Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)   Mer 29 Avr 2015 - 23:35

Hrp:
 

Un rayon de soleil perçait dans la pénombre et vint frapper l’œil du lord, celui-ci sentit la chaleur sur sa paupière et l’afflux lumineux qui le dérangeait. Il se tournât pour éviter ce rayon qui désormais lui chauffait l’oreille. Il se tournât dans son lit pour aller sur une place où le soleil n’aurait aucune prise mais, hélas, ce fut lui qui n’en eut aucune. Dans un fracas assourdissant, il s’écrasât un mètre plus bas dans un tas de quelques choses que ses yeux encore clos identifièrent comme des détritus. Il ouvrit un œil, puis l’autre et là ce fut une découverte horrible. Il n’était pas dans sa demeure londonienne mais dans une espèce de bicoque lamentable et manifestement en ruine.

La pièce, encore dans la pénombre et clairsemé de rayons de lumières semblait percé par des lance solaires. Bien que faible, cette lumière lui brulait les yeux comme des tisons, il ressentait comme des vertiges et des nausées et son champ de vision était encore trouble. Il se redressât tant bien que mal et commençât à détailler la masure dans son ensemble. Celle-ci était constituée de planches minables, assemblé à la « va vite »pour constituer un abri succin. Le sol était jonché d’ordure et de détritus en tout genre, c’était un véritable capharnaüm. A sa droite se trouvait un immense tas de bouteilles de différents alcools, allant du vin capiteux, à la piquette infâme. Au fond de la pièce se trouvaient des matelas entassé qui fumaient encore d’une récente flamme ayant tenté de les consumé.

Il se massât la tête, pour essayer de se remettre et pouvoir exercer un œil plus vif sur les détails, ceux-ci lui permettraient de trouver un début de réponse sur ce qui avait bien pu se passé ici et surtout, où il pouvait bien se trouver. Il essayât d’ouvrir une fenêtre mais, celle-ci se brisât sous l’effort. De cette oblitération involontaire s’engouffrait un air frais dont il se nourrit à plein poumons, profitant de cette aubaine pour tenter de chasser les restes de fumé et autres miasmes qui pourraient altérer son jugement.


Ah, quel bonheur, un peu d’air frais.


Dit-il alors qu’il se retournait pour voir la pièce qui avait gagné en clarté.  Il y avait des immondices un peu partout et même des animaux, il n’avait pas fait attention mais il avait dormis près d’une chèvre, il espérât que malgré son silence, la pauvre bête était encore en vie. Puis son regard fut attiré par un mouvement dans le fond de la pièce. Il se mit en position de combat, de boxe plus précisément, comme on lui avait appris à Cambridge. Il observât attentivement et vit que les mouvements semblaient venir du tas de matelas, il en sortit un bras, puis un autre et enfin une tête. Il s’agissait d’une personne d’un certain âge, très mal entretenu mais, il ne lui en tiendrait pas rigueur, il devait être lui aussi dans un sale état.

Qui êtes-vous et que fais-je ici ? Interrogeât-il le nouveau venu.

Celui-ci répondit par un grognement et un raclement de gorge suivit d’un crachat répugnant. Il se redressât dans un râle et se grattât nonchalamment le postérieur. Il était presque nu, simplement vêtu d’un pantalon d’où il tirât un mouchoir et vidât ses fosses nasales dedans. Il inspectât soigneusement le contenu dudit mouchoir et avec satisfaction le repliât et le remis dans sa poche. Il tournât la tête vers le lord, nullement impressionné et lui parlât sur un ton désinvolte.

Vous n’vous rappelez pas ? Vous avez acheté ma maison hier et on a décidé de fêter ça. Vous aviez l’air de bien vous éclater et j’ai décidé de faire comme vous. Pis après… ben je sais plus bien. Je sais juste que ça sentait le cramé et que ça m’a réveillé.

William était perplexe, comment avait-il put acheter un taudis pareil et pour faire la fête qui plus est. Lui qui possédait les meilleurs établissement Londonien, se perdre dans un taudis aussi glauque, cela le dépassait. Il essayât de se rappeler ce qui s’était passé, il avait de vague souvenir d’une sorte de reception, d’une soirée fort agréable puis… plus rien. L’aurait-on enlevé pour exiger une rançon ? Non sinon il ne serait pas libre mais, alors, pourquoi se trouvait-il ici ? Qu’avait-il bien put se passer pour qu’il perde tous souvenirs de la veille ?

Il entendit un cliquetis, comme deux verres qui tinteraient ensemble. Il se tournât vers le tas de bouteille et se rendit compte que celui-ci également se mettait à bouger. Qu’allait-il sortir de ce tas-là ? Et que réservait cette endroit comme surprise, sachant qu’il n’avait pas exploré tous les recoins de et qu’il ne savait pas du tout à quoi s’attendre. Il saurait bientôt à quoi s’ne tenir et serait vite fixé sur la raison de ce tumulte.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4341

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)   Ven 1 Mai 2015 - 13:32

Loin des tumultes du sanctuaire d'Athéna, je voyage depuis plusieurs semaines à travers tout l'Europe. En quête de sensations du passé, et en quête d'informations, aussi minimales soit-elles, de mes anciens contacts. Avoir arpenté le continent Européens des dizaines et des dizaines d'années, j'ai pût tisser des liens avec un cercle fermer d'individus, issu de tout pays. Mais, ce n'est pas fondamentalement ce qui a motiver le but de mon voyage. Non. Puis qu’après avoir aspirer, à retourner en Grèce. J'ai eût à faire à un nombre incroyable d'évènements, aussi unique qu'étranges. Et tout ceci ma motiver à partir quelques temps, pour apaiser mon esprit de ces récents événements.

Alors, vêtu d'un long manteau blanc, il recouvre une tenue assez chic pour le simple voyageur que je suis. Une tenue et un physique très loin de ce qui me représentait, il y a tout juste Cinq ans. Une époque aussi proche, mais lointaine à la fois. Vivre parfois dans cette nostalgie est tantôt précieuse, et tantôt malsaine. Alors, lorsque mes pas me guident vers un quartier relativement pauvre. Et les habitations, en-dehors de ses occupants, sont meurtris par le temps. Alors, lorsque quelques regards du coin de l’œil me jaugent de haut en bas, je ne peux qu'afficher un sourire éphémère, vite occulté lorsque des rumeurs circulent sur la visite d'un Lord Londonien. Bien entendu, la barrière de la langue ne m'affecte pas. Avoir traverser plusieurs pays depuis des siècles. Je peux très vite, tendre l'oreille et connaitre ce qui semble faire parler la populace locale.

Et il est curieux d'entendre qu'un riche homme d'affaire aurait acheté une de ces vieilles battisses. Et que la nuit, suivant l'achat, la fête aurait été aussi folklorique que bruyante à l'égard du voisinage. Mais, il semble que l'on ne me dit pas tout, peut-être parce que je suis moi-même un étranger et que les suspicions, bien que je les comprennes. Contraints les citadins à m'évoquer que le strict nécessaire. Alors, avec mes quelques informations, je décide de partir vers cet battisse et ainsi, espérer dénicher des informations sur ce Lord londonien. Et vu la taille du quartier, j'arrive devant la demeure en quelques minutes, me limitant ainsi, une fatigue que je n'aurais pas souhaité.

Mains dans les poches, je jauge d'un regard neutre la demeure sous toutes ces coutures. Et le moins que l'on puisse dire, et qu'il est étrange qu'un richissime londonien est dépenser de l'argent pour une si piteuse demeure. Soit, vu que la maison ne semble pas très surveiller. Je m’immisce à l'intérieur de la battisse, espérant ainsi, ouvrir le chapitre, d'un épisode, qui je l'espère, ne sera pas trop contraignant pour la suite de mon voyage.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)   Ven 12 Juin 2015 - 22:33

FB CLOS ET A SUPPRIMER.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB [libre] Un mauvais Voyage. (quelque part en Europe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)
» Etre né quelque part c'est toujours un hasard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-