Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Des simulacres et des gifles [Scauros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyun de l'Ouest

avatar
Rôle : Hôte du titan Typhon
Messages : 87


Caractéristiques
Vie Vie:
150/150  (150/150)
Cosmos Cosmos:
154/154  (154/154)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mar 21 Juil 2015 - 20:25

    Ne pas trop s'approcher du Sanctuaire. Personne ne lui avait dit cela mis à part lui-même mais une étrange impression le poussait à regarder dans cette direction et s'en rapprocher, pour l'admirer au loin sans entrer réellement dans le domaine. Pour tout dire, le Titan n'était même pas passé par les villages qui bordaient les terres d'Athéna, c'était dire sa prudence bien qu'il pensait se dissimuler assez efficacement. Il y avait ces grandes forêts neutres autour du Sanctuaire, endroit où Cyun pensait bêtement être à l'abri, pouvait éviter assez bien les plus jeunes Saints encore trop immatures dans leur maitrise du Cosmos pour sentir un déplacement de cet adversaire potentiel. Aucun surveillant? Si, mais ceux-ci, voyant que la force se déplaçant ne paraissait pas réellement hostile et d'autres, persuadés de voir un mirage du passé, ne voyaient là qu'un écho lointain, une illusion ou un esprit ne trouvant pas de repos. Serait-ce aussi simple de s'approcher de la zone d'une déesse? La guerre ne s'était pas arrêtée pourtant... Non, juste une sorte de fausse imprudence et des présences tentant d'entourer le Titan qui laissait des bandelettes de son armure fuir dans la direction donnée par le vent, camouflage naturel plus semblable à du cuir qu'aux armures luisantes des Chevaliers. Une brève onde lumineuse et la proie disparaissait des "radars", laissant les autres perplexes et amplifiant l'impression d'un mirage, ou bien une confirmation de la présence de Cyun et de cette faculté énervante à se téléporter.

    Quelques étudiants parvenaient cependant à lui tomber dessus à cause de son insouciance, à imaginer qu'ils ne le sentiraient pas et avec un apprenti Saint accroché à chacun des membres, le Titan était naturellement dans l'embarras le plus complet. La discrétion toute relative, comme à son habitude, il prenait la décision la plus simple : les repousser avec son Cosmos, pour les calmer un bon coup et pourquoi pas simplement les assommer. Il s'agissait à peine de Saints de Bronze alors où serait la difficulté? Comme sur la surface d'un lac tranquille, celle-ci s'agitait lorsqu'un poisson imposant sautait pour attraper une mouche et l'impression due être la même pour ceux qui observaient la scène avec leur sixième sens, une explosion très courte qui calmait les petites vaguelettes sur la surface liquide.

      - Vous êtes peut-être trop jeunes pour affronter quelqu'un de mon niveau, bambini1...


    Pas de réponse? Le message avait dû passer ou bien, c'est qu'ils étaient simplement encore assez sonnés pour permettre à Cyun de s'éloigner tranquillement en s'étirant, ses sens en alerte pour détecter les plus grands dangers dans les environs, les Silver Saints qui devaient potentiellement patrouillés. Pour les Bronze et autres apprentis, c'était surement encore une erreur, mais l'onde envoyé avait dû assommer les plus proches et avec un caractère jeune, soit ils reviendraient bruyamment, soit, au mieux, ils fuiraient chercher de l'aide, permettant ainsi au Titan de disparaître une nouvelle fois. Evènement le plus probable, à en croire le Cosmos qu'il concentrait sur l'instant pour ouvrir son passage sans se presser, un travail bien fait prenait du temps, comme celui de bien vérifier ses arrières et ne pas sous-estimer la puissance de la jeunesse sous prétexte qu'il était un rang au-dessus et que son âge lui offrait aisément ce droit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Scauros

avatar
Messages : 21


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
132/132  (132/132)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mar 21 Juil 2015 - 23:08

Après son entraînement quotidien, Scauros voulu en rajouter et se dirigea vers la forêt qui bordait le sanctuaire afin de poursuivre ses exercices plus intensément.
Une fois à l'ombre du sous-bois qui annonçait l'entrée en territoire neutre, cependant quelques chevaliers y patrouillaient régulièrement comme ces terres bordes le sanctuaire, le jeune bronze saint ne tarda pas à capter le cosmos de quatre des siens non loin de lui, ils se dirigeaient tous au même endroits, curieux d'un tel rassemblement aussi rapide il décida de suivre discrètement ses compères.

Au bout de quelques minutes de route Scauros comprit un tel affolement, les quatre chevaliers se retrouvèrent nez à nez avec un homme qui semblait porter une armure de titan, les jeunes fous qui ne semblaient pas avoir compris la différence de puissance se jetèrent littéralement sur leur opposant, en une fraction de seconde ils furent balayés et tombèrent lourdement à terre, sans doutes inconscients, une voix s'éleva du présumé titan :

"- Vous êtes peut-être trop jeunes pour affronter quelqu'un de mon niveau, bambini ... "

Comme il le semblait les chevaliers de bronze étaient dans l'incapacité de répondre et leur agresseur semblait vouloir déguerpir par un portail qu'il faisait apparaître. Scauros jugea qu'il était temps d'intervenir, de plus la force de ce titan avait attisée la curiosité du bronze saint qui avait une insatiable envie de passer au combat.

Marchant calmement entre les arbres il arriva non loin derrière le titan, le fixant froidement, Scauros se tenait droit, toujours sur ses gardes, à l'affût du moindre geste hostile qui marquerai le début de l'affrontement.

"-Je suis Scauros de la Carène, je crois bien que je vais devoir te montrer qui est le 'bambini' ici, titan. "

Le sang et le cosmos du chevalier de bronze bouillonnaient à l'intérieur de lui rien qu'à l'idée d'affronter un adversaire digne de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Cyun de l'Ouest

avatar
Rôle : Hôte du titan Typhon
Messages : 87


Caractéristiques
Vie Vie:
150/150  (150/150)
Cosmos Cosmos:
154/154  (154/154)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mer 22 Juil 2015 - 0:08

    Des chevaliers, cela? Athéna avait toujours été douce malgré son titre, le fait que ces guerriers lèvent les poings au nom de l'espoir en était une assez bonne preuve. Il n'y avait pas de désespoir, même chez les plus jeunes qui l'avaient attaqués, dans le cas contraire ils auraient fuis au lieu d'essayer une embuscade surprise. Comme si la volonté faisait tout, Cyun était au courant du pouvoir des sentiments dans un combat, mais cela faisait la différence lorsque les deux protagonistes étaient d'un niveau sensiblement différent... Rien à voir avec des chevaliers ne portant pas encore d'armure et apprenant à peine à contrôler leur Cosmos, en faites. Cependant, les quatre humains l'avaient chargés et de toute évidence, ce n'était pas un sourire de mépris sur le visage du Titan qui y trouvait cet espoir qui dégoutait certaines divinités et que les plus puissants avaient tendance à oublier pour la seule et bonne raison qu'ils n'en avaient plus besoin, leur seule force suffisant à faire plier l'ennemi.

    Et qu'est-ce que ce serait pour le nouvel arrivant? Visiblement, un Chevalier d'un niveau supérieur aux fous qui gisaient au sol, sonnés et incapables de combattre après la confrontation frontale avec un vrai guerrier... Ce n'était qu'un Chevalier de Bronze mais son Cosmos brûlait déjà correctement, il semblait en même temps assez vieux, la vingtaine fraichement passée ou bien, il ne tarderait pas. Le problème? Ce n'était pas de l'espoir qui faisait brûler le cœur présent dans sa poitrine, Cyun le lisait assez bien : une sorte de fierté, assez belle et qu'un bon militaire devait avoir, mais celui qui se présentait comme le protégé de la constellation de la Carène n'était qu'un outil, tout juste plus qu'un simple outil du Sanctuaire. Lui remettre les yeux en face des trous et peut-être qu'il montrerait quelque chose d'autre. Après tout, quel meilleur moyen pour le connaitre qu'échanger quelques coups avec ce dernier?

      - Au moins, tu n'as pas fui... Et tu sembles vouloir m'affronter di mano in mano, comme le veut vos lois, Chevalier... Ma foi, tu mérites un peu plus d'estime de ma part, giovanetto.

      Tâche de ne pas la perdre trop vite!


    Un adversaire à sa hauteur? Un homme ne se mesurait pas à la seule force de ses poings mais aussi à celle de ses intentions, là où la Carène parvenait à le décevoir d'avance mais il n'avait pas fui et se présenter devant lui. Il fallait juste faire ressortir l'espoir de son cœur fier pour rendre les choses intéressantes et le portail du Titan se fermait en douceur derrière son dos maintenant qu'il faisait face au cinquième chevalier, celui encore debout, Scauros. D'ailleurs, le Bronze s'était présenté et même mieux, il avait deviné l'ampleur de la puissance de son ennemi en le nommant "titan", preuve encore qu'il l'affrontait en connaissance de cause et pour Cyun qui était extrêmement logique, cela avait le don de l'éblouir, cette logique illogique que beaucoup d'humains possédaient.

      - Je n'ai pas de nom à te donner mais sache que l'on m'a connu sous le nom de Cyun et que je serai celui qui gouvernera sur l'Ouest, Scauros de la Carène! Et ce passé qui est le mien, ce futur qui sera, forment ce présent où tout s'arrête pour deux fiers Chevaliers! Prépare-toi à affronter, comme tu l'as si bien dis, un Titan!


    Son Cosmos n'allait pas avec son armure sombre, un voile de lumière blanche entourant le Titan. Ce n'était pas le message d'espoir qu'il voulait voir, même l'opposé, une lumière pâle et morne, de la tristesse et de la colère, des sentiments complexes et des contradictions, des doutes, qui n'entamaient nullement la stabilité de sa puissance. Une logique illogique, typiquement humaine, et une déclaration violente d'un ennemi de l'espoir que les Chevaliers devaient défendre, que Scauros devrait comprendre en oubliant sa propre fierté et ses propres intérêts. C'était cela après tout, être un Chevalier d'Athéna!


[Déclaration de Combat: Cyun de l'Ouest VS Scauros]
-Cyun attaquant en second -
Revenir en haut Aller en bas
Scauros

avatar
Messages : 21


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
132/132  (132/132)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mer 22 Juil 2015 - 18:16

Le présumé titan venait de confirmer l'hypothèse de Scauros, on pourrait croire que le première question qui passait par la tête du chevalier de bronze était de savoir ce qu'un des hommes de Cronos faisait si près du Sanctuaire, et bien la Carène n'en avait que faire, tout ce qu'il voulait découvrir sur son interlocuteur était sa puissance, il semblait si sûr de lui, même lorsqu'il affirmait qu'il était largement supérieur au bronze saint, Scauros s'en mordit les lèvres à s'en faire saigner :

*-Quelle arrogance.. pour qui se prend t-il celui là ?*

Puis il joignit les pensées aux mots :

"- Pour qui te prends-tu donc ? tu as osé t'en prendre à de jeune apprentis, tu avais largement l'avantage face à eux, peu importe leur nombre, mais contre moi ce sera bien différent mais je ne demanderais qu'une seule faveur, vas y à fond, je veux voir la puissance soi disant monumentale des ces titans."

Mais pendant qu'il parlait le jeune bronze ne remarqua pas le cosmos blanc terne semblable à un spectre s'échappant du corps du combattants, cette aura faisait froid dans le dos elle semblait refléter une multitude d'émotions ainsi que la mort elle-même, mais le spectacle n’impressionna nullement Scauros, mais à ce moment un détail lui revînt à l'esprit, le nom qu'il se donnait, Cyun, ce nom résonnait désormais seul cherchant un rapprochement quelconque dans l'esprit de la Carène, il avait déjà du entendre ce nom, il en était persuadé, il ne s'en inquiéta toutefois pas.

Comme pour répondre à la mise en garde muette de son opposant Scauros s'entoura d'une aura de cosmos dont la couleur dorée rappelait celle du soleil, mais il remarqua que la puissance développée par son adversaire était très loin du niveau qu'il pouvait réellement déployer, n'avait-il pas entendu la requête du chevalier ? Le bronze saint se senti offusquer par le comportement de Cyun, et quoi qu'il lui en coûte, il forcerai le titan à montrer ce dont il est réellement capable.

Cependant le force de l'homme qui se tenait face à lui était perturbante, bien qu'à son minimum elle semblait vouée à se tendre vers un tout autre niveau mais le cœur de Scauros ne connaissait pas la peur, il s'élança au contact de son adversaire et enchaîna cinq coup de poing assez rapidement au niveau du visage, alternant direct du droit et du gauche, dès que le dernier coup eu porté le chevalier de bronze pivota sur lui même levant sa jambe droite afin d'asséner un violent coup de talon vers le côté droit du visage, peu avant de toucher son adversaire le pied de Scauros s'enflamma plus violemment, et le chevalier annonça sa technique :

"-Sunburn."

Coups reçus : N/A
Coups parés : N/A
Coups donnés : SunBurn (20) + Coups physique (5) = 25

Points de vie : 120
Points de Cosmos : 120-20=100
Cloth de la Carène : 200
Revenir en haut Aller en bas
Cyun de l'Ouest

avatar
Rôle : Hôte du titan Typhon
Messages : 87


Caractéristiques
Vie Vie:
150/150  (150/150)
Cosmos Cosmos:
154/154  (154/154)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mer 22 Juil 2015 - 22:22

    Encore cette colère qui laissait le Titan curieux au sujet de son interlocuteur. N'importe qui aurait pu deviner ce sentiment si particulier chez le chevalier d'Athéna à sa manière de se mordre la lèvre, inutile de lire dans son cœur cette fois grâce à son cosmos. Un être fier, les plus chouettes à éduquer dans un sens et en même temps, ceux qui offraient généralement le plus de fil à retordre, allant jusqu'à ignorer les limites physiques encore une fois par fierté. C'était une bonne chose également, nécessaire pour atteindre les secrets du Septième Sens mais le chemin serait long, il fallait juste que Scauros introduise ce problème pour recevoir un cours plus ou moins sévère, selon la gravité de l'erreur, de la part de son ennemi si arrogant, inébranlable en apparence.

      - Ils se sont attaqués à moi alors que je n'avais pas l'intention de combattre, à plusieurs. Même l'un des vôtres aurait réagit, peut-être même plus violent d'ailleurs. Vous avez des lois, et n'espérez pas me duper en les ignorant avec tellement d'insolence devant moi, Saints!


    La violence appelle la violence. Au moins, les choses devraient s'éclaircir dans la tête de cet ennemi.

    Une charge physique et Cyun ne semblait pas réagir, gonflant le torse face aux frappes de son adversaire qu'il encaissait sans ronchonner. Un coup de poing, un coup de pied, qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire? Lui qui était un titan dans tous les sens du terme, grand de plus de deux mètres, armoire à glace ayant sa place au cirque où il plierait les barres d'acier devant le regard ébloui des enfants... Eblouir... Lors de la frappe enflammée, le corps du Titan se déformait avec violence comme un reflet dans l'eau, une substance lumineuse qui longeait le pied et la jambe de Scauros pour ne former qu'une masse compacte derrière lui, accroupi, Cyun. Venait-il de se transformer? Après tout, il était vrai que l'individu que le Bronze affrontait ne pouvait plus réellement être qualifié d'humain mais si ce dernier désirait combattre à un niveau différent que celui adopté par Cyun face aux autres apprentis, lui montrer son Cordax était bien la moindre des choses...

    Un coup de talon dans le mollet du chevalier pour faire remarquer sa présence avec ce pincement plus gênant que réellement douloureux, Cyun tournait sur lui-même en ancrant ses pieds dans le sol, tournant le dos et offrant une violente impulsion à ses hanches qui donnaient avec cet élan la force au coup de coude dans le flanc de Scauros pour encore une fois le déstabiliser et le faire danser entre quelques gifles physiques dans un corps à corps qu'il avait lui-même provoqué.


    ... Dreamy waltz ...


    Ultime coup au corps à corps, Cyun passait sa jambe sous les pieds du Bronze pour le faire voler. Encore une fois, le coup n'était pas dans ce geste précis mais bien dans le redressement violent qui suivait. Le Titan tournoyait sur sa position et tentait d'enfoncer son poing dans le ventre de ce jeunot en même temps qu'un spectacle de lumière naissait de ses gestes, des bandes composées d'une fausse soie courant dans l'espace qui les entourait pour former ce cône inversé qui se décollait du sol telle une flèche dans un bruit d'explosions mélangé à ce vacarme qui laissait imaginer des lames d'acier se battre entre elles, à celles qui broieraient la première le corps humain visé, en plein cœur du spectacle son et lumière, littéralement.


---
    Coups reçus - 25
    Coups parés - 20 (Cordax)
    Coups donnés - 3 (Coups physiques) + 30 (Dreamy waltz) = 33

    Points de vie - 140-5=135
    Points de Cosmos - 150 - 30 (Dreamy waltz) - 20 (Cordax) + 5 (Phase Défense) + 5 (Phase Attaque) = 110
    Armure - 280-5=275


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Scauros

avatar
Messages : 21


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
132/132  (132/132)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Sam 25 Juil 2015 - 11:06

La vitesse que Cyun adopta lors de l'esquive du Sunburn fut tout à fait prodigieuse, il donnait l'impression que son utilisateur se transformait littéralement en un nuage spectral, le chevalier de bronze était fortement impressionné, seul les légère attaque physique avait portées jusqu'au titan, ce dernier n'avait même pas pris la peine de les esquiver ni de les parer, il semblait même ne pas en avoir pris conscience.
Sa réplique fut d'ailleurs à la hauteur des attentes de Scauros, employant un habile enchaînement de trois coups que la Carène ne pu parer, il envoya le bronze voler dans les airs, sur le qui vive ce dernier s'empressa de faire apparaître les halos de lumières de sa SunArmor, à peine le temps pour ceux ci de se mettre à danser autour de l'armure que Cyun percuta l'abdomen du jeune homme essayant de le transpercer grâce à une vitesse de rotation relativement élevée, mettant tout de même ses mains face à celles du titan car les halos lumineux n'étaient pas finalisés, d'ailleurs ce fut une bonne anticipation, ces derniers ses brisèrent et le Dreamy waltz vînt percuter les paumes des mains de Scauros, ce dernier fut violemment repoussé en arrière et retomba difficilement sur ses jambes.

*-Alors c'est donc ça la puissance d'un titan ? impressionnant ..*

Affichant un léger sourire de satisfaction, le bronze saint examina ses mains, elles étaient ensanglantées mais elle ne le faisaient pas vraiment souffrir encore sous l'extase du combat qu'il était en train de mener, l'admiration naissait petit à petit à l'égard du titan, si Scauros voulait devenir plus fort il fallait qu'il commence par battre cet adversaire, mais le fossé de puissance entre les deux hommes commençait à se faire ressentir.

"-C'est donc avec cette puissance que vous avez osé défier les dieux ? Pathétique .."

Voulant pousser son adversaire à perde son sang-froid le jeune chevalier se mît à le railler, même si Cyun restait de marbre depuis le début de l'affrontement, comme si il ne ressentait plus rien, une sorte d'état d'apaisement.
Toutefois l'heure n'était pas aux hypothèse et autres théories, il fallait frapper et maintenant, bien que la douleur dans ses mains devenait de plus en plus réelle.
Scauros s’élança à vive allure en direction du titan, arrivé à sa hauteur, il frappa avec son poing sur le torse de son opposant, la douleur qu'il ressentit fut si intense qu'il ne frappa plus avec ses poings, infligeant un coup de genou dans les côtes de son adversaire suivit d'un coup de coude visant le visage, il effectua un saut au dessus de son adversaire se retrouvant maintenant derrière Cyun, levant les mains au dessus de sa tête il ne prononça cette fois-çi aucun nom d'attaque, se contentant de faire apparaître une boule lumineuses semblable à petit soleil au dessus de lui, cette dernière faisait dans les cinquante centimètres de diamètre et tournoyait lentement sur elle même, au moment où il abaissa les mains vers l'avant la Burning Corona se mit à se déplacer vers son adversaire très rapidement suivant une trajectoire semblant hasardeuse, suivant de près son attaque pour ne pas montrer qu'il passait de nouveau à l'assaut, Scauros se lança au dessus de la boule incandescente et retomba droit sur son adversaire le pied tendu.


Coups reçus : Coups physiques (3) + Dreamy Waltz (30) = 33
Coups parés : 15 (SunArmor)
Coups donnés : Burning Corona (30) + Coups physique (4) = 34

Points de vie : 120 - 18 = 102
Points de Cosmos : 100 - 15 +5 - 30 + 5 = 65
Cloth de la Carène : 200 - 18 = 182


Revenir en haut Aller en bas
Cyun de l'Ouest

avatar
Rôle : Hôte du titan Typhon
Messages : 87


Caractéristiques
Vie Vie:
150/150  (150/150)
Cosmos Cosmos:
154/154  (154/154)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Sam 25 Juil 2015 - 22:03

    Le chevalier était frappé de plein fouet d'après Cyun qui ne voyait qu'un point lumineux là où il supposait la position de son ennemi mais cette illusion fut vite brisée, en même temps que le Dreamy Waltz qui retombait comme de la neige qui brillerait à cause de l'éclat de la lune. Cependant, le titan n'en était pas pour autant énervé, plissant juste son œil unique pour constater le résultat, des mains ensanglantées. Un sacrifice de la part de Scauros qui le laissait pensif, une main frottant son menton, un pouce de celle-ci jouant avec les quelques millimètres de barbe blanche naissante.

      - La zone dangereuse de mon Dreamy Waltz est le sommet. Je te félicite pour l'avoir affronté si frontalement jusqu'à ce qu'il en perde sa force mais simplement glisser sur le côté en usant de ta technique comme appui aurait été une meilleure idée. En attendant, je ne peux que te féliciter pour être encore debout après cela.


    Aucune expression faciale particulière, juste des mains se frappant l'une contre l'autre à un rythme régulier et lent, donnant des impressions d'automate à Cyun qui restait effectivement de marbre, se mangeant la réplique cinglante du chevalier quant à sa puissance actuelle. Au moins, la remarque avait le mérite d'arrêter les applaudissements du titan qui penchait un peu la tête sur le côté, en guise d'interrogation.

    Premier coup, malgré une charge rapide, le coup manquait cruellement de force à cause de la douleur et Cyun n'eut qu'à pivoter légèrement pour taper son biceps dans le poignet de Scauros pour le dévier. Le genou du chevalier rencontra ensuite celui du titan qui en profitait pour se courber vers l'arrière, déposant ses doigts au sol pour avoir une impulsion et partir en pirouette arrière, évitant tout simplement le coup de coude qui arrivait et s'annonçait autrement plus puissant que les deux précédentes tentatives. Ainsi, l'hôte de Typhon retombait lourdement sur ses pieds et les écartait pour avoir un meilleur appui, écartant la cape de son armure pour la dévoiler à son ennemi, une protection de cristal noir, un simili-onyx pour être plus exact.

      - Remettons les choses au clair, chevalier. Premièrement, tu es en train de te battre contre une rémanence de Cosmos, un corps-hôte incapable de contenir toute la force de ce que je suis et deuxièmement, tu te trompes assez lourdement. Je ne suis pas un "titan" même si je travaille pour eux. Dans mon cas, il serait plus exact de dire "géant" et tu sais ce que cela veut dire? Mon niveau est actuellement clairement en-dessous d'un véritable titan, même faible. Et pour le fait que nous ayons osé affronter les dieux...


    Une sphère frappait alors Cyun qui se perdait dans ses explications, laissant juste un être incomplet sur ses jambes et fumant. Il soupirait d'aise malgré tout car son bras volé et le morceau de visage emporté se reformait lentement dans un bruit de crépitement, qui montrait soit la puissance du Burning Corona soit une manière de cautériser avec le Cordax qui n'avait fonctionné qu'en partie, expliquant aussi que le "titan" semblait légèrement brûlé là où Scauros était parvenu à l'atteindre. Visuellement, sa nouvelle tentative avait été inutile mais bien entendu, la vérité était toute autre, Cyun vacillait un peu sur ses jambes, le plus discrètement possible, pour ensuite projeter une uppercut dans le talon du chevalier pour le repousser -en même temps que l'endommager quelque peu, cela va de soi-.

      - ... Même si mon niveau est inférieur à celui des titans, Gaia m'a envoyé affronter l'Olympe sans eux et il me semble bien qu'un certain Zeus a été vaincu et que les autres résidents ont fuis... J'espère que tu saisis bien l'ironie de tes paroles maintenant que tu sais qu'un "géant" à vaincu l'Olympe entière alors qu'il est plus faible en théorie que l'ennemi que tu penses affronter?


    Bien entendu, Cyun taisait certains points assez importants sur ce qu'avait été Typhon en plus de tout cela et enfin, il serrait les crocs, s'énervait en repensant à la puissance toute relative de son hôte. Echidna aurait dû lui donner ce corps parfait en enfantant mais visiblement, un simple Saint d'Argent contenait aujourd'hui une partie des pouvoirs titanesques -c'est presque le cas pour le dire-. Avec ces capacités limitées, Typhon devait réapprendre à se battre presque tout en conservant un avantage certain... Un avantage qui ici se traduisait par un bref regard impulsif qui faisait s'envoler des débris entre lui et Scauros, repoussait quelques corps inconscients de chevaliers assommés et pliait légèrement la végétation dans la direction du regard du titan pour que finalement, une onde de choc (visible par la balafre dessinée dans le sol) se heurte à ce Bronze qui était parvenu à lui rappeler de mauvais souvenirs ou comment un être quasi-divin se retrouvait à un rang plutôt second dans sa hiérarchie, lui qui avait gouverné sur les géants. Les glandes quoi.

    Cette fois, c'était l'ennemi du Sanctuaire qui chargeait et qui tentait dans un premier temps d'attraper les chevilles de Scauros pour glisser entre ses jambes, fouettant le dos de l'adversaire avec la pointe de son armure sombre, tirant ensuite sur les chevilles en appuyant son genou dans le dos de la Carène pour l'écraser au sol et en continuant ainsi sa "roulade sensuelle", il tentait une clé de jambes à Scauros, assis sur le dos de ce dernier -si tout allait en ce sens, cela va de soi-.

    Coups reçus - 34
    Coups parés - 25 (Cordax) + 4 (Coups physiques) = 29
    Coups donnés - 20 (Cyun's Gaze) + 4 (Coups physiques) = 24

    Points de vie - 135 - 5 = 130
    Points de Cosmos - 110 - 25 (Cordax) - 4 (Défense physique) - 20 (Cyun's Gaze) + 10 (Recharge Cosmique) = 71
    Armure - 275 - 5 = 270


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Scauros

avatar
Messages : 21


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
132/132  (132/132)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mar 28 Juil 2015 - 14:47

Cyun entama de longues explications quant à son rang et sa puissance, mais le chevalier de bronze avait déjà pu témoigner de celle ci, son corps s'auto-régénérait au fur et à mesure que progressait l'histoire de la guerre entre les titans et les dieux, à croire que le Burning Corona n'avait eu aucun effet sur cet homme. Impressionné en découvrant la puissance d'un géant, Scauros se mit à mourir d'envie d'affronter un réel titan, mais ça aurait été bien inutile, l'adversaire qu'il affrontait était déjà bien plus fort que lui et si l'on écoute ses dires il semblerait même que son corps mortel freinait la puissance de son cosmos, tout cela était incroyable, mais un détail ne cessait de tourmenter le chevalier de la Carène, le nom de son opposant lui semblait familier, il en avait déjà entendu parler mais où ?

*-Cyun, Cyun ... Nan, serait-il possible que .. ?*

Mais au moment où l'esprit de Scauros était en train de résoudre cet énigme son adversaire propulsa une violente onde de choc qui se stoppa net sur les cercles de lumières qui s'étaient mis à entourer l'armure de bronze, suite à cette démonstration de force sans même bouger un simple doigt le géant s'élança et saisit les chevilles du jeune saint, essayant de l'entraîner dans une prise au sol, mais voyant la technique venir il utilisa la puissance de son opposant pour se propulser en l'air, il reposa pied à terre, dos au combat, et à ce moment contre toutes attentes il s'assit en tailleur sans même prendre la peine de se retourner, il reprit son calme et se mit à choisir soigneusement ses mots :

"- Je me souviens de ton nom Cyun, silver saint du Sculpteur, tu était déjà un bon combattant à l'époque selon les dires et il semblerait qu'aujourd'hui tu le sois encore plus, à travers ces quelques passes j'ai pu évaluer ton niveau et j'ai donc décider qu'il m'était inutile de t'affronter plus longtemps, il est clair que tu me surpasses en tous points géant, et je ne voudrais pas qu'un incident diplomatique résulte de notre affrontement, je t'accorde donc la victoire pour cette fois, mais ce sera différent la prochaine fois sois en bien sûr."

Sur ces mots Scauros resta assis attendant le départ de Cyun avant de regagner le sanctuaire, il ne faudrait pas non plus qu'il continue à se promener si près des terres d'Athéna.

Coups reçus : Coups physiques (4) + Cyun's Gaze (20) = 24
Coups parés : Coups physiques (4) + 20 (SunArmor) = 24
Coups donnés :N/A

Points de vie : 102
Points de Cosmos : 65 - 20 - 4 +5+5 = 51
Cloth de la Carène :182

(HRP : Je préfère finir ce RP là sachant que j'aurais moins de temps et que je me suis inscrit à une quête de camp, aussi pour ce faire je te laisse la victoire de toutes façon y avait pas d'autres résultats possibles ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Cyun de l'Ouest

avatar
Rôle : Hôte du titan Typhon
Messages : 87


Caractéristiques
Vie Vie:
150/150  (150/150)
Cosmos Cosmos:
154/154  (154/154)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mar 28 Juil 2015 - 21:31


    Utiliser sa force pour se libérer de la prise? Au lieu d'une clé quelconque, Cyun semblait catapulter le chevalier de bronze et s'il s'agissait d'un combat à deux contre un, le titan aurait été un parfait allié pour éjecter Scauros comme un missile sur le troisième sans le blesser. Joli coup! Une pensée bien légitime qui traversait l'esprit de l'envahisseur qui continuait à rouler sur lui-même, en boule, et continuant sa balade jusqu'à s'arrêter dos à un arbre, tout en douceur. Car oui, marcher, ça va bien mais cela faisait trop "mortel" et Cyun acceptait visiblement bien de sa condition, ou bien, était décomplexé et attendait une nouvelle charge de son ennemi qui l'avait encore une fois surpris en parvenant à bloquer parfaitement son onde de choc -même si en soi, ce n'était que l'impulsion de son regard, ça avait envoyé voler plusieurs chevaliers avant Scauros, qu'on se le dise-. Encore une interrogation, pourquoi tournait-il le dos? Oui, il y eut ce silence plein de tension où l'un comme l'autre devait avoir pensé à la situation et toute cette envie de violence semblait disparaitre du chevalier d'Athéna, à un tel point en réalité que Cyun sortait une cigarette -telle qu'elle pouvait exister à cette époque, que nous nommerons Morley pour éviter tout anachronisme- ainsi qu'un paquet de cigarette un peu malmené par l'échange de coup précédent. Le visage baigné de fumée légèrement opaque, le titan attendait la suite, sans se lever, probablement une contre-attaque déjà dans la manche juste au cas où.

      - Oh...? Meilleur combattant qu'à l'époque? Suis-je encore cet homme qui pourrait prétendre prendre le titre de Chevalier de Bélier? Même si on oublie ma mort "officielle"? Et en parlant de choses officielles, il me semble que les relations diplomatiques ne sont pas au mieux, Chevalier.

    Cyun se redressait simplement en commençant une marche, une main en poche pour qu'il puisse éjecter une autre cigarette devant Scauros, cigarette tenant en lévitation devant son face grâce à de la télékinésie. De la frime ou pour lui laisser le temps de la prendre? Car oui, lancer une morley au visage de quelqu'un en prétendant ensuite vouloir être sympathique, ce n'était pas terrible. Déjà que proposer une cigarette à quelqu'un d'aussi jeune... Quoique non, selon les mœurs de leur époque, ce n'était pas terrible. Ah, la moitié du dix-huitième où les femmes enceintes fumaient et buvaient... Alors pourquoi pas Scauros? Fumer n'était pas péché, de mémoire d'allouite.

      - Je te demanderai bien comment vont les gens au Sanctuaire mais ce n'est plus ma responsabilité. Soit, n'oublie pas ces deux choses : la première est que chez les géants, le nom est tabou. Si je prononce le nom de quelqu'un, cette personne peut en mourir et si quelqu'un prononce le nom de celui que je suis devenu, un flot de sang coulerait de leurs oreilles et ils deviendraient fous... Ce ne sont que des croyances populaires mais c'est ce qui s'est passé à ce Cyun lorsqu'il a essayé de m'arrêter à l'Etna mais tout comme toi, il n'avait pas le "niveau"... Seconde chose dont tu dois te rappeler : tu es un Chevalier, ne baisse pas les bras et crois en l'amour et l'espoir sur Terre, ça te donnera la force de faire des miracles... Oui, je pense que c'est une belle face de sortie... "Je"... C'est devenu beaucoup de choses.

    Une main tendue vers le ciel, le titan semblait s'évaporer pour redevenir cette masse de lumière presque liquide qui ensuite filer sur un point précis un peu plus haut d'environ un mètre qui absorbait Cyun avant de disparaitre dans un éclat aussi léger que soudain. Téléportation, comme prévu à la base, sous une forme qui lui permettrait de cacher plus rapidement les nouvelles plaies parcourant son corps d'emprunt.



Edit Kazu :

[Vainqueur par abandon : Cyun de l'Ouest]
-Choix : laisser la vie sauve à Scauros. Cyun gagne 7 points à répartir où il veut, Scauros en gagne 5.-
(Règles sur les combats, "Récompenses après un combat")
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19429


Caractéristiques
Vie Vie:
406/406  (406/406)
Cosmos Cosmos:
522/522  (522/522)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   Mer 29 Juil 2015 - 19:22

Les récompenses d'un combat sont validé et donné par un membre du staff qui verrouillera également le sujet. Merci de ne plus vous attribuer vos points.


De plus, un gain de points n'est valable que si :

-> Un des deux combattants meurt (c'est une victoire)
-> En cas d'abandon, il faut que l'un des combattants aient perdu au moins 75% de ces stats.

Voir régle => http://www.saint-anthologie.com/t11062-iv-les-combats-saint-seiya-anthologie (Paragraphe "récompense après un combat")

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des simulacres et des gifles [Scauros]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des simulacres et des gifles [Scauros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vient voir Damien !
» Haïti : Une économie de simulacres
» Scauros, Bronze Saint de la Carène [Terminée]
» kim ambre - j'mets des gifles de cow-boy avec des mains de maçon
» [Intrigue] Le péril Alpha (Groupe Charly uniquement puis Groupe Charly & Bravo réunis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-