Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Background des Berserkers [Arès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Staff Power
Dieu tout puissant du forum
avatar
Messages : 271


Caractéristiques
Vie Vie:
100000000000/100000000000  (100000000000/100000000000)
Cosmos Cosmos:
100000000000/100000000000  (100000000000/100000000000)
Armure Armure:
100000000000/100000000000  (100000000000/100000000000)

MessageSujet: Background des Berserkers [Arès]    Lun 4 Jan 2016 - 19:57



BACKGROUND DES BERSERKERS [CAMP D'ARÈS]




Hiérarchie du Royaume d'Arès

Arès
Dieu de la guerre, de la destruction et du chaos.

Deimos & Phobos
Dieu de la terreur & dieu de la peur, tous deux fils d'Arès.

Harmonie
Déesse de l'ordre, de la symétrie et fille d'Arès.

Prêtre d'Arès

4 Cardinaux
Les plus puissants guerriers d'Arès qui sont respectivement à la tête de leur régiment (Flamme, Feu, Terreur, Calamité).

4 Maîtres d'Arme
Ce sont des guerriers d'élites, relais entre les Cardinaux et simple Berserkers.

16 Berserkers
La principale force d'infanterie de l'armée d'Arès. Ces guerriers sont redoutables et capable de rivaliser sans problèmes avec des Chevaliers d'argent !




Arès dieu de la guerre, de la brutalité et de la destruction


Arès est le dieu de la guerre, de la brutalité et de la destruction. Fils de Zeus et d'Héra, il est l'un des douze dieux olympiens principaux. Il est le père des divinités mineures que sont Deimos, Phobos et Harmonie. Il s'agit d'un dieu guerrier, sanguinaire mais aussi rusé. Sa vaillance au combat n'a d'égal que son sens de la perfidie et des stratégies militaires. L'olympien est probablement la divinité qui eut un pied dans la plupart des guerres humaines aux temps mythologiques. Parfois du côté des vainqueurs mais plus souvent des vaincus. Lors de ses oppositions face à l'autre déesse de la guerre, Athéna, l’olympien finit par perdre patience. Las de ses défaites, Arès chercha un moyen d'obtenir la supériorité sur son homologue de Guerre. Il finit par le trouver en observant de loin la première Guerre Sainte opposant Athéna à Poséidon. Le divin guerrier décida de ne plus avoir à soutenir tel ou tel peuple mais qu'il devait se forger sa propre armée de guerriers à son service, tout comme Poséidon et Athéna possédaient la leur ! Pourquoi lui, le dieu guerrier ne pourrait-il pas en faire autant ?





Un quartier général et un équipement


Habile stratège, Arès se servit de sa relation avec Aphrodite, et de celle-ci par la même occasion, afin de manipuler Héphaïstos. Le forgeron divin fabriqua dans ses forges plusieurs dizaines d'armures afin d'équiper la future armée du Seigneur de la destruction ! La machine était en marche et rien ne pourrait bientôt l'arrêter ! Pour poser les fondations de sa future apogée, le dieu de la guerre marcha sur Sparte et y érigea son Royaume grâce à sa seule puissance, dominant et soumettant ainsi une ville de vaillant guerrier à la seule force de son cosmos.





La plus redoutable des armées


Arès parcouru le monde à la recherche des plus brillants guerriers. Qu'ils se distinguaient par leur sens de l'honneur, leur discipline, leur ruse, leur roublardise, leur force ou leur vitesse, chacun d'entre eux était exceptionnel et aurait fait le bonheur de n'importe quelle armée sur un champ de bataille. Tous avaient une raison de se battre et seul Arès était en mesure de répondre à leurs besoins. Que ce soit le pillage, la gloire, le besoin de camaraderie, un sens à la vie, des richesses, des combats, du sang, des femmes, le dieu de la guerre était en mesure d'offrir tout cela à ses vaillants combattants tant qu'ils lui manifestaient une dévotion sans faille. Il réunit ses soldats dans son royaume et leur offrit à chacun une protection. Les quatre guerriers les plus puissants devinrent les Cardinaux et prirent chacun la tête d'un régiment. Ils étaient aux nombres de quatre : la calamité, les flammes, le feu et la terreur. Arès avait enfin sa gigantesque armée ! Les Berserkers étaient nés !





This is war


Arès laissa ses Berserkers déferler sur le monde ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention d'Athéna qui envoya ses Saints combattre la menace. S'ils étaient parvenus à vaincre Poséidon, les Saints ne firent pas le poids face à la terrible armée du dieu de la guerre, pour une raison toute simple : les Berserkers ne se retenaient pas pour faire usage de leurs armes alors que les Saints n'en possédaient (pour la plupart) aucune. Athéna prit alors la décision de laisser le Chevalier d'Or de la Balance utiliser les siennes. Arborant ses 12 terribles armes, les Berserkers furent repousser et vaincus.
Avec l'aide des Guerriers divins et des Marinas, une grande partie des âmes des Berserkers vaincus fut scellée dans le Royaume sous-marin, à Asgard et au Sanctuaire. Arès se réfugia en enfer en compagnie de ses dernières troupes qui se battirent contre les Saints pour permettre à leur maître de rejoindre Hadès, dont le dieu de la guerre était proche. Leurs âmes furent scellées en enfer et Arès ne pût jamais rejoindre le sombre monarque. Le dieu de la destruction fut vaincu et la Guerre Sainte s'acheva par une cruelle défaite !





Un plan machiavélique


L'âme d'Arès erra au Tartare pendant des siècles. Elle parvint finalement à s'en extraire en dupant le maître des lieux. Revenant dans le monde des vivants, l'âme divine attendit encore quelques centaines d'années avant de trouver le réceptacle parfait : un guerrier au potentiel cosmique élevé. Investissant son corps, le dieu de la Guerre conçu un plan infaillible pour retrouver sa puissante armée. Il s'empara des corps divins de quatre divinités : Odin, Hadès, Athéna et Poséidon.
Arès menaça plusieurs chevaliers de détruire leurs corps s'ils ne se joignaient pas à lui. Deux Saints, un Guerrier Divin, un Spectre, un Chevalier noir fidèle à Hadès, un Marina. Un Titan les rejoint pour son "simple plaisir". Ensemble et soutenus par le cosmos d'Arès, les Chevaliers de l'Apocalypse se lancèrent d'abord à l'assaut d'Asgard, puis du Royaume sous-marin. Ce fut ensuite le tour des Enfers et finalement celui du Sanctuaire. A chaque fois, ils parvinrent à briser les sceaux qui emprisonnaient les âmes des Berserkers dans une autre dimension.





Un jugement et une vendetta


Arès a été jugé pour ses actes par le tribunal de l'Olympe. La sentence lui intimait de s'excuser pour ses actes et de se tenir tranquille. Tiendra t-il parole une fois que le plus gros de son armée aura regagné son Royaume ? Pour l'instant, seulement une poignée de ses Berserkers ont fait leur retour mais l'heure du renouveau approche et le dieu de la guerre n'est jamais à l'arrêt lorsqu'il s'agit de manigancer !
Et comme pour assoir une bonne fois pour toutes sa réputation, Arès et ses fils se sont mis en devoir de défaire le Sanctuaire Sous-marin dépossédé de sa divinité. L'effet escompté fut le bon... car l'armée d'Arès acheva de disséminer les quelques Marinas qu'il restait encore sur le monde, abolissant la gouvernance de ce royaume sur les eaux du monde et réduisant Poséidon à l'état de légende.


Pour en savoir plus sur les événements qui ont agité la vie du Royaume d'Arès dans notre histoire : Chronologie

Len Kagamine sur Never-utopia


Revenir en haut Aller en bas
 

Background des Berserkers [Arès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nemeth - prêtresse des berserkers d'Arès
» Berserkers d'Arès
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» Site : La gloire des Berserkers
» "Background"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace Informations :: Premiers Pas :: Histoire du Forum-