Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 12:19





Ma
Présentation


• Oreste
• Berserkers d'Arès
• Cardinal des flammes
• Akuma (street fighters)
• Descendant direct du roi mythique protégé par Athéna
• Je suis un vieux, j'étais Héléades du kraken ! ^^
• Respectable


Mon Histoire...




On dit souvent que la broderie du temps que réalisent les trois moires, sorcières du destin, ont un impact sur la vie, que grâce à leur travail, naissent des héros et des martyrs, mais ce que les vieux sages et professeurs de tout temps n'ont jamais cessés de raconter, c'est que les légendent affectent le futur, et que chaque décisions et chaque impact que les hommes ont eu dans le passée auront des répercussions dans l'avenir de leur descendance. Et si vous en doutez, alors je vous incite à découvrir le destin du jeune homme que je vais vous raconter.

Le destin de ce jeune garçon extraordinaire que l'on appelle Oreste début en l'an 1732, plus précisément une nuit d'Avril d'une grande chaleur. Né d'une union passionnelle entre une traductrice française nommée Astride et un riche paysans Grec que l'on surnommé Basilius sur les plaines à la voûte étoilées de l'ancienne puissante ville Argos dans une modeste et confortable maison en bois entourées de champs verdoyants, de moutons et de chèvres.

La famille aisée du jeune Oreste vivait reclus dans les hautes plaines de la magnifique Argos, entourée exclusivement de moutons, chèvres, vaches, du fidèle chien Balto et de membres de la familles et des ouvriers travaillant de générations en générations pour ces puissants paysans.  Et cette solitude que personne ne comprenait dans la région avait pourtant une explication, une relativité qu'au fond, personne de normal ne pouvait comprendre car ça n'avait rien de rationnelle dans ce monde ou il n'y avait pas de place pour le "surnaturelle", ou les divins n'étaient que des mythes, des subterfuges, et si vous osiez dire le contraire, vous passiez pour des fous.

En réalité, la famille d'Oreste gardait un secret, un pacte qui remontait depuis des temps mythologiques, bien avant les périodes d'avant Jésus-Christ; et ce pacte liait cette famille et une déesse que l'on appelait Athéna. Ce secret, pour le comprendre, il faut remonter le temps et vous situer à l'époque des dieux, des héros et des monstres, et plus particulièrement à la légende du grand roi Oreste qui tua sa mère et son beau père pour avoir tuer son père. Suite à cette vengeance qui scandalisa les dieux, le roi d'Argos fût persécuté par les Érinyes et alla trouver refuge à l'Aréopage, ou il fût juger par les Olympiens eux-même ! Après une plaidoirie favorable de la déesse Athéna, le héros fût acquitté et il régna sans partage sur le royaume de son défunt père. Depuis lors, ce grand roi eu des enfants qui eux eurent aussi des enfants, jusqu'à en arriver à aujourd'hui. Vous l'aurez donc compris, cette famille n'est autre que la descendance de ce jadis grand roi !

Oreste et sa famille faisait donc parti des Atrides, une famille maudite par les dieux jusqu'à l'intervention de la déesse de la sagesse ! Depuis lors, cette famille prestigieuse avait forgé des liens très importants avec Athéna et Athènes, qui fournissait à la capitale Grec une grande partie de leurs récoltes en laines, laits et blés, elle servait les intérêts d'Athènes en gage de remerciement; il y avait même certains membres de la famille qui servaient la garde d'Athéna. C'est donc pour cela qu'ils vivaient dans le secret, dans le culte de la Déesse de la sagesse.

Le jeune Oreste, qui portait, non sans sens, le même patronyme que son illustre ancêtre, fut élevé dans le culte d'Athéna dès son plus jeune âge. Ses parents lui récitaient les légendes Grecs pour l'endormir le soir, et son grand frère Hérode âgé de cinq ans de plus que lui, jouait avec en rejouant les plus grands mythes comme ceux d'Héraklès ou Thésée. On lui inculqua les valeurs de la sagesse, de la paix et du partage, et il apprit à vivre loin des civils pour protéger le lourd secret de sa famille, il prenait ses cours à domicile par exemple.

Jusqu'à l'âge de ses 7 ans, tout ce passa bien, mais Oreste, la petite tomate comme on aimait l'appeler à cause de sa longue chevelure rougeâtre commença à adopter son propre tempérament. C'était un petit garçon plein de vie qui ne demandait qu'à une chose: découvrir le monde ! C'est alors qu'il allait commencer ses escapades nocturnes quand tout le monde dormaient pour allait se promenait fièrement dans les rues d'Argos, ou il s'était fait plusieurs amis et amies. C'était aussi un garçon impulsif, sanguin, il explosait à la moindre contrariété et il prenait plaisir à se battre contre des hommes de son âge, voir de celui de son frère quand les occasions se présentaient, comme par exemple cette fois ci ou l'un de ses amis se faisait racketté par des voyous par abus de faiblesse, ou une autre fois encore ou l'une de ses amies s'était faites violenter par son ex compagnon ... Il ne gagnait pas à chaque fois au début loin de la, il revenait avec des coquards ou des arcades et lèvres en sangs ouvertes, mais il avait sa fierté et son arrogance, et c'était pour lui ses meilleurs armes hors mis ses poings !

Il fût donc ramené une paire  de fois par la Police dans son domaine pour le plus grand désespoir de ses parents. Même si il n'était pas un mauvais garçon, loin de la car il était serviable et respectueux, Oreste restait incontrôlable pour ses parents et risquait de mettre en péril leur secret. Même son frère, qu'il aimait aussi fort que ses parents, ne parvenait à contenir son petit frère et ceux malgré ses avertissements, car lui était un garçon calme et obéissant, tout le contraire de son frangin. Bien qu'au bout de quelques années, les parents, peut être trop aimant se résignèrent et ils lui laissèrent la liberté, en lui faisant toute confiance, mais à quel prix ? Même les fidèles d'Athéna au Parthénon allaient s'en inquiéter, allant jusqu'à mettre en garde les riches paysans. En effet, le jeune héros, évidement fier d'être le descendant d'un grand héros et roi, allait être exposé à toute la cruauté de ce monde, alors qu'il était protégé quand il ne bougeait pas de son cercle familiale.. Mais malgré tout ces petits écarts, tout le monde faisait confiance au garçon qui était apprécié de tous et ils avaient raison de le faire, car Oreste savait garder un secret !

Pendant son adolescence, alors que rien ne l'obliger à le faire, Oreste qui avait 16 ans allait aider les ouvriers à travailler dans les champs et mettre sa surprenante force qui intrigué les ambassadeurs Athéniens à tirer les charrues, pousser les bottes de foins, récolter le blé .. tout ce travail lui forgea avec des années un corps d'acier et très musclé, ce qui évidemment lui valait d'avoir un succès fou auprès des femmes, et ce n'était pas pour lui déplaire puisqu'il faisait beaucoup de pompes et autres exercices physiques pour être costaud. Grâce à tous ces exercices, lui qui aimait se battre, perdait de moins en moins de combats dit de "rues" contre les voyous et les hommes qui cherchaient à faire mordre la poussière à celui qu'on commençait à craindre. Il était d'ailleurs facilement remarquable physiquement parlant, avec ses long cheveux rougeâtres attachés, de son regard andrinople agressif, de sa taille moyenne faisant 1 M 76, de son teint clair, sa corpulence très musclée et ses habilles toujours décontractés genre kimono, bien qu'il aimait être torse nu, surement pour intimider les casse-cou ... il avait aussi, toujours de son cou un collier de grosses perles couleurs Alizarines qui était un cadeau qu'il avait reçu pour ses 14 ans par un individu inconnu .. mais c'est un collier qu'il adorait et qu'il portait fièrement !

Alors qu'il avait 14 ans, les ambassadeurs Athéniens étaient venu chercher son frère Hérode qui développait des capacités similaires aux siennes. Cela faisait 4 ans qu'il était parti au Parthénon pour mettre ses compétences exceptionnelles appelé cosmos au service d'Athéna et peut-être y devenir un saint d'Athéna, un titre prestigieux accordé aux hommes les plus braves de la déesse, c'était le rêve d'Hérode qui avait donné le virus à Oreste. Tout cela avait été expliqué par ses parents qu'ils n'avaient eux pas développé cette puissance. Pendant toutes ces années, Oreste s'entraîné durement comme son frère en travaillant dans les champs, en faisant des exercices et en apprenant à canaliser sa force pour que, le jour ou son frère reviendrait en temps que chevalier d'Athéna, il pourrait l'affronter ! Car même s'ils étaient différent aussi bien physiquement que mentalement (Hérode était grand, fin, châtain foncé et réservé). Malheureusement, il pouvait attendre longtemps ... En effet, un jour qu'il rentrait d'Argos, il aperçu deux hommes vêtu d'une toge blanche et ses parents, bras dans les bras pleurant à chaudes larmes devant un corps recouvert d'un drap blanc. Etant intelligent, Oreste ne tarda pas à comprendre ce qu'il ce passait.

Sans perdre un instant, il courra de toutes ses forces et hurla de toutes ces forces, il ne cessa d'harceler les deux athéniens en les secouant de toutes ses forces pour réclamer une explications, avant de présenter ses excuses et de s’asseoir après la demande de sa mère, attendant une explication. La raison de la mort d'Hérode fût qu'il trouva la mort lors d'un tournoi pour l’obtention de l'armure du Dauphin, qu'il savait les risques et qu'il est mort dignement. Fou de rage après avoir entendu ces mots, Oreste arracha la porte d'entrée par un coup de poing et s'enfuis dans l'obscurité de la nuit, sous les lueurs des étoiles et de la lune. Durant toute la nuit, le jeune héros courra sans s'arrêter pendant une bonne partie de la nuit avant de s'arrêter en pleine forêt, épuisé. C'est la qu'il s'aperçu d'une chose consternante; son collier de perle se mit à briller d'une couleur rouge flamme  intense, il se senti alors apaisé, relaxé, puis il trouva le sommeil sur un grand tronc d'arbre
.




Plusieurs mois coulèrent sous le pont du temps, les esprits s'étaient apaisés, et Oreste était rentré chez lui. La grande famille tâchait de vivre sans la présence du vaillant Hérode, même si plus rien n'était pareil. Oreste était surement celui qui était le plus affecté. Il vouait secrètement une haine incommensurable envers Athéna pour lui avoir pris son frère, mais il ne le gardait que pour lui, la déesse de la sagesse étant toujours restée un symbole pour sa famille. Mais parfois, le jeune garçon n'hésitait pas à clamer sa préférence pour son dieu contraire Arès en qui il s'était rapproché en tant que culte et rêvait même de lui dans ses songes: effectivement pour lui, Athéna n'avait plus rien à attendre de sa famille, elle lui devait même à lui et à ses proches un frères, un fils et un neveu. Il avait même un objectif, rentrer comme chevalier d'Athéna pour venger son frère en tuant son meurtrier sur qui il s'était renseigné, une brute épaisse qui se faisait appeler Vachaldo, un instructeur d'apprenti chevalier.

Il s’entraînait donc durement pour être choisi, devenant ainsi un chevalier pour pouvoir tuer ce chien de chevalier. Cela devenait tellement obsessionnelle qu'il ne sortait plus beaucoup de chez lui, et quand il sortait, il se rendait dans les endroits très peu fréquentable pour se mesurer aux gros durs du coin, qu'il écrasait sans peine pour évaluer sa puissance et marquer sa progression. Et quand il commençait à faiblir par la fatigue ou les nombres de coups reçus, sa haine était aspirer dans ce mystérieux collier, qui lui redonner de l'énergie, faisant de lui un monstre de combat crains et respecter par les voyous. A cause de son nouveau passe temps, il fréquentait de moins en moins ses amis, mais malgré tout, Oreste s'arrangeait pour que ces derniers ne soient plus embêtés par les loubards qui les traumatisaient autrefois. Avec sa famille, il était toujours le gentil garçon, il rendait toujours service aux champs mais était devenu plus distant, plus froid.

Quand il eût 20 ans, ses efforts avaient payés : Il fût choisi pour devenir un apprenti chevalier, il joua alors la comédie et laissa exploser une fausse joie. Il partit alors au Parthénon. Arrivé sur les lieux, il fut connu par tous par son ascendance légendaire et aussi pour son regretté frère. Il y aurait quelques années, cela aurait été un rêve pour lui mais maintenant c'était une plaie, il ne pensait qu'à sa vengeance, et il fatiguait de devoir cacher sa vrai face: celle d'un homme brûlant dans les flammes de la haine, de la vengeance et de la destruction. Pendant les premières semaines, Oreste fût tout ce qu'on lui demandait pour ce démarquer des autres, écrasants ses "frères d'armes" et le plaçant dans le top 3 des apprenti chevalier, pour être enfin sélectionné et devenir prétendant d'une armure pour affronter ce Vachaldo qui, selon les autres apprentis, était une vrai terreur par son caractère et sa violence. Malgré son objectif vengeresse, Oreste se laissa lier d'amitié avec ses partenaires qui eux l'appréciaient beaucoup. Leurs durs exercices les rapprochaient, car il fallait détruire du matin au soir des énormes rochers, faire remonter le courant de l'eau à contre sens, taper à main nue contre des piliers aussi solide que résistant, se battre contre les uns les autres aussi, tout ça dans le respect de son acolyte bien sur..

Au vu de ses capacités, à l'âge de 22 ans, après 2 ans d'efforts, Oreste fut choisi pour affronter les épreuves qui mèneront à l'armure d'argent de Céphée, un roi mythologique lui aussi touché par la colère des dieux, un signe du destin ? Peut-être, mais Oreste avait autre chose à faire que de penser à ce fameux destin. Pendant toute la nuit, il pria Arès de lui donner la victoire pour venger son frère. Le lendemain, aux premières lueurs du jours, le Colisée au sein de l'acropole était rempli. La foule était en folie, les rires et les encouragements envahissaient le site, ce qui augmentait le stress et l'angoisse. Au nord de l'arène, ce trouvait le grand pope, dirigeant des forces d'Athéna qui gardait l'amure pour le vainqueur. Alors que les combats avaient commencé, à main nue comme le veut la tradition, Oreste enchaînait les victoires assez facilement, tout en préservant son énergie pour le dernier combat contre Vachaldo qui semblait se réjouir des combats qui se déroulaient à ses yeux, surtout ceux d'Oreste qu'il avait repéré. Le tournoi allait aussi vite que le temps passait, et le descendant du grand roi se retrouva en final après 4 combats victorieux sans trop de difficulté, sauf peut-être le dernier qu'il avait mené, car son adversaire encaissait les coups et était assez rapide, Oreste avait du augmenter son cosmos pour le vaincre, énergie qu'il réservait pour tuer ce Vachaldo qui était réputé excellent guerrier.  
Le grand moment était arrivé, Oreste se retrouva face à son ennemi juré, ce monstre qui avait assassiné son frère. Alors que son ennemi descendait lentement les marches, notre héros bouillonnait de rage, ses poings étaient fermés à s'en briser les doigts. Vachaldo, cet homme titan plein de muscle, encore plus bâti de muscle que son adversaire, le crâne rasé avec regard et l'aura froid et concentré se mit en position de garde tandis que l'Atridé lui, bouillonnait de rage, ses yeux devinrent écarlate, et son cosmos flamboyant brûlant les feuilles en lévitation environnante .. une tension palpable pouvait se faire ressentir dans tout le Colisée, ce qui laissa place au silence absolu pendant quelques secondes, ou seul le vent chantait, avant que le premier coup fut porté par Oreste.




A premier contact, une onde de choc incroyable balaya la zone de combat, coude contre coude, les deux hommes sans dire un mot, se portait mutuellement des coups d'une puissance dévastatrice, c'était un combat de deux titans, un spectacle qui ravissait les foules du sanctuaire. Après quelques coups de poings, aucun des deux hommes ne parvenaient à se départager, leur puissance était équivalente, et Oreste ce battait de toutes ses forces... mais ce n'était pas le cas de Vachaldo qui ne faisait que jauger la puissance de son adversaire et cela pouvait être remarqué après quelques minutes, ou notre héros s’essoufflait fortement alors que son adversaire lui était en pleine forme. Il prenait de plus en plus l'avantage, ses coups touchaient plus souvent le pauvre Oreste qui dégustait à pleines mesures les droites et uppercut de son adversaire, le mettant dans des situations compliqués, il souffrait et savait qu'à ce rythme, il ne parviendrait jamais à son but. Il laissa exploser sa haine et sa force alors que son collier de perle se mit de nouveau à flamboyer, ce qui lui permis d'asséner de vilains coups à Vachaldo, mais ça ne suffis pas, ce dernier décida d'en terminé, et de toute ses forces, il frappa dans le foie du héros, le laissant KO net. En tombant, les larmes aux yeux mêlées aux sangs, il revoyait l'image de son grand frère avant d'entrevoir le sourire narquois de son adversaire avant de perdre conscience. Le combat était fini, il gisait au sol sans vie.

Quelques jours plus tard, il se réveilla sur son lit, ou il ne tarda pas à réaliser ce qu'il s'était passé. Désabusé par la situation, Oreste ne voulait voir personne, il voulait rester seul, lui et sa honte, avec ses images du combat qui ne faisait que passer et repasser dans sa tête, il était meurtris et aurait préféré mourir au combat. Il du rester un bon mois dans son lit afin de guérir de ses côtes cassées et de ses multiples hématomes. Pendant cette convalescence, il fût des rêves étranges, des songes ou un homme vêtu d'une sublime armure, d'une lance et d'un bouclier accompagné d'un vautour lui parlait et semblait tout connaître de son passé, de ses origines. Cet homme lui disait de fuir ce sanctuaire, ou sa force n'était pas correctement utilisé, qu'elle ne serait jamais à son paroxysme avec les enseignements des Saints d'Athéna, qu'il pouvait devenir bien plus fort qu'il ne l'était s'il délaissait le sanctuaire pour rejoindre un sanctuaire abandonné à Sparte. Quand il fût apte à marcher, Oreste quitta secrètement le sanctuaire pendant une nuit brumeuse, il avait pris le risque d'écouter cette voix, peut être illusoire du aux médicaments, pour devenir plus fort.

Il devait braver la loi du Sanctuaire qui interdisait la fuite du camps des Athéniens, il contourna donc discrètement les patrouilles de garde, mais du en cas de force majeur se battre et mettre dans l'inconscient quelques gardes s'il voulait partir. Il du notamment affronter un des chefs de la garde qui lui avait pourtant prévenu que s'il partait, son pacte qui le liait avec Athéna concernant la malédiction de sa famille serait rompu, le héros avait alors rétorquer avant de le tuer involontairement suite à l'acharnement ridicule de ce dernier qui ne faisait pas le poids :  " Je n'ai que faire de ce pacte, Athéna m'a volé mon frère, je ne lui dois plus rien moi et ma famille."  

Quelques semaines plus tard, alors qu'il était devenu un vagabond, un chevalier déchu, Oreste ne tarda pas à arriver au lieu de rendez vous, si toutefois il était bien réel. Pendant son périple, il fût confronté à l'attaques de loups, de voleurs en voulant à sa fortune, mais tout ceux qui croisaient son chemin y laissaient la vie. Oreste était devenu un homme solitaire, froid, ne pensant qu'à la puissance et à la vengeance. Il prenait néanmoins plaisir à combattre, cela avait toujours été une passion pour lui et dès son plus jeune âge. Il n'était pas non plus démuni de sentiments, il partageait par exemple un morceau de viande ou une laine bien chaude à des petits malheureux qui vivaient dans des forêts. Bref, Oreste avait traversé quelques périples pour enfin arriver à son point de destination finale.

Enfin arrivé sur les lieux, Oreste arriva sur les indications précises que l'homme lui avait indiqué, et avec surprise, le jeune homme s'aperçut avec stupeur que le temple était le même que dans ses songes : un temple abandonné, en ruine mais toujours debout avec des pierres effritées, triste signe du labeur du temps sur lequel personne ne pouvait en échapper, ni même les jadis splendide édifice ! Aux alentours du temple, il y avait une forêt d'ou il venait, tout le reste n'étaient plus que ruines, poussières et souvenirs. Oreste s’essaya alors sur une grosse pierre en granit, puis il se laissa baigner dans la chaleur du soleil en faisant une petit sieste en attendant que quelque chose ce décante, qu'une personne vienne à lui.

Quand il se réveilla, la lune avait remplacé le soleil, les étoiles brillaient à leurs paroxysmes sous le chants des grillons qui semblaient apprécier la douceur de la nuit et des ténèbres. Se frotta doucement les yeux, Oreste semblait entrevoir une lumière à l'intérieur du temple d'Arès. Sans perdre une seconde, il avança d'un pas lourd vers le temple. Une fois rentrée à l'intérieur, il pu y voir des torches allumées tout le long des piliers styles doriques qui semblaient lui indiquer la direction, au fond du temple, un trône lugubre avec des têtes de morts et des gravures, représentant les exploits à la guerre du dieu Arès. On ne pouvait évidement pas ignorer l'homme qui régner sur ce trône, vêtu comme dans son rêve, d'une armure, d'une lance et d'un bouclier, accompagné d'un chien et d'un vautour.



L'homme mystérieux se leva puis prit la parole sans perdre un instant. D'une voix à vous en faire frissonner, il se montra autoritaire :

" Tu as fais confiance en ma personne Oreste, tu ne m'as pas déçu, heureusement pour toi, sinon tu aurais subi mon courroux ! Inutile de perdre du temps en bavardage, je vais faire court, je suis un porte parole de Sa Majesté Arès qui m'envoie à toi. Je connais tout de toi, ton passée, ton ascendance avec l'ancien puissant roi Oreste, la mort de ton frère, et je connais même ton futur. En vérité, les divines moires ont déjà tissé ton destin, et je viens te le faire embrasser. Veux tu que je te conte ton destin ?. "

Oreste ne comprenait pas tout ce que l'homme lui disait, mais il savait qu'il ne valait mieux pas contrarier cet homme qui servait le dieu de la guerre.

" Personne ne peut me dicter mon destin, Athéna pensait pouvoir le faire, mais il ne m'a pas plu, alors j'ai pris les devants, mais si tu penses pouvoir me donner un destin plus appréciable alors je t'écoute, ce n'est pas comme ci j'étais attendu ailleurs de toute façon .. *rire* "

L'homme descendit alors les longues marches puis s'avança  jusqu'à arriver face à face du jeune héros qui n'était pas intimidé pour autant, puis lui posa une main sur son épaule.

" Je savais que tu me répondrais cela. Alors écoute bien ceci car tu ne peux avoir qu'un seul destin ! Ta destiné est va de paire avec celui que appelle Arès, le dieu de la guerre, et de ses terribles Berserkers qui le servent ! Dans les temps mythologiques, Athéna sauva ton illustre ancêtre d'une mort terrible, mais profita allègrement de ta famille et de sa puissance économique mais aussi sa puissance cosmique. En réalité, la famille des Atrides ont été maudits, mais par cette malédiction, ils ont reçu une force spectaculaire destinée à servir les dieux car dans le malheur et dans les ténèbres, les forces s'éveillent et ce décuples, et Athéna le savait, c'est pour cela qu'elle vous a protéger, puis vous a cacher au monde, pour profiter de ces puissances diverses et variées. Et puis tu es venu au monde toi, ce petit homme différent des autres membres de ta famille, et tu as acquis un caractère de feu, comme ton signe astrologique, celui du Bélier. Effectivement, tu es né sous l'influence astrale du dieu de la guerre Arès, ce qui n'était jamais arrivé sous la surveillance d'Athéna, et oui mon garçon, regarde bien, pas un membre de ta famille n'est né un mois de Mars ou Avril. C'est alors que consternée, elle brida ta puissance au vu de t'es multiples bêtises de gamins comme les nombreuses bagarre auxquelles tu prenais plaisir à t'adonner. Au fond de toi, quand ta famille louait Athéna, toi tu vénérais Arès et tu le sais mieux que moi. Voila pourquoi Sa Majesté Arès te veux dans ses rangs, car tu es un Berserkers ! "

" Mais je .... "

Sans lui laisser le temps de formuler sa réponse, l'homme envoya une décharge de cosmos violâtre sur Oreste par le biais de sa main gauche posée sur l'épaule, ce qui fût atrocement mal au jeune homme, qui tomba à terre tellement que la douleur fût terrible. Son collier de perle s'enflamma et recouvra le pauvre Oreste, c'était la flamme de la vérité et du destin. Après quelques secondes, l'homme remonta les marches du temple pour s’asseoir de nouveau sur son trône. Le descendant du roi d'Argos lui se releva, comme ci la douleur n'avait jamais existé, il semblait s'être éveillé à une nouvelle force, qui été en réalité sa vrai force d"origine, la même que possédait son ancêtre.

" Toute cette douleur, toutes ces images racontées par ces flammes.. je comprends mieux. A présent je me sens moi même, et cette force .. j'aurais aisément pu tuer cette ordure de Vachaldo .. Maudite Athéna, tu n'as fais que perdurer le malheur de ma famille. Les idéaux d'Arès sont nobles, la paix véritable ne peut exister, seule la guerre peut soigner le fléau des hommes, détruire pour mieux reconstruire .. ce monde est comme une pomme pourrie, seule Arès pourra le guérir, non pas avec des mots mais avec flammes, le sang, les lames et les éclats de boucliers explosés. Je suis prêt à commencer ma véritable destiné, à servir Arès au prix de mon sang. "

L'homme tapota dans ses mains, fier d'assister à la renaissance de son nouveau guerrier. Il fût apparaître une box à ses côtés et par des pouvoirs de lévitations, l'envoya vers Oreste, qui était encore à genoux, encore ébahit de découvrir sa véritable force similaire à celles des prestigieux chevalier d'or d'Athéna.

" Ce collier que tu portes, sache qu'il était un cadeau de Sa Majesté Arès pour ton anniversaire, et qu'il était le réceptacle de ta véritable puissance. Tu peux le garder, c'est un cadeau. En face de toi se trouve une armure qui fera de toi un membre à part entière des Berserks d'Arès. Notre seigneur t'a jugé digne et assez puissant pour revêtir l'armure du cardinal des flammes, le plus haut des grades des Berserkers après celui de ses fils ! Maintenant, à voir si l'armure t'accepte, touche la avec ton cosmos ! "



Tout d'abord hésitant, Oreste intensifia son cosmos dans la paume de ses mains, similaires à une boule de feu, puis il toucha la box, un grand objet métallique en forme de boîte rectangulaire qui semblait détenir une terrifiante puissance. Une fois que l'objet et le héros ne faisait plus qu'un, une lumière rougeâtre virulente s'empara de tout le temple, avant qu'une flamme d'une chaleur intense s'empara une nouvelle fois de notre héros, avant de s'estomper en quelques secondes, aspirer par le cosmos d'Oreste. Quand tout ce remue ménage fût terminé, on pouvait voir avec splendeur la magnifique armure du cardinal des flammes arborer les moindres recoins de son corps. Il possédait une puissance incommensurable, Oreste n'avait plus rien à voir avec cet Athénien, non, depuis que sa vrai puissance avait été libéré et que son armure lui avait procuré sa puissance, Oreste était devenu l'un des hommes les plus puissants du monde, si on prenait en compte qu'il était déjà très impressionnant avec ses montagnes de muscles et son regard de braise. Son armure, elle, était l'incarnation de la flamme de la destruction, de la puissance et de la vengeance d'Arès.

" L'armure t'a acceptée. Te voila devenu l'incarnation du nouveau cardinal des flammes, l'un des hommes les plus puissants de Sa Majesté ! A présent, court vers ton destin et brûle tout ceux qui se mettront sur le chemin de Sa Majesté Arès. J'ai cru comprendre que tu voulais tuer un certain Vachaldo, il est en route actuellement vers Argos pour sanctionner ta famille suite à ta trahison, alors telle sera ta première mission, va trouver ce puissant adversaire et tue le.! "

Après lui avoir expliqué le chemin pour rejoindre le sanctuaire d'Arès, Oreste, qui portait sur son dos sa nouvelle armure, parti du temple en courant pour rejoindre la grande ferme de sa famille.  Il n'avait que sa vengeance en tête, et ses flammes ne seraient que plus dévastatrice en ressentant ce sentiment de haine. En s'éloignant du temple d'Arès, il s'aperçu en jetant un dernier coup d'oeil derrière son épaule que la lumière du temple n'était plus, que tout avait disparu comme par enchantement. Après quelques heures, il atteint enfin le domaine de sa famille .. mais au loin, il pouvait déjà voir de la fumée et des flammes surplombées l'horizon, qui provenaient sans aucun doute de son domaine agricole. Inquiet, Oreste courra de toutes ses forces en direction de ce chaos...

Arrivant sur les lieux, il vu avec stupeur que ce qui était sa maison un jour n'était maintenant que flammes, cendres et débris. Les enclos des bêtes, sa maison, ses plantations, rien n'avait été épargné par la destruction du feu qui avait un appétit dantesque. On pouvait entendre le cri des moutons et autres animaux qui brûlaient vivants, et le chaos qui s'était emparé de ce lieu qui était autrefois un magnifique coin de paradis. Mais Oreste était surtout préoccupé par sa famille, qu'il cherchait désespéramment ! Son attention fût portée par des rires d'hommes qu'il avait déjà entendu quelque part, il se dirigea alors vers les écuries d'ou provenaient ces ricanements puis il pu voir quatre hommes vêtu des armures de gardes du Sanctuaire et un autre qui semblait porter une armure d'argent, celle de Céphée .. et à côté de ses hommes, il y avait des cadavres d'hommes et de femmes qu'il ne connaissait trop bien, c'était les corps des membres de sa famille dont ceux de ses parents. Oreste entra dans une rage folle, il n'était plus lui même, il était dans une transcendance qu'il n'avait jamais ressenti, celle d'une rage d'un Berserk d'Arès !

Les quatre hommes qu'il connaissait, des pseudo chevaliers indigne autrefois de porter une armure pour leurs comportements lâches et vils, foncèrent tous ensemble sur l'Atridé qui était vêtu de son kimono, alors que l'homme portant l'armure de Céphée, masqué, se faisait spectateur. Attaquant comme un seul homme, les renégats furent balayés par le souffle du cosmos d'Oreste ! Trois d'entre eux allèrent s'écraser dans l'écurie en flamme, brûlant vivant alors que le chevalier d'argent ne daigna pas bouger pour les sauver, les regardant mourir. Le dernier d'entre eux se trouvait entre la main gauche, les doigts pressant le cou, avant que la main droite ne vienne transpercer le coeur du garde, qui pleurant comme un enfant et suppliant son bourreau de l'épargner, décéda sur l'instant, nageant dans une mare de sang.  

Après avoir léché avec sa langue le sang du défunt qui avait giclé sur son visage, Oreste marcha d'un pa lent mais déterminé vers l'homme qui ne semblait pas avoir peur. Au contraire, restant immobile, il envoya ses chaînes sur Oreste qui ne pouvait plus bouger. Même ses flammes ne pouvaient faire fondre le métal indestructible de ses chaînes. C'est alors que le chevalier d'argent de Céphée se rua sur le descendant des rois en le frappant de toutes ses forces, des coups qui faisaient mal à Oreste, même s'il ne sentait plus la douleur, pris de folie par sa haine. Après une dizaine de coup portés par le saint qui n'en était pas vraiment un, Oreste souria, puis regarda son assaillant en prenant la parole :

" C'est tout ? Tu n'es pas capable de faire mieux ? Triste pour un chevalier d'Athéna. Je ne suis pas comme ces pauvres gens sans défense que tu as tué, au nom d'Athéna. "

Puis à la fin de son monologue, Oreste asséna un coup de boule d'une rare violence, ce qui brisa le masque d'armure du chevalier d'argent. Et la, avec stupeur, il découvrit que ce guerrier n'était autre que Vachaldo, l'homme qu'Oreste voulait éliminer à tout prix ! C'est alors que le guerrier d'Arès, excité par sa découverte, revêtit son armure, soufflant par sa puissance toutes les flammes aux alentours, pour en faire réapparaître de nouvelles, ses propres flammes tirées de son armure et de son cosmos, des flammes de haines, de vengeance et de destruction qui brûlaient de plus en plus selon les sentiments qu'éprouvait notre berserk !

Le chevalier d'argent, tétanisé par ce qu'il venait de découvrir, le visage ensanglanté, recula en arrière avant de comprendre qu'il était piégé dans un cercle de flamme impassible. Il renvoya de nouveau ses chaines pour immobiliser son adversaire, mais elles se brisèrent au contact des flammes qui furent fondre le métal en quelques instants. Il prit alors la parole:

" Tu .. tu es donc devenu le cardinal des flammes .. un guerrier d'Arès ?! J'ai toujours su que tu étais différent, que tu n'avais pas l'étoffe d'un chevalier ! J'aurais du te tuer lors de ce tournois à la place de ton frère qui était un vrai chevalier, je l'ai tué accidentellement car malgré notre différence de puissance, il ne voulait pas abandonné, il est mort d'épuisement et de la suite de ses blessures, c'était un vrai combattant, alors que toi, tu as rejoins une faction contraire aux principes d'Athéna ! "

Après s'être ressaisi, Vachaldo reprit son esprit de combattant et se prépara à affronter le cardinal d'Arès :

" Suite à t'es multiples crimes: l'assassina de gardes du sanctuaire, ta trahison envers le sanctuaire pour avoir craché sur l'une des lois des chevaliers qui interdis la fuite du bastion d'Athéna et maintenant pour avoir rejoint les forces d'Arès, je vais exécuter la mise à mort qui est sur ta tête. Avant de te tuer, je vais te faire une dernière confidence.. c'est moi qui est tué les membres de ta famille, qui n'est que le prix de ta trahison vis à vis du pacte qui lié ta famille et ma déesse, vous ayant sauvé d'une mort Olympienne. De cette descendance maudite il ne reste plus que toi, et je vais en finir maintenant ! Sache qu'ils n'ont pas souffert, nous ne sommes pas des barbares, nous. Approche, je vais t'écraser comme au tournoi ! "



Oreste ne répondit pas à son ennemi juré, tout ce qu'il avait réussi à faire, c'était d’accroître la puissance et la haine du Berserk qui avait maintenant un nouveau but : exterminer Athéna et ses chevaliers ! Le cardinal des flammes lança une attaque cosmique enflammée si puissante qu'elle explosa l'armure du chevalier d'argent de Céphée, impuissant, puis il envoya un coup de pied violent contre son adversaire qui vacilla en arrière. Déstabilisé, Vachaldo savait que sa puissance n'avait plus rien avoir avec celle de son ancien frère d'arme, il s'était donc préparé à mourir. Il s'apprêta alors à lancer une ultime charge contre son adversaire.

" Je sacrifie ma vie pour Athéna, et je sais que mes frères, les chevaliers d'or, vengeront t'es crimes et ma mort. On se retrouvera en enfer, ordure ! HAAAAAAAA "

Toujours sans un mot, les deux hommes se chargèrent mutuellement puis, dans un gros choc qui détonna comme le bruit de l'orage, un calme divin ce fit ressentir, avant que la pluie viennent interrompre ce silence. Sous cette pluie diluvienne, on pouvait y voir un homme à terre, et un autre debout. Vachaldo, qui mangeait de la boue, était mort, inanimé, le coup brisé par Oreste qui le regardait avec un regard dépourvu de sentiment. Après quelques minutes à contempler la mort, le cardinal prit la parole avant de cracher sur la dépouille sur son ancien ennemi.

" Encore un pantin des dieux. Ma famille n'était plus redevable à cette fausse déesse de la sagesse, elle en a fait bien assez depuis les temps mythologique pour briser cette malédiction. Nous ne sommes pas ses esclaves et pour s'être rebellé, Athéna a assassiné ma famille qui n'ont jamais rien fait de mal, alors ce n'est pas moi le criminel, juste elle. Arès lui l'a compris, et a briser cette malédiction en échange d'être juste moi-même. Je suis le dernier descendant des Atridé, de la lignée du grand roi Oreste, et je vengerais le crime commis par ta déesse. Tu as été la première victime de ma vengeance, tu peux en être honoré. et puis, tu m'avais battu uniquement parce que je n'étais pas éveillé à ma pleine puissance, à cause d'une crainte du sanctuaire de ma force. Tu t'es néanmoins battu vaillamment, je ne l'oublierais pas. Adieu. "  

Après avoir enterré les membres de sa famille, Oreste disparu dans les nuages encore frais des flammes et rejoignit le camps des berserkers pour ce présenter à Sa Majesté Arès, ainsi qu'à sa nouvelle famille avec son objectif qui plairait surement au dieu de la guerre : annihiler Athéna et ses chevaliers.
Voici comment la destiné du Cardinal des flammes naquit, voici comment Oreste, dernier descendant maudit de la famille des Atridé et du grand roi Oreste voua son âme à Arès. Voici Oreste, le berserker et cardinal des flammes des armées de Sa Majesté Arès !






© Never-Utopia


Dernière édition par Oreste le Jeu 21 Aoû 2014 - 3:03, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et de la nature.
Messages : 4464

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 12:21

Bon retour Héléades ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4841


Caractéristiques
Vie Vie:
333/333  (333/333)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 13:12

Bon retour Oreste cheers
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 20017


Caractéristiques
Vie Vie:
426/426  (426/426)
Cosmos Cosmos:
592/592  (592/592)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 13:23

Bon retour ^^

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Hildegarde
Chevalier d'argent du Calice
avatar
Messages : 5414


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 13:27

Re bienvenue  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Cirth

avatar
Rôle : Dieu de la mer et des océans
Messages : 750


Caractéristiques
Vie Vie:
149/149  (149/149)
Cosmos Cosmos:
150/150  (150/150)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 13:30

bon retour cher compagnon a massacrer
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7953


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 14:16

Bon retour Wink

La présentation n'était pas au bon endroit, je l'ai déplacée

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 17805


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 15:35

bon retour sur le fofo

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une
Revenir en haut Aller en bas
Sigmundr

avatar
Messages : 44


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
181/181  (181/181)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 18:54

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
avatar
Messages : 2175


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 19:24

Bon retour =)
Revenir en haut Aller en bas
Hevruka

avatar
Rôle : Ne rien dire
Messages : 571


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Mer 13 Aoû 2014 - 23:25

Yop.
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:11

Merci à tous, je vois que l'accueil chaleureux est toujours un bon point sur SSAnthologie !  Wink 

Je viens de finir ma vacation de 14 heures de boulot, j'attaque ma fiche dès vendredi (oui je suis en vacance 3 semaines vendredi  Twisted Evil )

Bisous à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 17805


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:19

14Heures de boulot   

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une
Revenir en haut Aller en bas
Odin 1

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:52

Salut et re-bienvenue a ce qu'il parait !
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Jeu 14 Aoû 2014 - 1:14

@Angèle a écrit:
14Heures de boulot   

Yes, 8 h00 + 6 heures d'heures supplémentaires, mais ça m'arrive souvent donc je m'y suis habitué !   



Merci à toi Sigmar !  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:19

Bon retour parmi nous^^
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Ven 15 Aoû 2014 - 11:42

Merci Kyrian, content de te retrouver ^^
Revenir en haut Aller en bas
Irène
Membre d'Or
avatar
Messages : 4698


Caractéristiques
Vie Vie:
280/280  (280/280)
Cosmos Cosmos:
358/358  (358/358)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Ven 15 Aoû 2014 - 22:47

Re !!!
Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1

avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Ven 15 Aoû 2014 - 22:56

Bon retour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Sam 16 Aoû 2014 - 15:20

Merci ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Nagash

avatar
Messages : 272


Caractéristiques
Vie Vie:
161/161  (161/161)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Dim 17 Aoû 2014 - 20:59

Oh super enfin un Berz ! =)

Bon choix de camps Razz 

Bon retour !
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken


Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Dim 17 Aoû 2014 - 21:07

non seulement il me prend un cardinal mai en plus Akuma !! Welcome Chef Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Lun 18 Aoû 2014 - 13:53

Merci les gars ! Ensemble on va former une équipe de choc !!!  cheers 



Présentation terminé ! (enfin ! )  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 17805


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Lun 18 Aoû 2014 - 15:33

je suis désolé j'ai commencé la lecture, mais la je dois aller en ville, je ne sais pas si j'aurai le temps ce soir, mais c'est sur je finis demain

en tous cas pour l'instant rien à changer et j'aime beaucoup

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une
Revenir en haut Aller en bas
Oreste

avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   Lun 18 Aoû 2014 - 18:31

Pas de soucis Angèle, c'est gentil !  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]
» Grell, Cardinal des flammes [Terminé]
» Du sang et des flammes [Terminé]
» Présentation de Solal Anthony Robbins *terminé*
» Présentation de Jimmy John Kent [Terminé!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace préparation du jeu :: Présentations :: Présentations validées :: Fiches archivées-