Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Sam 3 Jan 2015 - 21:22

Je me trouvais dehors depuis un petit moment déjà, le froid matinal mordait déjà mon corps, mes muscles se contractaient sous l'effort que je leur demandait, et le vent fouettais mon visage et faisait virevolter mes cheveux au fur et à mesure que mes pas me portaient.

Je poursuivais depuis un moment déjà un objet précieux à mes yeux, que le vent avait eu le cran de m'arracher des mains. Pour être plus précise, très tôt dans la matinée, alors que tout le Sanctuaire était endormi, j'avais trouvé une place sur une grosse branche d'un arbre centenaire. Assise, mes jambes se balançant dans le vide, je tenais entre mes mains une petite photographie, une photographie de famille en somme banale, mais elle représentais moi et ma famille à l'âge de mes 10 ans, quelques jours avant ce terrible événement. La joie de vivre, le bonheur et l'amour familiale étaient les premières choses qui me frappaient à chaque fois que je regardais cette photographie.

En second plan, j'apercevais les premiers rayons du soleil qui venaient éclairer cette journée. Je regardais ce magnifique phénomène et laissais le soleil réchauffer doucement ma peau, puis fermais les yeux. J'avais desserré mes doigts autour de la photographie, et au même moment une petite rafale de vent était venue m'arracher l'objet des mains. J'avais ouvert les yeux en urgence en sentant l'absence de matière entre mes doigts, et avais vu la photographie s'envoler au grès du vent. J'avais bondis de mon arbre, et poursuivais l'objet aussi vite que je le pouvais.

Le vent semblait me narguer en mettant la photographie hors de ma portée, mais en analysant rapidement l'environnement, je repérais les restants d'une colonne qui se devait se dresser fièrement à cet endroit quelques siècles auparavant. Prenant mon élan, j'avais sauté sur le bout de colonne, puis en utilisant la même impulsion, j'avais bondis dans l'autre sens, attrapant ma photographie au passage, et atterrissais un peu maladroitement, écorchant mon pantalon d'entraînement et mon genou par la même occasion.

Je dépoussiérais rapidement ma tunique et mon pantalon, puis replaçais la photographie en lieu sur, sous ma tunique, contre mon cœur, ainsi j'avais l'impression d'avoir ma famille près de moi, presque dans mon cœur.

Certes j'avais récupéré l'objet, mais en observant là où je me trouvais, je ne reconnaissais aucunement l'endroit ... M'étais-je égarée ? Je revenais sur mes pas en courant, mais je ne reconnaissais toujours pas les lieux. Sans doute s'agissait-il d'un chemin anciennement utilisé, aujourd'hui oublié ? En continuant encore un peu, j’apercevais l'entrée du Sanctuaire se dresser sur ma droite, enfin quelque chose que je connaissais ! Je m'en approchais encore, et m'arrêtais soudainement lorsque mes poumons et mes muscles me l'ordonnaient, j'avais couru trop longtemps.  Penchée en avant, les mains posées sur les genoux, et mes cheveux cascadant en ondulant autour de moi, j'essayais de reprendre rapidement mon souffle, ne me souciant guère de ce qui se passait autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Dim 4 Jan 2015 - 17:52

Arrow Espagne

Il voyageait  la boule au ventre, non pas qu’il avait le mal de mer, il appréhendait la futur rencontre avec sa demi-sœur, qu’il n’avait encore jamais rencontré ni même imaginé… L’embarcation était d’un bois de qualité raisonnable pour une ville qui jouissait de peu d’habitant, mais comblé d’hommes costauds pour ramer à bon port. Néanmoins, rejoindre la Grèce demandera quelques jours à l’unique force des bras.

Mais pour son plus grand bonheur, le temps passa extrêmement vite, du moins ce que lui dit sa perception car la notion du temps est très hasardeuse en voyage, entre les temps de repos et les moments de réflexion. Il se laissa finalement emporte,  fixant le bleu de l’eau se fendre contre la coque.

Enfin, les côtes grecques étaient magnifique, le soleil se montrait encore timidement mais cela ne serait tardé en raison des températures normales de cette zone de l’Europe. Un léger vent frais se levait au même moment et poussait le chevalier de glace à poursuivre sa route, droit vers le sol sacré. D’ailleurs, le chemin à emprunter demeurait périlleux, avec de nombreux soldats à son actif, mais d’une simplicité de traversée si l’on faisait parti de la confrérie des chevaliers d’Athéna, quoique en temps de Guerre Sainte ?

Essoufflé par tant de course, il marcha un peu et vit à l’entrée du Sanctuaire une fille apparemment à bout de force, posture penchée en avant et des cheveux bleu ondulés. Curieux, le jeune homme s’approcha et lui dit d’un air amusé :

Bonjour, sais-tu que ce lieu est interdit aux non initiés ?

Puis, pris dans ces yeux éclatant de beauté, d’un bleu quasi divin, il réfléchit quelques instants et ce rappela la description de sa grande sœur donné par son père. Cette inconnue collait à l’image et il ne tarda pas à la questionner :

Dis moi, connaîtrais-tu par hasard une fille prénommée Calissa, il se trouve que c’est ma sœur et j’aimerai m’entretenir avec elle, serais-tu capable de me montrer le chemin ? Ma seule information la concernant est qu’elle se trouve au Sanctuaire…

Troublante coïncidence me direz vous, l’espagnol parlait directement avec elle sans le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Dim 4 Jan 2015 - 20:34

Toujours penchée en avant, les mains en appui sur les genoux, je tentais de reprendre mon souffle, et sentais les battements de mon cœur se faire plus régulier. Je fixais le sol, et me concentrais pour essayer de inspirer et d'expirer à allure régulière, chose que j'arrivais à faire rapidement.

Soudain, une voix se mit à résonner dans ma tête, une voix masculine et adolescente à première vue, qui m'indiquait que le lieu où je me trouvais était interdit aux non-initiés. J'haussais un sourcil puis me redressais pour planter mon regard dans celui du jeune homme et lui répondais froidement :

- «Qui te dit que je fais partie de cette catégorie de personnes ?»

Le souffle enfin retrouvé, je plaçais ma main droite sur ma hanche, et prenais une posture décontracté, tout en fixant le jeune individu : jeune, sans doute plus que moi, cheveux noirs bleutés les yeux de couleur assortie et un teint pâle, voilà pour résumer. J'aurais voulu prendre congés du jeune homme, préférant de loin la solitude, mais celui-ci ne semblait pas du même avis, il reprenait rapidement la parole, en me demandant si je connaissait une certaine « Calissa » …

Je cherchais rapidement à savoir si je le connaissais, et la réponse négative ne mit pas longtemps à me venir. Après tout, il ne pouvait s'agir que de ma personne puisqu'il ne me semblait pas qu'une seconde Calissa existait au sein du Sanctuaire. Ne sachant pas ce que me voulait le jeune homme, je ne lui dirait pas pour le moment que la personne qu'il recherche est la même que celle qu'il a en face de lui, et assurerais de connaître celle qu'il cherchait.

- « En effet, je la connais. Pourquoi la cherche-tu ? Je pourrais t'amener jusqu'à elle si la réponse que tu me fourni me parait être vrai. »

Un détail me fit hausser un sourcil : sa sœur … Comment pourrais-je être sa sœur ? Je suis née et ai grandis dans une famille en aillant la place d 'enfant unique … Comment cela pourrait-il être possible ? Un enfant caché, un adultère d'un de mes parents et des siens …

Me rendant compte trop tard que mon temps de réflexion était trop long pour ne pas lui mettre la puce à l'oreille sur ma réelle identité, je me mordais l'intérieur de la joue, en espérant qu'il n'est rien remarquer, et c'est en pleine confusion que j'attendais sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Dim 4 Jan 2015 - 22:54

La jeune femme qui se tenait devant lui avait tu tempérament, qu’à cela ne tienne ! Kiko se montrait rarement accueillant au premier abord, ce qui allait grandement limiter les formules de politesse et entrer directement dans le vif du sujet.

Qui te dit que je fais partie de cette catégorie de personnes ?

A cette phrase sèche la posture adéquate. Mais un revirement de situation survint aussitôt. Alors que la conversation sembla prendre une direction barbante, voila qu’elle annonça qu’elle connu une Calissa. Toutefois elle ne se désigna pas à la présenter, du moins pas pour l'instant…

En effet, je la connais. Pourquoi la cherches-tu ? Je pourrais t'amener jusqu'à elle si la réponse que tu me fourni me parait être vrai.

Directe et surtout bornée, voila qu’elle demanda des éclaircissements sur un sujet qui ne la concerne absolument pas ! Un simple « oui je te la présente » ou un « non » eu plié l’affaire. Cependant, le Cygne ne fut pas en position de négocier et même si cette situation l’agaça, il du répondre à cette attente :

Pourquoi je la recherche ? Comme je te l’ai précisé j’ai découvert que cette Calissa est en réalité ma demi-sœur. J’ai reçu il y a de cela quelques jours une lettre de mon père m’expliquant cette situation extravagante, tout en me demandant de la protéger et de rester à ces cotés. Moi-même en sais trop peu pour t’en confier d’avantage, aurais tu l’amabilité de me conduire jusqu'à elle, peut être connait-elle le début à cette histoire ? J’ai toujours cru être fils unique…

Voila une masse d’information que l’inconnu devait analyser pour savoir si oui ou non satisfaire la requête du jeune homme. Toutefois, le refus d’obtempérer importait peu et il suffisait de demander conseils à quelques soldats du coin ou encore à ses confrères. Une question demeurait encore en suspens, était-elle chevalière ?

La regardant droit dans les yeux d’un air sérieux, l’espagnol ne voulait guère perdre son temps, pour lui ce sont 17 ans réduit en poussière en l’espace de quelques instants. Solitaire par nature, Kiko, au plus profond de lui, aurait aimé grandir en compagnie d’une grande sœur ; le sentiment de protection, les taquineries et par-dessus tout l’amour fraternel, chose qu'il n’a jamais connu...
Revenir en haut Aller en bas
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Lun 5 Jan 2015 - 22:16

Repoussant une lourde mèche bleutée derrière mon épaule d'un geste habituel, j'assimilais une à une les informations qui venaient massivement pendant l'explication du jeune homme … Ainsi donc serait-ce mon père qui l'aurait prévenu de mon existence, donc par déduction, ce serait mon père qui aurait commit une infidélité … Moi qui ai toujours cru à une famille soudée, voilà que j'apprenais, ou du moins en déduisait que mon père allait voir ailleurs … Etait-il le seul enfant illégitime de mon père ou en existaient-ils d'autres ?

Je soupirais, puis prenais une inspiration plus prononcée pour me donner un semblant de courage et de prendre la parole :

- «Je ne prendrais pas la peine de te guider jusqu'à celle que tu recherches ...  » Je restais un petit moment silencieuse avant de reprendre «  Pour la simple et bonne raison que Calissa et moi même ne formons qu'un, je suis celle que tu recherches. »

J'avais tant d'incompréhension et de questions à son sujet : Comment-ce pourrais-ce que en 19 ans d'existence, j'ai toujours pensé que j'étais fille unique ? Pourquoi mon père était-il allé voir ailleurs ? N'était-il pas heureux avec nous ?

Je fis quelques pas, puis me replaçais devant le jeune homme avant de lui tendre la main, et de reprendre la parole :

- « Reprenons : Enchanté, je me prénomme Calissa, enchanté de faire ta connaissance petit frère. »

Le mot frère sonnait terriblement artificiel dans ma bouche, tout sauf naturel, mes lèvres n'avaient pas du tout l'habitude de prononcer ce mot, mon esprit avait lui aussi du mal à encaisser ce choc, c'était un bout de mon enfance dorée qui volait en éclat.

En même temps, je me disais que c'était injuste envers le jeune homme, mon père l'avait privé d'une enfance heureuse, similaire à la mienne. Je ne savais pas dans quelle situation il avait pu grandir, mais je devais avouer que l'idée d'avoir un petit frère aurait pu être agréable, avoir quelqu'un à protéger, à sortir des mauvaises situations, qui aurait vécu les drames de mon enfance avec moi …

Je fixais le jeune homme, c'est vrai que je retrouvais certains traits de mon père, certaines expressions du visage, ce qui me fit sourire, pour l'une des rares fois où un sourire pu venir se peindre sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Mar 6 Jan 2015 - 1:20

Kiko dévoilait tout ce qu’il savait de la situation, et espérait que la jeune femme le conduise à Calissa. Cependant,  après un intense moment de réflexion, elle prit la parole et déclara qu’elle ne put faire mieux que l’instant présent, c'est-à-dire qu’il s’agissait là de Calissa elle-même !

Je ne prendrais pas la peine de te guider jusqu'à celle que tu recherches ...  La simple et bonne raison que Calissa et moi même ne formons qu'un, je suis celle que tu recherches.

Incroyable révélation ! La peur et la surprise le conquit de suite. Lui qui ne laissa jamais ses sentiments s’exprimer, autre que la colère bien sûr, il devint aussi rouge qu’une tomate et se mit à reculer lentement pour exprimer le choc qu’il vint de subir. S’il sut plus tôt le dénouement de cette mauvaise plaisanterie, il se serrait comporté de toute autre manière ! Pour commencer,  l’amabilité de se présenter et de savoir comme elle va, ce que cela représente pour elle. Car pour lui, c’est tout un univers qui s’effondre. Tel le Big Bang, la fin d’un temps pour une nouvelle ère , l’apparition d’une femme fait de même chaire et sang, sa sœur !

Son interlocutrice comprit de suite comment s’y prendre et s’élança la première dans l'approche officielle.  Elle fit quelques pas, se replaça devant le cygne avant de lui tendre la main, et d’entama la véritable conversation :

Reprenons : Enchanté, je me prénomme Calissa, enchanté de faire ta connaissance petit frère.

Cela sonnait tout aussi faux à lui comme à elle, toutefois, il fallait se rendre à l’évidence, il ne pouvait s’agir d’un gag, aucune machine n’existe encore pour immortaliser ce moment… Se forçant à montrer l’image d’un homme au cœur de pierre, il empoigna sa main en la balançant de haut en bas, puis enchaîna par ces quelques mots :

Calissa… c’est un plaisir pour moi de te rencontrer…Je suis Kiko également chevalier de Bronze du Cygne. Quand je pense qu’il a moins d’une semaine tout était claire dans ma tête, comme de l’eau de roche, et aujourd’hui je veux bien croire au père noël !

Petite blague pour d’étendre l’atmosphère, mais il demeurait on ne peut plus sérieux. Il avait désormais tellement de temps à rattraper, énormément de choses à partager, la découvrir entière tel un livre tout droit sortit de librairie, connaître ses goûts, ses humeurs, ses amours, ses emmerdes, bref, sa vie. Viendrait ensuite une introspection et se dire que malgré tout cela a ses avantages.

Il lui tendait donc la lettre de son père pour qu’elle puisse la lire et prendre connaissance du document, et pourquoi pas dans un second temps admirer l’écriture de leur père. Une chose cependant lui brisait le cœur, ne pas pourvoir reconnaître son paternel dans le physique de Calissa, car ne l’ayant jamais vu, il avait coutume de se dire être son portrait craché...
Revenir en haut Aller en bas
Calissa

avatar
Messages : 14


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Mar 6 Jan 2015 - 22:09

Un petit frère … Moi qui est toujours vécue seule, enfant unique au sein de ma famille, il allait sûrement me falloir un certain temps d'adaptation pour me faire à l'idée que je n'étais plus la seule descendante de mon père. Le jeune homme en aurait sûrement besoin lui aussi … Nous avions à présent tant d'années à rattraper, tant de choses à savoir l'un sur l'autre … Ça allait nous prendre un certain temps.

Je lui avait tendu la main en me présentant, et lui me la serrait en se présentant à son tour. Ainsi donc lui aussi était au service de la divinité Athéna, étant un chevalier de bronze, celui du Cygne. Il semblait être aussi perdu que moi, et j'échappais un léger rire clair lorsqu'il fit une remarque selon laquelle après ce qu'il avait appris, il pourrait croire sans problème au Père Noël.

Après cela, il me tendit une lettre, que je pris délicatement entre mes doigts afin de la lire. Certes la dernière fois que j'avais pu voir l'écriture de mon père remontait à il y a déjà neuf longues années, pourtant je me rappelais distinctement de quelle manière il formait chaque lettre, chaque accent afin de lui laisser sa signature à chaque fois. C'est donc avec émotion que je lisais le petit bout de papier manuscrit, et à la fin de la lecture, certes j'avais toujours beaucoup d'interrogation, pourtant je sentais que mon père avait vraiment voulu que ça se passe autrement pour … Kiko.

Je la repliais proprement et la rendait à son destinataire en souriant. Je pensais un instant que Kiko avait peu de chance, d'apprendre ainsi l'existence d'une famille cachée, qu'on l'avait privé de son père, et d'une demi-sœur, mais également qu'il avait eu de la chance de ne pas avoir eu à vivre l'incident qui m'a privé de ma mère et de notre père, et l'éducation fournie dans un Orphelinat, j'espérais pour lui qu'il avait vécu dans une famille aimante, peut-être avec d'autres frères et sœurs …

Je rejetais à nouveau mes cheveux en arrière d'un geste délicat, mais qui traduisait d'une habitude implantée en moi depuis de nombreuses années maintenant. Je pris alors conscience que la situation actuelle n'était pas du tout adaptée à des retrouvailles, comment confier son passé, ses envies, ses amours, d'une part à une personne inconnue, et de plus, en plein milieu de l'entrée du Sanctuaire.

- « Viens, suis-moi, je connais un endroit un peu isolé où on sera mieux pour apprendre à nous connaître, plutôt qu'ici devant l'entrée du Sanctuaire. »

Sans même attendre une quelconque réponse, je m'élançais déjà vers un petit espace , où l'on pouvait voir sans être vus, et où parler serait plus simple pour nous deux. Je m'asseyais la première sur un petit tronc d'arbre abattu au sol, et invitait mon frère à s'y asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   Mer 7 Jan 2015 - 1:31

Donnant avec espoir d’éclaircissement la lettre à Calissa, elle prit grand soin de l’analyser et laissa sur ses lèvres un léger sourire, se rappelant probablement l’écriture de son paternel. Aussitôt lu, elle rendit le document proprement replié à son propriétaire qui le replaça dans sa poche.

Les présentations faites, ne manquait plus qu’à s’échanger les histoires, afin de tisser quelques liens si toutefois ils souhaitent rester en contact et ne pas s’ignorer. Prenant une nouvelle fois les devants, Calissa voulait s’éloigner de leur emplacement pour atteindre un lieu plus discret, où ils ne peuvent être vus et passer un moment isolé ensemble.

Viens, suis-moi, je connais un endroit un peu isolé où on sera mieux pour apprendre à nous connaître, plutôt qu'ici devant l'entrée du Sanctuaire.

Sans même attendre une réponse, elle rejoignit un petit espace vert, à la lueur du soleil et s’assis sur un tronc d’arbre coupé. L’espagnol l’a suivi en traînant légèrement le pas, encore intimidé et surtout pour ne pas donner signe d’impatience, et se plaça en face d’elle, les jambes bloquées sous ses fesses. Il la contempla un instant et reprit la conversation :

Excuse-moi de paraître froid, mais c’est mon caractère, avec le temps je m’ouvrirai d’avantage… J’ai 17 ans et habite en Espagne avec ma mère. Je n’ai jamais connu mon père, si bien que son écriture m’est totalement inconnue. Je ne sais non plus si je lui ressemble, mais qu’importe il n’a jamais été présent pour moi. Par contre, je suis curieux de connaître la relation qu’il entreprenait avec ta mère, et également heureux d’avoir une sœur…

Ses quelques mots de tendresse ne lui ressemblaient pas, lui qui est plutôt distant et peu bavard. Toutefois, le silence serait inadapté à la situation. Pour ses qualités et autres défauts, elle les découvrira en revanche sur le fait accompli ! Apres cet épilogue, il voulu en savoir d’avantage sur son interlocutrice et désormais frères d’arme et de sang.

Sinon Calissa, parles-moi un peu de toi si tu le veux bien, comment était notre père et comment viviez-vous avec ta mère ? Ton enfance a-t-elle été heureuse et bien entourée ?

Malheureusement, avant qu’elle puisse entreprendre quoi que ce soit, une explosion retentit au loin. Une sonorisation assez bonne, c’est-à-dire que l’explosion se situait non loin, le village Rodorio en amont du Sanctuaire !

Tu as entendu ? Ça doit sûrement provenir du village, allons voir ce qui ci passe, nous reprendrons plus tard !

Il prit à la hâte sa sœur par la main et ils rejoignirent sans plus tarder l’entrée du village pour y remarquer des maisons en feu. S’avançant prudemment,  ils virent une femme blessée allongée au sol. Se rapprochant de la victime, Kiko remarqua que celle-ci avait les jambes de couleur bleu, dont la surface bleutée progressait à vue d’œil. D’un ton laissant transparaître la rareté de la chose, il oublia totalement l’état de la victime pour s’attarder sur ces jambes :

Mais qu’est- ce que c’est que ça ?...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Frères d'armes et de sang [Kiko ~ Calissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Frères d'armes [ Tigre ]
» Les Loups, Frères d'Armes et Chaumont/Troyes
» Frères d'armes (ouvert à tous les elfes de Gar Thulion)
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang
» liste des armes pour l'obtention des runes RA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Archives :: Archives du forum :: Archives RP-