il n'avait rien ressentit de maléfique et que le maire avait simplement agi par bêtise. L'aigle restait dubitative, elle ne parvenait pas à s'imaginer qu'on pût être bête à ce point et elle supposait qu'il avait eu un quelconque intérêt à agir de la sorte. Néanmoins elle comprenait très bien aussi que son compagnon de voyage était trop fatigué pour réfléchir. Elle allait donc profiter de la suite du trajet pour cogiter dans son coin et partager ultérieurement ce qu'elle aurait peut-être trouvé.

Le Chevalier d'Or posa son avant bras sur la tête de la silver afin de se reposer. Celle-ci sursauta, elle ne s'imaginait pas assez petite pour pouvoir servir de canne, mais elle resta immobile, regrettant de ne pas savoir soigner.
Les deux humains qui s'étaient retransformés les ignorèrent. Ils contournèrent le cadavre du monstre et poussèrent chacune des deux moitiés, afin de les rassembler. En tendant l'oreille, l'oiseau distingua quelques vagues sons qu'ils murmuraient, comme hypnotisés, tandis que les autres armes reprenaient peu à peu forme humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4717


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
363/363  (363/363)
Armure Armure:
344/420  (344/420)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Mar 5 Juil 2016 - 16:09

Bon ben pas de téléportation pour Pandore non plus. Retour à la case départ. Personne n'était plus avancée. C'était la routine. A croire que le serpent finissait toujours par se morde la queue dans cette affaire. Il ne savait plus quoi faire pour avancer. Rester là à se regarder entre quatre yeux n'allait pas faire avancer leur cause. Ils étaient perdus jusqu'au cou et s'ils devaient attendre que Milan récupère, il n'était pas encore parti. Ce jour serait sans doute à marqué d'une pierre blanche, mais pour la première fois de sa vie, le Sethni avait envie de courir et de crier qu'il en avait marre. Bon, les nouveaux transformés essayèrent de rassembler les deux parties du corps et les autres armes reprenaient forme humaine. Au vu de la situation, les deux Saints semblaient être dans le caca jusqu'au cou. Cela voulait dire qu'il tentait d'une certaine façon de ressusciter cette créature ce qui n'enchantait guère Milan. Cependant était-ce bien ce qu'ils faisaient ? Il n'en savait rien et il risquait de ne pas être en mesure de les en empêcher. Si sa carrière de Saint se terminait ici, il n'allait pas être enchanté par la nouvelle et le monde allait sans doute pleurer pendant quarante jours et quarante nuits, la perte de son héros légendaires et historiques. Des femmes allaient sans doute perdre goût à la vie mais à cela il ne pouvait rien. Cependant, il avait remarqué que les transformés l'avaient totalement snobés ce qui faisait qu'ils ne parlaient pas sa langue ou qu'ils en avaient simplement rien à faire des deux Saints qui les avaient libérés. Même pas un merci, un geste amical : rien, nada, nicks ! Pfiou, Milan ne savait plus ce qu'il devait faire. Les attaquer alors qu'ils étaient peut-être innocents et souffraient encore de l'endoctrinement de la créature ? Les laisser faire et ramener le gros tas informe à la vie ? Prendre ses jambes à son coups et laisser Pandore gérer ? Sans doute que cette dernière possibilité n'était vraiment pas une bonne idée mais des fois il faut exploiter toutes les pistes pour être sûr de comment agir.

- Tu crois qu'on devrait les empêcher de faire joujou avec la carcasse de cette chose. J'ai un peu de mal à cerner ce qu'ils comptent faire et je crois qu'ils ne parlent pas notre langue. Tu n'as rien vu dans ta vision qui pourrait nous aider ? Je sèche totalement. J'ai juste envie de me poser quelque part, de boire et de manger et de prendre un bon bain chaud. Mon cerveau commence à saturer. Je n'ai vu que des trucs illogiques tout le long de cette journée. On les attaques ? On les maîtrise ? On ne fait rien ?

Pandore avait reçu une vision, elle était peut-être liée à eux d'une quelconque façon ou y verrait plus clair que le Sethni qui pédalait dans la semoule. La vieille gitane semblait avoir prit la poudre d'escampette. Que devaient-ils penser cette fuite ? Était-elle en fait responsable de tout cela et s'était-elle moquée d'eux ? Avait-elle prit peur ou s'était-elle faite enlever sans qu'ils le remarquent ? Tout ceci le dépassait. Athéna si tu en était en mesure, envoie un message à tes braves Saints histoire qu'ils en finissent une bonne fois pour toute avec cette histoire. Pourquoi devaient-ils toujours tomber sur des affaires compliquées ? Ne pouvait-il pas simplement régler tout à coup de tatanes et rentrer peinard au Sanctuaire en faisant le signe de la victoire avec ses doigts ? Le Sethni soupira, espérant voir une éclaircie dans l'ombre de cette histoire. Peut-être que Pandore avait quelque chose d'intéressant à dire sur le sujet. C'était sans doute leur seule espoir et le jeune homme avait foi dans le Saint de l'Aigle !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'Argent de l'Aigle
Chevalier d'Argent de l'Aigle
avatar
Messages : 1869


Caractéristiques
Vie Vie:
198/249  (198/249)
Cosmos Cosmos:
205/250  (205/250)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Mar 5 Juil 2016 - 17:50

La silver aimait bien les aventures, mais elle n'avait pas trop envie que cette bande de zombies muets ramènent à la vie le monstre que Milan s'était exténué à occire. Elle supposait que leur expliquer gentiment que ce qu'ils faisaient était mal serait bien difficile, vu qu'ils ne semblaient pas comprendre les paroles qu'elle leur avait adressées... En fait si, mais leur vocabulaire était sans doute très limités, vu que, tout en poussant les deux moitiés de la carcasse de la déité, ils ânonnaient:

"méchant... méchant... méchant..."


Aller leur taper dessus jusqu'à ce que mort s'ensuive était peut-être la solution la plus rapide et la plus efficace, quoique ils ne se laisseraient peut-être même pas faire facilement. Néanmoins cette solution ne plaisait pas trop à la sainte, qui préférait garder des innocents en vie tant que possible. Cependant, s'il fallait en venir à cette extrémité, elle oublierait leur humanité pour sauver le reste du monde. Elle ne penserait plus qu'au fait que ce sont des armes télécommandées par une monstruosité.

Je pense que c'est une excellente idée de les en empêcher. Je ne sais pas si la vision que j'ai eu y est pour quelque chose, mais j'ai effectivement quelque chose en moi qui me pousse à aller les aider. Mais ce n'est pas trop fort donc je peux l'ignorer. Reposez vous pour l'instant, j'ai une idée, j'espère que ça va marcher. Et moi aussi j'en ai marre des trucs illogiques.

La gamine ramassa un gros cailloux, et le jeta au milieu des ressuscités. Elle recommença ce geste deux ou trois fois. Aussitôt, ils se jetèrent entre eux des regards suspicieux. Enfin, comme la silver l'avait espéré, l'un d'eux frappa son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4717


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
363/363  (363/363)
Armure Armure:
344/420  (344/420)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Jeu 7 Juil 2016 - 18:57

Méchant. Voilà ce que disaient les zombies. Parlaient-ils de Milan ou du monstre mort ? Difficile de deviner. Il semblait aussi éveillé et intelligent qu'une pomme de pin trempée dans le vin.Cela le laissait pantois. Pandore semblait avoir une idée et c'était mieux que rien. Elle lui conseilla d'aller se reposer si bien qu'il alla s’asseoir dans l'herbe comme un benêt et laissa la Saint opérer. La jeune femme s'amusa à jeter des pierres sur les transformés et ils finirent par commencer à se taper entre eux. Il ne savait pas trop ce qu'elle voulait faire mais il s'en fichait. Il se coucha dans l'herbe et ferma les yeux quelques instants pour faire le vide dans son esprit. Il s'autoriserait bien une petite sieste mais il ne voulait pas laisser Pandore seule. Il était sûre qu'après quelques heures de sommeil, il serait dans un meilleur état. Loin d'être au top de sa forme sans doute mais pas prêt à chanceler à tout va. Pioncer serait libérateur mais il se demandait dans le fond pourquoi on l'avait mit sur cette affaire ? Avait-il fait quelque chose de mal ? Le mec qui l'avait fait enfermé savait-il de quoi il en retournait ? Etait-il responsable ou en partie responsable de tout cela. La divinité avait une telle puissance qu'elle n'avait pas pût passer inaperçue des siècles durant a moins qu'elle hibernait. Quelqu'un l'avait peut-être invoquée ou libérée ? Trouver une explication à tout cela le désolait et l'endormait encore plus. Pandore allait peut-être trouver une solution. Elle était moins fatiguée que lui et donc plus vif d'esprit. Ce qui le perturbait dans toutes ces histoires était qu'il n'avait jamais entendu parler d'une pareille divinité. Peut-être n'en était-ce pas une à proprement parlé mais une création ou un forme de vie inconnue ? Il divaguait un peu là. Athéna si tu pouvais lui envoyer un signe, du feta, du vin, un lit et un bon bain chaud se serait sympathique car le pauvre petit Milan commençait un peu à perdre la boule. Enfin le truc positif c'est que cette saleté ne semblait pas avoir des protecteurs. Manquerait plus qu'il tombe sur une armée et ce serait le bouquet final et le Sethni pouvait dire au revoir à sa retraite.

Le temps ne passait pas, il restait là, coucher à ressasser toutes ces questions. Combien de temps pouvait-il encore rester là se tourner les pouces. Il devait se relever mais il avait une flemme monumentale. Il rouvrit les yeux et contempla la cime des arbres et le ciel qui filtrait si et là. La nature reprenait ses droits mais il n'était pas plus avancé. Il essaya de bouger les bras et tout semblait en place. Il s'adossa sur ses coudes calmement, attendant qu'il se passe quelque chose. Toujours pas de signe de la gitane aux alentours. Il stagnait. Milan avait toujours aimer l'action mais si elle arrivait, c'était lui qui ne serait pas au rendez-vous. Le jeune homme prit appui sur ses jambes et ses bras pour se relever lentement. Ses muscles étaient endoloris et il se dirigea d'un pas lent vers Pandore. Il prit à nouveau appui sur la jeune femme aux cheveux de feu et lui demanda calmement quelque chose.


- Alors tu arrives à quelque chose avec eux ou tu penses qu'on peut se brosser et trouver une autre solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'Argent de l'Aigle
Chevalier d'Argent de l'Aigle
avatar
Messages : 1869


Caractéristiques
Vie Vie:
198/249  (198/249)
Cosmos Cosmos:
205/250  (205/250)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   Lun 29 Aoû 2016 - 15:49

La bagarre entre les humains passés sous la coupe de ce monstre prenait de l'ampleur et, ce faisant, devenait de plus en plus intéressante. Ces zombies faisaient preuve d'une imagination de plus en plus débordante pour se massacrer: étrangler, frapper, couper, percer, briser, étouffer... Ils utilisaient non seulement leurs bras assez pratiques pour ce genre de tâche macabre, mais aussi une ribambelle d'outils qui semblaient sortis de nulle part, tels des cordes, des serre joints et des bouteilles de verre vide. Ce dernier point causa quelques instants l'étonnement de la gamine, qui décida finalement de ne pas se creuser la tête pour si peu, après tout elle avait vu tellement de choses incohérentes dans cette journée pour mettre cette bizarrerie sur le compte de la déité qu'ils pensaient avoir vaincue.
Au contraire, la sainte observait la scène avec un intérêt accru, elle en suivait chaque détail avec une attention soutenue, afin d'enrichir sa culture générale dans ce domaine. En tendant quelque peu l'oreille, elle put même remarquer que le vocabulaire de ces marionnettes avait largement augmenté. A présent, ils bougonnaient:

Méchant... méchant... Triste... Tout le monde méchant... Méchant...

L'aigle se demandait si cette querelle de récréation ne pourrait pas se régler seule lorsque Milan revint s'appuyer sur son épaule afin d'examiner la scène.

Ils ont l'air de s'anéantir entre eux... Je ne sais pas s'il ne faudrait pas aller en sauver quelques uns.

A ce moment, la vagabonde sentit qu'elle avait elle aussi extrêmement faim et que rester le ventre vide ne serait peut-être pas ce qui les aiderait le plus à avancer. Elle prit l'une des pommes volées qui lui restaient, en découpa un quart pour elle et donna le reste au Capricorne, qui semblait rêver de repos et de festin.
Tout en se restaurant, l'oiseau remarqua que les zombies survivants poussaient les cadavres de leurs congénères vers le reste de leur divinité occise, qui semblait s'en nourrir et en tirer de l'énergie. Elle semblait même revenir à la vie, tandis que ses serviteurs grommelaient toujours que tout le monde était méchant avec eux.
La silver soupira et attaqua aussitôt la masse informe qui se recomposait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB//Irlande] Quand on cherche il faut savoir regarder.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ? Ethan
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-