Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [ After death || FB || Alessio ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: [ After death || FB || Alessio ]   Lun 15 Fév 2016 - 9:32


| After Death.    

NINA V' feat ALESSIO


Anéantie ! J'étais la princesse déchue, blessée au plus profond de mon être, errant dans la campagne avoisinant la grande Moscou ! Le cœur serré d'avoir commis l'irréparable. C'est couverte de sang que mon chemin allait commencer, ma vie ne s’arrêterait pas parce que j'avais assassiné une personne de plus quand bien même il s'agissait de ma propre famille.

Au commencement, ils étaient là, puis ils m'abandonnèrent et refirent surface une dizaine d'années plus tard ! Pour repartir, me laissant seule une nouvelle fois ! La haine, la souffrance, la tristesse, tout se mélangeaient, tout était présent et à la fois si absent, mon cœur bien que meurtri n'en était pas pour autant devenu faible. L'amour qu'Alexandra ma défunte sœur m'avait apporté restait présent. Cependant, ni ce sentiment ni même les souvenirs de ce dernier n'avaient de réelles raisons de persister !
J'avais toujours été seule, assassinant, volant pour survivre et parfois même pour le plaisir. Le temps fit les choses correctement puisque au fil des années vivre dans la décadence et toute forme de pêcher d'avarice était devenue pour moi la seule façon de vivre.

Me voilà aux abords d'une petite ferme, ou un chien s'amuse à courir après les oiseaux. Joli spectacle que cela, tout du moins pour le commun des mortels, moi, je m'assis calmement au sol le regardant agir stupidement. C'est là qu'il prit conscience de ma présence et vint me voir sans crainte, essayant même de nettoyer le sang que j'avais sur moi en me léchant, c'était amusant de voir la pureté de cet animal et la noirceur qu'il y avait en moi.

Le maître apparu, il n'était pas dupe quant à la quantité de sang que j'avais sur mon corps, le mien ? Impossible, je serai déjà morte, il s'approcha prudemment et une fois à ma hauteur, il me lança une pierre au visage. Cette dernière vint s'écraser sur mon œil gauche, outre le mouvement que ma tête fit au choc du projectile, aucune réaction, aucun signe de douleur.

Je pris le temps de toucher mon œil pour constater ou non de la gravité de l'impact et rien de bien méchant n'en découlait, juste du sang, ni plus ni moins. C'était à la fois amusant et révoltant, comment osait-il ? C'est telle une furie que je saisis la pierre et me jetai sur l'homme lui fracassant le crâne avec toute la haine et la tristesse qui découlait encore de moi. Autant, il m'était impossible de souffrir physiquement, autant mentalement, j'avais été réellement touchée, bien plus que je n'aurai pu le penser. C'est donc en enfonçant le visage de l'homme dans sa voûte crânienne que je me mis à hurler avec effrois;



« COMMENT, COMMENT OSEZ VOUS PORTEZ LA MAINS SUR MOI ? VOUS ALLEZ SOUFFRIR, MAIS JAMAIS, VOUS NE CONNAÎTREZ LA MÊME DOULEUR QUE LA MIENNE. JE VOUS HAIS, JE VOUS HAIS, JE VOUS HAIS, JE VOUS HAIS »



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Alessio
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
avatar
Rôle :
♦ Oiseau de Malheur ♦

Messages : 1507


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [ After death || FB || Alessio ]   Jeu 18 Fév 2016 - 19:18

Une jeune femme ne devrait pas parler ainsi.

Moscou. C'était la première fois qu'Alessio mettait les pieds dans les steppes glacées de Russie. Pour lui qui n'aimait pas le froid, c'était loin d'être un voyage d'agrément - mais il fallait bien répondre à ses obligations de temps en temps. Engoncé dans son costume habituel en dépit des basses températures, il s'époussetait régulièrement les épaules pour ne pas permettre à la neige d'y échafauder une tête de pont. En débarrasser son haut-de-forme était plus compliqué, bien qu'il en prît parfois le temps.

De loin, il avait observé les frasques de la jeune orpheline, tel un sombre épouvantail trop bien habillé. Il ne voulait pas interrompre ce moment, préférant voir sa colère se déverser. L'expression qu'elle en faisait était pour le moins divertissante, savoir qu'elle avait un public aurait porté atteinte à sa sincérité. À condition bien sûr qu'elle conserve un peu de lucidité. Pour danser lui-même aux portes de la folie, le Juge savait combien il était facile de basculer.

Ni se salir les mains.

S'assurant que ses gants soient bien ajustés, il se dirigea vers elle et la dépassa pour arriver au niveau du paysan. Un couteau glissa de sa manche jusque dans sa paume, qu'il utilisa pour sectionner la carotide proprement. À la suite de cette incision chirurgicale, il ne fallut qu'un instant pour qu'il rende son dernier gargouillis. Sans l'ombre d'un remord, il extirpa un mouchoir de sa poche pour essuyer l'acier souillé d'écarlate. N'était-ce de toute façon pas lui rendre service que de l'achever ?

Vous voyez ? C'est bien plus propre comme cela. fit-il en se retournant vers elle, comme s'il venait d'accomplir une action aussi ordinaire que de servir le thé. D'un habile mouvement de main, il fit pivoter son surin pour lui en tendre la poignée.

Semblant ne rien comprendre à ce qui venait de se passer, le chien vint se poster à côté de son maître, agitant la queue. Sans doute n'y tenait-il pas tant, ou était trop jeune pour réaliser. Un léger rire de gorge échappa à Alessio quand, du coin de l'oeil, il le vit plonger la langue dans la flaque de sang que le crâne rompu avait déversé. Une bête abandonnée, naïve, avec encore tant à apprendre de la vie, si proche de l'horreur sans en avoir idée... Son regard revint se poser sur la demoiselle.

Qui se ressemble s'assemble, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [ After death || FB || Alessio ]   Ven 19 Fév 2016 - 20:38


Revenir en haut Aller en bas
Nina V

avatar
Messages : 216


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [ After death || FB || Alessio ]   Ven 19 Fév 2016 - 21:24


| After Death.    

NINA V' feat ALESSIO



L'atmosphère était tout à coup devenue calme!L'ambiance étant douce et obscure comme la mort ! Elle était si pure si parfaite ! A t elle point que j'aimais l'apporter, mais d'une façon brutale et sanguinaire. Après tout la mort n'est elle pas le dernier repos des vivants ? Pourquoi le leurs donner délicatement quand une force brut peut vous donner le droit à un repos bien plus mérité ? La vie, l'amour, la haine, le désespoir, toutes ces choses étaient surfaite ! Toute sauf l'ultime sommeil ! Celui qui n'apportait aucun lendemain. Cette phrase qui parlait de propreté, m'énerva, mais exceptionnellement je ne voulais pas piquer de crise. Sans doute le contrecoup de ma folie passagère, j'avais fais un excès de zèle avec cette homme. Ou étaient passé mes méthodes, ma petite marque de fabrique avait été mise de côté.


Plongeant mes mains dans la flaque de sang, je me mis à me caresser le visage pour sentir le liquide écarlate encore chaud. Quelle bonne odeur ! Celle la même qui me fit me lécher les doigts avec délicatesse tout en maintenant un regard provocateur envers l'homme fraîchement débarqué et relativement bien emmitouflé sous ses vêtements. Pourtant de lui s'échappait un petit quelque chose d'attrayant, c'est pourquoi sans attendre bien longtemps je saisie l'animal dans mes bras comme pour le câliner le voir là me donnait envie de tendresse un court instant. Mon étreinte se fit au niveau de la gorge du chien, ce dernier ne s'attendait pas à ce qui allait se produire. Mes bras se mirent à se resserrer, étouffant l'animal, qui poussa des petits couinements.



« Shuuuuuuuut, là, là, je suis là, calme toi. »


La mort était si douce et avait ce parfum si subtil qui n’arrêtait pas de m'appeler. Ce parfum qui émanait de cet assassin qui était avec moi en cet instant. Mon regard se posa sur lui une nouvelle fois, il était intense dénué de toute chose outre d'une pureté effrayante démontrant que la naïveté pouvait avoir des visages plus diabolique que d'autre. Que de douceur de ma part à l'encontre de l'animal. Chose rare provenant de moi. J'aimais la cruauté envers le vivant ! Du moins envers l'homme. Les créatures animales n'avait jamais rien fait contre moi, mais l'abandonner là seul dans un monde en proie à la pourriture d'une vie sur terre ? C'était plus cruel encore que toute forme de mort ! Surtout que mourir dans mes bras n'était pas la plus détestable des morts !


Me relevant je gardais ce chien dans mes bras malgré son état de cadavre, il était encore chaud et si était si doux ! Mon regard toujours plongé dans celui d'Alessio, en disait long, d'une part je n'avais pas peur, d'autre part, je savais qu'il était différent, son odeur de mort était si forte, sa présence dégageait quelque chose que je n'arrivais pas à qualifier le cosmos était pour moi inconnu pourtant j'arrivais à le maîtriser sans même le savoir. Celui du juge était si imposant, si oppressant et si agréable.



« Et puis-je savoir, pourquoi, prodiguer des conseils sur le meurtre à inconnue vous vient en tête mon bon monsieur »



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Alessio
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
Spectre Céleste du Griffon et juge d'Hadès
avatar
Rôle :
♦ Oiseau de Malheur ♦

Messages : 1507


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [ After death || FB || Alessio ]   Sam 5 Mar 2016 - 16:58

Tant qu'à faire les choses, autant les faire bien, n'est-ce pas ?

Voyant qu'elle ne semblait pas en vouloir, il fit disparaître le couteau. C'était tant mieux : même s'il en avait des milliers, il n'aimait pas amoindrir sa collection. La nouvelle orpheline n'avait pas l'air d'en avoir besoin, de toute façon, se satisfaisant de ses mains délicates. Une façon de faire à laquelle Alessio ne pourrait définitivement jamais adhérer, mais il saurait en faire abstraction. La force brute qu'elle démontrait, absurde tant pour sa condition que pour la fatigue qui devait être la sienne, était déjà un encouragement.

Se postant derrière elle, il épia avec curiosité chacun de ses agissements, seul membre du jury ayant souhaité prendre part à cette exécution. Le craquement des os, pas plus que le cri d'une bête à l'agonie, ne le firent ciller un seul instant. Sa nonchalance ne l'avait pas quitté ; si elle avait changé en quoi que ce soit, c'était pour empirer. Lui et les vagues de démence émanant de la jeune femme étaient au diapason ; au coeur de l'hostilité, il était dans son élément. Quoique moins brutal dans ses manières, il était prédateur tout autant.

Vous permettez ?

Dès qu'elle en eut terminé avec le petit animal, Alessio envoya ses fils s'y attacher. S'extrayant lentement de ses bras, la carcasse se mut comme si elle n'avait jamais été brisée, encore chaude d'une vie qui ne l'avait qu'à peine quitté, allant même jusqu'à faire pouss er un jappement silencieux à la seule marionnette canine de ce théâtre muet. Il n'en tira pas de plaisir particulier, pas plus qu'il ne cherchait à la distraire ou la déranger ; cela faisait simplement un long moment qu'il n'avait pas eu l'occasion de s'exercer.

Ainsi, le Juge fit déambuler le petit cadavre dans les environs, le tenant au bout de ses fils argentés. Lui-même en aurait presque oublié être en train de le manipuler s'il n'avait suivi sa progression à la dérobée, assujettie au léger mouvement de ses doigts. Au moment de relever les yeux vers sa charmante complice dans cette sombre affaire, ses yeux parurent se mettre à briller. Il lui adressa un sourire matois ; de son ombre peinte sur le sol, une paire d'ailes se mit à pousser.

Je suppose que l'on peut dire que je suis venu vous faire une offre d'emploi. En fait, ce que vous voyez comme les heures les plus noires de votre vie est peut-être la meilleure chose qui vous soit arrivée. Car après tout... Il retira son haut de forme et le laissa s'envoler au gré du vent. Ce n'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce qu'on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ After death || FB || Alessio ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ After death || FB || Alessio ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-