Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cronos 1

avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Mer 11 Mar 2015 - 13:57





Prenez place. Nous avons beaucoup de chose à nous dire. Si vous souhaitez vous sustenter ou boire un quelconque nectar, servez-vous…


J’ouvrais les portes de la Salle du Trône. À la fois austère mais possédant un soupçon de constance digne et royale,  je laissais chaque membre de ma famille s’installer là où ils le souhaitaient. Je jetais un œil au trône vide ave un air triste. Je savais que je lui avais fait involontairement beaucoup de mal. Je tâcherais de me conduire désormais en mari digne et attentif. Plus jamais ça… M’étais-je dit à de très nombreuses reprises. Je prenais place sur mon trône et observais silencieusement chacun de mes frères et chacune de mes sœurs présentes. Mon aura royal faisait, à présent, partie intégrante, de mon essence divine.  


Une mise au point définitive s’impose sur notre condition, notre devoir et notre responsabilité sur ce monde.  À l’évidence, nous ne pourrons nous prétendre  comme des Titans si nous devons connaître des dissensions inutiles, symbolisées par des chamailleries stupides et incessantes. Dorénavant, nous ferons front commun. À présent, notre passé s’achève ici et notre présent débute là.


Je demeurais silencieux un court instant avant de reprendre la parole.


Le passé appartient au passé mais il ne cesse de nous poursuivre. En premier lieu, je souhaite avoir vos impressions et vos sentiments sur le comportement de notre Mère. Je veux savoir, également, si, tout comme moi, Mère vous a damné et si vous êtes parvenus à vous défaire de cette malédiction ou si vous avez l’impression d’y être toujours sujet. En deuxième lieu, je voudrais avoir votre avis sur l’organisation de notre camp et plus particulièrement sur la vision de notre hiérarchie. En troisième lieu, je veux que chacun d’entre vous m’affiche le plus clairement et le plus sincèrement possible ses objectifs pour notre camp. En quatrième lieu, je voudrais connaître votre position précise et définitive sur chacun des domaines de ce monde. J’écouterais attentivement chacune de vos paroles puis je prendrais les décisions qui s’imposent.


Après un autre moment de silence, je regardais Océanos.


J’entends ta volonté de rencontrer Zeus. Explique moi clairement ta motivation.


Puis, je jetais un regard à Mnémosyne.


Bien que tu sois notre sœur, tu es aussi considérée comme une traîtresse aux yeux des membres de notre famille. Les actes de ton passé parlent pour toi. Il t’est offert l’occasion de t’expliquer définitivement sur ce sujet. Tâche de te montrer bien convaincante car, en ce qui me concerne, et bien que je t’ai pardonné et que j’ai consenti à faire table rase de cet évènement dommageable, c’est la première et la dernière fois que tu agiras de la sorte. Si tu devais nous trahir une seconde fois, je m’occuperais personnellement de ta situation…


Encore une fois, je posais mon regard un long moment sur ma Sœur jusqu’à ce que celle-ci prenne bien conscience du poids de mes mots à son encontre. On pouvait considérer cet avertissement comme la promesse d’un châtiment bien pire qu’elle ne pourrait l’imaginer. Néanmoins, je tenais à ce que, de haute voix, elle s’exprime en son nom et que son pardon lui soit accordé. Peut-être faudrait-il de la patience pour que ses pêchés soient expiés. Cependant, je comptais sur la renaissance de notre union et de notre solidarité familiale pour qu’elles soient absous de ses pêchés.  Enfin, je tournais mon regard vers Hypérion, mes yeux n’éprouvant aucune sympathie, mais paradoxalement, aucune aversion à son égard.  Je fis apparaître, à mes côtés, une boule que je lançais au milieu de l’assemblée. Après une courte illumination, elle dévoila l’origine de ma dispute avec mon frère du début jusqu’à la fin. Je regardais impassiblement la scène puis, quand elle se conclut, je repris la parole après un long silence.


C’est la dernière fois qu’un tel acte se produira. Chers membres de ma famille, à vous de vous forger votre propre opinion sur ce qui s’est passé entre Hypérion et moi. Exprimez-vous si tel est votre désir.
 


Une autre boule de lumière apparut et je la lançais naturellement au milieu de de l’Assemblée. Je ne cachais rien et avais décidé de tout dévoiler. Puisque j’ordonnais une mise au point  afin que nous puissions repartir dans de meilleures conditions, je m’interdisais toute forme de cachotteries ou de dissimulations. Je ne leur offrirais que la stricte vérité de mes actes. Ils découvrirent ainsi tout ce qui s’était passé de mon point de vue lors de l’attaque d’une partie des Enfers sur notre domaine. Malgré moi, un sentiment de colère naquit comme on n’en avait rarement jamais vu  et cette rage se déversa dans la salle du trône. Je n’avais pas oublié,  je n’avais pas pardonné et il était clair que ma vengeance serait sans appel. En un sens, les révélations de Mère et cette épisode avait fait ressurgir en moi cette notion même de royauté que je voulais faire taire au profit de mon rôle de doux grand frère attentif et aimant. J’avais pris conscience de mes erreurs sur le tard et dans la pire des souffrances. Maintenant, tout était terminé et le temps de la patience était terminé.

 

À la lumière de ce que vous voyez, je vous laisse juger et donner votre ressentiment. À titre personnel, je n’oublierai jamais et ne pardonnerai jamais. Thanatos, Kazuki et Éris paieront d’une manière qu’ils ne peuvent même pas imaginer. On ne détruit pas impunément un de notre temple sans en payer les conséquences. On ne tue pas un des nôtres sans en subir notre colère et notre vengeance. À vous de voir mais ma dernière rencontre avec les dirigeants des Enfers n’a débouché sur rien. Si tel est votre souhait, je consens à une rencontre avec les Hautes Instances Infernales pour trouver une solution satisfaisante. Néanmoins, si leurs attitudes n’ont point évoluées, alors je prendrais les mesures radicales qui s’imposeront.



Mes dernières paroles étaient emplies d’une ire que l’on pourrait qualifier de titanesque pour le coup. Il m’aura fallu beaucoup de temps pour que je me calme et que je reprenne une position neutre et silencieuse, écoutant très attentivement les paroles de ma chère  et précieuse famille. Je les invitais à se montrer le plus franc possible, j’étais prêt à écouter tous leurs reproches à mon égard car c’était leur droit le plus strict et le plus élémentaire.






HRP:

Désormais, vous avez entièrement accès aux liens suivants et vous savez INRP ce qui s'est passé, concernant Raiziel et moi Cap Sounion et ce qui s'est passé entre Thanatos, Kazuki, Eris et moi au temple de Mnémosyne et de Crios.

1) http://www.saint-anthologie.com/t10705-apaiser-les-cieux-pour-sauver-le-monde-rp-libre-pour-tout-personnage-ayant-l-element-air

2) http://www.saint-anthologie.com/t9702-le-massacre-commence-les-titans-en-danger

3) http://www.saint-anthologie.com/t9747-dieu-contre-demi-dieu-cronos-vs-kazuki

4) http://www.saint-anthologie.com/t9806-la-fin-d-un-regne-kazuki-vs-cronos

Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne/Aodé Koryû
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 325


Caractéristiques
Vie Vie:
1/250  (1/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
0/420  (0/420)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Ven 13 Mar 2015 - 17:32


Mnémosyne entra dans la Salle du Trône dès que les portes en furent ouvertes. Elle autorisa son hôte à promener un regard admiratif sur la magnificence, tandis que la Titanide riait intérieurement de l'étonnement d'Aodé. Il n'y avait que Cronos pour contempler le spectacle de la traîtresse au regard enfantin, la Mémoire n'avait pas encore peaufiné tous ses effets. Mais elle y prenait garde.
Sans attendre l'autorisation de son frère, elle se servit en nectar et s'assit nonchalamment à sa place. Tout dans son attitude montrait qu'elle se sentait chez elle. Le contraste avec le visage sage d'Aodé pourrait presque porter à rire, mais Mnémosyne savait que le temps de l'amusement n'était pas encore venu, ainsi ce contraste était plutôt baigné de dignité.
Cronos réitéra sa volonté de mise au point entre les Titans, ainsi qu'une volonté de marquer un changement entre le passé et le futur, et que cela se fasse communément, que la fratrie se retrouve réunie. La Mémoire avait observé ses frères et soeurs. Dans son esprit, elle avait fait un rapide bilan, par rapport à ceux qu'ils étaient auparavant, et les avait jugés, selon sa vision. Elle voyait qu'ils n'étaient plus aussi fous. Alors revenir dans la cohésion formée par les frères et soeurs qu'elle aimait malgré tout lui ferait chaud au coeur. Mais ce n'est pas pour tout de suite.

Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Enfin, l'interrogatoire commençait. Mnéomsyne sourit: elle répondait en première. Elle était certaine que les autres Titans attendaient d'elle une larmoyante preuve de rédemption, une demande soumise de pardon. Elle espérait les surprendre.

Je pense que les agissements de Mère sont compréhensibles. Elle a craint, je pense, de revivre une seconde fois le malheur qui avait été le sien quand nous venions à peine de naître, elle craignait de devoir subir à nouveau le règne d'un Tyran. Elle a donc voulu à tous prix éviter ce malheur. Et oui, Mère m'a maudite avec vous tous, m'attaquant sur mon point fort. Il me semble bien être toujours sujette à cette malédiction, mais je considère cela comme une épreuve à surmonter, et je l'en remercie.

Puis son frère demanda leur vision sur l'organisation du camp et sa hiérarchie, question qui amusa Mnémosyne. De son côté, elle se demandait au nom de quoi Cronos s'était élevé au-dessus des autres Titans. Mais, ironie du sort, la malédiction l'empêchait, entre autres, de se souvenir des raisons à cela.

Ma vision de la hiérarchie est que pour l'instant je suis en dehors. Ensuite, je pense qu'il est ardu de parler d'organisation de manière abstraite, et non face à un problème concret. Pour ce que je connais de vos objectifs, je m'y joins très volontiers. Je tiens moi aussi à redorer notre blason. Quant à mon avis sur chacun des domaines, pour l'instant, il est neutre, j'attends de le forger en confrontant les autres et en allant voir par moi-même.

Après avoir brièvement parlé à Océanos, Cronos se tourna à nouveau vers Mnémosyne, avec un regard chargé de sous-entendus. La Titanide ne prit pas la parole tout de suite, pas pour réfléchir, elle savait depuis bien longtemps quoi dire, mais simplement pour profiter du silence.

Je ne veux pas de votre pardon. Donnez-le moi si cela vous amuse, mais je n'en fais que très peu de cas. Parce que je ne considère pas que j'ai fauté. Je vous ai combattus au nom de la lutte que nous avions menée, unis, contre Père. Ne croyez pas que j'ai fait cela la joie au coeur, bien au contraire. Cronos était devenu fou. Il commettait les mêmes crimes que Père, à savoir faire disparaître ses enfants. Ne vous souvenez-vous pas des sentiments de tristesse et de trahison que nous avons tous ressenti, en apprenant la disparition des Centaures et des Hécatonchires? A cette époque, ce geste de Père nous a paru d'une absurdité cruelle, il nous avait indignés et révoltés. Notre devoir alors fut de le remettre dans le droit chemin. Alors, je ne comprends pas la folie qui a pris Cronos, la paranoïa dans laquelle il était tombé. Mais mon devoir de soeur était de le remettre dans ce même droit chemin. Parce que nous aurions pu, nous aurions dû éduquer les Olympiens comme nos enfants, et faire en sorte que l'Âge d'Or ne finisse jamais. Et ce que je comprends encore moins est votre obstination à vous à soutenir Cronos. Je ne comprends pas que les liens du sang soient passés avant la pure logique. Nous avions châtié Père pour certains crimes, nous devions châtier Cronos pour ces mêmes crimes.

Mnémosyne ne s'était pas emportée. Sa voix était restée calme, presque douce, et elle n'avait cessé de sourire. Elle termina:

Je ne cherche absolument pas à vous persuader, ce qui est fait est fait. Cependant, je crois, et je croirai toujours, à ma bonne conscience. A présent, je vais vous dire clairement mes objectifs: réparer ce qui s'est passé pour revenir à l'Âge d'Or.

Enfin, Cronos dévoila à l'assemblée les raisons de son affrontement contre Hypérion. Cela confirma la Mémoire dans ses opinions. Après que son frère eut la bonté de leur permettre de s'exprimer, la Titanide répondit:

C'est bien ce que je pensais, il ne s'agit que d'une simple chamaillerie. Vous êtes tous les deux autant en tort, car aucun n'a cherché à calmer le jeu. Evitez que ceci ne porte à conséquence, ce serait dommage.

Puis les boules lumineuses montrèrent d'autres scènes, bien plus graves. Mnémosyne partagea la rage que Cronos ressentait. Ce que les Enfers avaient fait était impardonnable. Ils devraient le payer de leur propre destruction.

Je partage entièrement tes sentiments. A mon avis, il ne faudrait même pas chercher à marchander, ils sont en tort. Je pense qu'une éradication pure et simple serait la meilleure solution. N'ayons aucune pitié pour eux.

Sauf si leur présence était indispensable à l'Âge d'Or. Auquel cas il faudrait les esclavagiser. Mais surtout, il ne fallait pas agir sur le coup de la colère, mais de manière réfléchie et posée.
Revenir en haut Aller en bas
Yuri

avatar
Messages : 69


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
140/140  (140/140)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Jeu 19 Mar 2015 - 23:33

Je m'étais installée avec mes frères et sœurs, m'asseyant alors a côté de Mnemosyne, écoutant ce que disait Cronos, il voulait décidément tout savoir, mais bon, si cela nous permets ce repartir sur de bonnes base et de enfin détrôner les Olympiens, alors ça me convient amplement, il est vrai que c'est pas avec ces chamailleries stupides et complètement futile que l'on va faire quoi que ce soit, écoutant alors la réponse de Mnemosyne et prenant la parole par la suite...

- Effectivement, ces chamailleries enfantines sont inutiles et ne feront rien avancer, je suis donc d'accord pour jouer carte sur table, de plus, cela devait forcément arrêt un jour alors autant le fait de suite...

Puis réfléchissant quelques minutes, le actes de mère ? Certes ont pouvait comprendre ses craintes, notre père lui avait fait vivre un enfer, mais cela n'excuse pas ce qu'elle nous a fait, nous faire enfermer au tartare et nous maudire, je ne peux pas l'accepter...

- Mère avait ses raisons, Père avait également les siennes d'avoir agit ainsi, mais justice a était rendu avec notre père, il en va alors de même pour notre mère, la justice est quelque chose d'important, sans ça, le monde deviendrait un chaos...

Puis les regardant tous un a un, m'arrêtant sur Cronos je repris pas très emballée.

- Ensuite, je pense que nous avons tous reçu une malédiction de la part de mère, est ce une épreuve ou une punition ? Elle le sait et nous non, en ce qui me concerne, ma malédiction était nul autre que celle d'avoir corrompue ma justice, aveuglée par la confiance que j'avais en Zeus je l'ai laissée vous enfermer au tartare, ouvrant les yeux qu'y fois que j'y sois aussi... De plus, je refusais de vous voir, mère a tenter de m'éloigner de vous et de corrompre ma justice, mais en ce qui me concerne je me suis défait de cette malédiction avec l'aide de Cronos, et je ne veux qu'une chose, rendre justic sur les olympiens.

La hiérarchie ensuite ? Que dire la dessus ? Je n'en sais trop rien moi, disons que pour moi, nous sommes tous frères et sœurs, Cronos, pût certes être le roi mais au fond nous n'en restons pas moins frères et sœurs.... Je préfère alors ne pas me prononcer la dessus, mais je ne répondais a aucune autre question, préférant attendre un peu, et puis, j'écoutais aussi ce que disais Mnemosyne a l'instant, elle jugerai ne pas avoir fauté, ayant juste sauvé Cronos de sa folie... Prenant alors la parole je soupirais un peu.

- Cronos, Hyperions, vos chamailleries sont, comme je l'ai déjà dit, futile, vous êtes autant responsable l'un que l'autre, notre sœur a raison, vous avez attisés la flamme de votre rancœur et ce sans cherche a l'éteindre...

Dit je en agitant une flamme dans la paume de ma main pour leur montrer, me tournant ensuite vers Mnemosyne.

- Mnemosyne, tu a raison, père a était châtié pour ça, ce qu'il a fait était horrible, ce que Cronos allait faire, l'est aussi, et je suis d'accord avec toi -me tournant vers Cronos- tu a tenter de commettre les mêmes erreurs que père, et Mnemosyne t'en a empêcher, ma justice étant corrompue, je t'ai suivi, mais en temps normal j'aurais était contre toi et j'aurais fait la même chose.. Souviens toi de l'effet que cela nous a fait...

Reprenant alors mon souffle, s'attaquer aux enfer hein ? Ils devaient être jugée oui, mais c'est pas en fonçant dans le tas sans stratégie et autre sinon gagnera...

- Justice sera rendue oui, ils seront puniétpour ça, mais ne laissez pas la colère surpasser la raison... Je suis d'accord pour leur faire regretter ce geste mais pas en y allant sans plan ou autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Sam 21 Mar 2015 - 19:00

Depuis le début de cette réincarnation, c'était la première fois que Téthys venait dans le temps de Cronos et de Rhéa. Téthys ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine nostalgie, sûrement liée au fait que les absents lui manquaient beaucoup. Ils n'étaient que 5 pour le moment. C'était bien peu comparé aux autres camps. D'où la nécessité de se réunir pour mettre les choses au clair, et peut-être effacer toute hostilité.

"La malédiction que mère m'a lancé..."

Elle n'avait jamais vraiment prêté attention à une quelconque malédiction que Gaïa lui aurait lancé. A vrai dire,  cette idée ne lui serait jamais venue à l'esprit avant que son jeune frère ne le lui annonce. Qu'Ouranos les aient maudits, elle le comprenait, mais pourquoi Gaïa? L'avaient-elle si déçue que cela?

"Je suppose que oui, puisqu'elle a également aidé les Olympiens à nous vaincre..."

Enfin, sur ce domaine, il y en avait une ici qui était toute aussi fautive, voir plus. En effet, Mnémosyne allait aussi devoir répondre de ses actes lors de la guerre entre les Titans et les Olympiens. La Mémoire ne semblait pas regretter ses actes, ni ceux de Gaïa. L'ancienne reine des flots réfléchi à sa sentence.

-Je te donne raison sur un point Mnémosyne. Nous aurions dû agir contre la folie de Cronos, essayer de le raisonner ou du moins limiter les dégâts. Mais ce que je ne te pardonne pas c'est d'avoir trahi la confiance que nous avions en toi.En voulant châtier Cronos tu nous as tous menés à notre perte.

Les mots de la Titanide pouvait sembler dur au demeurant, mais c'était ce qu'elle pensait.Vouloir stopper la folie d'un frère était une chose, condamner toute sa famille par ce même geste en était une autre. Toutefois, elle voulu nuancer ses propos qui ressemblaient fort à une condamnation sans appel.


-Toutefois, je ne pense pas que tu ai été consciente des véritables plans de Zeus, et c'est pour ça que j'accepte de te laisser une deuxième chance. Je ne te donne pas mon pardon puisque tu n'en veux pas, mais te laisse la possibilité de nous montrer ta valeur.


Pendant cette déclaration, Téthys réalisa qu'elle s'était montrée très froide avec les Titans présents, ne leur accordant même pas un regard. A bien y réfléchir, voilà un bon moment qu'elle n'avait pas fait un quelconque geste d'affection envers l'un des Titans. Ils étaient des dieux oui, mais n'en restait pas moins une fratrie. Étais-ce cela la malédiction que Gaïa lui avait lancée? Ne plus pouvoir se montrer affectueuse?

"Peut-être..."

Elle ne pût continuer plus en avant dans ses pensées, que Cronos leur dévoila plusieurs scènes dont la dispute entre lui et Hypérion ainsi que son combat contre Kazuki. Enfin, si on pouvait appeler ce qu'elle avait sous les yeux un combat.

-Je comprends ta colère envers les Enfers Cronos. Ce mortel doit être châtié comme il le mérite. Mais nous ne devons pas perdre de vue une chose, c'est qu'il n'est pas seul. Je doute qu'Hadès apprécie que l'on s'en prenne à l'un de ses Juges, même s'il doit le considéré comme un vulgaire chien de garde. Tenter une attaque frontale contre l'un d'eux serait trop risqué...

Et de plus, ils avaient pour le moment une chose plus urgente à régler. N'en déplaise à Cronos, Téthys resterait ferme sur ce sujet. Le devenir des océans passeraient contre ses petites vendettas personnelles.

-Kazuki, Thanatos et Éris devront mourir car je ne pense pas qu'ils voient d'un bon œil le retour de l'Âge d'Or. Mais avant de l'instaurer, nous devons nous assurer qu'il y ai un endroit pour l'accueillir.    
 
Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1

avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Dim 29 Mar 2015 - 17:51

J’étais en train d’écouter les différentes paroles silencieusement. Ils n’avaient pas tort sur le fait que j’avais reproduit les mêmes erreurs que mon Père mais tout cela était sous l’emprise d’une malédiction que je n’avais pas choisi. Ils avaient tenté de m’en empêcher, je les comprenais. Mnémosyne ne demandait pas le pardon mais qu’on la juge sur ses actes, cela me convenait. Téthys lui donnait une seconde chance. Bien entendu, nous devions châtier les Enfers mais j’étais d’accord sur le point que nous lèverions l’affront avec un plan bien établi. J’allais répondre lorsque…

Fils d’Ouranos et de Gaïa, tu es responsable de tes actes. Nous t’avons accordé notre pardon et tu as accepté de nous prêter assistance lorsque nous revendiquerions notre droit envers toi
!

Soudain, je disparus des yeux des autres. Je savais qui ils étaient et j’avais engagé ma parole. Seulement, je ne pensais pas qu’ils auraient besoin de moi ici et maintenant. Lorsque Cronos disparut des yeux de sa famille, la même voix surgit de nouveau.

Votre Frère reviendra lorsqu’il aura accompli sa promesse envers nous…
Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne/Aodé Koryû
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 325


Caractéristiques
Vie Vie:
1/250  (1/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
0/420  (0/420)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Dim 5 Avr 2015 - 19:19

Une nouvelle Titanide avait fait irruption, sans doute revenue du Tartare depuis peu, et grâce aux récentes perturbations. Mnémosyne vit la nouvelle venue s'asseoir à côté d'elle avec un mélange de méfiance et d'impatience: il s'agissait de Thémis, la gardienne de la Justice. Des mots de la nouvelle arrivante dépendrait donc la suite des événements pour Mnémosyne. Et la Mémoire craignait que la justice de sa soeur ne fût corrompue, que celle-ci ne la dénonçât, trompée et aveuglée par les autres Titans.
Et, après avoir affirmé vouloir parler sincèrement avec ses frères et soeurs, Thémis confirma les doutes de celle qui sait tout ce qui fut, tout ce qui est et tout ce qui sera. Sa Justice avait bien été corrompue, mais par leur propre mère... Et les agissements de Gaïa avaient été complets. Téthys aussi confia avoir été maudite, sans cependant qu'elle ne sût encore quelle était la nature de sa malédiction. Mais Mnémosyne n'en voulait pas à sa Mère, qui avait agi justement. Et la Mémoire ne regrettait pas d'avoir été punie en même temps que ses coupables frères et soeurs, car elle pouvait concevoir que les liens du sang auraient dû empêcher ses actes.

Thémis jugea à son tour que les actes de Cronos et Hypérion n'étaient qu'enfantillages, à l'instar de Mnémosyne, qui tourna vers sa soeur un regard appuyé. Mais la Justice poursuivit son propos, et, à la grande surprise de la Mémoire, disculpa celle-ci. Plus que la disculper, elle l'innocentait et lui donnait raison... Mnémosyne ne s'attendait pas à un tel soutien, et la réaction première d'Aodé aurait été de prendre Thémis dans ses bras. Cependant, la Titanide jugea qu'un tel épanchement d'affection pourrait s'avérer mauvais, et stoppa net la volonté de son hôte.
Téthys se montra plus nuancée. Elle accorda des circonstances atténuantes à Mnémosyne, mais lui en voulait d'avoir été la cause de leur enfermement au Tartare. La Mémoire secoua négativement la tête:

Tu te trompes, ma soeur. J'étais en parfaite connaissance des plans de Zeus, comment aurais-tu voulu que je ne le fusse pas? Seulement, j'ai estimé que votre conduite méritait cet enfermement. Au départ, seul Cronos aurait mérité le Tartare, mais vous l'avez soutenu et partagé sa folie au lieu de la combattre. Alors, vous deviez aussi partager son châtiment.
Voilà ce que je pensais, emportée par la colère de vous voir hors du chemin de la raison.


Mais sa soeur acceptait de lui laisser une seconde chance. De toutes façons, ce lointain passé ne devait pas influencer le présent. A leur échelle, tout cela n'avait été qu'une petite broutille qui ne devait pas nuire à leur union.
Thémis et Téthys confirmèrent que les Enfers devaient être châtiés, mais avec un plan plus subtil qu'une bête attaque frontale. Mnémosyne était entièrement d'accord. Mais, soudainement, Thémis disparut. Aussitôt après, lorsqu'une voix caverneuse retentit, rappelant à elle Cronos, Mnémosyne tenta de savoir à qui ces cordes vocales appartenaient, mais la faible puissance que lui allouait son hôte, alliée en partie à la malédiction que lui avait lancée Gaïa, l'empêchait de le savoir.
Cronos disparut à son tour.

Un instant de silence figea le marbre de ce lieu, avant que Mnémosyne ne le brise. Elle se leva et, face à sa soeur:

Ne le prends pas contre toi, mais je m'en vais. Cette réunion, à nous deux, n'a plus grand sens. Océanos n'est pas encore arrivé, mais je pense que je devrais vous laisser seuls, tous les deux, parce que votre temple a été détruit. Quant aux Enfers, nous avons toute l'éternité devant nous pour les châtier. Par conséquent, je veux prendre le temps de récupérer mon ancienne puissance et, pour ce faire, je vais parcourir le monde. Je vais aussi voir si d'autres Titans n'ont pas réussi à sortir du Tartare. Je reviendrai en temps voulu, si cela peut t'inquiéter.

Mnémosyne n'avait rien caché de ses projets à sa soeur. Elle était perturbée par la disparition conjointe de Thémis et de Cronos. Et, à quatre, elle ne pensait pas que les Titans pussent arriver à quoique ce soit, quelque fût leur puissance. Elle voudrait être à même de libérer ses frères et soeurs.
La Mémoire quitta le temple.



Arrow ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Intendant du Royaume des Titans
Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 1074


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Mar 14 Avr 2015 - 17:47

précédent: le temple d'Océanos

Il mit plus de temps que prévu pour franchir la distance qui séparait son temple du palais. Certes, il avait choisi de faire le trajet à pied, pour pouvoir réfléchir en cours de route. Mais il avait été anormalement lent, absorbé par ses pensées. Les évènements actuels étaient réellement préoccupants, et il fallait agir au plus vite. Durant ce trajet, plusieurs choses eurent lieu très rapidement. Le cosmos de sa sœur Thémis apparu, puis disparu aussitôt après. Ensuite, le cosmos de Cronos fut happé par le néant. Qu'est ce que l'apparition éclair et la disparition inattendue de Cronos pouvaient bien vouloir dire? Cela avait il un rapport avec Pontos? Si il ne se calmait pas rapidement, le titan des eaux allait devenir parano. La seule perspective d'un retour de Pontos le faisait paniquer. A l'heure actuelle, il ne voyait personne capable de se dresser contre le primordial. Il pressa le pas jusqu'à arriver dans la salle du trône. Seule Téthys s'y trouvait encore. Mnémosyne avait quitté les lieux, pour aller où, il l'ignorait. Il se rapprocha.




J'ai pris du temps pour réfléchir avant d'arriver ici. La situation est plus grave que le pensait Cronos. Mes sceaux ont disparu depuis longtemps. Je le sais. J'avais moi même demandé à Poséidon de placer ses propres sceaux lorsque j'aurais disparu. J'ignore si ils auront résisté au départ de notre neveu. Mais cependant, que c'est il passé ici? Pourquoi notre frère et roi, Cronos à t'il disparu? Dis moi tout ce qui s'est passé ici. Car cela annonce des heures bien sombres pour les titans.
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Intendant du Royaume des Titans
Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 1074


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   Sam 25 Avr 2015 - 18:03

Téthys restait silencieuse. Pourquoi? Pourquoi ne lui répondait elle pas? Ce qui s'était passé en ces lieux était il si grave qu'elle ne pouvait le lui dire? Non, cela ne collait pas, car même alors elle ne l'ignorerait pas ainsi. Et que pourrait il y'avoir d'assez grave pour qu'elle ne le dise pas à lui, son époux, et l'ainé des titans? Il respectait cependant le silence de sa femme, attendant le moment ou elle sortirait de son mutisme. Le temps passé, longuement. Puis, Téthys disparut, corps et âme, dans un nuage de poussière étoilée. Une larme coula sur la joue du titan. Pourquoi cela devait il se finir ainsi? Les titans disparaissaient un à un. Pourquoi ne pouvaient ils pas demeurer en ce monde? Ils avaient perdu leur roi, et maintenant sa femme, Téthys venait de disparaître. Qu'allaient ils faire? Était ce la fin? Non, il ne pouvait se résoudre à y croire. Il lutterait jusqu'au bout pour que leur peuple ait une place en ce monde. Mais qui les dirigerait à présent? Serait il amené à prendre le pouvoir? Il ne désirait pas devenir le roi des titans. Mais il le ferait si il le fallait. Et il avait beaucoup à faire. Le titan disparut dans un tourbillon aquatique, résolu à aller jusqu'au bout de son projet.

prochain: L'Olympe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est ici que s'établit la véritable Renaissance des Titans...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ryan Suter (vs joueur 22-24 établit)
» Jiri Sekac établit un record au test navette
» Castles & Crusades : Titans
» Fanmi Lavalas ; un parti politique moribond
» La véritable histoire de Pâques + bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Archives :: Archives du forum :: Archives RP-