Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB] Ding dong, someone is here ? No ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1268


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Mer 11 Mar 2015 - 10:43


Si j’avais changé depuis que le sang dHypnos coulait dans mes veines, on pouvait dire également que je n’étais pas la seule. Avec moi, la Machination n’avait jamais eu un comportement de commère, même loin de là. On s’entendait même assez bien, puisque nos idéaux allaient dans le même sens, celui de protéger Hadès au péril de notre vie. C’était non seulement la seule mission possible pour un être comme un spectre, mais également l’unique. On nous avait donné la chance de ‘’revivre’’ en échange de ce service, il était donc normal que l’on puisse vouer une telle allégeance à la personne qui nous avait aidé à revenir parmi les vivants, même si en soit cela était dérisoire étant donné que nous n’étions plus que des âmes damné et rien de plus.

Une éternité de servitude dans les Enfers en échange de vivre encore et encore jusqu’à ce que toute vie en surface vienne à s’éteindre complètement. Ma vie de Noblesse et de gloire je ne l’aurais plus, c’était un fait indéniable. Cependant, je n’étais pas la seule à avoir perdu tous mes rêves, après tous mes frères d’armes étaient également dans ce cas de figure. Tandis que nous marchions en direction du Lac de Sang où devait demeurer la forge de Setesh, je ne pus m’empêcher de me demander comment mes camarades étaient devenus des protecteurs d’Hadès. Comme on avait encore du chemin, l’idée d’en parler un peu serait une idée comme une autre pour entretenir une conversation avec certains frères d’armes et ainsi consolider les liens. Quoique, j'écartais vivement cette idée.

Je n’aimais pas trop parler de moi-même, il était donc temps que je tente un peu de me sociabiliser même si cela ne serait pas vraiment utile dans mon cas. Me mélanger aux autres n’était pas tellement mon fort, je préférais une brève conversation avec quelqu’un plutôt que de chercher à devenir ami avec autrui. Mieux vaut être seul que mal accompagné disait-on lorsque j’étais enfant, notre entourage finirait par nous mettre des bâtons dans les roues et nous empêcher d’atteindre le but que nous nous étions fixé. Lorsque mon père et ma mère étaient encore vivants, ils devaient trouver divers moyens pour rester au top de leur entreprise sous peine de se faire bouffer par la concurrence. Si je voulais être celle qui protégerait au mieux le Seigneur Hadès, il était normal pour moi de me démarquer des autres. La situation actuelle était qu’il fallait que je fasse équipe avec deux de mes compatriotes  afin de réparer notre armure. Malheureusement, lorsque nous arrivâmes sur les rives du Lac de Sang, personne ne s’y trouvait. Même si la forge était vide, le marteau qui servait à retaper les surplis était posé dans un coin, preuve que quelqu’un l’avait pris afin de s’en servir.


« - Apparemment il n’est pas là… constatais-je en faisant une petite moue déçue.  On va devoir attendre qu’il revienne où alors on pourrait se rendre en Olympe... Que faisons-nous ? »

Cela ne servait à rien de rester dans une forge à attendre quelqu’un qui partait en vadrouille tout le temps. J’avais pourtant juré que l’intéressé était revenu de Sparte… Tant pis cela dit. Faudra bien trouver un moyen de réparer nos affaires, Kyrian était sans défenses et le malheureux surpli flambant neuf de William n’étant plus aussi resplendissant qu’au début… Maintenant fallait voir ce qu'en pensait les autres. Une armure se régénère toute seule, c'est vrai. Malheureusement cela serait beaucoup plus rapide si un quelconque forgeron s'en occupe.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Jeu 12 Mar 2015 - 19:04

Une chose est sûre c'est que William et Elvis ne s'entendront jamais et ce même dans plusieurs centaines d'années. A moins qu'Elvis montre une facette qui conviendrait à William... Non connaissant Elvis, ce n'est pas près d'arriver. En tout cas Elicia m'a l'air bien soucieuse. Je ne pense pas que ce soit trop grave sinon elle nous en aurait fait part. Et ça ne peut pas non plus concerner la réparation des armures. Nous en avons parlé et nous nous dirigeons vers la forge de Setesh. D'ailleurs nous ne tardons pas à voir le lac où elle se trouve.

Continuant notre route, nous arrivons à la forge que je remarque l'absence de présence. Je l'avais constaté en arrivant au Lac mais me disait tout de même que je devais me tromper. Et apparemment non car les lieux sont bien vide. Le forgeron n'est plus là mais n'est pas parti depuis longtemps vu que l'on ressent encore nettement sa présence. Tout en écoutant Elicia, je me concentre. Cela serait dommage de nous rendre en Olympe si il n'est pas loin. Je ressens sa présence malheureusement il ne reviendra pas avant un petit bout de temps. Il est avec un invité qui semble indésirable et va se faire un plaisir de s'en occuper. Poussant également un soupir de déception, je regarde mes compagnons.


Nous n'allons pas avoir d'autres choix que de nous rendre en Olympe. Il est toujours aux Enfers mais est occupé à accueillir un invité. Il sera absent un petit moment. Je me suis déjà rendu jusque la forge d'Héphaistos. Si la route pour s'y rendre est assez épuisante, l'entrevue avec le dieu se passe bien du moment qu'on le laisse travailler.

J'aurais vraiment voulu éviter ce voyage malheureusement je ne connais pas un autre forgeron. Etant en bons termes avec le Sanctuaire, j'aurais pu voir pour la faire réparer avec leur forgeron... Mais ça aurait fait grincé des dents même si je suis le bienvenu au Domaine Sacré par Athéna elle-même. Pour leurs réparations, ça sera rapide mais la mienne sera plus longue et surtout va me demander beaucoup d'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Sam 21 Mar 2015 - 0:57

Le Djinn du Rêve venait de rejoindre les autres au lac de sang, un lieu qui portait bien son nom mais, qu’attendre de plus d’une des prisons des enfers. Celui qui vient ici en pensant voir un champ de fleur ne doute de rien… peut être en Élision… enfin, il n’était pas là d’y faire un tour et peu importe. La seule chose qui le gênait, c’était cette habitude de tout comparé avec son Londres natal. Pourtant l’énoncé était clair, c’est les enfers, pas les berges de la Tamise, il faut être un sacré imbécile pour espérer y trouver le luxe de la vie des hommes.

William marquât un léger temps d’arrêt, une chose le surprenait, d’habitude Prolixe, son armure se taisait, il n’avait jamais parlé aux autres de cette étrange caractéristique et clairement, vu son mutisme récent, il avait bien fait. Cette voix était-elle seulement réelle ? Peut-être était-ce simplement une hallucination, quelques choses d’inhabituel pour le rassurer au vu des épreuves. Le rassurer ? Non cela avait été le contraire quelque chose de perturbant et de terrifiant, comme si l’on prenait le contrôle de votre corps.

Tout cela semblait du passé, dorénavant, il était seul maître à bord, ou tout au moins le croyait-il. Toujours est-il qu’il était arrivé là où se trouvait la forge du camp des spectres et qu’il était enfin temps de prendre soin des armures que le combat contre les cyclopes avait tant rudoyé. Elicia et Kyrian étaient arrivé avant lui mais sans pour autant trouver le forgeron séant. Où pouvait-il bien se trouver, n’était-il pas censé être revenu de la guerre chez Arès ? Ce qui était surprenant vu la dernière visite du rêve au royaume de la guerre, les eaux ayant engloutie la porte, il se dit que Setesh devait être un bien puissant guerrier pour avoir franchi cet obstacle.

Ses deux compagnons se demandaient la marche à suivre étant donné l’absence évidente du maître des lieux. Elicia proposât de partir vers l’Olympe pour y faire réparer leur surplis ce que semblait approuver Kyrian, même si pour le spectre du Rêve, l’idée de ce déplacé jusqu’à la demeure des dieux lui semblait risquer, d’autant que là-bas, tout puissant, les dieux ne tolèreraient peut être pas leur présence et encore moins leur requête. Quand à cet Héphaïstos, quel prix pourrait exiger le meilleur forgeron de l’univers ? Surement plus qu’une bouteille. Non pour lui il valait mieux attendre son retour.


Excusez-moi, mais ne pourrait-on pas simplement attendre ? Il est absent, il n’en a peut-être pas pour longtemps. Je pense qu’aller jusqu’en Olympe c’est courir des risques inconsidéré, qui sais quels ennemis seraient prêt à profiter de notre faiblesse passagère pour nous attaquer ? Ici nous ne risquons rien à l’attendre et, si j’étais lui, je ne sais pas si j’apprécierais que mes frères d’arme me préfèrent un autre forgeron.

Il prit un petit moment pour voir les reactions de ses amis puis repris.

Vous n’êtes pas d’accord avec moi ?

Il avait exposé ses idée, lui était prêt à attendre le retour de Setesh, celui-ci ayant été absent un moment durant la guerre, aurait surement à cœur de revenir à ses pénates ne serait-ce que pour souffler un peu. Quel que soit ses impératifs du moment, il finirait bien par revenir et s’occuper de leur armures. De toute façon, les combats semblaient avoir cessé et la guerre sainte étant fini, les besoins d’une armure n’étaient plus primordiaux et, si un intrus venait à se présenter, il aurait fort à faire avant que d’arriver à la sixième prison, ce qui leur laissait le temps de trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7513


Caractéristiques
Vie Vie:
239/239  (239/239)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Dim 22 Mar 2015 - 1:43

Setesh soupira longuement. Il s'était à peine éloigné du lac qu'il avait sentit les présences des trois spectres arriver. Il prit le temps de réfléchir un instant. Après tout, sa forge était encore chaude, cela ne devrait être qu'une formalité pour réaliser les réparations qu'ils risquaient de lui demander. Haussant les épaules, il décida alors de revenir sur ses pas et remplir son office. Et ensuite, ensuite, il irait s'occuper du petit rat qui s'était perdu en Enfers. Ni une ni deux, il fit demi tour et se dépêcha alors de rentrer à sa forge. Passant à travers un raccourci dans la forêt des suicidés, il arriva rapidement à l'entrée de la grotte où se trouvaient les trois spectres. Il reconnu avant même de les voir les trois voix qu'il entendait. Sans se soucier de quelconques manières, Setesh entra rapidement, visiblement pressé. Et agacé. 
"Comme tu dis, le nouveau! D'autant que Hephaïstos apprécie pas des masses de faire des basses tâches comme réparer les surplis. Vous avez de la chance que j'étais pas encore bien loin! Bon on va vous réparer tout ça vite fait, j'ai encore envie de me battre... Oh bordel, Kyrian, ton armure.... Qu'est ce que t'as foutu avec? Pff j'vais même pas me prendre la tête à vous dire de prendre soin de vos armures, mais y a des limites à la négligeance quand même!" 

Ses yeux s'étaient écarquillés avec surprise en découvrant l'armure noire complètement ruinée. Il leva les bras pour les laisser tomber finalement avec dépit et lassitude. 
"Bon tant pis, allez, ceux qui ont besoin de faire réparer leurs armures, on se désape!" 

D'une impulsion, Setesh décida de se mettre à l'aise malgré la présence d'Elicia et se sépara de son surplis qui se reforma en totem représentant la tête d'Anubis, le dieu Chacal. Son torse nu laissait voir de bien nombreuses cicatrices, dont certaines récentes qui sentaient encore le brûlé, le forgeron ayant cautérisés ses blessures avec les braises de sa forge. La plus impressionnante était sans conteste celle qui qui barrait son ventre en croix, d'une taille démesurée. A peu de choses près, les trois spectres pouvaient deviner qu'il aurait été trancher littéralement en deux. Le forgeron quant à lui ne semblait guère se préoccuper de cela, débouchant une bouteille de vin et avalant une bonne rasade en attendant que les surplis soient prêts à être retapés. 
"Au fait, vous avez été bien sages pendant que je tuais l'un des Cardinaux d'Arès? Lorsque je suis rentré pour réparer mon surplis, j'ai entendu un bordel monstre du côté du Styx... Vous pouvez me la faire courte, histoire que je sache ce qui s'est passé?"
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1268


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Dim 22 Mar 2015 - 17:17

Peu d’alternatives nous restaient pour que l’armure de Kyrian ainsi que nos surpli à William et moi retrouvent une seconde jeunesse. Soit on restait là à attendre le retour du forgeron des Enfers, soit on devait se rendre dans la montagne qui abritait l’Olympe. Là-bas, on pourrait solliciter l’aider du Dieu Héphaïstos afin qu’il puisse nous aider à réparer nos protections. Si la deuxième option fut celle qui me semblait la plus probable à prendre, ce ne fut clairement pas le cas de mes camarades d’armée qui préférait jouer la carte de la sûreté et rester là à attendre que Setesh daigne revenir. Devant leur hésitation à demander l’aide des Dieux, je ne pus m’empêcher de faire une moue quelque peu déçue. C’était peut-être une folie d’y aller, néanmoins comme Kyrian y était déjà allé et en était déjà revenu, je m’étais dis qu’il n’y aurait eu aucuns problèmes si l’on était correct avec la déité forgeronne. Malheureusement, c’était aussi une entité divine aussi on ne savait pas vraiment prévoir ce qu’il se passerait une fois que l’on aurait mis les pieds en Olympe. Je soupirais alors de mauvaise grâce alors que je me laissais choir à terre.

« - Très bien, on attend. Répondis-je en croisant les bras et les jambes, la mine boudeuse. Il a intérêt à faire vite, ce n’est pas correct de faire attendre une Dame. »

Après tout si l’on devait attendre que l’ivrogne daigne revenir, on était pas sortit de l’auberge. A peine avais-je formulé ma phrase que l’intéressé apparu à l’entrée de sa forge, l’air visiblement agité et surtout, surtout très agacé. On se demande bien la raison ! Bref, il approuva les dire de William et Kyrian, ajoutant aussi qu’on avait de la chance qu’il n’ait pas été trop loin. Ben voyons. Encore heureux ouais, sinon j’aurais eu tôt fait d’être aussi impatiente que lui. Le spectre d’Anubis s’intéressa alors au Phoenix Noir, constatant l’état déplorable dans lequel son armure ténébreuse se trouvait. Suite à cela, il laissa tomber les restes de l’armure avant de demander à l’assemblée de se déshabiller.

Hein ? Quoi ? Me déshabiller ici, devant eux ?

Ouais, une vraie femme n’aurait probablement jamais osé retirer ses vêtements devants un trio de mâles, surtout qu’on ne savait pas trop ce qu’ils feraient. Cela dit, je n’étais encore qu’une gamine, je doute fort qu’ils seraient intéressé par ma personne mais ne sait-on jamais. Heureusement pour moi, il s’agissait juste d’enlever nos protections, aussi je claquais simplement des doigts avant que mon surpli abîmé ne reprenne sa forme d’oiseau, le Bénou. Suite à cela, je fis le même manège que précédemment, sauf que cette fois je me retrouvais dans mon habituelle robe noire. C’était tout de même bien mieux que d’être couverte de métal, quand on y pense. Pendant ce temps Setesh s’affairait, ôtant lui aussi son surpli, sûrement pour être plus à l’aise pour travailler. Tout en battant le métal, le forgeron des Enfers nous demanda si on avait été sage pendant qu’il était allé tuer un Cardinal, avant de finir par poser THE question ; ce qu’il s’était passé du côté du Styx.


« - Trois fois rien. Répondis-je en haussant les épaules. Deux gros géants sont sortit des eaux du Styx accompagné de leur armée de zombies. On était posé et prêt à les repousser mais Elvis a décidé de faire sa mary-sue en téléportant une partie du Styx, Lenalee et lui dans une autres dimension. On a battu notre géant mais j’ignore ce qu’il en est pour Lenalee et l’autre. »

Il avait demandé de la raconter court, j’aurais le mérite d’avoir essayé. Quoiqu’il en soit, au moins Setesh était au jus quant à ce qu’il s’était passé durant son absence. Maintenant que mon surpli avait sa forme totémique, le spectre d’Anubis pouvait maintenant s’occuper de le remettre d’aplomb, au vu de ce qu’il s’était passé avant, il valait mieux prévenir que guérir comme ca nous serions en mesure de nous adapter si quelque chose de chiant survenait encore dans le Royaume des Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Dim 22 Mar 2015 - 18:32

Setesh absent , nous n'allons pas avoir d'autres choix que de nous rendre en Olympe. Et autant dire que cette perspective n'enchante personne et surtout pas moi qui vais me retrouver sur les rotules une nouvelle fois. Quant à ma pauvre armure, elle s'est résignée. Bon faut dire aussi que dans son état, elle ne peut plus faire grand chose. Pourtant alors que j'allais m’apprêter à partir vers le domaine des Dieux, William nous demande d'attendre encore un peu. Il a raison mais qui sait quand il reviendra. Elicia lui donne raison mais espère elle aussi qu'il se pressera et on a pas longtemps à attendre car sa voix si familière annonce son arrivée.

Et c'est parti pour ma pomme!! En même temps, je peux pas lui en vouloir. Mon armure est complètement en ruines et même lui ne s'attendait pas à la trouver dans un tel état. Tout ce que je peux répondre c'est...

Un petit accident de parcours!! Je te promets de faire plus attention la prochaine fois Setesh.

Un petit sourire désolé sur les lèvres pendant qu'ils ôtent leurs armures. La mienne étant à mes pieds, je n'en ai pas vraiment besoin. A ses blessures, il est bien plus amoché que moi. Certes mes combats ont aussi été intenses mais je constate malgré tout que mon armure m'a bien protégé car mes blessures ne sont pas aussi apparentes que les siennes. En tout cas c'était amusant de voir la mine surprise d'Elicia quand Setesh nous a demandé de nous déshabiller.

Une bonne gorgée de vin et vient la question sur la situation au Styx, réponse donnée par Elicia.

Il faut avouer que ça aurait pu mal finir si William n'était pas venu nous aider. Mais ça m'a intrigué quand il a dit que la destruction du sanctuaire sous-marin ne sera pas vengée. Ce qu'il se passe doit avoir un rapport avec le repos de Poséidon.

Connaissant bien le Dieu des Océans, j'avais compris qu'il n'était plus en ne ressentant plus son cosmos divin. Seulement je ne m'attendais pas à de telles retombées. Laissant ça de côté et simplement vêtu de mes vêtements encore en lambeaux, je laisse notre forgeron faire des miracles.
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Mer 25 Mar 2015 - 10:42

Se déshabiller ? Voilà qui n’était pas commode, cependant il était évident que si l’on ôtait pas l’armure, elle ne risquait pas d’être réparé. En d’autres temps, une telle demande aurait essuyé un refus catégorique ainsi que de fortes sanctions mais, aujourd’hui, en enfer, les données étaient bien différentes. D’autant qu’il ne voulait pas courroucer la personne qui devrait se charger des réparations.

Soit ! Dit-il en s’exécutant.

Mais voilà, l’armure ne l’avait jamais quitté et il ne savait pas comment l’enlever ce qui fut pratique lors des toilettes. Oh bien sûr il avait songé à arrêter ce genre d’artifice pour se donner une allure un rien moins dandy mais, c’était au-dessus de ses forces. Il vit Elicia rendre à son armure son aspect d’origine d’un claquement de doigts, il tentât d’en faire autant.

Un claquement de doigts, puis deux, et enfin trois, rien ne se passait. Il s’empourprât de honte. Maudite armure, fallait-il qu’il soit le seul à n’avoir aucune capacités ? Voilà qui n’arrangerais pas sa réputation en enfer, pour peu qu’il en ait une. Il se rappelât de son combat, lorsque son corps, son surplis et son cosmos ne faisait plus qu’un, il se calmât et se concentrât, l’armure d’elle-même vint reprendre la forme dans laquelle il l’avait trouvée.  

Pendant ce temps-là, les autres parlaient de l’agitation qui avait secoué le Styx récemment et des frasques du spectre de Janus qui définitivement l’agaçait toujours autant. Kyrian enchérit sur l’aide qu’avait apporté le spectre du rêve à leur combat et cela le touchait, cependant, la vérité était qu’ils auraient très bien pu y arriver sans lui. Cependant il acceptât ce compliment, se disant que la prochaine fois il tâcherait d’arriver plus tôt pour le mériter.


Hum… et maintenant ?

Dit-il gêner d’être visible sous ce jour qui ne lui était pas favorable, tellement confus qu’il n’avait pas prêté attention à Elicia dont les charmes lui resteraient secrets. Focalisé sur son apparence misérable, il baissât les yeux pour éviter de croiser les regards moqueurs si jamais il devait y en avoir. Après tout pour une personne qui se voulait être distingué et noble en toutes circonstances, il y avait actuellement à redire.

Il observât son armure qui dans sa nouvelle disposition semblait curieusement ne plus souffrir des dégâts jadis éprouvé. Il se rappelait pourtant parfaitement la puissante attaque du colosse, d’avoir été projetée au loin alors que son surplis brisé par endroits laissait voler quelques éclats. Il avait parcouru de ses doigts les fêlures en venant ici et pourtant, elle ne semblait pas voir presque pas endommagée. Un frisson lui parcourut le corps alors qu’il essayait d’imaginer la réaction de Setesh s’il l’avait sollicité pour rien.

Alors l’armure pouvait se régénérée d’elle-même ? C’était un état de fait qu’il ne s’attendait pas à découvrir. Cette capacité bien que fort pratique, avait l’inconvénient de le placé dans une situation très délicate. Lui-même n’aurait pas apprécié qu’on le rappel pour rien, alors comment pourrait bien réagir le spectre du chacal ? D’autant qu’il n’avait ramené aucune formes de rémunération, il n’avait guère eu le temps pour ça. Il balayât de son esprit ses interrogations, se disant qu’il serait de toute manière vite fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7513


Caractéristiques
Vie Vie:
239/239  (239/239)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Mer 25 Mar 2015 - 16:58

Setesh resta silencieux quand Elicia lui rapporta les événements qui avaient secoués les Enfers. Il ne comprenait pas trop comment deux géants avaient réussis à parvenir jusqu'ici, qui plus est en sortant du Styx et à la tête d'une armée de morts vivants, mais l'important était qu'ils avaient réussis à gérer la situation. Et concernant le fait que cet Elvis avait ruiné une partie du royaume, le forgeron resta indifférent. Après tout, de nombreux spectres se moquaient des dommages collatéraux lorsqu'il s'agissait d'agir, il n'y avait rien à dire là dessus. Après avoir posé sa bouteille de vin, il se retourna  pour constater alors l'état de leurs armures, loin d'être intrigué davantage pour ce qu'ils avaient vécus. En même temps, en trois mille ans, ce genre d'imprévus étaient plus ou moins fréquents. 
"Ouais, la routine quoi! Bon voyons voir vos armures... mais.... qu'est ce que..." 

Setesh ne termina pas sa phrase. Il était limite en train de s'étrangler sous la surprise tandis qu'il regardait leurs surplis. Si il était clair que Kyrian avait besoin de ses services, il en allait autrement des deux autres. Et sa voix cynique étouffé par l'indignation témoignait de son humeur désormais exécrable. 
"J'ai une question pour vous deux là, Elicia et le bleu! Vous vous foutez de moi ou vous êtes pas finis? Sérieusement... vous avez regardé l'état de vos surplis avant de les retirer? J'sais pas ce qui me retient de vous marteler le crâne avec mon marteau, mais il me semblait bien avoir dit que ceux qui avaient besoin de réparations se désapent non? Pourquoi vous les avez retirés alors?!" 

Il lâcha alors un gros soupir, s'éloignant d'eux pour se saisir d'un couteau, l'air passablement contrarié. 
"Pour votre gouverne, sachez que vos surplis peuvent se régénérer d'eux même! Il est plus pratique certes de les faire réparer par un forgeron, mais attendre qu'elle se répare d'elle même évite un gros inconvénient à l'amener ici!" 

Sans prévenir, il attrapa le bras de Kyrian, le tira au dessus de son armure morte, et lui trancha de sorte à faire couler son sang avec une abondance effrayante.
"Bouge pas... j'ai fait ça vite fait car ainsi t'étais pas trop tendu... ça facilite les choses, surtout vu tout ce que t'as à versé mon gars!" 

Son regard se posa alors sur Elicia et William.
"Me regardez pas avec cet air! Pour faire réparer vos surplis, j'ai besoin de sang... et plus votre surplis sera endommagé, plus la quantité de sang nécessaire pour les réparations est grande! Inutile de dire que Kyrian est dans la merde du coup!" 

Effectivement, étant donné que son armure était morte, Setesh se devait de faire verser son sang à Kyrian en très grande quantité. Si grande qu'il risquait de mourir. Le chevalier noir devenait de plus en plus pâle et morbide tandis qu'il s'affaiblissait de secondes en secondes. Quelques minutes plus tard, il s'effondrait dans les bras du spectre d'Anubis. Ce dernier le porta alors jusqu'au jeune spectre récemment éveillé. 
"Eh toi, prend le! Elicia, y a des bandages dans le pot là bas ... non pas celui là, ça c'est des organes prélevés sur un ancien saint d'Athéna... ouais voilà celui là! Occupez vous de lui! Si vous préférez un moyen plus sur, vous pouvez toujours lui cautériser la coupure... Fin après pour ce que j'en dis, vous faites comme vous voulez!" 

Sur ces bonnes paroles, il ramassa alors l'armure noire désormais baignée par le sang de Kyrian. Il l'amena alors dans les flammes de sa forge, lui même baignant dans la chaleur comme si il était un poulet sur une rôtissoire. Après avoir saupoudré l'armure d'une poussière faites d'ingrédients que seuls lui connaissait chez les spectres, il attrapa le marteau ancestral et se mit à le frapper avec ardeur. Chaque impact dégageait cette poussière étincelante qui se fondait alors dans l'armure, et plus il frappait, plus des éclats de lumière se produisait. Setesh savait parfaitement ce qu'il faisait, et en moins de temps qu'il aurait fallu, il avait terminé son ouvrage. A pleines mains, sans se soucier davantage des brûlures, il attrapa l'armure, la sortit du feu, et la posa aux cotés de Kyrian qui était loin d'être en aussi bon état. Son armure noire étincelait, flambant neuve, et une aura chaleureuse se dégageait d'elle. Se détournant d'eux, le forgeron, d'un regard, fit venir son surplis à lui pour le recouvrir. 
"Voilà. Ton armure est neuve. Prends en bien soin à l'avenir et n'hésite pas à me demander de la réparer avant qu'elle ne soit de nouveau morte! Ces surplis n'en ont pas l'air, mais ils sont également vivants... Ce n'est pas rien de les ramener à la vie! Sur ce, j'vais aller voir ce qu'est ce petit rat qui s'est égaré dans le domaine d'Hadès!" 

Et aussi rapidement qu'il était arrivé, Setesh était repartit, laissant les trois spectres entre eux. 

Départ du topic. 

-------------
Les réparations de Kyrian lui ont coûté toute sa vie, moins 1 pt. 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1268


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Sam 28 Mar 2015 - 0:31


On avait beau dire, nos surpli avaient été salement amoché durant nos derniers combats. Pour ma part j’avais affronté un berseker puis le Dieu Deimos et pour finir ce gros géant appartenant au Royaume de Poséidon qui était apparu au Styx. Il était donc tout à fait normal que je pense qu’il fallait que mes protections soient réparées. Pour se faire, j’avais donc obéi – non sans ronchonner, on me refera pas – et mon semplide surpli du Bénou avait donc repris sa bonne forme d’oiseau. Le reste, je le laissais donc aux mains expertes du spectre d’Anubis. Ce dernier avait l’air de penser que nos combats étaient la routine habituelle, ce que j’aurais bien contre dit si on était pas parti sur autre chose. En effet, Setesh s’était approché de nos surpli pour les examiner, et là, on peut dire que ce fut le drame.

Ben ouais, le drame. Genre, il nous fit encore une scène, quoi.

Je ne savais pas la raison, mais nos protections à William et moi étaient loin d’être si âbimées que cela. C’était étrange parce que d’après mes souvenirs, ils avaient bien dégusté durant nos derniers affrontements. Faut croire que ces derniers étaient pleins de surprises, notamment pour troller leur porteurs ! Quoi qu’il en soit, l’engueulade ce fut de nouveau pour ma pomme et celle de mon compagnon d’infortune qui s’en prit pleins la gueule aussi. Le pauvre, il était issu d’une famille noble, exactement comme moi et il se faisait chier dessus comme le dernier de ses anciens serviteurs…

« - Va savoir ! Répliquais-je d’un ton plat à Setesh. Faut croire que j'ai encore la sale manie d'obéir quand on me dis d'enlever mes vêtements, même si ce n'est pas pour profiter de moi par la suite. »

Cela me fit revenir d'anciens souvenirs que j'aurais voulu oublier, ceux qui se rapportait du temps où j'étais encore vivante. Lorsque mon Père avait envie de s'amuser sur moi, il m'ordonnait tout le temps d'ôter mes vêtements avant de passer à l'action. Heureusement que le Démon était venu me voir, sinon je n'aurais jamais pu sortir de ce cauchemar ! Maintenant, Faut dire aussi que j’avais quand même bien plus de prestige qu'un simple jouet, ainsi que le fait qu’Hypnos m’avait fait don de son propre sang parce qu’il jugeait que je serais apte un jour à protéger le Sombre Monarque et qu’un surpli passablement puissant m’avait choisie comme porteuse.

Bref, j’étais sacrément emmerdée parce que du coup, comme il n’y avait rien à faire pour William et moi, on avait un peu emmerdé Setesh. Quoique, il y avait l’armure noire entière de Kyrian à réparer, il aura au moins la satisfaction de finir plus tôt que prévu. Une réparation intégrale au lieu de trois, c’était déjà cela de gagner ! Setesh s’empara donc du bras de Kyrian après nous avoir indiquer que nos surpli étaient capables de se régénéré tout seul comme des grands et qu’il valait mieux attendre qu’ils se réparent tout seul avant de faire appel à un forgeron.


« - Très bien, je m’en souviendrais la prochaine fois ! répondis-je dans un petit sourire espiègle à l’adresse du spectre d’Anubis. Cela nous permettra de ne pas faire perdre du temps à l'un comme à l'autre ! »

Ce n’était pas très drôle de notre côté non plus d’être venu pour rien. Si on avait eu un mode d’emploi sur le fonctionnement des surplis, autant dire que l’on ne serait pas ici ! Kyrian avait son armure complètement en miette, il allait donc devoir se vider de son sang pour que ses protections retrouve une seconde jeunesse. Comme le fit remarquer si finement Setesh, notre Phénix Noir était dans une merde pas possible. Alors qu’il se vidait littéralement de son liquide carmin, l’étoile de la Putréfaction me demanda de lui apporter des bandages qui devaient se trouver dans un des bocaux de la pièce. Je me retournais donc pour les chercher avant de me rendre compte que les récipients devants moi ne portaient aucune indications et n’était pas transparent.

« - Heu… fis-je en regardant d’un air perplexe ce qui s’étalait devant moi. Bon… »

Premier essai : échec. Visiblement, j’avais pris un bocal contenant des… Attends, quoi ? Ouais, des organes que Setesh avait pris d’un cadavre de Saint. Autant dire que ma mine dégoûtée lorsque je remis ce dit bocal à sa place en disait long sur ce que je pensais de son contenu. Cela étant, on avait pas trop le temps de chercher indéfiniment ces foutus bandages, surtout que Kyrian venait de s’effondrer sur le forgeron àç cause de sa carence en sang. Une fois que j’eux donné ce que je trouvais à Setesh, ce dernier entreprit de reforger l’armure noire du Phénix. Tout en travaillant, il nous expliqua sommairement que nos protections avaient une âme, un peu comme nous.
Tout en essayant de cautériser la plaie de Kyrian, j’écoutais les explications qui nous était donnée. Constatant que la blessure du chevalier noir ne tarissait pas encore, je décidais de tenter quelque chose.


« - Prends ça, toi ! dis-je à William en lui confiant les bandages. Kyrian, tu m’entends ? Sers juste les dents, ça va piquer un peu mais après tu ne saigneras plus. »

J’avais les capacités de le soigner, fallait essayer. Je ne savais pas si l’autre était toujours conscient, cependant avec ce que je m’apprêtais à faire il risquait fort de revenir à lui rapidement, du moins je le pensais. Avec mon cosmos, je fis apparaître un gerbe de flamme que je fis parcourir sur la plaie béante de Kyrian. J’avais déjà vu plusieurs personnes utiliser le feu pour cautériser rapidement des plaies, j’imaginais donc que cela pourrait marcher également.

« - Pourrais-tu m’aider à le maintenir pendant que je lui met les bandages, Will ? demandais-je au spectre des Rêve, désignant l’intéressé d’un mouvement de tête. Attention ! A trois, on essaie de l'assoir, d'accord ? Un, deux... Trois ! »

Finalement, ce fut après quelques minutes de dur labeur et de sueur – le lac de sang bouillant, les flammes de la forge ainsi que l’effort que je faisais pour soigner Kyrian, cela faisait augmenter la température assez rapidement ! – on pouvait enfin dire que les bandages avaient été posés sur le Phoenix Noir et que ce dernier semblait encore être vivant bien que très faible. Pas étant, il s’est littéralement saigné lui-même pour faire revenir son armure ! Quant au forgeron, il avait fini son travail et s’en était déjà allé autre part, là où se promenait toujours un intru.

« - Fini ! fis-je en soufflant un peu. Ça va Kyrian ? Je crois qu’on va attendre que tu t’en remettes avant de faire quoi que ce soit… Cela ne te déranges pas que l’on reste ici un peu, William ? »

Vu l’état critique de Kyrian, il était clair qu’on allait devoir rester dans la forge un petit moment encore, au moins jusqu’à ce que le blessé puisse de nouveau tenir sur ses jambes. Quant à William, je ne savais pas trop ce qu’il compterait faire, après tout il avait peut-être envie de faire quelque chose de nouveau plutôt que rester avec nous. Quoi qu’il en soit je n’avais envie que d’une chose, c’était dormir ! Je ne m’étais pas reposée tellement que cela depuis quelques temps, une bonne sieste n’aurait pas été de refus cependant le lieu dans lequel on se trouvait n’était pas très hospitalier, même loin de là…
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Sam 28 Mar 2015 - 11:33

Finalement au bout du compte, c'est plus de peur que de mal. Une armure au lieu de trois à réparer, ça va. Je sais très bien que je vais déguster pour la mienne, depuis le temps je suis habitué. Mais au moins je pourrais me reposer tranquillement et en me sachant dans un endroit où je suis en sécurité. Ne connaissant pas l'état exact des surplis de mes compagnons, j'ignorais si ils devaient avoir des soins. Eh bien non!! Malgré les fissures, leurs armures peuvent se régénérer d'elles-même. Setesh leurs a expliqué tout en oubliant pas de crier un bon coup. Il peut paraître asocial au premier abord mais quand on le connait, c'est quelqu'un de super notre Setesh.

Les excuses d'Elicia passées, c'est mon tour. Certains seraient effrayés en voyant le couteau que tient notre forgeron mais je préfère ça. Faut dire que c'est plus compliqué pour se soigner quand tu te coupes toi-même les veines et que t'es seul en plus. Là au moins, j'aurais quelqu'un pour s'occuper de moi.
Il me prend le bras et une seconde plus tard, je vois mon sang qui s'écoule. Il va falloir que je me tienne sur mes jambes pour garder l'équilibre.

Tu sais depuis le temps je suis habitué. En tout cas tu fais ça bien et...

Ouh déjà je commence à sentir les premiers effets. Je ne suis pas mort mais je me sens de plus en plus détendu et j'ai des visions en plus. Et tout tourne autour de moi. Mes jambes flagellent mais je suis un tel état que je pars en fou rire.

Oh c'est zoli toutes ces étoiles!! Il fait déjà nuit?? Oh et les petits papillons... Je vais en attrapper un et te le donner en cadeau!!

Ni une ni deux, je tends mes mains vers ses formes virevoltantes devant mes yeux et essaie de les attraper. Seulement je pense que j'ai du marcher sur quelque chose parce que je tombe en avant sur Setesh. Complètement défoncé par ce manque de sang, je le regarde avec un grand sourire et les yeux béats.

Ze t'aime mon Setou!!

Me sentant flotter, je me laisse aller dans cette extase qui m'emporte et me voici soudainement avec William et Elicia qui tient quelque chose dans ses mains.

Ze vous aime tout les deux!! Et même tout le monde hihi!!

Je sais pas ce qu'ils me font mais j'aime bien. En plus elle est douce avec moi et elle a une jolie voix. Faut pas que j'oublie de la remercier. Profitant d'un moment, je me redresse comme je peux pour l'embrasser mais non!! Une douleur lancinante au bras me coupe dans mon élan et je m’effondre sur ma couche de fortune où je me mets à ronfler!! Et je dois dire que j'ai rarement aussi bien dormi.

D'ailleurs je ne sais pas combien de temps ça a duré mais j'entends une voix féminine qui m'appelle. Et le pire c'est que j'entends quelque chose d'autre qui fait de même. Grognant pour montrer mon désaccord, je cligne tout de même des yeux et les ouvre doucement. D'abord ébloui par cette lumière, tout redevient peu à peu à la normale. Elicia et William sont au-dessus de moi à me regarder. Tournant la tête, je vois mon armure plus belle que jamais et un sourire se forme sur mes lèvres.

Salut toi, tu vas bien?

Une petite vibration en signe de réponse et je reviens sur mes deux amis. J'ai rarement été aussi fatigué lors de réparations de mon armure. Un signe sans doute. Malgré tout je sens mes forces revenir doucement bien qu'un repos et d'une grande utilité.

Ca va. Un peu fatigué mais ça va.

Je sens alors le bandage et surtout la brûlure sur mon bras. Et avant que j'ai pû les remercier, me revoilà chez Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos
Dieu du Sommeil
avatar
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
257/277  (257/277)
Armure Armure:
525/580  (525/580)

MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    Sam 4 Avr 2015 - 17:35

Comme il le pensait, les fissures de son armure n’étaient désormais plus qu’un vague souvenir. Il présentait donc au forgeron, un surplis qui était quasiment comme neuf. Cela frappât de stupeur le jeune spectre qui ne comprenait pas comme une armure pouvait se réparer toute seule. Il n’y avait pour lui que les créatures vivantes qui cicatrisaient, en aucun cas une chose inanimée, ou non vivante ne pouvait se régénérer. Ce fut pour lui des questions auxquels  le forgeron répondit non sans une pointe de son humour si particulier

Il leur expliquât que leurs armures, a moins d’être détruite comme celle de leur malheureux compagnon, pouvaient se régénéré d’elle-même. Cette révélation laissât William perplexe car cela sortait une fois encore du cadre de ces certitudes mais, comme il se l’était dit, il lui faudrait bien assimiler tout ça car, c’était désormais son quotidien. Cependant, il avait agacé son supérieure, tout le monde l’était en enfer, et devait s’amender.


Je ne le savais pas Setesh, je ne pensais pas que ces armures avaient de si surprenante capacités. Croyez bien que je ne vous aurais pas sollicité pour rien si je m’en étais rendu compte. Merci néanmoins de vos renseignements fort utiles.

Alors le forgerons prit le bras du Phoenix noir et lui infligeât une blessure si cuisante qu’il se vidait littéralement de son sang sur son armure. Il se doutait que du sang il en aurait besoin mais imaginait un tout autre spectacle quelque chose de plus spirituelle comme, de l’énergie vitale ou autre. La réaction du spectre fut une grimace avec un regard éberlué.

Fallait-il que ce soit si direct ?

Alors que le liquide vital se laissait rependre sur l’amure, la victime de cette réparation s’affaissait, vidée de son énergie, vaincue par l’épuisement. Il fallait donc faire vite et soigné du mieux possible notre camarade. Elicia, suivant les consignes du forgeron, récupérât, non sans mal les bandages et, l’appuyant sur l’aide du djinn, commençât les soins pour Kyrian. Elle lui dit de l’aider en le maintenant, ce qu’il fit de bon cœur car il avait déjà noué de l’amitié pour ces personnes et l’idée de laisser ses amis dans le besoin ne lui passait pas même à l’esprit.

Le pauvre garçon semble totalement délirant, le cerveau asphyxier par le manque de sang pour l’irriguer, lui fait voir des hallucinations. Celle-ci semble plutôt agréable, il parle de papillon d’étoile. Ce petit délirium fit soupirer William de nostalgie. Comme il lui semblait loin le temps ou après avoir allumé sa bouffarde d’opium, il partait courir après des dragons multicolores en rigolant comme un âne, sautillant d’une étoile à l’autre. Il en aurait presque regretté de ne pas avoir été saigné lui aussi pour connaître cette ivresse.


Pendant ce temps-là, alors qu’ils s’efforçaient de prodiguer les soins adéquats, le forgeron était parti, vacant à ses occupations, nomade des enfers. Le Phoenix s’éveillât un moment puis après avoir vu son armure bien vivante et plus solide que jamais, satisfait, se rendort paisiblement. Elicia en ayant fait la demande et William ayant accepté, ils resteraient dans ces lieux, pour laisser sans doute à leur compagnon le temps de reprendre des forces.  Comme il ne savait pas combien de temps, ils seraient ici et vu les émotions récente, le spectre du rêve sortie une pipe à opium qui se composait de morceaux à assemblé, préparât sa petite récompense de la journée et aspirât langoureusement un bouffée de ce merveilleux supplice qui le clouerait volontiers ici sans sourciller. Il se demandât quel réaction pourrait avoir Elicia mais, pour Kyrian, étant lui-même en pleine fantaisie, il ne s’inquiétait pas trop.

Citation :
Pardon pour le retard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB] Ding dong, someone is here ? No ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Ding dong, someone is here ? No ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ha Dong Soo - " Ding... Dong ! #PAN
» HLM ? OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong
» DING DONG. Oui qui est là ? Ton Kinder. Ca fait un moment qu'j'attends ta visite. ~
» Ring ding dong ? Sunwoo's phone
» Le sucre c'est la vie !... ou presque | ft. Dong Soo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: 6ème prison : le Lac de sang-