Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Ven 27 Juin 2014 - 21:10

Kiko pensait avoir fait le plus dur en réussissant a agrippé le colosse, l’empêchant de se mouvoir. Mais ce-dernier avait plus d’un tour dans son sac ; malgré la prise il employa une énergie phénoménale en irradiant son corps d'électricité qui alla se transmettre dans celui du valencien. Puis il courut en l'arrière en direction d'un mur et bondit plusieurs fois pour écraser le jeune homme à son dos contre la surface rocheuse, le pauvre lâcha prise au troisième choc conjugué au courant électrique.

Ce fut si rapide que Milan ne put intervenir afin de s’interposer au massacre et heureusement, Kiko demeura en vie. De son côté, ce fut la goutte de trop, le spectacle déclencha en lui une rébellion qui explosa ! Une aura mauve se répandit aux alentours et le vent se leva par puissantes bourrasques. Cependant, Néron  se moqua de l’expansion de puissance du Bronze Saint au point d’avancer vers lui en ricanant tout en tenant des propos absurdes :

L'ordre de la chevalerie est dépassé. J’œuvre pour son bien. Pour instaurer une nouvelle ère de paix. Votre énergie fait plaisir à voir. Rejoignez-moi. Je vous donnerai une place de choix parmi les mercenaires. Même à toi le vermisseau si tu es toujours en vie hahaha ! Rendez-vous ou vous mourrez à mon prochain assaut. Ce que je vous ai montré jusqu'à maintenant n'était qu'un avant-goût hahaha !

Négatif pour l’espagnol, il espérait que son acolyte réagirait de même… A vue d’œil, Milan semblait pourvu d’une rage et d’une force impressionnante, mais hésitait encore à passer à l’assaut, comme quoi leur adversaire était un bon morceau. La handicaper ne servirait à rien si les deux venaient à perdre la vie, il fallait donc opter pour une stratégie, quitte à y rester les trois, mais le mal vaincu.

C’est alors qu’il trouva une solution, et des plus surprenantes puisque Kiko jouait un rôle crucial, ou pas ?

Kiko il faut que tu m'aides en m'envoyant ton cosmos... enfin ton énergie. T'as bien dû ressentir un truc quand tu as cassé ce rocher. Bref essaye de refaire la même chose mais en me l'envoyant sans agressivité. Ce serait sympa et plus simple pour moi. En garde Néron. Cet assaut sera mon dernier ...quoi qu'il arrive.

Néron venait de prendre une apparence d'homme électrique et s'apprêtait à employer une nouvelle technique. Et bien que l’espagnol fut au bord de l’inconscience, il entendu les paroles de son amis d’aventure et se concentra dans son coin. Il parvint même à ressentir l’incroyable énergie traverser son corps, la fabuleuse qui lui permit de survivre à l’écrasement plus tôt. Et, tendant son bras droit en direction de Milan, une vague lumineuse se dissipa et alla se loger dans le corps de l’Hydre femelle :

C’est tout ce que j’ai, tu es notre dernier espoir… Fais en bon usage…

Une gerbe de sang sortit de sa bouche à la fin de son brave monologue, désormais, tout reposait sur une seule attaque, quitte ou double !
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4808


Caractéristiques
Vie Vie:
314/314  (314/314)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Ven 27 Juin 2014 - 22:18

Oh yeah ! L'énergie vint seconder le cosmos de Milan. Kiko avait réussit par on ne sait quel miracle à lui envoyer une partie de son aura. Ce boost serait-il suffisant pour venir à bout de Néron ? La réponse n'allait pas tarder à être donnée. Les bras de l'Hydre se mouvaient toujours et donnaient l'impression que le Sethni possédait autant de bras que la créature mythologique possédait de tête. Illusion d'optique ou réalité ? Le colosse n'allait pas tarder à le découvrir. Milan fondit sur son ennemi et ses coups se mirent à pleuvoir sur le géant. A chaque nouvelles frappes, il recevait une décharge électrique mais il continuait inlassablement à frapper son adversaire. Ses mains étaient trop rapides pour que Néron puisse les parer. Il dominait totalement son adversaire. Pour finir, le dernier coup fût porté au niveau d'une épaulette qui avait sautée au cours de l'assaut. Ses griffes se plantèrent dans la peau de l'Hydre mâle et se brisèrent pour diffuser leur poison dans les veines de Néron. L'arcane ultime de la constellation de l'Hydre mêlée à sa science du poison allait-elle venir à bout du colosse ? A première vue non puisque bien qu'il ait arrêté de se prendre pour l'homme foudre, il continuait à avancer en direction de Milan. Il posa ses mains sur ce dernier et le souleva pour effectuer une souplesse sur celui-ci et l'envoyer valdinguer quelques mètres plus loin. Le géant posa alors un genoux à terre et cracha du sang pendant que le Bronze Saint atterrissait à proximité de Kiko dans un fracas tonitruant. En se relevant, l'Hydre aida Kiko à se tenir debout et se servit également de l'espagnol pour parvenir à rester fermement campé sur ses propres jambes ce qui n'était pas une mince affaire car il avait grillé presque toute son énergie dans sa dernière attaque.

- Viens l'espagnol. Si on en est pas venu à bout au moins on mourra ensemble et en se tenant debout. Allez avance ! On a pas la journée pour voir ce que va nous faire cette hydre dégeulasse .

Néron les vit arriver et il tenta de se relever. En même temps il jeta son heaume par terre. Malheureusement une fois debout, il tomba en avant et se mit à ramper dans la direction des deux jeunes gens. Il n'était pas mort mais mal en point. Il semblait motivé par le fait d'enlever son armure comme si cette dernière lui chauffait la peau ou l'empêchait de respirer. Sans doute les effets du poison de l'Hydre qui perturbait ses sens à moins qu'il n'y ait une autre raison derrière ce cérémonial. Il ne lui resta que ses jambières lorsqu'il arriva à hauteur du Sethni. Néron se tenait sur le dos et à sa grande surprise, Milan observa un détail troublant. Une sorte de dague ou d'épée (difficile à dire étant donné que la lame se trouvait dans le corps du mastodonte et que seul le pommeau était apparent) était fichée au niveau de la poitrine. Néron y porta sa main et cracha une gerbe de sang. Il souriait comme un gros niais ce qui contrastait un peu trop avec son état de santé actuelle. Sa voix chevrotante se fit alors entendre. Il paraissait si faible et son impression de puissance semblait s'être envolée.

- Je suis presque mort. Cette chose ne doit plus avoir d'influence sur moi. Je suis désolé pour le mal que j'ai causé. Je n'étais plus moi même à cause de ce ... tousse tousse. J'étais comme une marionnette conçue pour conduire une armée qui sèmerait la destruction. Mon armure ne m'as sans doute pas quitter car elle sentait toujours mon esprit au fond. Dîtes à mon père que ce n'était pas moi ... je ... je.

Et ainsi s'éteignit Néron de l'Hydre mâle dans un dernier râle sanglant. Deux minutes auparavant, Milan aurait sauté de joie à cette idée mais bizarrement maintenant il ne ressentait que de la peine pour le géant. Il lâcha Kiko et se laissa tomber à genoux pour fermer les yeux du guerrier tombé au combat. Sans réfléchir, Milan se pencha sur le corps de Néron et tira sur l'objet enfoncé dans sa poitrine. Il en retira une lame courbée à moitié brisée d'une dizaine de centimètres. Il nota également qu'une fumée de couleur bleuâtre s'échappa de la blessure causée par cette arme.

Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Ven 27 Juin 2014 - 23:19

Kiko parvenait à nouveau de réaliser un miracle, comme convenu avec son équipier, il lui donnait ses dernières forces pour terrasser l’ennemi commun, dans un dernier élan de courage. Recevant l’énergie, Milan renaissait de ces cendres. Tel l’Hydre nouveau, les bras de ce-dernier se mouvaient et donnaient l'impression qu’il possédait autant de bras que la créature mythologique possédait de tête. Puis inlassablement, il déchaîna de violent coups de poing sur le corps de Néron bien que toujours électrifié.

Il dominait totalement son adversaire et en guise de conclusion il planta ses griffes dans la peau de l’Hydre mâle diffusant un poison des plus terribles, l’arcane ultime de la constellation de l’Hydre femelle. Mais allait-elle venir à bout du colosse ? Les éclairs de Néron se stoppèrent net mais il continua d’avancer en direction de Milan. Il posa ses mains sur lui et le souleva pour effectuer une souplesse qui l'envoya valser quelques mètres plus loin. Le géant posa soudainement un genou à terre et cracha du sang pendant que le Bronze Saint atterrit à proximité du valencien, toujours au sol. En se relevant, l'Hydre aida Kiko à se redresser :

Viens l'espagnol. Si on en est pas venu à bout au moins on mourra ensemble et en se tenant debout. Allez avance ! On n’a pas la journée pour voir ce que va nous faire cette hydre dégueulasse.

Le vilain tenta de même de se relever et dans un premier temps, il jeta son heaume à terre. Malheureusement une fois debout, il tomba en avant et se mit à ramper en direction des deux jeunes gens. Mal au point, il sembla motivé par le fait d'enlever son armure, trop lourde ? Ou serait-ce l’un des effets du poison injecté ? Lorsqu’il arriva à hauteur de Milan, il ne lui resta que ses jambières. Puis se retournant, nous distinguâmes une sorte de dague plantée au niveau de sa poitrine.

Malgré la douleur, il sourit et sa voix chevrotante se fit entendre :

Je suis presque mort. Cette chose ne doit plus avoir d'influence sur moi. Je suis désolé pour le mal que j'ai causé. Je n'étais plus moi-même à cause de ce ... tousse tousse. J'étais comme une marionnette conçue pour conduire une armée qui sèmerait la destruction. Mon armure ne m'as sans doute pas quitté car elle sentait toujours mon esprit au fond. Dîtes à mon père que ce n'était pas moi ... je ... je.

A l’écoute de ses mots, Kiko resta indifférent. Tout le mal causé ne put se faire pardonner en quelques instants, malgré la peine, l’honnêteté et le bien fou que procurèrent ses propos. Il faut toujours réfléchir aux conséquences de ces actes, mourir digne pour ses idéologies. Si l’espagnol se retrouvait dans le cas de Néron, jamais au grand jamais il demanderait pardon, sa fierté trop importante, bien plus qu’une place au paradis ou dans les cœurs de quelques fidèles. Ainsi s'éteignit Néron de l'Hydre mâle dans un dernier râle sanglant. Et dans un dernier signe symbolique, Milan retira la lame du cadavre du géant, mais une étrange fumée bleuâtre s'échappa de la blessure causée par cette arme :

Mais qu’est-ce que… Cette fumée… Étrange tu ne trouves pas ? Serait-ce ton poison ? Excuse-moi du jeu de mot mais je suis mort !

A cette ultime question espérait une réponse pour clore définitivement ce chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4808


Caractéristiques
Vie Vie:
314/314  (314/314)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Sam 28 Juin 2014 - 20:42

Qu'est ce que Milan en savait sérieux ? Il avait une tête d'expert en artefact ? De gardien de musée ? Tout ce qu'il pouvait tirer comme conclusion de cette arme était qu'elle paraissait très ancienne . En y regardant de plus prêt, il remarqua qu'il y avait des écritures étranges sur le manche de la lame mais il n'en avait jamais vu de telle. Tout à coup la lame devint brûlante et Milan du la lâcher. Dans un cri de douleur, elle tomba sur le sol et se désagrégea dans la même fumée qui s'était échappée de la blessure de Néron. Que de mystères pour pas grands choses au final. Une ville à moitié détruite, des tas de morts, un Bronze sans vie et un étrange artefact qui semblait sorti de nulle par. Même le père de Néron affaiblit demanda ce qu'était cet étrange chose qu'avait réussit à sortir du corps de son fils. Milan haussa juste une épaule en signe incompréhension. Il était Saint pas antiquaire. Le jeune homme fut conduit par le gouverneur dans ce qu'il restait de son bureau et Kiko et lui même reçurent les premiers soins. Un garde pénétra dans le reste de bureau pour annoncer une nouvelle importante qui allait en ravir plus d'un.

- La plupart des mercenaires se sont enfuis d'un coup il y a quelques minutes quant aux autres ils semblaient apparemment être de la ville même et ne plus se souvenir de rien. C'est à n'y rien comprendre.

A n'y rien comprendre sauf si on y voyait un lien de cause à effet avec la mort de leur leader Néron. Il avait dût les enrôler d'une certaines façons. Certains grâce à de l'argent mais ceux qui ne se souvenaient de rien n'était peut-être pas des menteurs. Peut-être que l'Hydre mâle avait usé d'un sortilège, d'une sorte de pouvoir pour s'emparer de leur volonté. C'était tout à fait possible bien que peu probable. Difficile de prouver ce genre de chose sans preuve et encore plus si elle se mettait à disparaître en fumée. De plus, n'importe quelle personne censée n'avalerait pas un traître de mot de ses balivernes mais Milan tenait tout de même à faire part de tout cela au gouverneur afin d'invoquer sa clémence et sa pitié. Il devait comprendre que toutes cette histoire sombrait trop dans le surnaturel pour n'être qu'une armée innocente formée par l'argent ou alors le Sethni était un peu trop rêveur.

- Je comprend qu'il est difficile de pardonner à ceux qui ont fauter mais quand je vois la façon dont votre fils s'est adressé à moi et le fait qu'il portait dans sa poitrine une espèce d’épée, je commence à douter que tout ceci ne soit que son œuvre. Il doit y avoir quelque chose de plus grand derrière. Quelqu'un qui a utilisé cet objet à des fins néfastes. A l'heure actuelle, il m'est impossible de dire qui ni même de comprendre ses intentions. Personne ne le saura probablement jamais mais je préfère prévenir le Sanctuaire de tout cela. Je partirai demain à l'aube si vous le voulez bien. Il me faudra une monture mais au vu des pertes de la ville, je crains que cela soit difficile d'en obtenir une mais si vous pouviez m'en fournir un, je vous en serais grée. Il faut que je fasse mon rapport au Sanctuaire le plus rapidement possible.

- Je ferai en sorte que l'on vous amène une monture. Quant à toi l'autre gamin, je n'ai rien à t'offrir si ce n'est un poste de garde de la ville dans mon armée. Une solide solde et un boulot varié ha ha! Je vais avoir besoin de bras avec tout ceux que nous avons perdu aujourd'hui au cours de cette bataille.

Milan hocha de la tête et dans les minutes qui suivirent on lui remit la Pandora Box de Néron ainsi que l'armure de celui-ci puis on lui fournit une chambre dans une des meilleures auberges de la ville non saccagée. Kiko reçut également le même honneur. Ils allaient pouvoir chacun profiter d'un repos bien mérité dans leur lit respectif mais avant toute chose on leur apporta un bon repas composé de fromage, de poisson, de viande et de légume ainsi qu'un pichet de vin. Milan ne se fit pas prier pour se servir un verre et l'avaler rapidement. La chaleur de l'alcool lui procurait un peu de réconfort après ces dures épreuves auxquelles il avait été confronté en compagnie de l'espagnol.

- Alors Kiko ? Pas trop mouvementés ces derniers jours ? Pas envie de retourner à ta vie tranquille en Espagne?
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Dim 29 Juin 2014 - 14:28

Milan ne devait probablement pas en savoir plus au sujet de la dague et de l’étrange fumée sortante de la plaie. Pour sûr que son poison n’y était pour rien, il aurait directement démenti le fait d’un tiers ou d’une certaine magie noire. En tout cas, le mal semblait avoir disparu et les choses devraient lentement et surement reprendre leur cours normal.

Le Bronze examinait soigneusement ledit artefact mais le lâcha dans un cri de douleur. Pourquoi ? Celle-ci tombant au sol et s’évapora sans la moindre explication. Que de mystères pour pas grands choses au final… Les dégâts demeurèrent pour finir considérables : une ville à moitié ravagée, de nombreuses pertes, victimes comme envahisseurs, et le plus précieux d’entre eux un Saint d’Athéna, bien qu’aucune vie ne soit supérieure à une autre.

Les deux héros furent conduits par le gouverneur dans ce qu'il restait de son bureau et reçurent les premiers soins. Un garde pénétra au même moment pour leur annoncer une importante nouvelle :

La plupart des mercenaires se sont enfuis d'un coup il y a quelques minutes quant aux autres ils semblaient apparemment être de la ville même et ne plus se souvenir de rien. C'est à n'y rien comprendre.

Logique retournement de situation, car dans un sens, les fourmis sans reine mère ne sont coquilles vides sans âme ! Quant à la deuxième partie des informations, comment expliquer le fait que des mercenaires appartiennent à la ville, et reprennent du service comme si de rien n’était ? N’importe quel illuminé crierait à la sorcellerie, en preuve la fumée bleuâtre et les lavages de cerveau, mais cela tenaient plus du paranormal que de l’ordinaire, au-dessus des moyens du trop jeune Kiko.

Milan, lui, prit parti dans cette farfelue énigme, en imaginant qu’une personnalité bien plus puissante puisse être à l’origine de ce massacre :

Je comprends qu'il est difficile de pardonner à ceux qui ont fauté mais quand je vois la façon dont votre fils s'est adressée à moi et le fait qu'il portait dans sa poitrine une espèce d’épée, je commence à douter que tout ceci ne soit que son œuvre. Il doit y avoir quelque chose de plus grand derrière. Quelqu'un qui a utilisé cet objet à des fins néfastes. A l'heure actuelle, il m'est impossible de dire qui ni même de comprendre ses intentions. Personne ne le saura probablement jamais mais je préfère prévenir le Sanctuaire de tout cela. Je partirai demain à l'aube si vous le voulez bien. Il me faudra une monture mais au vu des pertes de la ville, je crains que cela soit difficile d'en obtenir une mais si vous pouviez m'en fournir un, je vous en serais grée. Il faut que je fasse mon rapport au Sanctuaire le plus rapidement possible.

Enchaîna le gouverneur sur des récompenses ne cachant évidemment qu'une seule face de cette triste journée passée :

Je ferai en sorte que l'on vous amène une monture. Quant à toi l'autre gamin, je n'ai rien à t'offrir si ce n'est un poste de garde de la ville dans mon armée. Une solide solde et un boulot varié ha ha! Je vais avoir besoin de bras avec tous ceux que nous avons perdu aujourd'hui au cours de cette bataille.

Cependant, l’espagnol dû refuser pour une simple raison :

Au risque de vous décevoir monsieur le gouverneur, je ne peux accepter votre offre. Votre ville d’Ara m’a accueilli, nourri et empli d’expériences, certes coriaces… Je vous suis extrêmement reconnaissant, cependant ma place n’est point ici. J’ai la sensation, avec les récents événements, que j’ai un rôle à jouer, ailleurs… Et je garde en mémoire de bons souvenirs de la confrérie d’Athéna.

On remit à Milan l’armure du défunt Néron ainsi qu’une chambre dans une des meilleures auberges de la ville encore en état d’accueillir. Kiko reçut également le même honneur pour profiter chacun d'un repos bien mérité, mais avant toute chose on leur apporta un repas fort riche composé de fromage, de poisson, de viande et de légume ainsi qu'un pichet de vin. Puis en ce moment festif, le Bronze Saint entama la conversation auprès de son nouveau compagnon d’aventure :

Alors Kiko ? Pas trop mouvementés ces derniers jours ? Pas envie de retourner à ta vie tranquille en Espagne ?

Il n’eut pas vraiment le temps de réfléchir à la situation, étant donné la gravité de leur mission, mais il lui fournit une réponse hautement probable, à moins qu’un changement de plan ne fasse irruption dans les derniers instants du dîner :

Hmmm pour tout te dire je pense retourner dans ma ville natale, Valence. Ci-trouve ma famille et j’ai bien besoin de ça pour le moment, j’ai bien cru que j’allais y rester... Mais sincèrement, ces mésaventures ont été excitantes et j’aime ce genre de sensation. Je suis une tête brûlée donc ça m’étonnerait pas qu’on se recroise un jour !

Rigolant à en perdre voix, il engloutit rapidement ses vivres avant de s’excuser afin de rejoindre l’auberge et son lit confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4808


Caractéristiques
Vie Vie:
314/314  (314/314)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Dim 29 Juin 2014 - 22:43

Le rire de Kiko était totalement déplacé et lui colla un air idiot sur le visage. Ce gamin était vraiment bizarre et niais mai s'il désirait retourner chez lui, rien ne l'y retenait. S'il aimait les aventures et risquer sa vie, le Sethni avait une autre idée en tête mais ce n'était pas sûr qu'elle intéresse l'espagnol. Ce dernier semblait s'être lentement éveillé au cosmos mais cela ne signifiait pas qu'il désire poursuivre dans cette voie. La preuve étant qu'il avait déjà refusé de servir le gouverneur, alors un Ordre dont il n'avait probablement jamais entendu parler, il ne fallait pas rêver. Avant qu'il ne s'excuse et parte pour rejoindre son lit. Le Sethni comptait bien en parler à Kiko. C'était encore un gamin, Milan le voyait. Quelqu'un qui venait de vivre une telle aventure pourrait avoir envie de s'amuser un peu mais lui préférait aller faire dodo. L'Hydre était à peu prêt sûr qu'il sucerait son pouce dans son lit et ferait des doux rêves en pensant à sa maman chérie laissée à Valence. Il allait falloir lui apprendre la vie à la dure s'il acceptait la proposition que comptait lui faire le Bronze Saint. Venir avec lui serait la solution la plus simple. S'il refusait également mais s'il souhaitait refuser momentanément pour accepter par la suite, il devrait se débrouiller tous seul et lorsque l'on savait que le Sanctuaire n'était pas accessible par les humains non éveillé et non initié, sa tâche s'avérerait ardue.

- Si tu aimes l'aventure pourquoi tu ne viendrais pas au Sanctuaire avec moi ? Tu as été capable d'utiliser ta cosmos énergie, une énergie qui se trouve en toi, qui te permet de disloquer les atomes mais je ne vais pas rentrer dans les détails car tu es encore un profane et qu'il y a des instructeurs au Sanctuaire qui s'occupent des apprentis Saints. Tu y seras nourris, logés, tu recevras une éducation martiale (ce qui ne fera pas de mal car tu es un peu gringalet) et culturel. Bref, comme un poste de garde du gouverneur, en plus fort, plus cool et surtout plus gratifiant car tu serviras les idéaux de la déesse Athéna, déesse de la guerre et de la justice. Alors qu'en dis tu gamin ? Tu n'es pas obligé de me donner une réponse tout de suite. C'est un engagement à vie que je te propose. Un choix qui doit être mûrement réfléchi. La nuit te portera conseil. Bonne nuit l'espagnol.

Le Sethni lui donna une petite tape dans le dos puis regarda le gamin regagner sa chambre. Quant à lui il prit le temps de savourer son repas et surtout de vider plusieurs verre de vin. Ce n'était pas le meilleur qu'il eut bu au cours de sa vie mais il se laissait siroter. Il n'en abusa cependant pas car la fatigue le gagnait peu à peu, juste de quoi être légèrement joyeux. Il n'avait pas envie de finir la soirée à danser sur le bar ou à uriner dans la marmite de l'auberge. Les perspectives de ce genre de réjouissance le faisait bien rire mais il se devait de partir demain et l'Hydre n'avait pas envie de dormir sur son cheval ou de lui vomir dans la crinière car l'odeur ne serait pas ragoûtante pour le reste du voyage. En résumé, il se contenta de draguer la jolie brune qui servait avec peu de succès étant donné qu'elle semblait déjà mariée et qu'avec son pansement sur le visage, il donnait plus l'impression d'être un vétéran qu'un adolescent fringuant et en pleine forme. Ce fut donc un peu dépité qu'il regagna son lit et qu'il se mit à poil pour dormir. La nuit passa d'une traite et Milan dormit d'un sommeil de plombs. Il ne rêva pas et cela lui fit le plus grand bien. Lorsqu'il se réveilla une bonne heure après le levé du soleil, il se sentait en pleine forme excepté ses blessures. Il décida de se lever pour prendre un petit déjeuner composer de fromage et de pain pita. Il avait déjà terminé quand il entendit l'espagnol sortir de sa chambre. Le Sethni l'attendit les bras croisés tel un inquisiteur ou un professeur attendant sagement la réponse de son élève qui avait pour habitude d'être le cancre de sa classe.

- Alors Kiko ! As tu réfléchi à ma proposition ou t'es tu endormis comme une masse sans même prendre le temps d'y réfléchir ? Tu ferais bien de te dépêcher le pain est encore chaud mais il n'en reste plus beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Lun 30 Juin 2014 - 10:12

Malgré les festivités et la chaleur humaine qui clôturaient cet épisode ensanglantée, Kiko ne se sentait la force de poursuivre cette soirée et préférait regagner son logement pour y passer une bonne nuit. Bien qu’elle serait difficile, car la chaleur nocturne l’empêchait de reposer paisiblement, à tel point qu’il tournait en pensant à sa bataille contre Néron, où cet imbécile a failli lui coûter la vie !

Durant l’affrontement, le valencien sembla s'être lentement éveillé au Cosmos, qui lui valut un retour en force miraculeux ! En effet, tendant son bras, il réussit à créer un petit bouclier d’énergie le protégeant d’un énorme morceau de plafond. Puis il se senti poussé des ailes en infligea un coup de poing ampli d’une rage telle qu'il fit reculer de quelques mètres le colosse, en cadeau un énorme bleu virant au rouge sang sur sa joue gauche, chose inimaginable avant sa rencontre avec le Saint.

Refusant l’offre du gouverneur, l’Hydre femelle voulu lui proposer une alternative, en hommage à son dévouement et à son goût du risque :

Si tu aimes l'aventure pourquoi tu ne viendrais pas au Sanctuaire avec moi ? Tu as été capable d'utiliser ta cosmos énergie, une énergie qui se trouve en toi, qui te permet de disloquer les atomes mais je ne vais pas rentrer dans les détails car tu es encore un profane et qu'il y a des instructeurs au Sanctuaire qui s'occupent des apprentis Saints. Tu y seras nourris, logés, tu recevras une éducation martiale (ce qui ne fera pas de mal car tu es un peu gringalet) et culturel. Bref, comme un poste de garde du gouverneur, en plus fort, plus cool et surtout plus gratifiant car tu serviras les idéaux de la déesse Athéna, déesse de la guerre et de la justice. Alors qu'en dis-tu gamin ? Tu n'es pas obligé de me donner une réponse tout de suite. C'est un engagement à vie que je te propose. Un choix qui doit être mûrement réfléchi. La nuit te portera conseil. Bonne nuit l'espagnol.

Écoutant avec attention ses propos, il ne voulut s’exprimer pour le moment, fatiguer de sa mésaventure, il prit le chemin de sa chambre. Et après une nuit mouvementé comme il put s’en douter, il se réveilla et descendit prendre son petit déjeuner. L’attendu les bras croisés Milan comme s’il attendait impatiemment de découvrir la réponse de son disciple :

Alors Kiko ! As-tu réfléchi à ma proposition ou t'es-tu endormi comme une masse sans même prendre le temps d'y réfléchir ? Tu ferais bien de te dépêcher le pain est encore chaud mais il n'en reste plus beaucoup.

Souriant légèrement, il se cala à côté de son compagnon manger un petit morceau :

Hmmm tu es dur en affaire ! En vérité je n’ai guère l’envie de prendre de décision radicale, surtout que ton offre me concerne à vie. Mais s’il s’agit d’une simple visite de courtoisie, avec un peu de renseignement sur votre confrérie et pourquoi pas une autre démonstration de force, voir si je suis réellement apte, alors je veux bien venir avec toi au Sanctuaire.

Réponse assez vague mais explicite quant à ses attentes. Aucun engagement pour le moment mais avec une réelle possibilité d’adhésion s’il s’avère qu’il possède en lui les capacités requises. Ainsi, il engloutit rapidement son pain pita pour se préparer une bonne dizaine de minute et rejoindre de nouveau Milan pour prendre le chemin du Sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4808


Caractéristiques
Vie Vie:
314/314  (314/314)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Lun 30 Juin 2014 - 16:57

Le moins que l'on puisse dire c'était que Kiko était un bon benêt. Sa réponses était tellement gentille et niaise que le Sethni ne pût réprimer le mouvement de mettre sa main devant son visage en signe de dépit. Milan pouvait parfaitement comprendre qu'il hésite, qu'il ait peur mais il pensait sincèrement qu'il aurait droit à une visite guidée ainsi qu' à des démonstrations du style Monsieur Muscle pour épater la galerie. L'Hydre lui proposait de devenir apprenti au Sanctuaire et tout ce que l'espagnol y voyait était une sorte de visite dans un lieux de divertissement. Les Saints n'étaient pas des bouffons (bon sauf certains il fallait bien l'avouer. A l'impossible nulle n'est tenu même chez Athéna).  Certains Chevaliers d'Athéna auraient été totalement outrés par la réponse de Kiko mais Milan se contenta seulement d'éclater de rire manquant de peu de se rouler par terre en tapant du poing sur le sol. Soit ce gosse était vraiment le dernier des naïfs soit il était un peu long à la détente. L'éducation en Espagne devait laisser à désirer puis tout le monde ne pouvait pas être une fine flèche point de vue jugeote.

- Mon ordre est un ordre secret. Penses tu que tu pourrais visiter le Vatican ou le palais de ton roi juste pour ton bon plaisir en espérant y découvrir quelque chose de particulier ? Tu penses bien que pénétrer au Sanctuaire en étant pas déterminer à servir la cause d'Athéna pour espérer juste voir des démonstrations de force, c'est un tantinet déplacé. Certains seraient même prêt à te botter les fesses ne serait ce que pour avoir oser formuler une idée aussi ridicule. J'ai dû mal à me retenir de rire.

Il était trop indécis. Trop incertain, cela se ressentait tout de suite dans ses propos. Comme il était là, Kiko n'avait qu'une envie retrouver les jupons de sa mère et rentrer chez lui. Lui qui rêvait tant d'aventures avait été servit au cours de la mission de l'Hydre et maintenant il ne désirait sans doute qu'une chose : rentrer chez lui la queue entre les jambes pour mener une petite vie pépère et monotone sans aucune once de danger. Il pouvait en cas de survie faire appel à son cosmos mais c'était tout. Il ne semblait pas posséder de volonté suffisante pour aller plus loin. Peut-être qu'en lui expliquant ce pourquoi les Saints se battaient et en titillant son orgueil, Milan parviendrait à le faire changer d'avis. Dans le cas contraire, il faudrait un gros revirement de situation mentale de la part de l'Espagnol pour espérer un jour porter ne serait-ce qu'une armure de bronze. Si un coup de pouce psychologique n'aidait pas son cas serait automatiquement classé dans celui des désespérés. Un potentiel gâché ni plus ni moins.

- Nous défendons la terre contre les forces du mal au nom d'Athéna. La menace peut venir de l'humanité mais pas que. Il existe d'autre dieu que la divine Athéna. Hadès par exemple  est le roi des enfers. Ses Spectres sont son armée. Ils n'ont aucune pitié et sont capables de commettre les pires atrocités. Ce ne sont que des noms parmi tant d'autres. Tu peux faire preuve d'initiative mais si tu ne veux pas aller plus loin aujourd’hui, je pense qu'il vaut mieux que tu renonces à rejoindre le Sanctuaire. Tu n'auras pas les épaules ni le mental pour réussir à obtenir un jour une armure d'or ni à comprendre et maîtriser les subtilités du cosmos. C'est peut-être pour cela que tu désires rentrer chez toi ? Un aveu d'impuissance face une situation qui te dépasses. Tu rêves d'aventure non ? C'est toi même qui m'en a parlé. Je suis en train de te faire la proposition de ta vie.  Imagine toi rentrant chez toi après des années d'absences, une Cloth sur le dos, cela ne te motiverait pas ?  Bon ce n'est pas tout cela. Je crois que ta décision est prise de toute façon. Si tu n'as plus rien à ajouter, je vais y aller.

Le guerrier à l'armure de Bronze se leva et ramassa son urne sacrée. Il tourna le dos lentement à l'espagnol et se dirigea tout aussi lentement vers la sortie de l'auberge. Ces gestes étaient calculés pour que l'espagnol puisse bien réfléchir, peser le pour et le contre rapidement et faire son choix. Kiko allait tout simplement peut-être rater sa vocation. Ce genre de chose n'arrivait qu'une seule fois dans une vie et il fallait savoir saisir sa chance au bon moment!
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Lun 30 Juin 2014 - 23:58

Pour Kiko, le Sanctuaire et son monde ressemblait à une secte, une organisation privée qui défendait de nobles causes lorsque celui-ci était au courant, quoique plutôt bien représenté par une Déesse dénommé Athéna. Mais les déités ne doivent-t-ils pas veiller depuis le ciel ? Ainsi, sa réponse pouvait paraître rocambolesque, surtout entendu par l’oreille d’un Saint. Mais quoi de plus normal ! Il demeurait un gamin dont l’expérience faisait cruellement défaut et ou chaque moment propice à la rigolade.

Milan en profitait donc pour clarifier la situation :

Mon ordre est un ordre secret. Penses-tu que tu pourrais visiter le Vatican ou le palais de ton roi juste pour ton bon plaisir en espérant y découvrir quelque chose de particulier ? Tu penses bien que pénétrer au Sanctuaire en étant pas déterminer à servir la cause d'Athéna pour espérer juste voir des démonstrations de force, c'est un tantinet déplacé. Certains seraient même prêt à te botter les fesses ne serait-ce que pour avoir osé formuler une idée aussi ridicule. J'ai dû mal à me retenir de rire.

Il semblerait que l’Hydre l’ait pris un tantinet mauvais, mais pas grave au fond puisque Kiko en avait saisi les grandes lignes et devaient dès à présent se forger une opinion bien plus précise. Il désirait toujours rejoindre ses parents et sa vie tranquille un petit moment, histoire de se reposer pleinement et de réellement se remettre en question, savoir si malgré son envie immature il serait capable de mêler sa vie aux combats.

Et histoire d’en rajouter une couche, le Bronze présenta un peu plus le contexte :

Nous défendons la terre contre les forces du mal au nom d'Athéna. La menace peut venir de l'humanité mais pas que. Il existe d'autre dieu que la divine Athéna. Hadès par exemple  est le roi des enfers. Ses Spectres sont son armée. Ils n'ont aucune pitié et sont capables de commettre les pires atrocités. Ce ne sont que des noms parmi tant d'autres. Tu peux faire preuve d'initiative mais si tu ne veux pas aller plus loin aujourd’hui, je pense qu'il vaut mieux que tu renonces à rejoindre le Sanctuaire. Tu n'auras pas les épaules ni le mental pour réussir à obtenir un jour une armure d'or ni à comprendre et maîtriser les subtilités du cosmos. C'est peut-être pour cela que tu désires rentrer chez toi ? Un aveu d'impuissance face une situation qui te dépasses. Tu rêves d'aventure non ? C'est toi même qui m'en a parlé. Je suis en train de te faire la proposition de ta vie.  Imagine-toi rentrant chez toi après des années d'absences, une Cloth sur le dos, cela ne te motiverait pas ?  Bon ce n'est pas tout cela. Je crois que ta décision est prise de toute façon. Si tu n'as plus rien à ajouter, je vais y aller.

Pour terminer en beauté, il accompagna ses paroles au ramassage de sa Box et commença à se diriger lentement vers la sortie de l'auberge. Le voyant faire, l’espagnol l’interrompit pour lui donner son dernier mot :

Attends ! C’est d’accord, mes parents seraient certainement plus fiers de me voir en armure, et j'ai envie d'en faire ma profession... Je pars avec toi ! Quand y allons-nous compagnon ?

L'heure était enfin arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4808


Caractéristiques
Vie Vie:
314/314  (314/314)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Mer 2 Juil 2014 - 8:57

Kiko était aussi facilement manipulable qu'une marionnette articulée. C'était comme voler sa sucette à un enfant. Vraiment trop simple. Si même le Bronze Saint qui n'était pas un expert en fonctionnement humain et psychologie arrivait à le dominer mentalement, il se demandait ce qu'il se passerait si l'espagnol était soumis à un expert en illusion. Il ne donnait pas cher de la peau du môme. Ce gamin avait quelque de trop joyeux et niais qui arrivait à vous taper le système comme s'il ne pouvait jamais être de mauvaise humeur. Une sorte de gros benêt au cœur pur et à la cervelle vide. Son instructeur devrait travailler sur cela ou la carrière de Kiko allait s'avérer bien courte au Sanctuaire même comme garde. Avec sa naïveté combinée à son impulsivité, cela risquait de faire des étincelles. Il allait falloir pas mal de travail pour en faire un soldat un tant soit peu valable et discipliné. Milan lui aussi était impulsif mais il lui arrivait de réfléchir et son courage ainsi que son côté tête brûlée jouait plutôt à son avantage jusqu'à maintenant. Il finirait bien par s'assagir au fil des ans. S'il arrivait déjà à prendre à contre-pied un esprit comme celui de l'espagnol, c'était un petit signe de maturité. L'hydre soupira avant de répondre à son compagnon venu de loin.

- Il faut que tu saches que ce ne sera pas une partie de plaisir. Tu te vois déjà avec une Armure sur le dos mais il se peut que tu ne survives même pas au premier jour, que tu n'arrives jamais à mériter une Cloth. Ne pense pas déjà à la gloire et à la réussite, concentre toi d'abord sur le présent pour construire ton avenir. Si tu ne te donne pas à fond, tu risques de finir comme beaucoup d'autres qui ont échoués avant toi. Ne perdons plus de temps. Il faut que je négocie une monture pour toi à l'écurie.

Les deux jeunes gens se rendirent à l'écurie et le Sethni dût s'entretenir pendant une demi heure avec le palefrenier. Au début, celui-ci ne voulu pas entendre parler d'un deuxième animal. L'homme d’écurie proposa ensuite un âne mais Milan refusa. Un âne c'était certes une monture sûre mais très très lente. De plus faire monter un âne sur un autre n'était pas forcément une situation idéale pour voyager rapidement. Finalement à force de discussion et en avouant qu'il était l'un de ceux qui avait participé à la mise en déroute des mercenaires, le maître d'écurie accepta de lui céder une deuxième monture de piètre qualité. L'Hydre le fit seller et préparer. Il demanda également quelques fruits et légumes pour nourrir la bête pendant que l'aubergiste leur apportait des vivres. Ils étaient maintenant fin prêt à partir et ne manquait de rien : eau et nourriture à la fois pour eux même mais pour leurs animaux. Le Sethni grimpa sur son cheval et le fit avancer lentement pendant que Kiko faisait de même. L'Hydre espérait de tout cœur qu'il ne rencontrerait personne de dangereux sur la route. Perdre Kiko en chemin serait fâcheux d'autant plus que c'était la première fois qu'il ramenait une nouvelle recrue pour le Sanctuaire. Le Sethi se sentait un peu comme un pêcheur qui revenait de la rivière avec une grosse prise. Du moins il estimait que s'en était une alors que d'autres la verrait comme du menu fretin.

- Allez Kiko, il est l'heure de quitter cette ville pour rejoindre le Sanctuaire qui sera probablement ta nouvelle maison, ta nouvelle famille. Je ne te promet pas que tu deviendras un héros, un grand guerrier ni même que tu y survivras mais tâches au moins de me faire honneur. Moi aussi un jour on m'a emmené au Sanctuaire dans des conditions différentes que celle que nous avons vécu ici. Tâche au moins de faire aussi bien que moi et fais moi honneur en devenant un Chevalier d'Athéna.

Tout était fin prêt pour le voyage. Ce fut donc ainsi, les deux chevaux côte à côte montés chacun par un Saint, passèrent les portes de la ville. Devant eux l'immensité de l'horizon s'étendait et le Sanctuaire était encore à plusieurs jours de chevauchée. Kiko venait de signer pour une vie de service vis à vis du Sanctuaire. Allait-il se défiler avant d'arriver au lieu sacré ou deviendrait-il un vaillant Saint ? Seul l'avenir et les dieux possédaient la réponse à cette question !
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   Mer 2 Juil 2014 - 21:50

Kiko disposait de très peu de temps pour réfléchir à la requête de l’Hydre, mais son cœur pencha rapidement car il eut l’initiative d’y penser la nuit précédente, un brin veilleur. En principe, il voulait juste rentrer chez lui histoire de retrouver les siens après cette dure épreuve, mais soit les retrouvailles se feront plus tard. Le gamin n’était pas du genre à vouloir perdre son temps, pressé de nature et surtout inconscient, qui lui valut les pires surnoms dans sa tendre enfance, d’idiot ou manipulable. En réalité loin de là…

Effectivement, le chemin à accomplir demeurait très long, puisque jusqu’ici l’espagnol s’initiait à peine au cosmos, ne pouvant le contrôlé que sur un coup de colère dû à l’adrénaline ou en cas de survie. Milan quand à lui était un Bronze, le rang le plus bas dans l’échelon de la chevalerie, excluant soldat, mais atteindre son niveau serait déjà un exploit  car malgré leur âge commun, l’Hydre semblait bien plus réfléchit, probablement en raison d’un entrainement qui lui forgea une personnalité respectable, adulte.

Avant d’entamer la route, il donna ses derniers conseils à l’impétueux :

Il faut que tu saches que ce ne sera pas une partie de plaisir. Tu te vois déjà avec une Armure sur le dos mais il se peut que tu ne survives même pas au premier jour, que tu n'arrives jamais à mériter une Cloth. Ne pense pas déjà à la gloire et à la réussite, concentre toi d'abord sur le présent pour construire ton avenir. Si tu ne te donne pas à fond, tu risques de finir comme beaucoup d'autres qui ont échoués avant toi. Ne perdons plus de temps. Il faut que je négocie une monture pour toi à l'écurie.

Les deux jeunes gens se rendirent ensuite à l'écurie ou le Saint négocia durant près d’une demi-heure pour permettre à son compagnon de jouir d’une monture honnête, et non d’un bourricot comme il aimait les appeler. Et après un petit stockage de nourriture pour les chevaux et nous même, nous étions fin prend à prendre la route, tel deux guerriers errant pour le bien de l’humanité…  Bref, Milan pouvait être fier de sa prise, car avant toute pierre précieuse, il faut la forger. Ainsi, il donnait la directive pour que nous puissions commencer :

Allez Kiko, il est l'heure de quitter cette ville pour rejoindre le Sanctuaire qui sera probablement ta nouvelle maison, ta nouvelle famille. Je ne te promets pas que tu deviendras un héros, un grand guerrier ni même que tu y survivras mais tâches au moins de me faire honneur. Moi aussi un jour on m'a emmené au Sanctuaire dans des conditions différentes que celle que nous avons vécu ici. Tâche au moins de faire aussi bien que moi et fais-moi honneur en devenant un Chevalier d'Athéna.

Passées  les portes de la ville d’Ara, devant eux se dressait l'immensité de l'horizon, qui s'étendait à perte de vue. Le Sanctuaire paraissait encore à plusieurs jours de chevauchée, si bien que la vigilance devait être à son paroxysme, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]
» C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]
» Rififi sous le soleil [Flashback Milan Sethni - Amélia]
» [Quête Solo en Italie : Milan Sethni] Antonia s'est enfuie !
» Un après-midi Sicilien [Flash Back Lenalee - Milan Sethni]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-