Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Le Déluge : Un voyage inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 506


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Le Déluge : Un voyage inattendu   Jeu 1 Jan 2015 - 22:22

Arrow Prison du Jugement

Allongé au milieu d'une vaste étendu de blé d'où une légère brise soufflait, Zyss fraichement ressuscité, commençais à reprendre peu à peu le contrôle de ses sens.
D'abord le toucher, qui lui permit de ressentir les douces température qui régnait sur ce champs, la sensation de la terre et des longues tiges dorés sur sa peau, ce qui le chatouillai quelque peu par endroit.
Vint l'odorat et le goût qui lui permit de se faire une idée de où il était, certainement proche de la mer tel que le laissai penser la brise iodé qui le submergeai de sa senteur si fraîche et reposante, l'odeur de la terre tout aussi récemment retourné, un paysan devait s'affairé à préparé les prochaines récoltes non loin de lui se dit-il.
Comme une clameur lointaine le bruit des vagues brisé sur les rochers firent vibrer ses tympans, un son semblable à une douce mélancolie mêlée à la rage des guerres de jadis, quelque oiseaux piaillaient de façon incessante, ce qui irrita quelque peu Zyss : il avait toujours eu horreur des oiseaux pensant que ces animaux n'étaient que des loups revêtant une peau de chaton...
Puis ce fut un ciel éblouissant qui vint conclure sa résurrection, une ciel tellement clair qu'il dû se protéger les yeux de cette agresseur céleste.
Il commença alors à se redresser, non sans difficulté, son corps était lourds, il avait l'impression qu'un sommeil de mille lune l'avait emprisonné.
Regardant autour de lui il eu confirmation de bien de ses hypothèse : c'est au milieu d'une champs, non pas de blé mais d'avoine, qu'il se tenait. À l'horizon se tenait la magnificence même de ce monde : la mer et elle était calme...

Quel drôle de voyage c'était...


Alors happé par les flammes du terrible mais non moins gracieux Spectre du Bénou, Elicia, la demoiselle n'avait pas chômer quand à faire éteindre son cosmos ainsi que sa vie!
Zyss eu un sourire en repensant à son premier combat, il avait été un véritable sac de sable mais ô comme il s'était amusé à jouer avec le Bénou!
Une larme coula alors le long de sa joue pleine de terre...
Il n'avait pas été aussi utile qu'il ne l'aurai voulu mais il avait la conviction qu'il avait été vengé par un berserker noble et que ses maîtres verraient en son sacrifice un acte noble ou plutôt comme une complétion de son devoir de Berserker!
Séchant la larmes il dit tout haut :
"Mes maîtres, merci de m'avoir permis de vous servir, au si cours que cela a-t-il pu être. Et à toi Elicia, ô Elicia, douce guerrière aussi violente que je vais l'être avec toi à notre prochaine rencontre, j'espère que mon dernier cadeau t'aura plu!"

Déterminé.

Voila la sensation ou l'état d'esprit qu'était Zyss le Berserker du Déluge, le seul disciple d'Arès des eaux tumultueuse et de la violence des cieux, Berserker incarnant Xolotl dieu païen de la mort de l'outre Atlantique, représentant du fier Axolotl Pourpre!
Et c'est ainsi que son nouvel objectif lui apparut : retrouver le Royaume d'Arès et reconstruire ces lieux souiller par les Spectres.

Cependant la réalité apparut elle aussi : où était-il ce royaume?
Honteux, ça il pouvait l'être, car aussi fidèle qu'il pouvait l'être, il ignorait totalement où trônai son Dieu.
Quelque part en Grèce? Dans les lointaines et exotiques contré d'Asie? Au milieu des mers tel l'Atlantide? ou encore dans un autre plan?

"Ressaisi toi mon grand... Commence par le début" se dit-il à haute voix.
"Je suis là, au milieu d'un champs d'avoine, fatigué mais vivants, les vagues me bercent mais ne me disent rien, où suis-je? Voila c'est ça la première question!"

Il se mit alors en tête d'aller chercher des informations, et pour cela son premier interlocuteur était tout désigné.
Non loin du champs se trouvait une chaumière des plus modeste, surement celle du propriétaire.
Peinant dans ses premiers pas, il retrouva rapidement sa démarche nonchalante et légère qui était si représentative de Zyss.
Quiconque le voyait pouvait pensai qu'il était quelqu'un de calme, posé mais d'aussi étrange et versatile.

Alors qu'il approchait de la chaumière un homme grand et fort apparue de derrière la porte. Le regard de l'homme était mauvais et emplit d'une rage farouche.
Mais quel insecte l'avait piqué?!
L'homme hurla alors :
"Dégage de là le détraqué! Ou tu tâtera de ma faux!"
Zyss était incrédule face à la violence de l'homme, malgré ses menaces il continua d'avancer, ne changeant rien à sa démarche, il ne se contenta que de lever les mains, paumes vers le ciel en lui disant :
« Mon brave voyons! Je ne vous veux aucun mal, calmé vous et parlons calmement qu’on pui…
-La ferme! Dégage c’est tout ce que je veux! Sale détraqué comment ose-tu?! »
Les insultes de l’homme devenait quelque peu irritante, malgré le sang froid dont il pouvait être capable, être insulté de la sorte par un simple paysan commençait à mettre les nerfs de Zyss à rude épreuves.
Il baissa alors les mains pour prendre un démarche bien plus militaire et agressive, il pouvait de nouveau sentir son cosmos l’entourer, et pour impressionné son agresseur le Déluge le laissa s’échapper.
Le ciel s’assombrissait a mesure qu’il avançait vers le domicile du paysan, la terre alors sèche sous ses pieds se transformai en boue et la pluie pointait.
L’homme commençais à être apeuré, cela se voyait sur son visage, mais il ne se laissa pas plus intimidé et se saisit alors d’un canif qu’il lança maladroitement sur Zyss.
La lame effilé laissa sur son passage une légère coupure sur le bras droit du berserker, l’immobilisant comme figé par le temps. L’atmosphère devint alors lourds et pesant, une légère brume, créé par les violent changement de température qui avait eu lieu, tapissai maintenant le sol, donnant alors à Zyss une apparence fantasmagorique de bête sauvage emplit d’une violence sourde et trop longtemps contenu.
« Dé-dégage d’ici p-pervers! Mo-Monstre! Part l-loin d’ici et l-laisse moi tranquille! » bafouilla maintenant le paysan qui était vraiment paniqué.
Pervers? Il osait insulté un homme aussi bien élevé que lui de pervers? Voila qui était bien étrange! N’avait-il pas vue ses…

Les pensées de Zyss se stoppèrent net, il venait de comprendre la virulence de son interlocuteur : il était nu.
Son armure avait été brisé et ses vêtements brûlé par l’attaque d’Elicia, cela n’avait-il donc choqué personne en enfers?!
Brutalement le beau temps revint, la brume disparu et la pluie cessa, ne laissant que la boue et cette odeur d’humidité propre à la bonne terre mouillé.

« Mon brave veuillez m’excusez, je ne m’était pas rendu compte que j’était nu » fit en rigolant Zyss
L’homme était encore plus déconcerté par le personnage qui ce tenait devant lui. Était-il complètement con ou simplement d’une naïveté incroyable??? Mais il ne se cantonna pas à cela, il avait vue devant lui un monstre de violence capable de déchainer les éléments par la simple force de sa volonté!
« Prend ça sale dégénéré!!! »
Fondant alors sur le berserker, le paysan armé de sa faux tenta de blesser notre héros, mais quel ne fut pas sa surprise quand se dernier fut transpercer.

« Amphibian Krallen… »
D’un geste vif et froid, Zyss avait transpercé le coeur de son agresseur grâce à ses griffes aqueuse, l’homme ne tarda pas à rendre son dernier souffle.
« Ton entêtement aura eu raison de toi déchet…Maintenant va en paix et que ton erreur te soit pardonner par Arès. »
Se débarrassant du corps dont son bras était entouré, le berserker observe autour de lui, personne en vue, l’accident était donc clôt.
Utilisant son cosmos pour nettoyer le sang de son bras une idée lui vint, vue que la nudité avait l’air d’être un soucis de premier ordre, il décida de prendre les vêtement de l’homme.
Malgré la différence de taille les vêtement convenait et à sa grande surprise sentais bon!
Il se balança le corps dans la chaumière, puis décida d’avancer, il n’allait tout de même pas moisir ici ad vita eternam.
Voyant alors au loin un sentier, sa futur destination allait donc dépendre de ce dernier. La route était plutôt spartiate mais on pouvait y avancer sans problème, les arbres faisaient de l’ombre, ce qui était agréable et donnait un charme certain à cette balade champêtre.
Zyss croisa une femme accompagné d’une fillette des plus charmantes qu’il salua de bon coeur et qu’elles lui rendirent visiblement amusées de sa prestance, mais ce n’est que bien dix minutes plus tard que leurs cris horrifié se firent entendre au loin à la vue de l’homme au trou béant à la place du coeur…

Surement trois heures plus tard notre voyageur arriva devant une grande ville portuaire qu’il reconnu : il était donc à Venise!
Désormais il en était sûre, sa quête du Royaume d’Arès devrait avancer ici, les voyageurs en tout genres devraient certainement pouvoir l’aider, à moins qu’un trouble fêtes ne viennent lui mettre des bâtons dans les roues ou qu’une bonne âme détecte sa détresse?
Revenir en haut Aller en bas
Zyss
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Cardinal des Calamités, création dePhobos et Gardien des Portes de la Guerre, monstre tentaculaire du forum, seigneur du temps en formation, éducateur de jeune recru...
Messages : 506


Caractéristiques
Vie Vie:
250/230  (250/230)
Cosmos Cosmos:
270/270  (270/270)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Le Déluge : Un voyage inattendu   Mer 4 Fév 2015 - 18:04

[FIN DE L'ÉPISODE]

Arrow Épisode 2
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Déluge : Un voyage inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bilbo le hobbit - le film
» Le Hobbit un voyage inattendu
» Le Hobbit: Un voyage inattendu [RPG Univers Tolkien]
» THE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU - RPG
» Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-