Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Mar 30 Juin 2015 - 22:50

Alectryon et sa sœur rentrait d’Asgard, la merveilleuse jeune femme était venue, il fallait bien le dire à sa rescousse car, son manque de connaissance géographique l’eu perdu plus avant dans son voyage de retour vers le royaume de la guerre. Sur le navire qui les menait vers Sparte, ils goutèrent tous deux la quiétude d’une croisière maritime. Il regardait sa sœur qui s’était appuyée sur le bastingage et eu un sourire tendre. Elle avait quitté sa famille, cette même famille qui l’avait rejeté lui. Et maintenant elle était là, sur ce navire, avec lui. Réunis après tant d’années.

Elle avait ses longs cheveux noir qui flottait au gré du vent, elle semblait si pâle sous les reflets de la lune et souriant à la mer, elle avait l’air si douce qu’il en fut ému. La guerrière qu’elle était avait au fond d’elle ce que tous les hommes recherchaient et, un jour elle trouverait celui qui deviendrait son compagnon mais, il aurait à montrer ce qu’il vaut pour que le cardinal lui laisse sa sœur. N’ayant que peu d’idée de la vie de sa sœur, il voulut lui demander son parcours.


Dis-moi, Katharina. As-tu eu la permission de partir de la famille Avrora ? Je m’étonne que ton père t’ai laissé devenir une guerrière, surtout après qu’il ait perdu un fils.  J’aimerais savoir qu’elle fut ta vie et ce qui t’a poussé à me suivre moi que notre famille à rejeté.


Il la regardait avec toujours plus de tendresse, elle était radieuse dans la lumière du soleil des loups. Il appréciait d’être avec elle mais, ne savait pas vraiment comment réagir. Elle et lui avait été séparé depuis si longtemps. Depuis il était devenu cardinal et son supérieur, cela compliquait leur relation fraternelle et mettait des entraves à l’affection qu’il souhaitait lui porter. Ce voyage pourtant offrait là une formidable occasion de profiter l’un de l’autre sans se soucier du protocole et tout autre convenances. Ils pourraient être, tous les deux, pour le temps d’un voyage, de simple frère et sœur.

Le bruits des vagues éclaboussant la coque du bateau jouait un rythme qui l’assoupissait, peut être amplifié par les épreuves qu’il avait subies. Il respirât un grand bol d’air marin qui lui semblait en cette nuit stellaire, chargé d’étoiles. Qu’il aimerait que ce voyage dur, qu’il puisse gouter un peu de repos et apprendre à connaitre sa jumelle. Ils pourraient rattraper ensemble ce que la cruauté despotique d’un homme pitoyable leur avait privé. Il s’était toujours senti très seul et le savais, cela venait de sa séparation de celle qui avait partagé le sein de sa mère.

Cette lune est particulièrement belle cette nuit. Je suis heureux que tu sois venu me chercher, j’ai toujours souhaité pouvoir te parler mais, avant mon départ, ta famille m’interdisait tout contact avec toi. D’où le besoin de connaitre ton passé. Qui t’a appris à te battre ? Voudrais-tu que je t’apprenne ?

Revenir en haut Aller en bas
Katharina

avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Lun 6 Juil 2015 - 0:40

Katharina quitta le royaume mystique d’Odin aux côtés de son frère et regarda la beauté sauvage du paysage nordique. Les protecteurs d’Arès longèrent la montagne de Gama couverte de neige et traversèrent une rivière tumultueuse serpentant dans une forêt à la végétation clairsemée baignée de lumière. Soudain, le ciel devint nuageux et un brouillard épais enveloppa les berzerkers dans son manteau nébuleux, ils ne distinguaient plus la route et décidèrent de pénétrer dans une petite auberge accueillante afin de se restaurer et d’attendre que le climat soit plus clément.

Puis, Ils profitèrent de la chaleur du feu crépitant pour se reposer et reprirent leur voyage dans la soirée, la clarté du jour fit place à l’obscurité de la nuit et ils entendirent la complainte des loups hurlant à la lune. Leur clameur déchirante éveilla en elle un sentiment douloureux et certains évènements particuliers de son passé lui revinrent en mémoire, elle se demanda si elle pourrait un jour revoir ses yeux énigmatiques troublant son âme et connaitre la nature des sentiments du guerrier divin à son égard.  La jeune femme désirait partager avec ce chevalier sincère des moments inoubliables et être à son écoute pour l’aider à surmonter ses difficultés.

Ensuite, ils atteignirent le port et embarquèrent sur un navire, Katharina avança sur le pont et s’appuya sur la balustrade, elle était heureuse d’escorter le cardinal du feu jusqu’au domaine du dieu de la guerre car elle  voulait que son frère rentre en un seul morceau à Sparte et attendait ce moment privilégié depuis si longtemps. Sereine, elle observa la voute céleste étoilée et un sourire apparut sur son visage pâle, puis elle regarda Alectryon et vit de la tendresse dans son regard, elle se sentit apaisée à ses côtés et prit son jumeau dans ses bras. Intriguée par les questions de son frère, elle réfléchit  et prit la parole :

Je suis triste d’avoir perdu mon grand frère mais ils t’ont banni de notre famille à la naissance et ont eu l’audace de t’éloigner de moi pendant plusieurs années, cet acte est impardonnable ! Durant mon enfance, une colère indescriptible grandissait en moi et un jour, je suis parti de la maison sans prévenir mes parents, je ne supportais plus la personnalité diabolique de mon père et la médisance de ma mère.

J[b]’ai marché pendant des jours interminables et j’ai découvert un camp d’amazones. Elles m’ont accueilli dans leur forteresse et je suis devenue une fine lame grâce à mon apprentissage. Je porte la cuirasse de l’incendie car je souhaitais te retrouver et guerroyer plutôt que de vivre enchainée à un noble capricieux. Je suis fière de toi Alectryon !  
J’aimerai surtout m’entrainer avec toi pour consolider mes acquis.                                    
 
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Jeu 9 Juil 2015 - 20:40

Alectryon écoutait attentivement sa sœur qui lui parlait de son parcours.  Elle aussi avait quitté la demeure familiale mais, elle de son propre choix pour ne pas avoir à subir le dictat de parent injuste. Elle aussi avait souffert de cette séparation et même si elle regrettait le décès de son frère ainé qui accablait sa famille, elle ne pouvait leur pardonner l’injustice faite à son frère. Ainsi, malgré leur tentative pour les séparé, les deux jumeaux c’était retrouver et suivaient désormais, le même chemin l’un et l’autre. Tous deux allaient désormais sur les chemins de la guerre, orphelin mais uni.

Elle parlât aussi d’un village d’amazones qui la prirent sous leurs ailes pour la former et l’aider à devenir la forte et fière femme qu’il avait devant les yeux. Elle était désormais guerrière d’Arès et berzerker de l’incendie. Mais à ce niveau elle avait créé un lien avec lui, tous les deux géraient le feu comme une seconde nature et la bête que celui-ci incarnait ne leur faisait plus peur depuis longtemps. Elle était fière de son frère et souhaitait peaufiner ses techniques martiales avec lui.


J’aimerai aussi t’aider dans la maitrise du combat malheureusement, nos éléments ne sont pas compatible avec le navire de bois sur lequel nous naviguons.

Il lui sourit, elle était si douce avec lui, si charmante, qu’i se dit qu’il pourrait bien laisser le protocole a Sparte et profiter du réconfort privée que lui procuraient ses instants. Il fit un pas vers elle avant de s’arrêter, il la regardait, gêné cette fois ci. Il aurait tellement aimé prendre un peu de tendresse auprès de celle qui avait partage le même ventre que lui. Accepterait-elle de le rejoindre dans cette étreinte qu’il attendait tant. Puis il se lançat, il n’y avait rien de malsain la dedans, juste la preuve de l’affection qu’un frère et une sœur se donnait l’un à l’autre. Il ouvrit donc les bras et entourât avec les épaules de sa jeune sœur, avec tendresse et sans arrière-pensées.

Je me permets de t’amener dans mes bras, mais je sais bien qu’une fois à Sparte, nos rôles respectifs nous forceront à une distance respectueuse. Aussi ai-je voulu profiter de ce voyage pour rattraper le retard que cette séparation nous à fais subir. Me le pardonnes-tu ?

Il tenait toujours serré contre lui, la jeune femme que son affection comblait, ses longs cheveux flottant dans le vent lui donnaient la sensation de la caresse d’un voile. Puis il relâchât son étreinte et plongeât son regard dans le sien. Il avait une idée pour le combat, mais il leur faudrait attendre d’être arrivé sur les terres. Ce serait bientôt le cas car les vents leur étaient favorables. Bientôt ils arriveraient à un port non loin de sparte, comme dans les instructions qu’il avait laissé au capitaine qui, celui-ci, connaissait la langue commune.

Bientôt nous pourrons nous entrainer, d’ici là si tu veux me poser quelques questions ou si tu veux que l’on profite simplement à deux de la douceur de ce voyage n’hésite pas à me le dire. Ici il n’y a ni cardinal ni soldat, nous ne serons que frère et sœur, libre en attendant le royaume de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Katharina

avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Lun 13 Juil 2015 - 11:41

Le cardinal du feu était silencieux et écouta patiemment le récit mouvementé de sa sœur qui voulait remonter le temps pour changer le passé douloureux d’Alectryon, elle était écœurée par le comportement inexcusable de sa génitrice en se disant à elle-même « une mère qui porte sa progéniture pendant neuf mois, est sensée éprouver de l’amour pour ses enfants et se battre pour les protéger au péril de sa vie ! Pourquoi a-t-elle laissé mon père commettre un geste aussi abominable ! Il n’a pas demandé à venir au monde et subir un tel outrage. En plus, c’est mon frère jumeau et il ne faut en aucun cas détruire un lien fusionnel qui relie deux personnes du même sang car les conséquences peuvent être fâcheuses ».

Katharina détestait au plus au haut point ces êtres humains insignifiants qui l’avaient trahi et jura de venger Alectryon  en incendiant leur propriété aristocratique. Par conséquent, elle rêvait d’éradiquer cette vermine méprisable de la planète afin de tirer un trait sur ses origines maudites et calmer sa rancœur brûlant comme un volcan. Elle l’admirait et voulait marcher sur ses traces en devenant aussi aguerrie que lui donc cet entrainement serait favorable pour elle car la jeune femme profiterait du savoir de son frère afin de maitriser la puissance de son cosmos et connaitre les attaques de son supérieur. Perplexe, elle observa le sol du bateau et prit la parole :

Je suis d’accord avec toi, nous ne pouvons pas flamber l’équipage et carboniser ce navire, de plus nous ne possédons pas les compétences requises pour voyager sur l’océan et nous risquons de nous noyer si ce bâtiment venait à sombrer.  

Excuse-moi de te demander ça mais as- tu été témoin de la mort de mon grand frère ? Et comment se fait-il que tu sois devenu le cardinal du feu ?  Raconte-moi ta vie chez ce médecin merveilleux ?        

La berzerker de l’incendie croisa son regard embarrassé et remarqua qu’il avait besoin de tendresse, Il s’approcha d’elle et l’enlaça dans ses bras, puis elle glissa sa main dans les cheveux soyeux du protecteur d’Arès et lui caressa le visage. Ensuite elle hésita un moment et se pencha pour l’embrasser sur la joue, elle adorait son jumeau et ne supporterait pas qu’une femme lui brise le cœur, elle devra l’accepter avec ses qualités et ses défauts. La guerrière le regarda avec douceur et posa sa tête sur son épaule, elle s’adressa à lui :

Je sais que tu dois respecter le protocole mais tu n’es pas une machine et tu as le droit d’exprimer tes sentiments, écoute j’aimerai rester dans tes bras jusqu’à la fin du voyage car je te respecte et mon rôle est de t’escorter lors des missions ! Si tu as besoin de parler je suis là pour te réconforter.                          
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Dim 19 Juil 2015 - 22:56

Alectryon écoutât attentivement sa sœur, celle-ci souhaitait plus d’information quant au sinistre destin de son frère ainé. A vrais dire, même pour le cardinal, les circonstances de son trépas restaient nimbée de mystère alors, quand à lui raconter ce qu’il savait, cela ira surement très vite. Mais puisqu’elle souhaitait des réponses, elles les auraient, tous les éléments dont il était informé, il les lui donnerait, elle se ferait ainsi une idée de tout cela. Il la regardât avec bienveillance

Tu sais, je n’ai pas vraiment assisté à sa mort.

Ce que je sais c’est que nous étions tous deux destiné à suivre l’entrainement des disciples d’Arès. Suite à cela il décidât de se prêter à l’épreuve finale alors qu’il n’était pas prêt. Aucuns de nous ne l’était d’ailleurs…

Je m’étais inquiéter de son absence et ce, malgré la méchanceté qu’il témoignait à  mon égard. Je trouvais juste inadmissible qu’on le laissât prendre de tel risque et qu’après une absence bien trop longue, personne ne vint le chercher. J’ai donc prit sur moi de relever le défis de cette épreuve et suis parti à mon tour.


Il marquât un temps de silence, pesant l’importance des mots qui franchiraient ses lèvres dorénavant. La suite de l’histoire étant un rien plus sinistre.


Lorsque j’arrivais là-bas, je découvris à l’entrée du temple, le corps sans vie et sérieusement mutilé. Je pris le soin de vérifié ses blessure et fut triste de constater qu’il avait succombé moins d’une heure avant que j’arrive. Si on m’avait prévenu à temps, j’aurais pu le sauver.

Cependant, je récupérais l’armure a contrario de ce pauvre garçon dont la haine que j’éprouvais pour lui s’était mué en pitié et même tristesse. Il avait beau être une brute de son vivant, il n’avait pas mérité une telle mort. J’ai donc endossé l’armure et ramener le corps au village.


Ils eurent tous les deux un moment de silence comme pour faire un discret hommage à celui qui dans sa quête de gloire, avait rencontré son destin. Mais bientôt le recueillement fit place à la tendresse. Sa sœur eut pour lui des gestes d’une douceur profonde et bienveillante. Elle posât sa tête sur son épaule, prétextant lui faire escorte de cette manière. S’il y avait une telle occasion, il leur faudrait reprendre le protocole, mais pour les confidences, il ne voyait pas trop quoi lui dire.

De quoi voudrais tu que je te parle ? Donnes moi un sujet et j’y répondrais mais, là…

Il avait l’impression de décevoir sa sœur, peut-être n’était-ce là justement qu’une impression mais, il se sentait le devoir de rattraper le moment que sa stupidité avait gâché. Il sortit d’un linge soigneusement plié une lame. Il fit quelques moulinets avec avant de la tendre à sa sœur.

Cette arme est mon cadeau pour toi, c’est une arme légendaire que mes parents adoptifs m’avaient recommandé, elle est déjà très puissante mais, si elle trouve un partenaire digne d’elle, son pouvoir s’amplifiera au maximum. Tiens je te l’offre.

Quand sa sœur se saisit de l’arme, une aura d’énergie enveloppât la lame. Il en fut convaincu, le partenaire idéal de cette arme de légende n’était autre que sa sœur. Elle seul pourrait libérer tout son potentiel. Il se sentit tellement heureux pour elle et ne regrettait aucunement de ce séparé de cette arme à son profit. Elle en ferait surement un meilleur usage que lui. Alors qu’ils observaient l’épée qui semblait changer de forme sans pour autant en changer, ils arrivèrent à terre, quelque part en Grèce dans le port de Thessalonique. Là il descendit du pont et se jetât à terre. Il invitât sa sœur à le rejoindre.

Viens ! Nous allons pouvoir nous entrainer, à moins que tu n’aies d’autres questions.
Revenir en haut Aller en bas
Katharina

avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Jeu 23 Juil 2015 - 22:54

Katharina ignorait les causes de la mort mystérieuse de son grand frère et posa une question délicate à son jumeau perplexe réfléchissant pendant plusieurs minutes avant de répondre à sa sœur.  Elle entendit le récit émouvant du cardinal du feu et fut touché par sa compassion, elle était préoccupée et hocha la tête  en s’adressant à son interlocuteur :

Ecoute, mes propos risquent de te surprendre mais tu vis sur quelle planète Alectryon ! La clémence et l’altruisme ne font pas parti du monde de la guerre. De plus, il connaissait les risques en voulant tenter cette épreuve infernale et a signé son arrêt de mort, cette brute écervelée ne méritait pas de protéger un dieu aussi puissant et de porter cette cuirasse prestigieuse. Je pense que son orgueil l’a conduit à sa perte et cet incident funeste était inéluctable donc tu n’as rien à te reprocher mon frère.

J’espère qu’il a souffert le martyre avant de rendre son dernier souffle car il a été monstrueux avec toi en te rouant de coups tandis que tu défendais ton honneur à la seule force de tes poings, je n’oublierai jamais cette scène injuste bouleversant mon esprit d’enfant. D’une certaine façon, Héphiclès t’as sauvé la vie en désarmant les pièges mortels de cette épreuve, paix à son âme !

La jeune femme demeura pensive et remarqua que son frère avait l’air particulièrement affecté par la disparition tragique d’Héphiclès parce qu’il ne fit pas preuve de clairvoyance dans l’attente émotionnelle de sa sœur. Le pragmatisme de son jumeau l’agaça et elle plongea dans ses pensées « je maudis ce fichu protocole qui m’empêche d’être proche d’Alectryon, je veux juste me blottir dans ses bras car je me sens seule et j’ai du mal à faire abstraction de ses satanés sentiments ».

Le guerrier d’Arès culpabilisa en voyant sa jumelle désespérée et déplia un linge puis offrit à Katharina une arme fabuleuse dégageant une puissance considérable, la berzerker de l’incendie la regarda avec enthousiasme et toucha le pommeau de l’épée légendaire entrant en résonnance avec le cosmos de la jeune femme. Soudain, la lame d’acier brilla et une lumière blanche l’aveugla, elle sentit une énergie colossale parcourir son corps telle une décharge électrique et resta bouche bée en regardant la lame de l’arme s’allonger. Elle n’en revenait pas et se dit à elle-même "c’est dingue, le pouvoir de KuriKara komaken est impressionnant et je me séparerai jamais de ce cadeau merveilleux"

Le jeune homme était content en lisant la joie dans les yeux de sa sœur et observa le navire approcher du port de Thessalonique, il débarqua sur le quai et demanda à sa jumelle de le suivre, elle descendit du bâtiment et prit la parole :

Merci mon frère, j’en prendrai grand soin, bon il est temps de passer aux choses sérieuse.                                                                                    
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Dim 26 Juil 2015 - 18:44

Le cadeau avait fait son petit effet et sa sœur était heureuse du cadeau qu’elle venait de recevoir. De plus l’arme semblait lui correspondre parfaitement, comme si elle avait toujours été faite pour elle. Elle semblait prendre la forme des pensées de sa sœur et cela le rendit heureux.  Il en occultât les propos à l’encontre du frère ainé qui ne méritait pas cela. En tout cas, elle était vraiment faite pour être une guerrière et c’était là une source de joie pour lui. Ils allaient pouvoir servir le seigneur de la guerre en portant le conflit et la mort aux confins du monde en son nom.

Quel merveilleux duo ils pourraient former tous les deux au nom d’Arès. Eux que la vie avait séparé que désormais la guerre unirais dans le service du dieu des combats. Deux destins différend et rapprocher par la volonté divine. Elle attendait avec impatience la suite des évènements pour faire le test de ce qui sera la mort de ses ennemis.  Il comprenait son impatience mais il leur fallait atteindre un autre endroit où leur combat ne ferait pas de vague dans le monde des humains, et qui n’attirerait pas d’autre chevalier brutaux.

Ils venaient de parcourir un bout de chemin tous les deux, et arriver devant une grande clairière situé sur les terre du continent, au-dessus d'une forêt de conifères. Là, en effet, ils passeraient à un tout autre registre. Il avait besoin d’éprouver la force de sa sœur et de voir jusqu’où elle saurait maîtriser cette arme légendaire. Selon les légendes, l’arme pouvait prendre l’apparence de n’importe quels objets de combat, que ce soit de type contondant, tranchant ou perçant. Elle pouvait également se dédoublé et ce au prix d’une harmonie parfaite.

Utilise le Komaken, petite sœur et fais-moi sentir la puissance de sa légende. Tu devrais être capable de la métamorphoser en l’arme qui se convient. Je crois en effet que tu es de nous deux, la seul capable de faire cela. Transforme-là et attaque moi.

Il développât son cosmos pour créer une barrière de flamme qu’elle ne devrait en théorie, pas avoir de problèmes à abattre pour mener son attaque. Il pourrait juger de la force de son adversaire et sa maîtrise de l’épée légendaire. Des flammes de trois couleurs s’élevèrent en colonne de bleu, de rouge et de jaune, magnifique et terrifiant à la fois. Loin du regard des humains lambda, ils seraient libres de faire leur entrainement sans créer de mouvement de panique.
Revenir en haut Aller en bas
Katharina

avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Sam 1 Aoû 2015 - 0:44

La jeune femme débordante d’énergie descendit la passerelle en bois et s’avança prestement vers son frère pour en découdre au plus vite car elle voulait tester l’arme légendaire et épater Alectryon. Il fit signe à sa sœur de le suivre et marcha sur un chemin de terre sinueux, Katharina se mit en route et ils s’éloignèrent du port de Thessalonique, ils longèrent la côte pendant plusieurs kilomètres et quittèrent la ville de Sparte pour arriver sur une route pavée traversant un petit village tranquille, les habitants restèrent sur leur garde en voyant  les deux berzerkers parcourir la rue principale car leurs présences les mettaient mal à l’aise et ces personnes se méprenaient sur leurs intentions .
Soudain, la guerrière de l’incendie se tourna et avait les yeux rivés sur eux, elle les intimida en dégainant son arme, les inconscients sentirent une aura menaçante leur glacer le sang et rentrèrent chez eux sans se faire prier.


Les guerriers reprirent leur chemin et empruntèrent une route escarpée menant à une grande plaine silencieuse qui surplombait une forêt de sapins impénétrable, Alectryon s’arrêta au milieu de la clairière et observa si personne ne se baladait dans les parages. Il était impatient de regarder les performances de sa jumelle lisant  dans ses yeux une motivation sans faille, puis il demanda à sa sœur d’utiliser la puissance de KuriKara Komaken et de l’attaquer.

Le cardinal du feu concentra son cosmos et fit apparaitre un mur enflammé tricolore devant lui, la jeune femme sortit son épée de son fourreau et mit ses deux mains de chaque côté de l’arme, elle chercha dans sa mémoire l’image du glaive de sa sœur d’arme et une lumière rouge émana de la lame. Soudain, elle s’allongea et se scinda en deux katana très acérés. La guerrière s’approcha de la barrière cosmique et bondit en se servant de ses ailes flamboyantes pour prendre de la hauteur, elle leva ses deux épées au-dessus du mur et descendit rapidement au sol en faisant voler en éclat la défense de son frère, ensuite elle prit la parole :

c]]C’est quoi cette défense de pacotille, tu me prends pour une débutante Alectryon et j’aimerai que tu me lances une riposte digne de ce nom !                    


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Dim 9 Aoû 2015 - 18:05

Elle avait bien appris la jeune femme, elle se montrait plus efficace qu’il ne le pensait. La maitrise de son arme c’était effectuer plus vite qu’il ne l’aurait pensé. Elle s’était élancer à l’assaut de sa muraille de flamme et en un éclair, grâce à son arme qui avait pris l’apparence de deux katanas, balayât avec aisance son mur de flamme. Elle s’était replacé devant lui et le regardait avec défis. Fort de cette nouvelle arme, elle se sentait plus en confiance et capable de défier son frère. Elle lui faisait face à présent, réclamant de sa part une épreuve à sa mesure. Quelque chose digne de la puissance du cardinal et qui pourrait lui montrer à quel point sa sœur ne déméritait pas.

Alors tu veux un coup d’un plus haut niveau ? Soit mais ne viens pas te plaindre après, tu as beau être forte, une arme magique ne fais pas tout. Et quand il s’agit des flammes, je n’ai pas besoin d’arme pour être terrible.

Il concentrât son cosmos qui fit onduler le décor, tant la chaleur dégagée devint forte. L’air s’asséchât rapidement et la chaleur fut bientôt étouffante. Les flammes se mirent à entourer ses bras et bientôt formèrent un torrent de feu roulant autour de lui. La démonstration était certes déjà impressionnante mais il n’en avait pas encore fini. Elle voulait du spectaculaire, elle en aurait. Quand il aurait engagé tous les arcanes du feu, elle saurait quel niveau elle pourrait atteindre un jour.

Tu voulais un coup à ta mesure, attend de voir ce que va donner celui-là.  Je vais te montrer que je ne suis pas le cardinal du feu pour rien.

Le torrent de flammes qui circulait autour de lui se concentrât bientôt pour prendre une certaine densité, comme si les flammes cherchaient à prendre formes. Les bras toujours tendu, Alectryon concentrant toujours plus son cosmos, fermât les yeux alors que le torrent de feu prenait une forme singulière. De ce mouvement incandescent émergeât une silhouette serpentine qui enflât jusqu'à former une sorte de dragon orientale de flammes. Celui-ci se mit à ouvrir une gueule énorme alors qu’il était projeté en direction de la jeune femme. Un terrible dragon de feu fondait sur le berzerker de l’incendie que seul sa maitrise, et de l’arme et du cosmos pourrait préserver.

S’étant placer quelques pas en arrière pour contempler l’ensemble de sa terrible attaque, le cardinal attendait de voir ce que tenterait de faire sa sœur pour se protéger de ces terrifiantes mâchoires brûlantes. Il croisât les bras fier de son attaque avant de commenter celle-ci.


Tu vois ce que le cosmos de feu peut produire, et ce n’est là encore qu’un échauffement comparé à ce qu’un maître des flammes peut accomplir. Toi aussi un jour tu seras capable de telle prouesses mais, en attendant, sauve toi de ce terrible assaut pour me prouver que tu ne faisais pas simplement la fière.
Revenir en haut Aller en bas
Katharina

avatar
Rôle : Berserker d'Arès
Messages : 514


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
264/264  (264/264)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Ven 14 Aoû 2015 - 0:54

Katharina fit voler en éclat la défense impressionnante du cardinal du feu et le provoqua afin qu’il libère son potentiel martial. C’était une seconde nature pour la jeune femme de contrôler le feu et se demanda si elle serait en mesure de maitriser cette cosmos-énergie imprévisible aussi bien que son frère jumeau, elle le regarda avec un air de satisfaction en se disant à elle-même « Apparemment la provocation est très utile pour le faire réagir, nous allons enfin passer aux choses sérieuses et rendre ce combat mémorable, je pense que la suite de ce duel sera palpitante ! ».

Je relève ton défi mon frère et je ne vais pas te décevoir, tu as ma parole de berzerker ! Je prends cet entrainement au sérieux et je vais surement en baver pour atteindre le rang de cardinal, Lances-moi ton attaque la plus destructrice Alectryon !

Soudain, la température monta en flèche, Katharina supportait la chaleur de cette fournaise, elle regarda le paysage fondre autour d’elle et vit des serpents de feu entourer les  bras de son adversaire, ils grandirent et se transformèrent en un gigantesque dragon menaçant, Alectryon le propulsa sur la guerrière de l’incendie. Elle l’aperçut  à temps en faisant apparaitre une cuirasse d’écailles noires enflammées sur son corps et sentit la gueule  de ce monstre affamé se refermer sur elle, l’armure résista quelques minutes mais finit par se fissurer et se brisa en mille morceaux car la pression de la mâchoire eut raison de cette carapace dure comme l’acier, la berzerker ne craignait pas cet élément mais avait l’impression de se dissoudre dans un lac de magma en fusion, son sang commença à bouillir et la combattante amplifia considérablement son cosmos explosant à l’intérieur de la gueule acérée de la créature magique.

Le dragon ressentit une souffrance terrible, convulsa et relâcha sa proie, la jeune femme se releva, bondit en arrière et dégaina son katana se métamorphosant en une lance étincelante, elle plaça ses mains au centre de celle –ci et la fit tournoyer de plus en plus vite formant ainsi un vortex de feu. Ce tourbillon brûlant engloutit le monstre féroce et se referma subitement, Katharina leva ses bras au ciel, concentra  son cosmos et créa une boule de feu immense au-dessus de sa tête, elle l’envoya vers son frère. Elle observa la réaction de son jumeau  et prit la parole :

Ce cadeau est pour toi mon frère, essaye de l’éviter et amuses toi bien !          
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1087


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   Lun 17 Aoû 2015 - 0:03

La surprise, voilà ce qui caractérisait la réaction d’Alectryon en voyant sa sœur engloutir un dragon de pure énergie de flamme destructrice dans un vortex qu’elle avait créée entre ses mains. La décharge de cette puissance aurait pu arracher des montagnes. Il avait d’ailleurs peur qu’elle ne finisse par mourir de cette si terrible attaque mais, visiblement c’était loin d’être menaçant pour elle. Elle possédait bien le même sang que lui et la bête de flammes devait également habiter en elle. Il y avait de la fierté dans le regard de ce frère qui voyait a présenté sa sœur comme la digne suivante de son empire sur le feu.

Eh bien ma chère sœur, je me faisais un peu de soucis en me demandant si tu avais l’entrainement adéquat pour survivre au ennemis d’Arès mais, je vois que je me suis inquiété pour rien. La maitrise que tu as de ton élément est particulièrement prodigieuse. Je suis très fier de toi Katharina, tu es vraiment aussi forte que belle. Tu deviendras vite un soldat d’élite pour Arès.

Il allait arrêter là le combat mais la guerrière, sans doute emportée par la passion du combat voulut à son tour lancer une offensive. Peut-être voulait elle tester son frère, voir comment lui aussi pouvait s’en sortir en défense et peut être même le jauger quant à savoir s’il méritait d’être son supérieur. Elle espérait devenir un jour cardinal et, sans doute était-ce pour cela qu’elle voulait lui montrer l’étendue de son pouvoir. Elle concentrât une immense quantité de cosmos flamboyant, aussi brulant qu’un million de soleils.

Qu’est-ce que … ?

Bientôt il se format une sphère immense dont les proportions devenaient presque ridicule d’exagération. Un véritable soleil s’était formé au-dessus des bras tendus de la jeune femme qui concentrait toujours plus son énergie. La boule de feu devenue titanesque semblait brûler même le temps autour d’elle, tant sa force et sa puissance était magistrale. Elle lui envoyât ce concentré de puissance incendiaire droit dans la figure, se permettant même au passage de prétendre qu’elle lui faisait un cadeau… Tu parles d’un cadeau, elle cherchait à le tuer ou quoi ? Enfin, elle pourrait y arriver s’il n’était pas lui-même un maitre du feu.


Il se positionna de façon à prendre bien appuis sur ses jambes, de manière à pouvoir encaisser l’impact de la prochaine collision du projectile. Il ouvrit la paume dans la direction de la sphère enflammé et quand celle-ci arrivât dans sa main, il se produit une onde de choc si forte qu’elle ébranlât les arbres alentours. Elle continuait de briller comme si elle souhaitait continuer son petit bonhomme de chemin mais, c’était sans compter sur Alectryon. La sphère bientôt rétrécit, de plus en plus jusqu'à disparaitre complètement, comme aspiré dans la paume du cardinal du feu. La puissance était là mais le feu c’était son élément a lui, il ne se laisserait pas surprendre comme ça.

Je suis vraiment content de la puissance qui est la tienne. Tu maitrise vraiment bien le feu mais, dans un combat il te faudra pouvoir te diversifier si tu veux pouvoir faire face à tous tes adversaires. En tout cas, ça suffit pour aujourd’hui, tu as prouvé plus qu’il n’en faut tes compétences. Si tu continues comme ça, le poste de cardinale pourrait te revenir. Allez viens, il est temps de rentrer.

Fin du FB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB Alectryon-Katharina] Les liens qui nous unissent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leah ? Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent
» Les Liens qui nous Unissent (AHVA/KUZALI)
» Ces liens qui nous construisent...
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-