Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 La face cachée des choses... [FB Orion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: La face cachée des choses... [FB Orion]   Dim 8 Juin 2014 - 16:10


Elicia était maintenant en vadrouille du côté de Venise. N’ayant rien de programmé au sein des Enfers, la petite s’offrait de petites vacances dans une ville célèbre d’Europe. Chance ou pas, elle était arrivée alors que le célèbre carnaval de la cité. Si ce dernier attirait beaucoup de monde, ce n’était pas pour autant que tout était amusant là-bas.  En effet, ce genre de festival avait beau faire venir des gens de tous les coins d’Europe, cependant comme chaque choses il y avait un côté caché qui ne valait pas mieux connaître. En effet, certains voleurs se baladaient dans la foule, raflant les bourses et autres objets de valeur provenant de leurs victimes. La jeune spectre en avait fait les frais et maintenant elle se retrouvait à écumer les rues à la recherche de son bien, une peluche en forme de lapin dont le ventre avait dissimulé une bourse remplie de pièce originaire de sa ville natale, Londres. Et à comparer les deux, la jeune fille se rendit compte qu’elle préférait la ville anglaise à l’italienne. Elicia marchait dans les rues animées, essayant elle aussi de piquer un peu d’argent aux pauvres gens histoire de pouvoir tout de même se payer à manger et d’autres choses encore. Son bien ayant été dérobé, il fallait bien qu’elle essaie de se sortir de ce mauvais pas, quitte à produire exactement la même chose que le voleur qui l’avait dépouillée quelques minutes auparavant.

Comme elle avait l’air passablement innocente, piquer les bourses des passants était aisé pour elle. Il suffisait de bousculer sa proie, s’excuser tout en dissimulant la petite bourse dans ses propres vêtements. La demoiselle arborant une tenue des plus singulières, tout le monde la prenait également pour une bohémienne et donc ne s’en souciait pas vraiment. Bref, après un énième petit larcin, la jeune fille s’était assise un petit moment histoire compter le nombre de pièces qu’elle avait récupérer. Ce n’était pas encore la somme qu’elle avait prise de Londres, cependant avec cela elle pourrait se payer un petit repas sans problèmes. Tant mieux. Elicia allait reprendre la direction de la rue principale lorsqu’elle aperçut quelque chose d’Inhabituel, du moins dans un Carnaval. En effet, plus loin devant elle se tenait un homme aux longs cheveux  violets. Cela n’était pas spécial de rencontrer des gens avec des goûts pour le moins douteux, non, ce qui attira le regard de la petite fut ce qu’il était en train de porter sur le dos. Elicia s’approcha donc de cet homme plutôt étonnant afin d’examiner la caisse. Curieusement, elle avait l’impression d’en avoir déjà vu par le passé. Malheureusement, elle ne se souvient pas vraiment à quel endroit elle aurait pu voir ce genre de chose.


« - Waou ! fit-elle dans un sifflement admiratif, touchant la surface devant elle du bout des doigts. Ça doit pas être léger, ce truc ! C’est quoi ? »

Une fois qu’elle eut couvé la boîte du regard une dernière fois, Elicia daigna enfin poser son regard d’acier sur le propriétaire de ce bien.

« - Vous avez du cran de vous promener avec ça, Mada…Heu non… Monsieur ? Vous êtes quoi, au juste ? dit la petite spectre en pointant du doigt le cube géant. Le carnaval du coin attire beaucoup de voleurs ! Je suis bien placée pour vous le dire, j’ai moi-même vu ma peluche préférée se faire prendre par une autre gamine… »

Bon, cela la gamine ne risquait pas vraiment de le dérober, sauf si elle voulait gagner un aller simple pour la prison du coin. Dommage, elle était sûre que cela devait avoir beaucoup de valeur, sauf si évidemment il s’agissait d’une caisse que l’inconnu avait prise pour y mettre ses objets de voyage… Quoi qu’il en soit, elle était intriguée de voir que des hommes à tête de femme pouvaient se promener avec ce genre de chose. Quoique, au vu de sa taille, cela devait être probablement un homme, en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mar 10 Juin 2014 - 18:10

Profitant de l’une de ces rarissimes périodes de calme au Sanctuaire, Orion du bélier s’était éclipsé de son temple pour gagner sa bibliothèque de Jamir. Après de longues recherches et lectures diverses, la mention d’une série de grimoires sur un sujet qui lui tenait à cœur attira l’attention du lieur de vie. Plus Orion en apprenait sur ces ouvrages plus son envie de les parcourir devenait pressante. La légendaire « Encyclopédie de la voix des Mystères » se composait de cinq ouvrages uniques au monde, rédigés par les premières pythies de Delphes. Malgré une tradition de transmission verbale, les antiques prêtresses d’Apollon avaient pris le soin de décrire les secrets que les astres leur avaient révélés avant de s’éteindre. Outre d’incroyables prophéties, Orion tenait peut être le chance de se voir offrir le secret de la lecture du ciel à un niveau de maitrise bien supérieur au sien. Un avantage indéniable pour Athéna et ses fidèles. Suivant le vent des rumeurs, le bélier d’or s’était alors dirigé vers la bruyante Venise pour y découvrir la cachette du premier volume. A peine le pied posé dans les rues de la ville inondée, que le jeune homme se sentit pris de vertige. Trop d’activités, de bruits, de cris pour un individu habitué au calme de Jamir. En outre, Orion perçut vite les regards de convoitise que posaient sur sa cloth box les badauds. Moins le premier gardien passerait de temps en ce lieu, mieux cela vaudrait pour tout le monde. Alors que le lieur de vie commençait à se diriger vers le centre de la ville pour tenter de glaner des informations, une jeune bohémienne s’approcha de lui pour poser la main sur le caisson contenant son armure d’or. Outre son attitude cavalière, l’aura que dégageait cette inconnue mit aussitôt Orion en alerte. Un étrange pressentiment le tenailla, ce qui ne l’empêcha pas de se montrer courtois.

Cette boite contient juste mon bien le plus précieux. Rien qui ne puisse t’intéresser, crois-moi.

Malgré sa réticence inexplicable, Orion gratifia la jeune fille d’un sourire bienveillant.

Je me nomme Orion, et je suis juste de passage dans cette ville. Enchanté de faire ta connaissance. 


Devait-il lui faire part de la raison de sa présence à Venise ? L’idée saugrenue ne parvint pas à séduire le bélier d’or. Pour l’heure, il était encore bon de mener des recherches discrètes.

Des voleurs, dis-tu ? Malheureusement, ils constituent un fléau pour toute grande ville. Merci de ton avertissement en tout cas. Bien que je ne dispose pas de grandes richesses, un homme averti en vaut deux.

Le chevalier d’or sortit alors une bourse et tendit deux pièces d’argent à la jeune fille, en l’encourageant d’un regard amical à les accepter.

Je suppose que cela ne compensera pas le vol de tes biens, mais ce sera toujours suffisant si tu veux manger et dormir au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mar 10 Juin 2014 - 19:27


Apparemment ce que portait cet homme sur son dos ne semblait pas être très intéressant, du moins en ce qui concernait la demoiselle. Pourtant, ce dernier avait déclaré juste avant que cela était la chose qui était la plus importante à ses yeux, contredisant donc instantanément ses dires. Si c’était quelque chose d’important pour lui, cela devait être quand même très intéressant  étant donné qu’il en prenait soin. Elicia ne savait pas mais pour elle, si quelque chose devait être précieux pour elle, dit qu’elle le protégerait bec et ongles. Cela étant, chacun avait sa vision des choses intéressantes ou non, elle n’allait pas trop revenir sur ce que le gars venait de dire. L’étranger marqua une pause avant de se présenter sous le prénom d’Orion. Ce n’était qu’un simple voyageur, un peu comme elle si on passait outre sa tenue ressemblant quelque peu à celles de gitans. Ceci dit, Elicia n’en était certainement pas une. La jeune fille sourit lorsque l’autre lui fit savoir qu’il était enchanté de la connaître. C’était amusant, dans la mesure où elle ne se souvenait pas lui avoir révélé son propre prénom. Décidément, il piquait la curiosité de la spectre qui se disait qu’Orion était bien amusant. Il avait l’air vraiment paumé dans la ville, aussi elle lui conseilla de rester vigilant si il voulait rester encore un peu dans Venise, après tous les voleurs écumaient tout de même les allées de ce carnaval, n’hésitant nullement à s’emparer des bourses des gens qu’ils choisissaient comme victime. Le garçon à l’allure androgyne la remercia pour ses conseils malgré le fait qu’il ne possédait pas de grandes richesses. Ben voyons. Elicia eu un petit sourire en coin, se disant qu’un homme portant une grosse caisse pareille ne devait rien avoir de bien précieux. Il ne fallait pas la prendre pour une quiche, non plus. Ce n’était pas parce qu’elle était une adolescente que la jouvencelle était une imbécile.

« - Hahaha ! S’esclaffa la jeune fille en atténuant son rire d’une main. Si je peux me permettre, c’est souvent les gens qui parle comme vous qui ont le plus de richesses ! Ce n’est pas du tout crédible, vous savez ? »

En toute logique, les personnes qui volaient les autres pourraient s’en prendre à lui dès qu’ils entendraient une réponse de ce genre. Néanmoins, Elicia avait assez de pièces pour le moment, il était inutile qu’elle tente un stratagème pour s’emparer de la bourse du voyageur.  Cela étant, elle n’eut besoin de rien faire du tout, puisque Orion sortit lui-même sa bourse des plis de ses vêtements. Il sortit alors deux pièces de son morceau de cuir et les tendit à la donzelle qui le regarda faire, un peu étonné par une telle action. Elle avait passé l’après-midi à dépouiller les personnes qu’elle croisait et un homme lui donnait deux pièces d’argent sans vraiment de raisons. Si elle avait su que se faire passer pour une petite fille sans argent suffisait, Elicia aurait fait la même chose bien avant ! La spectre recueillit donc les deux pièces de métal dans ses mains avant de poser son regard d’acier sur son interlocuteur. Ce dernier lui dit alors que cela avait beau ne pas être une somme faramineuse, cette dernière pourrait toutefois l’aider à se prendre à manger ainsi que dormir au chaud dans une auberge.

« - J’ai été séparée que de ma peluche … dit Elicia en prenant les pièces à contre-coeur. Il me reste de l’argent pour manger et dormir, mais merci quand même ! »

Ayant opéré dans la ville toute l’après-midi jusqu’à maintenant, la donzelle avait assez amassé de pièces pour passer une nuitée dans une auberge de la ville et manger un peu. Il n’y avait donc pas de raisons pour que l’homme se montre généreux avec elle, après tout la jeune fille ne le méritait sûrement pas.

« - Vous avez dit que vous êtes ici pour quoi, encore ? demanda par la suite la spectre, un air interrogateur sur le visage. Je suis ici depuis quelques jours déjà, peut-être puis-je vous aider d’une quelconque façon ? Vous avez l'air vachement tendu en tout cas ! Cela est dû à cause de ce que j'ai dis concernant les voleurs ?»

Histoire qu’il ne lui ait pas donné deux pièces de sa bourse pour rien. Elicia n’aimait pas les gens qui donnaient, même une infime chose pour aider les gens sans rien demander en retour. D’une certaine façon, Orion ressemblait beaucoup à l’une des connaissances que connaissait la jouvencelle. Il l’avait aidé également et avait même refusé par deux fois ce qu’elle lui donnait en remerciement de ce qu’il avait fait pour elle alors qu’il n’avait rien demandé du tout. En tout cas, même si Orion avait été généreux à sa manière, il semblait tendu par quelque chose et cela ne tarda pas à attirer l'attention de la petite.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mer 11 Juin 2014 - 18:18

Cette jeune bohémienne était décidément bien curieuse. Malgré les paroles amicales échangées, Orion se sentait réellement mal à l’aise en sa compagnie. Un étrangement pressentiment l’obligeait, malgré lui, à demeurer sur ses gardes. Toutefois, le bélier d’or restait un chevalier et la méfiance excessive était à l’opposé de son caractère ouvertement humaniste et bienveillant. Il se décida donc à tenté de faire fi de son intuition négative. Sans pour autant accepter l'aide de l'inconnue.

Et bien, je suis à la recherche d’un livre, tout simplement. Un ouvrage très ancien qui devrait appartenir à la famille Giovanni, l’une des plus anciennes de la ville. Je me rendais justement à leur palais, mais je suis effectivement un peu perdu…

Orion ponctua son aveu par un sourire désarmant. Les références qu’il avait trouvé au sein de sa bibliothèque de Jamir étaient vagues, sauf sur un point précis : le premier ouvrage se trouvait depuis toujours au sein de cette famille vénitienne, qui plongeait ses racines dans l’antique noblesse de la rayonnante Rome. La légende voulait que certains anciens membres de cette famille soient devenus des chevaliers d’Athéna renommés. Orion comptait donc faire jouer son rang pour négocier l’acquisition de ce livre.

Je suis vraiment navré pour ta peluche. Avec autant de monde, autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais j’ai l’œil vif et si je remarque quoi que ce soit la concernant, je ne manquerais pas de revenir t’en faire part, si tu restes dans le coin.

Réajustant sa cloth box dans haussement d’épaules, Orion salua la jeune fille et se dirigea vers une ruelle obscure. Une idée venait de lui venir. Une fois à l’abri des regards, le chevalier d’or du bélier se téléporta au sommet du palais des doges, situé non loin et profita de la vue magnifique et plongeante sur la ville pour chercher le relief du palais des Giovanni, connu pour son opulence.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Jeu 12 Juin 2014 - 13:25


Malgré le fait qu’il semble toujours dérangé par la présence de la gamine, Orion consentit toutefois à dévoiler ce qu’il faisait dans la ville de Venise. Apparemment, l’homme était en ces lieux dans l’optique de mettre la main sur un livre qu’il recherchait. Il se rendait donc dans le palais de la plus ancienne famille qui possédait le fameux ouvrage. Malheureusement, l’étranger avoua toutefois qu’il était quelque peu perdu, ce qui arracha un léger sourire à la jouvencelle. Elicia ne savait pas ce qu’il comptait fabriquer avec ce genre d’objet, cependant cette révélation eut tôt fait d’attiser davantage sa curiosité quant à l’identité de son interlocuteur. En effet, un voyageur qui se promenait l’air de rien avec une grosse boîte métallique sur dos et qui recherchait un objet en particulier alors qu’il n’avait jamais visité la ville avant était quelque peu étrange, du moins dans l’esprit de la jeune fille.  Reprenant par la suite la parole, Orion s’excusa pour la perte de la peluche de la spectre, avant de dire que cela ne servirait à rien de tenter de la retrouver dans la ville, celle-ci était particulièrement grande et le carnaval n’aidait en rien à la possible recherche du jouet de la petite. Pour toutes réponses, Elicia fit un haussement d’épaule qui voulait tout dire sur ce qu’elle en pensait. Ce n’était qu’un bête bien, il ne fallait pas trop s’en occuper, du moins le pensait-elle. Cela étant dit, l’inconnu ne manqua pas de lui dire que si jamais il la trouverait, il irait lui en toucher deux mots. Elicia fit un mouvement de tête pour signifier qu’elle avait compris. En effet, celle-ci resterait encore un petit moment dans la ville histoire de ne pas s’en aller et laisser l’homme tout seul comme un gland si jamais ce dernier avait retrouvé son bien durant sa petite visite dans Venise.

« - Okay ! fit-elle en souriant, mettant les mains derrière le dos. Je n’ai pas encore fini par petite visite non plus, donc vous me trouverez ici si jamais vous avez quoi que ce soit qui m’aiderait à retrouver ma peluche. »

Elle fit un sourire entendu avant qu’Orion ne s’en aille après avoir réajuster les sangles de sa caisse. Une fois cela fait, il s’en alla sous le regard de la donzelle. Il allait probablement essayer de trouver le palais où il devait se rendre, pourtant Orion n’allait pas vraiment dans la bonne direction. Voulant le lui faire remarquer, Elicia lui emboita le pas, faisant bien attention de ne pas attirer l’attention du voyageur qui poursuivait son chemin. Celui-ci s’arrêta au bout de quelques minutes, tournant finalement un angle afin de se retrouver dans une ruelle sombre. La spectre se cacha, attendit quelques secondes avant de tourner la tête pour regarder ce qu’il se passait. C’est là qu’elle se rendit compte qu’il n’y avait personne. Faisant alors quelques pas dans la ruelle, constatant qu’il n’y avait plus aucunes traces de cet homme. Il s’était comme volatilisé ! Décidément, il était bien plus intriguant au fur et à mesure que le temps passait ! Non seulement il avait une allure étrange, mais en plus il faisait des tours de magie. C’était trop de coïncidences pour Elicia qui se dit que ce mec-là avait vraiment quelque chose de spécial. Malheureusement ce dernier n’était plus présente, aussi elle haussa les épaules et regagna d’un pas sautillant l’allée principale qui arborait le Carnaval. Alors que le Bénou marchait à travers la foule, une idée germa dans son esprit.

Peut-être pourrait-elle se rendre elle aussi à ce fameux palais histoire de voir à quoi pouvait bien ressembler l’ouvrage que recherchait Orion avait autant de ferveur ? Forte de son idée plutôt géniale il fallait bien l’admettre, la donzelle prit donc elle aussi le chemin de la demeure de ce fameux Giovanni. Pour être restée à Venise depuis déjà quelques jours, la demoiselle avait déjà exploré une bonne partie de la ville et bientôt le fait de trouver ce qu’elle cherchait n’était plus qu’une formalité. En effet, elle se tenait maintenant sur le seuil de la demeure que recherchait Orion. Il ne manquait dont plus que lui. Elicia alla se cacher derrière un muret et épiait les arrivées du palais de l’endroit où elle se dissimulait. Une chose était sûre, c’était qu’il allait avoir une drôle de surprise ! Au bout de quelques minutes d’attente, l’homme était enfin dans le champ de vision de la petite dont le visage s’illumina d’un sourire amusé. La rosée sortit alors de sa cachette en montant sur le muret en question, les mains sur les hanches.


« - Trouvé ! »

Un grand sourire sur les lèvres, la gamine sauta souplement de son perchoir. Ses prunelles semblables à de l’argent pur se posèrent alors avec malice sur Orion. Elicia s’approcha de lui d’un pas dansant, les mains derrière le dos comme à son habitude. Une fois à la hauteur la hauteur d’Orion, la jeune fille détailla son interlocuteur, un petit air espiègle sur le visage.

« - Ce n’est pas très poli de s’en aller sans un mots et laisser une lady seule. S’exclama-t-elle en faisant une moue boudeuse, agitant son index inquisiteur. Par ailleurs, laisses-moi te dire que l’on ne se débarrasse pas si facilement de moi, surtout lorsque ma curiosité est piquée au vif ! C'est dommage, hein ?!»

Si c’était une partie de cache-cache, c’était au tour de la donzelle de se cacher. Sinon, il allait encore devoir la supporter pas mal de temps, à son plus grand malheur. Après tout ce n’était pas chose aisée de se débarrasser d’une curieuse, encore moins si elle avait pour prénom Elicia.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mar 24 Juin 2014 - 18:04

En entendant de nouveau la voix de la jeune bohémienne, Orion haussa un sourcil perplexe. Plus que la surprise de la vitesse de son interlocutrice, ce fut sa volonté de le suivre envers et contre tout qui interpella le bélier d’or. L’aura qui émanait de cette fille ne cessait de le mettre mal à l’aise, sans explication apparente. Mais pour l’heure, Orion n’avait ni le temps ni la patience de s’interroger davantage. Qu’elle l’accompagne si le cœur lui en soufflait l’envie.


Je ne vois pas en quoi la raison de ma présence ici est exaltante tu sais… Je cherche juste un livre précieux pour moi et probablement terriblement ennuyeux pour la grande majorité des gens. Mais bon, fais comme bon te semble. 


Se détournant de la jeune fille, Orion se dirigea vers l’entrée de la vaste demeure et toqua à l’aide d’une poigne d’airain, disposé à cet effet. Un domestique à l’allure lugubre lui ouvrit en un temps record. Le visage creusé, des yeux de fouine, une odeur rance émanant de sa bouche édentée, l’individu scruta Orion et Elicia avec animosité. Une étrange lueur brilla dans son regard lorsqu’il aperçut le cloth box du premier gardien.

Vous désirez ?

Sans se démonter par l’hostilité du majordome, Orion le gratifia d’un sourire amical avant de répondre d’un ton avenant.

Je suis Orion de Jamir, érudit et collectionneur d’écrits historiques. Je souhaiterais rencontrer votre maitre pour m’enquérir de l’une de ses possessions.

Dans un grognement inaudible, le sombre individu ouvrit la porte pour laisser passer Orion qui adressa un signe de la main encourageant à Elicia pour la pousser à le suivre, comme elle n’allait pas manquer de le faire. Le majordome leur fit traverser une entrée majestueuse emplie d’un nombre d’œuvres d’art impressionnant. Il les entraina alors dans une série de couloirs obscurs, illuminés par des torches, à l’ancienne. Un sombre pressentiment s’empara d’Orion, qui tacha de garder ses sens en éveil. Quelque chose clochait. Une aura dérangeante émanait de cet endroit. Lorsque le lieur de sa vie arriva dans une vaste salle de réception, son sentiment devint certitude. Un vieil homme vêtu avec recherche le toisait d’un sourire malveillant. Appuyé sur une canne  ouvragée, l’individu souriait d’un air peu engageant, presque avide.

Soyez le bienvenu en ma demeure. J’aurais senti votre cosmos à des lieux à la ronde. Ce n’est pas tous les jours que je reçois un de ces horripilants Saints de la déesse Athéna.

Les yeux exorbités, Orion vit alors le maitre de maison levait une main nonchalante. Aussitôt une dizaine d’épées et de haches jaillirent des armures décoratives pour encercler en lévitation le saint et la bohémienne.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mar 24 Juin 2014 - 23:15

Orion était vraiment quelqu’un de très énigmatique, c’était le cas de le dire. Il avait beau dire qu’il ne fallait pas prêter son attention à sa présence et que sa mission n’était pas importante, cela ne semblait pas décourager la petite qui se posait de plus en plus de question quant à cet homme. Heureusement, voyant qu’elle ne lâchait nullement le morceau, ce dernier fut bien obligé de rendre les armes et accepter qu’elle l’accompagne, ajoutant une nouvelle fois que cela ne servait à rien qu’elle lui porte son attention, puisque le livre qu’il recherchait s’avéraient être ennuyeux aux personnes de son entourage alors que l’objet en question lui était précieux. Elicia, pour toute réponse, se contenta d’hausser les épaules comme si cela était le dernier de ses soucis. Tout ce qu’elle voulait en ce moment, c’était suivre Orion plus par curiosité qu’autre chose. Quoique, peut-être pourrait-elle également tuer le temps tout en se rendant utile à ce personnage. Elle n’obtiendrait sûrement pas beaucoup de détails sur lui, après tout il n’avait pas l’air d’être quelqu’un qui parlait beaucoup, mais bon, au moins elle pourrait le seconder tout de même et cela ne l’embêterait sûrement pas d’être aidé, même si c’était pas une inconnue comme la spectre du Bénou qui se contenta de suivre l’autre jusque l’entrée. Orion frappa donc à la porte de l’édifice avant que celle-ci ne s’ouvre sur un drôle d’homme qui devait probablement être un majordome. Pourtant, au vu de son allure qui ne payait pas de mine, on aurait vraiment dit un mort-vivant ou un truc tout droit sorti d’une histoire d’horreur tellement son apparence était semblable à celle d’un être que l’on croisait aux Enfers… A croire qu’il ne savait pas comment un intendant devait être physiquement ! Il devrait prendre des cours avec Sebastian pour avoir plus la classe. Enfin, ce n’était pas les oignons de la demoiselle qui continuait de le regarder avec dégoût. Leur hôte prit la parole d’un ton tout à fait abrupt qui manquait de courtoisie afin de leur demander ce qu’ils désiraient. La jeune fille, encore sous le coup de la surprise, ouvrit et referma la bouche plusieurs fois, cherchant ses mots sans que ces derniers ne puissent franchir ses lèvres. Finalement, elle soupira et ne dit rien du tout, puisque son acolyte se chargea de prendre la parole pour expliquer la raison de sa présence. Les deux jeunes gens obtinrent un grognement à peine audible avant qu’il ne les fasse entrer dans le hall du Manoir.

« -Pas commode, ce type… souffla la petite silencieusement. On dirait Frankenstein en moins classe !»

Elicia regarda donc défiler devant ses yeux d’innombrables œuvres d’arts et sa bouche forma un « o » de surprise et d’émerveillement. Il était inutile de dire que le propriétaire des lieux devait être passablement riche pour s’offrir une collection pareille de cadres et peintures de ce genre, surtout lorsqu’on constatait également les deux rangées d’armures décorative disposée comme si ils faisaient une raie d’honneur, sans doutes pour les personnes marchant dans ce hall majestueux. Ils débouchèrent par la suite dans plusieurs couloirs éclairés par des torches avant de s’arrêter dans ce qui ressemblait à une salle de réception. Elicia ne savait pas la raison, mais depuis qu’elle était entrée, elle avait un drôle de ressenti. Elle ne savait pas trop expliquer ce qui l’embêtait dans ce Manoir, cependant elle avait l’impression que l’air autour d’elle était menaçant. Jetant un regard à Orion, la donzelle se rendit compte qu’il avait le même air méfiant sur le visage, ce qui conforma la demoiselle dans son impression qu’il y avait quelque chose de vraiment pas sécurisant dans cet édifice… Maintenant ce fut le maître des lieux qui les reçu, et à le voir on pouvait se dire qu’il dégageait quelque chose de vraiment néfaste. Le vieillard, appuyé sur une canne aux décorations finement ouvragées, les regardait d’un air mauvais, qui fit froncer les sourcils de la spectre. Celle-ci recula un tout petit peu, histoire de se cacher derrière Orion, regardant sur le côté la suite des évènements. Le maître des lieux leur souhaita nonchalamment la bienvenue, avant de déclarer qu’il aurait sentit l’aura des chevaliers d’Athéna à dix kilomètres à la ronde.

« - Chevalier d’Athéna ? S’étonna Elicia en levant le regard vers Orion. Waou, C’est vrai ? »

Elle aurait dû s’en douter tout de même, après tout l’homme portait une caisse avec lui, cela devait donc en toute logique être l’Urne contenant sa fameuse armure de Saint d’Athéna. Cependant, ce ne fut pas vraiment ce détail qui interloqua la jeune fille… Non, si il avait fait allusion à l’identité d’Orion, il semblait avoir oublié qu’une jeune spectre l’accompagnait. Pourtant, ce n’était pas faute de ne pas prendre la peine de cacher son aura… Elicia n’avait vraiment pas besoin de la camoufler, pour la bonne et simple raison que même si elle était une protectrice d’Hadès, elle ne se battait que lorsqu’elle le voulait et ne cherchait donc pas de problèmes avec d’autres éveillés. Peut-être que le mec n’avait jamais rencontré de spectres pour ne pas avoir senti qu’elle ne possédait pas une énergie comme celle de son camarade du moment. Cela étant, savoir qu’un protecteur d’Athéna était chez lui était une bonne raison pour l’attaquer. Leur hôte, un sourire mauvais sur ses lèvres décharnées, leva par la suite la main de sa canne. Il eut par la suite des bruits sourds et les deux étrangers furent bientôt encerclés par une multitude d’armes blanches. La petite poussa une exclamation de surprise, tandis qu’elle regardait les épées ainsi que les haches en suspension autour d’eux.

« - Sympathique, le comité d’accueil ! S’exclama-telle d’un air faussement amusé. On fait quoi, maintenant ? »

Une petite question moqueuse à l’adresse de son camarade. A voir leur situation, il était clair qu’ils n’allaient pas discuter autour d’une bonne tasse de thé. Ces personnes manquaient vraiment d’hospitalité, c’était un fait indéniable… Quoique, parti comme ils étaient, leurs hôtes n’avait pas l’air de vouloir discuter avec eux ou même les laisser repartir en vie. Elicia poussa par la suite un cri de surprise, se jetant l’instant d’après sur le sol. Se protégeant au moyen de ses bras, elle venait d’esquiver une épée qui venait de fuser droit sur elle. C’est là qu’elle se maudit de ne pas avoir écouté Orion plus tôt et être restée dehors. Maintenant elle allait risquer sa vie en accompagnant un de ses ennemis en mission… C’était vraiment ironique, lorsqu’on y pensait !
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mer 25 Juin 2014 - 22:29

Dans quel traquenard était-il tombé ?! Orion réprima une grimace de colère en sentant l’aura meurtrière de cet homme. La malheureuse bohémienne risquait de payer cher sa curiosité si le maitre des lieux entamait un véritable combat. Agissant avec sa vélocité habituelle, Orion s’élança dans les airs pour focaliser les attaques sur lui. Dès son premier mouvement, les armes flottantes se ruèrent vers lui en un bel ensemble. L’assaillant voulait faire un duel de télékinésie avec le bélier d’or ?! Il allait être servi. Tout en grâce, Orion esquiva chaque projectile en tournant sur lui-même et en se cabrant. Dès qu’il eut le pied posé au sol, le lieur de vie s’empara mentalement d’une épée et la propulsa vers le maitre des lieux. Tout sourire, ce dernier détourna l’arme d’acier d’un mouvement de main négligent. Le chevalier d’or et le maitre des lieux se foudroyèrent du regard.

Je ne vous veux aucun mal. Je suis juste venu chercher le premier tome de …

Je savais que ce jour viendrait. Je me suis procurer ce grimoire en espérant pouvoir mettre la main sur un chien d’Athéna. Je vais enfin pouvoir m’emparer d’une des célèbres armures d’or !

Un étrange sourire flotta sur les lèvres d’Orion. Le jeune homme se redressa et posa sur le sol sa cloth box qui s’ouvrit dans un éclat de lumière. L’armure d’or du bélier vint aussitôt recouvrir son porteur qui s’adressa à Elicia sans se détourner de son adversaire.

Je m’occupe de lui. Mets-toi à l’abri.

Comme pour corroborer les paroles d’Orion, le maitre des lieux leva sa canne dans la direction du jeune homme et de la bohémienne. Un rayon semblable à du sang bouillonnant en jaillit. Sur son passage, le sol se fendit, comme rongé par de l’acide.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mer 2 Juil 2014 - 20:48



On pouvait clairement dire que la situation devenait légèrement tendue depuis que le duo était entré dans l’édifice. Non seulement leur hôte n’était pas très hospitalier mais en plus il se permettait de les attaquer sans aucune raisons valables. Peut-être que ce dernier avait peur que des inconnus entrent chez lui, seulement cette idée n’avait aucun sens étant donné que c’était le maître des lieux en personne qui avait accepté qu’ils entrent… Non, il avait l’air de vouloir en découdre avec le Bélier d’or pour lui pendre son armure qui faisait de lui un chevalier de la Déesse Athéna. Elicia avait fait un pas en arrière, grimaçant en constatant qu’elle aurait mieux fait de ne pas suivre l’homme dans cette entreprise assez dangereuse, leur situation critique en attestant sans problèmes. Heureusement, la jouvencelle n’était pas n’importe qui et elle pouvait quand même se débrouiller histoire de rester en vie, paradoxal lorsqu’on sait qu’elle est en réalité un spectre au service du Dieu des Enfers. Fidèle aux idées de protéger les gens les plus faibles, Orion bougea également afin d’attirer l’attention des armes les entourant sur lui-même. Il esquiva plusieurs épées, quelques haches même en bougeant avec rapidité. L’homme parvint même à contrôler mentalement l’un des projectiles afin de le renvoyer à celui qui était en train de les contrôler par télékinésie.

Malheureusement,  Cela n’était pas suffisant étant donné que leur hôte la balaya d’un mouvement de main nonchalant pour aller l’empaler dans un des murs de la pièce. Orion posa sa pandora box sur le sol et ordonna probablement mentalement à son armure de recouvrir son corps afin qu’il puisse se battre plus facilement contre son ennemi. Le regard toujours posé sur ce dernier, l’homme intima à la donzelle l’ordre de se mettre à l’abri. Elicia approuva à contrecœur avant de faire volte-face et de courir à toutes jambes vers un couloir qui se trouvait le plus près de l’endroit où elle se trouvait. Malheureusement, alors qu’elle allait l’ouvrir, deux épées ainsi qu’une hache se plantèrent devant elle, l’empêchant d’avancer et ainsi s’enfuir.


« - Bon… fit-elle en faisant une moue boudeuse. Passage bloqué par ici… »

Pas le choix, la spectre du Bénou devait chercher un plan B afin de pouvoir  s’enfuir de cet édifice. Esquivant elle aussi avec grâce les différents projectiles qui fusaient vers elle, Elicia parvint à atteindre un autre couloir, celui qui donnait sur l’entrée du Manoir et qu’ils avaient pris avant d’entrer dans la salle de réception. Cependant ce fut un second échec, puisque les mêmes armes qui l’avait bloquée se retrouvèrent comme par magie encore sur son chemin.

« - Bloqué également ici… dit-elle cette fois en montrant son mécontentement. Super. »

Résignée, Elicia était bien obligée de rester ici puisque quoi qu’elle fasse, elle était un peu bloquée. Au même moment leur ennemi leva vers eux la canne qu’il avait entre les mains et aussitôt un rayon rouge sang en fusa, désagrégeant tout ce qui se trouvait comme si il s’agissait de glace… On pouvait dire en tout cas que cet énergumène savait recevoir, cependant Elicia n’était pas vraiment sûre que ses visiteurs gardent un bon souvenir de leur passage probablement écourté dans cette demeure plus glauque que jamais… Elicia parvint néanmoins à reculer sur le côté et tomba sur les fesses, le visage quelque peu ébahi par ce qu’il se passait. Heureusement qu’elle avait eu ce réflexe de survie, sinon s’en était fini d’elle ! Mais bon, ce n’était pas ce genre de choses qui allait la tuer, sa vivacité était telle que la demoiselle était la plus rapide des deux personnes présentes étant donné que son surplis lui conférait la vitesse la plus importante des spectres d’Hadès. En toute logique, ses réflexes et ses réactions étaient plutôt rapides ce qui lui permettait sans problèmes de savoir réagir au quart de tout afin de s’adapter à la situation.

Cependant on pouvait dire qu’elle n’avait pas encore très bien assimilé ce qu’il était en train de se passer et dans quelle situation dangereuse le duo se trouvait. Il fallait bien avouer que leur opposant avait plus d’une carte dans sa main et cela allait être particulièrement de le contrer. Heureusement, si Orion avait déjà dévoilé son identité ainsi que son potentiel, ce n’était pas encore le cas de la jeune fille qui n’avait encore rien montré de ses talents de combattante… Enfin, ce fut le cas jusqu’au moment où sur une erreur d’anticipation, elle faillit se prendre la lame d’une épée en plein visage. En criant et en fermant les yeux, elle avait libéré un peu d’énergie cosmique qui avait embrasé purement et simplement le projectile qui avait fusé vers elle, le réduisant ainsi en cendres. Elle qui ne voulait pas dévoiler son pouvoir, elle allait être obligée de se battre si elle ne voulait pas mourir. La donzelle se releva l’air de rien, s’examinant sous tous les angles avant de rejoindre Orion, envoyant des boules de feu obscurs sur tout ce qui venait vers elle, sautant également en l’air lorsque leur adversaire lui lançait des jets d’acide.


« - Bon ! s’exclama Elicia en mettant les poings sur les hanches. Je ne t’ai pas avoué mon petit secret… Je suis pyromane ! Ouais, on ne dirait pas mais c’est vrai. Je suis une dingue et je pourrais te le rôtir comme un poulet avarié, ce mec-là. Sauf si tu veux que je l'immobilise. Par contre je ne garantis pas qu'il en sortira sans quelques bobos.»

Un sourire carnassier sur ses lèvres délicates, Elicia leva un index et aussitôt une petite boule de feu sombre apparu au-dessus. La spectre avait dévoilé le fait qu’elle savait utiliser le feu, histoire de dire à Orion qu’elle n’attendait que son feu vert pour neutraliser l’homme. Enfin, l’empêcher de bouger en l’immobilisant grâce à ses épines flamboyantes et non le tuer. Elicia était un spectre qui ne tuait que ceux qu’elle décidait voir mourir, aussi il était très rare que celle-ci prenne la vie d’autrui sans bonne raison. Au moins comme ça le Bélier d’Or saurait qu’elle ne serait pas dangereuse pour lui et qu’elle n’allait pas éliminer l’autre même si celui-ci voulait leur peau…
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Lun 7 Juil 2014 - 19:20

A la grande surprise d’Orion, la jeune bohémienne bénéficia d’une rapidité (et d’une chance) phénoménale et parvint à esquiver les projectiles perdus. C’est alors qu’elle fit montre de l’ampleur de son cosmos. L’intuition du lieur de vie ne l’avait pas trompé à son sujet. Mais il aurait tout temps de tirer cette situation au clair lorsqu’ils sortiraient sains et sauf de ce traquenard. Orion n’avait pas l’intention de laisser le maitre des lieux les harceler à sa guise. D’un mouvement de la main, le chevalier d’or invoqua une nuée d’étoiles filantes qui foncèrent sur le parvenu. Les yeux écarquillés, Orion vit les projectiles lui passer à travers, comme si de rien n’était. Impossible qu’un individu soit à ce point rapide, pour rendre inefficace l’assaut d’un des douze chevaliers d’élite du Sanctuaire ! Une autre explication s’imposait alors…

Inutile de l’immobiliser ! Il ne compte pas bouger d’un pouce !

Comme pour corroborer les dires d’Orion, le maitre des lieux rappela à lui les armes fichées dans le sol avant de les envoyer de nouveau sur les invités indésirables. Rassuré concernant la capacité de la bohémienne à esquiver les épées, Orion se téléporta devant son agresseur pour le gratifier d’un coup bien senti au visage. La main du lieur de vie passa alors au travers de son adversaire goguenard. Conforté dans son idée d’avoir à faire à une simple illusion, Orion poussa une exclamation de stupeur lorsque le poing du vieillard le frappa de plein fouet pour le propulser en arrière. Vite remis de son émoi, Orion effectua une roulade dans les airs pour retrouver son équilibre.

Ce n’est ni un fantôme, ni une illusion ! Ses coups sont réels ! Si tu as une idée, elle est la bienvenue !

Un grondement de mauvais augure rendit inaudible les dernières paroles d’Orion. En un éclair, le sol se déroba sous les pieds d’Elicia et du lieur de vie qui sombrèrent dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1246


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   Mar 29 Juil 2014 - 16:25


Cela ne faisait plus aucuns doutes dans l’esprit de la jeune fille. Leur hôte avait visiblement très mal pris leur petite visite et il ne cessait de tenter de leur faire du mal, envoyant des armes blanches magiques où en essayant de les atteindre en leur jetant des espèces de jets d’acide qui fondait tout sur leur passage… Elicia comprit donc enfin que leur opposant n’avait aucune envie de les laisser s’approcher du livre, sauf peut-être en étant salement amochés ou même pire, morts. Tout en évitant une énième épée qui lui était destinée, Elicia avait omit l’idée d’utiliser ses pouvoirs sur le feu afin de tenter d’immobiliser leur ennemi. Si elle croyait que cela serait aussi simple, autant dire qu’elle pouvait faire une croix sur son plan directement. En effet, lorsqu’Orion porta un coup à l’Italien, ce dernier resta au même endroit, un sourire goguenard aux lèvres. En effet, le chevalier d’Or du Bélier n’avait rien fait du tout, sauf seulement traverser ce qui semblait être une illusion. Malheureusement, ce ne fut pas cela également puisque le vieillard riposta de suite, touchant le Lieur de Vie au niveau du ventre afin de l’envoyer voler un peu plus loin. C’était vraiment étrange en tout cas, la spectre ne savait pas vraiment la raison pour laquelle l’autre se faisait toucher alors que son adversaire lui ne pouvait l’être.  Heureusement pour les deux personnes, Orion parvint à se reprendre en exécutant une petite roulade aérienne, indiquant en passant à la jeune fille que leur ennemi n’était ni une illusion ni même un fantôme, demandant par la suite son avis sur ce qu’ils devraient faire pour l’abattre.

Malheureusement, Elicia n’en avait aucunes idées, si ce n’est d’utiliser toute la puissance de son cosmos afin de faire brûler purement et simplement ce truc qu’ils ne pourraient battre, du moins sans avoir une bonne idée de procéder. Il sembla toutefois continuer à parler, cependant la donzelle ne comprit pas ce qu’il était en train de dire en plus, puisque la voix de l’homme se fit couvrir par un grondement assourdissant venant du sol. Elicia baissa les yeux d’un air paniqué, se demandant ce qu’il était en train de se passer à présent. Une chose est sûre, c’était qu’elle se maudissait à présent d’avoir suivi ce bête chevalier d’Athéna qu’elle n’avait aucune raison d’assister… Malheureusement, ce qui était fait était fait, il était inutile de reculer à présent et de s’enfuir pour laisser l’autre se débrouiller seul. Certes cela aurait été une bonne idée, cependant ce n’était pas dans la nature d’Elicia de laisser autrui en plan, quand bien même elle était un spectre du Sombre Monarque. Il eut par après des secousses qui firent fendre le sol et bientôt ce dernier précipita les deux personnes dans le vide… Sans qu’ils  ne puissent rien faire, ces derniers passèrent donc à travers le sol et sombrèrent dans les Ténèbres sans pouvoir réagir.

Enfin si. Pour Elicia en tout cas. Cette dernière avait fait apparaître le totem de son surpli, profitant qu’il fasse sombre autour des deux personnes afin que l’autre ne puisse pas voir de quelle cuirasse violette elle était la propriétaire. Une fois recouverte de sa protection pourvue d’ailes, la jouvencelle s’empara du Chevalier d’or avant de remonter en chandelle vers le trou béant de la salle de réception. Une fois qu’elle eut posé Orion sur le sol, Elicia fit disparaître son surpli dans un gerbe de flammes noires avant de se tourner vers leur ennemi qui devait probablement avoir cru à un cadeau de Noël en avance en espérant s’être débarrasser des deux jeunes gens. Manque de bol pour lui, ces derniers étaient encore là et encore aptes à en découdre.


« - Me pose pas de question quant à ce que j’ai fais, tu seras gentil. Fit Elicia à l’adresse de l’homme en armure d’Or. L’important c’est que tu récupères ton fameux livre et que l’on foute le camp d’ici. J'peux le retenir durant le temps que tu recherches le bouquin. T'occupes pas de moi, je suis une grande fille, je peux me débrouiller seule.»

C’était la meilleure façon qu’ait eu Elicia pour signifier qu’elle n’avait pas envie de révéler sa véritable nature, bien qu’Orion en ait maintenant une vague idée. Pour ce qui était de la situation, la spectre avait également montré qu’elle ne s’amusait plus du tout et qu’elle avait clairement l’idée d’en finir et ce rapidement.

« - Toi ! dit-elle en regardant leur opposant d’un regard hautain, le doigt pointé sur lui. Je ne sais pas qui tu es, ni même ce que tu peux bien être… Pas que cela soit important de le savoir, en fait, mais je vais te dire une chose, mon petit bonhomme, Elicia marqua une pause durant laquelle son regard d’acier se posa sur l’autre d’un air inquisiteur. Tu t’écrases illico où je vais me faire une joie de t’y obliger, avec la force si il le faut vraiment. Et je peux t’assurer que ce n’est pas ce qui me manque ! »

Pour ajouter un geste à ses paroles, la jeune fille fit brûler son cosmos davantage. A voir l’intensité de ce dernier, on pouvait clairement sentir que cette dernière n’était pas quelqu’un à prendre à la légère sous peine de mourir sans avoir compris ce qu’il se passait. Malheureusement, élever son énergie à ce point en présence d’un Chevalier d’Athéna n’allait pas vraiment laisser de doutes à présent sur sa véritable nature. Quoi que, le cosmos de la spectre avait beau être conséquent, il n’empêche qu’aucunes malveillance n’émanait de ce dernier, c’était uniquement de la violence. Après tout Elicia était énervée, donc sa mauvaise humeur massacrante s’en faisait ressentir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La face cachée des choses... [FB Orion]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La face cachée des choses... [FB Orion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On a tous une face cachée à l'Iris de tous [FORET EFFROI]
» Haïti : René Préval, un président "têtu" au "caractère de caméléon"
» Economies informelles, éconmies criminelles : la face cachée de la mondialisatio
» Natsuko Amaterasu ? La douceur n'est qu'une face cachée.
» L'ironie du sort, c'est la face cachée de notre destin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-