Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 24 Fév 2016 - 18:13

Le Dieu de la Mort continuait son tours du monde à la recherche de spectres égarés afin de continuer la purge des enfers qu'il s'était fixée. Il était encore bien loin de son objectif et un retour en enfer n'était pour le moment pas à l'ordre du jour. Il continuait donc à voyager tout en évitant les points stratégiques qu'étaient Asgard, le Sanctuaire et autres royaumes de Dieux médiocres et peu enclins à accueuillir le Seigneur de la Mort avec le sourir. Il décida donc de poursuivre sa route vers une contrée lointaine et au climat assez rude. Lors de son dernier voyage à Blue Graad, il avait entendu parlé d'une nation dont les états venaient il y a peu de s'unir pour ne former plus qu'une seule nation... La Russie.... Un empire dont la personne qui était à sa tête n'était autre que l'Impératrice Elizabeth 1er dite...La Clémente...
Une nation si grande ravagées par d'innombrables guerres mais dirigé par une "clémente".... Voila un paradoxe qui amusa Thanatos qui voulu voir cela de ses propres yeux... Jusqu'à quel point, l'impératrice montrera de la clémence envers le Dieu de la Mort.

Le Dieu de la Mort ne savait où la trouver exactement. Il savait que l'empereur ou l’impératrice devrait se trouvait soit à Moscou soit à St-Peterbourg ... Il décida donc de prendre le chemin de Moscou pour commencer. Non loin de la capitale, il fit une halte dans un petit village plus ou moins peuplé. Il marcha incognito dans les rues pour se rendre dans le centre ville. Il s’arrêta face à l'église et la regarda avec un sourire accusateur avant de crier haut et fort pour se faire entendre de tout le monde.

EST-CE DANS CES MONUMENTS QUE VOS CROYANCES GUIDENT VOS PAS...EST-CE DANS CES PROPHETES QUE VOUS CROYEZ?... Je vais vous montrer que peu importe vos croyances et vos dieux, personne ne viendra vous délivrer de la souffrance que vous allez ressentir et vivre Ha ha ha...

Le Dieu de la Mort lanca un feu criminel au sein de l'église faisant abstraction des personnes présentes, hommes, femmes, enfants qui furent tous prisonniers de ce feu. Le Dieu de la Mort s'éloigna de l'église et déclencha d'autres incendies afin de mettre à feu et à sang le village. Des cris et des hurlements commencèrent à se faire entendre avant que ceux finissent par couvrir l'ensemble du village. Des gardes vinrent à l'encontre du Dieu de la Mort pour l'arreter et l'enfermer probablement en prison...malheureusement pour eux, à peine eurent ils croisé le regard du Dieu de la Mort, que la vie en eux s'échappa, laissant s'écrouler lourdement au sol, leur corps complètement inerte. Un léger rire s'échappait de la bouche de Thanatos qui ne pouvait cacher sa satisfaction de voir les humains se dépétrer dans le feu qu'il avait provoqué.

Une fois que le feu aura complètement ravagé ce village, Thanatos se rendra auprès de l'impératrice pour tester sa soi disante Clémence. Thanatos cherchait le moindre pretexte pour s'occuper en attendant de trouver des spectres à tuer.



----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche


Dernière édition par Thanatos le Mer 6 Avr 2016 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 24 Fév 2016 - 19:02


|
Follow death.    

NINA V' And Thanatos




Si grande était la haine que je portais envers l'humanité, si puissante était ma colère à son encontre ! Comment pouvait on supporter de si profond sentiment ? Toute personne me croisant pouvait aisément sentir ce ressenti dégoulinant de mon âme.
La mère Russie, la sainte patrie, si ragoutante, pleine de sentiment et d'amertume ! Ce continent brûlera ! C'était ma conviction profonde, mon envie depuis tant d'année. Nul besoin de comprendre le pourquoi du comment, j'avais été formaté depuis ma naissance pour haïr l'humanité et tout ce qu'elle était capable de m'apporter !

C'est dans une proche banlieue de Moscou que mon chemin me mena ! Dans la fumer, les cries et bon nombre de calamité que l'homme moyen n'aimait que trop peu ! Moi, j'étais heureuse de ce spectacle, un spectacle si passionnant que je ne pris même pas la peine de me demander ce qui avait pu causer pareil désastre ! La mort était là, mais moi je n'avais qu'une idée en tête, faire souffrir les vivants avant qu'ils ne partent pour l'enfer si douce à mon cœur ! C'est avec un visage sans expression et un regard vide que mon corps s’avança. Tranchant, écrasant, poignardant toute femme, tout enfant ! Aucun homme n'avait été rencontré jusque là et c'était frustrant pour moi. Comment pourrais-je prendre du plaisir si aucun homme n'était présent ? Impensable que d'imaginer un village pareil sans le moindre représentant du sexe masculin.
 



« C'est agaçant »


Un enfant vint m'attraper à la cheville pour me supplier de l'aider, son corps était en feu et cette odeur de cramer qui s'échappait de lui était forte agréable, cependant c'est mon pied qui vint à sa rencontre lui broyant littéralement le crane. Cet insecte avait eux l’audace de poser les mains sur moi, c'était intolérable et plus encore que de me demander de l'aider ! Qui était il pour oser faire pareil requête ?

Suite à ce petit contretemps, l’entrevue une église, qui à en juger par son état était le premier bâtiment à avoir prit feu ! Ignorant encore la présence de dieu de la mort, je pris le pas en direction de la porte du monument dédié à « dieu le père » C'était agréable de voir la quantité de créature masculine me suppliant de les aider tout à coup. Certains pleuraient, d'autre m'insultaient et d'autre encore rampaient par terre me demandant de leurs ouvrirent les portent pour qu'ils puissent fuir. Je décida en mon âme et conscience de répondre à leur appel en ouvrant la porte ! Cependant, une couteau dans chaque main, je me mis à trancher leurs talons d’Achille.



« Si vous voulez vivre, vous allez devoir le mériter »


C'était ma façon de leurs faire comprendre que jamais aucun homme ne vivraient plus longtemps ! L'un d'eux me reconnu, il m'appela « la calamité » un autre me compara à un homme qui avait déjà passé ce village déposant mort et désolation. C'est ainsi qu'après avoir éventré la quasi-totalité des hommes présents je saisi le dernier qui m'avait comparé a quelqu'un.


« Qui ? Qui peux tu comparer à mon incomparable talent ? »


-Il y a un homme qui vous ressemble….. qui recherche une femme qui comme …. comme vous repends la mort.. il se fait appeler….



Ce bon à rien succomba à ses blessures avant d'avoir fini et c'est donc avec rage et haine que ma main vint encore et encore frapper son visage cadavérique ! Le relevant par le col, je l'envoya voler sur un homme qui se dressait non loin, un homme qui n'en était pas véritablement un ! C'était un dieu, bien qu'à ce moment je ne savais pas qui il était, juste sa présence, son aura nefaste m'indiquait qu'il n'était pas normal, qu'il avait quelque chose de plus.


« Qui es tu ? »






Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Jeu 25 Fév 2016 - 11:21

Le Dieu de la Mort qui regardait avec délectation chaque être humain souffrir et tenter vainement de survivre aux flammes des ténèbres, patientait que tout devienne cendres. Les flammes n'étaient pas ordinaires car le cosmos de la Mort accompagnait ces flammes qui en devenaient plus virulentes et inextinguibles pour de simples mortels. Le fils de Nyx applaudissaient parfois même lorsqu'ils voyaient certaines vies s'éteindre. Bien évidemment, aucun chevalier de l'espoir, aucun pantin du sanctuaire, aucun guerrier divin d'Asgard n'était là pour porter secours à ces pauvres êtres sans défense. Le seul point qui aurait pu contrarier le Dieu de la Mort, est la morale inutile que lui aurait tenu son frère jumeau face à cet acte gratuit et sans réel importance stratégique.

Le vent de cette contrée moscovite commenceait à se lever et rendait les flammes plus ...vivantes...plus meurtrières également. Le parfum de la chair humaine calcinée et du désespoir humain chatouillaient agréablement les narines du Dieu de la Mort... Une autre odeur vint tout à coup se mêler à ce doux nectar... Une odeur de...d'être tourmenté...avide de vengeance et de sang mais surtout mêlé à un cosmos sombre qui ne pouvait être autre que celui d'un Spectre. Serait la cerise sur le gâteau de son voyage en Russie ?...la possibilité d'abattre un autre spectre rendit ce moment encore plus jouissif pour Thanatos qui se redressa et avança doucement vers cette personne. Cette silhouette se baladait au milieu des cadavres et des humains encore vivants. Elle semblait éviter avec grâce les flammes qui tentaient de l'attraper. Avec la distance et les flammes, Thanatos ne voyait pas encore distinctement les traits de ce spectre mais il vit que celui-ci n'hésitait aucunement pour achever et abattre tout être vivant se trouvant sur sa route...même femmes et enfants...

Voila un Spectre qui encore une fois se donne de la grandeur à tuer des êtres humains insignifiants... Il fallait donc voir ce qu'il avait réellement dans le ventre et constater si ce spectre était capable ou non de reproduire cette cruauté indéfiniment, en toute circonstance pour devenir un pion essentiel des armées d'Hadès... Le plaisir du Dieu de la Mort n'en sera que plus grand. Après avoir permis au chacal des Enfers, Setesh, de redevenir un Spectre assoiffé de sang, d'avoir remis le Prince d'Ivalice dans un esprit de vengeance et d'avoir réveiller son frère jumeau prisonnier du corps de Wedj... Le Dieu de la Mort allait pouvoir tester un nouveau spectre et le façonner à son image. Toujours à visage caché, Thanatos avança vers le spectre qui révélait peu à peu ses traits et son visage. Après quelques pas, il se trouva face à un Spectre d'une beauté peu commune et d'un regard captivant, persant et en même temps ampli de mélancolie... Ses formes parfaites, généreuses, subtilement mises en avant et cette allure de séductrice... Il ne pouvait s'agir que de la réincarnation de la Succube. Cela faisait quelques années qu'il n'avait pas constaté la réincarnation de cette Etoile Celeste... Celle-ci ne manqua pas de s'adresser directement à Thanatos

Qui es tu ?

Le Dieu de la Mort ne répondit pas tout de suite. Il ne fit que retirer lentement la capuche de sa toge pour laisser apparaitre son visage.




Le Dieu de la Mort regarda intensément la jeune spectre. Aussitôt que son regard perçant plongea dans celui de Nina, celle-ci eut la sensation que la grande faucheuse se tenait derrière elle prête à lui trancher la gorge dans l'instant. Quelle serait la réaction de la jeune spectre. Serait elle tétanisée par la présence du Dieu de la Mort et l'ombre de la faucheuse prête à trancher sa vie ?




Qui es tu?... que fais tu ici? seule...

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Jeu 25 Fév 2016 - 14:57



The Death Is Comming.    

NINA V' And The Death




C'était un fait avéré, la mort était présente et pour une fois, j'en frissonnais, non pas de peur, mais d'un désir ardent ! C'est à la vu de son visage merveilleux que quelque chose se dessina sur mon visage. Un sourire satisfait, comme si mes pensées avaient été faussées toute ma vie, la mort n'en était pas moins un homme plus qu'agréable à admirer ! Un maître digne de toute femme ! C'est dans son regard que je me perdis, il était si profond, si intense, chaque parcelle de mon corps demandait à ce qu'il devienne mon seigneur ! Que dis-je, c'est la séductrice en moi qui le désir ? Je ne sais plus, je n'arrive plus à pensé, il me trouble, il me perturbe. C'est un dieu et fichtre qu'il est beau ! Diantre qu'il me donne envie !

A tel point que je ne pu remarquer l'enfant qui avait rampé jusqu'à moi épée à la main venant me transpercer de part en part ! C'était quelque peu embarrassant de se faire trouer ainsi et c'est peu dire, même avec l'épée qui traversait mon corps je ne me rendis pas compte de ce qui se passait, trop concentré sur la splendeur du dieu, jusqu'à entendre le gosse ricaner en s'étouffant dans son propre sang. C'était mignon que de voir le mortel essayer indubitablement de paraître courageux aux yeux des siens, mais s'il savait à quel point c'était inutile.

L'épée toujours dans mon corps je saisi l'enfant et le pris dans mes bras le serrant contre moi pour que sa propre arme vienne le transpercer à son tour, et c'est dans ses derniers instants, que je me mis à lui avouer qui nous étions, et qu'il avait face à lui le dieu de la mort et l'un de ses serviteurs. Puis en une fraction de seconde, sa nuque vint se briser sous la pression que je venais d'exercer ! Je n'aimais pas les enfants et encore moins lorsqu'ils m’empêchaient de vaquer à mes occupations. C'est toujours sans prêter attention à l'épée planter en moi que je jeta l'enfant au loin. Et que mon regard vint se plonger dans celui du dieu.
 



« Toutes mes excuses Altesse, Seule dites vous ? Il me semble que votre simple présence supprime à elle seule ce mot. Je suis Nina, Succube pour vous servir, J'arbore depuis peu ce surplis ! Quant-à ma présence en ce lieu, elle était nécessaire, je suis originaire de cette région, et j'admets souhaiter détruire ce qu'il me raccorde encore à ce monde minable. »


C'est après ces quelques mots prononcés avec une douceur extrême que je pris la décision d'ôter l'épée qui faisait encore acte de présence dans mon corps. Le dieu allait vite se rendre compte qu'aucun signe de douleur n'était visible chez moi, en effet, ma maladie avait persisté même par delà la mort ! M'offrant l'absence de toute douleur. C'est d'ailleurs après l'avoir retirée que je me mis à lécher le sang qui était miens mélanger à celui de l'enfant précédemment assassiné. Le regard toujours plongé dans celui du dieu durant cette action, je pris sur moi de lancer l'idée a deux millimètres du divin pour la voir venir se fondre entre les deux yeux d'une femme qui était venu avec une pioche pour tenter de nuire à ma divinité adoré.







Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Jeu 25 Fév 2016 - 18:05

La Succube ne lâchait pas le regard du Dieu de la Mort. Il était évident qu'elle avait tout de suite reconnu l'aura et le visage du fils de Nyx mais son regard ne laisser échapper aucune peur malgré la présence de la Mort en face d'elle et sans doute du portrait qu'avait du lui faire les spectres à son propos lors de sa réincarnation. Il n'était pas de bon augure pour un spectre de croiser le chemin du Dieu de la Mort en ce moment et sachant cela, la succube ne laissait échapper aucune crainte pour le moment... Ses palpitations s'étaient quelque peu accélérées mais cela se rapprochait plus d'une attraction physique que de la peur... Ne redoutait elle pas la Mort?...Thanatos était en droit de se poser la question, lui qui a vu d'innombrables valeureux guerriers trembler de peur à la seul vue de son visage... Thanatos lâcha un instant le regard de la Succube pour regarder à ses pieds...

Un enfant qui avait survécu par miracle à la terrible plaie qu'avait déclenché Thanatos, venait de ramper jusqu'à la Succube épée à la main. Pensant qu'elle l'écraserait tel un ver de terre, Thanatos vit avec surprise ce dernier transpercer le corps du Spectre. Elle ne se rendit pas compte tout de suite de ce qui se passait et ne semblait ressentir aucune douleur... gardant un regard, ampli d'admiration, dans les yeux du Dieu. Thanatos ne bougea pas le petit doigt, jugeant la réaction de la succube qui sembla sortir de sa léthargie lorsque l'enfant ricana. La Succube prit alors l'enfant dans ses bras et étouffa la vie de celui-ci le plus froidement du monde...Jetant l'enfant, elle replongea farouchement son regard dans celui du Dieu de la Mort.

Toutes mes excuses Altesse, Seule dites vous ? Il me semble que votre simple présence supprime à elle seule ce mot. Je suis Nina, Succube pour vous servir, J'arbore depuis peu ce surplis ! Quant-à ma présence en ce lieu, elle était nécessaire, je suis originaire de cette région, et j'admets souhaiter détruire ce qu'il me raccorde encore à ce monde minable.

Tu es venue en ces lieux seule... ma rencontre n'était pas prévue mais tu  ne sembles pourtant pas plus craintive que cela de me rencontrer pour la première fois seule... Je n'ai point ressenti de douleurs lorsque cette épée t'a transpercé... Même les Juges d'Hadès auraient ressenti quelque chose... Que ce passe t-il avec...

Avant que le Dieu de la Mort n'ait fini sa phrase, La Succube lança l'épée, qui frôla Thanatos pour venir se figer entre les deux yeux d'une femme qui attentait à la vie de son altesse. Thanatos n'avait pas esquit le moindre geste. Une humaine quel qu’elle soit n'aurait pu de toutes les façons atteindre directement le Dieu de la Mort mais la réaction de la Succube fut apprécié à sa juste valeur. Même si il s'agissait d'une femme...une femme blessée et pour ainsi dire sans défense, elle n'hésita pas à la tuer horriblement tout comme cet enfant. Thanatos laissa échapper un léger sourire et disparu d'un coup. En une fraction de seconde, il avait repris l'épée plantée dans le crane de la pauvre et vint se coller à la Succube, plantant de nouveau l'épée dans l'entaille que lui avait faite l'enfant. Corps contre corps, le fils de Nyx n'avait pu contrôler sa pulsion meurtrière. Lorsqu'il se calma, il vint chuchoter à l'oreille de la Succube...




Quel est ce corps qui ne tremble pas devant moi et qui ne te laisse échapper aucun cri de douleur ... Comment gardes tu ce calme que seul les inconscients peuvent éprouver en ma présence ?...

Le Dieu de la Mort appréciait de ressentir toute la volupté des formes de la Succube, mais son premier plaisir était de faire bouger cette épée dans le corps de celle-ci, pour faire naitre cette douleur et cette peur qu'il aime tant provoquer et ressentir chez ses vis à vis.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Jeu 25 Fév 2016 - 22:21




In the company of death.    

NINA V' And The Death




Impassible, c'était le mot qui me qualifiait quand le dieu vint planter en moi l'épée qui l'avait frôlé ! Aucune expression, pas même un bruit, rien c'est comme si l'épée n'avait même pas été retiré du visage de la femme. Quant-à ressentir de la peur, c'était pareil, aucun moyen de ressentir ce sentiment, jamais elle n'avait réussi a y parvenir, le manque de douleur, ne l'aidait pas réellement. Le regard du dieu, semblait le satisfaire, pourtant je ne pouvais lui mentir en bluffant une quelconque réaction. C'est la proximité de cet divinité qui une fois encore accéléra le rythme cardiaque de la succube. Chose que Thanatos pouvait aisément ressentir. La seule chose qu'il pouvait réellement comprendre en me regardant c'est qu'outre l'envie de lui les seuls sentiments qui m'habitaient était la haine et le mépris. L'humanité n'était à mon sens qu'une espèce animal bonne à une chose et une seule! L'extermination !

Le dieu se mit par la suite à me questionner sur le pourquoi d'un manque probant de douleur après l'attaque du jeune homme. Et sans doute devait il se demander pourquoi une fois encore je n'avais rien laissé paraître ! Et pour ce qui était du calme, le dieu était étrangement intéressé par ma façon de fonctionner, c'était amusant, même troublant quand on voyait qu'il s'amusait à me torturer du moins essayait de me faire du mal. Mon regard ne quitta pas celui du dieu et leurs proximité était telle que s'ils n'avait pas été celui qu'il était mes lèvres se seraient posée sur les siennes. Un murmure s'échappa de moi, prononcé avec tellement de calme et de douceur, que le dieu de la mort allait une fois encore se poser des questions.
 



« Douleur ? Cette sensation m'est étrangère et ceux depuis ma naissance. Calme ? Ne vous fiez pas à cette aspect de ma personnalité je bouillonne à l'intérieur d'un feu si chaud que même votre divine personne s'y brûlerait.  Haine, passion, colère, dégoût mépris, envie, soif. Voici la seule chose qui m'anime. »


A la fin de ces mots, mes lèvres vinrent se poser sur le front du dieu, comme s'il n'était pas un dieu mais un maître que j'aurai connu depuis bien plus longtemps. Après tout j'avais côtoyé la mort depuis ma plus tendre enfance. Pour moi, Thanatos avait toujours été à mes cotés, comme s'il n'avait jamais été autre part qu'avec moi. Bien que la mort souhaitait me faire souffrir elle ne parvenait pas à grand-chose. Bien au contraire, il pouvait se rendre compte que chaque instant passé près de lui semblait adoucir mon rythme cardiaque. Comme s'il avait un effet apaisant sur ma haine. Mes mains vinrent se placer sur celle du dieu pour qu'il enfonce davantage la lame tout en le regardant dans les yeux sans transmettre la moindre chose. Pourtant elle savait que son sang coulait le long de ses jambes, elle sentait la chaleur de son fluide longer son corps. Et c'est dans un soupir de soulagement qu'elle dit au dieu.


« Merci de m'être revenue »


C'était une manière abstraite de faire comprendre au dieu, que sans lui, et sans ce qu'il représentait, la succube se sentait vide. Comme si seule la mort était capable d'effacer toute forme de cruauté en elle. La succube aimait la vie pour les plaisirs qu'elle offrait ! Mais elle aimait la mort pour le calme qu'elle lui prodiguait. La Sensualité avait trouver sa raison de vivre, elle avait trouvé la mort. Et quelque soit le sens du terme !





Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Ven 26 Fév 2016 - 16:42

Impassibles...les deux êtres restèrent impassibles. La Succube ne ressentait pas la douleur provoquée par cette épée plantée dans son flanc et le Dieu de la Mort n'esquissait pas la moindre expression face à cela et pourtant...des deux protagonistes, le fils de Nyx était bien celui qui était le plus surpris par la situation. Lui qui pour une fois n'était pas parvenu à blesser physiquement un être vivant. Il savait pertinemment qu'il pouvait abattre la Succube mais ne pas la voir souffrir face à son coup, titillait quelque peu son orgueil démesuré... Mais cette surprise allait bientot trouvé une explication mais qui bien entendu n'allait pas satisfaire la soif de meurtre du Dieu de la Mort.

Douleur ? Cette sensation m'est étrangère et ceux depuis ma naissance. Calme ? Ne vous fiez pas à cette aspect de ma personnalité je bouillonne à l'intérieur d'un feu si chaud que même votre divine personne s'y brûlerait.  Haine, passion, colère, dégoût mépris, envie, soif. Voici la seule chose qui m'anime.

A ces mots, Thanatos esquissa un sourire qui disparu aussitôt quand la Succube, en grande séductrice qu'elle était, vint poser un doux baiser sur le front du Dieu de la Mort comme si elle était l'amante de celui-ci. Ils ne se connaissaient que depuis quelques secondes et celles ci faisait fi de toute convenance à l'égard d'un Dieu. Mais une surprise en appela une autre, la succube pris délicatement la main du Dieu de la Mort qui tenait l'épée pour l'enfoncer plus profondément, tout en le regardant tendrement. Thanatos ne regardait pas l'épée s'enfoncer dans son corps mais ne quittait pas les yeux de la Succube qui l'intriguait décidément un peu plus chaque seconde. Il fit un pas en arrière et baissa doucement le regard vers la poitrine de la Succube. De minuscules petites éclaires se formèrent dans ses yeux avant de s'éteindre...Qu'avait il fait?...

Le Dieu de la Mort leva la main droite et la dirigea vers la poitrine de Nina. Tout juste avant de l'atteindre, ses vêtements au niveau de sa poitrine partirent en lambeaux, la dénudant légèrement tout en lui laissant sa vertue intacte. La main du Dieu de la Mort vint se poser sur la poitrine de la Succube au niveau de son cœur...Tout à coup, Nina ressentie comme un violent courant d'air partir de son coeur pour parcourir son corps de la tête aux pieds. Thanatos replongea ensuite son regard dans celui de Nina




Je comprends mieux...tes terminaisons nerveuses et ton ressenti de la douleur sont complètement inhibés... Tu peux te blesser et mourir mais pas ressentir de douleurs... Mmmh tiens tiens... Voila qui est...fortement intéressant... Je sens beaucoup de haine et de colère en toi ma chère... entremêlés dans un sentiment de plénitude et de passion... c'est très étrange, comment peux tu m'expliquer cela ?...

La Succube était vraiment une femme qui se détachait des autres. Il était difficile de la cerner car les sentiments haineux et heureux se mélangeaient mais semblaient en osmosent... Habituellement, un sentiment, qu'il soit bon ou mauvais prenait l'ascendant sur l'autre... Là...tout se mélangeait...comme si...La Succube aimait la haine et la mort... rien de mieux pour attiser la curiosité du Dieu de la Mort lui même qui retira l'épée du corps de la Succube, lança violemment celle-ci sur la gauche pour qu'elle vienne se planter mortellement dans le crane d'un des derniers survivants qui tentait péniblement de s'extirper de deux planches en bois venues s'écraser sur les jambes de ce dernier. Thanatos attendait impatiemment la réaction de la Succube face aux gestes et aux paroles du Dieu de la Mort...mais déjà...le fils de Nyx s'en delectait...



----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche


Dernière édition par Thanatos le Jeu 31 Mar 2016 - 11:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mar 15 Mar 2016 - 10:43




In the company of death.    

NINA V' And The Death




Que d’événements, la mort semblait frustrée et ceci n'était pas vraiment étonnant quand on savait ce qu'elle représentait.  Souffrance et mort violente. J'étais quant à moi immunisé contre la douleur et de ce fait, la mort n'avait pas réellement de plaisir à jouer avec moi. La seule chose que je pouvais apporter au dieu n'était pas en accord avec ses attributs ! Plaisir charnel et moment d'égarement. Procréation et sensualité ! L'attitude du dieu à mon égard était provocante, le fait qu'il s'amuse à toucher mon corps était annonciateur de quelque chose de peu catholique.


Ma réaction se fit attendre, du moins plus que d'habitude. Mon corps ne réagit pas à ce frisson que me procura le dieu, cependant après ses mots, et ses questionnements la succube que j'étais se fit comprendre. Son aura se fit ressentir dans toute la ville, son cosmos devint oppressant à tel point que le peu de vêtement qu'il lui restait se mirent à se décomposer laissant mon corps nu ! Si le dieu voulait une réaction il allait être servit ! Me mettant dos à lui je me pris sa main pour me coller contre lui et la replacer sur ma poitrine. Il allait sentir, que mon cœur n'avait lui non plus pas la moindre réaction.


Pourtant mon envie de lui était si forte que tout comme mon aura elle recouvrait la ville tout entière, l'atmosphère se transforma, et devint soudainement enivrante ! Les flammes elles mêmes se mirent à danser de façon presque érotique.



« Il n'y a rien à expliquer, c'est une façon de vivre qui m'est propre, j'aime et je hais toute chose ! Je n'attends rien de la vie et tout en même temps. Ma vision est simple ! La haine et l'amour sont identique ! Elles déclenche toute deux un sentiments de bien être. »



Sorry:
 


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mar 15 Mar 2016 - 18:39

Les sentiments se mélangeaient continuellement dans le coeur et l'esprit de Nina. Haine, amour, violence, passion...ce mélange détonnant et explosif ravissait le Dieu de la Mort qui aurait atteint la plénitude ultime si seulement...il avait pu faire souffrir physiquement le Spectre de la Succube. Sentir qu'il pouvait la tuer à tout moment sans grande difficulté mais qu'il ne pouvait voir la douleur s'installer sur le visage si captivant de la Succube était devenu une torture de chaque instant pour la grande faucheuse. Certes son plaisir était de couper le fil de la vie de chaque être humain mais le réaliser sans pouvoir torturer sa cible ne le satisfaisait plus à ce jour... et contre toute attente, l'envie de briser le coup de la jeune femme s'évapora sur le champ... Il ne pouvait plus inculquer comme il le souhaitait la peur des Dieux jumeaux et d'Hadès à son spectre, il ne pouvait plus insuffler l'envie de meurtre de tout être comme il le souhaitait mais... était ce seulement utile avec Nina... Celle-ci allait vite lui prouver qu'elle embrasserait la Mort de tout son être sans la moindre crainte...

L'aura de la Succube se déploya grandement sur plusieurs centaines de mètres... Thanatos quelque peu surpris de cela, se mit à penser que celle-ci en grande séductrice qu'elle était, avait réussi à amadouer le Dieu de la Mort pour mieux se battre. Il recula quelque peu la tête pour avoir une vision plus haute de la Succube. Allaient ils se battre ? Alors que Thanatos avait une main sur son cœur et qu'il pouvait littéralement le broyer en un instant, celle ci souhaitait elle tout de même se battre ? Voila qui était très surprenant... Son cosmos ne cessa de devenir oppressant et même violent...si violent que le peu de vêtement qu'il lui restait se mirent à se décomposer laissant son corps nu... Le Dieu de la Mort n'était on ne peu moins inquiet par le pouvoir pour le moment encore dérisoire de la succube et profita pour se délecter de la nudité de la succube dont la beauté excitait à plus d'un titre le fils de Nyx. Thanatos allait se battre avec une femme nue...voila qui était pour le moins original et surprenant...




Mais le Dieu de la Mort n'avait pas vu venir la suite des intentions de la Succube. Thanatos n'allait pas être surpris mais allait avoir littéralement le souffle coupé. Nina se mit dos au Dieu de la Mort, se colla tendrement contre lui et prit la main de celui-ci pour la replacer sur sa poitrine pour lui faire ressentir tout son désir. Thanatos ressenti encore plus fortement les sentiments qui animaient son coeur et ses sens, ce qui le perturba à plus d'un titre... Il n'avait plus aucune envie de l'abattre... ses envies étaient tout autre... le corps de la Succube était excitant à souhait... sa peau si douce...ses formes si généreuses... le désir qu'il avait pour elle dépassait celui qu'il avait pu ressentir pour ses nymphes... Etait ce le pouvoir du Spectre de la Succube ou...était-ce...Nina... Les sentiments de Nina étaient si palpables qu'ils firent douter le Dieu de la Mort... qui se mit à penser que la jeune Spectre ressentait réellement ces sentiments... la brise animait les flammes tout autour d'eux... Tels des pétales de fleur enflammés qui dansaient tout autour d'eux semblant épouser à merveille les sentiments des deux représentants du monde des morts...

il n'y a rien à expliquer, c'est une façon de vivre qui m'est propre, j'aime et je hais toute chose ! Je n'attends rien de la vie et tout en même temps. Ma vision est simple ! La haine et l'amour sont identique ! Elles déclenche toute deux un sentiments de bien être.

Cela fait une éternité que les sentiments d'amour me semblent étranger. Je suis le Dieu de la Mort... seule la haine et la colère animent les personnes qui me croisent ... Je suis étonné de ressentir qu'un sentiment différent anime le coeur d'une personne en ma présence... Est-ce le pouvoir de la Succube de charmer ainsi les hommes et les Dieux ?...ce pouvoir est redoutable je dois dire... et tu as vraiment... tout les charmes qu'une femme aimerait posséder pour faire tomber tout homme et peut être même...chaque Dieu... Quel plaisir de sentir ta poitrine et ton corps sous mes mains...

Thanatos était quelque peu perturbé par les gestes et les mots de la Succube... un charme animalier et subtil en même temps qui le décontenançait littéralement... Allait elle profiter de cette ouverture pour porter un coup meurtrier au Dieu de la Mort... Thanatos n'en avait cure... Il aimait cette sensation nouvelle et la croquait à pleine dent pour le moment.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche


Dernière édition par Thanatos le Mar 31 Mai 2016 - 17:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 16 Mar 2016 - 11:50




by love of death.    

NINA V' And The Death




Étonnamment le dieu de la mort ne garda pas le même comportement, il passa de l'homme sadique et s'amusant avec mon corps à l'homme tendre et doux envieux de redécouvrir l'amour. C'était fascinant de voir à quel point l'amour intriguait et même les dieux étaient touchés par besoin de reconnaissance du sexe opposé. Ce besoin qui est primitif ! Un moyen de se sentir vivre ! Une sorte de bénédiction de la nature accusant le coup en nous montrant que nous n'étions pas seul et que chaque créature avait sa moitié.

De l'oppression vint la libération, une sorte d'aura saisissante et enivrante. De la violence vint la tendresse rassurante et câline. Toujours nue face au dieu de la mort, je me mis cette fois face à lui, posant mes mains sur son torse, pour ensuite poser ma tête dans le creux de son épaule déposant un baiser à l'arrière de son oreille.
 



« Dans la mythologie la succube ne charme que les hommes ayant trahis ! Elle est aussi une apparition qui agit durant le sommeil de ses victimes ! Et pourtant, j'agis alors que vous êtes éveillé, et que je sache vous n'avez jamais trahis personne ! Vous avez été le plus fidèle en apportant au monde ce que vous devez apporter ! La mort est immuable. »


Forçant le dieu à placer ses mains sur mes anches, Il senti mon corps qui bouillonnait et constata quelqu'un instant après que mon surplis vint se placer sur mon corps. Comme si celui ci reconnaissait la puissance du dieu et venait lui rendre hommage en se posant sur moi. La mort avait face à elle la représentation de la succube et son étoile. Une forme de soumission céleste des armures à leurs dieux.

Le prenant par la main je mis en marche traînant le dieu de force à enfoncer le pas derrière moi en direction des flammes. Mon élément principal étant la vie j'étais capable de la ressentir et c'était le cas, une multitude de personnes c'étaient caché dans un petit local enfoncé sous terre. Je voulais les anéantirent leurs faire subir la seule chose auquelle jamais ils n'échapperaient.



« Venez avec moi, nous n'avons pas terminé, les plaisirs charnels viennent après les plaisirs récréatif que nous apporte la mort »


A cet instant j'étais comme une petite fille qui tout en tenant la mains de leurs pères les forçaient à les suivre. Même si actuellement la situation était tout autre, je voulais le dieu, mais je ne voulais plus sentir la moindre vie autour de moi, je voulais consommer la divinité dans le calme le plus total. Les flammes qui nous faisaient face se mirent à s'écarter pour nous laisser place et nous ouvrir la voix.





Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 16 Mar 2016 - 12:49

Un rapport étonnant et détonnant semblait naitre entre les deux êtres. Un rapport unique dont la haine et l'amour semblaient en parfaite harmonie. Le monde aura vu passer des alliances bien étranges et dangereuses ayant débouché sur des tueries violentes et sanglantes mais l'osmose naissant entre la Succube et le Dieu de la Mort annonçait un fléau encore plus grand et sans précédant. Si les deux êtres voyaient leurs âmes s'accorder à la perfection, le monde des hommes sera fatalement en grand danger face à eux et leurs descendances. Toutefois, la situation n'en était pour le moment pas encore à ce stade là. Les terribles tempérament divins et succubiens de Thanatos et Nina allaient rendre leur rencontre littéralement explosive à tout point de vue... Pour le moment le danger était que les deux êtres s'apprivoisent ... Tout être vivant se devait donc de briser de quelque façon que ce soit cette dangereuse alliance... mais n'était il déjà pas trop tard?... l'avenir le dira sans doute bientôt...

Le Dieu de la Mort n'avait pas encore décidé de mettre fin aux jours de la jeune Succube. Il était pour le moment à l'écoute de ses sens qui semblaient lui sommer de se rapprocher de la Succube tout en laissant sa vie s'embraser comme elle le souhaitait. Ses envies de la Succube s'intensifiaient à chaque instant...Toujours nue, Nina se mis cette fois face à lui, posant ses mains sur son torse, pour ensuite poser sa tête dans le creux de son épaule déposant un baiser à l'arrière de son oreille. Le Dieu de la Mort dont les mains étaient posées au creux des reins de la succube, ferma les yeux, se laissant bercer par cette douceur afin de ressentir toute la chaleur de ce baiser...




Dans la mythologie la Succube ne charme que les hommes ayant trahis ! Elle est aussi une apparition qui agit durant le sommeil de ses victimes ! Et pourtant, j'agis alors que vous êtes éveillé, et que je sache vous n'avez jamais trahis personne ! Vous avez été le plus fidèle en apportant au monde ce que vous devez apporter ! La mort est immuable

Selon certains spectres, je suis en fuite et j'ai sans doute trahi Hadès en tuant un à un les spectres que je croise.. Si tu es aussi de ceux là...il est possible du coup que pour la Succube je sois une cible de choix ne crois tu pas ?... Je suis effectivement fidèle à la mort... mais l’interprétation de celle-ci est propre à chacun...

Le forçant à placer ses mains sur ses hanches, Thanatos senti le corps de la Succube bouillonner...la chaleur de son corps était littéralement palpable et ressemblait légèrement au feu des enfers dont il maitrisait son essence même. Tout à coup, au grand mécontentement du fils de Nyx, le surplis de la Succube vint recouvrir la totalité de son corps. La véritable Succube était elle de retour ? Le combat allait il commencer ? Contre toute attente, Nina pris par la main Thanatos et se mit en marche en direction des flammes. Elle semblait avoir détecter des présences humaines.  En effet, des humains s'étaient cachés dans un petit local recouvert de flammes...

Venez avec moi, nous n'avons pas terminé, les plaisirs charnels viennent après les plaisirs récréatif que nous apporte la mort

C'est dans le massacre des gens que la Succube puise ses pulsions charnelles ?

Voila qui était étonnant mais le Dieu de la Mort aimait cette envie de tuer, cette insensibilité face au massacre des humains... Un spectre sans pitié dans toute sa splendeur. Thanatos ne pouvait qu'embrasser de toute son âme cette façon d'être et le lui prouva. Le Dieu de la Mort écarta d'un geste de la main les flammes et brisa la porte du petit local, montrant qu'une dizaine d'humains, principalement des femmes s'étaient cachées dans ce local. D'un seul regard, il trancha la gorge des deux trois hommes présent et d'un geste du doigt bloqua les mouvements d'une femme. Sans mot dire, il fit des gestes de la main comme des petits mouvements d'épée... Il déchira tout les vêtements de la jeune femme, la mettant à nue et laissant apparaitre sur son corps d'innombrables coupures. Puis doucement il l'a traina les mains dans le dos, à genoux jusqu'à la succube...lui relevant son visage pour lui présenter sa gorge...

Une belle femme... peut-être maman... sans défense... sans espoir.... comme toutes celles derrière elle... Que vas tu faire ma belle?....

Le Dieu de la Mort mettait littéralement à l'épreuve la Succube... Il ne s'agissait pas réellement d'une épreuve... Peu lui importe le sort de ces femmes...qu'elles meurent ou pas... ce qu'il voulait voir avant tout... était l'incarnation de la Succube... ce que Nina allait faire...comment allait elle le faire...



----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche


Dernière édition par Thanatos le Mer 30 Mar 2016 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 16 Mar 2016 - 13:46




feed you to death.    

NINA V' And The Death




La frustration du dieu était palpable, le fait que mon surplis vint me recouvrir était pour lui un affront céleste pourtant ! Il fallait faire avec ! J'étais ce que j'étais, et bien que mon envie de la mort était à son comble, je ne pouvais me détacher de la créature que j'étais. Cependant les mots de cet homme n'en étaient pas amoindrit ! Un traître ? C'était faux, il n'était pas plus traître que j'étais la succube. S'il avait voulu ma mort ! Celle ci m'aurait déjà frappé. Cependant son désir de m'anéantir bien que saisissante au début diminuait au fil du temps ! Sans même le vouloir, j'avais réussi à dompter le dieu, ou tout du moins à rallonger mon existence.

Chaque geste de la mort était analysés, chaque mots étaient écoutés ! Mais aucune réponse de ma part ! J'avais suffisamment parlé et il était temps de montrer qui j'étais et non plus d'expliquer. Quand Thanatos me présenta la femme je ne pue me priver d'un excès de caprice que seule une succube pouvait avoir. Plaçant un ongle sous le menton de la femme, je me mis à l'embrasser, celle ci ne se pria pas non plus pour me rendre le baiser qui pouvait aisément être qualifier de langoureux. Se laissant même allez en me mordant la lèvre. Ceci démontrait le caractère dominant de cette humaine.

Me léchant à l'endroit de ma coupure j'ignorais soudainement la créature pour me tourner face au dieu, oubliant qu'il était divin, et lui sautant dessus, entourant sa ceinture abdominale de mes jambes. L'embrassant avec fougue. Il était aisé de comprendre que je le désirais bien plus à cet instant, mais contre toute attente de la mort, j'invitais l'humaine à se joindre à moi. Non pas pour souiller le dieu, mais pour que celle ci vienne m'embrasser de nouveau. A ce moment, elle commença à se flétrir se momifiant et tombant au sol tel un morceau de viande.

C'est dans une frénésie inhabituelle que je me mie à agir. Poussant le dieu contre un mur et l'embrassant encore une fois plus sauvagement cette fois, et lui prodiguant la vie que je venais de voler à la femme. S'il le dieu avait l'habitude de tuer cruellement, il allait enfin comprendre ce que je ressentais. J'aimai la mort, tout comme la mort aimait la vie ! Il pouvait sentir les derniers instant de l'humaine à ses pieds, ressentant la peur qu'elle avait ressenti. Il pouvait apercevoir le désespoir qu'elle avait acquis en se voyant privée de son libre arbitre. Tomber amoureuse contre son gré de son assassin.

La était le pouvoir de la succube, ôter toute dignité, et tout contrôle à ses victimes. Et ressentir chaque sentiment de disgrâce. C'était cruelle et en même temps si magique. Car malgré toute ce dégoût de soit même, les victimes ressentaient aussi un amour profond et inconditionnel envers la démone. Un parfait mélange octroyant des pulsions si sauvage et primitives que personne ne pouvait en réchapper.

Dans sa lancé, la succube n'oubliait pas les survivants encore présents. Mais n'y prêta pas de réelle importance. Elle plaça les mains du dieu sur son fessier tout en continuant de l'embrasser et lui offrir tout le désespoir de sa précédente victime. Son aura quant à elle continuait de se déployer invoquant l'âme des morts pour que ceux ci exterminent les derniers survivants. Les hurlements des vivants face à l’effroi étaient audible malgré le feu et la destruction alentour, cependant la succube n'y prêtait aucune attention. Forçant son surplis à la quitter, elle avait bien l'intention de consommer son envie furieuse du dieu.



« La mort n'a pas de maître, la mort prend. De trahison il n'y a pas, vous êtes la mort ! Et la prodiguer à toute créature. Alors pour le moment, apprenez que j'aime vivre l'instant présent et ne crains pas la mort ! Écoutez les vivants souffrir et profitez ! »








Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 16 Mar 2016 - 16:56

Les deux êtres se regardaient constamment, ne semblant parfois pas comprendre réellement pourquoi ils agissaient ainsi. Ils alternaient leur bal funeste et érotique avec grâce et complicité comme si le mélange des deux étaient naturels. Leurs corps parlaient pour eux et semblaient vivre l'un pour l'autre. Une sensation que Thanatos ne parvenait pas à endiguer ....tout simplement parsque ses plus profonds instincts épousaient le cosmos et l'être qu'était Nina. Le Dieu de la Mort regarda la paume de sa main droite comme pour tenter de comprendre pourquoi celle-ci ne voulait pu abattre le Spectre de la Succube... Il comprit que son envie de meurtre n'avait pas disparu, loin de là, elle était même encore plus forte qu'avant, comme décuplée par un facteur X... Il comprit qu'il ne voulait pas tuer la Succube mais qu'il voulait partager ses meurtres avec elle... Une terrible constatation qui lui arracha un sourire démoniaque et fit bruler ses yeux de désir...




Un sourire qui n'était pas près de disparaitre face au sadisme qu'allait montrer la jeune Succube. Elle incarna son étoile de la plus belle des façons en séduisant en une fraction de seconde la jeune femme que le Dieu de la Mort lui avait amené. Un pouvoir si hypnotique que celle-ci semblait comme drogué par la présence de la Succube, cherchant ses lèvres et son contact lorsque Nina se jeta sur le Dieu de la Mort. Thanatos regarda Nina dans les yeux impatient de voir ce que celle-ci allait faire de la jeune femme. Nina demanda à cet être sous son emprise de la rejoindre sans savoir que cela entrainerait sa mort... Celle-ci se momifia et retourna à la terre... Face à ce spectacle, Thanatos voulu remercier à sa facon la jeune Succube... il se pencha vers elle et vint lécher lentement la coupure faite par la jeune femme à Nina au niveau de sa lèvre...

L'intensité montait graduellement entre les deux êtres au fur et à mesure des meurtres qu'ils réalisaient. Tel un jeu qu'aucun des deux ne souhaitait arrêter, ils exterminaient chaque être humain, homme, femme, enfant uniquement par plaisir... Poussant le Dieu contre un mur, Nina l'embrassa une nouvelle fois sauvagement, en lui prodiguant la vie qu'elle venait de voler à la femme. Thanatos ressentit les derniers instants, la totale soumission de la femme, tout cela vu à travers les yeux de la Succube, une sensation unique et personnelle qu'elle venait de partager, prouvant à Thanatos la sincérité de son comportement en sa présence. En effet, Thanatos eut l'impression de déguster un des mets les plus délicieux qui soit... Il claqua fort ses dents, éteignant cette flamme et mettant un terme définitif à la vie de cette jeune femme. Un assassinat partagé entre Thanatos et Nina...le premier...


La danse macabre ne s’arrêta pas en si bon chemin. Il restait encore quelques ames qui survivaient près des deux terribles amants... Toutefois, Thanatos et Nina semblaient désormais tourné uniquement l'un vers l'autre. Nina plaça les mains du Dieu sur ses fesses tout en continuant de l'embrasser. Son aura mélangé à celle de la Mort invoqua l'âme des morts pour que ceux ci exterminent les derniers survivants. Le Dieu de la Mort fis volte face et vint plaquer violemment contre le même mur sa belle brisant celui-ci sous l'impact. Son cosmos vint se mêler plus intensément à celui de la Succube, rendant son invocation de l’âme des morts plus puissante et sinistre. Les hurlements des femmes encore vivantes masquaient complètement le bruit des flammes et des habitations s'écroulant de toute part. Forçant son surplis à la quitter, Nina montra toute sa furieuse envie à Thanatos.

La mort n'a pas de maître, la mort prend. De trahison il n'y a pas, vous êtes la mort ! Et la prodiguer à toute créature. Alors pour le moment, apprenez que j'aime vivre l'instant présent et ne crains pas la mort ! Écoutez les vivants souffrir et profitez

Si tu n'as point peur de la mort... et que l'envie qui te consume est aussi puissante que la mienne...profitons de cette instant ma belle...

Pour la première fois depuis le début de leur rencontre, Thanatos l'appela autrement que Spectre de la Succube...reconnaissant indirectement son attachement précoce et inopiné. Le Dieu de la Mort se laissant séduire par une humaine, voila qui est qui restera sans doute unique dans l'histoire. Toujours est-il que la furieuse envie de Nina trouva finalement une réponse aussi disproportionnée et passionnelle de la part du Dieu de la Mort qui ôta également son surplis laissant son corps divin pour la première fois blottir le corps d'une humaine contre le sien... Il tira ensuite légèrement la chevelure de Nina vers l'arrière pour avoir à porté de crocs sa gorge sur laquelle il laissa ses empreintes de baiser sulfureux... Alors que les os des dernières victimes craquaient encore et que l'odeur de la chair calcinée couvraient les environs, le Dieu de la Mort fit ressentir à sa douce tout le désir qu'il avait pour elle. Ses mains parcouraient les courbes sensuelles et généreuses de la Succube. Elle la dominatrice, lui le dominateur... lequel des deux allaient prendre le dessus ?... Plus rien n'existait autour d'eux, plus aucune conséquence de leurs actes ou des risques encourus par une relation charnelle entre eux ne semblaient les arrêter...

Et pourtant...non loin de là... une unité de guerriers divins d'Asgard rodait assistait impuissant à cette rencontre... observant cette scène avec horreur. Face au Dieu de la Mort ils n'étaient absolument pas de taille, c'est pourquoi, malgré l'apparente situation qui aurait pu leur donner un avantage avec l'effet de surprise, la puissance de Thanatos les paralysait de peur... Ils ne bougèrent pas, priant que les ébats se terminent vite et de ne pas se faire repérer par le duo infernal...

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche


Dernière édition par Thanatos le Jeu 31 Mar 2016 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mer 16 Mar 2016 - 19:53




Act I.    

NINA V' And The Death




Alors que les choses devenaient de plus en plus sauvage dans ce sous sol jonchée de cadavre, les âmes dansaient, c'était un spectacle rare et particulièrement étrange. Mais le plus étrange était sans nul doute la chevauchée des deux être des ténèbres. La Mort et la Succube formaient un duo horriblement torride. Chaque parcelle de leurs corps criaient haut et fort leurs envies l'un à l'autre. Les phéromone étaient palpable, l'attraction des deux étaient si intense que toute personne à des kilomètres à la ronde pouvaient le ressentir.

Nina se retrouva rapidement à la place qu'elle avait assigné à Thanatos. La simple d'idée de se voir soumise était excitante, mais bien loin de ses habitudes. C'est pour cette simple raison que la succube refusa de se laisser faire aussi facilement, oubliant la divinité de son partenaire, elle le gifla et grimpa sur lui l'embrassant encore et lui griffant le dos. C'était sa manière propre de marquer son territoire et surtout de démontrer au dieu qu'elle n'était en rien quelqu'un qu'on soumettait à sa guise. Saisissant Thanatos par les cheveux elle se mit dos à lui comme pour lui donner l'autorisation de diriger l'acte mais, dans le même instant elle sentit quelque chose.

C’était un petit groupe de guerrier Divin, mais n'en ayant encore jamais rencontré, la succube était dans l'incapacité de savoir avec exactitude qui ils étaient. Les âmes damnées stoppèrent leurs dansent pour allez à la rencontre du groupe de guerrier. En parallèle les actes du duo infernal s’amplifiaient, Nina qui était dos au dieu en avait assez, elle décida qu'il était temps de passer a la vitesse supérieure. Après avoir augmenté le désir de la mort, elle le chevaucha et lui susurra à l'oreille.



« Si vous le voulez faite le ! »



Tout en se redressant elle joua de son bassin pour faire comprendre au dieu qu'elle n'attendait qu'une chose, au même moment elle intensifia son aura invoquant d'avantage d'âmes. Tout ceci en plantant ses ongles sur le torse de Thanatos. Il était enfin maître ! Et il venait d'avoir l'accord de la succube pour prendre les devants. Sous les yeux attentifs du groupe de divin, qui devaient actuellement s’apercevoir de l'approche des âmes damnées.






Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Jeu 17 Mar 2016 - 11:45

L'ambiance était totalement paradoxale. La souffrance, la mort et le chaos parsemaient les lieux... et pourtant au centre de cette fresque macabre, un amour torride, sulfureux, passionnel et inconditionnel dominait ce sinistre ensemble. Cet amour sauvage entre Thanatos et Nina semblait être le chef d'orchestre d'une tuerie des plus abominables qui soit. Une passion qui générait souffrance et mort autour d'eux, ce qui contrairement à des êtres normaux, semblait seoir à ravir au Dieu de la Mort et au Spectre Céleste de la Succube... Des jours bien sombres s’annonçaient pour la race humaine si ces deux personnes s'unissaient dans l'amour et l'excès... Ce qui en prenait indubitablement le chemin

Les ébats torrides entre les deux amants terribles continuèrent intensément... Nina n'avait que faire que Thanatos soit une divinité... elle semblait le considérer simplement comme son homme et se libéra donc totalement, montrant toute la puissance de son caractère et sa perversité. Alors que Thanatos venait de la plaquer contre un mur, elle le gifla et grimpa sur lui l'embrassant encore et lui griffant le dos montrant son insoumission... elle n'était pas pour lui une de ses banales nymphes à qui il avait pu conter fleurette et Thanatos s'appliqua à le lui prouver... il n'était pas offusqué de cette gifle mais bien au contraire, excité par la sauvagerie de la Succube... qui l'embrassa à son tour jusqu'à lui mordre la lèvre... Nina se remit dos à lui...Thanatos la serra violemment contre lui, lui faisant ressentir tout son désir pour elle. Un plaisir qui fut coupé un instant quand il sentit l'esprit de sa belle tourné vers une colline située au nord... Il regarda à son tour dans cette direction et sentit des cosmos... il connaissait bien la nature de ces cosmos, il s'agissait de guerriers divins... qu'il n'avait pas croisé jusqu'ici mais dont il reconnaissait la nature du cosmos si particulier venant d'Asgard. Toutefois Thanatos n'en avait cure, rien ni personne ne viendrait troubler ce moment avec sa belle... bien au contraire, il regarda avec un sourire bien sadique en direction des ases et lécha le coup de sa succube tout en les regardant, les provoquant et ainsi leur montrer qu'il les avait bien repéré... Tout comme Thanatos, ca n'est pas la présence de ces Ases qui allaient gêner Nina...elle décida subitement de chevaucher Thanatos et lui susurra à l'oreille.

Si vous le voulez faite le !

Tu le sais déjà...ce que je veux...




Nina se redressa, laissant au Dieu de la Mort la vue d'une femme aux charmes et aux formes des plus sensuels et torrides. Nina joua de son bassin pour faire monter la température et intensifia son aura invoquant d'avantage d'âmes sans doute pour s'occuper des Ases qui étaient non loin de là... Thanatos ne pouvait plus réfréner ses envies vis à vis de la Succube ... Il laissa ses lèvres parcourir délicieusement le corps de la Succube tout en saisissant violemment son fessier de ses mains. Thanatos répondit à l'envie de la Succube...et de la sienne. Une union des plus sauvages se déroulaient sous les yeux des ases... Une intensité telle, qu'un feu bleuté entourait les deux amants qui se complaisaient dans leurs ébats au milieu des morts crépitant... Les ases étaient toujours pétrifiés de peur. Ils assistèrent toutefois à un drole de phénomène, étonnant même. Les flammes bleutées créèrent une onde de choc sur deux trois mètres. Aux milieux des flammes, des fleurs se mirent à pousser, des fleurs comme il en existait en Elysion...

Leurs ébats étaient interminables... Thanatos ne se lassait pas du corps de Nina et de la passion qui le dévorait en sa présence. Son corps en sueur glissait sur celui de sa belle sans cesse. Il ne voulait pas que cet instant se termine. Nina pouvait ressentir à travers ce moment d'union, tout le désir du Dieu de la Mort qui l'honorait comme son égal en cet instant torride. Des amants dont les actes amoureux semblaient rester sauvages, sadiques et sans aucune pudeur, en dépit de la présence d'un public inopportun...

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 17819


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   Mar 31 Mai 2016 - 17:43

Les ébats durèrent durèrent jusqu'au petit matin. Un amour d'une sauvagerie sans nom laissant bouche bée les quelques spectateurs. Des spectateurs pétrifiés en même temps par l'aura de la Mort et de la Succube qui se déployaient sur les environs. Alors que les premières lueurs du jour pénétraient la vallée du village, les ébats des deux protagonistes arrivèrent à leur paroxysme. Leur jouissance respectives survint à l'instant même où le premier rayon de soleil vint se poser sur eux. A cette instant même, une onde de choc se déploya violemment et tua toute forme de vie restante, hommes, femmes, enfants, Ases, animaux, volatiles, végétals. Que venait il de se passer?.... Quelque chose de terrible pour l'humanité sans doute. Un signe d'une terrible apocalypse... mais peut être pas pour tout le monde... Le Dieu de la Mort décolla tendrement ses lèvres de celles de Nina et se redressa, contemplant le corps nue et encore tremblant de sa douce. D'un geste lent et délicat de la main, il effleura les seins de Nina, jouissant une dernière fois de la fermeté de ceux-ci. Par un tour de passe passe, il rhabilla sa tendre d'une tenue qui lui allait à ravire.


Nous sommes amenés à nous revoir très vite ma belle...

Le Dieu de la Mort devait s'en aller. Jamais il n'aurait cru qu'en venant ici en Russie, il ferait une telle rencontre. Son intuition lui indiquait également que cette rencontre n'était pas le fruit du hasard mais bien une rencontre du destin. Le fils de Nyx verra bien ce qu'il l'attend par la suite, pour le moment, il lui fallait partir sous d'autres horizons.

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB] La Mort plane sur la Sainte Russie   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] La Mort plane sur la Sainte Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'étais le plus grand sorcier de la sainte Russie ? Rasputin
» Napoléon à Sainte Hélène
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-