Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miria

avatar
Rôle : Forgeron du camp d'Asgard.

Messages : 274


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]   Dim 7 Juin 2015 - 23:15

Plusieurs semaines de chasse et de traque ont finalement eût raison du contrat que j'ai accepté, dans un petit village du grand nord. Je me rappelle encore de l'odeur ignoble couplée au fait que j'avais reçu un accueil glacial des habitants d'Aurland. Il est peu commun de voir une femme s’acquitter de ce genre de travail, surtout lorsqu'il s'agit de partir tuer un griffon. Certains sont dégoûtés par les monstres, d'autres ne supportent pas l'idée de voir un simple loup. Mais lorsque les premiers colons sont apparus à Aurland et que les routes commerciales se sont étendues, les griffons ont rapidement attaqué les colons et les marchands pour défendre leur territoire. On peut donc comprendre qu'a ma sortie d'Aurland, je ne suis guère dans un état glorieux. J'ai erré pendant plusieurs semaines à traqué cette bête et je dois ma survie qu'a mon expérience de guerrière, mais aussi à mon talent de chasseuse.

Mais c'est une mission couronnée de succès et gracieusement payée par le maire d'Aurland. Et me voilà en quête d'un autre contrat, dans un autre village susceptible de pouvoir s'acquitter de mes talents. D'une allure svelte, j'erre dans les vastes étendues boisées, pour prendre refuge dans l'une des rares grottes de la région. Au loin, une chouette hulule, attirant mon regard lorsque je pénètre cette grotte. Je me surprends moi-même à sourire face à l'accueil de l'animal. Et rapidement, je m'éloigne dans l'obscurité de la nuit. N'accordant aucun regard derrière moi, je ramasse quelques branches pour allumer un feu dans la grotte. Et devant la danse des flammes, je m'approche alors d'un petit bassin naturel qui se trouve au fond de la grotte. Pour finalement laisser tomber ma cape et mes autres habits, j'entreprends de me déshabiller totalement. L'odeur d'un long voyage interminable est encore accrochée à ma peau. Totalement dévêtue, je laissais alors couler l'eau sur ma peau, redécouvrant ainsi le plaisir de cette sensation légèrement froide sur ma peau. Ramassant une poignée de sable, je frotte doucement ma peau pour finalement, me rincer avec la source, lorsqu'un bruit venant de l'extérieur. Pousse mes sens en alerte. Me levant en ne prenant pas la peine de me rhabiller, je me saisis de ma lame, prête à me défendre si des voleurs sont parvenus à me suivre jusqu'ici.

Le regard observant l'entrée de la grotte, la danse des flammes semble se languir de ma fine beauté, tandis que légèrement aveugler par la luminosité du feu. Je plisse des yeux, pour mieux percevoir la silhouette qui semble se profiler devant moi.


Je ne suis pas ici pour chercher un conflit, mais qui êtes-vous donc voyageur ou voyageuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 16748


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]   Lun 10 Aoû 2015 - 12:59

Il y avait fort longtemps qu’Angèle ne s’était pas retrouvée dans cet état. Affaiblit, de nombreuses blessures sur le corps, aucun mortelle, mais elle avait perdu beaucoup de sang. Sacrée mission, qui pour l’instant est un échec. L’aile de son armure était cassé, il lui était impossible de voler, c’est dans la tempête et le froid qu’elle était arrivé jusqu’à l’entrée de cette grotte. Une prière silencieuse à Artémis pour que celle-ci ne soit pas habité par un ours.

Ce ne fut pas un animal sauvage qui l’accueillit mais la voix d’une femme….Dans son état actuel, l’ange du sanctuaire n’avait pas le temps d’être surprise ni de se poser des questions. Elle avança de quelques pas, serrant les dents face à la douleur d’une ou deux côtes cassés et se mis dans la lumière du feu pour à la fois mieux voir et être vu. Elle ne devait crainte aucun danger, elle s’écroula sur un genou, son regard en feu se fixa sur celui de Miria :

Les engeances, elles sont de retour…..

Ce fut ces dernières paroles avant de tomber de fatigue et d’épuisement.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Miria

avatar
Rôle : Forgeron du camp d'Asgard.

Messages : 274


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]   Lun 10 Aoû 2015 - 23:03


Il était si agréable de pouvoir se reposer un peu. En espérant qu’aucun des villageois n’ait la soudaine envie de faire un petit tour dans la grotte, car il serait bien surpris de voir les deux jeunes femmes dans de telles situations. Des mois de voyage et d'errance. Tel avait été mon quotidien, alors, me détendre au gré d'une simple soirée n'est pas peu pris. Mais je me tais l'espace d'un instant, laissant la jeune femme de s'expliquer. Aussi je souris sans hésiter aux paroles de la jeune femme. Ce n’était pas particulièrement drôle, mais la situation était cocasse tant la jeune femme aurait dû faire des pieds et des mains pour entrer dans cette grotte, le tout, tintée d'une histoire qui aurait aussitôt fait de faire fuir le premier villageois. Profitant du calme relatif de la grotte, ainsi que de la présence de la jeune femme. Mes pensées s'évaporent très vite lorsque la jeune femme tombe d'épuisement.

Tss, il n'y a qu'à moi que ce genre de situation arrive ....

Par le biais de plusieurs mouvements mécaniques et concis, je rapproche le corps de la jeune femme près du feu pour la réchauffer, et me permettre de mieux jauger son état physique. Tout en me rhabillant, l'ambiance devient lourde lorsque se trame d'infime tremblement de terre, comme-ci une armée de millier de soldats se déplace à un rythme effréné à travers la nature. Mon regard d'un gris intense reste posez sur elle, sans violence ni douceur. Que pouvait-il dire par les engeances ? Et bien qu'aucune crainte afflue dans mon esprit, c'est un calme Olympien qui trône dans mon comportement, et dérivant mon regard sur l'entrée de la grotte. Les pistes qu'à laisser la jeune femme conduisent jusqu'ici, et il ne serait pas bon de rester ici trop longtemps, quand bien même je puisse passer le plus clair de cette nuit, à tromper d'éventuels ennemis à duper ces traces. Et seul contre d'éventuels ennemis, je dois glaner toutes les informations possibles, mais sans laisser à l'abandon cette jeune femme. Alors, évaluant les risques à leurs justes mesures. Je baisse mon corps pour permettre à mon oreille de coller à la poitrine de la jeune femme. Écoutant ses battements de cœur, attentive aux moindres changements, aussi subtil qu'ils puissent-être. Je finis par me relever, et admettre qu'un repos suffit à la demoiselle. Mais pas sans songer à sa sécurité, y compris la mienne.

Alors, dans des gestes mécaniques et répétés, je déplace son corps au plus profond de la grotte. Un endroit dont même les plus braves et courageux ne s’immiscerait, sans raison tout aussi louable. Effaçant en amont, toute trace éventuelle, y compris le feu. Je rallume un autre feu de campement, plus petit que le précédent, pour ne permettre qu'à la blessée de se réchauffer le temps d'une nuit de sommeil. Mais la secousse, s'amplifie à l’extérieur, comme à l'affut d'une proie, de quelque chose. Mon sens aiguisé tente de dénicher un indice, quoique se soit me conduisant à une piste. Mais ces tremblements proviennent à la fois de partout, et de nulle part à la fois. Et pensive, je me remémore les brèves paroles de la jeune femme. Car ceux qui voulaient par la force s’emparer des cieux. Ces cieux les pervertirent. Or ne fut plus que noirceur. Ceux qui avaient été seigneurs-mages, l’élite de leur ère, ne furent plus hommes, mais monstres. Alors, est-ce de monstres, ces monstres que cette guerrière fuyez ? Soudainement, les secousses s'éclipsent, aussi subtilement que survenu, quelques minutes plus tôt. Attentive et patiente, je guette aux abords de ma position, ne détectant rien d'anormal. Je me concentre sur la jeune guerrière, en murmurant quelques brèves paroles.


À l'aube, je serais contrainte de t’emmener à un village qui nous ne posera aucun problème. Auréoler par la lueur diurne, je pourrais te porter avec plus de facilité et ... et puis merde, me voilà à parler toute seule ...

M’asseyant sur la roche, mon dos se love sur l'une des parois de la grotte, et tout en enfonçant ma lame sur le sol. Mon regard scrute la jeune guerrière, tandis que mes autres sens se concentrent sur ce qui nous entoure, à l'affut d'un quelque chose de suspect, quel qu’ils soient.

J'espère que tu sera loquasse à ton réveil ma chère, sans quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit feu dans les bois [FB : Angèle - Miria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-