Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Suède - A la recherche de sa soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Suède - A la recherche de sa soeur   Mer 14 Jan 2015 - 15:14

Arrow Temple d'Athéna

Kiko quittait d’un pas lent le palais sacré d’Athéna, heureux de sa directive mais un peu déçu der sa première rencontre avec la déesse qui ne sut trouver les mots devant des situations qui nous dépassaient tous... Néanmoins, se morfondre n’était pas dans son habitude et le temps manquait, retrouver sa sœur demeurait la chose la plus importante à présent, non pas qu’il obéissait aveuglément aux ordres de ses supérieurs, mais il s’agissait là de sa sœur, celle avec qui quelques temps plus tôt ne se connaissaient pas et où un début de relation naissait entre eux.

Ainsi, pour sa première destination de recherche, il ne disposait d’aucune piste et jugeait bon de se rendre au village natal de Calissa, c’est-à-dire en Suède. Une bonne pioche pour commencer, en espérant que celle-ci y siégeait et surtout pour demander pourquoi elle ne restait pas au Sanctuaire proposer son aide ou simplement pour défendre les lieux d’un quelconque agresseur. Aussitôt dit aussitôt fait, le Cygne traversait les portes d’entrée du village.

Les lieux resplendissaient et insufflaient la joie de vivre, des commerces à s'en perdre, des enfants gambadant dans tous les coins de rue, un sourire affichée aux lèvres de chaque passant, le léger voile neigeux,  bref, rien ne laissait présager quelconque danger. Voila donc, le lieu où l’Hydre Femelle grandi et vécu son enfance en compagnie de son père…Quelques curiosité titillaient l’espagnol et voulait en connaitre d’avantage sur ce petit bout de paradis, mais ce sera pour une prochaine fois, Calissa étant portée disparu de l’autre côté de la Manche.

Il ne pouvait s’empêcher de regarder à droite à gauche pour s’imprégner au maximum de l’endroit, celui où il n’a jamais grandi, en totale opposition aux terres arides espagnoles ou les campagnes se comptaient en grand nombre. Et par hasard, dans un coin reculé du village, un orphelinat, probablement celui dont lui avait parlé sa sœur, une autre partir de son enfance y reposait... Il s’arrêtait juste devant le portail, puis trouvait un banc isolé sur le côté et s’assit un petit moment pour prendre du recul sur ces découvertes et surtout comment il allait s’y prendre pour creuser dans son investigation, peut être que Kiko se trompait depuis le début…
Revenir en haut Aller en bas
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Jeu 15 Jan 2015 - 21:36

Voilà déjà quelques jours ou quelques semaines que j'étais rentrée dans mon village natal. A peine y avais-je mis un pied que déjà je me sentais revenue à la maison, comme si mon cœur n'avait jamais quitté cet endroit. Les enfants courant à droite et à gauche en jouant à chat, le gros chat de l'épicier en train de se réchauffer derrière la vitre,grâce aux rayons timides du soleil et la vieille dame rentrant chez elle, encombrée de ses dernières courses. J'avais l'impression d'avoir quitté le village la veille, et que le temps ne s'était jamais écoulé ...

Mes pieds, chaussés de chaussures idéales pour les conditions météorologiques de cette région s'enfonçaient dans la neige, à la suite de la vieille personne. Une fois à sa hauteur, je me présentais doucement pour ne pas l'effrayer, et c'est avec gentillesse et politesse que je la raccompagnais chez elle, ses paquets entre les bras.

Une fois chose faite, et après avoir été chaleureusement remerciée, je me dirigeais ensuite vers le lieu où se dressait auparavant la demeure familiale des Van Rosen, celle de ma famille ... Étonnement, malgré les neufs ans qui s'étaient passés depuis le tragique événement qui avait tué mes géniteurs, ce qui restait de la bâtisse se tenait encore fièrement en place. Certes l'endroit était laissé à l'abandon, et la demeure n'avait pas été remise à neuve ou démolie pour en construire une nouvelle, mais cet endroit me semblait tellement chaleureux. Je me revoyais à l'age d'un an et quelques mois, à faire mes premiers pas dans le jardin familial, ma première grosse bêtise à 6 ans et demi, et les longs moments de jeux .

Le sourire aux lèvres, je poursuivais ma route vers ma prochaine destination, la seconde habitation appartenant à mes parents. A une époque elle servait de maison d'invités, et je voulais en voir aujourd'hui les dommages que le temps lui avait causés. Je fus surprise de voir qu'elle avait l'air parfaitement entretenue, et je me souvenais alors que, plus jeune, j'avais entendue mon père parler avec l'un de ses amis : il voulait que quoi il se passe, cette maisonnette devait continuer à être entretenue, elle pourrait servir à ses enfants. Aujourd'hui ces enfants étaient Kiko et moi-même.

Je rentrais à l'intérieur, tout était propre, les meubles neufs ou bien réparés depuis le temps, tout semblait si calme ici, si tranquille. J'allais élire domicile ici pendant mon séjour ici.

Le reste de la journée passait très vite, prendre ses marques, défaire ses affaires, aider quelques citoyens, tout ceci m'occupaient et très vite vint l'heure de se coucher. Dans une chambre à coucher, je retrouvais des objets qui m'avaient appartenu  étant petite. Je souriais et allais me coucher.

J'avais passé une bonne nuit, à l'exception de mes draps trempés de sueur, j'avais terriblement chaud, comme si j'avais passé la nuit au dessus d'un feu de bois, et une petite trace de sang séché de la longueur d'une phalange sur mon oreiller. Mais peu m'importais, il m'en faudrait plus pour m'alerter, même si ça arrivait souvent, et c'est joyeuse que je me préparais et allait aider les villageois dans diverses tâches.

- O -

J'occupais mes jours de la même manière, et ce matin, tout semblait se passer de la même manière, mis-à-part des signes qui montraient le contraire : J'avais plus chaud que d'habitude, On aurait pu penser que j'avait fait mon entraînement entre mes draps et que j'avais l'impression d'avoir
un feu en moi-même, j'étais en sueur, et cette température ne baissait que très légèrement.

Après m'être préparée convenablement, j'étais sortie au dehors pour voir comment se déroulait la vie au village en ce jour. Le soleil était déjà bien haut dans le ciel, j'avais du dormir longtemps, plus que d'habitude. J'avançais , le froid mordant ma peau avait eu pour effet de faire baisser considérablement ma température, et je me sentais tout de suite mieux, et en ignorant pourquoi, j'avais eu l'envie de me diriger vers l’Orphelinat qui m'avait accueillie après l'incendie.

J'avisais un banc, m'en approchant en marchant parmi la foule et m'y asseyais en ignorant le jeune homme déjà assis sur ce même banc. Je baissais le regard, et soudainement je sentais quelque chose me "chatouiller" dans la gorge, et quelque chose y remonter. Avant même que je ne pu réagir, je me mis à tousser pour évacuer cette sensation. Ma main, positionnée devant ma bouche, fut soudainement légèrement tachée de sang. Je me tournais vers le jeune homme :

-"Veuillez me pardonner pour mon manque de ... ... " Je cachais soudainement ma main derrière mon dos :"Kiko ! Que diable fais-tu donc ici ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Miria

avatar
Rôle : Forgeron du camp d'Asgard.

Messages : 274


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Dim 18 Jan 2015 - 12:02

Arrow Le temple d'Odin !


Ma progression dans le territoire Suédois se passe sans encombre. Hormis les quelques rumeurs liées à la mort du fils du roi, les nombreuses discussions m'indiffèrent royalement. Voilà plusieurs jours que je sillonne les routes à la recherche du temple de Freyja et des walkyries. Depuis que j'ai choisi de quitter le royaume d'Odin, je n'aie pas d'autre but que de le retrouver. Et voilà qu'aujourd'hui, je me retrouve dans une bourgade où la vie semble s'épanouir plus que partout ailleurs. Le soleil c'est levé il y à une heure à peine et les rues de la ville grouillent déjà de monde malgré l'heure matinale. Des gardes patrouillent, des commerçants ouvrent leurs boutiques, des aubergistes attendent le réveil de leurs clients, des serviteurs s'activent pour préparer la fête du printemps, des troupes de saltimbanques viennent investir les places cherchant la meilleure place.

Le vent du matin glisse sur ma peau et joue avec ma silhouette si efféminée. Après avoir marché sans relâche, jour et nuit, évitant le plus possible les places achalandées. N'écoutant que ma propre conscience et le bruit de mes bottes métalliques sur la terre battue, l'herbe sauvage ou le roc interminable. Je recouvre sur mon corps une grande cape noire masquant la tenue légère qui me protégea durant mon voyage. Consistant en une armure légère portée sur un débardeur noir, porte-jarretelles et une jupe courte. L'agitation quant à ma présence ainsi que mon identité est palpable dans la grande place de la ville. Aucune surprise jusque-là. Une jolie dame aux courbes bien définies et mises en valeur sous un mince vêtement moulant ne pouvait pas laisser indifférents une horde d'hommes exilés de leur foyer durant les longues périodes de leur garde. Autrement, c'eût été tellement étrange que ça m'aurait créé une inquiétude presque palpable.

Mais, ceci m'indiffère totalement, si bien que je continue mes pas m'amenant à une habitation luxueuse. Dont les alentours sont garnis de diverses décorations tout aussi luxueuse que l'est l'habitation. Le regard perdu à détaller chaque recoin des environ, seules quelques toux d'une gamine me ramènent à une certaine réalité. Longuement passive et silencieuse. Je contemple la jeune femme sous toutes ces coutures avant de venir vers elle. Uniforme et armure impeccable, le visage d'une neutralité inégalée, je continue mes pas pour interroger l'inconnu.


Vous me paraissez bien faible jeune femme. Puis-je vous apporter une aide quelconque ?

Stoïque et dépassant de quelques têtes la jeune demoiselle. Je continue à la jauger d'un regard incrédule. Pourtant, quelque chose s’inhibe dans mon esprit lorsque je détalle certaines parties de son corps. Mais, très vite, ces pensées s'échappent lorsque je replace mon regard sur le visage de la jeune demoiselle.

Pour votre attention, je suis une Walkyrie et j'ai des notions basiques dans le soin, par les plantes médicinales. Si cela peu vous apportée du réconfort en chassant cette toux, vous me satisferais grandement gente dame. D'ailleurs, je me prénomme Miria.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Dim 18 Jan 2015 - 15:58

Désirant plus que tout retrouver sa sœur mais dans l’incapacité la plus totale de connaître sa position exacte, Kiko se rendu à son village natal pour y recueillir dans le doute quelques informations. D’ailleurs, la chance ne tarda pas à se manifester ! Puisque le cygne, assis sur le banc de l’orphelinat, entendu résonner la voix de Calissa, celle-ci en face de lui d’un air stupéfait :

Kiko ! Que diable fais-tu donc ici ?!

Le jeune homme leva ça tête doucement, puis sourit lorsque qu’il revit le visage de sa grande sœur pour enfin la serra dans ses bras.

Calissa ! Une chance que je te croise du premier coup.

Tendant ses bras pour admirer une nouvelle fois son visage, il la desserra et lui expliqua la clairement la situation :

Je reviens d’une réunion orchestrée par la Déesse Athéna en personne, Alistair du Taureau en a été le principal interlocuteur, et il m’a demandé de te rechercher dans le but de te ramener à lui.

Pour quelle raison ? Aucune idée, mais une seconde voix ce fit entendre, cette fois-ci derrière le dos de l’Hydre Femelle :

Vous me paraissez bien faible jeune femme. Puis-je vous apporter une aide quelconque ?

Les jeunes gens se retournèrent et remarquèrent une charmante personne légèrement vêtue, consistant en une armure légère portée sur un débardeur noir, porte-jarretelles et une jupe courte. Elle se présenta dignement malgré l'importance du moment :

Pour votre attention, je suis une Walkyrie et j'ai des notions basiques dans le soin, par les plantes médicinales. Si cela peu vous apportée du réconfort en chassant cette toux, vous me satisferais grandement gente dame. D'ailleurs, je me prénomme Miria.

Une simple toux, à priori rien de grave, fort heureusement car pour rien au monde le Cygne voulu être séparé de sa sœur ; malgré le peu de temps passé ensemble, elle faisait désormais partie de sa famille, de sa vie.

Miria… Votre prénom me dit qu’elle chose… ne vous ai-pas déjà rencontré dans les contrées du Royaume d’Asgard ? Je me prénomme Kiko… Toutefois, c’est un heureux hasard, que  nous vaut votre visite ? J’étais sur le point de repartir pour le Sanctuaire, une tâche nous y attend Calissa et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Dim 18 Jan 2015 - 17:20

Comment étais-ce possible ? J'étais venue dans mon village natal dans un but personnel, mais personne n'était au courant de la destination finale de mon petit voyage. Comment mon jeune frère avait-il pu me retrouver aussi facilement ?

Je fus projetée en avant par l'emprise de Kiko lorsque celui-ci me prit dans ses bras, et de mon bras libre, je lui rendis son étreinte, chaleureusement. Le jeune homme desserrait ensuite son emprise avant de m'expliquer la raison de sa venue. Une réunion de notre déesse et déjà notre maître souhaitait mon retour au Sanctuaire ... J'échappais un soupir, j'avais encore tant à faire ici, dans mon village natal pour penser à rentrer sur le champ, mais les ordres sont les ordres, je ne pouvais pas échapper à la décision du maître.

Rapidement après cela, une seconde personne vint dans mon champ de vision, une jeune personne très légèrement vêtue au vu des conditions météorologiques de la région. Elle semblait avoir entendu ma crise de toux, et proposais son aide pour me soulager. Un léger sourire vint illuminer mon visage, pendant que je serrais de toute mes forces ma main souillée de mon propre sang. Si seulement ça avait pu être une simple toux, tout à fait bénigne ...

Fort heureusement, personne encore n'était au courant que ma toux s'accompagnait de sang, chose rare depuis le temps que je transportais cette maudite maladie ... Je venais à peine de rencontrer mon frère de sang, il n'était pas question de lui faire du mal avec celle-ci.

J'écoutais l'intervention de Kiko, s'adressant à la jeune personne, prénommée Miria. Celui-ci semblait la connaitre, ou du moins l'avoir déjà rencontrée. Afin de quitter la conversation rapidement, je pris la parole juste après Kiko :

-"Je me vois obligée de décliner l'aide, vous m'en voyez désolée, mais je crains que la maladie qui me ronge ne soit aussi simple à soigner ... Mais je vous remercie de l'intention et vous en suis reconnaissante !"

Je serrais à nouveau mon poing de toutes mes forces, je remontais mes jambes contre mon buste et enroulais mes genoux de mes bras, en observant les deux autres jeunes gens en souriant. Malgré le froid ambiant, je recommençais peu à peu à ressentir une chaleur en moi, différente de celle de mon corps, la fièvre me regagnait à nouveau.

Une chose revint enfin dans mon esprit : Kiko avait parlé d'une tâche que nous aurions à effectuer lors de notre retour au Sanctuaire. Même si je n'étais pas d'un naturel à impatiente, la curiosité me poussait à vouloir savoir ce dont il pouvait bien s'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Miria

avatar
Rôle : Forgeron du camp d'Asgard.

Messages : 274


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Dim 18 Jan 2015 - 23:32



Soit.

Répondis-je calmement à la jeune fille avant de porter un intérêt relatif au saint du Cygne. Il est vrai que son visage ne m'était pas inconnu, mais les propos de la gamine ont eu raison de mon inquiétude à son égard. Discrètement et stoïquement, je détourne mon visage pour apostropher kiko d'une voix cristalline.

Nous nous sommes déjà rencontrés, il est vrai. Mais, il me semblait urgent de minimaliser mon inquiétude, orchestrer par celle qui te tient compagnie. Vous, les gens du sud n'êtes pas habitué à de telles conditions climatiques et il n'est pas anodin que certains souffrent de violentes maladies perpétuées par notre rude climat.

D'ailleurs, je ne me fais pas prier pour me concentrer sur la jeune fille. La regardant fermement, je me baisse pour me rapprocher d'elle. Son comportement ne trompe personne, à commencer par moi. Elle souffre en silence, mais préfère taire au silence les douleurs qui la crispe. Posant mes mains sur les siennes recroquevillaient. Je remonte rapidement ma main droite pour l'apposer sur son front fiévreux. Ceci a pour effet de conforter mes soupçons, garder cette jeune fille en dehors d'une source de chaleur notable plongera la demoiselle dans des douleurs qu'elle pourrait ne plus contrôler. Mais, je ne peux m'empêcher de redescendre ma main en lui caressant sa joue droite tout en lui souriant frénétiquement.

N'est-ce pas inconscient de se promener tout en sachant que l'on se sait malade ? Je ne te connais pas et il en va de même pour toi vis-à-vis de moi. Mais, soit certaine que si je peux amoindrir tes douleurs, je m’exécuterais sur le champ à t'apporter le strict nécessaire.

L'alpaguer de cette façon n'est pas une bonne idée, mais a au moins le mérite de rapidement énoncer ce que je ressens. Puis, tout en retirant ma main de sa joue, je fixe son homologue du sanctuaire d'un air plus sévère.

Je dois moi aussi mener à bien une mission. Alors, si tu me jure que tu peux prendre soin de ta camarade, je suis prête à vous laissez repartir. Cependant, dans ce cas de figure ...

Désireuse de faire comprendre certaines choses à mes interlocuteurs, j'enchaine presque instantanément pour leurs donnaient plus d'explications.

Seriez vous prêts à me suivre jusqu'en Norvège, dans les alentours de Folkvang ? Il existe à cet endroit, un temple des temps anciens. Je souhaite arpenter les lieux à titre privée, mais je ne serais pas contre à ce que l'on m'accompagne durant le trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Mer 21 Jan 2015 - 19:05

Le Saint du Cygne ne laissait guère le choix à sa sœur que de le suivre et partir en route pour le Sanctuaire, où l’attendait normalement Alistair du Taureau. Serait-il possible qu’après le garçon le tour de la fille, c'est-à-dire Calissa profitera-t-elle des enseignements de l’un des plus puissants Gold d’Athéna ? Quoi qu’il en soit, nous ne pouvions nous éterniser ici, Kiko se sentait mal d’être au beau milieu de l’ancien « monde » de l’Hydre Femelle, ses rues, ses établissements et assurément son ancienne demeure… Mais Miria proposa une tout autre alternative :

Seriez-vous prêts à me suivre jusqu'en Norvège, dans les alentours de Folkvang ? Il existe à cet endroit, un temple des temps anciens. Je souhaite arpenter les lieux à titre privée, mais je ne serais pas contre à ce que l'on m'accompagne durant le trajet.

Avant cela, elle s’intéressa vraiment à la toux dite «  passagère » de son interlocutrice, et insista sur le fait que le jeune homme doit prendre soin de sa sœur, et que dans le cas contraire… Quoi donc ? Cela amusait Kiko mais il ne souhaitait vraiment pas se battre à un tel moment. Il réfléchit donc à sa proposition mais se trouva assez indécis, cependant, il choisi une réponse positive contre toute attente :

Soit, je t’accompagnerai en Norvège, cela me fera un peu d’exercice et ton temple attise ma curiosité. De plus, peu être qu’Alistair souhaite s’entretenir en privé avec Calissa, il m’a explicitement dit de la retrouver et de l’envoyer au Sanctuaire, pas de la raccompagner...

Sur cette décision, il regarda une nouvelle fois sa sœur et se senti drôle de devoir la quitter de nouveau, le sort n’est donc pas de son côté en ce qui concerne la famille… Puis l’embrassa avant de lui promulguer quelques mots :

Prend bien soin de toi Calissa, soit prudente durant ton chemin et tache de soigner cette facheuse toux. Je te taquinerai une prochaine fois, grande sœur.

Puis l'espagnol se tourna de nouveau vers Miria pour lancer le top départ de leur nouvelle aventure :

Qu’attendons-nous, nous n’avons plus une minute à perdre !

Arrow Folkvang, Norvège
Revenir en haut Aller en bas
Miria

avatar
Rôle : Forgeron du camp d'Asgard.

Messages : 274


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   Dim 1 Fév 2015 - 21:21



HRP : Je me permet de sauter le tour de Calissa et de rejoindre Kiko =). D'ailleurs, désoler de la piètre qualité de mon RP.

Silencieuse, j'observe le départ du jeune homme vers la Norvège et la ville de Folkvang. Mais, pour autant, rien ne me laisse espèrer qu'il puisse connaitre l'emplacement réel de notre destination. Le temple de Freyja et des Walkyrie se situe dans les abords de Folkvang et il faut parfaitement connaitre l'illustre héritage de la déesse nordique pour pouvoir le trouver dans ces vastes étendues boisées. Souriant timidement à l'éventualité qu'il se perde en chemin, j'exécute quelques pas en direction de la jeune demoiselle. Le chevalier du cygne déjà parti, je m'exclame d'une voix maîtrisée, mais douce à l'égard de sa jeune camarade.

Je suis navré que ton camarade te laisse en retrait et de surcroit, ne reste pas à tes côtés, mais vu ton état physique. C'est une sage décision de ne pas souhaiter prolonger ton séjour sur les terres du grand nord. D'ailleurs, je te recommande vivement de partir rapidement vers ton sanctuaire. Le climat est plus favorable que nos terres et tu pourras à ta guise, recevoir les soins qui te seront nécessaires.

Sur un rythme lent, mais efficace. Je passe devant la jeune demoiselle au teint pâle. Détachant mes pupilles d'argent de son joli visage lorsque j'ai eu à me satisfaire de son manque de tact, je tourne mon regard vers la route qui m'amènera à rattraper le chevalier du cygne. Alors, une certaine amertume se limbe dans mon esprit, car avoir comme compagnon de route, l'un de ses chevaliers d'Athéna. J'ai peine à m'attacher à des inconnues, surtout à des éveilles au cosmos, venant d'autres contrés. J'aurais préféré faire cavalière seule, ou à défaut. Avoir un guerrier divin. Mais, moi-même peu enclin à demander quelque chose, même à mes compagnons d'armes, je dois faire contre mauvaise fortune, bon cœur.

Arrow Folkvang, Norvège.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Suède - A la recherche de sa soeur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suède - A la recherche de sa soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-