Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Mer 13 Jan 2016 - 19:20

La guerre était déclarée.

À qui ? Aux descendants de Cronos et Rhéa .

Pourquoi ? Une prophétie dont Épiméthée n'avait strictement rien à faire. À priori le monarque et sa reine avait eu une terrible dispute à ce sujet la veille et ça avait fini en affaire d'état. Une vague histoire d'enfants cachés ou de lutte de pouvoir, d 'émancipation aussi... en bref,c'était compliqué. Comme toujours.

Thémis, la mère de la jeune divinité, avait bien tenté d'expliquer à son fils cet imbroglio né de la fuite de ses cousins et cousines sur terre. Mais pour être francs, tous ce que voyait le titan c'était qu'on l'avait arraché à sa création pour des affaires de famille sans queue ni tête.

En plus, il travaillait actuellement sur un concept intéressant, mais très délicat, de reproduction sans intervention mâle pour sa toute nouvelle espèce d'iguane. Ce n'était pas le moment de venir l'embêter à l'envoyer faire la chasse avec ses oncles et ses frères aux olympiens en vadrouille.

Cependant la divinité de la justice avait été terriblement claire. De plus,le père du titan, Japet, lui avait fait la morale durant des heures. En bref, ses deux parents lui avaient tellement cassé les pieds qu’Épiméthée avait fini par céder, se pliant de mauvaises grâces à leur bon vouloir.

C'est pourquoi, il parcourait aujourd'hui a Grèce, équipé de sa soma, bougonnant autant que faire ce peu.

Autour de lui, l'architecte du vivant pouvait sentir les enfants de typhons et Echidna qui rodaient. Chimères, dragons, hydres, léviathan, tous ce joli monde avait été lâché sur le monde pour traquer les fuyards et leur marmaille sur terre, dans l'air ou dans l'eau. Pas de doute, Épiméthée n'aurait pas voulu être à leur place. Surtout que les créatures étaient affamées, prêtes à dévorer tout et n'importe quoi.

La divinité songea qu'heureusement, ses petits protégés (les animaux) et ceux de son frère Prométhée (les hommes) étaient bien à l’abri. Il n'aurait pas fallu que quelque chose de fâcheux leur arrive. L'architecte du vivant avait eut déjà assez à faire entre l'Ordovicien et le Silurien , sans parler l'extinction massive du Dévonien. Par contre il refusait de penser à la fin des dinosaures... cela lui faisait trop de peine.

Tout à ses élucubrations, l'insouciant titan ne faisait plus vraiment attention à son environnement. La raison de sa présence parmi les magnifiques gorges de vikos lui était sortie de la tête. Mais la mémoire allait bien vite lui revenir sous la forme d'une rencontre pour le moins inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Mer 13 Jan 2016 - 22:34


Je ne veux pas te faire de mal, s'il te plaît va-t-en


Pas plus haute qu'un petit arbrisseau, une enfant semblant avoir aux environs d'une dizaine d'années fait face à une créature qui fait facilement vingt fois sa taille. Un dragon aux larges ailes couvertes d'écailles verdâtres fixe la jeune fille de ses grands yeux rougeoyants. Sa gueule s'ouvre, dévoilant une série assez impressionnante de crocs aussi affutés que des rasoirs, alors que la gamine lui adresse ces quelques mots d'une voix douce mais pour autant étonnamment ferme.
Visiblement peu atteint par la demande de cesser sur le champ et s'en retourner dans sa grotte, l'animal mythique se fait plus menaçant, poussant un cri strident pour toute réponse.

L'enfant ne bouge pas d'un centimètre, fixant la créature sans sourciller. Elle ne semble pas avoir peur alors que la normalité voudrait qu'elle soit au mieux tétanisée, au pire terrorisée.
Au lieu de cela, une aura d'un or lumineux se dégage soudain tout autour d'elle.

S'il te plaît... va-t-en et laisses moi tranquille


Elle ignore tout de la raison de sa présence. Certes son père lui avait bien demandé de prendre garde à elle. Mais de faire attention à des êtres appelés Titans. Etait-ce cela, un Titan ? A cet instant l'enfant réalise l'ampleur de toutes les connaissances qui lui manquent, Zeus n'ayant clairement pas donné assez d'informations... Après il faut aussi reconnaître qu'elle n'était pas censée s'éloigner autant de l'Olympe. En fait... elle n'était pas censée en sortir du tout, pour être tout à fait exact.

C'est la première fois qu'elle se retrouve dans cette situation. Elle n'a jamais vraiment appris à se battre et se déploiement cosmique n'est que la matérialisation de quelque chose de latent, tout au fond d'elle. Cependant, cela ne garanti pas qu'elle arrivera à convaincre la bestiole ou, pire, se protéger d'elle.

C'est à cet instant qu'elle aperçoit quelqu'un d'autre. Un jeune homme apparait à l'horizon. Il marche d'un pas tranquille, sans sembler savoir exactement où il va. Ou alors il est peut être d'une nature nonchalante, difficile à dire. Pendant une seconde son cosmos descend en intensité, mais cela ne durera que l'espace d'un court instant. Car le gros se rappelle alors à elle d'une façon plutôt... bruyante.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Jeu 14 Jan 2016 - 8:24

De fils en aiguille, la réflexion d'Epiméthée était arrivée sur les virus. Leur structure était trop grosse. Cela leur donnait un air pataud. Il fallait qu'il trouve une solution. Peut être en limitant leur division cellulaire ? Ou bien en trouvant un nouveau système de duplication ? Pourquoi pas par l'intermédiaire d'une cellule hôte.
Comme d'habitude on en revenait à la procréation. À croire que le vivant ne pensait qu'à cela.

Soudain un grondement.
Le titan releva la tête, un peu perdu. Son attention fut instantanément attirée par le regard clair d'une fillette non loin de lui. Il aperçut immédiatement son cosmos. Le descendant de Gaïa reconnut en cette demoiselle un membre de sa divine parenté, un pair,... même si l'aura qui émanait de l'enfant était légèrement différente de ceux qu'il connaissait.

Malheureusement, pas le temps de s’appesantir un peu plus sur la question. La jouvencelle semblait avoir des problèmes.
Un immense saurien surplombait son petit être de ses vingt mètres de haut, claquant des dents méchamment, labourant de ses griffes immenses le sol calcaire.

Bon sang cette grosse bête sans cervelle allait faire son quatre heures de sa potentielle cousine (ou petite cousine, ou arrière petite cousine, allait savoir, notre architecte avait un complétement abandonné le décompte de l'arbre généalogique familiale en pleine expansion)  

Le fils de Thémis, sans réfléchir, dévala la pente qui les séparait en agitant les bras vers le dragon :
«  Arrête ! Arrête, je te l'ordonne !!!! »

La créature mythique eut son intérêt détourné sur le nouveau venu qui se mit à lui dire dans un emphase outrancièrement exagéré :
« Ô grand serpent du ciel, fait vite, j'ai vu un tas d'or rutilant au cœur d'une rivière à plusieurs kilomètres de là, vers le nord. J'ai couru jusqu'ici pour te prévenir. Tes frères y sont déjà et le pillent. Fais vite, où il ne te restera plus rien. »

Le descendant d'Echidna roula ses yeux de feux dans ses orbites immenses. Il balança la tête à droite à gauche, hésitant. Mais son avidité prit le dessus. De l'or de rivière. Il ne pouvait pas laisser passer un tel trésor pour son nid. Sa dame lui en ferait toute une scène. Alors, dans un souffle brûlant et fétide, le reptile s'envola, disparaissant en quelques instants dans la direction indiquée par le titan.

Épiméthée se tourna vers l'enfant en souriant. Il avait l'apparence d'un tout jeune homme, aux longs cheveux noirs attachés en catogan et à la barbiche ébène proéminente. Il semblait à peine sorti de l'adolescence, grand (avoisinant déjà les deux mètres), légèrement bedonnant, pas très musclé.  

il est certains que ce garçon possédait un air doux et amical qui dénotait avec l'acier glacé de sa soma, une épée à deux mains, attachée dans son dos. Sa vêture était simple, pratique. Il ne s'agissait pas d'une armure;  Plutôt d'un vêtement de travail taché de terre. D'ailleurs, il trimballait sur son épaule une immense sacoche d'où dépassait un large arsenal de sculpteur.

En bref, rien qu'à le regarder, on devinait  que cette divinité n'avait pas vraiment le profil d'un guerrier mais davantage celui d'un artiste.

Ses yeux couleurs de coucher de soleil détaillaient la fillette sans animosité aucune. Son cosmos était chaleureux, pétrit de franchise et d'une force joyeuse : celle de la vie.

Avec douceur, le fils de Japet expliqua à sa petite compagne :
«  Les dragons sont plus bêtes que méchants. Il ne faut pas leur en vouloir. Pour pouvoir voler, leur crâne ne contient quasiment que de l'air. Tu conviendra que cela laisse peu de place à un cerveau. Alors, n'aie crainte. Si tu en recroises un autre et qu'il te fait du soucis, utilises la même technique. L'appât de l'or est plus fort que n 'importe quoi pour ses gros nigauds. Et flatte leur orgueil aussi. Cela marche toujours.»

Après ses bons conseils, le titan lui tendit la main. Elle était calleuse mais propre:
«  Allez viens, je te ramène à la maison. Il ne faut pas rester dehors en ce moment. Trop dangereux. Je sais que c'est dur. Crois moi. Le monde est tellement beau! On aurait envie de l'explorer en long, en large et en travers, hein ? Ne t'en fais pas. Ton temps viendra. Mais pour le moment, tes parents doivent être fous d'inquiétude. D'ailleurs, comment t'appelles tu jeune fille? Et quel est ta lignée ? Moi, je me nomme Épiméthée, je suis le fis de Japet et de Thémis. »

Il rajouta , pour les bonnes manières:
" Ravi de faire ta connaissance."
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Jeu 14 Jan 2016 - 21:28

Le jeune homme qu'elle avait aperçu il y a quelques secondes, dévale la pente qui les sépare à grande vitesse. Plus il se rapproche et plus la petite se rend compte de sa taille imposante. C'est un véritable géant... elle doit ressembler à une puce de 3 centimètres à côté de lui. Enfin, dans tout les cas elle n'a pas vraiment le temps de se pencher plus avant sur la question.

Dans un premier elle le regarde faire d'un air éberlué. Bien que sa méthode soit des plus... surprenantes à vrai dire, il a l'air de savoir ce qu'il fait. Alors, pour ne pas attiser plus encore la colère du dragon et, peut être, l'aider un peu dans son entreprise, le cosmos de l'enfant s'amenuise jusqu'à complètement disparaitre.
Le dragon n'aura qu'une brève seconde d'hésitation avant de déployer ses larges ailes et de filer telle une flèche portée par le vent.

Athéna en a encore la bouche grande ouverte de surprise lorsque l'étranger s'adresse à elle. Si son armure et l'espèce d'épée gigantesque qu'il porte dans le dos ne la mettent pas vraiment en confiance, ce sentiment se dissipe assez vite dès lors qu'elle aperçoit le grand sourire qu'il lui adresse.
On ne peut pas être foncièrement mauvais quand on arbore ce genre d'expression... non ? Et puis il vient quand même de la sauver. Il ne faut pas être impolie.


Je... l'ignorai. Merci beaucoup de m'avoir aidée, je me souviendrai de vos bons conseils.


Spontanément, la petite prend sa main et la serre avec grande délicatesse. Une poignée de main d'enfant, mais pas uniquement semble-t-il.
Elle allait lui répondre avec entrain lorsqu'un mot la bloque soudainement. A-t-il parlé de... lignée ? Ce terme interpelle la jeune fille qui ne l'a jamais entendu prononcer par les Olympiens. Quelle que soit son ascendance, qu'il soit enfant de Zeus ou d'une autre divinité, un Olympien reste un Olympien. Il n'y a pas de... lignée.

La suite ne fait que renforcer ce sentiment perplexe qui se transforme peu à peu en inquiétude. Thémis... Japet... Epiméthée... Jamais entendu parler. Pourtant elle connait tous les Olympiens sur le bout des doigts, même si elle est encore loin de les avoir tous rencontrés. Cela a été l'une des premières choses que Zeus lui avait appris, les noms de tous ceux qu'elle devait impérativement connaître parce qu'ils lui étaient liés de près ou de loin.

L'enfant fait un léger pas de recul. Une armure, sa taille, son épée... il sait comment s'y prendre avec un dragon... Serait-il possible que ce gentil garçon soit un... Titan ? Pas possible... Son père les lui avait dépeints de la pire des manières. Si elle en croyait ses mots, en aucun cas il ne pouvait être l'un d'eux, cela ne collait pas au profil. Et pourtant... s'il n'est ni un Olympien... ni un Titan... qu'est-il...?

Visiblement de moins en moins à l'aise, malgré le fait qu'elle tente de rester la plus calme et polie possible, la Sagesse fait un nouveau pas en arrière en lui répondant d'une voix aussi aimable que possible.


Je... euh... ça va aller, je vous remercie. Je vais rentrer toute seule.


----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Ven 15 Jan 2016 - 0:01

Epiméthée regarda avec surprise la petite déesse s'écarter de lui pas après pas. L'enfant semblait visiblement inquiète. Comme si le titan lui faisait peur. C'était bien la première fois que cela arrivait à notre colosse qui habituellement avait plutôt de bonnes relations avec les plus jeunes de sa famille.

Qu'est ce qui  arrivait à sa parente? Pourquoi ce comportement étrange ? La divinité ne comprenait pas. il observait, fort intrigué, le manège de la gamine qui refusait son aide alors qu'il venait de la sauver d'un danger potentiellement mortel.

Petit à petit, le doute naquit  dans son esprit. Cette jeune fille tenterait elle de lui cacher quelque chose ? Oui. Son instinct lui soufflait qu'il y avait anguille sous roche. Que ce type d'attitude n'était pas normal. Qu'il fallait qu'il s'en méfiât.

Puis soudain, cela fit tilt dans sa tête.

Le descendant de Gaïa se détendit d'un coup avant d'esquisser un sourire à la fillette et de lui adresser un clin d’œil complice :
« Oh ! Je suis bête. Tu ne veux pas me dire ton nom car tu as peur que j'aille en informer tes parents ? Baste! Ne t'en fais pas. Ce n'est pas mon genre. Sache que quoi qu'il arrive, je garderai le secret sur ta petite escapade et surtout ta rencontre avec le dragon. Parole d'honneur. Jamais je ne parlerai de notre rencontre à âme qui vive. »

Le fils de la justice leva la main et jura, avant de regarder de nouveau sa compagne avec douceur :
« Alors? Tu es rassurée ? »

Mais avant que la petite n'ait pu lui répondre, notre brun se figea. Ses sourcils se froncèrent. D'un mouvement brusque il fit signe à l'enfant de ne pas bouger et de se taire.

De longues secondes s’écoulèrent lentement. On n'entendait plus que le souffle du vent faisant naître l'êtrange chant des feuilles et au loin, la mer.

Tout doucement le titan finit par se pencher vers la demoiselle. Il lui chuchota dans un souffle :
« Regarde. »

Lentement l'architecte désigna du doigt une magnifique chouette qui venait de se poser sur la branche d'un chêne quelques mètres plus loin. Son plumage était splendide, avec de riches reflets fauves. L'oiseau de nuit tenait dans son bec le cadavre d'une souris. Sans doute venait-il de le chasser.

L'animal, méfiant semblait scruter le terrain de ses yeux ronds. Malheureusement, toute cette lumière l'aveuglait. Alors rapidement,la chevêche alla se mettre à l’abri dans un creux du tronc où des piaillements se mirent à retentirent.

Le titan s'en émerveilla à voix basse :
«  C'est plutôt rare de croiser ces bêtes en plein jour. Je les ai fait nocturne, pour peupler le ciel de nuit  vide de tout prédateur.  Mais elle doit avoir des petits. Tu entends leurs cris ? Ils ont faim. ils faut qu'elle les nourrisse. Cet instinct pousse parfois les mères à avoir des comportements imprévisibles. »

Il sourit à celle qu'il considérait comme sa petite cousine, visiblement ravi de partager avec elle cette leçon de chose. Notre grand enfant avait d'ailleurs ses yeux pourpres qui brillaient d'excitation :
« Tu veux qu'on aille voir ? »

Lui même semblait trépigner d'impatience à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Sam 16 Jan 2016 - 17:07

Les lèvres d'Athéna s'entrouvrent sous l'effet de la surprise. En fait... il n'a... rien compris ! En l'occurrence cela aurait pu arranger ses affaires mais en définitive pas le moins du monde.
Le jeune homme s'étant visiblement auto-investi de la mission de la ramener coûte que coûte, il va jusqu'à jurer qu'il ne dira rien à "ses parents". Elle déglutit tout en esquissant un sourire aussi convainquant que possible.

Rassurée ? Si elle est rassurée ? Ah ça pas du tout ! Si Epiméthée est vraiment un Titan, elle ne peut pas courir le risque de le laisser "la ramener". Car la ramener signifierait... la conduire chez les Titans, par voie de conséquences.  Elle est vraiment dans de beaux draps...

Un long silence s'installe entre les deux entités. L'une semblant attendre une quelconque réponse, l'autre cherchant désespérément un moyen de se sortir de cette fâcheuse situation.
Lorsqu'il lui souffle de regarder derrière elle, un frisson parcourt l'échine de la petite divinité. Ça se trouve il y a un nouveau dragon derrière elle et il a décidé de la lui laisser pour son goûter...
Face au visage souriant qu'il affiche, elle finit néanmoins par se retourner avec une beaucoup de prudence, allant même jusqu'à cesser de respirer.

Lorsqu'elle aperçoit l'animal, son regard pers s'écarquille. Quel merveilleux oiseau, pense-t-elle en fixant la Chevêche qui dodeline doucement de la tête. C'est la première fois qu'elle voit une si jolie créature.
Jetant un regard étonné vers lui, elle articule dans un murmure.


Vous avez créé cet animal ?


Se pourrait-il que ce jeune homme soit celui à qui la charge de créer toutes les espèces animales ait été dévolue ? Cela ne fait que renforcer sa conviction qu'il est bel et bien un Titan, car aucun Olympien de sa connaissance, ne possède cette tâche.

Poussée par la curiosité, mais aussi parce qu'il a quand même l'air vraiment gentil comparé à tout ce qu'elle avait entendu jusqu'alors sur les Titans, Athéna lui répond d'une voix douce en esquissant un sourire.


Oui, avec plaisir

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Sam 16 Jan 2016 - 20:30

Les yeux du titan étincellaient de fierté en voyant l'air émerveillé de l'enfant.

Visiblement l'animal lui plaisait.

Pour le fils de Japet ce type de regards remplis d'étoiles avaient toujours été la récompense de toutes les peines que pouvaient lui donner son travail ( devrais je dire son passe-temps?).

En effet, contrairement à son frère Prométhée, Épiméthée n'avait jamais voulu que ses créations soient utiles. Pour lui, il fallait que les animaux existent pour eux-même. Que toutes cette faune soit belle à admirer et qu'elle peuple le monde, jusque là tristement vide de vie autre que végétale. En bref, que les siens prennent du plaisir à observer leurs jeux et leurs évolutions ; qu'ils soient émus par ses petits êtres fragiles à la longévité si éphémère.

Mais tout le monde ne partageait pas cette façon naïve de voir les choses.

C'est pourquoi le sourire du colosse s'agrandit quand sa jeune compagne accepta de céder à sa curiosité malgré la crainte qu'il sentait encore en elle.

Doucement, il saisit la petite divinité puis la mis sur ses épaules pour qu'elle soit à la hauteur de la branche. Avec milles précautions, le descendant de Gaïa aida ensuite la fillette à grimper, lui recommandant de bien faire attention à ne pas glisser de son perchoir.

La chouette, intriguée par tout ce remue-ménage, passa sa jolie tête cuivrée hors du trou qui lui servait de logis. Elle poussa un cri sonore comme pour demander à ses deux visiteurs de faire moins de bruit.

Mais ce n'était pas un signal menaçant. L'animal ne se montrait pas agressif ; ni effrayé d'ailleurs. La peur n'ayant pas encore envahie le monde, rien ne le poussait à s'enfuir, se cacher ou agresser les deux curieux. C'est pourquoi, si l'enfant le souhaitait, le bel oiseau se laisserait aisément caressé.

Quand au titan, il surveillait tout cela avec attention jusqu'au moment où, comme prit d'une inspiration, le brun plongea son immense main dans sa sacoche dont il sortit une boule de glaise. Avec dextérité, ses doigts agiles la façonnèrent afin de lui donner la forme voulue.

Puis l'architecte concentra son cosmos dans ce morceau de terre inerte. Son œuvre étincela quelques instant avant de prendre vie.

La chouette nouvellement créée battit des ailles.

Content de lui, le titan présenta l'animal à celle qu'il considérait comme sa petite cousine en étendant son immense pogne jusqu'à sa hauteur :
« Comme tu sembles tant aimer les chouettes, voici un cadeau pour toi. Elle te plaît ? Cela te fera un souvenir de notre rencontre. »
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Sam 16 Jan 2016 - 23:35

De nombreuses légendes courent sur l'origine exacte d'Athéna. A-t-elle une mère, est-elle réellement sortie de la tête de Zeus armée de sa lance et de son bouclier... Lorsque l'humanité fut créée, au fur et à mesure, le mythe amplifia, se déforma et prit des formes aussi étonnantes qu'inattendues. Mais une chose reste cependant certaine. A l'égale d'Arès ou d'Aphrodite, Athéna eut bien une période que l'on peut qualifier d'enfance, comparable à celle de n'importe quel être qui voit le jour.

Ainsi s'émerveille-t-elle à l'image de l'enfant qu'elle est aujourd'hui. Ses prunelles d'émeraude brillent de mille feux alors que le Titan la porte sur son épaule comme si ne pesait pas plus lourd que le petit oiseau qu'elle était en train d'admirer.
Le spectacle qui se dessine sous ses yeux possède tout d'un enchantement. Jusqu'à présent elle n'avait rien vu de pareil. Certes l'Olympe est un endroit particulièrement sublime, les domaines divins rivalisant de beauté et de majesté les uns après les autres, mais c'était... différent.

Timidement, l'enfant ose avancer un peu la main vers la chouette qui lisse ses plumes avec attention. Très doucement ses doigts se posent sur le plumage soyeux. L'animal redresse la tête, fixant Athéna en hochant la tête avant de reprendre sa toilette. Absolument ravie, Athéna laisse courir la pulpe de ses doigts tout doucement sur la tête de la petite chouette.

Sa main reste en suspend quelques instants dans les airs alors que son regard descend vers la paume du Titan qui est en train de modeler quelque chose. Ses paupières se plissent légèrement alors qu'elle fixe avec attention les mouvements d'Épiméthée. Un sourire d'émerveillement pare son visage lorsqu'elle aperçoit la créature qui se tient désormais dans la paume du géant.

Avec précaution, elle récupère le petit oiseau dans ses mains. Il se passa alors quelque chose d'étrange. Les grands yeux sombres de la chouette et ceux d'Athéna semblent s'hypnotiser mutuellement. La scène dure de longues secondes sans qu'aucune des deux ne bouge d'un cil. Puis, finalement, l'oiseau se met à battre des ailes pour s'élever et se poser sur l'épaule de la jeune fille. Affectueusement, comme si elles étaient déjà unies pour les millénaires à venir, elle frotte sa tête duveteuse contre la joue d'Athéna qui éclate de rire.

Bien plus tard, alors que les livres remplaceront les plaques de granite et que les humains comprendront enfin l'existence du divin, ce petit animal sera considéré comme l'un des attributs de la Sagesse grecque. Mais personne... en dehors de deux êtres, ne saura exactement d'où elle est issue.

L'éclat de rire de la petite déesse meurt dans sa gorge alors qu'une expression contrit métamorphose tristement son visage. Tapotant sur l'épaule du Titan, elle lui demande de la reposer par terre d'une petite voix presque timide.
Une fois que ses pieds foulent de nouveau la terre ferme, Athéna fait quelques pas de recul, la petite chouette toujours juchée sur son épaule. Un pâle sourire se dessine sur son visage alors qu'elle lui adresse quelques mots d'une voix très douce.


Vous êtes vraiment gentil...


Elle commence à culpabiliser. Il est si bienveillant à son égard... il ne peut pas être méchant, même s'il est vraiment un Titan. Alors elle décide de lui dire toute la vérité.
Elle baisse la tête, ses longs cheveux couvrant une partie de son visage.


Je... je m'appelle Athéna... Je suis la fille de Zeus.


Elle conserve le silence quelques secondes à la suite de cette déclaration. S'il est un Titan... va-t-il la tuer ? Non, elle ne peut pas y croire, ce n'est pas ce genre de personne là. Il est trop gentil, trop bienveillant, trop aimable... Elle ne peut l'imaginer en tueur sanguinaire.

Dans un mouvement un peu fébrile, l'appréhension gagnant tout de même son coeur au gré des secondes qui défilent, Athéna récupère la petite chouette qui trône sur son épaule et avait déjà entrepris de lisser son tout nouveau plumage. La posant délicatement dans la paume de ses mains en creux, elle tend ses bras vers Épiméthée en murmurant d'une voix faible.


Vous voulez la récupérer...?


A ces mots, la petite chouette dodeline de la tête en fixant tantôt son créateur, tantôt la petite fille, comme si elle était prise entre deux feux et ne savait ce qu'elle était censée faire.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Dim 17 Jan 2016 - 15:54

Le regard du colosse se durcit en entendant la révélation de l'identitée de sa jeune compagne.

La nouvelle était plutôt dure à digérer.
Il avait devant lui une olympienne. Qui plus est la fille de Zeus le renégat.

Epiméthée savait ce qu'il avait à faire. Il connaissait son devoir. Les directives avaient été claires. Aucuns descendants de Cronos ne devaient échapper à la colére des titans. Ne pas obéir à cet ordre pourrait mettre en jeux l'avenir de sa famille toute entière et même celui de la terre qu'il chérissait tant.

Du moins selon la prophétie que lui avait énoncé son père.

Malheureusement, c'est cet élément qui chiffonnait le fils de Thémis.

Lui qui avait été élevé par la justice elle-même, jugeait en son âme et conscience qu'il n'était pas juste de condamner quelqu'un pour un acte non encore exécuté. Or Athéna n'avait commis aucune faute. Alors pourquoi faire disparaître cette enfant innocente ? Pourquoi laisser peser sur ses frêles épaules le châtiment qui ne devrait être appliqué qu'à son géniteur ?

Durant quelques instants la divinité détailla la déesse à la recherche d'une réponse.

Rien ne lui disait quel était le bon choix. Devait il suivre la voix de la raison ou celle de son instinct ?

L'architecte de la vie resta ainsi silencieux. Indécis. Puis il fit un pas vers la fillette.

Décidément, il n'aimait pas ce qu'il allait faire. Cela lui donnait déjà mauvaise conscience. Mais il n'avait pas le choix.

D'un coup, Épiméthée abattit son bras vers l'enfant et sa main se pausa doucement sur le sommet de sa tête qu'il caressa avant de sourire tristement :
« Garde cet oiseau, Athéna. Il est à toi. Je ne vois pas pourquoi je reprendrai mon cadeau. D'autant que cet animal t'as déjà adopté. Je lui briserait le cœur si je t'en séparai. »

Il recula de quelques pas avant d'ajouter, plus solennel :
« Tu ne dois pas rester ici. Je ne te causerai aucun mal, mais je ne peux te garantir que les autres feront de même. Ton père et ses frères ont commis une grave faute en défiant  notre roi. Cela a mis les divinités archaïques très en colère. Elles ne laisseront pas passer un tel affront. Même si tu es une enfant, nul ne fera preuve de pitié envers toi car tu représentes une menace, tu comprends? »

Le colosse ajouta avec un peu plus de délicatesse:
«Mais moi, je ne suis pas de cet avis. Que tu sois une olympienne ou pas , je ne peux te haïr car tu ne m'as fait aucun mal et tu n'as pas tenter de t'en prendre à ma création. Au contraire, tu sembles l’apprécier, n'est-ce pas? Alors comment pourrai-je te considérer comme un ennemi?»


Épiméthée hésita. Quelque part, en tenant ce genre de raisonnement, il avait l'impression de trahir sa famille. Pourtant, la divinité savait que son choix était juste. Ce n'était peut être pas le bon, d'un point de vue pragmatique, il y avait sans doute là une erreur tactique, mais au moins il n'aurait pas sur la conscience le fait d'avoir envoyer une innocente entre les griffes du tartare.

De toute façon, quelque soit l'impacte de sa décision, le fils de Japet  comptait bien en assumer les conséquences quand il proposa avec toute sa candeur:

«C'est pourquoi je ne te laisserai pas retrouver seule le chemin  dans ce dédale. Ce serait comme t'envoyer vers une mort certaine. Alors, viens. Suis moi. Je vais te frayer un chemin jusqu'aux avants postes de ton père.  »

Le malheureux ne connaissait pas l'enchainement funeste  qui découlerait de cet acte de charité.
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Lun 18 Jan 2016 - 22:02

Sans s'en rendre vraiment compte, Athéna recule d'un pas. Mouvement parfaitement futile quant l'on sait qu'il suffirait qu'il fasse un pas pour annihiler les quatre ou cinq qu'elle s'était évertuée à mettre entre eux. Mais le regard qu'il pose alors sur elle, et la contraction visible de sa mâchoire ont tôt fait de tétaniser l'enfant. Finalement elle aurait préféré se retrouver en face du dragon...

Un silence inquiétant et d'une extrême lourdeur s'installe entre les deux entités. Un mutisme que la fille de Zeus n'ose briser sous aucun prétexte, surtout parce qu'elle ne voit pas ce qu'elle pourrait dire d'assez judicieux pour améliorer sa périlleuse situation actuelle.

Il fait un pas vers elle. Athéna sent un frisson parcourir son échine. Elle ne trouve même pas la volonté de faire briller son cosmos tant elle estime ce combat perdu d'avance. Elle ne fait pas le poids, elle le sait bien. Alors, lorsque sa main s'élève dans les airs, les paupières d'Athéna se ferment brusquement, attendant le coup final.
Un coup qui ne viendra pas, du moins pas comme elle l'imaginait.

Ses grands yeux pers se rouvrent vivement alors qu'elle dévisage le Titan avec beaucoup d'étonnement.
La première sentence s'abat : il l'autorise à garder l'oiseau. Cela pourrait-il vouloir dire... qu'il n'a pas l'intention de la tuer ? Pourquoi lui permettrait-il de garder la petite chouette si c'était pour l'achever la seconde suivante ? A moins qu'il ne soit particulièrement tordu, mais elle en doute vraiment...

Aux mots du Titan, la créature bat furieusement des ailes en piaillant de joie. Escaladant le bras de l'enfant dans un mouvement n'étant pas sans rappeler le déplacement d'un crabe (peut être cet instant servira-t-il au Titan lorsqu'il créera cette espèce !), la petite chouette frotte sa tête duveteuse contre la joue d'Athéna, visiblement soulagée que personne ne lui ait imposé de faire un choix.


Non je ne comprends pas. Pourquoi devons-nous nous faire la guerre ? C'est stupide. Nous sommes parents après tout. Donc non, je ne comprends pas.


Les mots qu'il lui adresse par la suite matérialisent un joli sourire sur son visage. Elle en était sûre. Au fond d'elle-même, depuis le départ, elle était persuadée qu'il était gentil, qu'il ne pouvait pas être comme les Titans sanguinaires que Zeus lui avait décrits. Alors se hasarde-t-elle, avec conviction à cette instant, à lui faire une promesse. Si elle avait su...


Oui je les aime. Ce que vous faites est merveilleux. Je ne serai jamais votre ennemie, je le jure ! Et je vous promets que je ne ferai jamais rien contre les Titans quand je serai grande !


Comment aurait-elle pu savoir... Comment aurait-elle pu imaginer au pied de quel mur elle se retrouverait dans quelques années... Comment... aurait-elle pu savoir qu'il ferait partie du lot... Elle ne le pouvait pas, tout simplement.


Vous... vous êtes sûr ? Dans ce cas d'accord ! C'est gentil. Mais vous me laisserez loin. Il suffit que je fasse briller mon aura pour que mon frère accoure... et il la repère de très loin, croyez moi.


A cette époque, Athéna et Arès étaient pour ainsi dire inséparables. Ils s'entendaient à merveille. Et si, finalement, leur amour est resté intacte, de sérieuses divergences de point de vue les opposent bien souvent désormais.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Epiméthée
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Ken le survivant - running gag - punching ball favori du tartare - moussaka man - architecte et décorateur d’intérieur - donneur d'organe
Messages : 1325


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
92/280  (92/280)

MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   Mar 19 Jan 2016 - 13:19

Le titan sourit à la promesse de l’Olympienne.

Cette déclaration solennelle venait de faire fondre comme neige au soleil ses doutes et ses remords. Car après tout, un Dieu ne pouvait se montrer parjure. Cela ne s’était jamais vu et ne se verrait jamais. Du moins dans l’optique de l’architecte de la vie.

Cette conception simpliste était ingénue pour ne pas dire terriblement laxiste. On pourrait considérer que le jeune titan mérita ce qui advint de lui par la suite. Qu'il faisait montre d'une trop grande crédulité, frisant la stupidité.
C'est vrai.
Mais avant de lui jeter la pierre, n'oublions pas que cet enfant de l'âge d'or du monde avait grandi dans un environnement privilégié sans guerre ni soucis.  Personne ne l'avait jamais trahi. Son jeune âge lui épargnait de connaître les affres de la lutte de ses aïeuls contre le Conseil des Neuf Primordiaux Originaux.

C'est pourquoi, selon sa conception, liée par un tel serment, la fille de Zeus ne pourrait nullement créer de trouble contre sa famille. De toute façon, cette petite était déjà de sa parenté en tant que descendante de son oncle Cronos. Donc tout allait bien.

D’autant, qu’au fond de son âme, le naïf colosse espérait que les troubles actuels cesseraient rapidement pour que le cycle de la vie reprenne son rythme tranquille et serein. Cette dissension ne serait qu’une passade. Cela ne pouvait en être autrement entre les immortels.

Oui. Epiméthée était maintenant persuadé qu’il avait fait le bon choix en épargnant sa petite cousine.
De nouveau détendu et souriant, il ouvrit la marche à sa jeune compagne, l’écoutant parler de son frère :
« Vous... vous êtes sûr ? Dans ce cas d'accord ! C'est gentil. Mais vous me laisserez loin. Il suffit que je fasse briller mon aura pour que mon frère accoure... et il la repère de très loin, croyez moi.»

Le fils de Japet hocha du chef, comprenant parfaitement où Athéna voulait en venir :
« Oh oui ! Je sais ce que c’est… j’ai moi-même deux petits frères sur qui je veille. S’il leur arrivait de se perdre, je les retrouverai où qu’ils soient sur cette terre ou ailleurs. »

Cette petite phrase lui fit penser à Prométhée et à son projet.
Epiméthée était épaté par l’intelligence et la prévoyance de son cadet.
Ce dernier semblait comprendre tout si vite.

En l’espace de quelques millénaires, il avait su créer une espèce totalement nouvelle et bien différente de toutes celles inventées par son ainé : les humains.
Sur le papier, le brun avait trouvé que ses hominidés ne ressemblaient à rien. Pas de poil pour les protéger du froid (ou alors un tout petit peu), pas de griffes, de croc, aucune habilité particulière. Ces primates étaient quelque part les parents pauvres du règne animal.

Mais quand il les avait vu agir… le colosse n’avait pu que ressentir une certaine tendresse pour ces curieux personnages qui singeaient le comportement des dieux et les vénérés. Bon, de façon parfois tribale, mais cela contentait largement le fils ainé de Japet.
C’est pourquoi, Epiméthée était très fier du travail de son petit frère, qui avait d’ailleurs reçu l’aval de l’ensemble des titans et les félicitations de Cronos. Même Gaïa, semblait valider cette œuvre car elle offrait au mortels la joie de ses fruits sans même qu’ils n’aient besoin de travailler.

Quoi que le faiseur de vie n’était pas tout à fait sûr qu’on puisse vraiment les qualifier de mortels. Car, contrairement aux animaux, les humains ne vieillissaient pas. Ils ne mourraient pas non plus pour rejoindre le cycle éternel de la création. Ils s’endormaient juste un beau jour pour rêver sans jamais se relever.
Et comme tout le monde sait… n’est pas mort celui qui a jamais dort.

Epiméthée songeait à tous cela en avançant.

Soudain, l’idée lui traversa l’esprit que Athéna serait elle aussi émerveillée par un tel prodige. Sans peser le pour et le contre, sans même imaginer que ce serait une erreur, le titan se retourna vers elle, un sourire étincelant sur les lèvres :

« Athéna. Je viens d’avoir une idée. Traverser en ligne droite ce territoire pour rejoindre le mont Olympe ne serait pas prudent. Nous risquerions de recroiser des dragons, mais surtout d’avoir le malheur de tomber nez à nez avec des chimères. Je ne peux pas berner aisément mes cousines qui sont bien plus malignes que leurs frères. C’est pourquoi, je te propose un détour… Qui en prime me permettra de te faire faire une agréable découverte. Qu’en dis-tu ?  Es-tu d’accord ? »

Pauvre Épiméthée , il n’y avait décidément pas plus candide que lui. Il était tellement sincère, tellement confiant...

Mais ce qui se passa ensuite se perd dans la brume des souvenirs et les méandres du temps. Il sera retenu qu'Athéna retrouva le chemin de l'Olympe et la protection des siens et jamais aucun des deux protagonistes ne révéla leur rencontre et leur promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[flashback] Hunting high and low [P.V Ahina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-