Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Sam 11 Juil 2015 - 18:43

J'ai commencé la chasse ici avec mon nouvel infant

Tout en l'ancien berserker trahissait le trouble, le changement qui le secouait au plus profond de son être, à la plus lointaine de ses fibres, à la profonde de ses cellules. C'était tellement limpide aux sens de la splendide Rose des Enfers. Rien ne pouvait plus lui échapper à présent. Les liens de sang s'étaient refermés sur l'ancien berserker et jamais plus rien ne serait comme avant.

Puisses-tu ne jamais regretter ce choix, Flagello. Maintenant que le lien s'est créé et se renforce à chaque seconde qui passe, plus rien ne pourra jamais le rompre. Cela n'a aucune mesure avec ce qu'avait pu créer entre vous Calamity. Cette chose n'était qu'une bien piètre reine. Pour ne pas révéler toute la lumière dormant en toi. Ses manières ne sont que celles des berserkers, rustres et rétrogrades, juste bons à faire marcher leurs combattants au fouet. Quelle façon de faire retardataire...

A croire que les guerriers d'Arès étaient coincés dans le passé, s'interdisant tout évolution. Puis, entendant la réponse de son garde à sa demande vis-à-vis de sa suivante, elle reprit avec cette douceur incomparable qui était la sienne.

" Oui... Laetitia préfère nous savoir en sécurité. Nous sommes des chasseurs, des prédateurs avançant à la faveur de la nuit mais notre cause est juste. Tu l'as ressenti, n'est-ce pas ? Tu as senti que bien plus que de simples liens nous unissent tous. Nous sommes une sorte de vaste famille ou presque tant les liens entre nous sont différents, aussi tortueux que les racines ou les branches d'un arbre s'épanouissant entre deux mondes. La Lumière et la Nuit, la terre et l'Outre-monde... "

S'épanouir au soleil alors que leurs racines plongeaient dans les méandres des Enfers, se gorgeant de ce que la terre avait de plus vil. Au travers de la beauté de la Rose, tout se rachetait. Sur les anciens péchés et la pourriture, s'épanouissaient ceux capables de tout changer, de tout transfigurer. Les spectres comme Althéa se nourrissait de ce qu'il y avait de plus terrifiant, de plus abominable et en leurs écrins, tout se changer. Les Vampires comme elles étaient des creusets...

Toute la puissance de la spectre se révélait par pétales. Pétales et pétales mais seulement avoir passé l'épreuves des épines et des sépales...

Rose, elle était la plus singulière des Roses et alors que de son cosmos, elle apaisait discrètement le jeune vampire, sa voix reprenait comme un chant dans la nuit.

" Alors en ce cas, écoute le chant de ma voix... "

Si douce, si douce, elle avait étendu les mains vers le ciel.

- Ô lune, en cette nuit couvre ta face et laisse mon Etoile faire montre de la signification de son nom...

Je suis Ténèbres et Ténèbres sont mes ailes lorsque je les étends sur ceux nous menaçant...

Que la Brume et les Ténèbres soient de somptueuses voiles.

Ô lune, fais-toi nouvelle...


Et comme répondant au chant mystique montant vers elle, la lune se couvrit d'une lumière noire qui n'avait rien de rassurant. Se fiant à ses seuls dons, Althéa eut tout le loisir de ressentir l'effroi de ceux se trouvant entre les murs de la demeure. Les flammes brûlant dans l'âtre n'étaient plus que la seule vraie source de lumière mais éphémère si éphémère...

" Les sens-tu, Flagello ? Sens-tu ses vies dont les cœurs s'affolent. Le sang se précipitant en eux en un cours tumultueux. Tel un nectar, il te flatte les sens, t'attire. Tout cela est le prélude au banquet qui t'ouvrira grand les portes de notre famille. Le Sang, le Sang est le nectar de la Non-vie... "

Au devant du feu qui ne demandait qu'à mourir, elle en avait ressenti quatre. Derrière la fenêtre renforcée, armes à la main, deux. Quatre autres répartis dans la pièce, l'un d'eux sur l'escalier, tenant en joue la porte principale.

Puis, enfin ses deux cibles en retrait comme tout meneur, tout chef s'estimant trop précieux pour la victoire pour s'exposer au premier rang...

Hum, que le festin commence.

" Flagello, je t'offre les flammes pour commencer. Sois le Sphinx, soit le dévoreur. Celui qui de ses ailes étouffent la lumière. Va, sois le dévoreur et plonge ces futurs convives appelés à se présenter aux Enfers dans l'obscurité qu'ils redoutent tant. Que la peur les fassent détaler alors que seules les dernières chandelles seront leurs ultimes lumières...

Qu'à chaque flamme soufflée, la vie quitte l'un d'eux. Et lorsque je te le dirais, tu pourras te nourrir sur les derniers vivants. Résiste, résiste jusqu'à la fin. Apprend à connaître ta Soif, à la faire tienne...

Que ta force soit capable de la faire rompre, plier sous ta volonté. Que la Bête en toi soit à ton service et non le maître de ta destinée... "


Ainsi allait débuter le premier acte. Le choix des flammes n'était pas anodin. Les offrir en sacrifice serait une délivrance pour Flagello le temps qu'elle se charge de ceux se pensant si en sécurité à l'écart.

Un dernier geste et sans un seul mot, elle éperonna Moonlight Shadow. La légende des Licornes allait revivre...

Une course dans la nuit, un cri, un fracas de mur défoncé, une détonation...

Et deux ombres qui volaient vers l'Au-delà...

Deux flammes soufflées à la chandelle...

Le festin venait de commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Mar 14 Juil 2015 - 20:42

Il en tremblait encore. Flagello sentait son coeur battre si fort au point qu'il avait l'impression qu'il voulait arracher sa poitrine. La voix de sa Maîtresse raisonna dans sa tête, et agissait comme un calmant.
C'était un chant, le chant de la vampire !
Oui, je l'écoute avec plaisir, j'en implore à votre pitié pour que vous me guidiez dans cette nuit ! Implora le jeune homme qui était toujours en train d'essayer de contrôler cette nouvelle force. En vain pour l'instant !

Sa main serra la livrée au niveau de son coeur, alors que son esprit semblait s'évader, comme répondant à un étrange appel. Le tout au milieu du chant enchanteur de la vampire. Autour de lui, une aura merveilleuse l'entoura dans une sorte de mini tornade.
Une tornade qui "purifiait" l'âme du jeune vampire, qui sentait ce que lui disait Dame Althéa.

Oui il le sentait terriblement, l'appel du sang... Ce souhait de vivre pour cela. Ses yeux brillaient devant ce feu, devant ce nectar qui se trouvait derrière les murs en flamme.
Flagello tremblait encore, un frisson, une transformation qui fut guidé par la Rose élégante. Le regard du garde se posa sur la silhouette de la Dame. Un regard qui cherchait de quoi se rassurer, il avait une confiance aveugle en sa Maîtresse, et même s'il sentait de la crainte, qu'il sentait bien son esprit se changeait suite à la simple volonté de la vampire, il allait tout faire pour accomplir son devoir.

Dans son dos, des ailes, légères comme celles des papillons. Il avait une impression curieuse, un regard plus perçant encore, un air félin. Qu'était-il en train de se passer ? Se demandait le simple garde qui fixait devant lui, les cibles. Tout en écoutant les mots de Dame Althéa. Des palabres dont il avait parfois du mal à saisir, du moins avant la suite. La bête ? Qu'il devait contrôler.
La Vampire lança l'assaut. Le garde suivit le mouvement en remarquant derrière lui, cette énergie, cette aura, ces flammes. Les ailes dans son dos laissèrent échapper une violente tornade flamboyante qui frappa le bâtiment, le vent fit voltiger dans une sublime valse les flammes.
Une montée d'adrénaline commençait à faire perdre la tête au jeune vampire, une frénésie qui le fit envoyer des immenses salve de vent qui firent danser le feu, et brûla des chasseurs.
De temps en temps le novice poussa des cris de souffrances... Des maux violents de tête l'attrapaient...

A cet instant, il ressentait réellement la soif, ce breuvage qui était là sous yeux...
-" Mad...ame, je sens, je comprends, j'ai peur...rhaaaa" Un hurlement, témoin de cette folie... Devant lui, une silhouette, celle de l'un des chasseurs qui agonisait...
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Sam 15 Aoû 2015 - 18:31

Sous le regard de la lune fugitive, un front de flammes s'éleva avoir d'autre aussitôt soufflé. Fugitif, tout était fugitif sans la moindre pause...

- Oui... Moonlight Shadow, montre-leur que la Licorne est aussi insaisissable que féroce. Que périssent sous tes sabots et ta charge, les humains indignes de nous abreuver.

Un sourire sur le visage de la spectre tandis que les premières victimes n'étaient plus qu'âmes désincarnées encore incapables de comprendre ce qui leur arrivait. Délicates comme des papillons bleues se brûlant à la flamme de la spectre à la chevelure de feu...

Des papillons désireux d'entendre sa voix s'élevant telle une ode tenant de l'éloge funèbre.

- Ecoutez sous l'ombre de la lune, le chant de l'infant de Nyx...
Le chant sacré de la Rose éternelle.


Et laissant retomber son aura le temps d'apparaître, splendide et envoûtante, se tenant droite sur l'échine d'une créature aussi fabuleuse que fascinante.

- Ecoutez ma voix et laissez-la vous mener vers la destinée que vous vous êtes vous même choisie en vous en prenant à moi. La mort entre les bras d'une vampire est si douce si douce...

Que mon chant vous guide...

Ce sera mon dernier présent avant qu'il ne se dissipe et que l'horreur vous saisisse.


Ainsi, l'aura chatoyante de la Vampire les entourait, leur ouvrant les portes de l'Outre-Monde. Un passage que tous feraient sans même réaliser le piège qui sur eux venait de se refermer. Le parfum d'une fleur mortelle, d'une rose pouvant se muer en splendide Nymphéa. Du sang se parant d'or et d'orange, émergeait la fleur...

Sublime et fatale...

" Pétale après pétale, je te révèle ta vraie nature, Flagello mon ami. Regarde la forme que peut prendre l'aura que nous projetons pour ouvrir les portes de l'au-delà. Regarde la magie s'écouler de moi...

Vampires nous sommes, vampires nous resterons... "


Et se laissant glisser le long du flanc de Moonlight Shadow, elle s'approcha en premier du chasseur avant de lui redresser la tête. Un geste d'une infinie douceur qui ne manqua pas de surprendre l'homme avant son regard ne plonge directement dans celui de l'apparition qui le laissait figé sur place. Fascination, Althéa exerçait une véritable fascination...

- Pas de douleur, il n'y a pas de douleur...

Souffle si doux, si chaud comme la caresse de l'aile d'un papillon, le chant d'une colombe.

- N'aie crainte, ta fin sera douce, j'ai juste besoin de toi...

Et le faisant se relever...

- Lève-toi... Suis-moi, suis ma voix.

D'une grâce inouïe, elle amenait l'homme auprès de Flagello.

- Tu as besoin de lui, Flagello. Sa vie est achevée mais grâce à toi, grâce à ta nature profonde, il ne connaîtra pas le tourment, l'angoisse. Tout Vampire se doit d'être magnifique et enchanteur. Nous sommes des monstres, des bêtes au regard de tous les humains mais la Bête est en nous est aussi impressionnante qu'elle peut-être sanguinaire. A toi d'apprendre à la contrôler pour qu'elle te nourrisse et nourrisse ta puissance.

De sa main, elle prit lentement quelques gouttes que de son cosmos, elle entoura avant de les amener à hauteur de la bouche de Flagello.

- Dis-moi, mon ami ? Peux-tu sentir tout ce qui est autour de nous ? Sens-tu d'autres existences nous menacer.

La réponse vint rapidement. Plus rien ne menaçait les deux Vampires et pourtant, il se contenait. Il se retenait de se jeter sur le corps de cet homme et d'assouvir enfin cette soif qui le torturait.

- Prend le temps de t'imprégner de ce que tu ressens, de ce que tu as expérimenté pour la première fois en cette nuit.

Et déposant une seule goutte écarlate sur la lèvre inférieur du jeune homme.

Ce sang si précieux si proche de toi. Ce nectar qui t'attire. Il faut que tu apprennes que tu apprennes à te contrôler et à ne te nourrir qu'une fois tout danger passé. Chaque goutte qui s'écoule lentement se fait sans douleur pour lui. Telles doivent être tes proies, totalement subjuguées, à ta merci. Ne les fais pas souffrir inutilement. Nous sommes les infants de la nuit et non des monstres. Ce que nous leur offrons est une fin sans douleur, sans crainte s'ils nous laissent la leur accorder.

Et se penchant encore davantage à son oreille.

- Maintenant, bois, bois et assouvis enfin cette Soif qui te fait connaître une souffrance nouvelle. Les Affres de la Soif de Sang seront ton lot comme celui de tout vampire mais je suis là. N'oublie jamais que je suis celle qui t'a fait et que je serai toujours là pour te guider. Le lien entre nous est infiniment plus puissant, plus intense que ce filet si ténu que je t'offre.

La tête de l'homme reposait sur les genoux d'Althéa alors qu'il s'abandonnait totalement au pouvoir de la spectre. Un instant avant la fin qui ne serait que douce et rapide. Sans peur, sans souffrance, juste comme un sommeil qui s'emparait de lui.

De son cosmos, la Rose fit glisser le filet de sang de sa proie vers les lèvres de Flagello. Tenir l'humain sous son contrôle ôtait une part de la terrifiante réalité qui se déroulait. Rien n'aurait pu sauver ceux qui avait osé s'en prendre aux siens mais elle n'était pas une tortionnaire pour autant. Se nourrir de sang était le quotidien des Vampires et Flagello devrait apprendre cela.

Un instant s'écoula ainsi, long si long et si rapide en même temps avant qu'elle n'interrompe le passage de sang.

- Tu ne dois te nourrir que du sang des vivants. N'oublie pas cela, le sang des vivants.

Et lui laissant le temps de se remettre, elle ouvrait de nouveau les portes de l'autre-monde à celui qui s'était rendu coupable de tentative de meurtre sur sa personne et celle de ses proches. Un geste qui souffla l'ultime flamme dans l'âtre avant qu'elle ne reprenne.

- La Chasse n'est pas achevée, elle n'est pas achevée. Maintenant, le plus intense va commencer. Es-tu prêt, Flagello ? Prêt à affronter à ressentir la Bête en toi. Ces ailes ne sont que sa première manifestation...

Et le recouvrant de l'une de ses propres ailes sous la vigilance de Moonlight Shadow.

- Es-tu prêt à laisser jaillir la Bête en toi. Celle dont les ailes se sont déployées. Es-tu prêt à devenir le Sphinx ?

Un instant avant d'achever.

- Le Sphinx armé d'un fléau ?
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Dim 16 Aoû 2015 - 12:57

Les ailes dans son dos laissèrent échapper des flammes, il était à genoux, un immense mal de tête, une peur comme jamais il avait connue. Sa main n'arrivait pas à toucher le bas de la robe de la Vampire. Cependant, il sentait son aura agir comme un réconfort, comme un guide. Comme l'étoile qu'elle était depuis qu'il avait ouvert les yeux la première fois à la demeure.
C'était son paradis, il avait beau à cet instant souffrir, devant ses yeux s'étendait un rêve qu'il allait embrasser.

La voix de la Dame raisonna encore une fois dans sa tête, tête qu'il leva pour observer la Vampire dans toute sa splendeur accompagnant les âmes vers les Enfers. Sans violence. Au fond ces êtres avaient de la chance dans leur malheur.
La Rose descendit de son cheval pour se place devant le garde. Lentement, en douceur elle s'empara de la tête du chasseur qui avait osé attenter à sa vie et qui avait subi l'attaque des ailes de feux. Il y avait quelques mètres d'écart, mais l'homme presque mort suite aux mots de la vampire se leva et avança vers le garde. Non, peut-être que sa vie l'avait déjà quitté. C'était en tout cas ce qu'affirma Dame Althéa en expliquant qu'il avait besoin de lui pour poursuivre le processus le menant à sa nouvelle existence.

Flagello tremblait, son regard transmettait cette crainte cette effroi, alors que la Dame venait de récolter quelques gouttes de sang dans le creux de sa main qu'elle présenta ensuite devant les lèvres du garde.
L'attirance était-elle, suivant parfaitement les dires de la Dame que le jeune garçon, fermant ses yeux il voulait boire, mais une légère appréhension l'en empêchait.
-" Non Madame..." Lança-t-il d'un ton agonisant, comme si son désir de boire ce sang gagnait encore plus d'ampleur, ses ailes battants encore plus rapidement comme l'incitant à agir.

Il écoutait sa Maîtresse, cette voix qui agissait comme un doux remède lui permettait de trouver un étrange mélange entre la peur de l'inconnu, et l'envie de s'abandonner car il savait que son destin était là. Son regard était planté sur le corps du chasseur. Dame Althéa avait compris, alors elle porta une goutte de sang sur les lèvres de son garde qui à l'instant ressentit une vive douleur et son corps poursuivit sa transformation, et sa conscience semblait se perdre encore un peu. Ses yeux s'illuminèrent.
Lorsqu'elle autorisa à terminer, il ne se fit pas prier, et sa bouche se porter avec une certaine "rage" sur la coupe imaginaire que formait la main de la vampire. En se relevant, Flagello avait encore changé, sa dentition était maintenant celle d'un sphinx, avec des crocs dont on voyait le sang couler.

De la tête il confirma avoir compris le fait que le sang devait seulement provenir d'être vivant. De ses lèvres s'échappaient seulement un râle violent.
Le chasseur de son côté put partir quand la Dame lui ouvrit la voie douce des Ténèbres.

La conscience humaine du simple garde continuait à s'évanouir au son de la voix de sa Maîtresse. Flagello était effrayé mais ressentait une immense joie. Des larmes de bonheur s'échappaient de ses yeux felins pour atterrir aux pieds de la Dame. C'était la réponse à ses paroles, aussi un signe pour lui dire merci de lui avoir montré son véritable destin.
Un immense hurlement vint sonner l'achèvement de la transformation... Une ombre immense, la bête venait de naître, frénétiquement, elle commença à tout détruire, à tout mettre en flamme, puis le sphinx s'envola.

Dans le ciel étoilé, il brillait avec ses ailes qui envoyèrent des violents ouragans de feu. Il hurla encore, cherchant des cibles... Au loin il remarqua une sorte de navire...
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Dim 16 Aoû 2015 - 19:48

Un souffle comme une caresse sur la joue du jeune garde. Un souffle qui était aussi tendre qu'enchanteur, délicat tout comme la présence de la Vampire à ses côtés. Une invitation que le jeune garde ne pourrait indéfiniment repousser. En avait-il seulement envie ?

- Le sens-tu, Flagello ? Le sens-tu ? Ce courant chaud, salvateur déferler en toi ? La peur que tu ressens n'est que l'angoisse de l'inconnu et tu n'as pas à avoir honte de cela. La crainte est un avertissement d'un danger imminent mais aussi celle annonçant un immense changement.

A cet instant, elle avait placé la seule larme écarlate sur la lèvre charnue de son protégé, son infant.

- Le sang, sens-le. Prend le temps de bien savourer ce premier et unique sang. Que telle la première goutte de pluie, cette unique perle de sang annonce le futur bouleversement.

A ces mots suivis de la fin de l'un de ceux qui avaient attenté si sournoisement à leurs jours, ou leurs nuits, elle le sentit se détendre.

- Ainsi, tu as enfin décidé de passer le cap. Sois apaisé et n'oublie, jamais. Au creux de mon aile, tu pourras toujours t'abriter et te reposer.

Ces quelques mots de réconforts susurrés, Flagello confirma son choix. D'un geste vif, il s'empara de ce qu'il restait de la coupe sanglante, avalant goulûment le reste du nectar qu'elle contenait. Tout allait si vite que même l'obscurité quasi totale qui s'était abattue sur les lieux n'entama point son enthousiasme. Flagello était avide si avide de ressentir en lui le pouvoir éclore et croître.

Plic...

Une larme venait de s'écouler de la joue de l'ancien berserker, vite suivies d'autres que la Vampire à la chevelure de flammes s'empressa de récupérer du bout des doigts. Si chaudes, elles étaient brûlantes comme la passion que vivait le jeune florentin.

- Laisse-les couler...

Des mots si empreints de sous-entendus. Que devait laisser aller Flagello ? Ses larmes ou son désir de s'ouvrir, de s'abandonner totalement à sa nouvelle nature et à la Bête en lui.

Oui...

- Ô lune d'ambre, lune vigilante, en cette nuit sacrée, offre à cette âme l'intimité qui est la sienne en cet instant si particulier...

Deviens trouble comme l'eau bouleversée à la surface de l'onde...


Et sans attendre, la spectre replia ses ailes sur le corps du jeune homme en étendant son cosmos.

- Que les Ténèbres t'apaisent et te laissent tout le temps qu'il te faudra pour accomplir ton ultime changement.

De la pointe et des bords des ailes de la splendide rose infernale, le cosmos de la Vampire s'étala, prenant de l'ampleur avant d'envelopper la totalité du corps du jeune homme. Telle une bulle offrant au jeune homme une écorce protectrice, la sphère ténébreuse se maintint avant de s'illuminer de l'intérieur.

Oui... Pas une seconde de ta transformation ne s'écoulera sans mon soutien et la caresse de mon regard.

Effectivement, rien n'échappait à Althéa dont les yeux perçaient à merveille l'intensité de la nuit. Le visage de Flagello qui gagnait en puissance, en dureté alors que son regard changeait du tout au tout, devenant une véritable regard de félins dont les pupilles passant de verticales à rondes, se parant du reflet si caractéristique des pupilles de chats luisant dans la nuit. Sa chevelure sous sa main s'était faite majestueuse crinière auréolée de flammes. Si belle et fournie que nul lion avec elle ne pouvait rivaliser.

Un geste de la Vampire à la peau d'albâtre nacrée suffit à la parer des éclats de miel que lui procurait les flammes se dégageant des puissantes ailes de Flagello. Une lumière chaude que la spectre pouvait apprécier autant que la puissance du corps de fauve qu'avait revêtu le jeune vampire au terme de sa transformation. Un corps de sphinx dont les griffes et les crocs étaient d'airain, aiguisés et capable de tout transpercer. De son ancienne humanité ne demeurait présentement que le visage tout en noblesse et dont seul le regard trahissait la rage le dévorant. Les ailes battaient sans retenue, finissant par tout embraser au moment où elle laissait retomber la bulle de Ténèbres.

Et il parut dans toute sa splendeur au grand jour, prenant une place certaine, dépassant largement celle des plus grands fauves que portaient cette terre et que dire de ces ailes capables de tout embraser.

Telle est donc la puissance du Sphinx reposant au fond de ton âme. Flagello, sois sans crainte. Tu es sauvage car nouvellement éclos mais nous sommes là pour t'aider. Laisse ta rage s'exprimer un instant et goûte, goûte à cette puissance qui est la tienne. Viendra le jour où tu pourras totalement la maîtriser.

Et s'écartant à peine lorsqu'il chargea en rugissant férocement, Althéa resta en arrêt à le regarder prendre son envol avec une telle brutalité que tout ce qu'il se trouvait au-dessus de lui céda et s'embrasa.

Encore assise sur le sol, sa robe étalée telle la corolle d'une fleur, Althéa observait ce vol aussi frénétique que chaotique. C'était comme voir un étonnant foyer tourner autour de la demeure.

Un coup dans son dos et la jeune femme prit la bout du museau de Moonlight Shadow entre ses bras.

- Ne t'inquiète pas mon ami, je vais prendre les choses en mains.

D'autres gestes d'une tendresse infinie pour rassurer l'immense licorne noire avant que les ailes de la Vampire ne se mettent à leur tour à battre et que s'écartant en un éclair de sa monture, Althéa prit son envol. Une série de battements d'une rapidité telle que la rousse splendeur ne tarda pas à se placer à hauteur de Flagello. Alignant son vol sur le sien, elle ne fondit pas d'office vers lui.

Pas avant d'avoir lancé un autre ordre.

- Moonlight Shadow !!! Entends mon chant, entend le chant de l'infant de Nyx dansant en cette nuit entre les étoiles.

Entend mon chant et fais-toi flèche fendant tout sur son passage.

Fais-toi fer de lance et file jusqu'à celle qui a éveillé notre courroux.


Un cri brisa alors de nouveau la nuit tandis que l'immense étalon se cabrait avant de prendre sa course. Une course folle qui ne tolérerait nulle entrave, nul obstacle. Lorsqu'une Licorne courrait, rien ne pourrait l'arrêter.

Et tandis que l'étalon dessinait une longue piste sur le sol, Althéa se tournait vers Flagello. Le Sphinx était resté bien trop longtemps sans emprise, livré à sa seule folie. Le temps de le ramener à un peu plus de raison était plus que venu. Et projetant son cosmos vers lui, accompagné de son chant, la spectre s'élança vers lui avant de se poser sur son dos. Ses bras entourant son cou en un geste de tendresse inattendu. Et sans lui laisser le temps de réagir à son approche plus qu'audacieuse, la Belle enfonça ses griffes ô combien aiguës dans la gorge de la Bête, faisant perler quelques si précieuses gouttes de sang.

D'un autre geste, elle embrasa son cosmos, apaisant la colère du Sphinx qui ne tenta même pas de la désarçonner.

- Du calme, du calme, je suis là. Je te laisserai prendre ce dont tu as tant besoin pour t'apaiser. Ce qui te fera grandir et prendre pas à pas le contrôle sur la rage qui t'habite jusqu'à ce que la parole s'ajoute à tes rugissements.

Puis, localisant la piste tracée par Moonlight Shadow, elle se plaça au mieux sur le dos du fauve fabuleux avant de reprendre la parole.

- Moonlight est parti en avant mais toi, toi, tu peux suivre le cours de cette eau et le remonter jusqu'à atteindre ce navire que tu as flairé au loin. Sens les vies, sens ceux qui ne demandent qu'à périr sous tes crocs et tes flammes sans oublier de t'en abreuver...

Et lui signalant d'un geste qu'il était temps de laisser les vols déséquilibrés et teintés de folie derrière lui, la spectre invita Fire Wings à prendre la route qui aboutirait à la fin de cette chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Mar 18 Aoû 2015 - 18:27

La conscience de Flagello s'était évanoui doucement, laissant place à la créature présente. Le sphinx dégageait sa rage, soufflant avec ses ailes d'énormes tempêtes de feux. Il brillait dans ce ciel qui commençait à s'étoiler comme l'une des plus brillantes.
Ses mouvements furent très souvent accompagnés par des râles puissants, son regard balayait le sol, puis l'horizon et cette mer dont il avait remarqué une embarcation pleine d'âmes... De la bave se mit alors à couler, attiré par le sang, ce sang dont il avait tellement besoin pour vivre.
Gesticulants dans tous le sens, hurlant, continuant à détruire, il s'apprêtait à partir à l'assaut.

Mais, alors qu'il ne l'avait pas remarqué, la rose Brumel s'était jeté sur son dos, entourant avec ses bras son cou, sa crinière effleurant de temps en temps le visage de la Dame. La douceur, et l'aura de la vampire l'apaisa cependant. Malgré tout, il s'excita un peu alors qu'elle venait de planter dans son cou ses ongles, faisant perler des gouttes de sangs. Gesticulant un peu, il se calma; sa rage s'apaisa devant la Dame qui était sa Maîtresse. Les mots de celles-ci arrivèrent à lui de façon incomplète, l'âme du jeune homme était loin de s'être habitué à tout cela, et la bête était encore un simple animal.

Néanmoins son instant, et le peu que FireWings put entendre était la mission, suivit du geste de la main. Son regard félin se reporta alors sur le navire au loin, puis sur Moonlight qui traçait son chemin. La Dame se plaça mieux, et le sphinx poussa un violent cri, confirmant par là son obéissance, et s'élança, laissant à chaque mouvement d'aile une petite nuée de particules brillantes.
Cela le faisait paraître comme une étoile filante au milieu de la nuit. L'allure était rapide, le long de ses crocs des gouttes de sangs coulaient, le long de son cou également, son regard transmettait de la rage.
Très vite, il atteint le navire, l'eau ressentait aussi la puissance de ses ailes.

Il envoya une immense tourbillon de feu qui frôla le navire, sur le pont de nombreux soldats se montrèrent et envoyèrent des flèches en direction du sphinx.
Celui-ci hurla, et se jeta dans le tas, le choc détruisit partiellement le sol, dans sa gueule, le corps d'un soldat encore vivant, il remua sa tête violemment, aspirant le sang avant de l'envoyer dans l'eau.
Une nouvelle fois il fonça sur le navire, se moquant des flèches dont certaines venaient se planter dans ses pattes, cette fois, son assaut brisa le bateau en deux.
Firewing poussa un râle, et dégusta le sang des personnes encore vivantes. Une dégustation faite avec une ambiance bestial, c'est alors que son regard se porta sur une dame qui se tenait fièrement debout sur un grand morceau du navire... Le félin laissa sa langue glissait sur son museau pour récupérer quelques gouttes de ce liquide écarlate...
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   Mer 19 Aoû 2015 - 22:44

" Doucement, doucement, contrôle tes ailes. A trop brûler ta vie, ton essence, tu ne feras qu'éveiller la Soif en toi. Sache que le Sang est rare, le Sang capable d'étancher au mieux ce besoin qui te vrille les entrailles et l'esprit est si rare. Au final, si peu d'humains peuvent nous nourrir. Si faméliques sont la majorité de ces malheureux mais la répartition des richesses de la terre est entre d'autres mains que les nôtres. Ni toi ni moi n'y pouvons rien. Nous ne faisons que récolter le sang et les âmes. "

Un sourire se dessina sur ses lèvres carmines tandis qu'elle écartait une mèche rebelle. Le souffle de la nuit redoubla de violence avant qu'elle ne déploie de nouveau ses ailes. Immenses et splendides, elles se posèrent tout contre celles de Fire Wings. Une force inattendue qui ne tarda pas à imprimer son rythme au sphinx. Quel bien étonnant et merveilleux tableau que celui de la Vampire et du Sphinx aux ailes battant de concert.

Une splendeur dont personne ne pourrait surprendre la beauté unique tant leurs gestes étaient fugitifs. Au loin, le fleuve brillait lentement sous l'éclat de la nuit. Son cours paisible juste troublé par les échos de la vie et d'un navire qui avançait presque nonchalamment à contre-courant.

" Je vois... "

Entre ses doigts une goutte de sang avait perlé.

" Je vois, mon cher Flagello, l'instinct en toi est si fort, si fort. La Bête réclame son lot de sang et tant qu'elle ne sera que nouvelle-née, moi seule peut l'apaiser mais sois sans crainte. Je te promets de rester à tes côtés. "

Et alors qu'une pointe de lumière déchirait le manteau opaque de la forêt, annonçant la présence de Moonlight Shadow sur la berge, Althéa s'était penchée sur l'équipage. Tous n'étaient pas encore sur le pont mais cela ne tarderait plus. Au vu de la discrétion dont faisait preuve l'ancien berserker passé en phase bestiale, les flèches ne mettraient guère plus de quelques minutes à pleuvoir en rafales.

En pure perte... Songea la Belle au moment exact où les premiers traits transpercèrent l'air nocturne avant de siffler à ses ouïes et que sans perdre de temps, elle lâche Fire Wings qui ne tarda pas à plonger.

" Oui, apaise ta soif de sang et de mort. Affirme ta nouvelle apparence et ta nouvelle puissance. Que suite à ta rage et au carnage sans nom qui s'en suive, plus personne n'ose s'en prendre à nous. Apaise ta Soif, apaise ta faim et que tous ou presque dorment en Enfers avant la pointe du jour.

Plonge Flagello, plonge maintenant que tu as libéré la puissance Fire Wings... "


De nouveau, le chant de la Vampire se fit entendre, bouleversant et si intense. De sa voix, de son aura et de ses liens de sang, la spectre maintenait un contact permanent avec l'immense Sphinx dont les griffes ne mirent pas plus de quelques secondes à éventrer ce que son piqué n'avait pas encore détruit. De l'équipage ne restait plus que cadavres flottant sur l'eau, démembrés ou en trop mauvais état pour être reconnaissables. Sur la berge, un rescapé que la spectre avait gardé en réserve comme témoin de la vengeance qu'encourrait tout être assez fou pour s'en prendre à elle. Un témoin qui porterait partout le récit de ce combat contre un monstre surgit des Enfers pour punir les pires criminels.

- Toi, pauvre pécheur, écoute la voix de l'Ange des Ténèbres et va donc prier dieu pour qu'il t'épargne la fin que te réserve le sphinx que tes mauvais actes ont réveillé. Implore sa pitié et colporte partout la bonne parole. Ceux qui bafouent dieu en faisant le mal seront châtiés tôt ou tard.

Face à la sublime apparition, au charme de sa voix et la force écrasante que faisait peser la présence de Moonlight shadow, l'homme n'avait pu se retenir, souillant ses vêtements, répandant une odeur d'urine nauséabonde. De quoi donner des hauts le cœur la spectre si elle en avait eu le temps car une autre présence, infiniment plus importante à ses yeux se tenait encore sur l'eau.

- Zelphyra...

Magnifique dans sa tenue moulante, ses merveilleux cheveux châtains noués en une longue tresse lâche, elle se tenait droite. Sa main portant simplement une arme à feu qu'elle ne pointait même pas sur la Vampire. Le bois la supportant s'enfonçait par saccades sans la troubler une seule fois. Son regard plongeait droit dans celui de la spectre sans que le moindre son ne s'échappe de ses lèvres. Juste un sourire avant qu'elle ne parle enfin...

- Elles n'auraient pas du te séparer de moi... Elles n'auraient pas du...
- Toi, tu n'aurais pas du t'en prendre aux miens...
- Qu'importe si je dois mourir de ta main...

Et sans attendre, elle pointa enfin vers Althéa sans que la Licorne noire ne réagisse tandis que Fire Wings en finissait avec son festin de mort et de sang.

- Ô lune, en cette nuit, fais-toi écarlate et sois témoin de ce qu'il va suivre.

Et transperçant Zelphyra de son regard brillant.

- Ton sang ne sera pas pour moi mais pour ma mère et Laetitia ainsi que pour tous ceux que tu as voulu tuer. En cette nuit, je prendrais ta vie en plus de te mener devant mon maître pour qu'il juge lui-même de ton crime. Prépare-toi à comparaître devant le plus grand.

Un pas de danse suivit ces paroles avant que la spectre ne déploie de nouveau ses ailes prenant une pause finale d'une grâce inouïe. Bien au-dessus d'elles, Fire Wings volait en embrasant le ciel. L'eau et les deux femmes baignaient dans cette atmosphère splendide avant que l'attaque ne s'enclenche.

- Qu'en cette nuit, le Baiser du Vampire se fasse mortel et s'emplisse de ton sang. Qu'en cette nuit, ton sang se déverse en cette outre sacrée...

D'immenses filets d'écarlates s'échappèrent alors du corps de l'ancienne suivante. Une danse magnifique s'ensuivit tandis que le teint de Zelphyra prenait des teintes de plus en plus pâle avant de devenir cireux. A chaque filet, sa vie la quittait se déversant dans cette outre que la Vampire tenait devant elle. Pas une fois, elle ne se gorgea de ce sang qu'elle avait ardemment prélevé. Et lorsque l'ultime goutte la quitta, elle ne cilla même pas. C'était les yeux grands ouverts qu'elle entrait dans le monde des morts...

[Ceci clôt la Chasse. La suite du rp se poursuit aux Enfers pour le jugement de Zelphyra et la présentation de Flagello puis à la demeure Brumel à Florence.

Merci pour cette splendide suite de rp, depuis le début de la Chasse jusqu'à son dénouement sur le fleuve.]
=> Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la Chasse devient la Justice mêlée de Vengeance... Que s'envole le Sphinx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» Quand le granite devient diamant... [Jennyssie & Kaelya]
» QUAND UN FACHE DEVIENT UN FACHISTE LUI?EUX??KAKAKOK OU MARETELLY ?
» Quand le rève devient réalité...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-