Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Mar 15 Déc 2015 - 14:58




-> Palais d'Hadès

C'est d'une voix assurée et sans la moindre faille qu'elle lui avait assurée qu'elle trouverait une solution. Son regard était droit, ne souffrait d'aucun soubresaut. Pourtant... de solution elle n'en a pas la moindre, pas même une esquisse ou ne serait-ce qu'une infime piste.


A bien y réfléchir, il y a peu de choses qu'elle n'ait pas déjà tenté. A vrai dire... elle ne voit même plus quelle méthode, quel maléfice, quel sort elle aurait bien pu ne pas réaliser pour couper court à toute cette mascarade.
Effacer sa mémoire, sceller son âme, priver son coeur de la capacité d'aimer. Que pourrait-elle bien faire de plus... qui n'eut pas déjà été fait.



Quoi qu'il en soit, je vais devoir trouver un moyen.


Ces mots sont esquissés pour elle-même, presque murmurés, alors qu'elle prend place sur une large roche couverte de mousse. Jamir. Terre de légendes, lieux magiques, au mystères hors de portée de bien des gens, de bien des entités quelles qu'elles soient.


Les iris brillants de la déesse fixent l'horizon d'un air morne. Lasse de réfléchir, épuisée de devoir perpétuellement trouver une solution à un problème qui est le même depuis des décennies. Détruire Alessio ? Cela ne changerait rien de ce qui est. Présentement, son problème principal n'est plus le Juge du Griffon, mais quelque chose de bien plus complexe, de bien plus difficile à détruire : un sort divin.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Ven 18 Déc 2015 - 9:51

L’obscurité et la nuit. Elles font chavirer le cœur des hommes si facilement, si aisément. Le crépuscule peut envahir les cœurs les plus purs comme les plus froids. Et il prend même les divins à son piège. La nuit est déjà là depuis quelques heures mais depuis des décennies dans le cœur de celle qui trône aux côtés d’Hadès. Est-elle perdue ? Peut-elle vraiment l’être ? Une déesse peut-elle se sentir prisonnière du destin de la sorte ? Car ce soir, la grande Perséphone se rend compte qu’elle a encore un cœur pour souffrir de ne pouvoir agir, en dépit des pouvoirs qui sont les siens.

Est-elle seule dans la tour ? Peut-elle entendre ou ressentir l’ombre qui s’approche d’elle ? Ce qui a conduit la reine des ténèbres à Jamir est sans doute un hasard, mais qui fait bien les choses dans le cas présent. Car ce lieu mythique dédié à la Terre ne pouvait pas être plus à propos.

L’ombre n’est pas qu’un souffle, elle se fait silhouette précise et avance vers celle qui, perdue dans ses pensées aura tout d’abord ressenti quelque sentiment nostalgique, impressions qui se seront vite confirmées jusqu’à la faire se retourner, par curiosité. Incapable de masquer son trouble, la déesse pourra reconnaître aisément celle qui s’est approchée d’elle : sa mère.

Un regard, le temps qu’elle réalise qu’il s’agit bien d’elle et voilà que le silence est brisé.

- Mon enfant… Est-il nécessaire de venir dans une retraite si lointaine pour cacher le trouble qui est le tien ? Et Je ne saurais être mère si je ne pouvais pas le ressentir…


Sa voix était si douce, si calme, étrangement calme. Peut-être était-il temps que certaines choses soient extirpées comme on aspire le poison d’une plaie ? Elle avance jusqu’à être au plus près de sa fille, puis vient poser sa main sur sa joue. De la compassion ? Sans nul doute.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Sam 19 Déc 2015 - 14:45





La réflexion demande souvent que l'on s'y consacre. Mais dès lors que la situation devient d'une rare complexité, le temps qui lui est alloué tend vers l'infini.
Au sommet de cette tour semblant abandonnée depuis fort longtemps, à croire que les Saints de sa soeur n'y voient plus aucun intérêt, à moins que plus aucun membre du peuple de Jamir n'ait survécu, Perséphone fixe l'horizon d'un air morne.


Elle a beau retourner la situation dans tous les sens possibles, la désincarnation de sa soeur l'Amour rend le problème d'autant plus complexe à éliminer.
Comment faire sans elle... Quelle issue trouver quand la solution n'est pour l'heure plus de ce monde...



Mère...


Délicatement, la divinité se tourne vers l'ombre qui s'avance sur le petit parvis de la tour de Jamir.
Quelques secondes de silence ponctuent les premiers mots de la Mère nourricière. Est-elle vraiment ici pour cacher son trouble ? En définitive pas réellement...
Son regard brillant dévisage longuement Déméter alors que la paume de sa main se pose sur son visage. Doucement, la main de Perséphone s'élève pour se poser sur celle de sa mère.


Cela fait un peu plus d'une dizaine d'années qu'elles ne se sont pas revues. Depuis cet étrange jour où Perséphone demanda à sa mère d'effacer toute trace d'Alessio de son esprit et le fiasco qui suivi de près cette supplique.



Vos perceptions resteront à jamais sans égales... maman.


Iest fort rare que la reine des Enfers n'appelle Déméter ainsi. Cela arrive parfois lorsqu'elles sont seules, mais même en ces occasions, ce fait reste assez ponctuel que pour être souligné.
Esquissant un bref sourire, l'esprit de Perséphone est partagé entre la joie de retrouver sa mère, qu'elle a toujours beaucoup aimée, et la perplexité de sa présence. La divinité ne doit pas oublier un point très important dans cette équation. Déméter a toujours cru que sa fille était l'otage obligée d'Hadès et non une amoureuse dévouée. Elle a soigneusement entretenu le mythe auquel croient les humains, mais surtout bon nombre de divinités, car cela était dans son intérêt. Et si elle soupçonne depuis un moment que Zeus n'y croit plus depuis bien longtemps, malgré les apparences dont il se pare, il est probable que Déméter considère toujours Hadès comme un vil kidnapper. C'est d'ailleurs grâce à cette vision de la situation, que Perséphone avait réussi à la convaincre d'effacer Alessio de sa mémoire, prétextant que si Hadès le découvrait, cela sonnerait le glas de son existence paisible. Déméter, ayant craint pour son enfant, n'avait pu que lui accorder cette faveur.


Avec le recul, il arrivait souvent qu'un sentiment de culpabilité enserre le coeur de la Reine des Enfers. Mentir n'avait jamais été un problème, loin de là, elle était plutôt experte en la matière. Mais mentir à Déméter... si l'exercice était souvent réalisé sans le moindre accroc, était une réelle souffrance. Pour autant était-il bien trop tard pour lui avouer la vérité. Le mensonge perdurait depuis des milliers d'années, il était trop tard pour y mettre fin.



Ne vous inquiétez cependant pas outre mesure, maman. Il ne s'agit que d'un petit problème qui trouvera tôt ou tard sa solution, je présume...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Jeu 31 Déc 2015 - 0:14

Le silence est presque assourdissant. Là, dans la tour de Jamir, jamais ambiance plus froide n’a été vue, ressentie, depuis des éons. Car les divinités sont là, emplissant le vide de leurs présences, et quelles présences ! En même temps, comment la fille pourrait-elle abuser la mère, celle qui a tout écouté il fut un temps, pansé les blessures, trouvé une solution aux maux les plus imprescriptibles. L’avoir donné comme épouse au Roi des Enfers était déjà quelque chose d’éprouvant mais puisque Zeus le demandait… Et quoi d’autre si ce n’est l’avoir bercé autant que possible avant que les ombres ne la contraignent à les rejoindre. Mais aujourd’hui il y a bien pire que tout cela. Aujourd’hui il y a pire, sinon elle ne se trouverait pas ici, seule et désemparée.

L’angoisse et la peur sont omniprésentes, elles suintent même par les faïences et la maçonnerie de la construction dans laquelle mère et fille se trouvent. Cette tour qui avait toujours été un bastion dédié à la sagesse est à présent envahie par de bien sombres énergies comme quoi les temps changent toujours.  

Demeter n’est pas dupe, elle a parfaitement vu, ressenti et écouté la voix de son enfant ; si faible et si affectée par ce qui la touche. D’une main voilà elle fait pousser quelques racines grimpantes qui se cherchent immédiatement un chemin vers l’extérieur en écartant quelques briques.  Voilà donc un peu plus de lumière dans un lieu qui paraissait bien sombre.

- Je ne crois pas un mot de ce que tu avances.


Elle laisse glisser son autre main le long de la joue de sa fille. Sans doute voulait-elle voir son regard, la couleur de son regard alors qu’elle lui disait qu’il n’y avait qu’un petit problème. Sans doute était-il impossible d’user de mensonge aussi maladroit en pareil instant.

- Penses-tu pouvoir te cacher longtemps avant que tous ne partent à ta recherche ?

Démeter pouvait être le symbole de la mère nourricière, absolue, elle n’en demeurait pas moins froide sous certains aspects, très terre à terre. Et cette phrase lancée comme une provocation n’avait pour but que de faire réagir Perséphone… avant qu’elle ne rajoute encore une chose tout en s’éloignant d’elle.

- Ma fille… Le temps est souvent trop lent pour ceux qui attendent, il est aussi trop rapide pour ceux qui le craignent. Parfois il peut paraître long pour ceux qui pleurent et très court pour ceux qui se réjouissent. Ainsi donc, que vas-tu faire de ton éternité ?

Demeter venait de se retourner sur cette dernière phrase, fixant intensément sa fille par la même occasion. Elle était divine et voir autant de souffrance en son enfant lui laissait transparaitre une faiblesse que d’autres ne tarderaient pas à découvrir, surtout dans les lieux les plus reculés et les plus sombres du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Jeu 31 Déc 2015 - 12:27





Qu'avait-elle imaginé ? Que la Mère resterait sourde aux troubles de son propre enfant ? Qu'elle se contenterait de la fixer de loin, de la considérer seule et perdue face au poids qui pèse si lourdement sur ses épaules ? Avait-elle cru que Déméter, sage parmi les sages, grande et bienveillante Mère Nourricière, serait capable de la laisser à son sort ?
En vérité, Perséphone ne s'était rien imaginé, n'avait pensé à aucune de ces possibilités. Elle se sentait seule, parfaitement et horriblement seule. Plus seule qu'elle ne l'avait jamais été dans toute son existence. Elle en était arrivée à la déduction simple et sinistre que personne n'était en mesure de l'aider à l'heure actuelle. Si ce n'est sa soeur... une soeur qui s'était volatilisée comme neige au soleil.


Ses prunelles violines dévisagent sa Mère avec attention. Un sourire aimable mais contrit se dessine sur ses lèvres. Sa présence lui fait du bien et la réconforte, même si à cette seconde, cela ne se voit pas réellement. Au moins lui reste-t-il quelqu'un qui s'inquiète pour elle en ce monde.



Personne ne partira à ma recherche maman... La mission qui m'a été confiée est un ordre de Hadès lui-même. Ainsi... ne serai-je pas la bienvenue en Enfers tant que je n'aurai pas trouvé de solution à mon problème.


Devrait-elle être honnête et prononcer clairement le trouble qui est le sien ? Devrait-elle dévoiler à Déméter quel mal la frappe ? Un mal qu'elle a volontairement cherché, qu'elle a délibérément provoqué... et qui lui coûte très cher aujourd'hui.
Son regard dérive vers la végétation créée par le pouvoir de la Mère. Une lueur de tristesse filtre brièvement au travers de ses prunelles sombres. Autrefois... il y a de cela si longtemps qu'elle a l'impression que ce passé appartient à une autre, elles parcouraient la terre ensemble. Elles oeuvraient aux saisons, le printemps étant dévolu à Perséphone depuis la création du monde.



Que ce soit vous qui posiez cette question... Vous en connaissez pourtant parfaitement la réponse. Mon éternité est aux côtés de Hadès. Je suis son épouse devant Zeus et vous... Vous ne pouvez avoir oublié cela. Mon rôle est de le soutenir dans sa tâche de Monarque du Royaume des morts, cela.... pour le restant de mes jours.


Un léger soupir s'extirpe de sa poitrine alors qu'elle fait quelques pas, tournant le dos à sa mère alors que son regard se perd quelques instants sur le vaste monde qu'elles surplombent. Après tout... pourquoi pas. Cela ne changera sans doute rien. Cependant... sa situation actuelle est telle, que tous les conseils seront bons à entendre. Et peut être Déméter aura-t-elle une idée... sait-on jamais.



J'étais lasse maman... si fatiguée. Moralement épuisée. Je ne souhaitais qu'une seule chose, trouver un peu de paix en cet étrange monde auquel je ne peux échapper. Alors... j'ai demandé à Aphrodite de me priver de ma capacité à aimer.


Tournant toujours le dos à sa mère, Perséphone fait une courte pause dans son récit. Comment va réagir la Mère nourricière ? Sans doute va-t-elle estimer que la demande de sa fille à sa soeur était parfaitement stupide. Ce en quoi elle n'aura pas tout à fait tort. Cependant... à cet instant, lorsqu'elle formula cette si étrange requête à sa grande soeur, Perséphone ne voyait plus d'autres solutions à ses maux. Finalement, c'était un acte que l'on pourrait sans doute qualifier de désespéré.



Elle n'a évidemment pas accepté tout de suite. Mais a cependant fini par accéder à ma requête. Aujourd'hui je ne suis plus capable d'aimer qui que ce soit. Mais cela a changé beaucoup de choses en moi et Hadès s'en est rendu compte. Cela l'a plongé dans une très grande colère, vous pouvez l'imaginer... Ainsi voilà ma mission, maman... annuler le sort d'Aphrodite et retrouver mes sentiments, quels qu'ils soient. Malheureusement, ma chère soeur a choisi ce moment pour se désincarner. La solution à mon problème s'est volatilisée comme par magie... Il faut reconnaître que c'est l'une de ses spécialités.


Dans un mouvement léger, Perséphone fait volte face. Sa peau est aussi pâle que le serait celle d'un enfant de la terre atteint d'une maladie incurable. Car l'histoire, déjà fort compliquée au demeurant, ne s'arrête malheureusement pas ici.



Trouver un moyen d'annuler le sort est déjà fort complexe. Mais il y a également un autre problème... Vous souvenez-vous, maman, lorsque je suis venue vous trouver il y a de cela plus d'une dizaine d'années, pour vous demander d'effacer quelqu'un de mon esprit.


Une question qui n'en est pas une, car Perséphone sait que sa mère s'en souviendra parfaitement. Ainsi n'attend-elle pas une quelconque réponse pour poursuivre.



Cela a opéré quelques années, puis a fini par s'estomper. J'ai retrouvé non seulement mes souvenirs, mais également l'affection que mon ancienne hôte avait développée pour ce juge des enfers, Alessio. Hadès a fini par le découvrir, car même si j'ai tout tenté pour éradiquer ces sentiments, cela n'a eu que de désastreuses conséquences. Ma mission revêt donc une forme encore plus complexe, car les ordres de Hadès sont sans appel. Je dois retrouver mes sentiments, tous sans exception, si ce n'est... ceux que je pourrais de nouveau éprouver pour cet humain. Et en cette heure... Maman... je ne sais pas comment je peux accomplir un tel miracle sans Aphrodite.


Elle ponctue ses mots dans un murmure presque inaudible. Passant la main sur son front, soulevant d'un mouvement distrait sa chevelure de jais, Perséphone ferme les paupières quelques brefs instants. Cette situation est parfaitement surréaliste. Comment, par quel miracle ou prodige, va-t-elle bien pouvoir se sortir de ce piège à rat.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Jeu 7 Jan 2016 - 14:09

Elle l’écouta parler sans intervenir, elle l’écouta longuement se confier, vider tout ce qu’elle avait sur la conscience. Depuis des Eons, voilà que sa fille avait pu connaitre l’amertume, l’abandon, le doute, les méandres de la folie intérieure. Et tout ça pour quoi ? Pour quelque sentiment exacerbé. Le poids du pouvoir nous confronte à nos responsabilités et il est des situations ou les monarques du haut de leur trône n’exigent qu’une seule chose de leur épouse : l’intégrité. Quoi de plus déstabilisant sinon ?
Et là, face à elle-même, Perséphone consent à tout dire, tout montrer, tout révéler. Car si Aphrodite a scellé le destin de sa fille d’une manière, que sa mère à fait disparaitre la présence de quelqu’un de son esprit, si Zeus a pu ouvrir les sceaux qui avaient été posés, quel autre périple à présent peut attendre la reine des enfers ?  

Car sa mère n’aura pas répondu de suite. Non, au contraire d’une explication qui aurait pu durer longtemps, elle laisse un silence qui pourra en dire long. Le silence de la souffrance, du doute et de la peur. Il était déjà là bien avant que mère et fille ne se rencontrent mais il était trop tôt pour le voir et le comprendre. Oui, tout ce qui est arrivé l’a été par des choix. Peu importe qu’ils aient été judicieux ou non, à présent tout le résumé de ses événement tombe d’un coup sur les épaules de Perséphone qui en ayant reçu les avertissements de son époux ne sait plus du tout comment elle va pouvoir s’en sortir.  Retrouver ce qui a été perdu est

- Ma fille, tu as fondé tant et tant d’espoirs en vain, placé ta confiance dans les solutions que d’autres t’apportaient sur un plateau, que je ne sais si tu peux inverser le cours de tout ce qui a changé pour toi. A présent, devant les conséquences de tes actes, tu as peu d’alternatives. Le plus rapide serait encore d’endurer le courroux du monarque des Enfers…

Elle était froide avec sa fille. Le simple fait de lui présenter en quelques mots le résumé de tout ce qui avait bien pu se passer n’était pas pour l’épargner. Une Mère se doit de parler sans barrages d’aucune sorte à son enfant ; Et il était temps que ce soit fait.

- Crois-tu qu’il soit facile pour nous autres Olympiens de surmonter toutes les épreuves de notre éternité ? Il faut affronter avec parfois l'énergie du désespoir. Nous sommes seules bien souvent. Et s'en remettre aux autres... n'est que faiblesse. Cela nous rend dépendants. 

Une phrase qui sonnait juste dans le contexte présent. Perséphone ne pouvait pas dire que les dernières années passées aux Enfers avaient été des plus calmes.

- Tu ne sais que faire de cette éternité qui t’as été accordé. Pour toi tout a échoué, de la plus petite tentative pour oublier un poids sur ton cœur à la plus impressionnante demande de ta part… Tu ne vois pas le chemin que tu as parcouru, tu ne vois pas ce qui est propre à ta condition. T’es-tu demandée ce dont tu serais capable pour faire face au destin avec tes propres moyens ?


Elle s’avance vers le lierre qu’elle a fait pousser il y a peu et y cueille une des fleurs qui viennent d’y apparaitre.

- Pourquoi crois-tu qu’Aphrodite soit la mieux placée que toi pour résoudre ce qu’il t’arrive ? Il ne suffit pas de jouer ou d’ordonner aux autres. Peut-être faut-il encore que tu apprennes que certaines choses sont toujours là, quelque part… et qu’il ne tient qu’à toi de les retrouver…

Elle avait parlé avec justesse, se retournant pour regarder sa fille dans ces derniers mots. Il y avait quelque chose d’étrange dans ces propos, comme si elle avait un début de réponse.

- Dans chaque acte, il y a la promesse d’une graine ne demandant qu’à germer.

Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Ven 8 Jan 2016 - 22:21




Ses premiers mots lui tirent un sourire de dépit. Ainsi est-ce la manière dont Déméter voit les choses ? Elle aurait trop malmené le destin et sa propre existence, aurait trop joué les apprentis sorcières, que pour réussir à trouver une solution aujourd'hui ? Elle ne peut concevoir une telle chose. Encourir le courroux d'Hadès ? Est-elle une fois encore sérieuse dans les propos qu'elle tient ?
Perséphone la dévisage d'un air étonné. Sa mère ne peut pas prononcer de tels mots. Elle sait parfaitement ce qu'encourir le courroux du Monarque signifie. Elle ne peut souhaiter une telle chose ou estimer que le jeu en vaudrait la chandelle.
La fille du Printemps se refuse à imaginer qu'aucune issue n'est possible. Cela ne se peut. Simplement... elle ne voit pas encore comment s'y prendre, voilà tout.


Ses sourcils se froncent alors que ses lèvres s'entrouvrent pour répondre à sa mère. Comment peut elle lui dire qu'elle ne sait que faire de son éternité ? Finalement, Déméter n'a aucune idée de ce que vit sa fille ni de ce qu'elle peut ou ne peut pas endurer.



Je vous trouve un peu légère de lancer de tels mots pour quelqu'un qui m'a vendue à Hadès.


A peine a-t-elle prononcé ces mots qu'elle les regrette presque instantanément. Il est vrai qu'elle a toujours profondément aimé Hadès. Cependant... si tel n'avait pas été le cas, le résultat n'aurait-il pas été le même ? Perséphone est sans doute légère d'oser reprocher cela à sa mère, bien que ceci soit la version officielle. Cependant... la réalité est que Déméter avait quand même accepté et cédé à Zeus, au final.



Peu importe, oubliez ce que j'ai dit. Je vous présente mes excuses. Je suis terriblement lasse de tout ceci.


Elle extirpe un bref soupir en posant sa main sur sa joue comme si elle était fiévreuse. Soudain, une fulgurante douleur traverse sa poitrine alors qu'une étrange marque apparait sur son front. Un sceau de couleur violine, son sceau. L'expression de son visage se pare de colère l'espace d'une seconde. Setesh... vient de tomber. Qui... a... osé... s'en prendre à son protégé ! Ses mâchoires se crispent. Ce n'est pas la première fois qu'elle le ressent mourir ces derniers jours. Que diable fabrique ce petit sot ! Il ne perd rien pour attendre. A chaque fois qu'il meurt, la peine et la colère enserrent son coeur. Cela commence à bien faire !


Repoussant quelques mèches de cheveux vers l'arrière, Perséphone inspire une ample bouffée d'air avant de reposer les yeux sur sa mère.
Ses derniers mots lui tirent une expression perplexe. Annuler le sort d'elle-même ? Sans l'aide d'Aphrodite ? Cela ne lui serait jamais venu à l'esprit spontanément, c'est certain. Mais... comment cela se pourrait-il ?



Je n'y avais pas pensé... Mais... comment réaliser une telle chose ? Et même en admettant que j'y parvienne, cela signifierait que les sentiments que je pouvais éprouver pour ce... juge... reviendraient eux aussi, et cela n'est pas concevable.


L'idée que sa mère tente d'insinuer dans son esprit fait évidemment son chemin. Mais le cas Alessio lui pose un véritable problème.



Je pourrais peut être retrouver mes sentiments et annuler le sort sans l'aide de ma soeur. Peut être que vous avez raison, peut être que j'en ai la force et le pouvoir. Mais je ne peux en aucun cas empêcher certains de ces sentiments d'être. Je ne vois pas par quel miracle cela se pourrait.


Une moue de dépit se dessine sur ses traits. Il est certain que retrouver ses sentiments pour Hadès serait déjà une très bonne chose. Mais si cela signifie retrouver également ceux qu'elle éprouvait pour le Griffon, là ça se complique nettement plus. Et comment empêcher ce genre de sentiments ? Quoi qu'en dise sa mère, elle avait passé les 15 dernières années à tenter de ne plus aimer cet homme. On ne peut défaire un sentiment de cette façon.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Lun 18 Jan 2016 - 9:53

C’est parce qu’elle était sa mère qu’elle n’avait pas réagis aux phrases prononcées à son encontre ; C’est aussi parce qu’elle ne pouvait qu’être responsable en partie à ce qui arrivait à sa fille. Les divinités n’ont pas à se soucier de nombre de choses, il est vrai. Cependant, leurs responsabilités sont bien plus lourdes à porter que pour de simples mortels. Perséphone avait été l’objet d’un échange comme il s’en faisait tant en Olympe mais elle n’avait jamais réellement accepté cela. Et avec tout ce qu’il s’était passé depuis autant de temps, tous les événements que Perséphone avait déclenché pour essayer d’échapper à sa fatalité, il n’était pas dit qu’elle puisse retrouver une harmonie, dans un futur proche tout du moins.

- Je sais, ma fille. Nous n’avons que peu de place face aux commandements de nos monarques. Mais je sais que si nous apprenons à bien les servir, du peu qu’ils demandent bien souvent, ils nous laissent tant de liberté en retour que l’effort en vaut la chandelle.

Elle laissa planer le doute un instant.

- Toi qui était si forte, comment pouvais-tu t’enticher d’un guerrier dont la plus grande réussite aura été de te faire tomber sous son charme ?

Puis, plongeant son regard dans celui de sa fille.

- Tu n’es ni humaine, ni mortelle pour te laisser dominer par ce genre de choses. Ou alors il ne faut pas que tu t’en sentes torturée. Devrais-je te parler de tous les mortels qui ont été assez chanceux pour me connaitre et apprécier ces quelques instants privilégiés dans leur maigre existence ? Hadès ne te reprocherai jamais de te lier de la sorte, probablement. Les mortels nous prient et nous redoutent. Nous pouvons leur accorder ce que nous souhaitons… nous n’avons pas à faire plus.

Elle pose sa main sur son épaule, plonge encore plus loin son regard pour lui dire plus encore.

- Tu dois devenir encore plus forte… Et peut-être que je n’ai pas été assez dure avec toi… Tes fautes, mon enfant, sont aussi les miennes. Je ne t’ai pas assez préparée.

Elle baisse le regard, probablement touchée par ce qu’elle vient de mettre en lumière. Elle était dure et froide il y a quelques instants encore et puis l’appel maternel a fait son œuvre. Car il y a bien quelque chose que sa fille pourra faire…

- Lorsque tu m’as demandé d’effacer tes souvenirs, ils n’ont pas été emmenés au néant, ils ont été rajoutés à la masse, au maelstrom du Lethé, le fleuve des souvenirs, de la mémoire, de l’oubli… Celui qui coule  avec lenteur et silence, celui que les poètes décrivent comme le fleuve d'huile dont le cours paisible ne fait entendre aucun murmure.


Elle replonge une dernière fois son regard dans celui de sa fille.

- Souhaites-tu retrouver ce que tu as perdu ? Jusqu’où serais-tu prête à aller pour ça ? 
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Lun 18 Jan 2016 - 10:40




Sa mère met le doigt sur quelque chose d'important. Oui, elle a parfaitement raison. Perséphone est devenue faible. Où est donc passée la Dame qui fait trembler les Enfers tout autant que les mortels... Où est celle qui ordonna une purge sans merci qu'elle confia à Thanatos, celle qui déclara une guerre de carnage contre son propre frère... Où est donc l'épouse impartiale, celle capable de mettre fin au jour de son propre représentant d'un coup de crocs de l'animal mythique qui hante ses murs. Cette même divinité... où est-elle donc passée.


Elle dévisage sa mère d'un air songeur quelques minutes. Evidemment, Déméter ignore tout cela. Elle n'a pas la moindre idée de ce dont sa fille est capable, et cela est très bien ainsi. Il n'est pas question que son regard sur son enfant ne soit bouleversé, Perséphone ne le permettrait pas.



C'est beaucoup plus compliqué que cela, mais je ne vois pas à quoi rime de remuer la vase au fond de l'étang. Mère, à l'heure actuelle je me moque bien de pourquoi c'est arrivé. Ce qui m'importe c'est que cela disparaisse.


La raison de la naissance de ses sentiments était forcément liée à son ancienne hôte. Cependant une part d'elle-même ignore tout du fond réel de cet étrange phénomène et si elle soupçonne qu'il ne s'agisse pas uniquement "de cela", n'en souffle-t-elle mot et évite-t-elle soigneusement d'y penser. Finalement, si elle chercha fut un temps, aujourd'hui elle n'a plus du tout envie de savoir.


Lorsque sa mère reprend la parole, Perséphone la fixe d'un regard empreint de fermeté. Le Léthé. Elle n'avait jamais pensé à cela et pour cause, ce qu'elle a perdu n'est pas oublié, mais enveloppé dans un sort puissant. Elle n'est pas amnésique, elle est bridée. Ce qui fait, en l'occurrence, une sacrée différence.
Pas réellement convaincue que cela changera quoi que ce soit, elle constate cependant que sa mère a une idée derrière la tête. C'est donc d'une voix décidée, bien que moyennement convaincue par ses précédents mots, qu'elle lui répond.



Jusqu'où il faudra.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Ven 22 Jan 2016 - 12:01

Perséphone avait écouté ce que sa mère lui avait dit sans être totalement convaincue par ce qui avait été annoncé ; c’est vrai, sa mère avait remué le passé pour le mettre en pleine lumière. C’est vrai qu’une mère doit mettre son enfant devant ses responsabilités.

- Remuer la vase au fond de l’étang ? Et si ce n’était pas de la vase ? Te demandes-tu comment tu as pu en arriver là ? C’est justement en te mettant face à ce qu’il s’est passé que tu pourras comprendre la voie qui sera la tienne prochainement. Tu ne pourras pas effacer les choses d’un simple coup de baguette magique, c’est cela que j’essaye de t’expliquer.

Oui, rien n’était certain, tout était à prouver. Déméter connaissait parfaitement les rouages du pouvoir et les sacrifices qu’il fallait mener pour y survivre… Et les leçons que l’on devait y apprendre sous peine de replonger encore plus bas.

- Tu as les conséquences, et tu dois connaitre les causes. Sinon la leçon ne sera jamais acquise.

Le chemin à suivre ? Une voie à suivre ? Oui, c’était évident. Déméter avait bien une solution, quelque chose à annoncer à sa fille mais ce serait probablement périlleux et éprouvant.

- Ma fille, tu le sais, je suis sujette à certains cultes, les mortels me vénèrent de bien des façons mais il y en a une plus particulière que les autres… celle du culte à Mystère qui lui est dédié.

Elle laissa un moment planer le silence pour que sa fille se plonge dans ce qui venait d’être dit. Oui, un peu de concentration était désormais nécessaire, comme pour faire retomber le flux de passion qui animait la reine des enfers…

- Les Mystères de Déméter. Un nom aussi simple qu’il est ancien. Déjà, bien avant l’avènement des romains, les peuples me rendaient grâce d’une manière bien plus souterraine qu’aucun livre d’histoire n’en a jamais parlé. Et c’est précisément là, dans cette voie obscure que ton chemin peu trouver une réponse… à condition de savoir d’où tu viens.  

Oui, la voici la raison qui avait poussé la mère à parler des fautes de la fille…

- Tu as dit que tu pouvais aller aussi loin qu’il le faudra ? Tu seras ravie d’apprendre que les profondeurs de la terre ne mènent pas toutes aux Enfers… et qu’il est des lieux dont même Dante n’a jamais eu accès…

Un frémissement ; Déméter posa alors sa main sur la joue de sa fille, par tendresse, par empathie, comme si elle savait déjà de quelles épreuves il serait question. Un sourire sur son visage avant de lui poser une question unique…

- Es-tu toujours prête à aller aussi loin qu’il le faudra ?
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Mer 27 Jan 2016 - 11:55




Elle observe sa mère avec attention, méditant de plus en plus attentivement les paroles qui s'échappent de ses lèvres. Elle a raison. Finalement les dieux ne sont, pour la plupart, qu'une bande de gamins capricieux qui ne peuvent tolérer que la moindre petite chose ne leur échappe ou ne se dresse contre eux.
Ils sont les plus puissants, les éternels, ceux sur qui la survie de ce monde et de tant d'autres repose. Elle est devenue comme cela, comme eux. Perséphone réalise à cet instant à quel point, elle aussi, est devenue une enfant gâtée qui attend que chaque contrariété, chaque problème ou plus petit aléas, ne se résolve d'un coup de baguette magique. Or les choses ne fonctionnent pas comme ça, même pour une divinité.


Les prunelles violines du Printemps restent fixées sur sa mère. Le mystère de Déméter...? Cela ne lui dit pourtant rien... c'est étrange. Une légère lueur d'étonnement flotte sur son visage un bref instant. Comment se peut-il qu'elle ignore tout d'un culte qui a attrait à sa propre mère ? Peut être parce qu'il remonte bien avant sa naissance, ce serait une hypothèse...
Quoi qu'il en soit, fidèle à l'esprit de ce culte, les mots de Déméter restent flous tout en revêtant peu à peu une forme plus consistante. Les épreuves seront rudes, et cette main posée sur sa joue ne fait qu'accentuer cet état de fait. Déméter elle-même, semble déjà s'affliger des barrières que son enfant devra abattre et l'encourage silencieusement.


Plus profondément que les Enfers eux-mêmes... A sa connaissance il n'existe qu'un seul lieu qui corresponde à cette description. Un endroit terrible, difficile, cruel, que les Dieux redoutent par dessus tout. Un léger frisson court le long de l'échine de Perséphone alors que le Tartare lui vient à l'esprit. Mais cependant... soit. S'il faut en passer par là pour retrouver tout ce qu'elle a perdu, alors est-elle prête à en payer le prix. Car de tous temps à jamais, même encore aujourd'hui alors que l'amour délaisse cruellement son coeur, Perséphone est prête à affronter tous les démons du Tartare pour Hadès.


Sa main se pose sur celle de Déméter, trônant sur sa joue. Un délicat sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'elle acquiesce dans un mouvement doux.



Oui maman, je le suis...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 626


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Ven 5 Fév 2016 - 13:21

Perséphone n’avait pas relevé. Elle écoutait avec attention, prête à encaisser ce qu’il fallait faire pour avancer dans sa périlleuse quête ; presque pendue aux mots qui allaient sortir la bouche de sa mère. Les mystères de Déméter allaient révéler leurs secrets à une profane, comme à chaque fois…

- Ecoute-moi bien, ma fille. Car ce qui va suivre ne peut être suivie que par toi et toi seule. C’est un fil, un fil sur lequel tu vas marcher ; et quand bien même cette image serait utile pour te dire que tu pourrais tomber à tout instant, tu ne manqueras pas de voir que ses ramifications seront très nombreuses. Il s’agira de ce que tu accepteras ou décideras de faire en ton âme et conscience. Tu voulais savoir pourquoi te soucier de tes actes passés ? Et bien ici, tous tes actes auront une répercussion sur ton futur. Nul autre que toi ne peut arpenter sur le fil qui te sera tendu…

Déméter c’était retourné pour regarder sa fille droit dans les yeux avec une profondeur sans égal. On pouvait y lire la détermination d’un juge parlant à quelqu’un qui serait en instance d’être libéré, d’ultimes recommandations avant de la laisser user de sa liberté. Mais les choses n’étaient pas terminées.

- Tes pas devront te mener dans la région des champs Phlégréens. Là, c’est dans la grotte d’une de mes plus fidèles servantes que tu auras la lourde charge d’arriver. Tu trouveras ce lieu sans hésitation, tu connais déjà ce lieu, tu en as déjà entendu parler.

Un sourire s’affiche alors sur son visage.

- Peut-être as-tu déjà répondu à ses demandes au travers de visions… qui sait. Cette prédicatrice est la devineresse préférée des dieux. Toujours est-il que ton chemin passe par elle et que tu ne devras à aucun moment lui révéler ton identité. Ni à nulle autre personne.

Son sourire s’estompe alors. Oui, une difficulté à nulle autre pareille vient d’être ajoutée sur le tableau déjà complexe de ce qui attend la reine des enfers.

- Elle voudra savoir ce qui t’amène auprès d’elle : réponds lui sans détours à ses attentes et…

Son regard plongea encore plus intensément dans le regard de sa fille…

- dis-lui que tu veux mêler ton esprit avec celui du fleuve…


Elle se redresse un instant et s’éloigne de quelques pas.

- Le reste t’appartient, ma fille. Tu auras bien plus d’imprévus que je ne pourrai prévoir moi-même ici en t’en parlant simplement. Mais c’est elle qui aura pour charge de t’ouvrir la voie. Nulle autre que toi ne pourra la parcourir, nulle autre que toi ne pourra la convaincre de te montrer le début de ton chemin…

Un silence s’installa, un silence favorable aux questions parmi les plus pertinentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8811


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   Mer 20 Avr 2016 - 15:25




C'est avec attention que la fille écoute les mots de la mère. Parsemés de quelques froncements de sourcils, ce seront là les seules expressions qui s'afficheront sur les traits diaphanes de la Reine des Enfers. Des réactions qui se justifient à bien des titres.
Car s'il est évident qu'elle ne s'attendait pas à ce que la solution soit magique, sans aucune prise de risque ni danger quelconque, le portrait qu'est en train de lui peindre sa mère la renforce dans l'idée que ce sera tout sauf une partie de plaisir. Cela, mais surtout... si chaque geste, si la plus petite parole, s'avèrent avoir des conséquences sur le futur, alors sa vigilance devra être encore plus exacerbée.


Un nouveau froncement de sourcil accueille la déclaration de sa mère. Cacher son identité à un devin, un véritable devin et pas un charlatan de bas étage, revient à tenter de camoufler les océans de la vue de Poséidon. Mais soit... si ce sont là ses instructions, elle s'y pliera, bien que sur l'instant elle doute que cela soit possible.



Comme je te l'ai dit Mère, je suis prête à tout et je n'ai déjà que trop tarder. Je vais donc suivre ce que tu m'as dit. A la lettre... et je réussirai.


Un léger sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'elle saisit la main de Déméter dans la sienne, l'élève vers le ciel clair avant d'y déposer un baiser.
Un profond soupir s'extirpe de sa poitrine à ce contact. Bien sûr elle appréhende, surtout avec une telle quantité de mises en garde maternelles. Déméter n'est pas déesse à exagérer. Ainsi l'épreuve sera réellement rude. Mais est-ce le prix à payer pour ses erreurs. Ce prix elle le paiera. Cette épreuve... elle la remportera.


-> Italie

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête perso] Retrouver ce qui est perdu, détruire ce qui n'aurait jamais du être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment retrouver celle que l'on a perdu ? [PV Cassia]
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Lieux Mythiques :: Jamir-