Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kilvan

avatar
Messages : 100


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   Sam 23 Mai 2015 - 1:34

Kilvan cligna des yeux, sans que sa vision s'en trouvât améliorée. Autour de lui, il n'y avait que le noir. Le noir total. Depuis combien de temps ne l'avait-il pas contemplé ? Et pour cause : il n'était pas censé s'y trouver. Jamais. Quand son esprit fut assez en éveil que pour le réaliser, le sang gela dans ses veines - et ce n'était pas faute d'air chaud au-dehors. Pris de panique, il ne put dès lors s'empêcher de se débattre, de chercher à fuir jusqu'à sa propre ombre. Il n'était pas censé pouvoir lui échapper et il le savait, mais ce réflexe était bien l'un des rares traits humains qu'il lui restait.

Contre toute attente, il y parvint pourtant. À force d'agitation, la lumière remplaça l'obscurité. Le drap qui le recouvrait venait de choir, le révélant à la clarté du jour. Ébahi, l'enfant laissa ses paupières répéter leur cycle à plusieurs reprises avant de croire à cette délivrance. Le vent jusque là inaccessible cingla son visage, chargé en iode. Bien que peu familier de l'odeur et incapable d'y mettre un mot, elle lui rendit la mémoire. Si de comment il était arrivé ici, il ne gardait qu'un vague souvenir, à tout le moins se rappelait-il les raisons. Il devait partir. La Grèce n'était plus un endroit sûr. L'avait-elle jamais été ?

Tant bien que mal, il se défit de la pièce d'étoffe dans laquelle il s'était enroulé pour se tenir chaud. Probablement une bâche destiné à couvrir le navire en l'absence de son équipage. Non seulement il n'avait plus froid, mais en plus celle-ci lui avait-elle donné des suées - froides, s'il est besoin de le préciser. Non qu'il en fut dépaysé, le manteau qu'il posait par-dessus son armure le couvrant presque entièrement lui aussi. De quand et comment il était monté à bord, le récit était flou dans sa mémoire, mais l'important n'était-il pas d'être en route ?

À petits pas prudents, il se rapprocha du bastingage. Si les circonstances du réveil avaient été éprouvantes, ne plus voir de terre à l'horizon le soulagea sur-le-champ. Ce qui était idiot, à bien y penser : si ici, les Ombres se déchaînaient, il n'aurait nulle part où aller pour les fuir ; pour sauver ceux qui guidaient sur les flots cette galère. Ce ne serait pas un problème ; il avait assez dormi pour n'avoir plus à le faire pour le reste de la traversée. C'était tout de moins ce dont il voulait se convaincre. Absorbé par la valse des vagues, il n'entendit pas approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban
Civil
avatar
Rôle : Pirate
Messages : 1130


Caractéristiques
Vie Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos Cosmos:
100/100  (100/100)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   Dim 24 Mai 2015 - 17:14

Les grincements du bois se faisaient de plus en plus insistant, c' était un signe que le vent forcissait, bien que la mer semblait se maintenir. A la lumière vacillante, Esteban était pencher sur la carte, cherchant avec entrain la meilleur route a suivre. Il leva les yeux sur le baromètre qui ne lui indiquait rien de bon, le passage au sud de l' Italie allait être très mouvementé, cet enchainement de cap n' était jamais de bonne augure, surtout en cette saison. Mais il n' avait pas trop le choix, il devrait faire avec.

Alors qu' il sortit sur le pont, son second vient le voir immédiatement, l' air soucieux. Sans mot, il indiqua au capitaine le grand mat. Celui ci avait déjà beaucoup souffert de leurs derniers voyages, et chaque nouvelles rafales semblaient mettre un peu plus a nu les faiblesses de celui ci. Le bateau était robuste, mais vieux, des lignes bien anciennes pour un voyage bien difficile.

" Je sais Balthus, elle commence a vieillir et il faut qu' on prenne encore plus soin d' elle. Mais tu sais pourquoi on doit la garder encore un peu, tu sais ce qui nous attend, ce que j' essais de faire. Ne perd pas espoir, d' ici peu, nous naviguerons sur un bateau encore jamais vu. "

Ils sourirent tout les deux, puis le second repartit a sa besogne alors que le capitaine nota la présence de son passager a l' extérieur. il l' observa un moment puis s' approcha de lui, sentant sa gêne.


" Vous verrez d' ici quelques jours vous ne ferez même plus attention aux mouvements du bateau. Vous gouterez a la liberté d' être en mer, au possibilité qu' offre toujours un tel voyage. Et faites attention, beaucoup de ceux qui y ont goutter ne veulent plus l' abandonner. "


Il se tue un moment et contempla la mer qui était encore calme, mais cela devrait changer d' ici quelques heures, il se tourna et observa les voiles pour s' assurer que ses ordres avaient été respecter a la lettre, il s' agissait de ne pas mettre en danger le bateau. Il quitta alors son air grave et sortit une petite pipe de son manteau, il la porta a sa bouche et en tira une latte avant de la tendre a son invite.

" Première fois en mer ? "

Dit il simplement pour essayer d' engager la conversation.


Dernière édition par Esteban le Mer 3 Juin 2015 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kilvan

avatar
Messages : 100


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   Mer 3 Juin 2015 - 5:11

« C'est à moi que vous parlez ? »

La question pouvait sembler idiote : il n'y avait personne d'autre en vue. Pourtant, Kilvan n'étant jamais vraiment seul, elle méritait d'être posée. Qu'il ne puisse pas Les voir ne changeait rien à leur existence, à leur réalité. En outre, en plus de n'avoir pas l'habitude qu'on le vouvoie, il avait perdu celle de parler - de parler avec des humains. Depuis combien de temps quelqu'un ne lui avait-il plus adressé la parole ? À part Elles, évidemment.

Sans attendre de réponse - en attendait-il jamais ? -, il détailla son interlocuteur. En âge d'être son père, mais ce n'était guère compliqué du haut de ses treize années. La balafre traversant son visage devait avoir une histoire à raconter. L'Enchaîné fut presque tenté de la toucher dans l'espoir d'y voir à la dérobée. Sans doute l'aurait-il fait si leur différence de taille n'avait pas déjà été un obstacle en soi.

« Je ne sais pas. » Son regard dériva en direction alors qu'il creusait sa mémoire, puis remonta vers son interlocuteur. « Peut-être. »

Il avait pourtant bien dû prendre la mer pour se rendre à Death Queen Island, mais n'en gardait pas souvenir. Étrange ? Pas tant que ça. Était-ce si important ? Ce n'était pas qu'il ne veuille pas répondre - bien qu'il n'en vît pas l'intérêt. C'était tout simplement qu'il ne pouvait pas, ce souvenir ayant juste été gommé de sa mémoire. Que n'avait-il le choix de ce qu'il y souhaitait garder ! La vallée de jade de ses prunelles sur le marin s'attarda.

D'entre les replis obscurs de sa cape serpentèrent de sa chaîne les sombres maillons. Encore somnolente elle-même, mais sans que son habileté s'en trouvât affectée, elle quitta le sol pour mieux s'élever. Il ne fallut pas longtemps avant que le bois de l'objet soit prisonnier de son étreinte - de son métal glacé. Sans s'intéresser à la fumée qui en fuyait, il la retourna en tous sens avec l'air curieux de celui qui n'en a jamais vu avant - c'était le cas. Le portant toujours au niveau des yeux et le tournant selon la fantaisie de son maître, la chaîne tinta.

« Est-ce ça, la liberté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Esteban
Civil
avatar
Rôle : Pirate
Messages : 1130


Caractéristiques
Vie Vie:
100/100  (100/100)
Cosmos Cosmos:
100/100  (100/100)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   Mer 3 Juin 2015 - 23:51

Esteban avait eut de part les années son compte de rencontres étranges, mais celle ci était d' un tout nouveau genre. Ce jeune semblait perdu, étranger à lui même, son regard ne semblait même pas savoir ou se poser, comme si il se demandait lui même ce qu' il ne devait ou pas regarder, ce qu' il pouvait ou non apprécier.

Un tel état attrista le jeune capitaine qui avait lui même passe un long moment de sa jeunesse à se chercher, à trouver qui il était. Ce n' est que le jour ou il avait rencontrer le capitaine Magnard qu' il avait comprit, l' important n' était pas qui il était, mais qui il voulait devenir. Cette révélation lui avait changer la vie pour le mieux et l' avait conduit ou il était aujourd'hui.


" Il doit être dure de vivre sans un passé, mais il est peut être des fois mieux de l' ignorer. "


Il se tourna vers la mer et repensa à sa jeunesse, souffrance et torture à voir sa mère martyrisée ainsi, il est un certains nombre d' année ou il n' était rien d' autre qu' un esclave, il n' avait commence à vivre qu' à sa libération. Cependant il comprenait aussi la nécessité de racine, comme en navigation, il est impossible de savoir ou l' on va si on ne sait pas d' ou l' on vient.

Il lorsqu' il entendit la dernière question du jeune il se tourna à nouveau vers lui et lui sourit. Voila une question qui n' avait pas vraiment de réponse... Esteban avait combattu pour sa liberté toute sa vie, mais aujourd'hui, si il se sentait le plus libre qu' il pouvait l' être, qu' il ne l' avait jamais été, son équipages, ses responsabilités... Il y avait beaucoup de contraintes dans sa vie, toutes qu' il avait dument choisit.


" Je ne sais pas, chacun doit se faire sa propre liberté. Nous autres humains avons cette capacité à réfléchir et agir en dehors de nos instincts, rarement pour le mieux. " Il se tourna et s' adossa au bastingage. " Ceci est ma liberté, celle que j' ai choisit, je me suis lié à ces hommes, à ce bateau, à la possibilité d' aller ou bon me semble dans le monde tant que j' ai la force d' affronter vents et marées, de vivre sans n' obéir à personne. " Il se tourna à nouveau vers le garçon. " Mais cela n' est peut être pas la tienne... Savoir ce que l' on désir est surement l' une des choses les plus dure dans ce monde, et pourtant la seule réponse dont on à besoin pour vivre heureux. Et c' est surement parce que si peu de gents la cherche vraiment que ce monde est comme il est... "

Il laissa flotter ses paroles sur un air nostalgique, Esteban n' aimait pas vraiment le monde tel qu' il était à ca se sentait, pourtant il ne faisait pas grand chose pour le changer. Ce sentiment l' envahissait toujours de culpabilité, mais le monde n' avait jamais rien fait pour lui, pourquoi devrait il faire quelque chose pour le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Kilvan

avatar
Messages : 100


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   Sam 6 Juin 2015 - 2:44

Le regard toujours aussi vide d'émotion, Kilvan pencha la tête sur le côté. Devait-il se sentir concerné ? Le passé ne l'intéressait pas, à dire vrai - à regarder en arrière, il n'avait rien à gagner. Derrière lui, il n'y avait que des Ombres. Avait-il besoin de gagner quoi que ce soit, d'ailleurs ? Non, pas vraiment. Plutôt de reprendre ce qui lui avait volé - ce qu'il aurait dû avoir, mais dont il avait été privé. Bien qu'il ne sache au juste ce que c'était, ça existait, il n'avait pas de doute à ce sujet.

« Ne vit-on pas au présent ? »

Si candide et incertain soit son ton, respirant l'innocence de l'enfance, on n'y distinguait pas moins une sagesse d'un autre âge. Une bourrasque plus forte que les autres cingla ses traits juvéniles, soulevant avec elle les mèches d'ébène et révélant la vallée de jade de son regard. Que sont le passé et le futur comparés à l'instant présent ? Sans lui, ils cessent d'exister, car il est la passerelle qui les lie, en fait une réalité. Bien entendu, rien dans son masque marmoréen ne suggérait qu'il ait poussé la réflexion aussi loin, mais ses yeux semblaient pourtant savoir... Ça, et plus encore.

« Comment peut-on être libre en étant lié à quelque chose ? » reprit-il de ce même ton intrigué. Il parut réfléchir, puis conclut : « Personne n'est libre. On ne peut pas échapper à la terre, à l'air, à la vie et après à la mort. Il y a toujours quelque chose qui nous retient. Comment faire alors ? »

Tout ça était d'un compliqué... Les humains l'étaient. Il était bien placé pour le savoir, lui qui les observait plutôt que de se mêler à eux. Il ne voulait pas, il ne pouvait pas. Il allait leur faire du mal, et ils le lui rendraient. Et encore ; eux, ce n'étaient pas le pire. Il devait rester loin de tout, loin des yeux, loin des gens, loin du monde. Là où même le ciel ne pourrait le voir, voilà où il devait aller. Voilà quel était son trajet.
Pendant ce temps, la chaîne continua d'osciller autour de lui, tenant toujours la pipe à bout de maillons. Leur prise n'était pas étroite : s'il souhaitait la récupérer, il n'aurait qu'à tendre la main... Qu'un homme à priori ordinaire ne s'inquiète pas de la voir s'animer d'une vie propre aurait pu être un sujet d'étonnement ;ce ne fut pas son cas. Le cosmos était depuis toujours avec lui, en quoi serait-ce une anomalie ? Sa tête oscilla de l'autre côté.

« Et comment est-il, ce monde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB - Esteban] L'Odeur de l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elections:INITE et L'odeur des dollars de Petrocaribe
» Une Isabella perdue & une odeur alléchante. [PV P'tit Tuc ^0^]
» Iaana Liblikas, Papillon à l'odeur de mort.
» L'odeur de l'herbe [Pv Maryweather H. ]
» L'amour n'a pas d'odeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-