Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Question de Timing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1008


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Question de Timing.   Dim 17 Jan 2016 - 11:17

Je ne m’étais jamais approché autant de Sparte. Je n’avais jamais eu de raison de le faire. Pour tout dire, même la fois où je m’étais approché au plus près, je n’avais pas eu d’intentions à l’égard de ce territoire. Il fallait être un peu dingue sans doute pour s’approcher de pareil pays sans connaitre en connaissance de cause ce qui pouvait bien nous pendre au nez. Si proche du Sanctuaire et pourtant si différent…  Les contreforts laissent imaginer les sombres et rougeoyantes plaines au loin, préparent lentement l’arrivée du novice dans un environnement dédié au combat, à la guerre et à la désolation. Telles les descriptions d’Aresh, le monde de la fureur dépeint dans les ouvrages de la Kabbale, Sparte semble faire office d’antichambre à tout ce que j’ai pu lire à ce propos.

J’avance encore un peu, je vois quelque chose, une construction.

C'est un alignement de colonnes de marbre qui dessine une allée dans laquelle on pourrait marcher à 10 de front. Qui sait à cette distance ce que c’est réellement. Elles ont souffert du temps et de la rage des combats qui ont pu se produire ici... et je peux déjà ressentir les prémisses du pouvoir d’Arès. Pour l’avoir rencontré 2 fois déjà, je ne me trompe pas de sensation. Etrange de voir à quel point tout peut changer en si peu de temps. Il y a encore quelques minutes, j’étais dans un vallon presque immaculé et voilà qu’à présent un paysage lunaire s’offre à moi. De toute façon, je ne suis pas ici pour faire du tourisme. Je n’ai même pas envie de pénétrer plus avant dans les terres. Ces 2 colonnes semblent me dire ‘’ici commence le territoire de la Guerre’’. Autant ne pas franchir les portes, me tenir sur le seuil et attendre qui viendra.

Etrange tout de même, nous sommes aux portes de la Guerre…

La puissance écrasante d’Arès transpire par les pores de la pierre elle-même. J’avance en me demandant ce qui pourrait bien arriver de pire pour le moment, je scrute l’horizon, j’écoute et je reste attentif à tout ce qui pourrait surgir de nulle part mais le constat que j’arrive à mettre en avant assez rapidement est le suivant : il n’y a pas âme qui vive ici. Alors, au lieu de m’engouffrer comme un touriste au-delà des portes, je m’approche de l’une d’elles pour m’y adosser ; et attendre. Il n’y aura aucune intrusion, d’aucune sorte. Je regarde Nox, pensif.


- On va éviter d’avancer plus loin. Je préfère me limiter à ce que nous sommes censés faire. Les combattants peuvent parfois avoir la volonté de défier des Empires mais connaissent rarement leurs limites. Ici, la limite passe entre ces colonnes. Autant montrer que je peux être patient et plus intelligent que la moyenne… beaucoup plus intelligent.

Je n’avais plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 515


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Mar 19 Jan 2016 - 15:58

Jamais il n'avait couru aussi vite et avec autant d'aisance, traversant les divers domaines de Sparte comme un chien fou courant après un écureuil. Ses pas, était long et soutenu, sa course fluide et puissante mais plus étonnant il n'était même pas essoufflé, pas une goutte de sueur glissais le long de sa peau. Il ressentait une satisfaction puissante et agréable envers ce nouveau corps quasi monstrueux offert par son Dieu.

Les deux colonnes marquant l'entrée de son domaine principale était désormais visible, majestueuse et impassible. En y regardant de plus près il vit une silhouette, était-ce lui l'intrus?
Des flashs vinrent le percuter, il revoyait la foudre tomber sur sa déesse, son petit corps carbonisé tombé du haut de ces mêmes colonnes...
La rage vint vite faire bouillir son cosmos, mais il ne devait pas être aveuglé par sa haine. Tirer des conclusion hâtive pouvait être bien pire que de parler calmement. Mais son poing voulait lui faire le plus beau des accueils et cela il ne le senti pas venir.

Arrivant comme une flèche, une trainé de poussière derrière lui, le Cardinal avait déployé ses tentacules cosmique, lui formant une cape organique qui se mouvait tel des algues dans le courant, et balança un puissant crochet du gauche sur celui qui avait osé fouler le sol d'Arès. Paniqué les nombreux soldats qui travaillait encore laissèrent tomber leurs outils et divers matériaux et sortirent les armes, se plaçant derrière le Cardinal comme pour créer une barrière qui aurait pour but d'empêcher l'intrus de forcer le passage s'il tentait de fuir.
Un large sourire presque idiot était affiché sur le visage du Cardinal qui, après avoir donner son coup commença son interrogatoire le plus calmement du monde mais non sans une tension palpable sur bien des égards :
"Décline ton identité et ta raison d'être ici, es-tu un invité ou un fou pour fouler la terre d'Arès? Si tu tiens à tes os réponds et part."
Le Cardinal toisait de haut ce guerrier venu d'une lointaine contrée et qui lui était totalement inconnu, se posant moult question mais cherchant surtout à savoir si il était coupable des récents évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1008


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Mar 19 Jan 2016 - 17:08

Toujours adossé à la colonne, je vois le temps défiler. Nox reste, va et viens autour de moi sans oser passer la frontière comme je le lui ai demandé. Oui, il est préférable d’être prudent. Et puis, d’un coup, je sens quelque chose approcher ; non pas un souffle d’air ou quelque chose d’insignifiant, non, quelque chose de plus puissant que ça, une aura cosmique qui a grande allure se déplace vers moi. Ca va barder dans un instant je pense. Aussi, saisissant l’événement fonçant sur moi, c’est avec le plus grand des sérieux que je me prépare à recevoir celui qui arrive comme une fusée. Et il ne tarde pas à arriver pour fondre sur moi sans un instant de répit et frapper de sa main dans ma direction. Tiens tiens… un peu d’exercice ?

J’ai placé le creux de ma main là ou son poing cherchait mon visage. Bras tendu, l’impact se fait et se réduit à sa plus simple expression. L’élan de son attaque m’accompagne. Je me laisse glisser sur mes pieds en laissant une légère trainée et finalement j’effectue un salto arrière pour me placer à quelques mètres de lui.


- Pas de Cosmos ? C’est une blague ?  

Une entrée en matière pour… détendre l’atmosphère. Puis, d’un signe à Nox, je lui demande de rester en arrière bien qu’il montre les dents avec une intensité que je ne lui connaissais pas. Quoi ? Il va bien ressentir que je ne suis pas seul à avoir du Cosmos non ? Nox n’est pas un loup ordinaire et ça se voit un peu plus que de raison… En tout cas, il n’a pas vraiment apprécié l’entrée en matière du guerrier. Attends… C’est moi ou ça sent la marée basse d’un coup ?  

- Tu poses beaucoup trop de questions à la fois… Berserker. Tu n’as peut-être pas remarqué que je n’ai pas effectué le moindre pas dans votre royaume… mais une telle entrée en matière, je n’en attendais pas moins d’un guerrier dévoué à Arès.

Je regarde autour de moi. J’espère juste que… Oh et puis non, je n’espère rien, ce guerrier a déjà l’air en rogne.

- Je suis Ashram d’Epsilon, Guerrier Divin d’Asgard et Gardien d’Yggdrasil.

Oui, un sacré titre qui posait tout de suite la couleur de celui qui se présentait sur les terres calcinés d’Arès. Pas si fou que ça en fait…  En fait, je ne comprendrais jamais les imbéciles parlant de nos terres en des mots bien peu éloquents. Glacés, givrés… bref, on ne parle pas de chez nous en des termes très élogieux. Mais lorsque je regarde comment ça peut être chez les autres… ça me laisse absent.

- Il est inutile de te dire que je ne suis pas venu ici pour me battre n’est pas ? Je connais la loi de ton Maître. Cependant, si tu fais office de… gardien… peut-être seras-tu attentif aux quelques nouvelles que je viens t’apporter…

Je le regarde, je cherche à comprendre où est son corps dans toutes les tentacules qui sont autour de lui. Etrange personnage que celui-ci mais je n’ai pas de temps à perdre. Je ne prête même pas attention aux guerriers en armure qui l’accompagnent en guise d’amuse-gueule. Je m’attends à ce qu’il s’avance encore pour frapper avec encore plus de force cette fois-ci mais j’aurai une parade. Un sourire s’affiche sur mon visage, il semblerait que la défiance soit au rendez-vous. Autant voir un peu ce qu’il va faire…

- Tu pourrais écouter ce que j’ai à te dire entre deux de ces fabuleux crochets dont tu sembles avoir le secret ?

Je n’avais plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 515


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Jeu 21 Jan 2016 - 15:15

L'intru esquiva sans mal, avec une aisance faisant foi d'une force supérieur ou égale à celle du Cardinal mais son visage avait eu un air surpris, pourquoi donc?
- Pas de Cosmos ? C’est une blague ?  
Ainsi donc le fait de ne pas utiliser son cosmos l'avait surpris? Si cette source de pouvoir était la seul force sur laquelle il fallait compter les force d'Arès aurait dominer ce monde depuis bien longtemps! Être un guerrier ne repose pas que sur la "magie", il faut un physique, de l'endurance...

Quelque chose s'agitait non loin de là, un chien? Non un loup! Dresser qui plus est, appartenant à ce guerrier qui malgré ses reproches se présenta au Cardinal, Ashram d'Epsilon... Inconnu au bataillon.
En tout cas il parlait beaucoup pour quelqu'un qui le reprochait, que d'ironie...
La rage était toujours présente, il avait envie d'en coller une seconde à ce minet au titre pompeux mais il semblait venir en paix et semblait vouloir lui dire quelque chose. Bien que l'envie de lui arracher la tête le titillait le Cardinal pris un air un peu plus sérieux et se dressa devant Ashram, à un petit mètre de distance, les soldats tenait leur positions, malgré leur inutilité flagrante mais si cela pouvait dissuadé la chaland de faire un pas de trop...
Son regard fou se plongea dans celui de l'étranger puis Zyss l'invita alors à parler d'un geste de la main:
"Parle donc. Je t'écoute mais t'invite à repartir aussi tôt tes "nouvelles" annoncées."
La présence d'Ashram tombait de façon trop "parfaite", à cela le Cardinal resta prudent, aux aguets du moindre geste suspect, prêt à lui sauter à la gorge ou l'enfoncer dans le sol, cette dernière idée étant sa favorite. Il attendit alors la réponse du guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1008


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Jeu 21 Jan 2016 - 20:34

Il s’était stoppé à mes annonces. Il a regardé de quoi j’étais fait sans doute, et il a observé chacun de mes mouvements, de mes dires, chacune de mes respirations. Son regard vers Nox aura été plus appuyé également. Il est vraiment à cran on dirait, il est vraiment paré pour en découdre Ais-je vraiment envie de me battre ? Faudrait voir car d’un côté c’est étrange, il n’a pas annoncé la loi de son patron. Il me dit de parler avant, d’annoncer et de révéler les raisons de ma venue. Ah oui, c’est vrai, faudra que je lui demande en retour. Et peut-être qu’il ne voudra pas obtempérer à ce moment-là… Bon, va falloir improviser.

Il s’approche et se calle à un mètre de moi.

Il me toise d’encore plus près. Attends, il m’a pas bien regardé ? Un truc m’échappe. Pourquoi venir d’aussi près alors que notre vitesse nous donne des ailes ? Peu importe. Il décide cette fois-ci de me laisser parler alors je ne vais pas me faire prier. La subtilité ce sera pour… plus tard sans doute. Quoi qu’a bien y réfléchir tous ses tentacules qui se déploient en corolle autour de lui, c’est assez dérangeant. Je pourrais être englué très facilement… 

Bon… je lui dis ?


- Tout comme un Spectre et un Saint précédemment venus aux portes d’Asgard et suite aux événements dont nous avons fait l’objet, c’est sur ordre d’Odin que je me présente devant toi. Inutile de rencontrer tes maîtres. Ce que j’ai à te dire tient en peu de mots. Chacun de ses camps, nous y compris avons fait l’objet d’une attaque d’une rare intensité.


Je l’observe, je regarde s’il prend la mesure de ce que je viens de dire. A défaut de lui demander, je pourrais être assez précis pour déceler son attitude au moment où je révèlerai le pot aux roses.

- Au préalable, il y a ce bruit qui frappe à 7 reprises, tout en se rapprochant. Et puis survient alors l’attaque, de manière aléatoire, mais qui laisse pour mort celui qui a été touché.

C’est là que je regarde encore plus précisément les traits du chevalier. S’il est courant d’un truc ou s’il y a un changement d’attitude…

- Nulle trace par la suite de cet agresseur aussi inconsistant qu’immatériel. Pour l’avoir pisté…

Toujours à un mètre de lui, j’attends de voir une réaction sur son visage.

- Si tous ont été frappés, si nous l’avons été, alors, il n’y a pas de doute sur le fait que vous puissiez l’être aussi, si ça n’a pas déjà été le cas… mais tu ne me le diras pas n’est-ce pas ?

Comment en être si certain ?  C’est vrai, il n’est sans doute pas souvent sorti de son royaume pour voir ce qu’il s’y trouve, et des périls qui menacent encore notre fragile équilibre… bon, en même temps, sur le territoire de la guerre, on trouve plus de guerriers que de… philosophes sans doute… 

Je n’avais plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 16130


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
260/260  (260/260)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Lun 25 Jan 2016 - 17:30

Ce n’était pas la grande forme, un peu de sang séché était présent sur le coin de ces lèvres. Elle devait repasser par la porte de la guerre pour quitter le domaine d’Arès. Elle sentait que ces ailes ne pouvaient pas la porter. Comme si l’armure aussi avait subi la violence de Phobos.

C’est emmitouflé dans sa cape blanche qu’Angèle arriva aux portes, et bien sûr il y avait du monde. Elle reconnut de suite Ashram et Nox, qui semblaient être en prise avec un soldat d’Arès.
Normalement elle aurait dû rentrer dans une colère noire en voyant Ashram, mais en ce moment elle était fatiguée. Elle eut juste peur qu’il soit là pour elle. Mais comme elle l’Asgardien avait une mission auprès de son dieu, donc elle se posa une seule question : qu’est ce qu’il faisait ici ?

Elle s’avança doucement et écouta ce qu’il disait. L’évènement est ce qu’elle avait ressenti en arrivant ici pendant son combat contre Alia… est cela qui avait agressé Harmonie ? Et pire encore qui avait été touché au sanctuaire. Elle le laissa terminé. Saluant de la tête le berserker, restant quand même à quelques pas des deux males. Ils étaient l’un et l’autre assez proche. Zyss voulait il provoqué l’asgardien ainsi ? En tout cas, c’était loupé, cela ne l’impressionna nullement.

Nox s’approcha doucement de la guerrière dorée et lui lécha les doigts, elle se pencha pour lui caresser la tête et lui faire quelques grattouille. Toujours en contact avec l’animal, elle fixa Ashram.

Qui a été touché au sanctuaire ?

Quand au berserker, elle n’avait aucune explication à lui donner, sauf si il lui demandait. Angèle venait de gagner la confiance de Deimos et aussi de Phobos. A partir de maintenant, sans être réellement une invité de marque, elle se sentait légèrement supérieur aux propres guerriers d’Arès. Finalement n’allait pas réussit une terrible épreuve. N’allait-elle pas représenter les deux facettes de la guerre. La guerre juste d’Athéna, et la guerre violente d’Arès.

Rien n’est jamais simple… Aujourd’hui, Angèle portait une armure d’Athéna, possédait un cosmos de Spectre, amoureuse d’un Asgardien et avait gagné une étincelle de cosmos du dieu de la Peur. Restait plus qu’à boire du sang de titan pour avoir une panoplie complète.
Revenir en haut Aller en bas
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 515


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Lun 25 Jan 2016 - 21:31

Avec toute l'impatience du chaos causé par l'étrange attaque, le Cardinal écouta Ashram déblatérer ses nouvelles, ignorant sciemment la Loi d'Arès.
Voilà un déshonneur en tant que gardien de ces lieux mais il c'était donné un objectif et son besoin d'information était plus grand, car de ces informations ce jouait surement l'avenir de son Roi.
Ainsi ce soldat d'Asgard, terre lointaine n'évoquant pour le Cardinal une bataille épique, un duel entre le lâche et le monstre qui lui couta la vie, rapportait une attaque similaire un peu partout dans le monde.
Sept tintement et un blessé grave, pas de mort? Dans quel but?
Chose rassurante aucun autre royaume n'était capable d'appréhender l'attaquant, signe que ce mystérieux adversaire était d'une grande puissance!
Puis Le soldat au loup vint à faire des supposition juste, mais qui ne le regardait pas comme il s'en était si bien douté.

D'un regard froid Zyss toisa l'asgardien puis répondit à sa dernière question réthorique d'une façon quelque peu amusé mais dont l'irritation était perceptible:
"Bien évidemment que je ne te dirais rien. Sur ces mots je te laisse faire demi tour, continuer ton voyage ou retournez chez toi. Ta présence n'est pas désiré ici."
Sentant une puissance cosmique tout de même assez grande, si ce n'était pas plus grande que lui, le Cardinal hésita quelque peu à prononcer la suite de ses mise en garde, mais son honneur et sa fierté parla à sa place, et tel un coup de tentacule claquant dans le vent la menace tomba:
"Reste ici plus longtemps et je me ferais un plaisir de donner tes reste à ton loup."

Posant alors un lourd silence après sa dernière déclaration, l'atmosphère se fit tendu, un combat opposant deux grande puissante pouvait éclaté à n'importe quel moment dont l'issue serait incertain tout comme les retombés politique mais à cela le Cardinal ne prêtait guère attention privilégiant la politique du Royaume avant celle du Monde.
Alors que les deux hommes "discutait" Zyss senti la présence d'une troisième personne qui elle quittait les Terre d'Arès. Son cosmos était imprégné des traces du Maître de la Peur, Phobos. Ainsi donc elle venait directement de chez le grand monarque et bienfaiteur du cardinal? Grand lui en fasse.
Elle s'approcha d'eux, fit un signe de salutation envers la Calamité qui lui rendit, il ne lui demandera pas d'explication ou de laisser passer, rien que le fait qu'elle vienne de chez Phobos lui octroie un passe droit pour son domaine. Il ne faudrait pas bousculer un invité officielle du fils d'Arès... Et puis il attendait désormais la réaction de l'Asgardien, que fera-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1008


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Lun 25 Jan 2016 - 23:35

Il cherchait vraiment la guerre en fait. Un truc étrange que je n’arrivais pas à expliquer mais pourquoi fallait-il arriver à ça systématiquement avec les Berserkers ? Son maitre le regardait-il me répondre avec virilité et assurance ? Je ne savais pas ce qu’il y avait à dire de plus face à tant de méfiance. J’étais venu avertir, dire ce qu’Odin m’avait demandé de transmettre. Peut-être que j’allais repartir sans rien du tout. Et puis, comme un claquement sinistre, il pose sa pêche au milieu, comme ça, cherchant par-dessus tout à me faire avoir le déclic pour que je l’affronte tel qu’il le voudrait. Il n’a pas envie de répondre à ma dernière question et l’agacement pourra se lire dans mon regard même si je vais continuer à obtempérer.

- Tu ne me diras rien, parfait, c’est ton choix…. Mais la prochaine fois que j’aurai le choix de sauver ton maitre, ce n’est pas moi qui irai chercher sa Kamui auprès de Zeus pour lui assurer la victoire…

Première couche, c’était la touche de départ pour poser le contexte. Sans moi, toute cette troupe d’assoiffés de sang auraient été obligés d’aller chercher leur saint patron dans les cuves du tartare, a bien y réfléchir, ça aurait été bien catastrophique pour le monde entier aussi mais qu’importe… Et puis vient un Cosmos que je ne connais que trop bien… Angèle…

Elle avance, je peux voir les reflets de ses cheveux blancs et d’un coup d’œil, plonger mon regard dans le sien, aussi rapidement que le vent… Je me sens pris d’un étrange sentiment mais rien ne saurait me le faire montrer en cet instant. Je suis en territoire étranger. Mais elle qui aura fait virevolter mes pensées, elle qui arbore le parfum des anges de la mort, aurait-elle vu ce regard que je lui ai porté et qui en dit long ? Une Valkyrie... une guerrière à nulle autre pareille...

Et puis quelque chose m’interpelle. Qu’est-ce qu’il lui arrive ? Du sang, un regard puissant et frappé par une aura très spéciale. Il s’est passé quelque chose et j’ai pu plisser le regard assez nettement pour que ça se remarque, sans dire un mot. Elle a fichu quoi encore… ? Elle semble affaiblie, frappée par quelque chose...  En tout cas, la voir ici semble providentiel…

Je suis sorti de ma petite absence par la remarque du Cardinal. Attends… il vient de dire quoi là ? Donner mes restes à mon loup ? Je replonge mon regard dans celui du Berserker.


- C’est mon frère mais tu ne peux pas voir la différence… Par contre si tu n’as que des sarcasmes pour me provoquer et tenter de te battre avec moi, tu n’as aucune chance d’arriver à tes fins. Je suis un Protecteur et non un boucher.

Inutile de se battre, je n'étais pas là pour ça... Je me tourne à 90 degrés, montrant mon visage à Angèle. Je m’apprête à répondre à sa question mais avant tout, il faut dire ce qui est, je suis joueur, alors on va rire un peu…


- Je répondrai à ta question Angèle et sans problème. Mais pas ici. Puisque ma présence n’est pas souhaitée, je ne compte pas plus incommoder le serviteur d’Arès avec tous ces détails ennuyeux que je n’ai pas annoncé dans mon récit préliminaire.

Et de me tourner avec un sourire en coin vers celui qui m’a accueilli de la sorte :

- Pas de regrets j’espère… Vous pouvez toujours nous suivre pour apprendre plus… Moi, je n’y vois pas d’inconvénient…  Hors des murs de Sparte…  Mes respects à votre Seigneur et Maitre.

Je prenais la direction opposée au royaume d’Arès, amusé par cette merveilleuse tirade que je venais de déclamer…

- Nous y allons Angèle du Sagittaire ?

Je n’avais plus rien à dire…

--> Post à venir en section Europe
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 16130


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
260/260  (260/260)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Mar 26 Jan 2016 - 10:31

Angèle avait du mal à comprendre le berserker, pourquoi ne voulait il rien dire ? N’avait-il pas vécu le dernier hiver ou l’arrivé de troupe diriger par une quel conque entité.

Est-il si jeune pour ne pas connaitre les différents événements qui avaient bousculé le monde. N’avait-il pas quelqu’un pour raconter ce qui se passe dans le monde ? Même si cela semblait ennuyeux la jeune femme n’essaye de ne pas loupé une information venant des autres royaumes ou même du sien. Bien que l’histoire de la Kamui d’Arès ne lui disait rien.

L’absence d’Ashram fit sourire la jeune femme, il avait dû voir des marques de son passage dans le temple qu’elle n’avait pas effacé.
Elle resta concentrée sur Nox alors que les deux guerriers terminaient leur conversation. En retrait, Angèle pouvait intervenir rapidement si cela dégénérait.

Les conditions que lui donnaient Ashram pour répondre à sa question étaient logiques. En effet si Zyss ne voulait rien dire et rien savoir sur le sujet, leur conversation n’avait pas besoin de se dérouler dans ces lieux.
Avant de partir, elle se tourna ver s Zyss

Fait bien attention, on ne sait pas ce qui se passe. Vu ton comportement la chute du royaume d’Arès ne sera pas un fardeau trop lourd à porter pour tes épaules.

Cela n’avait rien d’une menace. Juste que Zyss n’aurait pas du réagir ainsi, certes la guerre  ne se jouait pas que sur un terrain, il y avait aussi celle des informations. Mais aujourd’hui ce n’était pas le moment. Angèle devait en savoir plus.

Nous pouvons y aller !
Revenir en haut Aller en bas
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 515


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Ven 29 Jan 2016 - 1:25

Silencieux, déjà loin de là, l'air absent.
Le Cardinal écoutait à peine les remontrance de Ashram, son visage témoignait de tout le désintérêt qu'il avait désormais pour lui et son "compagnon". Voilà qui était ridicule et hors de porté de la compréhension de ce dernier.
L'amitié, l'amour.
Deux notions désormais totalement absente de ce qu'il est.

Lui tournant le dos le chevalier d'Asgard invite l'invité de Phobos à la rejoindre pour discuter mais ce dernier, tel un enfant se vantant d'avoir un secret potentiellement intéressant exprime tout haut les futur regret que devrait ressentir le Cardinal.
"Échec Critique..."
Il possédait bien assez d'information, du moins il avait les grandes lignes et cela était amplement suffisant pour le moment, bien qu'il faut se l'avouer cela ne lui donnait aucune idée sur l'agresseur et de son objectifs.
Mais chose surprenante, la Sainte, qui désormais l'était moins au vue de son passage chez la Peur, s'adressa à Zyss:
"Fait bien attention, on ne sait pas ce qui se passe. Vu ton comportement la chute du royaume d’Arès ne sera pas un fardeau trop lourd à porter pour tes épaules. "
Que voulait-elle dire?
Au Royaume d'Arès nul palabre conjointe, les info rentre mais ne sorte pas, nul besoin de prendre des pincette avec les autres. Sur ce territoire Arès est maître de tout, tout va en son sens, nul concession...
Non vraiment il ne voyait pas où il avait échouer, sa seul faute était de ne pas avoir appliqué la Loi d'Arès en premier lieu, il est vrai qu'à cela il allait surement devoir en répondre.
Il adressa un sourire aimable et franc et répondit avec douceur:
"Soyez certain que j'en assumerai les conséquence avec le flegme qu'on me connait"

Il regarda alors ce drôle de couple s'éloigner de son domaine principale, ce doux jardin paisible bordé par les eaux mystérieusement peuplé, qu'il ne quitta des yeux jusqu'à ce que ces derniers ne les discerne plus.
De sa posture posé et de son visage souriant, il laissa éclaté sa colère et sa frustration, il laissa ses instinct primaire et cette farandole de folie qui dansait dans sa tête se libéré. Libérant son cosmos à en faire exploser le ciel, il relâcha toute cette pression qu'il avait retenu pour ne pas éclaté la cervelle de ce Ashram, cet impudent prétentieux faiseur de morale ainsi que son satané loup qui, il en était sur, dans ses bas instinct avait surement souillé la terre d'Arès!
Oui il aurait voulu appliquer la Loi d'Arès, s'éclaté les phalanges dans les cote de l'Asgardien, combattre en en perdre encore plus la raison, laisser toute sa nouvelle puissance qu'il ne pouvait quantifier se libérer sur son adversaire et le voir sombrer dans la démence qu'était la sienne.
Il avait une envie folle de les suivre, lui faire cracher ce qu'il osait cacher au Tout Puissant, lui faire avouer ces choses qu'il gardait jalousement.

Le calme revenu, le regard des soldat encore debout, ceux n'ayant pas subit la frustration de leur Cardinal, le silence revint et l'heure était au rapport.
Zyss désigna deux soldat qu'il nomma " Tête de gland" et "Le Pisseux" et leur dévoila son ordre d'un ton calme et impérieux :
"Nettoyer moi tout ça"
Tout ça désignait un tas de cadavres, des soldats n'ayant pu encaisser ses coups tentaculaire et sa folie.
Claquant des doigt il indiqua à tout le monde de reprendre les ordres qu'ils leur avait donné après la triste attaque d'Harmonie : ranger, nettoyer, reconstruire bref faire de la Porte un endroit accueillant et viable au combat.
Après tout cela le Cardinal entreprit de rentrer dans ce qu'il paraissait être sa demeure attitré  : La fosse de la Calamité.

Arrow Fosse de la Calamité
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 520


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Question de Timing.   Mer 24 Fév 2016 - 10:17


S'il y avait une chose qui était certaine... c'était qu'il n'aimait pas cette ère. Une époque ou les hommes avaient pris trop d'importance et où les dieux se laissaient trainer par des sentiments humains. Il avait observait pendant plusieurs mois le déroulement des choses et il fallait dire que ses propres ambitions avaient pris un coup derrière la tête. Il n'était plus motivé à jouer avec la vie des hommes. Non... il allait tous les exterminer jusqu'au dernier et ce... a partir de maintenant. Faire le point de ses fidèles guerriers et partir exterminer les pays voisins. Il allait commençait son règne petit à petit. Le dieu de la guerre commençait réellement à perdre patiente. Le fils de Zeus venait de rentrer dans son domaine, après la guerre sainte face aux spectres, celle-ci avait laissé beaucoup de trace. Mais il n'était pas dit qu'il ne reprenne sa revanche plus tard.

Il pouvait ressentir l'aura de plusieurs de ses berserkers mais également celui de son fils et de... sa fille ? Harmonie était présente ? Voilà au moins une chose qui allait lui faire plaisir en cette époque. Toutefois... il souhaitait dans un premier temps voir Phobos, il avait une mission pour lui... une tâche qui allait sans doute lui faire plaisir. Il le ressentait... des personnes étrangères étaient venu ici après le passage des spectres. Il pouvaient encore ressentir le résidu de leurs cosmos polluait son air. Ainsi, il avait eu de la visite et aucun combat ne s'en était suivit ? Ses guerriers étaient devenu bien trop tendre... en même temps, c'était une bonne chose pour ce coups-ci, il allait avoir besoin d'eux pour exécuter sa prochaine action. Pendant que le monde était tourmenté par ces attaques inconnu, il allait en profiter. Bien sur, il n'était pas au courant que sa propre chair avait été foudroyé, heureusement d'ailleurs, car il tenait beaucoup à sa petite fille.

==> Phobos


----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Question de Timing.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Question de Timing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» [question] moyen de truquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume de la Guerre ¤ Arès :: Le domaine de la Guerre :: La porte de la guerre-