Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macaria 2

avatar
Rôle : Je vous ferais tous mourir... de rire MOUHAHAHAHAHA !!!
Messages : 69


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Ven 13 Fév 2015 - 11:14

Toujours accompagnée de ses deux nymphes de compagnie, Macaria arriva sur Terre par la porte des Enfers située non-loin de Naples. Comme quoi certaines croyances humaines n'étaient pas si infondées que cela. Un temps, elle avait songé à emmener Cerbère avec elles, mais un chien à trois têtes de 5 mètres de haut serait difficilement passé inaperçu. Elle avait donc dû se résoudre à le laisser aux Enfers. Ses deux amies nymphes ne semblaient pas très rassurées.


-Maitresse, où sommes-nous? Demanda Briséis.

-Dans un territoire que l'on appelle "Italie". C'est là qu'a grandi mon incarnat. 


-Ne faudrait-il pas mieux retourner aux Enfers? Vos parents risquent de s'inquiéter de votre départ.

-Je suis une déesse millénaire Eléni, je suis bien plus âgée que tous ces humains. Qu'ils osent s'en prendre à moi, et je leur ferait regretter leur acte.

Sur cette menace pleine de promesses de douleur, Macaria s'aida de son cosmos pour les faire avancer plus vite, et le trio arriva au Nord de l'Italie dans une ville appelée Florence. Les deux nymphes furent surprise par toutes les transformations qu'avait subit le monde depuis qu'elles avaient été enfermées à Elysion. Macaria qui en avait eu un petit aperçu des changements observa de loin. Tout ça ne l'intéressait guère.

-Qu'est-ce donc, pourquoi toute cette agitation là-bas?


Il y avait du bruit venant d'un manoir, et Maciar pouvait y sentir deux cosmos... Dont un qui ressemblait beaucoup à celui d'un Spectre.  Qu'est-ce qu'un serviteur d'Hadès viendrait faire ici? Toujours suivie de ses deux gardes du corps féminines, la petite déesse s'avança vers le manoir en question.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Dim 15 Fév 2015 - 15:59

Cela faisait plusieurs jours que le jeune garde était confiné à veiller sur le portail d'entrée du Domaine. C'était le blâme qu'il reçut pour son échec lors d'une tâche.
Cependant, Flagello accomplissait son devoir avec plaisir, et même si être à cette place offrait moins d'actions, et de travail, il devait rester concentré. Veiller à la tranquillité de la demeure de sa Maîtresse était important. Il marchait le long de la grille, observait les alentours, le passage de certains habitants de Florence, de touristes également.

Il faisait également attention à bien se tenir et à bien arranger sa tunique. Le simple garde était un jour en train de travailler, il regardait partout, il se tenait comme une statue. Le temps était doux, depuis la visite de Dame Isabella, heureusement, rien n'était à signaler. Tout allait bien.
Mais en ce jour, il sentait dans la ville comme un cosmos imposant s'approcher.
Un cosmos divin. Il n'y avait guère de doute. Il commençait à remarquer au loin, une silhouette, puis celles de deux autres personnes.
Puis très clairement il vit trois femmes, dont une qui dégageait un charisme largement supérieur à celui d'un mortel.

Que devait-il faire ? Flagello se plaça devant le grand portail. Obeissant au protocole, il se tenait droit.
Cela jusqu'à ce que la personne et son escorte n'arrive à quelques pas de lui.
Inconsciemment il tremblait, car c'était la première fois qu'il allait se retrouver dans cette situation, sachant que son comportement et sa façon de recevoir représentaient la Rose. Il ne devait pas se tromper.

Reajustant la livrée, il fit un pas en avant, et inclina son buste.
-" Bonjour. Vous vous trouvez devant le domaine Brumel. Que puis-je faire vous aider ? " Se contenta-t-il de dire pour l'instant en redressant légèrement son buste, tout en gardant un
comportement humble.
Bien-sûr il faisait attention à rester devant le portail. Il adressa à la personne en face de lui ces derniers mots, toujours dans un ton mielleux.
-" Puis-je savoir votre identité ? "
Revenir en haut Aller en bas
Macaria 2

avatar
Rôle : Je vous ferais tous mourir... de rire MOUHAHAHAHAHA !!!
Messages : 69


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Sam 28 Fév 2015 - 9:19

L'Europe avait décidément bien changé depuis sa dernière incarnation. Le monde était devenu plus moderne, et c'était encore davantage éloigné des dieux.Tout cela elle s'en était aperçue lorsque Deimos l'avait emmenée à Turin, mais Florence ne faisait que lui confirmer la chose. Et chaque pas que ces pauvres mortels effectuaient ne faisait qu'augmenter la fureur divine à leur égard. Sans Athéna et ses Saints, ils ne seraient déjà plus.

"Peut-être aurais-je dû amener Cerbère avec moi. La présence de ce chien aurait sans doute terrifié ces pauvres ères."


Oui, la chose aurait été amusante. Mais elle aurait peut-être contribué à attirer les regards sur leur trio, et à plus grande échelle l'ire de l'Olympe. Les Olympiens n'auraient sans doute pas apprécié qu'une créature mythologique se balade dans les rues de Florence impunément. Et la Mort Heureuse tenait à rester le plus anonyme possible.

-Ce cosmos de Spectre que je ressens, pourquoi se trouve-t-il ici? Pourquoi ne se trouve-t-il pas aux Enfers auprès de mes parents et de mon oncle?

Cette présence l'interpellait. Y avait-il d'autres Spectres comme cela, où étais-ce le seul cas présent sur Terre? Quoiqu'il en soit, Macaria se devait de lui parler. Malheureusement, un obstacle venait de se dresser devant sa route. Ce n'était pas un simple mortel, mais quelqu'un s'étant éveillé au cosmos. Il avait sans doute déjà perçu sa nature divine

-Le manoir Brumel? Qu'est-ce?

Cet endroit lui semblait étrange. Qu'est-ce qu'un Spectre et un serviteur d'Arès faisait au même endroit? C'était à creuser. Pour le moment, elle ne pouvait qu'observer.

-Maitresse soyez prudente. Lui chuchota Briséis.

-Tu sembles posséder du cosmos, tu dois sans doute déjà te douter que je suis une divinité. Je suis la Mort Heureuse, fille d'Hadès et de Perséphone. Et j'aimerais savoir pourquoi un Spectre se trouve dans ce manoir. 

Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Lun 2 Mar 2015 - 20:39

Le jeune garde gardait une posture normale. Protégeant l'entrée, sans pourtant se montrer agressif. Bien au contraire. Il était impressionné par le charisme, et l'aura de la Dame qui se trouvait en face d'elle.
Après lui avoir posé des questions, celle-ci ne tarda pas à répondre. Elle était une Déesse. Une déesse des enfers en plus ! Par conséquent il s'agissait de l'une des divinités de sa Maîtresse.

Flagello s'approcha d'un pas. Humblement il posa un genou au sol en baissant la tête.
-" C'est un honneur de vous rencontrer !" Exprima le garde d'une voix douce.
Sans aucune once d'hésitation, ni de doute, il devait répondre à l'interrogation de la Déesse.

-" La demeure Brumel est le Domaine de ma Maîtresse; Dame Althéa." L'ancien Berzeker fit une pause, ses yeux balayèrent le sol, son souffle de crispa légèrement, même si cela était invisible. Lui qui d'habitude s'occuper des écuries, se trouvait à garder le portail. Il n'avait pas l'habitude, en plus le voilà au devant de l'une des plus hautes autorités du Royaume de la Rose Brumel. Il ne devait pas la décevoir en donnant une mauvaise image de la Demeure.

-" Mon rang de simple garde fait que je ne suis guère dans la confidence. Je ne puis donc répondre à votre seconde question." Poursuivit le novice en se levant ensuite pour ouvrir le portail et montrer d'un geste de la main un petit chemin qui traversait le jardin menant à la demeure.

-" Si vous voulez bien me suivre, ma Maîtresse peut vous recevoir." Il pouvait s'avancer car dans sa conscience, il savait, il était guidé par la volonté de la Vampire. Ce pouvoir étrange qui vibrait dans son coeur.
Les deux personnes marchaient, Flagello marchant à un rythme lent afin de ne pas distancer la Déesse en silence, de toute façon, elle faisait partie d'une sphère dont il n'avait pas du tout conscience. Sur son passage il rencontrait d'autres gardes, au loin il voyait Lorenzo qui travaillait avec lui à l'écurie.

Le garde ouvrit alors la porte, et conduisit l'invitée dans la plus belle salle, celle où se trouvait la rose. D'ailleurs elle était assise sur son fauteuil.
-" Madame !" Il prit la parole d'un ton neutre, en inclinant le buste devant la vampire.
-" La Déesse Macaria est là, et souhaite s'entretenir avec vous."
Il s'avança pour se placer sur la droite de sa supérieure. Silencieux, le jeune garde attendait la suite tout en restant attentif.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Mer 4 Mar 2015 - 19:58

C'était une journée comme tant d'autres qui s'était levée sur Florence. Sous un soleil radieux, la demeure Brumel gagnait encore en beauté et en grandeur, tout en restant à l'écart du monde normal. Telle un navire merveilleux voguant entre les mondes, elle ne connaissait nulle pareille hormis les autres fiefs de dame Althéa. Mystérieuse et inaccessible, cette demeure était l'un des fleurons de la famille Brumel se tenant à l'écart au moindre souhait de la Rose...

Vampire, elle était, vampire, elle demeurait sans semer la moindre crainte autour d'elle. Tout au contraire, ce n'était que joie et dévotion qui l'entourait. Ses proches, ses gardes, ses servants et l'ensemble de la population vivant en ses terres vivaient tous dans la plus grande des quiétudes. Rien entre ces murs ne les effrayait. Le mal, la cruauté venait de l'extérieur. Ce n'était pas Althéa, la rousse vampire qui leur avait nui mais bien cette humanité si prompte à condamner les infants de la nuit.

Au portail, Flagello accomplissait le rôle qui était désormais le sien. Aussi longtemps qu'il plairait à la splendide spectre, le berserker accomplirait cette tache qui était si différente de celle qu'il avait connue jusqu'ici en plus des corvées qu'elle lui avait imposé à titre de blâme pour son échec. Une tache qui pourtant semblait lui plaire...

Hummmmmmm...

De la visite...

De son balcon, elle l'avait sentie venir vers elle. C'était étrange voire extravagant de voir cette déesse s'approcher de plus en plus.

Après tant de temps à nous ignorer en dépit de notre retour, les dieux auraient décidé de se pencher sur nous ?

Était-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? La sublime rose ne pouvait le savoir mais les deux possibilités restaient parfaitement envisageables. Les Enfers après tant de silence se rappelaient à elle et elle ne pouvait nier son émoi.

Non, je ne suis pas une enfant...

Sa résolution était prise, si elle devait paraître devant une de ses divinités, ce serait en spectre resplendissante et auréolée de son cosmos plus que séduisant. Faire honneur aux siens autant qu'à son nom serait une de ses priorités en plus de veiller à la survie de tous ceux qui étaient sous sa protection et soudain, elle se rappela.

Flagello...

Pourvu qu'elle ne se méprenne pas sur lui, qu'elle ne lui fasse pas de mal à cause de sa seule nature...


Elle en était là de ses réflexions lorsque Lucile lui annonça l'arrivée d'une dame et de deux suivantes à sa porte.

Flagello...

Tendant ses sens, elle se concentra sur les échanges entre le garde et celle qui avait l'apparence d'une toute jeune fille.

Parfait...

Souriante, elle se tourna alors vers sa suivante.

- Va chercher mes effets les plus simples et les plus dignes des vampires. Je dois être une reine sans le paraître par l'affichage vulgaire de richesses qui ne sont que clinquant et fausseté.

Et tandis que la blonde suivante s'inclinait en signe d'acceptation.

- Oui, fais aussi préparer la salle la plus belle avec tout ce qu'il faut pour accueillir la plus importante de toutes les visiteuses. Que cela soit chaleureux et splendide. Déploie lumières, bouquets et corbeilles de fruits ainsi que tous les plus délicieux rafraîchissements que nous ayons. Que nos invitées se sentent accueillies de la meilleure façon sans en faire de trop. Je ne tiens pas qu'elles se méprennent sur l'image que je souhaite donner. Je suis une vampire couronnée mais aussi une combattante du sombre monarque et, surtout, je sais où se trouve ma place...
- Comme vous le désirez, ma dame. Je ferai en sorte que tout soit prêt pour vous recevoir. Pour votre tenue, accordez-moi l'honneur de vous aider à vous vêtir, parer, coiffer et maquiller...

Un sourire radieux se dessina sur le visage de la spectre tandis que Flagello invitait la déesse à la suivre avec toute le respect et la fierté que la spectre attendait de ses gardes même les plus humbles.

Un court instant s'écoula le temps que le garde mène la déesse Macaria et ses deux servantes en la salle qu'Althéa avait fait prestement préparer. L'odeur des fleurs fraîches embaumait tout comme le parfum des bougies que les servantes avaient allumées dans toute la salle.

" Merci, Flagello. Tu as parfaitement accompli ton devoir envers moi. Demeure à mes côtés aussi longtemps que je te le demanderai. "

Et se levant pour accueillir la déesse qui venait d'apparaître, Althéa fit quelques pas avant de s'incliner en une longue révérence devant l'apparente jeune fille. La blancheur immaculée de sa robe mettait en valeur le brasier de sa chevelure rousse piquée d'une fine rose blanche rehaussée de quelques perles. Puis, se redressant, sa voix se fit entendre douce et chaleureuse.

- Soyez la bienvenue en cette demeure qui est la mienne et aussi la votre, déesse Macaria, c'est un immense honneur de vous recevoir. Installez-vous, mes gens sont à votre service.

Puis, laissant passer un instant.

- Est-ce vos parents qui vous ont invité à venir céans ?

Le ton était doux, infiniment doux, la vampire était respectueuse et désireuse d'apaiser une éventuelle colère envers elle même si elle ne pouvait en connaître la raison, elle qui depuis son éveil n'avait quasi pas été appelée par les Enfers. A croire qu'ils l'avaient même rayée de leur mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Macaria 2

avatar
Rôle : Je vous ferais tous mourir... de rire MOUHAHAHAHAHA !!!
Messages : 69


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Sam 14 Mar 2015 - 9:30

Les deux nymphes ne paraissaient pas très rassurées de voir leur jeune maitresse se fondre ainsi chez les humains tout en gardant son identité intacte. Mais Macaria n'en n'avait cure. Non pas parce qu'elle se pensait toute puissante, mais elle voulait s'éloigner des Enfers et passer un peu de temps sur cette planète que sa tante guerrière s'obstinait à protéger. Le jeune garde paraissait savoir quelle attitude il devait adopter devant une déesse.

"Hum Althéa, est-ce le Spectre que je sens présent dans cette demeure? Elle est parvenu de faire de ce berseker un serviteur."

Elle eu une pensée mesquine pour Arès et ses deux fils qui se prétendaient si fort et qui s'était révélé incapable de garder cet humain dans leurs rangs. Elle pouvait toujours garder cette information pour plus tard, cela pourrait toujours être utile. Pour le moment, elle devait suivre ce serviteur jusqu'à la maitresse des lieux tandis que les deux nymphes restaient non-loin d'elle.

"Oui, c'est bien à elle qu'appartient le cosmos de Spectre. J'ignorais que les serviteurs des Enfers pouvaient posséder leur propre demeure."

A moins que cette Althéa ai décidé de faire cavalière seule, ce que la jeune déesse ne tarderait plus à découvrir de toute façon. Ce serait à elle de juger si elle pouvait laisser cette Spectre faire ce qu'il lui plaisait, ou si elle devait la forcer à retourner en Enfer. Le moins que l'on puisse dire, c'était que la Spectre savait recevoir. Briséis et Eleni se placèrent derrière leur jeune déesse, tandis que celle-ci se mettait à parler.


-Je te remercie pour l'accueille que vous me faites dame Althéa. Ton serviteur s'est bien comporté avec moi.

La Spectre craignait-elle une éventuelle remontrance venue des Enfers et dont elle serait porteuse? Dans ce cas, c'est qu'elle était consciente de son statut pour le moins étrange si ce n'est 'hors-la-loi'.


-Mes parents ne m'ont pas envoyés ici, mais je ne doute pas qu'ils l'auraient fait en sachant que tu te trouves ici. Je m'interroge aussi sur ta présence en ces lieux, si loin des Enfers. Ainsi que de celle de ce Berseker.


Elle dévia alors légèrement son regard sur Flagello.

-D'ailleurs, quel est ton nom, guerrier d'Arès? 
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 219


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Sam 14 Mar 2015 - 15:05

Tout se déroulait parfaitement. Flagello s’était simplement placé sur la droite de sa Rose qui était assise sur son fauteuil. En l’observant, il se disait qu’elle était déjà parfaitement au courant de son arrivée. Sans doute l’avait-elle vue d’ici. Cela ne faisait pas de doute.
Les bras le long du corps, le regard humble, le simple garde se contenta de rester là, immobile comme une statue de cire dont la délivrance ne viendrait que d’un mot de sa Maîtresse ou de la Déesse Macaria.

Malgré tout, il ne put s’empêcher d’être émerveiller par le charisme, et l’aura si lumineuse de la vampire. Grace à elle, Flagello avait pu se jouer du sort, de ce malheur dans lequel l’avait jeté sans pitié Calamity. Ce sombre paysage s’était changé en un soleil éternel pour son âme. Lui qui avait tout perdu ce jour maudit, voyait petit à petit sa vie se reconstruire. La spectre avait recollé les morceaux, il lui devait tout. Le sentiment qu’il ressentait pour elle était étrange, fort. Il admirait. Flagello portait ce costume fièrement, voulant accomplir des merveilles pour sa maîtresse. Cependant, il ne devait pas brûler les étapes.

Il entendait les palabres de la Déesse, celle-ci était plutôt curieuse de savoir pourquoi une spectre se trouvait ici, dans sa propre demeure. Elle semblait s’imaginer une trahison, ou autre stratagème pour se faire oublier des Enfers.
Le garde savait bien que ce n’était pas le cas. Dame Althéa travaillait avec ardeur pour le Royaume des Ténèbres. Evidemment, son rang faisait qu’il ne pouvait pas en savoir plus. Mais il le savait, et en était certain.
Se sentant honoré d’assister à une telle réunion, le jeune garçon, ancien berserker se contenta d’écouter. Son cœur s’emballa lorsque la divine lui posa une question.
Son nom ?
Le fait qu’elle connaissait son ancienne existence l’effrayait. Lui qui chercher à oublier, à enfouir ce souvenir au plus profond de ses souvenirs, il se retrouva rattrapé.
Sa tête se baissa encore plus. Encore traumatisé, ses yeux s’humidifièrent un peu. Cependant, il ne se défila pas, et d’une voix douce, parfaitement audible il répondit.
-«  Je me nomme Flagello votre Majesté. »

Les mots qui allaient suivre étaient engendrés par sa fidélité et loyauté envers la Demeure Brumel.
-«  Je suis en effet un ancien guerrier d’Arès.
Un jour, lorsque la mort m’indiqua une porte merveilleuse sur les bords de l’Arno, le destin capricieux m’épargna en me montrant le véritable sens de mon existence.
Qui est ton Maître ? A qui dois-tu obéissance ? Devant qui tes yeux doivent se baisser ? Devant qui devrais-tu te jeter à ses pieds en implorant son pardon pour l'avoir renié durant tant d'années? Me souffla-t-il.
Dame Althéa est ma Maîtresse ! Répondit mon âme qui s’endormait paisiblement en ouvrant la porte de l’enfer. Mon ancienne parure était une erreur, je le compris à ce moment-là. Mon cauchemar s’acheva. Ma vie s’éveilla, je la serra dans mes bras en devenant un garde dans cette demeure si chère à mon cœur ! »


Ses yeux se levèrent doucement, exprimant par une étincelle toute sa sincérité. Une sincérité qu’il était impossible de feindre. Flagello resta ensuite silencieux, il attendait la sentence de la Déesse, ainsi que les paroles de la rose. Il tenait son rôle parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 258


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   Dim 15 Mar 2015 - 12:58

[HRP : Post fait avec l'accord d'Hadès]

Le temps sembla s'étirer tandis qu'une tension à peine perceptible s'installait lentement sans toutefois exercer de réelle prise sur la splendide Vampire. Au fond d'elle-même, en son âme de spectre et sa conscience plus qu'incroyable de la part de ce genre de combattante, la splendide rousse était plus que sereine. Contrairement à ce que semblait penser Macaria, elle n'était pas hors-la-loi. Loin de là, c'était même tout le contraire mais ce genre de mission se devait de rester secrète pour sa sécurité comme pour celle de l'ensemble de ses proches.

Et ce fut avec le même sourire et cette douceur qui était la sienne qu'elle lui répondit.

- J'en suis heureuse. J'ai toute confiance en ceux habitant en ces murs. Nous sommes tous une grande famille. Tout ce qu'ils font, ils le font selon notre code d'honneur avec la plus grande dévotion...

Tel est aussi mon souhait, déesse Macaria, qu'en ces lieux, les spectres puissent montrer tout autre chose que ce que les humains et les saints pensent d'eux.

Cette demeure baigne dans l'harmonie unique que lui offre la loi des Vampires sous sa plus belle forme...


Et lui désignant les chaises plus que confortables que les suivantes avaient avancées.

- Mais je vous en prie, prenez place. La fille de mon seigneur ne peut souffrir de la moindre fatigue. Que vos compagnes en fassent de même si elles le désirent. Mes suivantes sont à votre service...

Et sans attendre, sentant comme une certaine gêne chez les deux compagnes de la jeune divinité - Enfin, jeune, tout était relatif, vu la nature même de Macaria, elle pouvait être millénaire que cela ne changerait rien à son apparence - Althéa se leva et de sa main, leur servit à toutes deux une coupe de jus de fruits après avoir offert la plus belle de toutes à sa divine invitée.

Un sourire amical sur le splendide visage de la spectre qui regagna sa propre place ensuite.

Puis, la question tant attendue arriva sans qu'elle puisse y répondre de suite toutefois. En effet, la conversation avait dérivée sur Flagello. Un nouveau sourire et la spectre encouragea son garde à ouvrir son cœur à la déesse qui avait tout pouvoir de l'y contraindre mais ne le faisait point.

" Parle, Flagello, sans la moindre crainte. Je te fais entièrement confiance. "

Etat qui n'avait fait que se renforcer depuis leur chasse commune. Le fait d'avoir été blâmé et amené à effectuer toute une série de corvée n'avait en rien amoindri la ferveur du jeune homme. C'était même tout le contraire. En lui, un calice était en train de naître et la spectre attendait simplement qu'il soit prêt aussi bien que physiquement, spirituellement ou moralement.

Un court instant s'écoula ensuite avant que l'ancien berserker ne prenne la parole. Chaque mot, chaque intonation était plus que parfaite. L'entendre, contempler son regard, la flamme en lui était une pure merveille, celle mettant en valeur l'ensemble de la demeure mais aussi de l'oeuvre de la belle ténébreuse. Nul ne pouvait douter face à un tel témoin de la splendeur, du charme et surtout du magnétisme d'Althéa. Sa bonté n'était pas feinte. Parmi les spectres, elle était l'une des rares à posséder une âme pure sous sa gangue bestiale en plus d'une chaleur telle qu'elle irradiait comme un soleil aux regards de ceux qu'elle prenait sous ses ailes. Tous avaient un passé plus qu'éprouvant, victimes de l'injustice de ce monde que la déesse Athéna se plaisait tant à trouver parfait tel qu'il était mais pourquoi en ce cas, ces malheureux n'avaient trouvé le salut qu'en la personne d'une spectre doublée d'une vampire ?

Tout reposait en cette simple question et lorsque le récit de son serviteur parvint à son terme, Althéa reprit la parole...

- Telle est son histoire, déesse Macaria. Les Moires ont choisi de le mettre sur mon chemin pour que je lui offre une nouvelle vie tout en le libérant du joug des serviteurs d'Arès. En cette maison, il a trouvé non seulement une nouvelle vie mais aussi la justice qu'aime tant votre père...

Et souriant à nouveau.

- Votre père qui m'a envoyée ici, en surface, dans un but bien précis. Cela remonta à des siècles et perdure sans la moindre anicroche. Tous ici, nous sommes dévoués au sombre monarque. N'en doutez point. Il se trouve juste que la mission qu'il m'a confiée est toute autre que la conquête. En ces terres, j'appelle à moi les âmes désireuses de vengeance, de justice ou simplement de survie, la leur ou celle de leurs proches. La sincérité et la vérité sont aussi les clés que je leur offre. Tous savent quelle est ma vraie nature et tous l'acceptent...

Ces lieux sont un havre pour les âmes et aussi pour les spectres devant trouver refuge en cas de blessures grave ou simplement en missions sur la terre.

Telle est la volonté du sombre monarque, me placer en surface pour que j'agisse et crée autant de portes d'entrées et de têtes de ponts qu'il lui plaira en toute discrétion. Qui en dehors de vous m'a détectée ? Aucun saint ou aucun berserker n'est venu frapper à ma porte. Mes demeures sont des oasis, des havres où nul ne viendra massacrer ceux placés sous ma protection et ce de la volonté même de votre divin père...


Et avisant le coffret que lui avait remis sa mère des jours auparavant, elle en tira un parchemin scellé tout en laissant les autres objets sacrés reposés en son abri...

- Ceci est l'ordre que m'a remis, par l'intermédiaire de la précédente spectre du vampire, votre père en personne. L'ordre express d'Hadès qui prime sur tout autre ordre. Nul ne surpasse la volonté du seigneur absolu des Enfers sinon un nouvel ordre marqué du même sceau...

Et laissant la déesse étudier le vélin sacré et empreint du cosmos du roi des Enfers, elle attendit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Florence-Macaria-Althéa-Flagello] Rencontre avec deux roses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Deux roses enlacées [ Déconseillé aux moins de 16 ans ]
» Cours d'espagnol avec Katsumi Kanamori
» Avec deux glands en même temps !!!! [PV. Alekseï]
» LE COMTE KEI - Le Maître de l'Ombre (Admin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-