Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeleene

avatar
Messages : 223


MessageSujet: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 17:01





Ma
Présentation


• NOM ET PRÉNOM : Maeleene, ou Mandragora
• CAMP : Hadès
• ARMURE : Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie
• PERSONNAGE SUR VOTRE AVATAR : ???
• CARACTÉRISTIQUE : Froide, sarcastique, mystérieuse
• COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Grâce à Ahina et Alessio. Initialement, je viens aussi du "Past"
• NIVEAU DE RP : Je vous laisse juge

Mon Histoire...


Prologue

Elle n’était pas née sous une bonne étoile, aucunes fées n’avaient daigné poser un regard sur elle et la bénir, ou au moins se pencher sur son berceau. Il n’y avait eu pour elle aucunes chansons, point de rire, de joie. Juste le noir et la pluie. Une averse tiède que Venise pouvait en de rares occasions connaître, s’était déversée sur elle, petite étoile triste, déjà. Le jour de sa naissance la lune de mai rayonnait avec ardeur pour transpercer les nuages, un éclat dans le lointain, un infime espoir tandis que bébé, elle s’époumonait dans toute cette noirceur. Abandonnée de tous, sa vie commençait de la plus triste des façons. On la condamnait déjà à mort ! Ne valait-elle pas mieux que ça ? Non. Indésirable aux yeux de ses géniteurs qui voyaient sa chevelure rousse comme un signe de mauvais augure, ils l’avaient délaissé là, dans cette ruelle sordide et puante, comme un vulgaire déchet. Un souvenir fugace d’un homme tout enveloppé dans une cape grise rythmait la fin de ses songes, chacun de ses rêves. En plus d’une sensation douce et chaude contre ses mains. Des chats, partout, ils avaient toujours été là pour elle. Maeleene. C’était ainsi que son sauveur l’avait prénommé. Lune de Mai.

Chapitre 1
« Je me suis occupé d’elle comme l’aurait fait un père. Le mien, comme le sien avait disparu avant que je ne pousse mon premier cri, l’air emplissant mes poumons pour la toute première fois. La voir s’époumoner ainsi, si fragile, prête à se noyer dans toute cette eau saumâtre m’avait fait mal au cœur. Je n’avais pas hésité, pas davantage quand mes mains se refermèrent sur elle. Quelque chose … oui quelque chose me laissait croire que cette rencontre n’était pas due au hasard. Maeleene changea profondément ma vie solitaire dans laquelle je m’étais muré. On disait de moi que j’étais un fou, ou un génie, capable de prodiges et d’horreurs. Réellement, j’étais un « Artista », un doux rêveur qui désirait – en vain – marcher dans les pas d’un autre homme : Léonard de Vinci. Or je n’étais rien comparé à cet homme. J’avais une certaine renommée, je devais au moins l’avouer, cependant, rien de comparable à Léonardo.

En adoptant cette enfant, en me liant à elle, dès l’instant où mon regard gris s’était posé sur elle, j’avais eu la certitude qu’elle était prédestinée à devenir bien plus talentueuse que moi, et, bien que je ne faisais que le murmurer tout bas, de peur d’offenser mon père spirituel, ce bon vieux Da Vinci également. Hélas, je remarquais très vite au fil des années passées avec elle, qu’une ombre ne cessait de lui coller à la peau. Certains se voyaient drapé d’un voile de mystère, assez obscur qui les parait d’un manteau de ténèbres, les rendant presque inaccessibles, hors du commun. Là où d’autres irradiaient d’une lumière bénéfique qui facilitait la communication avec les autres, ce n’était pas le cas de ma protégée et elle en avait cure. Car comme moi elle préférait être seule plutôt que mal accompagnée. Je l’ai regardé grandir avec tendresse, bien que je ne montrais rien de celle-ci, Mae n’en avait pas besoin. Elle savait que je l’aimais de tout mon cœur. Telle qu’elle était.

Une enfance toute relative, sans trop de heurts. Comment aurais-je pu l’accabler davantage alors que la vie s’en chargeait déjà ? Car, à mesure que les années passaient, je la voyais grandir, tout comme son intérêt pour les arts, au sens large du terme. Tu aurais dû naître, homme, belle enfant lui disais-je souvent dans un soupir tout en tapotant sa tête. Elle me répondait à chaque fois : considère-moi comme tel. Je suis un garçon. Un esprit si vif, une beauté saisissante et sauvage à la fois. Maeleene avait beaucoup de qualités, mais aussi de nombreux défauts qui n’enlevaient rien à son charme.

Plus jeune elle gambadait tous les jours dans les ruelles de Venise, je crois qu’il n’en a pas une seule qu’elle n’ait pas visitée. Je la laissais faire, la punir ou l’enfermer ne servait à rien puis, comme ses compagnons d’errance, elle était assez insaisissable. Même ceux qui ne la connaissait qu’à peine auraient tôt fait de faire la comparaison entre elle et un chat. Il y avait beaucoup de mystères et de bizarreries chez elle qui se manifestaient d’un coup. La surprise généralement laissait la place à la fascination. Curieuse de tout, je me décidais enfin à l’élever comme un fils plutôt qu’une fille. La peinture, la sculpture, le dessin tout y passait. Ce qu’elle préférait par-dessus tout c’était l’ingénierie et l’étude des corps, l’anatomie. Disséquer un cadavre ne lui faisait pas peur là où d’autres filles de son âge auraient, à la vue du sang, tournées de l’œil. Construire, détruire, contempler, déduire, tirer des conclusions. Elle savait faire, ma protégée. Ses talents de guérisseuses étaient d’ailleurs indéniables et beaucoup demandés par les femmes que je côtoyais de temps à autre. Tout homme à ses besoins, non ? Ce fut lors d’un accouchement que son surnom naquit : Mandragora. Sans user de la plante reconnue pour ses nombreuses vertus, la demoiselle paraissait exercer les mêmes effets lorsqu’elle se concentrait.

Mandragora. On murmurait depuis lors que ses mains étaient magiques. Magicienne ? Ma Maeleene ? Comment un esprit aussi scientifique que le mien aurait pu le croire ? Pourtant … Plus je la voyais s’épanouir sous le soleil vénitien, plus cette donnée s’installait dans mon cœur avec un poids tel que je me sentais tout à coup dépassé en tant que père, apeuré aussi et perdu. Lorsqu’elle eut quinze ans, je l’autorisais à participer aux cours que je donnais à de jeunes jouvenceaux sans cervelles. Bien sûr, elle s’attirait très souvent les foudres de ses camarades. Mais, obligée de revêtir les atours d’un homme, elle devait répondre de la même manière. Je le déplorais encore aujourd’hui, mais la bougresse savait se défendre ! Je suspectais que ses balades nocturnes avec ses compagnons félins y étaient pour quelque chose. Comment résister à l’attrait de son regard de saphir ? Quand elle me supplia de lui apprendre l’art du fleuret, je ne pus lui refuser. Impliquée dans tout ce qu’elle faisait, passionnée même au-delà de toutes raisons, la belle s’épuisait à la tâche et déplorait le fait qu’elle n’ait jamais assez de temps. Alors, elle s’entraînait la nuit. Je n’étais pas expert en la matière, mais au moins lui avais-je enseigné les bases. Ma rose. Je … »


Chapitre 2

« Fottiti ! »

Rajustant sur son nez aquilin, le monocle dont sa fille lui avait fait cadeau pour son anniversaire, le Maestro porta une main à sa bouche pour émettre un léger raclement de gorge. Il déposa avec un soin tout particulier, le livre dans lequel il notait tout. Absolument tout. Bien qu’il soit visiblement déçu de ne pouvoir aller plus avant dans l’écriture de ses mémoires et celles de sa Maeleene, il se devait de participer à ce jour de fête, car aujourd’hui, c’était Carnaval. L’intrusion violente de sa protégée l’avait laissé pantois et, avant qu’il n’ait le temps de s’interroger sur cette visible mauvaise humeur, le père en inclinant de la tête, pu voir le fautif adossé à l’encadrement de la porte.

« Maestro Eodin ! Votre fille est décidément peu commode. Ne devrait-elle pas porter l’habit d’une femme en ce jour ? N’est-ce pas la tradition de changer de sexe ? » La pique ne plut décidément pas à l’intéressée qui, bien qu’elle se l’avouait, se baladait le plus souvent à la garçonne, n’aimait pas qu’on lui impose quoi faire, comment se comporter. Ce qui était normal ou non.  « Fermes ta gueule, Angelo, elle fait ce qu’elle veut, même si c’est vrai, j’aurais été curieux de te voir parée de la "la Gnaga", je suis sûr que tu ne serais pas trop dépaysée. »

La « Gnaga » était généralement composée d’une belle robe sombre, bleue-nuit surmontée d’un voile transparent de la même couleur des cieux, la nuit. Et d’un masque de chat, ivoire assez simple, sans trop de fioritures. L’idée en elle-même ne lui déplaisait pas, surtout qu’elle pourrait garder près d’elle le petit chaton qu’elle avait trouvé récemment, prêt à être noyé dans les eaux sales. Elle l’avait appelé Nyx, en référence à la Déesse Grecque et parce que son pelage était aussi sombre que l’étais justement sa robe. Cette pensée fit naître un sourire malicieux sur son visage de poupée. À vingt ans, Maeleene était plus belle que jamais bien qu’elle dissimulait sa féminité. Angelo la taquinait encore un peu sous le regard froid d’Eodin. Il n’aimait pas ce jeune homme. Pas seulement parce qu’il était le fils de son plus grand rival, mais aussi parce qu’il avait su percer le mystère entourant le cœur de sa fille. Si elle n’était pas dupe sur ses intentions, la demoiselle s’en fichaient royalement, s’il voulait sa vertu, il pouvait se mettre un doigt dans l’œil. Non, ce qui l’intéressait, elle, s’était la possibilité d’acquérir son savoir et a fortiori, celui de son illustre père. Malin, mais elle jouait à un jeu dangereux.

Tout ce beau monde décidé à faire la fête, apprêtés de leurs plus beaux atours, il était temps de se mêler aux riches, comme au plus pauvres. C’était un jour béni où l’on chassait les préjugés et les principes, Carnaval plaisait beaucoup à Mandragora. Et ce soir-là, précisément, elle voulait montrer à tout Venise à quel point elle pouvait être aussi talentueuse que Léonardo Da Vinci, même en étant une femme. La réalisation de son stratagème lui avait pris des mois ! Mais, résolue à participer au « vol de l’Ange », la jeune femme s’attendait à enfin un peu de reconnaissance. Pas qu’à épater la galerie. Ce soir, les Vénitiens porteraient leurs regards vers elle, alors qu’elle apparaîtrait tout en haut du clocher San Marco et ouvrirait les festivités de la plus belle des manières. La plus impressionnante aussi.

Prise d’un soudain vertige en avisant de la hauteur qui la séparait du sol, Maeleene hésitait. Où qu’elle porte le regard, partout la foule avait levé les yeux vers cette sombre silhouette élancée, prête à embrasser le néant. Elle hésitait. Et si la paire d’ailes qu’elle avait confectionnées seule présentait au dernier moment, un défaut ? Non, le doute n’était plus permis, et n’avait-elle pas tout prévu ? Il y avait aussi cette puissance qui parfois se manifestait … une présence qui toujours l’avait tiré de nombreux mauvais pas. Elle ferma les yeux et ouvrit les bras pour enlacer l’immensité du ciel.

« Elle n’est pas attachée ! » s’écriait la populace alarmée. Plusieurs acclamations de surprise s’élevèrent quand, d’un coup, la jeune femme s’élança. Au dernier moment, elle déploya des ailes métalliques qui n’étaient pas sans rappeler celles d’une colombe ou d’un ange. Le vol de l’Ange.« C’est de la Sorcellerie ! »

S’insurgeaient quelques-uns en donnant du coude à son voisin. Le mot lâché, celui-ci eut l’effet d’une traînée de poudre. Arrivée sans mal au milieu de la place, gracieuse toute auréolée d’une aura ténébreuses, hypnotique, Maeleene ne vit pas tout de suite le mouvement de la foule, les regards inquiets échangés. Seule comptait sa performance. Des sentiments contradictoires se dépeignaient sur leurs visages : tantôt l’émerveillement, le ravissement, puis le dégoût et la peur. On murmurait déjà : Sorcière, sorcière ! Mandragora la Sorcière ! Touchée dans son orgueil, incomprise, la farouche demoiselle s’en alla en toute hâte, bousculant sans vergogne cette masse grouillante qui la répugnait. Le souffle haletant, son corset enserrant trop sa taille déjà fine, Maeleene, cachée dans l’ombre d’une ruelle que beaucoup évitaient soigneusement, donna un coup rageur dans le mur qui la soutenait. Elle finit par s’y adosser et se laisser glisser. La pierre froide contre sa peau lui arracha un léger sanglot. C’était toujours la même chose. Toujours la même chose … Soudain, des bruits de pas, une voix familière, Angelo. Une voix méprisante, caressante à la fois. Ses yeux bleus détaillèrent le jeune homme : il était méconnaissable dans cet accoutrement grotesque : ah … Arlequin, elle détestait tellement ce personnage.

Un petit miaulement attira son attention. Le mouvement semblait déplaire son ami qui, durement se saisit de sa chevelure pour la tirer vers le haut, vers lui. Interloquée Maeleene d’instinct se débattit mais il était fort, bien trop fort. Elle entrevit l’éclat dément dans ces prunelles et elle comprit. Sa bouche s’ouvrit pour hurler, mais il était trop tard. Son corps pressé contre le sien, la demoiselle n’avait eu de cesse de vouloir échapper à son emprise, à cette chaleur écœurante, cette odeur qui lui fit monter le cœur aux bords des lèvres. Durement, elle reçue un coup à la tempe qui la fit chanceler. Le jeune homme, ivre de son ardeur, en profita pour arracher un pan de tissu de sa belle robe. Les yeux écarquillés, les larmes montant à ses yeux, elle se sentait tellement impuissante. Tétanisée. Sous ses caresses pressantes, nullement douces, ses morsures animales qui laisseraient assurément des traces sur sa peau laiteuse, la protégée d’Eodin capitula. Angelo avait senti cette victoire et, fier de pouvoir posséder enfin son trophée, il fut sur le point d’accomplir sa basse besogne quand tout à coup, un second miaulement retentit.

« Dégage, sale bête ! »

D’un coup de pied, il envoya le petit chaton de Maeleene dans un mur et le tua sur le coup. A la vue de ce petit corps sans vie, baigné dans une mare de sang, celui de Maeleene ne fit qu’un tour. Une énergie formidable se déploya en même temps qu’une étrange fragrance. Mandragora. Ses doigts devenues griffes sans qu’elle ne se l’explique, Maeleene, ivre de rage, plongea ses mains dans le poitrail d’Angelo et lui arracha le cœur. Elle lacera ce corps encore et encore pour en faire un amas de chairs informes. Qu’importe le sang sur son visage, qu’importe le sang dans ses yeux. Il devait mourir. Dans un dernier gargouillis immonde, le jeune homme quitta ce monde.

« Nyx. » Recroquevillée sur elle-même, Maeleene avait pris avec précaution le petit chat noir qu’elle conserva contre sa poitrine. « Réveilles toi. »

Et, comme s’il répondait à ses suppliques, l’animal bougea une oreille, puis la seconde pour finalement quitter les bras de Mae. Sauf qu’elle ne fut pas la seule témoin de ce prodige. Plusieurs hommes, alertés par le bruit, s’étaient rendus sur place et avaient découvert avec horreur, cette scène macabre. En plus de cette résurrection. Spectateur aussi de son Vol, les conclusions furent vite tirées.

« Il faut la brûler ! »

Elle allait périr sur le bûcher.

Épilogue
« Comme Jeanne sur le bûcher, tu nous as quitté. Ils m’ont forcé à te regarder périr dans les flammes. Aucune justice dans ce geste. Je les déteste. Tous. Ils t’ont sauvagement arraché à moi, cette gueule enflammée t’emportant loin, si loin. J’avais fixé ta petite silhouette parmi ce tumulte, cette danse macabre. Attachée, abandonnée, tu avais croisé mon regard, une toute dernière fois je … je ne parviens pas à vivre sans toi. Ces quelques mots seront la conclusion de ce livre. Peut-être suis-je un lâche après tout. Mais je t’aimais tant, toi, ma unique raison d’exister, d’espérer encore. Le sort des hommes ne m’importe peu. »

Le Maestro déposa sa plume et referma ses mémoires. Faisant face à sa fenêtre, il contemplait une aube nouvelle qu’il n’aurait pas l’occasion de chérir aux côtés de Maeleene. Lune de Mai. D’un geste expert, Eodin se trancha les veines et alla se rasseoir, tranquillement, comme si rien ne venait de se passer. Ses yeux se refermèrent avec douceur. La porte grinça sur ses gonds, et une présence féminine s’engouffra dans la pièce … parée d’un carcan noir, la magicienne contempla cette ironie avant de s’évanouir dans la nature.  


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 17:08

oh le pavé

Bienvenue parmi nous toi :)

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4374

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
387/387  (387/387)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 17:12

Bienvenue sur le forum ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 17:53

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hevruka

avatar
Rôle : Ne rien dire
Messages : 571


Caractéristiques
Vie Vie:
195/195  (195/195)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 17:59

Elle est bonne la nouvelle °° Enfin j'veux dire, elle est douée quoi.

Bienvenue ici. Au plaisir de te rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Kiko

avatar
Rôle : Te les geler...
Messages : 255


Caractéristiques
Vie Vie:
132/132  (132/132)
Cosmos Cosmos:
165/165  (165/165)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 19:27

Bienvenue Maeleene   
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4817


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 19:55

Bienvenue cheers

Chouette présentation cheers

Appelle moi si tu as besoin d'un scalpel !
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19893


Caractéristiques
Vie Vie:
426/426  (426/426)
Cosmos Cosmos:
592/592  (592/592)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:09

Bienvenu ^^

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Maeleene

avatar
Messages : 223


MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:21

~° Merci à vous tous ! Cha me fait chaud au cœur ! =3
Revenir en haut Aller en bas
Aratos

avatar
Messages : 575


Caractéristiques
Vie Vie:
166/166  (166/166)
Cosmos Cosmos:
167/167  (167/167)
Armure Armure:
200/280  (200/280)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 21:34

KIKOU. TU AIMES LES CHIPS OU PAS ?
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 21:40

Mais aratos LOOOOOOOOOOOOOOOOL

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Maeleene

avatar
Messages : 223


MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Jeu 29 Mai 2014 - 21:44

**Regarde si une caméra n'est pas cachée quelque part chez elle** "Euh ..." **Range son paquet de chips "discrètement".**
Revenir en haut Aller en bas
Adonis

avatar
Messages : 66


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 11:08

Nhééééééééééééééééééééé !

Coucou toi ! *c'est le Capri Indien à l'appareil*
Revenir en haut Aller en bas
Maeleene

avatar
Messages : 223


MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 11:10

Hannnnn !!! Toi aussi tu es là ! *danse et fait câlin à son Capri*
Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1

avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 11:30

welcome Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 3388


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 12:36

GREAT CAUT.... Oups non pas ici, c'est vrai...  

Présentation impeccable comme toujours ^^ Vu le temps que je passe à rp avec toi, inutile de trop m'attarder à chercher la petite bête.
Tu as mon OUI !!!!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7881


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 14:17

Ok si mamour a validé alors je te mets tes accès

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Maeleene

avatar
Messages : 223


MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 14:17

Chouette ! Merci beaucoup ! =3
Revenir en haut Aller en bas
Altia Verana
Chevalier d'or de la Balance
Chevalier d'or de la Balance
avatar
Rôle : Gold Saint
Messages : 3096


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 14:42

Welcome ^^

----------------------------------------


Setesh pour le kit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Ven 30 Mai 2014 - 18:39

bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19418


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   Mer 4 Juin 2014 - 14:20

Bienvenue sur le forum et amuse-toi bien parmi nous ^^

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maeleene, Spectre de l'Alraune de l'étoile céleste de la Magie [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace préparation du jeu :: Présentations :: Présentations validées :: Fiches archivées-