Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Exploration] Le temps du renouveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 21:21

HRP : Désolé de mon rp tout pourrave, je ferais mieux la prochaine fois.

Une pointe d'exaspération se dessine sur mon visage devant pareille situation. Comment une créature, aussi mythique soit-elle peu surpassé le talent combiné d'une délité et de son Cardinal ? C'est insensé. Mon cœur palpite et je ressens la tension dans tous mes muscles. Je suis fatigué, épuisé, exténué et je perds davantage de précision avec chaque assaut que je projette sur le dragon et ma cadence a grandement diminué. Je ressens mes forces me quitter à chaque arcane que je lance et je ne peux pas admettre que ce combat me fasse utiliser la totalité de mon énergie. Mais notre ennemi nous résiste et je réalise avec aigreur que je ne pourrais plus me protéger des prochaines attaques de Ladon. Mais, l'orgueil est un défaut que je sais contenir pour m'en faire un bon usage, reprenant la maitrise de mon esprit, je contemple le chaos et l'anarchie dû à nos incessants assauts sur le temple de Corona à présent détruit. Les minutes s'écoulent, longues et monotones, sans que je ne cesse un instant de surveiller l'horizon, grognant intérieurement contre les difficultés que l'on éprouve à scruter par-delà la tempête de sable.

L'atmosphère devient soudainement plus palpable, annonciatrice d'un danger plus intense que précédemment. Dévisageant la moindre ombre mouvante sur l'horizon, mes sens sont interpellés par une violente énergie. Soudaine et provocatrice. Un bruit intense jaillit du plus profond de la Terre pour annoncer la venue d'une bête aussi imposante et cruelle que le kraken. L'excitation était à son paroxysme, balayant d'un revers de la main la tension et la fatigue engranger jusqu'alors. Mon visage est rayonnant de joie à l'idée d'apercevoir de nouveau la bête nous faire opposition et mon souhait est vite exaucé lorsque jaillit du sol Ladon. Fracassant la roche avec dédain, l'animal nous fait de nouveau opposition. Et quelle opposition, un nombre conséquent de tête nous dévisage avec férocité, mais ce moment d'observation à dévisager la créature me déconcentre suffisamment pour ne pas apercevoir à temps la multitude de sangs acides jaillir sur mon corps. Brulant mon épiderme ainsi que mon armure, un soupçon de colère inhibe mon esprit et se mue en une rage inouïe à l'idée de rendre au centuple la douleur à notre adversaire commun. Mon regard flamboyant transperce la créature et alors que celle-ci s’exécute à nous hurler avec férocité créant d'innombrables vibrations dans l'air. Mon Cosmos ténébreux emplie les lieux d'une aura imposante et malsaine.

Susanô ( Élément Mort )
30 points de Cosmos utilisés.

Protégé par la forme humanoïde du Susanoo et du miroir de Yata. Mon regard gagne en intensité et perce les nombreuses pupilles de Ladon d'une provocation malsaine à venir ce confronter à moi et uniquement moi. Je suis après tout un divin et pas même cette créature sortit des limbes du Temple de Corona peu me vaincre. Haussant mon énergie à foison, la terre tremble à nouveau. Une excitation accrue par une aura familière aussi soudaine que rarissime perçue dans les limbes de l'atmosphère. Il s'agit ni plus ni moins de celle d'Arès, le dieu de la guerre dont l'énergie est à son diapason. Une telle débauche d'énergie alors que sa présence est assurément lointaine tandis que moi, je peine à vaincre Ladon. Hérésie que je dois corriger de ma main. Bougeant pour m'avancer au-devant de notre adversaire, le Susanoo me recouvre totalement tandis que le ciel se recouvre peu à peu d'une myriade de nuages opaques et nimbés d'éclairs éclatants les lieux d'un son tonitruant.

Gigantic Meteor ( Élément Mort )
60 points de Cosmos utilisés.
Effet ( Uniquement à 60 CS ) - L’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique.

Optant pour une position particulière. Ma main gauche vise le sol en laissant mon index et mon majeur tendu, ma main droite pointe dans un premier temps vers le sol de la même manière que la gauche, puis elle est tendue ensuite vers le ciel en formant un angle de Quarante-Cinq degrés. Prononçant en même temps le nom de ma technique, je laisse son corps s'entourer d'une lueur rappelant son Cosmos ténébreux avant que les nuages dans le ciel commencent à former un tourbillon. Ce tourbillon dissimule un météore géant qui vient s'écraser sur le sol. Anticipant la puissance de la technique, la lueur qui est placée autour de l'utilisateur a pour but de le protéger des dégâts causés par le météore. Scrutant l'horizon, nul doute que la suite du duel s'annonce périlleuse tant mon épuisement est distinguable physiquement. Mais, mon intérêt est happé par le cosmos d'un visiteur impromptu. Une énergie familière s'aventure sur le champ de combat et pointant d'un œil sévère, la nouvelle venue. Une horde de chevaux l'accompagne et l'ont guidé jusqu'ici. D'un mouvement de bras expéditif, je me saisis du parchemin pour le lire attentivement. Ainsi, Phobos me délaisse d'un message de la plus importante et qui me motive à sortir victorieux de ce combat. Repliant le parchemin pour le ranger dans l'une de mes poches, mon regard scrute à nouveau la petite protégée de la peur incarnée.

" À présent, déguerpit sur le champ Théosia. Par égard pour Phobos, je ne souhaite pas que tu périsses face à cette créature. Tu me seras utile à revenir à notre royaume pour y informer mon jumeau de la situation alors va-t'en et vite. "

Coups reçus : 10.
Coups parés : 30.
Coups total reçus : 10.
Coups donnés : 60.

Vie : 185 - 10 = 175.
Cs : 131 + 5 ( Recharge) - 60 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 71.
Armure : 515 - 10 = 505.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 + 60 + 5 + 30 + 60 = 325.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 21:46

Faîtes plaisir à tati Cala Razz

Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1328


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 21:46

Le membre 'Calamity' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 22:41

C'est qu'il ne voulait pas mourir ce gros lézard malodorant ! Calamity avait envie de pousser un tas de petits cris aigus pour manifester son mécontentement. Cédant bien souvent à ses envies, la Berserkers passa à l'acte. Les sons qui sortirent de sa bouche firent tout de suite penser au couinement d'un écureuil. Le vilain dragon sortit de terre et mua ! La Cardinale n'avait pas d'autres mots pour décrire ce phénomène et elle reçu un large flot de sang sur le visage. Ses vêtements et son armure étaient tachées. Habituellement, elle appréciait sentir le goût de l'hémoglobine sur ses lèvres. Ce petit goût de fer avait le don de mettre ses papilles gustatives en émois. De plus elle adorait ce joli rouge. La texture du sang était agréable sur les doigts quoi qu'un peu poisseux. Là ce ne fut pas aussi agréable parce que le sang de la bestiole était très acide. Il brûla la peau et certains bouts de tissus recouvrant le corps de la jeune femme. Les brûlures étaient douloureuses mais par chance, elles avaient évitées le visage. Si la jeune femme aurait été défigurée, même le Seigneur Deimos n'aurait pût contrôler la rage d'une Lady en furie ! La cacophonie qui sorti des différentes bouches de la bête qui monta très vite à la tête de la jeune femme qui se mit à marcher en zigzaguant tout en menaçant du poing son ennemi. Elle avait l'impression que sa tête étaient secouées comme une cloche que l'on venait de sonner. La Lady n'avait plus les yeux en face des trous et ne voyait plus qu'un énorme trou devant ses yeux ! Il s'agissait du cratère créer par les attaques combinées du Seigneur Deimos et de la plus terrible des Cardinales du divin Seigneur de guerre Arès ! Une fois ses esprits retrouvés, la jeune femme attrapa sa masse de terre sous le sol et elle partit dans un balais de coups aériens pour donner quelques coups à ces têtes de vilain dragon !

Boum ! Le Seigneur Deimos utilisait encore sa terrible puissance. Si le dragon survivait à tout cela, il devait être l'égale d'un dieu. Un être immortel incapable de connaître la défaite. Calamity ne pouvait croire cela. Cette bestiole avait bien un point faible et elle comptait le trouver pour le détruire à jamais. Quitte à y laisser sa vie, elle voulait à tout prix impressionner le Seigneur Deimos et protéger son enveloppe charnelle un maximum ! Calamity aperçu alors une jeune femme qui s'adressait au Seigneur de la Terreur et qui lui faisait coucou. La jeune américaine lui rendit son salut en éclatant de rire. Vu comment le dieu ne s'en prenait pas elle ou ne se montrait pas agressif, il devait s'agir d'un Berserkers ou d'une connaissance. Quiconque aurait osé déranger le maître de la terreur en plein combat aurait dût subir son courroux à coup sûr ! Changeant son fusil d'épaule, la Berserkers décida de ne plus se défendre pour la simple et bonne raison que son cosmos commençait à s'épuiser. Elle devait jeter toutes ses forces dans la bataille. Elle ne pouvait plus reculer. Elle était un soldat d'élite de l'armée d'Arès. La Lady combattait avec un dieu, un dieu de grande valeur. Elle devait donc tout miser et ne pas regarder en arrière. Son énergie et sa rage de vaincre étaient ses deux plus grandes forces.

«Tu m'as redemandé des baisers toute à l'heure hi hi hi. Saleté de bestiole je vais t'en donner plus que tu n'as de bouche hi hi hi. Je vais te montrer la véritable puissance de l'armée de mon maître hi hi hi. Je vais réduire tes restes en cendres hi hi hi. Que la peste soit de ta maison hi hi hi !»

L'aura de la Berserkers changea de ton et passa au mauve violent et ardent. La jeune femme avança rapidement en direction de l'impact des météores et une immense tête de mort jailli de son énergie pour venir fondre sur le corps du dragon et l'avaler en entier. S'il n'avait pas encore été affecté par l'énergie de mort de la Cardinale, le dragon allait sentir tous le mal et la maladie en cette seule attaque. La jeune américaine était de plus en plus mal en point mais elle comptait bien se battre bec et ongle jusqu'à la mort. Elle était l'élite de l'armée d'Arès ! Avouer sa défaite maintenant serait un déshonneur total. Sa stratégie consistait à affaiblir un maximum la créature jusqu'à l'arrivée de renforts. Ils avaient intérêt à se grouiller le train !



Le baiser de la Peste : 30 ou 40 pts de Cosmos. Attaque Forte.
Calamity concentre son cosmos dans son poing et frappe en direction de son adversaire. Son poing semble prendre l'apparence d'un visage squelettique venant embrasser ou avaler son adversaire. Celui-ci ressent alors les symptômes de la peste : fièvre, frissons, malaise, toux sanglante, etc. Subite de plein fouet, l’attaque gagnera 10 pts d'efficacité (seulement si 40cs dépensé). (Mort)

PA : 390 - 30 = 360
Pv : 160 - 5 - 10 - 30 = 115
Cs: 85 + 5 - 40 + 5 = 55

Coups reçus : 30 + 10
Coups parés : 0
Coups donnés : 40 + 10 + 5 = 55
Revenir en haut Aller en bas
Théosia

avatar
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 4 Juin 2014 - 23:43

Presque déconcentrée par le splendide sourire que lui adresse la Cardinale, Théosia manque de ne pas saisir les mots que lui adressent Deimos. Elle le fixe d'un air plat, battant plusieurs fois des paupières en manquant de lui demander de répéter.
Mais avant que ces mots, qui auraient sans doute fortement déplus à la divinité de la Terreur, ne franchissent la barrière de ses lèvres, la berserker semble avoir une illumination. Ses grands yeux bleus s'écarquillent comme s'il venait de lui pousser une idée de génie.
Or elle vient simplement de comprendre ce que Deimos lui a dit, avec un peu de latence il est vrai.

Haussant les épaules d'un air nonchalant, car finalement elle se plie au stricte minimum dès que le frère de son Maître entre en jeu, Théo acquiesce d'un bref mouvement de visage. Qu'il lui parle comme il veut, elle n'en a cure. S'il était important, lui et son faux attribut, cela se saurait depuis un bail.

Alors c'est un adressant un nouveau sourire éclatant en direction de Calamity que la langue de la jeune femme claque sèchement contre son palais, sa monture décharnée interprétant ce signal à sa juste valeur puisqu'elle prend de nouveau de l'altitude. Se détachant du duo qui mène un combat acharné contre la bestiole que Théosia aurait bien ramenée à Phobos -ô déception- les larges ailes de chauve-souris se mettent à battre plus vite afin de filer comme l'éclair et de ne pas subir de dommages collatéraux de leur conflit.

-> ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 13:22





Une mission à remplir. Je devais me rendre au temple de Corona afin de rassurer Phobos sur les évènements qui se déroulaient là-bas. Phobos et Calamity mettaient trop de temps pour  une simple mission d’exploration ? Par expérience, je savais bien qu’on pouvait tomber de Charybde en Scylla à tout instant. En ce qui me concernait, si je devais prendre part à un combat, je n’hésiterais pas un seul instant. Et s’il n’y avait pas d’affrontement ? Je me mettrais au service de Deimos.  Ne me pressant pas particulièrement, j’adoptais, tout de même, un pas assez rapide. Plus j’en terminerais rapidement avec cette histoire, plus je pourrais reprendre mon chemin solitaire en toute quiétude. J’avais encore des adversaires à combattre. Lorsque j’arrivais non loin de Dignity Hill, je ressentis un terrible combat en direction du Temple. Un sourire satisfait naquit sur mon visage lorsque j’aperçus au loin… Un Dragon… Voilà un adversaire à ma mesure ! Je pourrais m’enorgueillir d’avoir affronté une telle bête mythologique. Par contre, je ressentais le cosmos affaibli du Dieu de la terreur et de la Cardinal. Affronter un tel adversaire en combat singulier ne serait pas pour me déplaire. Mais, dans le cadre de cette mission, ma logique prenait le pas sur ma raison : je devais apporter mon soutien à ces deux-là. Ne perdant point mon temps, j’intensifiais ma cosmo énergie et chaque partie de l’armure du Pégase Noire se colla à moi. Il me fallait me hâter avant que la fête ne soit terminée.

Plus je me rapprochais, plus je sentais l’exaltation du combat. Oh oui !!! Finalement, cette mission serait un véritable plaisir. Qu’importe mon adversaire ! Je ne suis heureux que lorsque je combats. L’excitation me gagne, je sens les ténèbres  tenter de me conquérir mais elles sont contrebalancées par cette lumière qui s’extériorise en moi. Moi qui souhaitais voir comment se déroulerait cette cohabitation si antagoniste dans un combat, l’occasion m’en serait donné et pas face à n’importe qui ! Plus je me rapprochais du combat, d’ailleurs titanesque, plus je pouvais sentir les explosions de cosmos. Défendre la vie du Fils d’Arès et de la Cardinale n’était pas vraiment un objectif en soi. S’ils disparaissaient, c’est que les choses étaient ainsi et cela ne me ferait ni chaud ni froid. Pourtant, s’ils devaient périr, j’aurais faillis à ma mission qui est de les servir et de les protéger. Paradoxale pensée : en même temps, je n’en ai rien à faire eux et, pourtant, je leur accorde quand même une certaine importance. Serait-ce ce fameux équilibre constant entre les Ténèbres et la Lumière ? Le Mal et le Bien ? Dans tous, les cas, je me rapprochais d’une sorte de falaise où je constatais enfin le combat. D’un simple coup d’œil, je me rendais compte que la situation était, tout de même, très limite. Tant pis pour les remontrances et quoique ce soit, je fonçais dans le tas.

Dans tous les cas, ce que put voir ou ressentir Deimos et Calamity, c’est un esprit combattif de tout premier ordre qui se précipitait vers le Dragon. Sans peur, ne demandant rien du tout, je passais entre eux avec un regard déterminé. Aucune peut ne se faisait sentir mais l’excitation du combat était à son apogée. Dans le style « bourrin de service mais avec grande classe à faire pleurer de bonheur Ahina ou Athéna rayez la mention inutile », j’en profitais pour développer ma nouvelle découverte des ténèbres par l’apparition d’une ombre de moi-même aux caractéristiques identiques. Pour un très court laps de temps, même si je ne parvenais pas encore à en développer le plein potentiel, au moins, cette ombre de moi-même me permettait de pouvoir attaquer physiquement un ennemi un peu plus longtemps que lorsque j’utilisais la technique  interdite du Kodai Bujutsu No Kami. Deux Ryuken pour le prix d’un !!! Les Sanctuaires de ce monde en seront purement ravis !!  Dans tous les cas, mon double s’éleva assez haut dans les cieux pour porter deux violents coups de pieds marteaux en direction du crâne du Dragon, tout d’abord avec son talon gauche, puis, en enchaînant avec son talon droit. Simultanément, j’en profitais pour sauter à bonne distance du cœur de mon ennemi. Je frappais cette cible avec deux coups de poings, d’abord la droite puis la gauche, chacun de ses coups provoquant un impact sous la forme d’une onde de choc. Enfin, lorsque mon ombre et moi-même, nous fûmes réunis au même endroit, nous frappâmes la cage thoracique de cette animal mythologique. Alors que je sentis l’ombre disparaître, j’intensifiais ma cosmo énergie de telle manière à ce qu’il puise perdurer encore un petit plus longtemps. Contre un tel adversaire, il n’était guère besoin de prendre des pincettes. Je pouvais m’en donner à cœur joie car, à ce moment-là, la morale n’existait pas. Blesser à mort cet être ne me dérangerait aucunement.

J’entrais dans un état de rage qui augmentait instantanément la puissance de mes attaques tandis que je parvins, je ne sais comment d’ailleurs, à maintenir la présence de ce clone. Une nouvelle fois, nous nous élancions alors vers cet adversaire  et frappions de toute part son corps en apparence. En réalité, le Clone frappait le Dragon selon un schéma précis, partant du bas vers le haut, avec seulement son index, laissant un impact sur son corps. Puis, je frappais ses mêmes points avec toute la force de ma colère, provoquant, à chaque fois, une puissante onde de choc. À la fin de l’attaque, quand le Clone disparut, les points ciblés explosèrent littéralement, le sang coule à flot tandis qu’une intolérable douleur naquit en mon ennemi. Et, pendant l’utilisation de cette technique, je me rendis compte que je n’avais pas changé d’apparence. Les ténèbres m’avaient donné une puissance supplémentaire sans que je sois consumé par son maléfisme. Se pouvait-il que tout ceci fut équilibré par l’élément lumière ? Mais pas le temps de réfléchir davantage. J’apparus devant Deimos et Calamity et faisais face au dragon avec un sourire inquiétant. Je fusillais du regard cet adversaire.



Sur ordre de Phobos, je suis ici pour vous prêter assistance. C’est un bel adversaire que nous avons là. À nous trois, nous devrions pouvoir mettre un terme définitif à son existence.


En attendant, égal à moi-même, avec un air de défi, je fis signe à mon adversaire de venir me chercher avec un signe à la main «  Comme Bruce Lee savait si bien faire » tout en rechargeant mon énergie cosmique. J’aurais besoin de toutes mes forces et de toutes mes connaissances pour combattre un tel adversaire.





TECHNIQUE PHYSIQUE: 05 Points de dégâts
TECHNIQUE COSMIQUE: Shun Goku Satsu: 40 (50 points) de dégâts
RECHARGE DE COSMOS: +10 PC
PV: 200
PC: 291-40+10= 261
PA: 200




Dernière édition par Ryuken le Sam 14 Juin 2014 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 17:40

Malgré la confusion qui frappait leurs esprits, les guerriers acharnés, étant plus furieux que confus, continuèrent de frapper avec hargne. Le monstre eût un léger blanc, interloqué par l'audace de la petite messagère et de son étalon aussi chimérique qu'il l'était lui même, mais ne put l'attaquer, étant pris de vitesse par ses assaillants complètement déchaînés voir hystériques. Ces derniers semblaient prêts à détruire le monde pour le vaincre, faisant pleuvoir météores de la mort et des poings semblables à ceux de Peste, le fameux cavalier de l'Apocalypse. C'était un combat terrible et épique, et cela pour les deux camps. Et tandis que la bête commençait à démontrer un certain respect pour les deux combattants prêts à se sacrifier pour arriver à le vaincre, un nouvel individu fit son apparition. Et sans prévenir, il attaqua. Et cela allait se payer! Car la bête était une épreuve, un test, dont le but était d'éprouver la valeur des conquérants, mais ici, l'agresseur était fort présomptueux si il pensait permettre ainsi sa débâcle en agissant de la sorte. Intervenir dans un duel entamé, et qui plus est sans s'annoncer, cela était plus insultant encore que les blessures qu'il avait subit lors de cette attaque surprise. Un grondement fort sinistre se fit entendre, émanant du dragon. Une lueur doré et divine émana de lui, comparable en tout point à celle qu'aurait pu dégager le dieu du Soleil, et aveugla ses adversaires. Une fournaise commençait à consumer leurs chaires, qu'elles soient humaines ou divines, tandis que leurs armures leurs paraissaient être un véritable brasier ardent. Tandis qu'ils étaient ainsi aveuglés, la longue queue du dragon, puissante et épaisse comme plusieurs chênes centenaires se dressa vers les cieux, puis s'abattit sur Ryuken, faisant trembler le sol avec brutalité et enfonçant le chevalier noir dans le sol, comme si la bête venait de planter un clou. Puis les nombreuses têtes de Ladon se redressèrent puis crachèrent dans les airs du gaz, du poison, de l'acide, du goudron, du feu, du liquide bleuté... et toutes ces substances tombèrent tout autour de ses ennemis! 

--------------------


Coups reçus: 60 + 55 + 55 = 170
Hp: 527 - 170-10 (écaille d'or) = 347


Coups donnés: 40 (général) + effet + 15 coups physiques (ryuken uniquement) 


Capacité spéciale: écailles d'or: les joueurs ne peuvent parer les coups physiques de Ladon, aveuglés par la lumière divine et gênés la chaleur de leurs armures

Attaques: Cocktail surprise! 


Les joueurs doivent lancer un dé pour savoir ce qu'ils subissent, l'effet étant imparable contrairement aux dégâts: 


1: brouillard empoisonné: le joueur aura un malus de 5 sur sa prochaine attaque cosmique et perd 5 hp 


2: odeur des enfers: le joueur sentira une odeur désagréable qui le gênera et le fera hésiter au point de ne pas pouvoir lancer d'attaques cosmiques


3: crachat goudronneux: le joueur ne pourra lancer d'attaques physiques et aura un malus de 10 sur sa prochaine action cosmique


4: jet d'acide: le joueur perdra 40 pts d'armures, même si il se protège


5: fluide glacial: le joueur ne pourra lancer d'attaques cosmique et aura un malus de 5 sur ses prochains coups physiques.


6: souffle ardent : le joueur brûle, et perd 5hp pour chaque action offensives (coups physiques/ attaques cosmiques) qu'il lancera, et si un autre joueur reçoit odeur des enfers ou crachat goudronneux, les 3 joueurs recevront 25 de dégâts général suite à une explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 18:13

Au point où on en est , éclatons nous ! À mort


Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1328


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 18:13

Le membre 'Ryuken' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 21:25

Et hop, lancer de dé ou j'espère éviter le pire °°.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1328


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 9 Juin 2014 - 21:25

Le membre 'Deimos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 10 Juin 2014 - 12:40

Triple 4 Razz ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1328


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 10 Juin 2014 - 12:40

Le membre 'Calamity' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 11 Juin 2014 - 10:01

Les choses n'allaient pas bien du tout et il n'est pas difficile de savoir à partir de quel moment cela avait dérapé. Ladon ... Cet étrange et dangereuse créature que nous affrontons après s'être immiscé plus profondément dans le Temple de Corona nous fait face avec davantage de rigueur que ce que nous appliquons en binôme moi et Calamity. Et je ne peux pas et plus mettre ma position de faiblesse par mon trop long sommeil et je dois prendre sur moi notre impuissance et difficultés dans ce combat particulièrement difficile. Mais, s'il y a bel et bien une chose que je ne peux prendre sur moi et l'attitude de cette Théosia. Bien heureux qu'elle soit la favorite de la peur incarnée, mais cela ne lui donne aucun droit de minimiser ou de réduire à néant l'influence du jumeau de Phobos. Et l'idée de conduire une réunion où toutes nos forces seront conviées permettra à tout à chacun, elle comprise de leur mettre du plomb dans l'aile. J'en ai plus qu'assez d'avoir été cloisonné des millénaires durant et dès que nous goûtons à nouveau à la liberté. De voir notre influence et rôle réduit à néant par nos propres soldats. Alors, lorsque la venue du chevalier noir s'invite dans la danse du combat. Une lueur d'intense amusement s'allume dans mes prunelles à l'idée qu'il puisse seulement se blesser. Pauvre petit oiseau trop plein d'espoir pour seulement s'apercevoir qu'il va poser ses pieds et poings dans la gueule du dragon.

Le jeu est cependant trop intéressant pour lui donner une fin si rapide, d'autant plus que cela aurait des répercussions déplaisantes. Surtout que je dois m'efforcer d'être reconnaissant vis-à-vis du bipède lorsqu'il eut à énoncer le motif de sa visite. Mon amusement s'efface instantanément puis se mue en intérêt dans l'acier de mon regard tandis que je réfléchis à ce qu'il vient de me dire. Le regard critique, je me concentre subtilement sur notre adversaire commun dont l'énergie se disperse exponentiellement sur les environs. Un Cosmos divin, supérieur à ma propre aura. Impossible. Oubliant les paroles de Ryuken, un demi-sourire carnassier dévoile mes canines tandis que je fixe avec avidité le prédateur veillant sur sa proie. Oui il m'amuse, je ne peux pas prétendre le contraire. Ladon passe brutalement à l'attaque, maîtrisant sa vitesse et sa force pour nous laisser aucune chance d'esquiver voir de fuir. Une lueur égale en tout point à l'éclat du Soleil émane de la créature mythologique et m'éblouis, ne laissant aucune chance à ma divine personne de profiter une seule seconde d'une quelconque ouverture. Il devient urgent de vaincre cette créature à l'endurance exponentielle, agacé par cette posture de faiblesse, j'use de mes autres sens pour m'éloignait suffisamment de la zone de combat et échappé à un assaut du dragon. Comment a-t-on pu en arriver à une si étrange situation ? Surtout lorsque mon ouïe perçoit plusieurs cris stridents provenant des innombrables têtes de Ladon. Inapte à jauger efficacement la distance qui me sépare du corps de la créature, je tente de m'échapper, mais toujours aveuglé par la lueur dorée du dragon.

Ce qui s'ensuit est une douleur incroyable, brulant mon épiderme et entament mon armure comme si elle était créée par un simple matériau sans aucune valeur. Ruminant cet état de faiblesse, je conserve un certain apaisement malgré ma présente situation. Rien ne sert de me précipiter et y jeter mes dernières forces. Non, à présent que Ryuken s'est invité dans la danse. Je vais devoir minimiser mes efforts et faire en sorte que l'intérêt de la créature se concentre principalement sur le Black Saint. Suffisamment éloigné de ladite bête, je hausse brièvement mon Cosmos pour y projetter des aiguilles de flammes noires qui se plantent dans le corps de notre adversaire puis créent un Ankh immense auquel la victime est crucifiée.

Crucify Ankh ( Élément Feu ) : 10 points de Cosmos utilisés.

" Cela m'amuse. La distraction est chose précieuse pour un immortel. Vient un moment où il n'y a plus grand chose, ni grand monde, qui nous amuses ou éveille notre intérêt. Tu fais partie de ces choses Ladon et je suis heureux de te combattre aujourd'hui. "

Mensonge, duperie, vérité ? Qui sait quelle interprétation la créature optera si tenté son esprit est apte à discerner le mensonge de la vérité. Arrogantes ou pas, mes paroles n'en sont pas moins des faits. Je suis un dieu qui a besoin de combattre, de ressentir l’adrénaline du combat. Parvenant à retrouver la totalité de mes sens, je saisis mon épée pour m'élancer à une vitesse vertigineuse sur la créature. Et à défaut de lui trancher ces innombrables têtes, mon intention se porte exclusivement sur ses pattes massives, mais fort moins nombreuses.

Coups reçus : 40.
Coups parés : //.
Coups total reçus : 40.
Coups donnés : 10 + 5.

Vie : 175 - 40 = 135.
Cs : 71 + 5 ( Recharge) - 10 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 71.
Armure : 505 - 40 = 465.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 + 60 + 5 + 30 + 60 + 10 = 335.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 11 Juin 2014 - 11:24

La jeune femme était partie. Calamity avait espéré qu'elle se mettrait à se battre avec eux mais malheureusement la cavalerie arriva sous une forme détestable puisqu'elle n'avait pas celle d'un Berserkers. Un vulgaire Black Saint. Tatsou, Ryuken ! Elle ne savait plus comment l'appeler ce drôle de mec. Il avait toujours eut plus d'ego que d'acte. La Cardinale se souvenait de la fois où il avait prit la poudre d'escampette lorsqu'elle escortait Nemeth dans la forêt amazonienne. Chassé par un sorcier ! Elle revoyait encore sa mine déconfite et colérique lorsqu'il avait dût faire machine arrière abandonnant les deux femmes dans cette immense étendue verte. Ladon commençait à faiblir. Il arrivait quand le travail était presque terminé. Le dragon d'or souffrait de plus en plus. C'était indéniable. La force déployée par le Seigneur Deimos combinée à celle de Calamity l'avait gravement endommagé. La jeune femme sentait qu'elle était plus proche de sa fin que de sa survie mais elle s'en moquait. Cette ivresse du combat lui donnait des frissons, lui remontait l'échine et s'insinuait dans chaque pore de sa peau. Arès que c'était bon ! Ce n'était pas un moins que rien comme le Pégase noir qui allait lui gâcher sa joie. Elle allait pour son Seigneur, elle n'y voyait aucun inconvénient. La jeune américaine fut prise de nausée lorsqu'elle aperçut deux Ryuken mais elle comprit rapidement qu'il s'agissait d'une technique de combat. Son maître n'aurait jamais permis deux aberrations pareil dans le même espace temps. Lorsque le chevalier noir signifia qu'il était là sur ordre de Phobos, la Cardinale fut un peu surprise. Ce gredin avait l'habitude de n'écouter que son propre cerveau (ce qui était déjà un exploit en soit). Il était donc surprenant qu'il accepte d'obéir au dieu de la Peur.

«J'avais espéré voir de nouveaux renforts hi hi hi  mais c'est lui qu'on envoie hi hi hi. Où est donc ce pleutre de Flagello hi hi hi ! Il commence vraiment à me déshonorer hi hi hi ! Si tu écoutes le Seigneur Phobos, tu vas peut-être remonter dans mon estime le cheval noir hi hi hi ! Tâche de veiller sur le Seigneur Deimos. Je ne veux pas qu'il meure hi hi hi sinon c'est moi qui viendrait le venger hi hi hi !»

Ensuite ce fut la totale : le dragon se mit à éclairer les alentours et une chaleur envahit le corps de la Bersekers ou plutôt son armure qui commença à brûler sa peau. Ladon était vraiment un adversaire vicieux mais Calamity se nourrissait de cette douleur. A peine eut-elle rouvert les yeux sous le coups de l'émotion qu'elle aperçu la gigantesque queue du dragon s’abattre sur Ryuken. Le Pégase était-il déjà fini ? Si oui, il aurait été une véritable déception jusqu'au bout celui-là. « Fontaine, je ne boirais pas de ton eau ! ». Le Dragon se mit à cracher comme cet ornement projetant de l'eau. De multiples substances se répandirent et la pauvre Cardinale fut happée dans ce qui sembla être une poche de gaz brûlante. Outre la chaleur, l'odeur était vraiment insupportable. En comparaison, un Ryuken en sueur trempé dans le purin dégageait un fumet beaucoup plus supportable que l'odeur provoquée par ce gaz. La jeune femme au nez délicat était tellement mal à l'aise et incommodée qu'elle n'arriva pas à utiliser son cosmos. Elle disparu dans le sol en espérant que l'odeur parte mais ce ne fut pas le cas. Impossible de se concentrer suffisamment. Chaque fois qu'elle intensifiait sa cosmo énergie, l'odeur augmentait et elle sentait la nausée arrivée. Attaquer avec du vomis n'allait sûrement pas vaincre le dragon. La Lady s'extirpa du sol et fonça à toute vitesse sur son ennemi avec un marteau de taille gigantesque qu'elle utilisa pour marteler les genoux du monstre. S'en prendre à ses pieds, le déstabiliser pour le mettre au sol et lui faire payer ses affronts était son idée du moment !

«La prochaine fois j'utiliserai Ryuken pour t'empester aussi hi hi hi. Je te le ferai avaler et on verra ce que ton estomac en pensera hi hi hi. Saleté de dragon hi hi hi ! Je ne te laisserai pas faire de mal à mon Seigneur hi hi hi ! Prend en toi plutôt à ce guerrier vêtu d'une armure noir hi hi hi. Il est plus appétissant non hi hi hi ?»


PA : 360 - 40 = 320
Pv : 115 - 5 - 40 = 70
Cs: 55 + 5 + 5 = 65

Coups reçus : 40
Coups parés : 0
Coups donnés : 5 (Coups physiques)
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 14 Juin 2014 - 15:32




Peu importe qui il est… Je m’en moque complètement… Ce Dragon à Cent Tête n’est rien de plus qu’une anecdote dans mon existence. Le tuer serait un exploit que je pourrais conter ou m’enorgueillir plus tard. Un tel adversaire, ça ne se refuse pas mais ce n’est rien en comparaison des Guerriers que j’ai ciblés. Cette gigantesque queue, qui s’affalait généreusement sur moi, m’aplatissait comme une crêpe.  Et, si cette lumière ne m’avait pas aveuglé, qu’aurais-je fait ? C’était la preuve que je ne maîtrisais pas encore très bien cet élément. Une piqûre de rappel pour m’inciter à persévérer dans mon entraînement solitaire. En tout état de cause, ce n’était pas ça qui allait m’empêcher de combattre. Il en faudrait bien plus. Même au seuil de l’extinction, je me relèverais et je continuerais l’affrontement sans cesse. Rien à faire de ce que pensent les autres : ma priorité était de tuer ce lézard. Pour le reste, ça ne me concernait pas. Pour montrer ma vaillance et ma fringance, une fois cette attaque terminée, je me relevais avec un saut carpé et craquais les os du cou en les pivotant violemment à gauche et à droite dans un bruit  inquiétant. Il faisait chaud : cette armure semblait vouloir me brûler. Il faut dire que le Pégase Noir est l’incarnation de  cet animal à l’esprit libre et tortueux. Rien à voir avec le Blanc qui est un gentil toutou à sa maman malgré cette volonté de trop se laisser dompter selon sa convenance. On ne me dompte pas : je fais ce que je désire car je le souhaite.  Et quand le Dragon déversa son amas de détritus pourri, si mon armure en prit pour son grade, je décidais de ne pas me laisser faire pour autant. Que les autres fassent comme ils veulent, ça ne me concernait pas. En tout cas, je subissais une partie de l’attaque d’une manière stoïque. Sereine… Jusqu’à ce que, grâce à ma science du combat, je puisse saisir la signification de cette technique et que je puise trouver une parade pour le mieux efficace. À mains nus, utilisant mon cosmos, ajouté à l’idée que j’eus, je déviais une partie de l’attaque tout en me saisissant  d’une partie de cette matière. Bien que j’eus souffert, cette douleur était un plaisir et une promesse à la fois. Que Deimos soit content d’affronter cette entité mythologique ne me faisait ni chaud, ni froid. C’était son problème. Pas le mien. Mais, Calamity avait toujours le don de m’énerver. Cette naine avait besoin d’une bonne leçon : il faudrait que je m’occupe  de son cas un de ces quatre. Sans détourner mon regard de mon adversaire, je lançais une pique à cette Lady complètement chtarbé du ciboulot.


Parce que Deimos, Dieu de la Terreur, a vraiment besoin d’être protégé ? Je serais lui, je me sentirais offensé par ta remarque…  Il n’a pas besoin de protecteur car il est un Dieu Guerrier. Il représente la terreur dans toute sa splendeur et ce n’est certainement pas une insignifiante milady comme toi ou un simple guerrier comme moi qui aurai une importance dans sa longue existence. Quant à moi, je fais toujours ce que je veux et ça ne changera jamais. J’ai décidé d’obéir à Arès, Deimos et Phobos car tel est mon souhait. Pour le reste, je m’en fiche complètement. Seuls ces trois-là comptent…

Il était temps que je m’en donne à cœur joie également. Et la Lady en couche culotte qui continuait de jacter… Elle m’utiliserait pour empester encore plus l’odeur nauséabonde de cet adversaire de choix ? Moi ? Appétissant ? Si Lardon Fumé veut attraper une gastro rapidement, il n’avait qu’à me manger. Là, au moins, on pouvait être assuré qu’il disparaîtrait sur le champ ! Ou qu’il fuirait comme un toutou… Ou bien qu’il passerait son temps aux toilettes tandis que nous l’achèverions sans vergogne… En tout cas, pour bien démontrer le très peu d’importance que j’accordais à la Lady Psychédélique, utilisant encore une fois cette nouvelle technique élémentale de l’Ombre, je fis apparaître, autour de la Cardinale de la Calamité, quatre clones de moi-même. Kage bunshin no jutsu comme dirait l’autre ! Il n’empêche que les deux derrière elles se saisirent soudainement de ses jambes pour la faire chuter tandis que les deux autres la maintinrent  solidement par les bras. La soulevant rapidement, il la projetèrent de toutes leurs forces en direction de la narine gauche d’une des têtes du Dragon. Lorsque les quatre clones disparurent, je m’élevais dans les airs pour frapper le derrière de la Lady afin qu’elle se coince tout entière dans un des orifices nasaux d’une des nombreuses têtes de Lardon Cramé. Une fois cette combinaison d’attaques physiques terminées, je me demandais bien ce que produirait cette alliance entre le corps majestueux de la Lady et de la morve de Dragon. Un sourire moqueur apparut sur mon visage tandis qu’il disparut rapidement pour reprendre un air déterminé sur mon faciès de Gladiateur.


En attendant, je me demande bien comment Lardon Grillé va apprécier d’avoir une crotte dans son nez…


J’entrais dans un état de rage qui augmentait instantanément la puissance de mes attaques tandis que je parvins, je ne sais comment d’ailleurs, à maintenir la présence de ce clone. Une nouvelle fois, nous nous élancions alors vers cet adversaire  et frappions de toute part son corps en apparence. En réalité, le Clone frappait le Dragon selon un schéma précis, partant du bas vers le haut, avec seulement son index, laissant un impact sur son corps. Puis, je frappais ses mêmes points avec toute la force de ma colère, provoquant, à chaque fois, une puissante onde de choc. À la fin de l’attaque, quand le Clone disparut, les points ciblés explosèrent littéralement, le sang coule à flot tandis qu’une intolérable douleur naquit en mon ennemi. Encore une fois, progressivement, je constatais que le Mal n’avait plus pris la place en mon corps Un sourire satisfait se dessina sur mon visage tandis que je rechargeais mon énergie cosmique. Je me plaçais à côté de Deimos. Quant à l’autre Hurluberlue, si elle pouvait encore servir à quelque chose, cela serait  appréciable. D’un coup d’œil, je fis comprendre au Dieu de la terreur que j’étais prêt à déchaîner ma véritable puissance sur ce Dragon. Pourvu qu’il comprenne là où je vouais en venir. Je pouvais sentir la faiblesse de mes deux compagnons. Il fallait qu’on en termine rapidement. Sinon, je n’aurais plus que deux cadavres pour seul compagnie. Je lui envoyais un dernier message télépathique avant de me diriger sans peur ni reproche vers ce Dragon. Il fallait être fou ou inconscient pour se ruer au combat vers un ennemi aussi puissant que cela. Sauf que, je n’avais pas l’habitude de rester à ne rien faire : je continuerai à harceler mon adversaire et à me précipiter vers lui jusqu’à ce qu’il meure. Tel était mon style : toujours aller de l’avant sans reculer.


Seigneur Deimos… Quoiqu’il arrive, le mérite vous reviendra à Calamity et à toi. Je suis arrivé sur la fin et je ne mérite absolument aucune louange. Je suis uniquement ici pour vous aider à tuer votre adversaire et terminer la mission s'il devait vous arriver quelque chose. Garde ça pour toi car je n'aimerais pas trop que ça se sache mais ma vie vous appartient à Arès, Phobos et toi.  Maintenant que les choses sont dites, je pars au combat !!






TECHNIQUE PHYSIQUE REÇUE: 15 Points de dégâts
TECHNIQUE COSMIQUE REÇUE: 20 Points de dégâts
EFFET: Cocktail Surprise: -40 PA.
TECHNIQUE DÉFENSIVE: Dark Spirit Defense: 30 PC (utilisation 20 PC défensive + 10 PC de dégâts supplémentaire à la prochaine attaque et peuvent être bloqués)
TECHNIQUE PHYSIQUE:  Calamity's Ultimate  Milady Missile in the Noise Of Lardon :05 Points de dégâts (Razz)
TECHNIQUE COSMIQUE: Shun Goku Satsu: 40 (50 points) de dégâts
RECHARGE DE COSMOS: +10 PC
PV: 200-15-20= 165
PC: 291-40+10= 261-30-40+10=201
PA: 200-40-20= 140




Dernière édition par Ryuken le Ven 20 Juin 2014 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 16 Juin 2014 - 20:13

La fureur de Ladon devenait démentielle. Sa colère était telle qu'elle était presque palpable dans l'air, étouffant les trois combattants qui l'assaillaient comme il pouvait. Mais cette rage enflammée n'était pas dû à la faible attaque que lui porta le dieu, ni même aux coups presque imperceptibles que lui porta la cardinale. Non. Cette fureur était née de l'attitude grossière et ô combien vulgaire de ce misérable à l'armure noire. Ce 'renfort' s'était empressé de malmener la cardinale en l'expédiant dans les airs, et sous la surprise, Ladon l'avait gobé. Ses yeux s'était écarquillés devant une telle audace et une telle bêtise, et non pas parce que la jeune femme se débattait dans sa gorge. Hoquetant un instant, la bête gardienne recracha la berserker avec force, mais son regard courroucé se tourna non pas vers elle, ni vers l'enfant d'arès qui aurait dû être sa cible principale, mais bel et bien vers le chevalier noir. Son regard s'illumina d'une lueur mauvaise comme jamais il n'en avait montré, et l'impression qu'il dégageait était pour le moins dérangeante. L'aura du dragon se fit oppressante, si oppressante que ryuken avait du mal à respirer. Certes, ce fanfaron allait sans doute se cacher derrière la forte vanité qui pesait sur son âme, se voilant la face sur ce qui se passait, sur la menace qu'exerçait l'ennemi rien qu'en le regardant, une menace face à laquelle il n'avait en réalité aucun pouvoir. Et si ryuken était trop stupide pour s'en apercevoir, Deimos quant à lui était un dieu. Et en tant que tel, il se devait d'avoir une petite idée de ce qu'il se passait. Le reptile se redressa, gagnant encore en envergure, dominant totalement les trois assaillants. Les marques de coups qui s'étaient imprimées sur son corps disparurent, comme si elles n'avaient jamais existées. Et les mots de Ladon exprimèrent clairement sa pensée.


"Quelle est cette manière de traiter ses alliés!? Qui plus est au beau milieu d'une mise à l'épreuve d'un dieu! Décidément, les humains sont toujours aussi misérables et pathétiques! Je vais t'apprendre ce qu'il en coûte d'offenser Ladon!" 


Soudain, l'atmosphère devint lourd et sec. Un silence mortuaire tomba sur le domaine, comme si le temps s'arrêtait pour témoigner des paroles du gardien des lieux. De la pointe de sa queue, une lueur dorée et pure apparue, remontant l'épine dorsale du dragon, puis ses long cous, et enfin illumina les nombreuses gueules de la bête. Et c'est alors qu'il surgit. Un feu d'or qui éblouit le simple et ridicule mortel qu'était l'ex-disciple de Cronos, la cardinale d'Arès et la Terreur personnifiée même. Un feu d'or qui se déversa sur le grossier personnage qu'était ryuken, tel un torrent enflammé et qui le consuma corps et âme. Même le cosmos du guerrier semblait être brûlé et malmené par ce souffle prodigieux qui attisa l'intérêt du dieu. Ces flammes dorées continuait de brûler ryuken même lorsque le souffle de Ladon cessa, la malheureuse merguez qu'il venait de cuire était fort bien grillée, voir même carbonisée au vue de la chaire aussi noire que son armure. Une marque étrange en forme de soleil, dessinée dans la chaire même de ryuken par le feu était désormais visible sur son front. Mais pour le moment, ce dernier était inconscient, tourmenté encore pas les brûlures qui recouvraient tout son corps, et pire encore, son esprit également avait été consumé par les flammes du dragon. 


Pendant ce temps, le terrifiant gardien leva sa longue queue dans les airs. Attisées par l'attaque de Deimos, les écailles de Ladon changèrent, devenant des braises ardentes à la chaleur étouffantes. Et la queue rougeoyante quant à elle se divisa soudainement en trois. Et si elles étaient du coup moins épaisse que celle dont elles étaient issues, leur puissance laissaient place à une vitesse foudroyante. Et c'est à peine si les proclamés conquérants virent les coups pleuvoir. Ladon tranchait et lacérait ses proies sans la moindre difficulté, le sang coulant avec le métal des armures sur le sol de ce sanctuaire sacré et jadis splendide. Tout en continuant de malmener ses 'ennemis', les paroles de Ladon se faisaient entendre. 


"Je vais me répéter, enfant d'Arès! Que comptez vous faire en prenant ce dernier bastion du dieu déchu Abel? A vos yeux ce dernier doit il disparaître du monde avec les héritages qu'il y a laissé? Ou alors allez vous changez vos habitudes de tout saccages et perpétuer sa mémoire, en tant que divinités liées par le sang? Prenez garde, Terreur, en venant ici vous avez surestimé vos forces, et il ne tient qu'à moi de vous expédiez au Tartare... Vous avez du comprendre que vous ne pourrez me vaincre ainsi, tout dieu que vous êtes!" 


Les coups violents qui tombaient, son aura impériale et meurtrière, et toutes ses blessures disparues.... Les trois guerriers sentaient qu'il ne mentait pas.... et qu'il n'était pas dans leur intérêt de lui mentir! 


-----------------------


Coups reçus: 15 + 5 + 55 = 75
Coups portés: 70 (ryuken) + 15 (tout le monde) 

Capacité spéciale: écailles de braises (les coups physiques de Ladon retirent des points d'armure. Si des coups physiques sont parés, la perte d'armure est doublée. Ex: 15 coups physiques sont portés, 5 sont parés. 10 + (5 x 2 ) = 20 pts d'armures en moins. ) 


Attaque septième sens: Le feu purificateur de Ladon/ 70 dégâts Lumière (imparable) + Marque  mystérieuse (effet secret ) 
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 17 Juin 2014 - 21:02

Se lancer dans une bataille est une chose qui ne se fait pas sans réfléchir. N'importe quel idiot sait brandir une lame et l'agiter dans tous les sens avec pour objectif de faire rentrer le bout pointu dans celui d'en face. Mais peu d'hommes ont la faculté de préparer avec minutie un plan de bataille. Outre le combat en lui-même, il y a plusieurs autres choses à faire, que ce soit de la phase préparatoire ou de la phase de débriefing et de clôture. Juste prendre en compte le combat entre deux armées, sans se préparer avant et faire le point après, est une erreur monumentale que n'importe quel barbare n'ayant aucune connaissance de l'art de la guerre est capable de faire. Et l’archétype du barbare prend tout son sens par l'action de Ryuken, récemment intervenu dans le combat. Un combattant dont la seule aptitude et vocation se focalisent sur le combat physique sans tenir compte d'une quelconque stratégie, même primaire. Puis-je le blâmer ? Pas nécessairement, mais son acte envers la Cardinale sera assurément repris et retourné contre lui. Que ce soit venant de notre adversaire commun ou de moi et Calamity.

Pour ma part, je vois le temps défiler à toute vitesse, alors que nous nous rapprochons dangereusement d'une défaite cuisante contre Ladon. Je mets au point pas mal de scénarios possibles, mais le plus gros problème reste sans conteste la supériorité physique et de puissance du gardien du Temple de Corona. Si seulement je n'avais pas été enfermer des millénaires, ma puissance d'antan aurait fait une bouchée de cette créature ! Tout ce qui est actuellement à m'a portée est de condenser mon énergie dans une seule et dernière attaque. D'une puissance suffisamment terrifiante pour épauler la Cardinale et le chevalier noir dans l'éventualité d'une victoire pour notre camp. Je reste stoïque face à la contrattaque de notre adversaire. Et d'un seul et unique assaut, Ladon croit de manière exponentielle ses forces qui se caractérisent par l'exécution d'un puissant jet de flamme doré à l'encontre du chevalier noir de Pégase. Sans sourciller, je n'interagis pas et contemple l'assaut du dragon. Une fixation qui atteint sa limite puisqu'éblouis par les flammes dorées. Mes paupières ce ferment indubitablement et grimacent de contrariété à l'égard de ma faiblesse.

Incapable de me protéger des divers coups perpétués par Ladon. Ma curiosité est d’autant plus intense que la question du gardien eut éveillé dans mon esprit une certaine suffisance qui se caractérise par mon comportement à la limite du dédain pour notre adversaire. Me redressant après m'être légèrement courbés face aux nombreux coups reçus, mes paupières s'ouvrent et mes iris jaugent la créature me faisant face. Je lève alors l'immense épée que je tiens d'une seule main, déployant complètement mon Cosmos pour donner un effet encore plus impressionnant à la scène. Avec une voix glaciale et terrifiante, je m'adresse à Laon en évoquant ma vérité.
Je fais le serment que si nous parvenons à prendre le contrôle de Corona. Que la mémoire et le trésor d'Abel resteront en l'état. Mon réel combat est ailleurs et je souhaite restaurer et accroitre l'influence de notre armée en prenant de gré ou de force ce bastion. La différence est que si nous parvenons à te vaincre, nous serons les maîtres de Corona et ce sera à nous de protéger ces terres d'une quelconque invasion. Tu juges que nous avons surestimé nos forces ? Il y a une semi-vérité, mais mes forces véritables sont en latences après autant de sommeil. Sache que je suis le plus puissant fils d'Arès et ma véritable puissance rivalise avec les Olympiens. Alors, modère tes propos où tu risques tôt ou tard de le regretter Ladon.

Avançant dans une marche lente vers la bête. Je relève mon arme pour la replacer sur mon dos puis, fléchissant légèrement les genoux pour prendre une position de combat, jambe droite en avant, prêt à bondir et à déchaîner les enfers avec toute la rage qui m'anime. Mon Cosmos atteint son point culminant et fouette le paysage d'un vent à la chaleur ardente. Optant pour une position particulière. Ma main gauche vise le sol en laissant mon index et mon majeur tendu, ma main droite pointe dans un premier temps vers le sol de la même manière que la gauche, puis elle est tendue ensuite vers le ciel en formant un angle de Quarante-Cinq degrés. Prononçant en même temps le nom de ma technique, je laisse mon corps s'entourait d'une lueur rappelant mon Cosmos ténébreux avant que les nuages dans le ciel commencent à former un tourbillon. Ce tourbillon dissimule un météore géant qui vient s'écraser sur le sol et plus précisément Laon. Anticipant la puissance de la technique, la lueur qui est placée autour de moi a pour but de me protéger des dégâts causés par le météore.

Gigantic Meteor ( Élément Mort )
60 points de Cosmos utilisés.
Effet ( Uniquement à 60 CS ) - L’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique.

Coups reçus : 15.
Coups parés : //.
Coups total reçus : 15.
Coups donnés : 60.

Vie : 135 - 15 = 120.
Cs : 71 + 5 ( Recharge) - 60 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 21.
Armure : 465.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 + 60 + 5 + 30 + 60 + 10 + 60 = 395.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 18 Juin 2014 - 17:01

L'idiot du village ne comprenait décidément rien à rien. Le grand Seigneur Deimos était bien plus puissant que le Black Saint et la Cardinale. Cependant, il n'avait pas à se salir les mains pour du menus fretins. Ce genre d'information ne devait pas percuter dans un cerveau aussi rikiki que celui du cheval ailé noir. D'ailleurs ce bougre d'abruti envoya la jeune femme dans une narine de Ladon qu'elle traversa jusqu'à arriver à sa boîte crânienne. L'américaine en jaillit en tirant derrière elle le cerveau de l'animal qu'elle balança négligemment sur Ryuken. L'ironie de la situation était bien là. Le guerrier sans cervelle venait d'en recevoir une grosse sur son corps. Nulle doute qu'il n'y avait pas besoin de parole pour comprendre ce message subtile même si au vu des capacités intellectuelles et primaires du Pégase Noir, ce n'était pas gagné. L'idée d'envoyer ce misérable Black Saint croupir dans l'orifice prévu pour l'évacuation des déjections du dragon lui traversa l'esprit mais elle ne pût pas mettre son plan en œuvre car Ladon passait déjà à l'attaque et semblait affectionner particulièrement sa nouvelle proie. La Lady ne pût qu'approuver les paroles du gardiennes et elle montra l'insolent et odorant Pégase Noir du doigt pour confirmer qu'elle pensait la même chose que le dragon au nombreuses têtes. La jeune femme éclata de rire et se mit à applaudir sans retenue lorsqu'elle observa le lézard d'or s'en prendre à Ryuken. Cet idiot avait finalement son utilité ! En se servant de lui comme appât, la Cardinale et le Dieu de la Terreur pourrait finir tranquillement leur combat tout en préservant le corps de sa Seigneurie et en faisant griller un humain incapable. Poussant un hurlement de barbare, la Cardinale fonça tête baissée vers la queue de Ladon pour prendre de plein fouet son coup et nourrir ainsi sa frénésie de combattante. L'heure avait sonner d'envoyer une nouvelle fois la sauce ! Tout ceci ne resterait pas impunis ! Après le combat, Ryuken devra faire attention car les représailles de la Cardinale ne seront jamais très loin. Dans une armée aussi organisée que celle d'Arès, il fallait apprendre à respecter la hiérarchie et à rester à sa place.

«Tu ferais mieux d'écouter le Seigneur Deimos dragon. S'il se met en colère je ne donne pas cher de ta peau hi hi hi. Je me fais une joie d’occire les sujets des dieux félons ou de pacotilles hi hi hi. Je ne m'en prendrais pas à ce lieux si mon Seigneur l'ordonne hi hi hi. Dépose les armes dragons hi hi hi. Peut-être que l'on sera gentil avec toi et que Ryuken te grattera le ventre hi hi hi.»

La servante la plus dévouée d'Arès peinait à suivre le rythme de ce combat. Elle passerait sans nulle doute bientôt l'arme à gauche mais elle ne pouvait rien y faire. Avec son ancien corps, elle serait sûrement en mesure de tenir tête à ce gros plein de soupe reptilien mais elle devait se rendre à l'évidence que son énergie fusionnée avec celle d'Abigail atteignait trop rapidement ses propres limites ce qui ne l'empêchait pas de dépenser ses dernière réserves pour envoyer une nouvelle fois sa plus terrible arcane sur l'ennemi. Son aura explosa et sa poitrine se bomba sous l'impulsion de son cosmos violent. Plus elle approchait de la mort plus elle avait l'impression de libérer son véritable potentiel. Lorsque les météores de son maître frappèrent l'ennemi, elle explosa de rire et dans un torrent d'énergie malsaine, le gigantesque astéroïde fit son apparition pour venir s'écraser sur Ladon rendant le cratère encore plus profond. L'attaque de la Terreur et la sienne était faite pour agir l'une après l'autre, semant la peur chez les survivants et annihilant des nations entières. La beauté de la destruction était telle qu'elle lui donna des frissons dans le dos. Ce maudit dragon allait-il encore se relever ?

«Mon Seigneur, cette créature va t-elle encore se relever hi hi hi ? Son état est de plus en plus lamentable hi hi hi. Ce combat touche bientôt à sa fin hi hi hi. Ce Pégase Noir méritera une bonne correction une fois que nous aurons annexés ce territoire au nôtre hi hi hi. Je n'oublie pas non plus la tâche que vous m'avez confié après la prise de Corona hi hi hi  mais je demanderai réparation pour l'attitude de cet équidé mal élevé hi hi hi !»



Extinction de l’espèce  : 50 ou 60 pts Calamity augmente son cosmos à son paroxysme et fait apparaître un astéroïde dans le ciel. Sa vitesse et sa taille prodigieuse terrifie sur place même les plus aguerris des combattants. L’énorme objet s’écrase à toute vitesse sur l’adversaire du Cardinal, ne laissant derrière lui que mort, désolation, destruction ainsi qu’un énorme cratère. Subite de plein fouet, l’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique du Cardinal (seulement si 60 cs dépensé). (Terre) 



PA : 320 - 15 = 305
Pv :70 -5 - 15 = 50
Cs: 65 +5 - 60 +5 = 15

Coups reçus : 15
Coups parés : 0
Coups donnés : 60 + 5 (Coups physiques : extraction d'un cerveau de Ladon)
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 20 Juin 2014 - 14:35



Pour l’instant, mon stratagème fonctionnait à plein régime. C’était à moi d’encaisser le maximum de dégâts tout en maximisant mes dégâts afin de mettre un terme rapide à l’existence de ce terrible adversaire. Tout à fait respectable et honorable, il méritait le plus grand des égards. Malheureusement, j’étais en mission de soutien. Je devais user de toutes les stratégies possibles afin de sauver Deimos et Calamity. Quoique si la Lady disparaissait, ça ne me ferait ni chaud, ni froid. De toute façon, je ne peux pas l’encadrer celle-là : si elle ne faisait pas parti du camp d’Arès, cela aurait fait bien longtemps que j’aurais mis un terme à son existence.  Donc, pour l’heure, ce qui comptait, c’était la survie  du Dieu de la Terreur. Ni plus, ni moins. Si la Folle venait à mourir, je prendrais sa place et assisterait le Fils d’Arès. Néanmoins, avant de faire des projets, il fallait  achever ce combat. Et, on peut dire, qu’à force de provoquer, je m’en prenais plein les dents. Tant mieux ! Plus le Dragon se concentrait sur moi, plus cela laissait l’opportunité au Dieu et à l’Inutile de se ressourcer pour plus tard. Cette manière de traiter mes alliées ? Depuis quand Calamity était mon alliée ? Je ne la respectais pas en tant que Guerrière et encore moins en tant que Supérieure. Dans l’organisation militaire du Camp des Berserkers, je faisais vraiment tâche car je restais encore et toujours fidèle à mes valeurs. Respect et Obéissance envers les Dieux mais aucunement devant des humains : c’est plus fort que moi, je n’y parviendrais jamais. La faute peut être à cette longue vie avec les Titans et avec ma proximité avec Cronos. Une mise à l’épreuve d’un Dieu ? Je n’en ai absolument rien à faire. Je suis là pour combattre et tuer mon adversaire. C’est tout.  Les Humains sont toujours aussi misérables ? Certainement mais je ne renoncerais jamais à ma liberté. Et si je dois remporter la palme de la stupidité car je suis épris d’une totale autonomie, ce serait une fierté. N’en déplaise à ceux et celles qui ne comprennent pas ça. Il voulait m’en faire voir de toutes les couleurs ? Grand bien lui fasse car je l’attends ! Au fur et à mesure qu’il nous domine de toute sa hauteur, un large sourire apparut sur mon visage. On allait enfin arriver au moment le plus excitant du combat.


Seul ma liberté compte à mes yeux. La possibilité de faire ce que je veux, quand je le veux et de la manière dont je le veux. Et je suis aussi libre de croire en qui je veux et de le servir de la manière dont je veux.  Au lieu de parler, montre-moi ton véritable pouvoir Lardon Grillé !

J’assumais complètement ce que je disais. L’idée n’était pas forcément de me sacrifier mais de permettre à cette maudite cardinale et au fils d’Arès d’accomplir cette mission. En tout cas, le lardon m’avait pas grillé mais carbonisé. Dans cette histoire, une fois qu’on en aura terminé avec, on pourrait concocter un joli plat de Ryuken Grillé avec du Lardon Fumé !  Dans le genre cramé, j’avais déjà connu pareil offensive avec le Diablotin. À chaque fois, on voulait torturer mon esprit. Comme si transformer mon corps en pastèque grillé ne suffisait pas. Bah ! Après tout, c’était ce genre de moment que j’appréciais : cet instant précis, où je m’affronte contre moi-même afin de prendre le dessus sur ce sentiment futile d’abandon.  En l’état, il me faudrait encore me ressourcer pour me soigner. Ma bonne vieille armure  en avait pris aussi pour son grade. Au moins, elle m’avait sauvé la vie. Comme quoi, elle était tenace cette coquine. Dans tous les cas, si on me pensait fini, on se trompait largement car j’avais encore de la réserve. Dans tous les cas, que ce fut une bonne attaque. Une bonne technique ! Malgré tout, je me relevais calmement en secouant la tête, voyant mon corps fumé tandis que des brûlures, minimum du troisième degré, parcourait mon corps.  J’entendais les autres continuer de causer : les promesses de Deimos ne me concernaient pas. C’était sa responsabilité qui était engagée. Pas la mienne. Et la Milady qui n’avait pas trop apprécié mon petit cadeau personnel. Bah, faut bien qu’elle serve à quelque chose vu que, de mon point de vue, elle représente l’incarnation de l’Inutilité dans toute sa splendeur. Ça un Cardinal ? Ils ont dû l’acheter en rabais, avec promotion à 50 % dans le Leader Price du coin.   De dos, je posais mon regard sur Calamity avec un sourire sauvage : chassez le naturel, il revient toujours au galop.


Prends un ticket et patiente derrière la file d’attente… Hihi…




Je m’étais amusé à me moquer ouvertement de cette fausse guerrière un court instant alors que je me retournais et que je décidais de revenir aux affaires. En posant mon regard sur celui de ce digne adversaire, avec mon index, je touchais simplement deux points bien spécifiques de mon corps. À défaut d’avoir un sort magique, comme le dragon, qui faisait disparaître toutes les blessures, je ne ressentis plus la douleur. Exécuté ainsi en plein combat, je ne m’attendais pas à ce que les cellules de mon corps se régénèrent immédiatement, me faisant réapparaître comme un sou neuf. Au moins, si je me sortais de cette affaire, avec un peu de repos, je serais guéri rapidement. Comme quoi, avoir été l’élève de Cronos a vraiment de bon côté.  Il était temps de passer, moi aussi, aux choses sérieuses. Il n’y aurait pas de manipulation d’ombre.  Encore un regard plein de défi lorsque je me mis  serrer les poings. L’Apocalypse selon Saint Deimos et Sainte Calamity dans ce temple. Dans ce monde de Carnage, je me sens bien. Je n’éprouve plus aucun plaisir à faire couler du sang inutilement depuis que j’ai acquis cette faculté lumineuse. Mais, je demeure toujours un Gladiateur des temps actuels. Je veux dépasser les limites de la condition humaine et divine. Et, comme je suis loin d’être un amateur de philosophie de comptoir à la sauce Lady Pourrie, je fais ce que je sais faire de mieux : je combats encore et encore. Je me précipite sur cet adversaire des plus respectueux en vérité pour commencer un enchaînement d’attaques physiques, symbolisé par deux coups de tibia dans les jambes du dragon, ciblant précisément ses articulations et créant une onde de choc afin de détruire ses deux tibias et ses deux genoux. Tout Dragon qu’il est, il n’était pas invulnérable. Il possédait obligatoirement des supports osseux. Détruire des os était devenu ma spécialité depuis que j’avais maîtrisé l’Art du Kodai Bujutsu No Kami. Et, ce n’était qu’une partie de cette connaissance que j’avais acquise et que je maîtrisais parfaitement. Ajouté aux dégâts qu’il avait déjà reçus de la part des autres, cela m’étonnait qu’il parvienne à se redresser glorieusement. Mais, je m’attendais à tout. C’est pourquoi, j’en profitais pour passer derrière lui afin de m’attaquer méthodiquement aux os de sa queue en décortiquant soigneusement son épine neuronale d’un coup de pied sauté, engendrant, encore une fois, un impact douloureux et surtout une faiblesse neurologique, traduite par un début d’hémiplégie au niveau de ses membres inférieures. Plus on est haut, plus dur sera la chute comme qui dirait. Puis, il était temps  de parfaire cet enchaînement alors que je courrais le long du corps déjà bien martyrisé de ce bel adversaire en direction de sa tête. Deux coups de poings similaires aux autres atteignirent son crâne et le cœur en corne afin de le sonner temporairement. Puis, je sautais dans les airs pour atterrir sur le sol, glissant et amortissant le chic alors que de la fumée s’échappait de chaque parcelle de mon corps déjà bien atteint. J’en paierais le prix après. Mais, pour le moment, il était temps de lui montrer l’arcane suprême de mon art. Et de tester sur un véritable adversaire cette impression que j’avais eue lorsque j’étais sur l’Île Noire en compagnie de mon dernier maître temporaire en date. Je n’oubliais pas que j’avais encore de l’essence spirituelle offensive de la dernière attaque de Ladon contre moi.







J’intensifiais ma cosmo énergie. La circulation de mon chi, dans son corps, bouillonnait à mon maximum. Dans un premier temps, je traçais plusieurs cercles avec ses deux bras alors que des petites boules d’énergies, bleues, apparaissent autour de lui, provoquant des tensions électriques devant moi.  Je ressentis tout de suite l’effet de la lumière s’ajouter à cette attaque, marquant une différence profonde avec l’utilisation soudaine et brutale lié à l’utilisation de l’élément ombre. Une sérénité transparaissait de mon âme tandis que tous mes muscles étaient détendus. Puis, j’écartais les bras et deux boules d’énergies apparaissaient dans mes deux mains.




Je rejoignis les deux mains et rassemblais les deux boules d’énergies pour en créer une autre, plus grosse et beaucoup plus puissantes.




De l'énergie électrique spirituelle apparaît autour de la boule. Elle s’intensifiait avec plus de puissance qu’auparavant. Je comprenais le sens de l’évolution lumineuse de cette technique. Pleine de promesse car elle entrait en résonance avec toute la motivation de mon être. Je ne me contentais plus de balancer cette boule, j’y imprimais toute ma volonté. Il était temps de voir ce que l’entraînement de Grell avait donné.  


SHIIINKUUU HAAADOOOOOOKEN !!!




Enfin, je la projetais sur Ladon. C’était la version ultime du Hadoken issu du Kodai Bujutsu No Kami. Capable de briser le corps et l’esprit de mon adversaire, je me rendis compte que, instinctivement, j’avais imprimé les Deux Points de l’Âme à cette technique destructrice. Les fameuses Prédominances, que m’avait enseigné Cronos, se retrouvait significativement dans cette attaque. Serait-ce suffisant pour mettre un terme à ce combat ? Qu’en savais-je ! De toute façon, non seulement, je lui balançais une version améliorée de mon attaque ultime mais je lui faisais goûter à sa propre technique précédente. Quand ce fut terminé, je me tenais malgré tout sur mes gardes.  Il fallait tenir le coup encore un peu. Derrière moi, je voyais bien que les deux autres n’étaient pas au sommet de leur forme. Surtout la Maudite Lady. Si elle devait s’éteindre, je serais obligé de reprendre la suite des péripéties à sa place. Ça ne me convenait pas car, pour être honnête, ce n’était pas mon rôle de poursuivre l’aventure. Le mérite et la victoire revenait pleinement à la Cardinale et au fils d’Arès. Tout ce que je pouvais faire, c’était encaisser les attaques, subir la douleur et mettre un terme rapidement à ce duel avant que nous y passions tous.  C’est alors que je me plaçais devant Calamity et Deimos et que je fis signe à mon adversaire de venir me chercher avec un petit geste de la main à la Bruce Lee en souriant avec ce même air de défi.




Hé bien… On dirait que le Misérable Poney Noir se dresse toujours devant toi. Je n’aime pas la Lady derrière moi, elle ne vaut absolument rien. Mais elle a commencé l’aventure avec le Fils d’Arès et il est hors de question qu’elle périsse ici et maintenant.  Foi de Ryuken, elle rentera glorieusement au Domaine avec Deimos vivante. Et c’est pareil pour le Dieu qui est derrière moi. Tant que je serais dans le coin, il n’ira pas voyager dans les profondeurs du Tartare  Maintenant, viens me chercher ! Je suis ton Homme !






TECHNIQUE PHYSIQUE REÇUE: 15 Points de dégâts
TECHNIQUE COSMIQUE REÇUE: 70 Points de dégâts
TECHNIQUE PHYSIQUE: 05 Points de dégâts (Destruction Osseuse du Corps de Ladon)
TECHNIQUE COSMIQUE: Shinku Hadoken: 60 points de Dégâts ( ne peut se défendre à la prochaine technique cosmique)
BONUS DARK SPIRIT DEFENSE: 10 points de dégâts.
RECHARGE DE COSMOS: +10 PC

PV: 165-85= 80
PC: 201-60+10= 151
PA: 140-85= 55




Dernière édition par Ryuken le Mer 25 Juin 2014 - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 20 Juin 2014 - 17:13

Ladon laissa émettre un grognement de satisfaction en entendant la réponse de Deimos à ses paroles. Ce dernier avait bien parlé. Et il reconnaissait la ferveur et la loyauté de la cardinale envers son dieu, dont l'effroyable technique ressemblait en bien des aspects à celle de son maître. Et malgré la violence de leurs coups, aussi violents pouvaient ils être, il ne ployait pas. Par contre, il n'avait que dédain et mépris pour ce tas de cendre qui se relevait malgré tout, et continuait d'être aussi insolent et aussi irrespectueux envers des êtres qui lui étaient en tout point supérieur. Les coups de ce dernier étaient pathétiques en comparaison de ceux que lui avaient adressés les deux autres guerriers. Son regard agacé se posa sur lui, après son attaque qu'il devait juger impressionnante et qui n'était pourtant rien comparé aux démonstrations de force de Deimos et de Calamity tandis que ses écailles redevenaient dorées et lumineuses comme le soleil.


"Te chercher? Pauvre humain présomptueux... tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort!" 


Ses blessures s'effacèrent de son corps, comme si elles n'existaient pas. Leurs attaques semblaient vaines malgré tout leurs efforts. Mais là n'était pas le plus inhabituel. Une sensation étrange envahissait Ryuken, une chaleur immense gonflant en lui, puis le brûlant. La chaleur montait et pressait son corps, en quelques secondes, il devint écarlate et s'étouffait comme pris dans une fournaise des enfers. 


"Tu as employé l'ombre contre moi, toi qui a été marqué du sceau d'Abel. Et bien l'ombre te consumera, être imparfait, grossier et surtout stupide!" 


Une douleur féroce et comme il n'en avait jamais connu s'empara de Ryuken. Son sang semblait être du métal en fusion, les veines bouillonnantes dans son corps, avant de jaillir et couler au sol. Il ne restait plus qu'un souffle de vie, souffle de vie qui fut pris par Ladon d'un geste désinvolte, marchant dessus comme si de rien n'était. Puis il projeta une de ses têtes sur Calamity et la croqua, brisant armure et colonne vertébrale avant de la laisser à terre. Il ne tenait qu'à elle de rester en vie, et il espérait qu'elle avait comprise son avertissement. Le regard du reptile doré se posa alors sur Deimos.


"Terreur! J'ai jaugé ta volonté. Et plutôt que de vous exterminer tout bonnement comme ce misérable a été détruit, nous allons régler cette histoire entre nous. Je ressens ta faiblesse, enfant d'Arès, alors nous allons régler dans notre prochain échange. Un coup chacun, où nous allons tout donner. Un coup unique qui décidera du destin du temple de Corona!"


Déployant ses ailes, il illumina les alentours. La puissance de Ladon était terrible et faisait vibrer l'air. 


"Acceptes tu le défi, Fils d'Arès? Quitte à être expédié au Tartare si tu échoues? ou bien veux tu continuer à jouter de la sorte au risque de provoquer la perte de ta cardinale? " 


-------------------


Coups reçus: 210


Coups portés: coups physiques (imparable avec écailles d'or) : 15 ryuken


HP: 272 - 60 - 75 - 75 + régénération d'or = ??? 

Capacité spéciale: écailles d'or: les joueurs ne peuvent parer les coups physiques de Ladon, aveuglés par la lumière divine et gênés la chaleur de leurs armures. De plus, Ladon régénère ses stats (le dernier effet s'applique passé un certain seuil). 

Sceau d'Abel (ryuken) : provoque autant de dégâts que de coups d'éléments ombre portés par le joueur concerné: 70 (60 + effet de la défense)

Tatsou est mort et ne peux plus répliquer. 


Broyeur de Ladon (mort) Sur Calamity : Attaque 40 (+ 10 si pris de plein fouet) Ladon saisit sa proie dans une de ses gueules et la broie. 


Défi de Ladon (Deimos): règle spéciale envoyée par mp à Deimos.
Revenir en haut Aller en bas
Nagash

avatar
Messages : 272


Caractéristiques
Vie Vie:
161/161  (161/161)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 20 Juin 2014 - 19:00



==> Porte de la Guerre

La mission que j'avais acceptée semblait dès plus simple si on se fier aux premiers abords pourtant, je craignais malgré tout de rencontrer quelques difficultés une fois sur place. Bien que je n'étais pas encore en états de combattre, je me préparais à toutes éventualités telles qu'elle soit. Il me tardais d'arriver sur place. Faire équipe avec l'un des fils d'Arès n'était pas donné à tous le monde. J'allais devoir donc faire tout mon possible pour faire évoluer les choses en notre faveur. Pensant alors que chaque seconde compte, je presse mon rythme. Pendant le voyage je viens à me poser plusieurs questions. Pourquoi spécialement le temple de Corona. Qu'avait-il de si particulier. Est-ce que le dieu de la Terreur projetais d'établir un camps de base une fois conquis. Qu'importe aprés tout, tout cela n'était pas mes affaires. Je ne faisais qu'obeïr aux ordres en tant que simple soldat. Et tant que je pouvais apporter ma petite contribution aux idéaux de mes dieux, j'en étais satisfait. Ce n'est qu'au bout de quelques jours que je gagne le dit temple de Corona. A l'horizon, j’aperçois une terrible bataille qui fait rage. Nul doute, la divinité de la Terreur fait face à un terrible ennemi. A ses cotés, je perçois les cosmos-énergies de la Lady Cardinale, Calamity et de cet âne bâté de Ryuken qui comme à son habitude bombe le torse.

Je ne sais pas si mon intervention dans ce duel pourra inverser le cours des événements mai,s en tant que Berserker il était de mon devoir d'aider les miens dans la difficultés. Sans l'ombre d'un doute, j'allais me précipitais dans cette rencontre qui visiblement allait sous s'achever. Ce combat devait être dès plus terrible pour mettre une des Cardinale d'Arès pratiquement au sol. De là où je pouvais me trouver, même Deimos semblait rencontrais quelques difficultés face à ce puissant adversaire. Seul ce pitoyable Chevalier noir faisait un peu tâche en bravant tout ce qui savait. Malheureusement pour eux, je n'étais pas à cent pour cent de mes moyens mais j'allais faire tous mon possible pour les sortir de cette détestable situation. Le gardien de Corona n'avait visiblement pas apprécié les provocations de Ryuken. A ma grande stupéfaction, ce dernier fier comme un pou, tomba comme une mouche, raide mort. Un voilà un que je ne pleurais pas au moins. Dans notre malheurs, l'adversaire m'avait fichtrement rendu service. M’avançant vers eux, je rejoins tranquillement Deimos et Calimity. Voyant alors le corps sans vie du pégase noir, je me tiens pour l'instant tranquille. Puis sur un ton respectable, je m'adresse au duo.

«_ Seigneur Deimos, Lady Calamity. Veuillez me pardonnez pour mon retard. Si j'avais su que vous partiez en conquête, soyez certain que je ne saurais pas parti sur l'île de Mort. J'espère que mon aide pourra vous être favorable maintenant. Je vois qu'une fois de plus ce cher poulain à payer le prix de ses erreurs. Grand bien m'en fasse. »
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 21 Juin 2014 - 0:41

La Terreur est une chose aux pouvoirs incommensurables. Cette réputation que j'avais acquise il y a des millénaires de cela c'est estompé à travers les âges. La faute à cette unique bataille contre Athéna qui m'a contraint à être enfermer durant des siècles. À y repenser, j'ai été de toutes les batailles, de tous les conflits, de toutes les guerres. Mon vécu est inconcevable, tout comme l'est mon expérience de combat. Durant mon existence j'ai eu l'occasion d'affronter les plus puissants combattants de chaque génération et d'apprendre à reconnaître les techniques de combat de mes ennemis. Ces expériences associées à mon instinct de survie profondément enraciné m'ont permis de gagner la réputation que j'avais d'antan. Et aujourd'hui ? Que me reste-t-il ? Les mortels nous ont oublié ou presque. Les trésors que j'ai dûment récoltés sont perdus à jamais et l'influence de notre famille réduite de façon drastique. Pourtant, ce combat contre cette créature mythologique m'extasie à un point que mon corps tremble par simple résonance devant la colossale puissance de Ladon. Rare fût un duel aussi difficile, mais le combat prend une tournure qui me réjouis de manière spéculaire.

L'agacement à devoir être épauler par le chevalier noir est balayé par sa mort des mains de Ladon. Et l’excitation du combat s’accentue crescendo lorsque le dragon retrouve la totalité de ses facultés physiques et cosmiques. Son assurance ne s'est jamais effrité même lorsque nous lui assénons des assauts multiples et répétés. Ce qui amène ce digne adversaire parmi les rares combattants dont je vais avoir à employer mes ultimes forces. Après s'être débarrassé du guerrier à l'armure noire, le dragon niche son regard doré dans mes iris emplis de fureur, nourri uniquement par l'unique envie de poursuivre ce combat face à tel adversaire. Et silencieux à l'égard de ses paroles envers moi. Un sourire carnassier dévoilant mes canines aiguiser comme jamais se dessine sur mon faciès. L'idée même de poursuivre ce combat en un contre un me remplit d'une joie extrême. Ainsi, tout va se décider en un unique coup. Saisissant mon épée à une main, je la plante dans le sol avec fracas, créant un mini-cratère grossier de quelques centimètres autour du point d'impact. On pouvait sentir que l'arme est plutôt lourde et que se prendre ne serait-ce qu'un coup, sans chercher à entailler, mais juste à cogner, est sans doute loin de faire du bien.
Oh ! Tu me juges donc digne de finir ce combat en un contre un. Alors oui ! J'accepte ta proposition Ladon. Mais, sache que je vais absolument tout donner dans cet ultime assaut, je suis prêt à sacrifier ma vie et ma réputation dans ce dernier coup.

Ne bougeant pas d'un pouce, mon Cosmos se canalise totalement sur mon épée qui commence par émettre de petite vague d'énergie sur une petite zone cylindrique tout autour de moi. Les traits de mon faciès se durcissent subitement tandis que mon armure se détache de mon corps pour retrouver temporairement sa forme totémique. Gisant sur le sol, un lien invisible de mon cosmos unit encore ma protection à mon corps. Profitant ce cet instant de répit passager. Mon visage se détourne provisoirement de Ladon pour scruter Calamity et Nagash, fraîchement arrivés.
Le pardon de quoi ? Si tu es venue, c'est que mon jumeau s'inquiète de notre situation à Corona. Mais, dans un autre contexte, ton aide serait précieuse, mais à compter de cet instant, je vous interdis à toi et Caamity de poursuivre le combat sauf si je succombe au prochain assaut. Ma colère à votre égard sera fatale si vous désobéissez puisqu'à présent, c'est uniquement un combat pour l'honneur entre Ladon et moi-même.

Un souffle noir suivi d'une explosion générant une onde de choc eut lieu simultanément lorsque ma dernière syllabe fut prononcée. L'origine est la transmission d'énergie de mon armure à mon épée. Cette lame maudite est aussi la plus terrible de mes armes. En se gorgeant du chaos régnant sur les champs de bataille elle dispose d'une puissance de frappe terrifiante pouvant être maximisée en libérant d'un coup le chaos accumulé en elle sous la forme d’une gigantesque vague de destruction qui réduira toute matière à l’état d’un brouet atomique primaire. Ladon va incessamment sous peu périr instantanément devant mon ultime assaut. Cependant, je dois encore emplir de chaos mon épée. Ma vie, l'unique soubresaut de parcelle de conscience s’égraine et se condense à l'intérieur de ma lame. Puis, relevant la pointe de mon épée du sol. L’énergie sombre qui s'en dégage et colossale et monstrueuse. Émettant un rire désinvolte à l'égard de Ladon, je lève alors l'immense épée que je tiens d'une seule main tout en fustigeant mon adversaire d'une ultime parole.

Goûte donc à cet arcane Ladon.

D'une course effrénée vers le dragon, j'effectue un seul et unique mouvement de bras dont l'extrémité est accompagnée de mon épée légendaire.
Yami Tenshô ( Élément Ombre )
604 Points de Cosmos utilisés.

Il semble ne s'agir que d'un simple coup d'épée, mais en réalité, je libère de mon Cosmos en utilisant cette technique. De mon épée est alors expulsée une vague d'énergie noire. L'attaque explose violemment au contact du moindre obstacle dans une onde de choc dévastatrice. Son nom, signifiant " Ténèbres qui fendent les Cieux ".

Coups reçus : //.
Coups parés : //.
Coups total reçus : //.
Coups donnés : 604.

Vie : 120 - 119 = 1.
Cs : 21 + 5 ( Recharge) - 20 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 11.
Armure : 465 - 465 = 0.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 + 60 + 5 + 30 + 60 + 10 + 60 = 395.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 21 Juin 2014 - 13:35

Le Pégase noir semblait tout à coup porter l'armure du Homard Sombre ce qui mit l'eau à la bouche de la Cardinale. Sa peau semblait prendre une jolie teinte rouge et à en juger par ses mouvements, il semblait avoir du mal à respirer. Il fut ensuite couvert de sang et son armure semblait être en morceaux. Encore un qui aurait besoin de son aide pour réparer sa précieuse Black Cloth. Le sombre idiot avait déjà bénéficié de ses talents de forgeronne. Cela serait la deuxième fois qu'il viendrait quérir son aide après l'avoir traitée comme une misérable fille du peuple. Elle prenait une grande joie à voir Ladon écraser ce stupide animal. Il ne resterait que des miettes de cet odieux personnages qui avaient même réussi à excéder le gardien du temple d'Abel lui même. Elle s’apprêtait à entamer un pas de danse de la victoire mais l'une des gueule de Ladon la happa et se mit à lui broyer le dos à l'aide de ses énormes mâchoires. La douleur fut fulgurante et la jeune femme fut rapidement projetée en direction du sol avec lequel elle amortit sa chute en manipulant son cosmos pour atterrir sur un fauteuil de terre qui accueillit parfaitement ses courbes de Lady. Voilà que le dragon défia le Seigneur de la Terreur qui ne se débina pas. Assise aux premières loges, la jeune femme allait pouvoir assister au duel entre les deux entités mais un nouvelle arrivant fit son apparition et attira ainsi son attention : Nagash le Berserkers de la Mort ! Il semblait heureux du sort réservé à Ryuken et savait encore comment parler à la Cardinale. Ce petit avait disparu de la circulation un moment mais le voilà lui aussi de retour. Avait-il toujours conscience qu'il avait prêté allégeance à la Calamité en attendant l'incarnation d'un Cardinale de la Terreur à moins que son allégeance aie directement à Phobos maintenant que la peur s'était elle aussi incarnée en cette ère. Deimos demanda aux deux Berserkers de ne pas intervenir et Calamity accepta sans se faire attendre. Elle rejoignit Nagash en marchant lentement et prit appui contre son corps pour se maintenir debout. Son dos et son armure avaient particulièrement souffert du dernier assaut de ce sale dragon.

«Nagash hi hi hi. En arrivant tu n'aurais pas croiser deux Berserkers  hi hi hi ? Ces gredins se trouvent sur l'île et ne sont pas venus nous aider hi hi hi. Ce n'est pas très malin de leur part hi hi hi. Cela me fait plaisir de te voir hi hi hi. Tu as un peu changé  mais toujours aussi agréable à regarder hi hi hi. Es tu toujours à mon service hi hi hi hi ? Oh le Seigneur Deimos va frapper fort hi hi hi. Contemple avec moi la puissance d'un vrai dieu Nagash hi hi hi. Laisse toi envahir par la puissance de mon maître hi hi hi.»

Deimos et sa puissance incommensurable passèrent à l'offensive et frappèrent. Le premier réflexe de Calamity fut de vouloir dresser un mur de terre entre la Terreur et le dragon afin de protéger son Seigneur d'une contre-attaque mais elle se rappela ses ordres et retint sa défense. Ladon ne pourrait survivre à un tel choc. Elle le sentait au plus profond de son âme. Le dieu avait déployer toute sa puissance et sa force. Tout gardien qu'il était, le dragon n'était que le serviteur d'un dieu et non d'une divinité. La seule chose qu'espérait la Cardinale fut qu'il reste au moins quelques morceaux de l'ennemi car il devait valoir son pesant d'or et elle trouverait amusant d'en faire une statue à la gloire de Deimos triomphant de l'ennemi. Son dos lui faisait encore mal mais cela passerait. Le Berserkers qui se tenait à côté d'elle semblait bel et bien avoir combattu auparavant. La Forgeronne le sentit immédiatement lorsque elle passe sa main sur la protection offerte par Arès. Loin d'être dans l'état de Tatsou, avec du temps elle se rengrénerait. En parlant de ce dernier, il risquait de s'exposer au courroux de Calamity et de Deimos s'il ne faisait pas plus attention à l'avenir. D'une voix apaisée par le spectacle de destruction qui se déroulait devant ses yeux, la Lady parla à Nagash de la Mort.

«C'est terminé hi hi hi. Plus de dragon hi hi hi. Tu crois qu'il en reste encore des morceaux ? En parlant de morceaux, je me demande à quoi ressemble Ryuken, à présent hi hi hi mais dis moi, tu sembles avoir gagné en puissance depuis notre dernière rencontre Nagash hi hi hi. J'aime voir des soldats qui s'améliore et se donne les moyens d'assouvir leurs ambitions hi hi hi !»



PA : 305 - 25 = 280
Pv :50 - 25 - 5 = 20
Cs: 15 - 15 +5 +5 = 10

Coups reçus : 40
Coups parés : 15
Coups donnés : 0
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 25 Juin 2014 - 8:06




Mince alors ! Encore une fois, j’avais encore beaucoup à apprendre. Et pourtant, j’avais senti tout l’aspect de la Lumière, non seulement dans mon être, mais aussi dans la plus infime parcelle de ma plus puissante technique. Où est ce que j’avais échoué alors ? À bien y réfléchir, la maîtrise de ce nouvel élément n’était pas vraiment un succès. Trop sûr de moi, j’avais du négligé un aspect encore inconnu qui m’avait conduit tout droit vers le Chemin de la Mort. Je n’y éprouvais aucun sentiment particulier. Peut-être un sentiment paradoxal d’une sorte d’excitation, à l’idée que mon parcours pour acquérir l’ultime puissance que je souhaitais tant, était un objectif semé d’embûches aussi improbables qu’innombrables.

Tout devient noir. C’est une vision habituelle qui ne m’est pas étrangère et qui n’apporte aucun ressentiment de tristesse et de déception. Je suis la Voie du Guerrier : j’ai affronté un adversaire, j’ai perdu ce combat, je suis mort. Il ne faut pas chercher plus loin que ça car c’est le destin que j’ai choisi. Je me rendrais en enfer dans le but de triompher de cette épreuve que je connais si bien. Puis, lorsque je retournerai, je reprendrais le cours de ma vie là où je l’ai laissé. Ni plus, ni moins. En attendant, et sans aucune haine contre mon adversaire, je m’éteins avec le sentiment du devoir accompli. Volontairement, j’ai provoqué cet adversaire dans le but que la Cardinale et le Dieu de la terreur puisse battre cet adversaire et continuer leur chemin. Que cela soit une épreuve ou quoi que ce soit, je m’en moque complètement. J’ai fait ma part de devoir. Maintenant, c’est aux autres de faire le leur. Et, pour le reste ? Ça ne me concerne pas vraiment même, si dans le fond, j’espère que mon soutien aura apporté un petit quelque chose aussi infime soit-il pour Celui que j’ai choisi de servir. En attendant, un long chemin m’attend : j’en profiterais pour explorer et connaître davantage ce nouvel élément. Si je possédais les bases, je n’en connaissais pas encore les moindres recoins à la perfection.




 Arrow Chez ma Copine Yade Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Exploration] Le temps du renouveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» (shyle) le temps du renouveau.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Lieux Mythiques :: Le temple de Corona-