Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Quête Ashram] Route de sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Quête Ashram] Route de sang.    Dim 1 Juin 2014 - 18:41

L'hiver toujours l'hiver, le dragon rouge commence à en avoir plus qu'assez de cette saison où il ne se passe rien à travers l'immatériel, un royaume métaphysique séparée du monde des mortels et de leurs divins par le voile. Cette saison hivernale est bien trop calme, cette blanche période qui ne colle pas le moins du monde avec le dragon de l'ire. Fort heureusement malgré l'indolence de cette période, quelques péripéties sont venues maintenir un certain rythme dans la vie du dragon, une série de rencontres avaient balloté la morosité et la vicissitude de ces derniers mois, mais dans l'esprit du démon, seule la rencontre et la venue du divin nordique eusse un intérêt à ses yeux. Le dragon ne l'avait pas tué, cela n'était pas passé loin, mais un marché avait été conclu, preuve de sa bonne foi envers son maitre dont il est lié par l'esprit, au moins ne pourrait-on pas dire qu'il n'a pas fait preuve de la moindre sagesse et d'impatience. Qu'il n'avait pas fait le moindre geste envers les siens. Et en cette journée, il allait faire une nouvelle rencontre et rien n'annonçait celles-ci.

Contrairement aux journées précédentes, le ciel avait retrouvé son calme habituel, les plaines de l'immatériel ne sont plus malmenées par la valse de l'esprit du vent. Mais combien de temps cela durerait ? Les aléas des cieux et les caprices des esprits ralentissent le dragon d'outre-tombe dans ses recherches. En effet, depuis quelques minutes, il a remarqué de nombreuses fluctuations cosmiques par-delà le manteau de neige, toutes menant à une même direction, convergeant vers un même lieu. La curiosité du démon s'éveille, quelle créature a pu traverser le voile ? Volant dans le ciel, au-dessus des plaines de l'immatériel, en dessous de lui tout n'est que blancheur immaculée et parfaite. Son esprit parcoure la terre comme une horde de chevaux galopant à foison. Ses yeux perçants, firent finalement, la découverte d'une nouvelle grotte dont provient l'origine de ce Cosmos ressentit plus tôt. Le démon espère que celle-ci soit suffisamment grande pour lui permettre de rentrer. Il veut aller voir le fond de la chose de ses propres yeux, soit pour le tuer et se faire un bon repas soit pour... pourquoi ? Il ne sait finalement pas et il verrait bien.

Rapidement le dragon rouge se met à descendre pour rejoindre la grotte au plus vite atterrissant non sans faire trembler le sol, faisant quelques pas avant d'arriver à l'entrée de la grotte. Se présentant devant l'entrée, celle-ci semble suffisamment grande pour lui permettre d'entrer, mais les galeries plus loin le seront-elles ? Alors qu'il s'apprête à entrer, une odeur familière non loin, proche, très proche l'oblige à se concentrer. Baissant sa tête de colosse, ses yeux dorés remplis de l'habituelle étincelle de colère s'arrêtent sur une direction et tandis qu'il se met à grogner. Sa patte avant ce pose à côté de l'autre, plantant ses griffes aussi noires que la nuit dans le sol caverne, provoquant de larges sillons. Tandis que sa gigantesque queux fouette l'air avant de l'abattre contre le sol, le faisant trembler. La créature par-delà le voile se mue dans une tout autre forme, plus humanoïde pour finalement, être une copie conforme de son hypothétique victime. Empli d'une confiance absolue, le démon s'engouffre dans la grotte dont les murs devant lui et l'ultime limite lui obstruant le passage, divers runes y sont incrustés, elles sont fraîches et au sol. Un bipède lui fait face, est-ce lui l'intrus ?
Tout être craint la mort. Ceux qui disent ne pas avoir peur de leur propre mort mentent ou, du moins, redoutent celle de leurs proches. De tout temps, il y a eu des gens pour tenter d'en percer les mystères et essayer l'impossible, y compris s’immiscer dans ce monde. Mais si vaincre la mort était si aisé ... La vie aurait-elle toujours un sens ?
Avançant dans une marche lente et pas moins empli d'une confiance absolue vers l'humain. Ashram contemplera assurément la créature et verra qu’elle est devenue lui-même. Un double en tous points identiques à sa forme tel un miroir. Ce devrait être une ruse, une illusion vouée à lui faire baisser sa garde, mais en défiant la créature de ses armes, il reconnaîtra dans ses mouvements des techniques qui lui sont familiers. Elle paraît comme il paraît, elle frappe comme il frapperait. Elle lui parle, dit des choses que lui seul pourrait savoir. Ce démon n’a en réalité ni forme, ni identité propre. Il est la convoitise tout autant que la paresse ou l'orgueil est bien pire encore.
Tu es ici dans un monde métaphysique différent de ton monde. Le voile est un obstacle ou les mortels ne peuvent accéder physiquement. Pour autant, même un esprit suffisamment évolué ne peut accéder aisément à notre monde. Alors, parle bipède. Quelle raison nourrisse ta visite et qui t'a donné le droit de pénétrer notre monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Dim 1 Juin 2014 - 22:57

Le souffle froid de cet hiver plus qu’anormal semble s’estomper un court instant. Lorsqu’Ashram est emporté au travers d’une myriade de symboles tous plus étranges les uns que les autres, la fureur d’un instant semble se taire mais ne dure pas. Frigg, Reine d’Asgard a pu parler un court instant. Ashram a ressenti au travers de son Cosmos la puissante influence des Dieux, les paroles prononcées à son encontre. Autant de mots pour accomplir une seule action… Il comprend ce qu’il devra accomplir et peut encore ressentir les chocs et puissances qui sont en jeu, qui se combattent alors que lui et Nox disparaissent au travers du cercle kabbalistique.

Le noir l’espace d’un court instant…

Et voilà la lumière, vive et révélant la vérité, celle que Frigg ne voulait pas montrer directement à Ashram, celle qu’il devait ressentir avant de plonger corps et âme vers une destination inconnue. Lui homme ? Quel homme serait en définitive assez fou pour se jeter ainsi vers l’inconnu… Les guerriers divins sont bien au-delà de l’entendement humain finalement, en toute modestie bien entendu…

Nox est ici…

Son compagnon a été englobé dans l’équation. Pourvu que le voyage n’apporte pas son lot d’événements trop incontrôlables…pour lui. D’ordinaire, Ashram le laissait au domaine. Là, il devrait en prime le protéger même si lui aussi n’était pas un loup ordinaire. En frères, ils devraient marcher en quête de vérité, vers Odin, et le rapporter à la lumière. Dans ce genre de situation, vous ne laissez ni vos yeux voir, ni vos oreilles entendre, ce que vous-mêmes ne pouvez comprendre. Les oreilles baissées, le regard à l’affut, Nox paraissait bien silencieux alors que tous deux se matérialisèrent à terre.

Un choc, une vibration déchirant l’air…

Ashram ressent quelque chose de puissant, une onde de choc qui se propage au travers des dimensions et des mondes… Arès… Pareille puissance, il a déjà pu la ressentir il y a peu. Le combat semblait loin d’être terminée loin dans le nord… Il pose un genou à terre comme touché par quelque chose, un semblant de souvenir lui rappelant sa récente chute. Il ferme les yeux un court instant comme pour refréner quelque pulsion étrange mais est assailli presque immédiatement par une vibration, plus proche celle-là. Rien à voir, l’arrivant à une énergie étrange et alors qu’Ashram rouvre les yeux, c’est pour se retrouver nez à nez avec une créature draconique à l’instar de celles issues des légendes.

Jörmungandr ?


Il prend position, il s’avance, se change, adopte la forme et l’apparence du Loup d’Epsilon. Ashram se dit qu’il aurait bien faire réparer son armure avant de venir pour le coup. Non pas qu’il redoute un affrontement mais avec une armure réparée, il aurait au moins été copié correctement…
Ashram a toujours un genou posé à terre et sans se précipiter ni laisser poindre la moindre étincelle dans ses yeux, il ramasse une poignée de terre qu’il vient frotter contre la paume de son autre main. Ainsi espère-t-il ressentir le lieu et la terre sur laquelle il vient d’arriver. Il regarde Nox et termine son geste en se relevant, pointant son regard vers son alter-égo.


- Je suis gardien D’Epsilon et mon nom est Ashram.

Il marque une courte pause, prend une légère inspiration, portant son regard sur celui de son hôte. Il avait délibérément donné son rang avant son nom. Epsilon était plus porteur dans les mémoires que ''Ashram''... pour le moment en tout cas.

- Tu es sans doute celui que je recherche, celui que l’on m’a encouragé à rencontrer… Depuis si loin. Oui, je suis Guerrier Divin, aussi serais-je stupide de te cacher les motivations qui m’ont poussé à venir jusqu’ici.

Bon sang… parler ainsi à un Dragon en passe de se dresser contre lui, Ashram n’avait qu’une limite infime qu’il se bornait à ne pas dépasser pour le moment même s’il savait très bien qui il avait en face de lui. Ce n’était pas bien compliqué de se présenter… mais obtenir un peu plus de matière pour parler pouvait être un peu plus ardu… sans doute ! Il n’avait jamais tiré les vers du nez d’un dragon, même ayant son apparence.

- Je suis venu réclamer Odin le Seigneur D'Asgard, et si tu n'est pas le légendaire Jörmungandr je me demande bien qui se trouve en face de moi...

----------------------------------------------------

HP : 182
CS : 220
Armure : 111 + (19x2) =  149   (19 jours que je n’ai pas fait le décompte de l’armure)
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Lun 2 Juin 2014 - 16:38

Pauvre fou, tu es ici par-delà le voile. Tes semblables et vos divins n'ont aucun droit sur cette terre, alors ne vient pas réclamer quoi que ce soit devant moi.

Le démon vient de faire résonner ses paroles dans tous les horizons après avoir repris sa forme bestiale, son ton est impérieux, supérieur et dédaigneux vis-à-vis d'Ashram et de ce qu'il représente. Oui pour lui les bipèdes ne sont que des insectes, de la mauvaise herbe, une source de maux pour lui et sa race. Ils sont faibles et incroyablement inférieurs à son espèce et la loi du plus fort régis les démons tels que lui. Le dragon faisant face au guerrier divin a donc tous les droits de les écraser, de les brûler et de les anéantir. Et eux n'ont d'autres devoirs que de subir en silence leur mort. Qu'ils osent se rebeller et le dragon les écraserait d'un simple revers de l'avant patte. Mais, la créature à donner sa parole à son maître de ne pas posez la main sur Odin et à ce titre. Il doit respecter ce marché et y compris de ne pas écraser ce vermisseaux venu retrouver son divin d'Asgard. Car, aussi impétueux qu'il est à l'égard des mortels. Il sait que la colère de son seigneur sera terrible à l'égard du plan orchestré depuis peu. Cependant, quant bien même il soit tué, le dragon sera sermonné, mais rien de plus. En lui règne la même l'ire que son serviteur, il comprendrez l'acte de Durnehviir.

Durnehviir soupire légèrement alors qu'il pose un regard sur les alentours pour abattre son regard sur un point fixe de l'horizon. Son esprit semble ailleurs comme happer par un appel. Puis, ramenant lentement ses yeux dorés sur le bipède accompagnés de son animal à quatre pattes. Il rit légèrement tout en approchant son imposant museau à quelques centimètres d'ashram. Son corps est pourvu d'énormes pointes saillantes partant de l'arrière de son cou et s'étendant vers le bas à sa queue. Quatre cornes recourbées poussent de sa tête. Comme un dragon mort-vivant, la chair de Durnehviir est très délabré et ses ailes sont très altérées. Il est gris-vert dans le teint et ses écailles sont constamment dégoulinantes et suintantes. Les mouches peuvent être vues autour de son corps et de la bave jaunâtre peut être vue à dégouliner de sa bouche en permanence. Le regard du colosse grenat se voile délicatement d'un voile sombre alors qu'il repense aux paroles prononcées par son seigneur et maître à travers la pensée.
Pour ta gouverne, je ne suis pas Jörmungandr et les dragons sont des créatures surclassant en force et puissance la plupart des monstres de ce monde. Ou du moins, une poignée d'entre eux dont je fais partie, moi Durnehviir le dragon mort-vivant. Le reste sont que des dragonnets ou des esprits vagabonds et solitaires dépourvus de volontés propres. Mais, nous avons tous un maître dont nous et les autres créatures sommes liés par l'esprit. Et toi, aussi primitif soit tu, ton esprit semble éveiller la convoitise de mon seigneur et semble enclin à te recevoir dans son antre ...
Durnehviir grogna expulsant quelques flammes de ses narines fortement abimer, à l'image de son corps fort bien décomposé. Son voile sombre sur ses iris s'échappe subtilement pour laisser resurgir le regard doré rempli d'une éclatante étincelle de colère à l'égard du bipède. Le cosmos divin d'Arès vient de pourfendre les ténèbres, pourtant maître de ces lieux. Ce jeune Olympien affronte l'entité maîtresse de cet hiver surnaturel s'abattant sur le monde des bipèdes. Et l'idée même que cette divinité au pouvoir si soudain puisse ressortir victorieux de ce combat empli le dragon d'un dégoût profond à l'égard de ces êtres inférieurs.
Je suis uniquement venu ici afin d'observer et rencontrer la source d'un cosmos divin. Mais voilà qu'une autre aura bien plus meurtrière pourfend l'influence des ténèbres sur notre monde. Je ne sais pas ce qui se passe dans ton monde bipède mais, je vais respecter l'accord de mon maitre et te conduire à son repaire. Tu n'as qu'à grimper sur mon dos avec ton animal pour que vous puissiez gagner du temps dans le trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Mar 3 Juin 2014 - 23:08

Intangible. Tantôt le double d’Ashram, tantôt dragon, voilà qu’elle s’exprime. C’est un dragon primordial, quelque chose de plus vieux que le monde au-delà des barrières du temps et de l’espace. Et ça a le don de parole ! Le gardien d’Epsilon s’accrocherai bien à un truc s’il pouvait, jurerait quelque chose du genre ‘’bordel’’, ‘’merde alors’’… Ouais, il n’a pas l’habitude de tomber de haut ni de montrer le moindre état de surprise mais là, à part être blasé ou trop congelé par le froid… Il regarde Nox et hoche la tête en silence comme pour exprimer quelque chose.

Bordel…

Et puis ce nom ! Il n’était pas fils de dragon pour savoir quoi que ce soit à son sujet. Ashram n’avait jamais entendu parler de pareille entité, n’avait jamais lu quoi que ce soit sur un dragon mort-vivant arpentant les cieux de la sorte, ou qui aurait fait vœu de le faire. Non, c’était obscur, tout comme l’était cette contrée que rien ne prédisposait à évoquer des souvenirs dans la tête du gardien d’Epsilon. Le dragon parlait pourtant la langue des hommes… Encore une chance ! Sans doute aurait-il fallut en d’autres temps monter au sommet d’une montagne pour aborder un début de communication.

Merde alors…

Que ferait Ashram en revenant de son périple ? Pourrait-il parler de tout cela à qui que ce soit ? A présent il fallait monter sur son dos ? Non mais sérieusement… comment Ashram arriverait une seule seconde à penser plausible un truc pareil, surtout après sa vision, les mises en garde de Frigg et tout ce qu’il avait déjà traversé… Tout cela était complètement fou et sans doute un piège subtil orchestré de main de maître. Mais il se reprend rapidement. Son égo vient jouer son rôle, lui rappeler pour quelles raisons il a fait tout ce chemin… et qu’il serait certainement plus sage de jouer le jeu des hôtes. Il sera temps d’aviser en temps et en heure. Si ce dragon n’est qu’un serviteur, autant ne pas perdre de temps et s’adresser au maître. Il y a toujours moyen de se battre pour qui le cherche vraiment… et qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.


- Soit, Durnehviir. Je vais suivre les recommandations que tu me demandes bien que je n’y tienne guère. En même temps, je ne suis pas certain d’avoir le choix mais je suis curieux de savoir ce que ton maître espère savoir avec ma présence... moi le bipède...

Il avance d’un pas, regarde Nox qui lui emboite le pas.

-       Tu ne m'as pas dit qui il était d'ailleurs.

Il grimpe d’un geste vif et souffle sur le dos de la créature draconique et se prend à penser tout haut…

- … Et soudain le dragon descend du ciel et me propose de m’emmener sur son dos… Scud le croira jamais…

----------------------------------------

HP : 182
CS : 220
Armure : 149 + 4 = 153
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Sam 7 Juin 2014 - 19:06

Volant à allure respectable vers la destination finale. Durnehviir ramène silencieusement son attention sur l'horizon, perçant de ses yeux dorés le voile opaque de ce monde. De tours, de remparts, hauts comme des collines, fondés sur un puissant trône de montagnes au-dessus de puits insondables, de grandes cours et des cachots, des prisons aveugles, escarpés comme des falaises et des portes d'acier et de diamant béantes. Une tour surplombe le paysage alentour surclassant de son aura l'énigmatique aura de ténèbres recouvrant l'ensemble de ces terres. Son sommet embrasse les nuages à l'éclat plus sombre encore que l'enfer et derrière, est suspendu une vaste ombre, inquiétante comme un nuage orageux. La puissance ténébreuse émanant de cet endroit est en pleine méditation, patientant que son serviteur, Durnehviir amène en son sein son curieux visiteur.

Rares ceux qui peuvent dire d'où le mal vient et il se passe longtemps avant que même les sages pussent le découvrir. C'est l'ombre du seigneur de Durnehviir. La source de son Cosmos se situe dans sa demeure au sud d'une forêt sombre et froide, grandissant lentement à mesure que son sombre serviteur vole autour de sa forteresse. D'une sombre tour où il vit, une autre énergie, familière pour le guerrier divin s'éveille par soubresaut intempestif. Par intervalle irrégulier, une aura divine interpelle son esprit puisqu'il est question d'Odin. Bien plus faible qu'à l'accoutumer, à la limite de l'agonie. Il en faut peu pour que le divin succombe aux sévices qu'il lui a été assurément orchestrés. Mais, tout cela. C'est à ashram de le découvrir puisque pour l'heure, uniquement happé par le cosmos divin du père d'Asgard. Il n'aura nul autre indice de ce qu'il est advenu d'Odin dans ces terres putrides et maudites.

Amorçant sa fastidieuse descente en contrebas de la tour aux dimensions vertigineuses. L'atterrissage se fit nettement plus en douceur qu'à la première rencontre entre la bête et le guerrier divin. Devant eux, une porte tout autant colossale dépourvut de système d'ouverture. D'un grognement en guise de première joute verbale. Durnehviir se met à enrouler sa queue autour d'ashram pour l'amener sans la moindre délicatesse sur le sol rocheux dont nul trace de vie subsiste. La bête répéta ce geste pour son Loup qui l'accompagna pour finalement approcher son museau vers les deux compagnons.


Je vais à présent te laisser vaquer seul dans la suite de ton voyage bipède. Car, tels sont les ordres de mon seigneur, mais je suis satisfait que ton simple esprit de mortel n'est pas aperçus le subterfuge durant tout notre périple car ...

Le subterfuge ne dura pas bien longtemps, malgré le fait que la créature est tout ce qu'il y a de plus bestial, cette dernière n'est pas non plus stupide ! Poussant un hurlement à glacer le sang de n'importe quel être vivant, la créature se remit immédiatement à dévisager avec colère l'entrée de la tour comme pour y faire passer un message à son maître. Puis, sa silhouette devient opaque puis fantomatique pour finalement être quasi transparente. Une bourrasque de vent fit propulser la silhouette de la bête sans pour autant chasser son imposante aura maléfique vers la porte et murs de la tour. À cet instant, toutes les ouvertures de la forteresse se mirent à jaillir d'une indescriptible aura rougeâtre tandis que la totalité de la structure se met à trembler, y compris le paysage proche de la battisse. Finalement, ce théâtral spectacle prend une tournure bien différente lorsqu'une voix caverneuse aguiche le guerrier divin. Elle est de Durnehviir, mais différente sous bien des aspects. Toutefois, la forme n'a que trop peu d'importance vis-à-vis du fond du message qu'il a à lui transmettre.

... il est à présent temps pour toi de connaitre le véritable but de ta visite dans cette forteresse. Moi, qui n'a plus d'identité et de volonté propre, je subsiste comme étant un démon avant d'être un dragon. Mais, toi, tu as une essence qui semble transcender le commun de ton espèce. Celle qui ta épaulée à te faire entrer dans ces terres la desceller et mon seigneur veut connaitre la réponse à une telle interrogation, mais sera-t-elle suffisante pour secourir ton divin de cette forteresse ? Tu là sans doute ressenti, mais son aura prend origine au sein de cette imposante tour. Mais, seras-tu digne d'y rentrer ?

La voix s'estompe immuablement y compris l'aura intempestive du démon. Il ne se trompa pas, un texte gravé dans la roche, quelques mots, quelques lignes qui peuvent être une énigme posée là pour retenir tout intrus pour l'éternité et qui ne peut être que la seule issue possible et inimaginable apparaît furtivement au-dessus de la porte.

Pierre pleine de corps putride
Je ne tolère pas d'agresseur
Rune et magie font mon bonheur
Haine ou colère et oh malheur


Utiliser de la magie pour ouvrir un passage, c'est clairement ce que le message peut dire. Mais il peut également y avoir d'autres effets pervers liés à ce dernier comme par exemple réveiller tout ce beau monde qui pique un roupillon juste à quelques pas d'eux car le moindre faux pas serait certainement fatal donc autant prendre toutes les précautions qui s'imposent et laisser ceux qui ont des connaissances magiques bien plus étendues que les siennes qui lui indiquaient juste de poser une rune ou un artefact divin sur la roche dans l'espoir que quelque chose de bon pour eux se produise.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Mer 11 Juin 2014 - 21:20

Le silence…

Tout le long du voyage, Ashram s’était demandé ce qu’il se passerait s’il venait à échouer. Dans une autre dimension, loin de la terre qui l’a vu naître et qu’il se doit de protéger, comment se passeraient les choses si jamais ses efforts étaient vains ? Etrange sensation alors que le Dragon plane magistralement, entre deux hurlements, dans les airs, loin au-dessus de tout. Ashram regarde son saphir…

Une tour…

Se distinguant dans le lointain, une construction plus attirante que les autres. Quelque chose de spécial en émane et Ashram le ressent, bien entendu. Nox semble inquiet. Les quelques jappements qu’il émet en disent long sur la tension plus que palpable qui ne cesse de prendre de l’ampleur ici. Les deux compagnons s’échangent quelques regards de circonstance mais pas plus. D’ailleurs, Ashram ne se démarque pas de son attitude habituelle. Silencieux et attentif à tout ce qui pourrait survenir.

Une porte…

Le dragon amorce une descente à haute vitesse. Les choses se précipitent ; il semblerait que cette tour si étrange soit le terminus du voyage, ainsi confirmant les premières sensations du Guerrier Divin. Il s’accroche, Nox aussi. Tous deux se retrouvent rapidement et sans ménagement au sol, déposés par le Dragon qui s’exprime encore une fois et semble à la fois amusé et curieux de la présence d’Ashram ici. Qu’importe ce qu’il a à raconter comme sarcasmes tant qu’il obéit aux ordres de son maître comme la créature servile qu’elle est.

Désappointé ?

Ashram l’est, oui. Téléportation, dos de dragon, porte, monstre… et ensuite ? Trésor ? Il espère que celui qui souhaite le voir sera prompt et surtout... Ses pensées s’interrompent un instant. Le dragon parle de subterfuge que le Guerrier Divin n’aurait vu ; le véritable but ? La noirceur porte plus d'un masque, aucun n'est aussi dangereux que le masque de la vertu. Ses yeux se tournent vers l’inscription. Il lit, plisse le front et se tourne vers le Dragon sèchement.


- Si ton maître devait me recevoir, pour quelle raison devrais-je lui ouvrir la porte qui le retient ?

Il serre le poing, retient un souffle d’agacement mais ne dévoile pas une once de son état.

- Et si tu es a son service, tu aurais pu demander que Ces portes me soient ouvertes, aussi important et intriguant que je sois à ses yeux…  Lui donner une part de ma ‘’magie’’ ? Une rune pour ouvrir la porte ? Mais… sérieusement… Et qui vais-je nourrir en faisant de la sorte… ?

Volte-face

Fini le temps des palabres, terminé les épreuves et les énigmes. Ashram aimerait bien que les choses avancent. Il pose la main sur la porte et se concentre. Si quelque chose est derrière, si un mécanisme n’attend que ça, il fera ce qu’il doit, pour Odin. Et si jamais autre chose venait à sortir de ce monde pour asseoir sa domination quelque part, Ashram aurait bien assez le temps d’expier, encore une fois ses fautes. Pour l’heure, c’était le Destin d’Asgard dont il était question et il serait toujours temps de voir ce que le seigneur ‘’local’’ voudrait du guerrier Divin... à moins qu'il ne vienne justement de le libérer.

'' Ashram transfère 10 pts de Cosmos dans la porte''

HP : 190
CS : 220 – 10 = 210
Armure : 153 + 16 = 169
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Ven 13 Juin 2014 - 22:41

Victory Crusade by APM Film Orchestra on Grooveshark

Le jeune guerrier divin est en quête de réponse à ses interrogations, en quête d'éclaircissement sur ce qui se trame dans ce monde. Mais, ce n'est ni à Durnehviir ou à un quelconque autre subalterne de satisfaire sa curiosité. Il devra à présenter arpenter seul le chemin qui lui fait face, tout en trouvant le moyen de s'introduire dans cette vaste tour. D'innombrables moyens lui permettront de s'y immiscer, certains seront lourds de prix et de conséquences. D'autres sont plus subtils et moins dangereux pour l'humain épris d'une volonté sans failles et d'une crainte qui à ce jour ne l'habite en aucun point. Sa volonté le guide à s'avancer toujours et encore, mais cette fois-ci vers la colossale porte et à poser ses mains sur celle-ci. La suite ne dépend que de lui et il le sait et mue par un courage de tous les instants. Son Cosmos se répand sur l'imposante structure faisant office de porte. Voici sa réponse pour espérer satisfaire l'énigme surgit du néant et inscrit tel au fer rouge au-dessus de lui. Un long moment ou chaque bourrasque de vent, molécule d'air et environnement proche se fige comme pour mieux observer la suite à ce subterfuge orchestrer par le guerrier.

Tout ceci reprit un ordre naturel lorsque l'imposante porte vibra légèrement et se met à s'ouvrir dans un brouhaha tonitruant. Ashram vient de satisfaire à son énigme et mue d'une volonté propre, la tour l'invite à poursuivre son chemin et le guidant à pénétrer plus encore ce monde empli de ténèbres et d'un froid surclassant les terres dont il est originaire. Mais, le pire est à venir lorsque provient de la maudite tour, un froid plus mordant encore que ce qu'Ashram a pu constater depuis sa venue dans ces terres pullulantes. Une ombre plane et croît à mesure que l'entrée s'ouvre telle une gueule prête à avaler sa proie. Et du statut de prédateur, il se tapit dans l'ombre une silhouette indescriptible, méconnaissable pour l’œil humain prêt à avaler le guerrier divin et patientant que sa proie soit suffisamment à vue. Des runes apparaissent à l'endroit où l'énigme fût insufflée. Une onde de choc insuffle alors sur l'air une pression énorme lorsque les runes apparurent en totalité et jusqu'au dernier symbole. Simple avertissement, mais très vite, une ombre et funeste nuage noirâtre surgit de l'ouverture pour englober et avaler Ashram. La suite est dépourvue d'inconnu et ou le guerrier divin devra batailler pour lutter face au danger qui va lui faire face.

Et aussi fugace que survenu, l'opaque nuage disparaît et laisse place à un tout autre environnement que précédemment. Face à Ashram, une silhouette humanoïde le scrute avec un regard empli de dédain pour ce qu'Ashram représente. Non pas pour son individualité, mais plutôt pour la race à qui il appartient. L'inconnu est comme un roi sur son trône, dans une demeure de pierre dont des crânes humains orne de bas en haut les diverses colonnes, des runes de puissances sur la porte qui est à quelques pas au dos du guerrier divin persiste lumineuse et d'un éclat brillant, comme si elles venaient d'être activé. L'inconnu dévisage nonchalamment son invité et effectue un mouvement de main sur son heaume. Ce heaume est d'acier gris tout ouvragé d'or et s'y trouve gravé de la victoire. Un pouvoir l'habite, qui protège quiconque le porte des blessures et de la mort. Mais, au creux de son autre main, un artefact à la lueur éclatante et à la taille dérisoire semble canaliser plus d'attention de l'hôte des lieux que tout autre chose qui encombre son antre. Quel va être la réaction d'Ashram ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Dim 22 Juin 2014 - 21:31

La porte s’est ouverte, quelque chose de puissant se terre au fond de ce trou insondable. C’est fou ce qu’il faut faire parfois pour arriver à parler aux puissants de ce monde. Il regarde Nox. Drôle de lieu pour deviser. S’il en est de plus farfelu, eux aussi ne sont pas de ce monde. Ashram aimerait avancer mais avant de ne pouvoir le faire, il se retrouve happé par quelque chose, une pensée brumeuse et fugitive. Invité à la table des grands, voilà ce qu’il se dit alors que la téléportation est aussi rapide que brutale. Nox aussi doit en avoir assez de se faire balloter dans tous les sens.

La pièce est représentative de celui qui y trône depuis on ne sait trop combien de temps. Encore quelqu’un qui pense sa décoration pour qu’elle soit à l’épreuve du temps. Depuis l’intérieur, Ashram à encore assez de perception pour ressentir le combat ultime qui se déroule dans la tour de Givre. Il frisonne, il peste intérieurement même. Il aurait bien aimé se battre avec les Olympiens, lui l’Asgardien. Il ressent les choses et il sait qu’on pourra lui raconter plus tard… si toutefois il arrive à sortir d’ici et mène sa quête à bien. Il marmonne tout haut...


- Souviens-toi de ce jour, souviens-t'en, à l'oubli je ne peux me résoudre.

Il serre le poing avant de prendre la parole.

- Saviez-vous qui viendrait diner ce soir ? Car Selon le Dragon qui m’a conduit ici, il semble que oui. Est-il encore nécessaire de me présenter, moi, venu des hautes contrées glacées du Nord ?

Il observe la volée de runes qui sont présentes ici ou là, reprend son inspiration et lance une nouvelle tirade.

- Je suis le gardien de l’armure Divine d’Epsilon, Moitié Homme, Moitié Loup et dont le destin est lié à celui d’Odin. Suis-je un rejeton en devenir de Loki telle que mon ancienne forme le laisse croire ? Je ne le sais pas. Je sers l’un et j’ignore l’autre… et pourtant. La sagesse qui m’anime ici peut aussi devenir quelque chose de plus puissant encore.

Il porte sa main dans son dos et ressent l’écaille osseuse qui a surgit lors de son passage aux enfers… il ressent la douleur de sa première chute mais il sait aussi que cette trace n’est que le prolongement de sa véritable apparence cosmique… Et puis une lueur dans la main du mystérieux personnage l’interpelle. Quelque chose d’étrange et de persistant qui…

- Je suis venu chercher le Maître d’Asgard pour le reconduire en son royaume. Alors… Es-tu celui à qui je dois m’adresser ou bien… suis-je encore en train de parler à un messager ? Vu ta puissance, je pense que non… Et si le dragon a dit vrai, tu attends ma venue avec curiosité… et envie… Et Odin dans ton Sillage.

---------------------------------

HP : 190
CS : 210 + 10 = 220
Armure : 169 + (9*2) = 187
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Lun 23 Juin 2014 - 19:35

L'Arishak ne put s'empêcher de hausser les sourcils devant le qualificatif que l'autre se donnait lui-même. Moitié homme, moitié Loup hein ? En voilà un qui ne s'encombrait pas de modestie. Il ne releva pas toutefois, pressentant qu'ils pourraient tous deux discutés pendant des heures de cette spécificité. Une étrangeté dont le nécromancien n'est guère différent, car ce qui marque sur l'Arishak, c'est son apparence. Grand, dépassant Ashram d'une bonne tête, il est d'une musculature et d'une force peu commune, sa peau est grise et de grandes cornes poussent sur sa tête. L'intérêt que peu porté Epsilon sur l'hôte sera de toute façon moins important que ses paroles envers et sur le maître d'Asgard qui suscite pour le nécromancien une certaine crispation. Bien qu'il ait accompli la presque réussite de son plan, le venue du guerrier divin ralentit ses projets, mais pas pour longtemps. Tant qu'à rester sur leurs positions tous les deux, autant gagner du temps et abandonner l'idée de convaincre l'autre. Il haussa les épaules lorsque Ashram l'interrogea et répondit sans détours.
Effectivement, tu es celui envers qui tu dois t'adresser moitié homme et moitié Loup ... Cependant, je crains ne pas pouvoir répondre favorablement à ta demande. Pas avant de te narrer une longue histoire qui me concerne et aussi Odin. Je doute que tu n'est pas venu pour entendre cette histoire, mais elle te permettra de mieux appréhender notre raison à avoir capturé ton divin.
Une lueur dure brille dans son regard tandis qu'il fixe sans ciller, d'une rancœur farouche pour celui qui protège Odin. Aussi inflexible et renfermé qu'il puisse se montrer, sa main contenant son artefact se referme indubitablement lorsque ses pensées se durcissent. Et si le début de son discours n’intéresse guère le guerrier divin, la suite par contre l’intéressera beaucoup plus et il fronça les sourcils avant de monologuer.
Mon nom est Arishok et je suis le dernier représentant de mon peuple Qunari. Nous étions de farouches guerriers, extrêmement disciplinés et nous voulions imposer notre vision du monde par la force. Nous avions jadis une soif d'extension inextinguible et après moult conquêtes, nous étions arrivés au domaine d'Asgard pour y conquérir vos terres. Je te passe les détails, mais Odin a envoyé mon peuple au Niflheim avec une non-possibilité de retour dans ton monde Ashram. Au fil du temps, Niflheim est devenu la destination des âmes de monstres et c'est ainsi que chaque âme du Niflheim est condamnée à s'attaquer à l'autre. Et moi, j'ai su régner sur cet enfer avant qu'une entité plus puissante qu'Odin me propose de m'allier à lui et venir dans son monde pour y semer les graines de mon plan. Lui à son propre plan et tu n'as pas lieu de le connaitre, ni le mien, ni à savoir l'identité de cette entité.
Voilà au moins un point sur lequel il n'avait pas tort. Et partant de ce postulat, Arishok eût bon de se lever de son piédestal et de s'avancer de quelques pas vers Ashram avant d'opter pour un autre chemin. Après s'être avancé de pas rythmés et lent, il stoppa ça marche et fixa à travers une ouverture sur son monde via sa tour. La conversation allait s'orienter sur autre chose et il ne put s'empêcher de sourire devant le respect presque passionné qu'il semble ressentir à l'égard d'Ashram. Ainsi, sans se détourner, il ne put s'empêcher de rebondir sur autre chose.
Cet artefact que je détiens contient la quasi-totalité du Cosmos de ton divin Ashram. Ton Dieu reste toujours aussi puissant et fort, même ici dans ce monde régi par un tout autre pouvoir. Toutefois, je me suis retenu de continuer ma tâche lorsque j'ai pressenti ton arrivée, curieux de voir un mortel foulé le sol de ce monde infernal dont le but et de secourir son Dieu. À cet égard, tu as mon respect guerrier. Exister sans équilibre, c'est tombé, se casser, mourir. Il n'y a que dans l'équilibre que la vraie stabilité peut être atteinte. Quand une personne est stable, elle est libre d'écouter et de savoir. Avec le savoir, on devient fort. Avec la force, on devient l'acier. Et comme l'acier, on endure. Odin est tout cela Ashram, il a aujourd'hui, endurer mille morts, mais à travers toi, je perçois une faiblesse. Savoir c'est comprendre, comprendre pourquoi c'est, ce que c'est, mais aussi ce que ce n'est pas. Connaître quelque chose c'est avoir le pouvoir de le maîtriser et seulement dans le manque de connaissances réside la faiblesse. Voilà ta faiblesse guerrier et au titre du respect que j'ai envers toi. Je peux te permettre de retrouver le corps de ton divin et de lui redonner sa liberté ... à une condition ....
Un mot. Il chercha un instant ce qu'il pouvait bien vouloir lui dire. Des milliers de choses assurément, mais il n'avait pas le droit à un discours. Il se décida donc.
L'existence est un choix. Il n'y a pas de chaos dans le monde, mais de la complexité. La connaissance de la complexité est la sagesse. De la connaissance du monde découle la connaissance de soi. La maitrise de soi est la maitrise du monde. La perte de soi est la source de la souffrance. Souffrir est un choix et nous pouvons le refuser. Nous détenons le pouvoir de créer le monde comme de le détruire. Et à cet instant, je vais te soumettre à une épreuve.
Arishok recula de quelques pas et nicha ses iris sur les pupilles d'Ashram, sachant que l'entrevue touchait à sa fin et concéda du bout des lèvres.
L'existence est un choix. L'âme perdue ne nourrit le monde que de sa souffrance. La vie est un choix devant lequel il ne faut pas reculer et je vais te donner l'opportunité de revoir ton divin ou de le ... tuez ! Procure à même mon artefact de ton énergie, ton Cosmos. Fais bien attention guerrier, si tu en donne trop, tu causeras souffrance et perte de ton divin. Procure en a trop faible quantité et ton âme sera happée par mon artefact et causera ta perte. L'équilibre sera la notion que ta conscience devra appréhender.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Lun 23 Juin 2014 - 23:16

Faiseur d’énigmes… utilisateur de poudre de Perlin-pinpin… Tous les qualificatifs imaginables passaient par la tête d’Ashram. Il savait que quelque chose se tramait… mais quoi ? Les avertissements de Freya, ceux du Dragon à demi voilés par la vérité, les propos que cet individu tenait… Tout portait à croire qu’un plan de grande ampleur était ourdi depuis un certain temps entre lui et un autre. Ashram pouvait-il jouer l’avenir d’Asgard sur une simple intuition ? Pouvait-il sacrifier sa venue ici, tolérer la libération de quelque chose de dangereux pour rappeler le seigneur d’Asgard dans ses contrées ? Et puis… comment Odin avait-il fait pour se retrouver là-dedans…

Pas clair… Perdre son temps avec lui… gagner du temps… les mots résonnent dans l’esprit d’Ashram. Et pourtant voilà que ce Arishok commence à parler de son peuple, des guerriers de sa caste, son clan… Ashram tend l’oreille, intéressé par ce qu’il entend. Ainsi une autre entité aurait promis quelque chose pour leur salut… quelque chose qui le pousserait à pactiser. Mais cela ne collait toujours pas avec ce que le Dragon avait dit ; encore moins avec les propos de Freya. C’était selon elle une créature d’un profond machiavélisme… Ashram l’avait ressenti comme un ver, un serpent filant, emportant Odin loin de ce monde.


- Soit, Arishok. Tout ce que tu as dit me laisse dubitatif. Est-ce là ce que ton Dragon m’avait promis ? Selon ses dires tu as emporté Odin avec une relative autorisation de sa part. Il est là, dans ta main, à ce que tu racontes. Alors pourquoi n’est-il pas si simple pour toi de le libérer ?

Il avance d’un pas, il plisse les yeux.

- Espères-tu que j’ai la main lourde ou légère ? Que je libère ou que je tue mon Seigneur et Maître ? Je ne peux jouer aux dés sur simple intuition, quand bien même il s’agirait du seigneur d’Asgard. Par contre j’ai autre chose qui pourrait t’intéresser….


Il baisse les yeux, observe son saphir, serre le poing ; Ashram sait que ce qu’il va prononcer pourraient être ses dernières paroles mais qu’elles pourraient bien changer la donne.

- Si les choses sont comme je les perçois, toi et ton peuple êtes ici pour quantités d’outrages et de crimes… Et considérant cela, voilà ce que je te propose. Laisse-moi parler à mon Seigneur et maitre, je lui proposerai de rester ici à tes cotés… et que ton peuple soit libéré dans une des sphères proche d’Yggdrasil. Peut-être se montrera-t’il clément et enclin à écouter ma requête.


Il redresse le regard, fixe Arishok fixement l’espace d’un instant avant de prendre la parole une dernière fois.


- Tu voulais gagner du temps ? Je te l’offre. Tu n’as donc pour le moment rien à perdre… Et si jamais Odin refuse d’écouter ce que j’ai à lui dire, je te donnerai l’équilibre que tu cherches…


Il marque une pause. La détermination se lit dans ses yeux… l’espace d’un instant, ses pupilles déjà jaunes semblent luire subrepticement, parcourues par un cosmos étrange et vibrant. Il recule d'un pas et le fixe encore. Il est Ashram, Guerrier Divin d'Epsilon et pour le moment il ne compte pas écouter n'importe qui à n'importe quel prix.

- Qu’importe que celui qui est ton allié sois Loki ou celui qui était prisonnier de sa prison de glace… si tu ne souhaites pas donner suite à ma proposition, tout cela n’aura bientôt plus d’importance.


----------------------------

HP : 190
CS : 210 + 10 = 220
Armure : 187 + 2 = 189

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Mar 24 Juin 2014 - 19:52

Pourquoi lui disait-il cela ? Arishok fut surpris de la réponse d'Ashram, son visage se peignant de cette expression pourtant peu caractéristique chez lui, alors qu'il observe son interlocuteur avec curiosité et malveillance. Sa verve est pourtant clair pour l'hôte, le guerrier divin n'a pas connaissance de la méthode dont son divin fût capturé et la raison qui pousse le nécromancien à extirper l'essence divine du père des divinités nordiques. Et il ne doit pas le savoir, il ne le mérite pas ou pas encore à ses yeux.
Le pouvoir de ton Dieu est vivace guerrier. Et je dois extraire avec précaution son énergie sous peine de déstabiliser le plan auquel je dois me tenir. Nous l'avons capturé puisque sa présence dans ton monde maintient un équilibre dans la vaste étendue polaire de votre minuscule planète. Et nous ne pouvions pas nous le permettre Ashram. La lutte est une illusion. La marée monte, la marée descend, mais la mer est immuable. Il ne sert à rien de lutter contre moi et mes semblables. En ce sens, je vais accepter ta requête guerrier, pour te prouver la non-pérennité de ta proposition. Car, mes actions du passé et actuel ne me permette pas d'intégré l'une des sphères proche d’Yggdrasil.
L'atmosphère lugubre du lieu réagit indubitablement comme lié à un pouvoir invisible au sens d'Ashram. L'aura suffocante est subtilement et indéniablement plus dense et meurtrière au fil des secondes qui s'égrainent. Réagissant au cosmos ténébreux d'Arishok, un voile opaque se lève sous les pieds d'Ashram, puis se condense en optant pour une forme de nuage sombre qui s'élève toujours et encore, attirés par l'appel de son investigateur. Englobant sa victime, y compris la vision du guerrier qui à cet instant ne voit rien d'autre que pénombre, la conscience d'Ashram se met à trembler et à hurler de toutes ses forces. Des rires sinistres et inquiétants résonnent dans sa tête. Puis, la fin. Un silence religieux.

Face à Ashram, une vaste étendue dépourvue de toute vie. Le noir absolu et pourtant, il se tient là, en compagnie de son animal qu'il est seul à percevoir. Les fléaux ont semé souffrance et malheur. Puis, une agitation palpable trouble l'esprit du guerrier, une ondulation de Cosmos trouble son esprit précédemment torturé par un pouvoir inconnu. Un appel ? Quel va être le choix et décision d'Ashram ? Tout être vivant a une place et un but dans le monde et c'est uniquement lorsqu'il est à sa place et maitrise son être que l'équilibre peut être atteint. Si cet équilibre venait à s'altérer, il subirait aussitôt mille souffrances. La maitrise de soi est donc le premier et le plus important des objectifs de la vie. Ashram aura-t-il la maitrise de soi pour garantir l'équilibre du monde dans lequel il est envoyé ? Peut-être est-ce une épreuve du nécromancien ou une prison dont Odin est prisonnier, non loin de là. Dans ce dernier cas de figure, comment Ashram parviendra-t-il à se sortir d'un tel endroit ?
Ashram doit lancé un dé avant de faire son rp.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Jeu 26 Juin 2014 - 22:46

Lancer de dés pour Ashram
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1297


MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Jeu 26 Juin 2014 - 22:46

Le membre 'Ashram le Veilleur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Jeu 26 Juin 2014 - 22:47

Le noir, les ténèbres.

Seconde fois en peu de temps. C’était Freya qui avait placé Ashram au cœur d’une énigme pour lui faire comprendre quels dangers il allait affronter. Le noir et le silence, un bruit, quelque chose l’avait aiguillé. La concentration de son cosmos, son écoute, tout ça concordait à ce qu’il puisse trouver les choses, à ce que son intuition soit parfaite et qu’il trouve ce que Freya voulait qu’il voit.

Là, c’était presque pareil.

Il était toutefois avec Nox, son compagnon. Tout autour d’eux n’est que néant. Rien n’est consistant et les choses qui s’enchaînent, les pensées qui traversent l’esprit d’Ashram sont multiples. Il entend Arishok lui dire quoi, s’interroger, parler encore et proposer au Loup du Nord de découvrir par lui-même les choses.

Odin est là, tout proche.

Aussi étrange que cela puisse paraitre, Ashram pensa immédiatement que son esprit et celui de Nox avaient été envoyés dans l’éclat de lumière, le sceptre d’Arishok, juste là où se trouvait Odin. Et puis n’avait-il pas dit qu’il allait répondre favorablement à la requête d’Ashram ? Tout proche, le seigneur des glaces est tout proche, juste là, entre deux battements de cils, entre deux battements de cœur. Il regarde Nox, lui pose la main sur le museau et le rassure. Même s’il a compris là où tous deux se trouvaient, peut-être avait-il besoin d’un geste de son ami ?

Il pose un genou à terre.

Là, pas de sol, pas de cailloux ni te terre. Juste le noir, le néant. Il ressent la forme de quelque chose d’uniforme qui l’empêche de tomber, lui qui est initié à la Terre, il devra sans doute s’en passer pour le moment. Puis, il prend une longue inspiration avant de murmurer de manière très solennelle.


Voyez cela, je vois mon père,
Voyez cela, je vois ma mère et mes sœurs et mes frères
Voyez cela, je vois tous mes ancêtres
qui sont assis et me regardent
et voilà, voilà qu'ils m'appellent
et me demandent de prendre place à leur côté
dans le palais de Valhalla
là où les braves vivent à jamais...


Il ferme les yeux et projette ses paroles loin, loin dans son esprit. Si Odin entends, puisse-t’il répondre. Puis vint le silence.

-----------------------------

HP : 190
CS : 210 + 10 = 220
Armure : 189 + 6 = 195
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Ven 27 Juin 2014 - 21:55

Couper de tout, ce monde sombre et empli de cette impétueuse aura et énergie qui est similaire à l'adversaire d'Arès et d'Athéna. Ashram se tient là, dans cet étrange univers noirâtre dont ses sens ne parviennent pas pour le moment à lui permettre de ressentir quoique se soit. Cela ne semble pas pour autant l'ébranler et sa présence dans cet univers va rapidement prendre tout son sens. Puisque les quelques mots d'Ashram se rependent dans un murmure dans ce vaste et étrange monde. L'air se met alors à siffler crescendo tel le vent du grand nord dans la plus glaciale et froide saison. Puis, plus rien si ce n'est qu'une odeur putride et de sang ce repend autour d'Ashram. La couleur rougeâtre et significative du sang se propage tout autour de ses pieds et gagne en propagation. Le guerrier divin aura alors un premier aperçu de l'endroit dont-il a atterri, mais cette étrangeté ne s'arrête pas là. Le sang ce repend encore et encore, quant à l'odeur, elle s'accroît et déstabilisera l'odorat du guerrier mi-homme et mi-loup. Mais, rapidement, son esprit et sa vue pourront se rendre compte que ce sang qui se propage provient de lui et uniquement de lui. Serait-il envoyé dans cet artefact ? Celui d'Arishok ? Peut-être, mais son Cosmos ce vide inexorablement sans qu'Ashram puisse faire quoique se soit. Le sang n'est qu'illusion, hallucination. Inventions fugaces d'un minable esprit humain dans une tentative désespérée de justifier une existence sans le moindre but, une vie absurde ! Une vie aussi artificielle que ce monde lui-même ? Seul son Cosmos qui ce vide est réel.
Ashram perd 50 points de Cosmos !
Puis, tout va très vite, beaucoup trop vite même. Si bien que cela échappe même au contrôle d'Arishok. Lui qui vient d'envoyer le guerrier divin à même l'artefact. Une puissante et colossale énergie provenant du monde d'Ashram se rependent à même son monde et brise en mille éclats la prison si particulière du guerrier divin. Et une autre magie, plus douce et familière trouve finalement écho aux propos du guerrier divin. Dans une dernière émanation énergétique, une onde se propageant tout autour du guerrier mi-homme et mi-loup se condense tout autour d'Epsilon. La statue d'Odin se fige alors dans l'esprit d'Ashram, brillant d'un éclat inégaler, comme si l'énergie, le Cosmos volé au dieu nordique venait d'être libérée et que c'était une manière de répondre aux mots du guerrier divin. Finalement, l'image disparaît rapidement et laisse place au retour d'Ashram aux alentours du Temple d'Odin. Il vient lui aussi d'être libéré et est de retour dans son monde, son royaume, auprès de ses camarades et de l'imposante statue d'Odin.

Fin de la quête est Ashram est de retour au royaume d'Odin !
Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    Sam 28 Juin 2014 - 14:58

Le cosme dans lequel Ashram se trouve ne tient plus. Tout se disperse, le piège qui s’était refermé vient de partir en morceaux et la vision fugitive qui se produit alors manque de faire vaciller le gardien d’Epsilon. Des corps, du sang… L’horreur se déploie partout, prête à engloutir le Loup… lui le prédateur semble avoir fait le mauvais choix pour rappeler son seigneur et maître. D’autres forces sont à l’œuvre ici et il ressent un lien entre ce monde et celui de la prison de glace. Pourtant, voilà que les coups données se taisent, que les chocs s’étiolent… pour ne laisser place qu’à un silence lointain.

La sphère des possibles a éclaté. Ses paroles, sa prière, ses mots ont raisonné au travers du néant pour rebondir et partir dans toutes les directions. Un pont, tel le Bifrost entretenu par Heimdhall s’est ouvert entre ce monde et celui d’Ashram. L’Asgard tout entier à entendu la prière au père du grand nord et comme autant de vagues d’énergies sont venues soutenir l’appel d’Ashram. Le choc entre deux mondes se produit alors, si fort qu’il menace de tout emporter.

Et là, perdu dans ce néant, il le ressent, il le voit, Odin. Son Cosmos, son aura sont là autour de lui.  Ce n’est point une implosion mais une libération. Lui, le guerrier Divin cherche encore la force de se frayer un chemin vers un lieu qu’il ne voit pas encore mais dont il ressent l’influence jusqu’ici. Son monde est tout proche.

Mais ce n’est pas de lui que viendra la lumière. Arishok aurait-il été vaincu pour que tout se relache de la sorte ? L’énergie d’Odin ne pouvait non plus être étrangère à ce brusque revirement de situation. Tout allait trop vite pour qu’Ashram puisse comprendre réellement ce qu’il se passait… jusqu’à ce que le noir soit là pour l’emporter avec Nox…

chez eux.


 Arrow  Arrow  Palais d'Odin
----------------------------------

HP : 190
CS : 220 - 50 = 170
Armure : 195 + 4 = 199
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Quête Ashram] Route de sang.    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête Ashram] Route de sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don de sang
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Monture sang-froid et homme lézard
» Un nouveau compagnon de route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents-