Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB] Invité surprise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: [FB] Invité surprise.   Lun 6 Avr 2015 - 12:48


Le jour perce lentement l'épais brouillard dont est pourvue la cité de Sparte, illuminant de mille feux la cité guerrière de ses épées de lumières. L'une d'elles, par un curieux hasard, vint éclairer de sa chaleureuse lumière le visage d'un jeune homme, se faufilant au travers des ruelles. L'œil perturbé par cette luminescence croissante, je fronce du regard. La lumière semble se nourrir de cette trouvaille et ne cesse de s'intensifier jusqu'à me faire détourner le visage vers les hauteurs de la cité guerrière. Poursuivant mon chemin, je vagabonde dans Spartes depuis quelques heures, après qu'un de ces humains est loué mes faveurs à mon temple, près du palais des Éphores. Thésée avait autrefois, initier les sacrifices afin que la crainte ne saisit point ses troupes. Alexandre suivit cet exemple avant la bataille d'Arbelles. Alors, quel leitmotive motive donc mon actuel réceptacle ? Une bien étrange harmonie s'opère entre une partie de mon âme, et celle de mon réceptacle. Puisque même dans leur prison souterraine, les dieux sont capables de chuchoter à l'oreille des hommes. Et c'est à travers un sacrifice que je suis parvenu à entendre les prières de cet homme, dont les souvenirs aléatoires m’incommode à pus d'un titre ...

Soit, j'en sais suffisamment sur mon hôte pour tromper qui que ce soit. Et vêtu d'un habit de la congrégation de l'ombre, qui comme pour les autres milices de Sparte à des bordures dorées au lieu des habituelles bordure argenté que l'on peut voir chez les gardes communs. Un large chapeau orne sur ma tête. La tenue vestimentaire est très stricte et protocolaire et n'est pas pour me déplaire, chose nettement plus discutable pour le physique de mon hôte. Des cheveux rouges, tombant jusqu'au-dessus du bassin et des yeux de couleur foncée. Une paire de lunettes accentue la relative vieillesse de mon hôte, mais le plus étrange chez ce personnage est son masque qui lui couvre la moitié du coté droit de son visage. Ô, pas que cela me déplaise, bien au contraire, je pourrais ainsi, à ma guise. Charmer qui que ce soit, ou influencer l'esprit de tout parasite, s'interposant dans mes projets. Mais, bien décidée à ne pas me soustraire à mes bonnes habituées lorsque je me réincarne. Je me dirige vers la bibliothèque, situé en plein centre de la cité. Je l'y rejoins gaiement, saluant poliment mes semblables lorsque j'en croise.

Mais, le bruit de livres tombés brise le silence protocolaire de la bibliothèque. Tournant la tête vers la source du bruit, j'aperçois un jeune homme, en train de peiner à attraper un volume placé en hauteur. Il avait essayé de l'atteindre, sans succès, ne provoquant que la chute de volumes qui ne lui était quant à eux d'aucun intérêt. M'approchant d'un pas léger, je m'exclame d'une voix douce, presque timoré.

Vous me semblais très maladroit mon garçon. Faite preuve d'une plus grande prudence à l'avenir, faute de quoi, vous risquerais de vite vous faire repérer dans un tel domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Lun 6 Avr 2015 - 20:25

Cette petite escapade en fût que plus réjouissante. Mes pouvoirs, bien qu'affaiblis, ont inhibé mon hôte et me l'ont rendu totalement assujettis à mon influence. Et tout en ayant questionné le jeune garçon dans cette semi-obscurité. Les soubresauts de souvenirs et les brouhahas s'avèrent bien plus fructueux que ce que j'aurais espéré. Cet hôte est décidément idéal, un militaire, dans la fleur de l'âge, et officier qui plus est. Ayant accès à certains renseignements que les petites s n'ont pas accès, la réputation de ce Cross Marian. Ouvre des portes qu'il me satisfait de m'engouffrer. À commencer par ces rumeurs, comme quoi, des jeunes adolescents auraient été rafler pour parfaire une éducation en Macédoine. La Grèce conserve encore une influence relative dans la région et il n'est guère difficile d'avoir accès à certaines informations, davantage lorsque l'on a accès aux souvenirs de son hôte. Méfiant tout de même. La lueur méfiante se transforma néanmoins peu à peu en amusement à mesure que je comprends que le jeune garçon a l'intention de m'aider. Je pourrais en rire, mais l'invitant à rester ici, à s'instruire, je quitte séance tenante la grande bibliothèque de Sparte, direction, la macédoine.

Voyageant à pied, préférant ce mode de transport qu'à dos de cheval. Le voyage dura plusieurs semaines. Mon assurance, pleine d'arrogance se perd dans l'obscurité où je me fonds adroitement, heureux d'avoir débuté mon plan et déjà tout près à continuer. Car, les cris de guerrières percent l'air d'un chant, résolument voués à Arès. Quelque part, j'aurais dû m'en douter, mais rien de mieux que de vérifier par soi-même, les nombreuses rumeurs. Sparte n'est plus cette glorieuse cité, qui jadis. Était exclusivement voué au culte d'Arès et ses enfants. Non. Une telle cité, ailleurs qu'en Grèce a repris le flambeau. Alors, guider par les cris des apprentis soldats, je me faufile dans l'ombre, jusqu'à percevoir l'entrainement d'une petite brigade. Composé exclusivement de jeune homme, je reste dans l'ombre, silencieux. Scrutant les mouvements de tous, un sourire mauvais se profile sur mon visage, jusqu'à ce que je me décide à entrer dans la danse. La question n'attendait pas vraiment de réponse de toute façon je n'avais pas l'intention d'attendre plus longtemps. Puisque de ma main gauche, surgit des flammes que je dirige vers une matière inflammable et très vite, elles se répandirent. Parfait ! Satisfait, je me tourne à demi juste avant de rajuster mon chapeau et de sauter dans la rue.

Voyons voyons, est-ce comme ça que l'on manipule les flammes ?

Marchant sweltement, j'effleure quelques soldats, fuyant devant les flammes grandissantes et crépitantes. Mais, d'autres persistent à rester, incapable d'opter pour une décision, jusqu'à ce que je lève mon index, le posant sur le rebord de mes lèvres. La totalité des flammes s'éteignent, par magie. Les bruits de pas fuyant les flammes dévoreuses, s'estompent peu à peu. Laissant place à un conglomérat de bipèdes, curieux de savoir par quel tour de passe-passe, je suis parvenus à éteindre ces flammes ... Mais, mon assurance est telle que parmi les nombreuses questions allant dans ce sens. Je pose un regard sombre et glacial sur chaque humain, pullulant tout autour de moi ... Qui osera poser les bonnes questions ? Qui osera s'avancer jusqu'à moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Lun 20 Avr 2015 - 19:48

L’entrainement, la seul chose qui intéressait notre jeune héros, affronter les autres et testé ce qu’il avait appris. Il ne craignait qu’une seule personne dans ce domaine, Héphiclès, que la nature avait outrageusement gâté physiquement. Celui-ci mesurait bien six pied, ce qui pour un jeune homme de seize ans était assez exceptionnel. A cela s’ajoutait une force aussi impressionnante que sa carrure. Qu’à cela ne tienne, Alectryon compenserait sa puissance par la technique.

Ou pas. Le colosse attrapât le jeune homme et l’envoyât par-dessus lui pour un vol plané hallucinant. S’il n’avait pas la force de l’ainé de son géniteur, il avait au moins une endurance et une résistance hors de commun car, malgré que son corps se fracassât contre le mur, le jeune homme se relevât sans grande difficulté là où d’autre auraient été au tapis sinon pire.

Les apprentis de tous les villages de la région s’était rendu en ce temple pour pratiquer leur force et, prouver que l’un d’entre eux soit digne de devenir le porteur de l’armure d’un guerrier d’Arès. Ils avaient été mis en binôme et s’affrontaient dans des passes d’armes et luttes spectaculaire. Le hasard des affectations, ou le sadisme du haut prêtre avait fait qu’Alec se retrouvait, comme toujours, face à l’héritier Avrora. Peut-être était-ce dû également au fait qu’il était le seul à pouvoir survivre aux coups de ce buffle de seize années.

Les jeunes gens luttaient du mieux qu’il pouvait, manifestant malgré la fatigue et les blessures, la même volonté et la même ardeur au combat. Tout se déroulait normalement jusqu’à ce qu’un inconnu se présente et ne mette le feu au bâtiment. La plupart pris de panique s’enfuirent en hurlant, criant pour qu’on leurs viennent en aide. Seule une poignée restât, soit partager par le choix de la marche à suivre, soit comme pour le future cardinal, par la curiosité. La personne, faisant étalage de sa puissance, après avoir embrasé la pièce, soufflât les flammes comme les bougies d’un gâteau.

Il avait un regard froid et terrifiant, et sa présence en elle-même dégageait comme une sorte d’aura de terreur, quelque chose qu’Alec n’aurait encore su définir mais qui le glaçait tout autant qu’elle l’intriguait. Il s’avançât au-devant de l’étranger, le détaillant du mieux possible vu la pénombre et la fumé des lieux. Il observât encore une fois les ravages de l’attaque de flammes que l’homme avait perpétrés et lui demandât.


Qui êtes-vous ? Un seigneur du feu ? Comment avez-vous fait pour contrôler si aisément un élément aussi fort et imprévisible que le feu. J’ose espérer que vous n’êtes pas ici pour détruire ce temple, car malgré vos pouvoirs, nous ferons tout pour préserver le temple de notre seigneur Arès.

Il observât l’homme dont la silhouette se découpait dans les ténèbres dansantes, balancé par la lueur de quelques flammes rebelle. Il se demandait si l’inconnu répondrait à ses questions ou  s’il allait le carboniser corps et bien. Il y avait des risques à braver un guerrier faisant montre d’une telle puissance mais, il ne fuirait pas. Il se l’était promis, plus jamais il ne passerait pour un faible.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Sam 25 Avr 2015 - 22:32



Haussant les sourcils en constatant que très vite, la crainte outrepasse tout autre sentiment. J'observe, amusé, le départ hâtif de bon nombre de ces humains. Bien que j'aime ce lieu. Je ne peux pas nier que l’atmosphère, la chaleur, me sont agréables. Mais, ce n’est en rien surprenant. Pas pour moi en tout cas. J'ai découvert cet endroit, très tôt dans ma nouvelle existence, comme une prolongation, un autel à ce qu’il avait été autrefois. Et un nom raisonne dans mon esprit, comme un écho, comme un tambour, comme le crépitement des flammes. Mon essence divine n'a pas encore totalement écrasé l'âme de mon réceptacle, et quelques soubresauts, aussi aléatoires qu’éphémères, s'interpose parfois avec mes propres souvenirs. Et j'attends, supportant sans un mot, sans un signe, le dégoût que les combattants m'inspire. La lâcheté est le maitre mot, et seul une poignée d'entre eux, subsiste à me contempler. Jaugeant mon réceptacle de haut en bas, le détaillant sous toutes les coutures. Et l'un d'entre eux, un seul. Consent à rompre le silence, d’une voix calme et posée. Ses craintes pour cet édifice sont sincères, mais ce n'est qu'un bâtiment. Et levant mon bras droit, j'oriente ma paume vers le ciel, pour faire apparaitre une petite boule, faite entièrement de flamme.

Vous me connaissez pas, c’est évident. Et c'est réciproque. Votre nom reste à déterminer, tout comme ceux qui vous entoure. Et inutile d'en venir aux poings contre moi. Car, qui que vous soyer, vous ne poserais pas un doigt sur mon corps.

L'espace d'un très court instant, la boule enflammée se nourrit de mon cosmos. Grossissant ainsi d'une envergure sans pareil. Le subterfuge finit par se terminer lorsque ma main vient à se refermer sur elle-même, écrasant ainsi les flammes dans le creux de ma main. Les quelques humains ne craignent toujours pas mon pouvoir, ainsi. D’un pas tout aussi posé que ma voix mais, au rythme précis et martial. Je m'approche vers le seul m'ayant adresser la parole.

L'armée d'Arès sera prochainement éveillé. Mais, seuls des élus la composeront. Et aussi louable que semble être vos efforts. Vous vous entrainés dans quel but ? Une gloire aussi éphémère qu'illusoire ? Ou aspirais vous à de plus grands projets ?
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Dim 26 Avr 2015 - 23:28

Sitôt après avoir parlé à l’étranger, celui-ci eut une réaction dont la portée montrait toute la démesure du personnage. Il devait être surhumain, inhumain pour posséder de tels pouvoir et alors que les cris des plus lâche s’estompaient dans le lointain, il réagit à nouveau, faisant fuir tout le reste des spectateurs ou presque. Il ne restât bientôt que son rival et lui pour se tenir devant l’homme dont le bras venait de s’élever et au-dessus duquel, une gigantesque boule de feu avait cru avant de s’éteindre d’un simple mouvement de la main. Il s’était auparavant adressé aux jeunes gens avant que les derniers ne s’enfuient, il leur parlât d’une voix forte.

Vous ne me connaissez pas, c’est évident. Et c'est réciproque. Votre nom reste à déterminer, tout comme ceux qui vous entourent. Et inutile d'en venir aux poings contre moi. Car, qui que vous soyez, vous ne poserez pas un doigt sur mon corps.


Le ton était donné, il affirmait clairement sa supériorité sur les deux jeunes hommes, bien que pour notre héros, la question ne s’était jamais vraiment posé. Il savait que s’il devait défendre ces lieux, il en mourrait mais certainement sans porter le moindre préjudice à un être aussi puissant. Il éteignit donc la sphère, montrant un contrôle du feu aussi terrifiant que merveilleux. Il avançât vers Alectryon qui avait été le seul à l’interpeler, déglutissant d’appréhension, il fit tous les efforts possibles pour ne pas montrer sa peur. Le puissant homme devant lui, il cherchât du regard Héphiclès qui s’enfuit dès que l’étrange eu prononcé un mot, se disant que son malheureux condisciple ferait un excellent sacrifice pour rentrer en sécurité.

L'armée d'Arès sera prochainement éveillée. Mais, seuls des élus la composeront. Et aussi louable que semble être vos efforts. Vous vous entrainés dans quel but ? Une gloire aussi éphémère qu'illusoire ? Ou aspirez-vous à de plus grands projets ?

La question surpris Alec qui s’attendait plus à une menace suivit d’une exécution sommaire. Pourquoi l’étranger parlait-il de l’armée d’Arès ? En était-il un chevalier ? Quels étaient les élus dont il parlait ? Toutes ces questions resteraient en suspens car le plus important pour lui c’était la dernière : A quoi servait leur entraînement ? Le jeune homme lui répondit d’un ton franc et sans le moindre accros dans la vois, comme si ses convictions le rassuraient.

Je ne recherche ni gloire ni fortune pour moi. Je ne désire qu’une chose, servir Arès mon dieu, servir ses enfants et faire briller son nom dans la gloire du combat. Il est ma seule motivation dans la vie, je sais ce que je lui dois, et je le servirais humblement et fidèlement jusqu'à ma mort.

Il observât l’homme qui se tenait devant lui, se demandant ce qui allait se passer par la suite. S’il était un ennemi du dieu de la guerre, la suite serait funeste pour Alectryon à n’en pas douter. Mais peu importait, il ne fuirait pas, il pourrait être vaincu mais jamais il ne fuirait et s’il devait mourir ce soir, alors il hurlerait le nom de son dieu dans son dernier soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Lun 27 Avr 2015 - 23:31

Réprimant un soupir affligé, je chasse mes tristes pensées par l’intermédiaire d'une parole, sèche, mais brève envers l'humain.

J'ai entendu mainte et mainte fois ce genre de discours, et tu peux tempérer ta crainte derrière tes mots. Ton corps transpire la crainte et l'hésitation. Et alors que le courage croît en osant et la peur en hésitant. Comment agira tu sur les vérités que je t'énoncerais ...

La souffrance a ses limites, pas la peur. Et si l'immortalité ma prouver que les souffrances physiques et de l'âme, ont pour seul limite, celle de l'imagination. Alors, je suis curieux de savoir, comment la peur agira dans l'esprit de cet humain. Il suffit d'un presque rien pour basculer l'esprit de l'humain dans la folie pur. Si bien que pour la première fois, je dévoile ma véritable nature aux yeux du mortel. Sans prélude, ma puissance divine se dévoile par l’intermédiaire d'un voile translucide, ou le rouge flamme s'entremêle au noir le plus profond et le plus intense. Et je ne peut m'empêcher de sourire, sans même attendre la réaction, quelle qu'elle soit de l'humain.

Savoir mener des soldats est déjà une chose bien complexe à maitriser avant d’envisager de les faites s’attaquer à d’imposante structure fortifier. Alors, de quel côté te situe tu ? Est tu prompt à agir en soldat de bas rang, ou sera tu prompt à maitriser tes craintes, et a agir comme un leader ?

Baissant les bras, j'oriente mes mains vers le mortel, tout en gardant mes bras le long de mon corps. Ce qui s'en suit ferait fuir une armée entière de guerriers aguerris puisque le corps de mon réceptacle se consume en un bref instant. La peau se détache en lambeau sous l'action du feu, aussi noir et profonde que le royaume d'Hadès. Mais, très vite, les flammes se teinte d'un coloris rouge vif. Telles les flammes du Tartare, ce qui reste du corps n'est qu'une apparence terrifiante. Vêtu d'habit, partiellement écorcher par le feu, seul le crâne et les mains laissent supposer au mortel, que la totalité du corps de mon réceptacle est déchiqueter par les flammes. Et d'une voix caverneuse et gutturale, le son de ma voix se propage par-delà les environs.


Je n'ai aucune envie de t'attaquer humain, je te l'ai dis, ma victoire serait assurés. Mais, toi. Es tu prompt à me combattre ? Tu as choisi ton camp, celui d'Arès. Mais, envisage tu l'idée qu'Arès t'accepterait dans ses rangs ? Étaie moi tes convictions humains. Comment te différencie tu de ces autres guerriers, en quête de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Mar 28 Avr 2015 - 22:50

Il était évident que la personne devant lui lisait au plus profond de son âme, parlant ouvertement des doutes et questions du jeune homme. Il savait que la peur ne s’accompagnait pas du courage et que celui qui s’abandonne à elle ne peut plus trouver le chemin du retour. La peur en effet paralysait le jeune garçon qui faisait tout son possible pour se rassurer mais, la puissante si flagrante de l’étranger suffisait à terrorisé quiconque l’observait.

Il semblait ennuyer par la pathétique couardise d’Alectryon, comme s’il espérait plus de lui, ce qui rendit le jeune macédonien perplexe. Mais qui donc était cet homme aux immenses pouvoirs qui avait fait irruption sans crier gare. Quel était son objectif, qu’attendait-il des gens de ce village ou pour être plus précis, du fils banni qui demeurait seul en ce lieux.  Les questions qui se bousculaient dans sa tête auraient-elles une réponse ?

Il en vint à lui poser quelques questions sur comment il voyait son avenir, s’il serait parmi les meneurs ou un simple soldat bon à suivre. Alors le jeune homme se rappelât ses paroles de tantôt, sur le réveil de l’armée d’Arès et les élus. Etait-il un élu ? Lui que tout semblait rejeter de prime abords ? Serait-ce pour ça qu’il put entrer au sein des formations des guerriers, malgré ses failles ? Et qu’était-il tenu de faire, quel rôle pourrait-il avoir ?

Mais à peine avait-il commencé à collecter son courage que l’étranger aux pouvoirs divin se mit à faire ce qui aurait pu être qualifié de scène d’horreur ultime. Pointant de ses bras le novice, il s’embrasât très rapidement et, aussi rapidement, sa peau tombât en morceaux carbonisé dont la vue et l’odeur était à peine soutenable. La question de l’origine divine de cette personne ne se pouvait plus poser mais, il restait à savoir qui du triumvirat de la guerre pouvait être devant lui.  Il parlait souvent d’Arès mais jamais en ce désignant, il devait être un de ses fils. En voyant les terribles flammes, si violentes et belles à la fois, il avait dans l’idée que ce devait être Deimos.

Il ne ressentait plus la peur, plus que de l’admiration, de la fascination, comme un papillon vient se bruler aux flammes d’une torche. Il en aurait presque pleuré tant la joie et la fierté de voir un dieu, même dans une enveloppe en ruine le comblait de bonheur. L’étranger repris, arguant qu’il était impossible pour l’humain de le battre, il n’était évidemment pas question de cela, déjà parce que c’était impossible et plus encore, parce qu’il était ce qu’il avait juré de protéger. Il lui demandât de préciser les raisons qui pourrait pousser Arès à le prendre d’en son armée. Alectryon savait qu’il tenait là une chance incroyable.


Moi Alectryon, le rejeté, je saurais guider les armées d’Arès, je ne prétends pas être le meilleur, mais comme je l’ai dit, je ne fuirais pas. Je serais toujours loyal envers celui qui est ma raison de vivre. Ô puissant seigneur, laissez-moi faire mes preuves, je montrerais que je suis à la hauteur des attentes d’Arès, quel qu’elles soient. Certes la peur et les doutes parfois m’assaillent, et je sais qu’il était vain de tenter de vous le cacher mon seigneur mais, jamais je n’ai succombé à leur chant. J’en veux pour preuve que je suis le seul ici devant vous. J’ai une soif d’être le bras armée de mon divin maitre et cela, aucune peur ne pourrait me l’ôter. Quand à vous combattre, je sais qu’il n’y aurait que ma défaite et vous respecte trop pour vous défier mais, si vous souhaitez cela pour que je vous prouve que je suis digne de vos attentes, alors je le ferais.

Il parait avec une voix ferme, pleines de respect et d’assurance. Certes si combat il y avait, seul la mort serait sa récompense mais, il ferait tout pour prouver qu’il était digne des armées du seigneur de la guerre. Et s’il devait mourir pour cela, alors soit, mieux valait la mort que la honte et le service d’un dieu valait les sacrifices qui y étaient liés. Il ne souhaitait nullement un combat, juste prouver qu’il valait mieux que ce qu’on avait toujours dis de lui.

Je veux être un guerrier d’Arès ! Et je le serais !
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Mer 29 Avr 2015 - 23:30

Je souri. Un simple rictus aussi discret qu'éphémère, né à la commissure de mes lèvres, à l'instant précis où l'homme avait ressenti ma véritable nature. Car, bien qu'enfant d'Arès, la brutalité est l'un de mes nombreux apanages, et cette rencontre avec cet humain souligne une fois encore. Le caractère unique de mes nombreuses qualités et défaut. Mais, il est nul question de parler de moi, mais simplement de cette rencontre avec cet humain, dont je ne sais rien, mais dont quelque chose me relie à lui. La question d'investir un hôte n'a jamais été un problème pour moi, puisque j'ai toujours utiliser mon corps originel lors de mes précédentes résurrections. Mais, cette fois-ci, la situation est différente à bien des égards. Recomposer les souvenirs de mon réceptacle, et ainsi, tracer une chronologie cohérente est plus difficile que ce que j'aurais cru. Mais, le peu acquis me détecte, ainsi que les brèves paroles de l'humain. Faisant donc fi de l'attitude de l'humain, je m'avance vers lui, en faisant apparaitre une chaine saisi par ma main droite. Et un claquement se fait entendre dans l'air, sec et incisif.

Quelque chose lie mon hôte à toi, humain.

La chaine de métal retombe lourdement au sol, ouvrant une petite brèche sur le sol. Mais, mes pas m'amêne toujours à m'avancer vers l'humain, et lui lancer d'une voix rauque.

Je m'apprête à sortir d'un millénaire de souffrance. Et moi et ma famille seront prochainement de retour et le corps que tu vois, n'est qu'un emprunt. Et un lien subsiste entre cet homme et toi. Alors, je ne te défierais pas.

Alors qu’une bref fumée s'extirpe de ma bouche. Du moins, ce qu'il en reste. Ma chaine métallique semble s'enfoncer davantage dans le sol, pas par son poids, mais uniquement à cause de la chaleur infernal qui la compose. Et estompant mes pas, je rétorque d'une voix presque enjoué.

Tu semble savoir qui je suis, alors, je veux l'entendre de vive voix. Qui je suis ?
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Jeu 30 Avr 2015 - 14:00

Le divin personnage car, divin il l’était, s’approchât d’Alectryon en tenant à la main une chaine qu’il fit claquer. Comme si sa présence divine n’était pas suffisante pour montrer son écrasante supériorité sur le minable petit humain qui se tenait devant lui. Celui-ci trop subjuguer par la présence de la déité semblait quelque peu déconnecté, comme perdu dans des astres merveilleux que le cosmos de son vis-à-vis illuminait. Il parlât d’un lien entre son hôte et lui, ou plutôt ce qu’il restait de l’hôte car, depuis des évènements récents, le vaisseau avait pris un sérieux coup dans l’aile.

La puissance de cet être était tel que le moindre de ces geste pouvait ébranler le sol, en témoignait la faille qui s’ouvrit dans le sol au moment où sa chaine retombât. Comme il l’avait dit, il n’y avait aucune comparaison entre eux. Mais quel était ce lien qui unissait le jeune homme au précédent Hôte du divin ? Ses parents n’étant pas ses parents biologique, il se savait issu d’une noble lignée qui l’avais rejeté… ce pourrait-il que… Que la mère biologique d’Alectryon est fautée avec les précédent corps de la divinité ? Voilà qui pourrait mettre un coup dans la fausse vertu de cette famille.

La divine personne reprit la parole, parlant de sa prochaine sortie des limbes pour revenir au monde des vivants et accéder au trône qui est le sien. Il insistât sur le lien entre l’hôte et le jeune homme comme si cela avait une quelconque importance. Mais peut lui importait son origine, il était un rejeté, fils moins considérer que les porcs de la ferme et s’il n’y avait la bonté de ses parents adoptif, serait mort depuis longtemps alors, que pouvait lui apporté la révélation de son origine surtout si celle-ci s’était embrasé sous la puissance de son dieux.

Plus ne comptait pour lui que la personne qui lui faisait face, de toute sa puissance et sa majesté, superbe et terrible à la fois, il ralentit son pas devant le jeune homme. Celui-ci le considère désormais plus que ces propres parents, il est son dieu et lui fait le privilège de lui parler. Le dieu lui demande alors qui il est puisque le jeune homme à son ton montre qu’il a une idée de qui il pouvait être. La demande de la déité semble l’amuser elle-même et c’est d’une voix forte qu’elle lui demande de la nommer. Espérant ne pas se tromper bien que les doutes se fassent de plus en plus minces, il lui répond.


Vous êtes un fils d’Arès mon dieu, vous êtes Deimos prince de la terreur mon dieu et je fais serment de vous servir jusqu’à ma mort.
Je reconnais le privilège que j’ai de pouvoir vous rencontré divin maître mais, je me demande pour quelle raison vous déplacer ici dans un lieu et pour des gens si indigne de votre présence ?
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Dim 3 Mai 2015 - 17:00

À nouveau, mon rire s’élève au cœur du paysage. S'élevant au-dessus de tout autre bruit parasite. Les propos du soldat, sonnent comme un euphémisme. Et à ce petit jeu, nous pourrions discuter des heures entières, sans que je puisse parvenir à être totalement satisfait de simples tirades élogieuses. Les actes sont bien plus éloquents à mes yeux. Et d'un subtil stratagème, invisible au yeux du mortel, le corps de mon réceptacle se recompose. Lui donnant une seconde jeunesse, je m'avance avec assurance vers une direction, somme toute, sans importance à première vue.

Indigne ? Parce qu'il agisse comme des couards devant une puissance qu'il ne connaisse pas ? S'ils avaient décider de rester, voir de s’opposer à moi, les aurais tu décris comme fou ? La limite est plus souvent disparate que tu le pense. Mais, quand à la raison de ma venu ...

Les siècles ont finit par évincer des mœurs d'autrefois. Comme les jeux antiques, ces épreuves dont les dieux eux-mêmes se prêtaient à regarder, par simple curiosité, voir par plaisir. Et que reste t-il de cette lointaine époque ? De dos au mortel, mes pas m’amènent vers l'extrémité d'une colline, surplombant en sa base, un village de quelques habitations.

Les jeux olympiques, est-ce que cela t'évoque quelque chose humain ? J'ai ouïe dire que depuis des siècles, ces épreuves n'ont plus lieu d'être ... Et je m’interroge du bien fonder de ces rumeurs ... J'aurais apprécier regarder quelques combats, avant de retourner à un vague sommeil, en attendant mon véritable retour ...

Bien entendu, derrière cette question se cache un projet et un souhait plus profond. Quelque chose que ce mortel ne saura pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Lun 4 Mai 2015 - 22:31

Indigne ? Parce qu'il agisse comme des couards devant une puissance qu'il ne connaisse pas ? S'ils avaient décidé de rester, voire de s’opposer à moi, les aurais tu décris comme fou ? La limite est plus souvent disparate que tu le pense. Mais, quand à la raison de ma venue ...

Les paroles du dieu de la terreur lui inspirait quelques questions, en effet, comment auraient ils juger les autres s’ils étaient resté et avait tenté de combattre ?  Pour autant, ils avaient tous fuis sans se soucier de ceux qui restaient, les laissant comme de vulgaire sacrifice pour rallonger leur existence pathétique. Alectryon avait lui aussi ressentit la peur mais n’aurait jamais laissé ses compagnons seuls face au danger. Lui était resté et si quelqu’un d’autre avait été avec lui il aurait tout fait pour qu’à deux ils s’en sortent.

Il restât un petit moment perplexe, partager entre la pitié et le mépris pour ceux qui avaient détalé comme des lapins. Ce moment fut mis à profit par la divinité pour reprendre sur un autre sujet, un peu désuet mais pas sans un certain attrait. Les jeux olympique, autrefois célébré en Grèce et réunissant les athlètes les plus méritants de toute la communauté panhellénique. Il aurait bien aimé dans ces époques, participer à ses jeux et prouver sa valeur au monde entier, porter la couronne de laurier et entendre son nom scandé par la foule.


Mon seigneur, j’ai bien peur que les jeux d’Olympie n’aient plus lieux depuis plusieurs siècles, depuis l’invasion des turcs il  me semble. En tout cas je ne suis pas au courant d’une éventuelle tentative de remettre ces jeux au gout du jour.

Il se concentrât également sur la situation du dieu qui parlait de repartir dans les limbes en attendant son vrai retour, surement sous sa vraie forme et pas ce corps d’emprunt qui tombait en lambeau et qui apparemment, avait, de son vivant, un lien avec Alectryon.

Donc vous êtes venu ici pour assister aux jeux Olympiques et rien d’autre ? Et maintenant vous allez repartir dans le sommeil des dieux ? Ne puis-je vous être utile d’une quelconque manière ?


Il se doutait que cette visite était de courte durée, surtout vu l’état de son hôte qui ne s’en remettrait surement pas. Le temps lui était compter surement sous cette forme, mais c’était trop court, le jeune garçon aurait aimé profiter de la sagesse et des conseils de son dieu. D’autant que faire tous ces efforts pour voir des jeux qui n’ont plus lieux depuis tellement de temps, c’était surement un gâchis de temps et d’énergie mais, la volonté des dieux est impénétrable.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Sam 9 Mai 2015 - 22:23

Ainsi, des siècles se seraient écoulé, sans que je perçoive réellement la notion du temps ! Rien d'étonnant a cela, lorsque l'on croupit, dans les abysses infernaux du tartare. Mais, ma libération est proche, à portée de main, et pourtant, si loin. Alors, lorsque l'humain énonce une semi-vérité sur la présence de mon âme dans cet hôte. Un rictus mauvais se dessine légèrement sur mon visage, avant de mourir, aussitôt née. Lorsque je me mets à détourner le regard afin de mieux me plonger dans mes réflexions. De brefs seconds, à réfléchir sur les champs d'actions que je peux exercer, avant de retourner à un ultime sommeil. Et haussant les sourcils, lorsque de vagues souvenirs se profilent dans mon esprit, un nouveau rictus se profile sur mon faciès, plus lugubre que le précèdent. Il laisse apparaitre un danger planant sur les frêles épaules de l'humain, et d'une voix cinglante. Mon regard se superpose sur l'humain.

Si notre armée n'est point éveillée, et qu'aucun de ses commandants, présent pour amorcer le retour de ses maitres. Je vais devoir amorcer certaines choses.

C'est un peu triste à dire, mais malheureusement, la faiblesse humaine est une vérité frappante. De tous temps, je n'ai jamais eu le problème d'utiliser un réceptacle humain, puisque mon corps original est caché, dans une lointaine contrée, à l'abri de toutes magies, divine ou non. Mais, dans le cas présent, ce corps ne met assurément pas ma divine beauté et mon charisme de fou en valeur. J'ai toujours repris mon corps originel depuis les temps immémoriaux, mais il faut croire qu'il y a un début un tout, même pour un immortel. Ou plutôt, surtout pour un immortel. Mais, rapidement, cette lacune ne devrait plus être un problème. Haussant les épaules par pur dépit à l'idée que je vais soumettre à l'humain, mon ironie ne se cache plus et se teinte d'une note de danger que je ne manque pas d'identifier.

Toi, qui souhaite faire tes preuves, et adosser l'une des cuirasses de l'armée d'Arès. Je te donne l’occasion, aujourd'hui, de faire étalage de ton esprit guerrier, et de l'expression de tes compétences au combat. À plusieurs kilomètres au nord. Il existe un temple oublié par votre génération. Mais, il renferme une créature des plus sinistres. Autrefois, une tribu barbare du nom d'Amalj'aa avait la charge de protéger ce temple, quand bien même la créature, tapie dans l'ombre de ce temple, sa puissance suffisait à anéantir des armées. Cette créature a pour nom, Ifrit. Toujours associé au feu, ce monstre est d'une bestialité sans égal, si ce n'est sa puissance incommensurable et sa maîtrise parfaite du feu.

L'humain saura-t-il à cet instant, saisir la subtilité de mes propos . Le dévisageant d'un ton qui se veut sévère. Je le jauge, dans ses moindres gestes, comme pour lui laisser le temps suffisant à comprendre la portée de mes mots. Puis, me tournant en-direction du temple, situé à des kilomètres de là. Ma voix transperce le lointain horizon par son sinistre habituel.

Si tel est ton souhait, laisse-moi te guider jusqu'à ce temple, pour que je puisse invoquer Ifrit. Il me reconnaîtra comme son maître, mais toi ... Il utilisera tout en sa possession pour ôter ta misérable vie ... Mais, si tu acceptes de me suivre jusque-là, et que tu parviens à dompter la bête. Ta récompense sera au-delà de tes espérances.


Dernière édition par Deimos le Dim 17 Mai 2015 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Sam 16 Mai 2015 - 23:30

Le divin seigneur était donc là pour amorcer le retour et l’éveil de l’host de son père. Mais lui quel serait son rôle dedans, si rôle il avait dans celle-ci. A priori oui mais si jamais dans l’avenir il décevait son dieu ou s’il ne s’en montrait pas digne, comme pourrait-il porter une armure ? D’autant qu’il avait formulé le souhait d’être un capitaine mais en serait-il digne ? Il lui faudrait faire face à ses défaut et ses démons pour se rendre maître de son destin et mériter sa place aux coté d’Arès.

Le seigneur Deimos proposât à Alectryon une mission, une quête, quelque chose qui pourrait le libérer de ses doutes quant à la possibilité d’incarner un chef dans l’armée du dieu de la guerre. Il y avait dans un lieu loin au nord, un temple abandonné où se trouvait une créature d’une force et d’une férocité sans commune mesure qui, avait pour elle un contrôle total et parfait du feu. Elle aurait, dans les temps anciens, vaincue à elle seul des armée entière.

Alectryon était impressionné par la description d’une telle créature, cet Ifrit semblait véritablement terrifiante. Il se doutait bien que la première parti du test visant à prouver sa mesure en tant que guerrier serait de résister à la peur et accepté de se rendre dans l’antre de la bête. Il avait de graves appréhensions et son instinct de survie lui commandait de ne pas s’y rendre mais plutôt de s’enfuir et de retrouver le confort et la sécurité de ses pénates mais, il se déjugerait s’il devait finir par agir de la sorte.

De toute façon, il l’avait dit, il ne fuirait devant rien ni personne si cela devait être pour le bon plaisir de ses dieux. Certes il n’était pas le meilleur des hommes, ni le plus fort, le plus intelligent ou le plus courageux mais, il était le plus loyal et le plus fidèle. Pour lui Arès et ses fils étaient plus que sa vie alors, si un danger devait la lui ôter pour la gloire de ses dieux, qu’il en soit ainsi. Cependant il avait quelques questions.


Puissant seigneur, je suis prêt à faire votre quête, même si je ne vois pas encore le sens qu’elle soit avoir…

Dois-je apprendre a maitrisé le feu comme celle-ci ou la vaincre simplement, pardonnez-moi si je m’avance un peu sur ce dernier point.


Puis craignant de provoquer l’ire de son divin maître, il baissât le regard et reprit sur un ton plein d’humilité.

Je vous demande pardon si je vous importune avec mes questions, je suis prêt à vous suivre.

Il s’inclinait respectueusement, se demandant ce qui lui avait pris de poser ses questions. Il était face à un dieu dont la parole est absolue, aucuns humain ne doit discuter ou poser des questions idiotes. De toute façon il verrait bien ce qui serait attendu de lui. Et puis la perspective d’une récompense fabuleuse, à condition de survivre à la bête lui donnait du baume au cœur. Il avait aussi la possibilité de prouver sa valeur à son dieu et surtout à lui-même. Car en fin de compte, la seule chose qui le bloquait dans ses perspectives d’avenir, c’était son manque de confiance en lui, chose que cette quête finirait par annihiler.

Là bien sagement, il attendait que son dieu le guide vers les terres qui le verraient s’élever parmi les hommes ou mourir dans l’anonymat. L’avenir lui dirait si ce choix et cette rencontre auront forgé son destin ou s’il l’aura mené au tombeau mais, rien ne valait la grisante sensation de participer à quelque chose de plus grandiose que la simple vie qu’il aurait menée en tant que paysan d’un petit village de macédoine.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Dim 17 Mai 2015 - 18:54

Répondre à l'humain aurait été une perte de temps, quand bien même ses questions sont légitimes. Mais, après une attente qui ne se fit point trop longue, les flammes léchant mon hôte, reconstitue l'ensemble des pores et des nombreux organes le constituant. Je vais avoir d'autres problèmes à gérer lorsque j’amènerais cet humain, dans le temple des Amalj'aa. Alors, m'ôter volontairement tout défenses, aussi sommaire sot-elles serait purement idiot. En somme tout un programme, et d'une voix calme, mais autoritaire, je réponds au mortel, en lui adressant un regard lourd de jugement.

Toi, et tous les autres. Vous vous entêtez à combattre aux poings. Sans chercher à individualiser vos talents respectifs. À croire, que vous n'êtes que des brebis, à défaut de devenir des loups.

Finissant par répondre calmement, j'eusse pendant un court instant, l'idée de questionner l'humain sur sa formation, mais au final, ce n'est pas le bon moment pour ce genre de choses … Quoique ...

Tout humain a en lui, une énergie que votre espèce, appelle, le Cosmos. Cette énergie ne connaît aucune limite, hormis la force de volonté de celui qui cherche à l'élever. Chaque personne porte en elle un fragment du Big Bang qui donna naissance à l'univers, et ceux qui parviennent à ressentir cette puissance, deviennent alors capable de la maîtriser et l’exploiter. Mais, on peut exploiter de mille et une façons cette énergie, et c'est ce que je compte voir avec toi ....

L'humain percevra-t-il pour la première fois, une certaine estime dans ma voix ? Les Berzekers, non seulement d'être des élus, sont aussi des guerriers aguerris au combat, entraîner comme les chevaliers d’Athéna, depuis leurs plus jeunes âgés. Mais, tous ces humains qui pullulent ici ne semblent pas percevoir un iota de ce qu'est le Cosmos, y compris ce mortel qui me fait face. Toutes ces années à s’entraîner prendra peut-être fin face au défi que je lance au mortel. Mais, ce qu'il aura à gagner sera bien plus grand que ses années de pratique au combat à mains nues.

Tente déjà de maîtriser avant de penser à vaincre humain. La créature sera sous mes ordres, qu'elles qu'ils soient, ta vie ne te sera donc pas ôté.
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Lun 25 Mai 2015 - 0:21

Le cosmos ? Mais qu’est-ce que c’était et comment un humain pouvait le ressentir ou même le maîtriser ? Alors certains élus étaient capable de manipuler cette force, c’était surement cela qui faisait des chevaliers inféodé aux dieux, des êtres d’exceptions. Peut-être avait-il-lui aussi la force de contrôler cette énergie. Il n’avait aucune idée de la manière de s’y prendre mais sans doute que son entraînement lui ouvrirait les yeux et lui montrerait un chemin que jamais il n’avait même songé parcourir.

Le dieu de la terreur, tout en lui apprenant cette possibilité, ouvrant un véritable univers de choix et de pouvoir devant le jeune homme, avait suscité en lui des rêves qu’il n’attendait plus. Déjà, il le croyait capable de rejoindre son armée, et c’était là un immense honneur mais, plus encore, il semblait voir en lui un certain potentiel, faisant vibrer en lui un sentiment de fierté et de bonheur jamais vécu. Le tout étant maintenant de savoir se montrer digne de cet intérêt.

La créature contre laquelle il doit combattre et grâce à quoi il devrait apprendre la manipulation du cosmos serait diriger par la volonté de Deimos, ce qui garantissait à l’apprenti de ne pas mourir, à moins que son dieu n’en décide autrement. Il avait désormais hâte de passer ce test, de voir s’il était capable de maîtriser l’énergie des étoiles et de l’univers. La méthode pour savoir s’y prendre, il ne la connaissait pas mais serait un élève studieux, il était hors de question qu’il ne répondait pas aux attente de son divin seigneur.


Je n’ai aucune idée de comment on maitrise le cosmos mais, je suis prêt à apprendre puissant seigneur.
Dit le jeune homme enthousiaste.

Je ferais tout pour que vous puissiez voir en moi le guerrier que je saurais être. Je compte donner le meilleur de moi-même pour réussir.

Il ne savait pas le chemin à emprunter mais, plus que jamais il était déterminer à suivre son seigneur qui entre temps avait repris des formes moins effrayante. Ledit temple devait se trouver fort loin car il n’en avait jamais entendu parler, pas même par les bucherons qui pourtant, pour trouver des matériaux noble, parcourais de distance de plusieurs semaines. Ou alors il devait être en quelques lieux forts inaccessibles. Peu importe le trajet, il lui fallait faire cet entraînement et rien, ni la distance, ni la difficulté ne pourrait l’en empêcher.

Je suis prêt à vous suivre divin seigneur, je combattrais cette bête et ferait tout ce que vous m’ordonnerez pour prouver ma valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Mar 26 Mai 2015 - 11:28

L'ignorance du mortel me procure un rictus désagréable. Sa conciliation et sa volonté à toutes épreuves sont entachées par sa non-connaissance de quelques rudiments. Quant à ses talents martiaux, au-delà du combat à mains nues, sa non maitrise du Cosmos sera problématique face à Ifrit. Alors, jaugeant là, l'occasion de donner une ultime chance à l'humain, de prouver sa valeur et son désir de combattre au nom d'Arès. Je le jauge d'un regard noir et profond, comme si je le scrutais jusqu'à sa propre âme. Il ne fallut pas longtemps pour que je lâche un rire amusé, et prononcé d'une voix forte.

Tu m'en diras tant. Mais, ta volonté de toutes épreuves risque fort d'être soumise à rude épreuve. T'entrainer ici ne t'apportera rien de plus, hormis la gloire des tiens. Et je ne compte pas te ménager face au défi que je t'impose, mais tu le sauras très vite.

Feintant là, un air de défi. Je me complais à manipuler cet humain, bien trop protocolaire devant ma divine présence. Soit, regardant en direction du temple d'Ifrit, situé à plusieurs kilomètres au nord. Je souris d'un air sinistre à devoir réveiller la bête, tapis dans ses ruines. Et il n'y a pas besoin d'émettre à cet instant, un ordre à l'humain, puisque d'un premier pas, suivi d'un deuxième et d'une autre série de pas. Je me dirige lentement vers le temple, qui sonnera le glas du mortel. Assuré que le mortel suivra mes traces, le chemin que j'arpente durera des heures, une heure au mieux. Le périple se fût sous un lourd silence, ne répondant à aucune question émise par ceux et celles que nous rencontrons en chemin. Certains vagabonds avaient par des raisons aussi troubles qu’obscurs, perçus un étrange aura émanant de mon hôte. Mais, cette sensation n'est rien, lorsque pas à pas, nous parvenons à avaler la distance qui nous sépare de notre objectif. Parmi les brouhahas, il est aisément perfectible d'entendre les craintes des rares marchands et voyageurs que nous croisons. Et lorsque nous nous libérons finalement de toutes rencontres de mortels, la peur atteint un nouveau palier lorsque nous parvenons au temple de Mithril.

La richesse de Mithril ne réside pas dans l'or et les joyaux, ni dans le fer. Ces choses-là, ils s'obtiennent aisément par le commerce. Car, ici seulement dans le monde entier se trouve l'argent de Sparte ou vrai-argent, comme d'aucuns l'ont appelé : L'orichalque. Ce métal, réputé pour sa grande dureté et sa légèreté, ainsi que pour son inaltérabilité, ne se trouve qu'ici, dans ce temple, ou plutôt sous ses ruines, où un important filon d'orichalque s’enfonce dans les profondeurs de la Terre, le seul connu à Sparte. Mais, un adversaire de taille, bien qu'endormi depuis des millénaires, fait obstacle avec ce trésor oublier des marchands et commerçants. Et ralentissant le rythme, jusqu'à m'arrêter, je ne me retourne pas, feintant là, une certaine distance avec le fier combattant de macédoine.

Il y autre chose qui est cachée ici, d'une richesse autrefois convoitée par les miniers, les commerçants et les guerriers tout comme toi. Ici, regorge l'orichalque, un métal légendaire.

Tout sourire, je n'effectue aucun mouvement, préférant scruter avec minutie, le temple face à nous, j’interromps le léger silence d'une voix enjouée.

Plus aucun humain ne semble travailler ce métal dans votre génération, et il serait dommage que plus aucun forgeron puisse manier avec élégance cet alliage, aussi légendaire que précieux ....

Estompant ma tirade d'un soupir las. Je me retourne enfin, fixant là, le combattant de Macédoine d'un léger sourire espiègle.

Mais, c'est e genre d'histoire qu'un combattant de ta trempe laisse indifférent, me tromperais-je ? Toi, qui semble si enclin à prouver ta valeur au combat, celle de prouver sa valeur à d'autres talents te motive-t-il ?

Curieux aparté que j'instaure, avant le duel entre le guerrier et la bête, mais il se peut qu'il y ait là, un sens plus profond que ce que le mortel pourrait percevoir de prime abord.
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Dim 31 Mai 2015 - 21:50

Son maître se gausse de son ambition et des desseins de gloire qu’il nourrit. Il comprend parfaitement que ses rêves face à la divinité sont autant de nuages que l’on chasse d’une pichenette. Combiens d’humains se sont lancé sur les sentiers de la gloire et sont revenu sans rien, pour ceux qui ont pu revenir. Et que représentait la gloire d’un village ou d’une nation pour un être qui défie les lois même de la nature humaine. Pourtant, les aspirations du jeune homme ne sont pas si vaines qu’il le pense. Il ne veut pas se couvrir de gloire pour lui ou pour que des humains lambda ne lui rendent hommage, il ne souhaite que la gloire de ces dieux. Sa vie et son existence lui importe peu car sans l’aide des dieux, il ne serait même pas de ce monde. Non, pour lui seule compte la volonté des dieux et leur gloire.

Ils se mirent donc en route, un long trajet les attendait avant de pouvoir rejoindre le temple. Comme son seigneur avait gardé le silence et, estimant lui avoir suffisamment cassé les oreilles, il se tint quoi tout au long du trajet.  D’ailleurs le puissant dieu ne répondit pas plus aux questions et salutations des quidams qui jalonnaient la route, non il recherchait le silence, comme le calme avant la tempête, ajoutant à la nervosité d’Alectryon.


Puissants dieux, faite que je ne meurs pas dans la honte et que je me révèle un fier guerrier pour les armées d’Arès. Pensât-il.

Ils arrivèrent bientôt devant l’entrée d’un temple magnifique dont les parois se paraient d’un reflet argenté qu’il ne connaissait pas. Quelques éclats fantastiques qui donnaient l’impression que ce métal était en vie. Il restât interdit devant la beauté du spectacle, sans doute qu’aucun humain n’avait vu pareil splendeur de mémoire d’homme. Deimos, sans se retourner, se mit à lui parler de ce métal, lui vantant d’avoir été l’objet de quête de biens des hommes et le nomme Orichalque. Il planait à cet instant un silence lourd de secret et de majesté. Il brisât de nouveau le silence, regrettant que personne ne maniât plus le merveilleux matériel dont la légende pourtant devrait conquérir bien des esprits.

Mais voilà une pointe de défis dans la voix du seigneur. Le jeune homme fait il partit des sot qui ne s’intéressent qu’aux combats ou saurât-il s’ouvrir à d’autre domaine, peut-être moins guerrier mais tout aussi vital pour une armée ? Il est vrai qu’il n’avait jamais vraiment abordé la question, la possibilité de savoir manier un tel métal lui permettrait de devenir une personne indispensable au sein de l’armée de son seigneur. Mais son éducation ne lui a que peu donner les moyens d’aborder un milieu professionnel autre que le combattant. Pourtant, il y voyait un intérêt  grandissant, à mesure que le soleil faisait scintiller ce minerai.

Je dois vous sembler être le plus ignorant des humains qu’il vous a été donné de rencontrer, je ne savais rien du cosmos et force m’est d’avoué mon ignorance au sujet de ce métal. Cependant, si j’aspire à devenir un guerrier d’Arès, l’idée de pouvoir le servir en créant ou réparant des armures au moyen d’un tel matériel me comblerait de joie.

Si seulement je pouvais couple les deux, pouvoir forger et combattre, je serais le plus heureux et le plus reconnaissant des serviteurs mon divin maître.

Seulement, je me demande si même pour utiliser un tel minéral, il ne faudrait pas au forgeron, la maitrise du cosmos, tant celui-ci semble se rapprocher du divin.


Alectryon était prêt à tout pour servir ses dieux, combattre des monstre ou frapper le métal, rien ne serait trop difficile pour le service de ses maîtres. Sa vie leur appartenait, son destin aussi et s’ils le souhaitaient, il serait capable d’accepter les deux rôles, celui de guerrier et de forgeron, s’il plaisait à leur majestés.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Ven 5 Juin 2015 - 17:46

Le soir ne va pas tarder à tomber. Et malgré la victoire du mortel et de mon annonce que je lui ai faite, il persiste dans son devoir. Il ressent le besoin profond d'être protocolaire et concis dans ses divagations. Cette situation en deviendrait pesante si nous n'avions pas eu un long voyage dans les plaines quelques jours plus tôt. Mais, las de me comporter comme un rustre, j'envisage l'avenir avec une relative quiétude. Il est évident que ce guerrier à le talent nécessaire pour devenir l'un des Berzeker, son âme et son sang bouillonne de tous les instants comme le feu, à l'affut du combat animant sa volonté de se surpasser. Mais, ma présence a déjà que trop durer dans ce bas monde et l'heure du repos pour mon âme touche bientôt à son but. Alors, lorsque nous parvenons à un petit bosquet. La pénombre étend désormais son influence sur les environs, faisant ressurgir quelques animaux de la nuit, qui rôdent désormais dans les parages. Le pas lent, mais assuré, je finis par tourné un regard vide en direction de l'humain.

Tu as pu ressentir aujourd'hui, la sensation est la maitrise relative du Cosmos. Ceci t'ouvre la voie à un nouvel entrainement, pour pouvoir devenir l'un des Berzekers d'Arès. Mais, j'ai moi-même perçu autre chose. Le moment n'est pas propice à énoncer ce que j'ai perçu, mais à mon retour, si tu es toujours en vie. Il sera temps de te révéler ma vérité, si je t'en juge digne.

Je laisse quelques instants à l'humain pour suspecter ses propres hypothèses, qui apporteront son lot de surprises lorsque je les énoncerais, si bien sûr l'humain s'en montre digne. Mais, avant qu'il ne me questionne outre mesure, je reprends d'une voix magnanime.

Nos routes se séparent ici-même. J'ai aperçus plus qu'il en fallait, et il à présent temps que mon âme reparte dans un sommeil temporaire.

Et à peine que mes mots furent prononcées, que ma silhouette se mue en un gigantesque cylindre de flammes. Amorçant mon départ avec hâte, je laisse derrière moi, l'humain avec plus de questions que lors de sa première rencontre avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Alectryon
Cardinal du Feu
avatar
Rôle : Cardinal Du Feu

Messages : 1085


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   Sam 13 Juin 2015 - 23:20

Le combat a été rude et il lui fallut longtemps au jeune homme pour comprendre les prémices même du maniement du cosmos. Ses efforts étaient louable mais faisait montre de ses terribles lacunes, portant un rien de lassitude dans le regard du dieu. Après bien des tribulations, l’entrainement se terminât enfin sur une partielle victoire du futur cardinal car, en effet, la créature étant sous le contrôle de son divin maître, elle n’était pas aussi puissante et néfaste qu’elle aurait été s’il l’avait laissée faire. Il lui en était reconnaissant d’ailleurs de prendre soin de lui. Définitivement, son amour  pour ses dieux ne faisait que croitre. Eux seuls voyaient en lui un potentiel là où d’autre ne voyait qu’un batard, un vulgaire enfant raté et rejeté de tous.

Son puissant maître lui parle à présent de ce qu’il doit ressentir, de par sa maîtrise naissante du cosmos. Il lui fait bondir son cœur hors de sa poitrine, de joie car, il croit qui pourra devenir un berzerker et servir ses dieux. Il en a fait les preuves, il a au moins réussi cela et rien que pour cette preuve de reconnaissance, il lui gardera une gratitude éternelle.  Cependant, il glisse dans la conversation une information incomplète qui soulève plus de questions qu’autre chose. Il aurait perçu quelque chose en lui, qu’il ne lui dira que s’il est digne. Mais qu’est-ce que cela pourrait bien être ? Etait-ce en rapport avec ce lien qu’il semblait sentir entre eux ? Il ne lui dira rien de plus pour le moment, peut-être dans un futur proche, une fois incarné, et s’il s’en trouve le mérite, ce mystère serait révélé. Pour l’instant, il devrait se contenter de la fierté d’avoir pu vivre une telle aventure.

Voilà, c’est la fin de cette parenthèse qui vit ces deux être partager un temps leur route. Le dieu, provisoirement incarné, se doit de repartir dans les limbes afin d’y attendre le corps qui le portera au firmament de sa gloire. Pour Alectryon, cette rencontre aura été un honneur, un privilège, une grâce que de pouvoir vivre une pareille aventure avec l’incarnation même temporaire d’un merveilleux maitre qu’il était destiné à servir. Dans l’attente d’en savoir plus sur le lien qui les uni, il fera tout son possible pour faire briller au panthéon des dieux le nom des siens. Il serait résolu désormais à les servir sans conditions ni réserve, quitte à mourir pour leur gloire. Tel serais sa vie. Alors que le dieu de la terreur s’en allait, disparaissant dans le lointain, il se murmurât à lui-même :


Je ne sais pas quelle vérité vous me révèlerez sur moi ni pourquoi nous semblons lié mais, je ferais de ma vie l’objet de votre gloire. J’en fais le serment.

FIN DU FB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB] Invité surprise.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Invité surprise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ABANDONNE] Invité surprise, plus si affinité [PV KIRA et Aly]
» [#6] Petite baignade nocturne. Un invité surprise, qui sait? [Terminé]
» [FB] Un invité surprise;
» Un invité surprise
» De retour au Terrier et tiens un invité surprise (feat Ronald)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-