Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Exploration] Le temps du renouveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 11 Avr 2014 - 19:26

HRP : Je prends la liberté d'ouvrir le sujet sans avoir pour autant répondu à l'autre sujet. J'espère ne pas avoir fait de bêtise ^^.

A
ttendre quelque chose du prêtre d'Abel ne rime finalement à rien puis-qu'à l'image de son seigneur. Son existence est vouée à l'oubli et sa tâche vaine de sens puisque je crains que le fils de Zeus puisse refouler son sanctuaire de sitôt. Quant à profiter de ses talents de musicien et de chanteur. Cela m'indiffère totalement puisque la conquête du temple de Corona est la principale, si ce n'est la seule raison quant à ma présence sur Dignity Hill. Alors, écouter une chanson est une distraction que je ne peux me permettre puisque je m'en coutre moque royalement. Et en ce sens, Flagello fit preuve d'un certain bon sens en optant pour une prise de décision à vouloir s'immiscer jusqu'au temple de la délité, dernier vestige du sanctuaire d'Abel. Son souhait ne s'arrête pas à y pénétrer pour autant en solitaire puisque il se montra quelque peu enjoué et invita Arlecchino à se joindre à lui. Chose qu'elle suivi sans rechigner et se mit à son tour à s'avancer jusqu'au lieu-dit.

Et il est à présent temps pour moi de me joindre à eux, mais en les distançant par le biais de mes pouvoirs divins et ainsi, vaquer à une exploration dont je serais dans un premier temps l'éclaireur. Sans avoir eu à fournir une directive à mes soldats qui semblent eux aussi vouloir explorer l'ancienne forteresse d'Abel. Je pénètre dans le coeur même du temple. Le regard balayant le lieu tout autour de moi, l'atmosphère persiste mythique, nonobstant la longue absence du maître des lieux. Et bien qu'Abel fût décrit comme une divinité apparentée à l'astre diurne, la lumière du jour à bien du mal à s'affranchir de cette aura étrange dont seule une gigantesque plaque de marbre gravé au-dessus d'un trône est éclairée et offre aux rarissimes visiteurs. L'ampleur que pouvait jouir la divinité déchue et oubliée du commun des mortels. Et désormais, il est temps d'effacer à jamais cette protubérance bien trop présente au sein du temple. La mâchoire fermée, un sourire narquois se lit sur mon facièstandis que mon cosmos augmente dangereusement en repoussant les ombres persistantes sur mon passage. Et il est à présent temps d'imprégner ma marque et mon aura à même les murs et savoir quel probable danger se trame dans l'ombre. M'avançant dans un rythme confiant et lent, je parviens jusqu'au trône d'Abel et où je m'y assoie noblement tout en posant un regard presque de fierté devant moi à regarder mes soldats venir à moi.

" Bien que nous sommes présents depuis quelques minutes, je suis habité par un soupçon de regret quant aux propos de ce prêtre d'Abel. Calamity, tu m'as parlé de réquisitionner des individus si nous en trouvions ici-même. Est-ce que ce mortel trouverait grâce à tes yeux ? Bien que sa qualité de musicien soit talentueuse, il m'est ennuyeux. Toutefois, je suis prêt à te céder le caprice de t'en accaparer si à tes yeux, il t'est d'un relatif intérêt. "

C'est donc avec un énorme cortège que mon régiment arrive au-devant du trône qui est désormais mien, ou plutôt nôtre. Attentif à une éventuelle remarque de la Cardinal ou d'un autre de mes soldats. Je prends une grande inspiration jusqu'à remplir mes poumons de cet air désormais lugubre et ténébreuse. Notre influence à déjà commencer et chasse peu à peu la dernière emprise d'Abel sur son domaine. Très bientôt, ce sanctuaire sera nôtre et je pourrais le modeler à ma guise, un sanctuaire infranchissable pour le commun des mortels dont ma seule marque suffira à remplir le cœur et l'âme d'une indéchiffrable panique parmi les rares éveillés au Cosmos pouvant atterrir dans les environs. Expirant une quantité d'air non négligeable, tour à tour, je fixe d'un regard appuyé les Berzekers face à moi.

" Ce temple garde encore des mystères et des trésors camouflés par je ne sais quel prodige. Nous devrons donc l'explorer par la force si nécessaire. Et lorsque notre domination sera totale, j'utiliserai mes pouvoirs divins pour modeler l'architecture à ma guise et instaurer une aura fidèle à notre régiment et à mon attribut. La terreur et la calamité se rependront sur tout envahisseurs qui à présent, tentera de nous chasser d'ici. Tout comme mon père, je vous considère comme l'élite des armées et vous devais honorer cette confiance que moi et Arès vous porte. Et bien que vos comportements soient pour tout à chacun, fidèle à ce que j'attends de vous. Je ne tolérerais pas un déshonneur envers cette confiance que vous nous attribuons. "


Dernière édition par Deimos le Ven 11 Avr 2014 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 11 Avr 2014 - 19:29

Et hop, lancé de dé !
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1363


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 11 Avr 2014 - 19:29

Le membre 'Deimos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 12 Avr 2014 - 23:15

Arlecchino et Flafla était parti de leur côté et Deimos avait déjà prit de l'avance apparemment. La Terreur n'était plus dans le champ de vision de la Cardinale de la Calamité. Celle-ci décida donc de s'avancer elle aussi pour explorer le temple. Elle ressentait la signature énergétique du fils de son maître et décida de la suivre. Ce n'était pas un exercice très compliqué. Elle ignorait si les deux autres sous-fifres allaient se joindre à eux ou rester dans leur coin à faire « on ne sait quoi ». Au vu de la propension du Chaos à batifoler, il ne serait pas étonnant qu'elle séduise ce benêt d'acteur. Tant qu'il ne lui mettait pas la honte, elle saurait se montrer clémente envers eux, à condition qu'il n'entache pas sa réputation. La jeune femme finit par rejoindre la position de son supérieur hiérarchique. Le fils du Seigneur de la destruction et du chaos était assis là, attendant sûrement que l'un ou l'autre Berserkers le rejoigne. Le siège sur lequel reposait le corps de Deimos semblait être celui d'un roi ou d'un dieu. Peut-être celui-du chef des lieux que l'on nommait Abel ? Cela devait être considéré comme un sacrilège par le prêtre de cette divinité de bas étage mais cela, la jeune américaine s'en contrefichait. La Terreur était un dieu bien plus noble que la plupart de ses semblables qui avaient un jour foulé le sol de la Terre de leur pied impur et malpropre. Des dieux qui ne méritaient pas d'être vénérés et devaient obligatoirement sombrer dans l'oubli. Leur suppôts devaient être exterminés ou convertis ! Écrasés comme de vulgaire cancrelat sous sa botte ! Le dieu s'adressa à elle et elle lui formula son avis en quelques phrases tout en posant un genoux au sol pour lui signifier le respect profond et la dévotion qu'elle ressentait envers sa divine personne.

« Le garder hi hi hi peut-être ! Pour me divertir hi hi hi ! Il semble avoir beaucoup de culture hi hi hi du moins sur son idiot de dieu hi hi hi. Peut-être pourrait-il me divertir un temps hi hi hi. Sa musique peut aussi être agréable  hi hi hi. Dans le pire des cas, ses boyaux pourront toujours me servir ainsi que ses os pour fabriquer une jolie harpe hi hi hi. Les artistes ça ne manque pas à travers le monde hi  hi hi. Ceux de qualité sont plutôt rares par contre hi hi hi. Nous verrons bien hi hi hi. Il possède peut-être d'autres dons que ceux qu'il nous a révélé hi hi hi. Je ne peux pas encore me prononcer définitivement Seigneur Deimos hi hi hi. Il faut que j'étudie d'un peu plus près ce spécimen hi hi hi.»

C'était vrai. Elle ne pouvait pas encore se prononcer sur son cas. Des fois, il y avait des Lord qui vous tapait directement dans l’œil grâce à leur dons mais ce n'était pas le cas pour celui-ci. Peut-être qu'avec un peu plus de temps, elle décèlerait quelque chose d'intéressant. Si jamais il s'avérait vraiment obsolète, elle pourrait s'en servir d'exemple pour tous les mécréants qui ne voulait pas profiter de la bienfaisance d'Arès. Une âme qu'elle offrirait en sacrifice pour montrer l'étendue de son pouvoir et celui de ses maîtres. Elle le brûlerait peut-être sur le bûcher de ses propres vanités. Deimos semblait faire un discours sur ce qu'il attendait de ses troupes. Calamity n'avait pas vraiment besoin d'entendre cela. Pour elle, son régiment se devait d'honorer ses maîtres de la plus belle des façons : en exécutant leurs ordres parfaitement et en accomplissant de véritables exploits. Il n'y avait pas besoin de tergiverser ou de faire de longs discours là dessus. La Calamité avait déjà dit tout ce qu'elle avait à dire lorsqu'elle avait jurer fidélité à la Terreur en arrivant dans cette localité. Ni plus ni moins.

« Je vous ai déjà juré ma fidélité Seigneur Deimos hi hi hi et je vous la reconfirme à présent hi hi hi. Mes soldats feront de même où il seront châtiés par ma main hi hi hi. Je ne permettrais pas qu'ils vous déshonorent vous ou votre divin père hi hi hi. Soyez en sûr . Le régiment de la Calamité vous est entièrement dévoués Seigneur Deimos. Nous sommes votre bras armés hi hi hi.»
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 19 Avr 2014 - 21:06

Mes propos ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd et les paroles de la Cardinal corrobore tout ce que j'attends de ce régiment. Une obéissance absolue et sans failles à mes directives et il va sans dire que nos futures péripéties au Temple du Corona et en dehors de ce sanctuaire délabré iront mettre à l'épreuve cette fidélité dont Calamity et ses soldats me font preuve en m'ayant une fois encore, jurés allégeance. Quant à mes sombres projets, je les appliquerais après notre retour à notre royaume et il va sans dire que certaines de mes idées me délectent d'un engouement sans égal. Me confronter une deuxième fois à l'empereur des mers suffit à lui seul à me satisfaire dans ma revanche à prendre sur la délité maître des océans. Quant à la discorde que je pourrais propager dans les camps ennemis est aussi une caractéristique au goût savoureux. Être resté en compagnie d'Éris durant de très longues et formidable année à nourrir un intérêt certain pour semer la division dans les camps ennemis. Même si ce talent est très loin d'égaler la maîtresse qu'est la mère de nombreuses calamités. Phobos est lui aussi un maître en de nombreux aspects et que moi-même qui suis pourtant son jumeau, suis bien loin d'égaler. L'ombre et la lumière, l'un ne peut cohabiter sans l'autre bien que leurs spécificités soient d'un contraste absolu. Fondamentalement, réduire à cela ce lien est abject et perdu dans mes néfastes idées, je pose mon regard sur les alentours du temple du fils de Zeus est banni depuis les temps mythologiques.

Flagello et Arlecchino tardent à prendre une décision et cela efface brièvement ma bonne humeur. Scrutant chaque particule de leurs Cosmos jusqu'à pouvoir évaluer la distance exacte qui nous sépare d'eux. Je me lève du trône où je me suis assis l'espace de plusieurs minutes. Optant pour un comportement plus nominaliste de la divinité que je suis, mon aura se disperse dans la totalité du paysage, inhibant à mes deux Berzekers de prendre une décision rapide et efficace à entreprendre. Peu importe fondamentalement qu'ils décident de nous suivre, mais qu'ils optent rapidement pour un choix à prendre. Persévérant à inhiber une aura de Terreur, l'idée d'avouer à Calamity des aspects propres à mon pouvoir distille mon esprit et un air taquin est significativement visible sur mon visage. Revenant nonchalamment sur le piédestal en pierre, je m'assoie lentement sur le trône pour y regarder la Cardinal. Une manifestation de ma puissance réelle englobe brusquement le temple de Corona. Déchaînant ainsi, un chaos sur la végétation qui s'extirpe de sa vie et se voit pétrie par terreur, de véritables bourrasques de vent s'immisce dans la totalité du sanctuaire insufflant un véritable bruit sourd et à l'odeur inhospitalière. Une ombre translucide auréolé d'un rouge écarlate et évacuant une chaleur exacerber prend l'apparence d'un démon et englobe mon corps sur sa totalité. La lueur gagne en éclat jusqu'à la limite de l'aveuglement pour ceux et celles posant leurs regards sur ma divine personne. Une explosion ponctue cette transformation et parmi la poussière soulevée par cette explosion et ayant instauré un épais mur opaque entre la Cardinal et ma silhouette. Mes yeux d'un rouge incandescent se nichent dans les pupilles de la Cardinal et d'une voix plus profondes qu'en accoutume. Je m'avance jusqu'à apparaître très clairement aux yeux de Calamity.

" Je n'ai jamais révélé à pleinement utilisé et montré ma forme démoniaque. En ce jour, je ne compte toujours pas vous dévoiliez cette forme même si l'idée est tentante. Cette transformation me permet de libérer mon potentiel surnaturel et d'incarner la Terreur dans des proportions que même les divinités se verraient pliées à admettre. Une peur poussée dans ses plus profonds retranchements. Et je n'ai faits que condenser la totalité de mon pouvoir pour opter à une variante de cette forme qui égale en tout point ma forme démoniaque. Beaucoup d'attributs physiques et surnaturels sont ainsi amplifiés. J'ose ainsi espérer que parmi ton régiment et a fortiori, sur notre armée, qu'aucun élément ne conteste mon autorité et qu'ils se verraient subir un courroux et un châtiment plus mortel que Phobos ou Arès pourraient infliger. Je compte sur ton régiment pour mener à terme notre influence sur le Temple de Corona et y établir une entière et absolue domination sur cette terre. Je t'aiderais toi et tes soldats à cette tâche puisque je compte bien réquisitionner ce sanctuaire pour en faire un bastion à notre entière influence. "

l'attente quant à la réponse de la Cardinal se voit gagner d'un cran tout comme l'éventuel venue du maître d'arme et de la Berzeker ! Et inutile de dire que cette puissance dégagée aura désormais raison quant à signaler notre présence ! Bien que mon physique se soit que trop peu modifier, mon seul et unique regard transcende cette aura qui me caractérise.

" Une fois notre conquête établi, nous rentrerons à notre royaume et où je tenterais d'admettre la rancune de Poséidon à notre égard, les Berzekers. Inutile de dire que ma seul mort permettra de pencher la balance vers une probable représailles de notre armée sur les Marinas. Et où je détruirais le sanctuaire sous-marin jusqu'au dernier pilier s'il le faut. J'espère que nous pourrons d'ici là nous opposer à de louables adversaires ! "
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Dim 20 Avr 2014 - 11:16

Aucun signe de Flagello ni d'Arlecchino. Ces deux là avaient apparemment pas décidés de suivre leur Cardinale et le Seigneur Deimos. Le maître d'arme allait-il enfin voler de ses propres ailes ? Un mal pour un bien. S'il était là, elle était sûre qu'il finirait par lui faire honte et qu'elle devrait creuser la tombe du fléau dans la terre du temple dédié à Abel. Au moins avec le Seigneur Deimos on ne s'ennuyait pas. Il s'assit sur le trône et fit une démonstration de prouesse cosmique, créant une explosion et dressant un mur d'énergie entre lui et la Berserkers. Elle sent des frissons lui parcourir l'échine, des sueurs froides se glisser le long de son dos. Son cosmos à elle s'élève dans en une aura violente et orangée comme pour répondre à la démonstration du Seigneur de la Terreur. Non pas pour tenter vainement d'écraser son cosmos ou de lui prouver sa force mais pour lui montrer qu'elle était prête à répondre à l'unisson, à se sacrifier cors et âme pour lui, comme si le cosmos qui émanait de la reine des Calamités était totalement dédié à Deimos et à son divin paternel. Un amour de la hiérarchie sans borne que chaque bon soldat, chaque guerrier se devait d'entretenir et de vénérer. Il ne fallait pas seulement soumettre les inférieurs à l'infériorité, il fallait aussi se soumettre à celle de ses supérieures. Leurs places ne se gagnait que par le combat et pour l'heure Calamity ne voyait aucune raison d'avoir envie de tuer son supérieur. La Lady ne possédait de toute façon pas la puissance pour venir à bout d'un tel monstre de puissance. Il n'y avait donc aucune raison de se rebeller. La Cardinale fit une courbette pour son seigneur puis lui répondit avec excitation.

« Ce serait un honneur de voir votre forme démoniaque hi hi hi même si mes yeux devaient être crevés pour ne pas réussir à la supporter hi hi hi hi. Un immense honneur, un privilège accordé à peu d'être humain hi hi hi. Ne vous en faites pas hi hi hi. S'il y en a un qui ose entraver vos plans hi hi hi, je le démembrerait et vous offrirez son corps et son âme en sacrifice hi hi hi. Celui qui oserait s'attaquer ou contester votre pouvoir peut considérer qu'il s'en prend à moi hi hi hi. Je ne tolère pas les incapables et les indisciplinés hi hi hi.»

Le Seigneur Deimos savait parler aux femmes. Voilà qu'à présent il mentionnait le fait qu'il allait faire un maximum pour déclencher une éventuelle Guerre Sainte entre les Berserkers et les Marinas. Son projet se concrétisait. Elle avait déjà affronté un Marinas en cette époque. Ce n'était pas des guerriers très doués et puissants. Leur force n'était pas impressionnante et ils ne semblaient pas être doué d'une intelligence particulière. Deux d'entre eux s'étaient jetés dans la gueules du loups et avaient été rayés de la carte. La Cardinale avait même eut l'occasion d'affronter leur maître, Poséidon qui n'avait pas parvenu à mettre un terme à l'existence de la Calamité. Face à une véritable guerrière même le plus belliqueux des dieux pouvaient finir par être touché par son âme de soldat ! Elle n'aurait probablement pas l'honneur de détruire son enveloppe charnelle mais elle désirait être aux premières loges quand ça arriverait. Quand l'un de ses trois Seigneurs pulvériserait ce vaurien de Poséidon et engloutirait son royaume dans les flammes. Une idée germa alors dans l'esprit de la jeune américaine et elle décida d'en faire par à la Terreur incarnée. Avec son intelligence et sa supériorité, la divinité devait déjà y avoir songé.

« Ce serait un bonheur pour moi de vous assister dans votre tâche hi hi hi. Je serai ravi de pouvoir effacer toutes traces de ces bigorneaux de l'histoire hi hi hi. Seigneur Deimos, si nous cherchons à étendre notre royaume, notre influence sur le monde, Poséidon a dût faire pareil hi hi hi. La mythologie regorge d'informations sur son orgueil et ses colères territoriales hi hi hi. Peut-être devrions nous annihiler toutes ses possessions et pas seulement son royaume hi hi hi. Ils ont osés s'en prendre à vous. Le néant, l'inexistence totale doit être leur punition hi hi hi. Qu'en pensez vous mon Seigneur hi hi hi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1438


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Ven 25 Avr 2014 - 19:50

Les serviteurs d'Arès avançaient en maitre dans le temple de Corona. Se doutaient-ils des épreuves qui pouvaient les attendre au détour d'un chemin? Dominer un endroit ne signifiait pas que d'autres dangers ne pouvaient pas les guetter. Le moins que l'on pouvait dire en tout cas, c'est qu'ils étaient perdus. L'environnement loin de leur être soumis semblait plutôt se jouer de leur être. Çà et là apparaissaient des sculptures très ressemblantes de héros ou de monstres légendaires. Là une statue d'Héraclès recouvert de la peau du Lion de Némée et brandissant sa massue. Ici un Kraken aux tentacules semblant prête à se jeter sur les importuns. Ici encore Une statue d'Atalante avec l'ourse qui l'auraient nourrie alors qu'elle était enfant.

Cet étalage de monstres et héros mythologiques rappelleraient sans doute des souvenirs à Deimos dont sa divinité lui avait peut-être permis d'en connaitre quelques uns. Quant à Camélia, peut-être à travers les brumes de sa folie possédait-elle quelques notions de mythologie. Les statues continuèrent à s'enchainer, toutes plus réalistes les unes que les autres. Au détour d'un Persée brandissant la tête de Méduse, les serviteurs d'Arès purent apercevoir un arbre en or. En se rapprochant, ils virent qu'il s'agissait en fait d'un dragon.

Et pourquoi pas un dragon après tout. Après les Krakens, les Hydres, les Pégases et autres joyeusetés, la présence de ce gros lézard ailé n'était guère originale. Ce qui l'était plus par contre, c'était que la statue tourna lentement ses yeux étincelants vers la divinité et l'humaine. Puis lentement, très lentement, il descendit de son socle, le regard toujours braqué sur les deux individus. L'animal pouvait paraitre faible et inoffensif aux yeux de certains.

C'était bien là le piège! Le gardien des pommes du Jardin des Hespérides ouvrit sa gueule bien en grand et une langue de flammes rougeâtres en sorti. Ces flammes se dirigèrent droit vers Deimos. Pendant ce temps, l'une des têtes de l'animal fabuleux attrapa la cheville de Calamity et souleva la jeune fille dans les airs et se mit la lancer de gauche à droite comme s'il s'agissait d'un jouer.

Pvs: 1000
HP: ?????

Attaques lancées

Lance-flamme (30 pts de cosmos, si l'adversaire est touché il perdra 5 pvs par tour à cause de la brûlure)   
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 26 Avr 2014 - 18:25

La réplique de la Cardinal me fit bien rire et à vrai dire, je ne me prive pas de le faire savoir en m'hilarant ouvertement dans un chant de rire atroce. Doucement, je me calme pour retrouver une attitude correcte et plus adaptée pour ce que nous allons entreprendre au Temple de Corona. Finalement, ce n'est pas tant les dire de Calamity qui me font rire. Mais, la situation présentée par la reine des calamités. Aux dernières nouvelles, l'Atlantide fût restaurée avec l'aide de mon Père, alors conquérir ce territoire serait d'une totale bêtise puisqu'il irait introduire des suspicions sur nos visées et réduirait à néant nos agissements diplomatiques. Comment faire confiance à une armée qui ne respecte pas ses accords ? La guerre se veut brutale, sanglante, mais il existe bien d'autres facettes bien plus limpides et pourtant, peu savent maitriser les nombreuses palettes du conflit ! Désormais silencieux, j'entreprends une marche fluette en abord du trône du temple d'Abel pour observer les nombreuses statues représentant des héros mythologiques ou des créatures tout aussi célèbres. Une vague de nostalgie me courbe l'échine et pourtant, cela ramène mes souvenirs à cette confrontation contre l'armée d'Athéna. Si bien que cette hilarité qui me faisait foi il y a un court instant se cristallise et se mue dans une forme de terreur implacable. Seule l'harmonie du Cosmos de Calamity avec mon divin Cosmos rattache mon esprit aux plans que nous nous sommes donnés d'accomplir ici-même, à Dignity Hill.

Marquant un bref arrêt. Je superpose les paroles de la Cardinal à mon esprit. Quant à l'absence de Flagello et d'Arlecchino bien que cela nourrit une colère enfouie et que je maitrise aisément jusqu'à maintenant. Je dois agir de concert avec la reine des calamités et garantir notre domination sur le Temple de Corona. Lorsque j'aurais la garantie que cette vaste étendue sera sous notre entière contrôle, alors j'exécuterais mes plans contre le maitre des océans et des mers. L'Atlantide est le joyau de la délité et en ce sens, il me convient d'opter pour une bonne décision quant à convoiter cette forteresse dont seul Zeus a pu détruire. La destruction de cette cité est une tâche ardue qu'il est envisageable d'opter, mais il persiste d'autres options intéressantes et que je devrais peser pour opter sur le bon choix. Quant au sanctuaire sous-marin, il est certain que je souhaite sa total destruction, jusqu'au pilier central réputer pour son indestructibilité. Ce sera une étape que je souhaite mener à son terme et à sa total et entière réussite. Mais, ce sera une tâche relativement ardue de convaincre Arès et Phobos de s'atteler à cette tâche, combien même ma vie fût happé par la brutalité de Poséidon. Il est certain que ses Marinas en paieront le prix s'ils croisent ma route, y compris de mes Berzekers.

" Je reconnais à sa juste valeur ton allégeance Calamity. Agis comme bon te semble envers les indisciplinés et ceux qui oseraient défier mon autorité. Il est temps de répandre la terreur dans notre armée et sur le sanctuaire sous-marin. Bien qu'Arès ne soit pas encore tenu informé de ma récente mort contre Poséidon, je souhaite rétribuer le châtiment sur la famille de Poséidon en exécutant de mes mains quiconque se rattache à sa famille. Donc, une fois notre périple conduit à son terme au Temple de Corona, je te demanderais à toi et qu'importe de tes soldats de t’immiscer au sanctuaire sous-marin. Tu devras t'acquitter des probables éveillés chez les Marinas et plus important. Tu devras obtenir la confirmation qu’Amphitrite est éveillée. Poséidon ne m'a pas contredit sur ce fait durant notre combat. Mais, je veux en être sûr. N'oublie pas que ce sera une mission d'infiltration, mais si des Marinas s’opposent à ton avancée, agis à ta guise, tu as toute ma confiance ... "

En parallèle, je tiendrais une réunion avec Arès et Phobos. Chaque Berzeker sera convié, mais une absence ne leur portera nul préjudice. L'absence de propos de Calamity suffit à faire apparaitre un fugace sourire avant que je m'aventure vers les tréfonds du Temple d'Abel. Connaissant la Cardinal, elle aura certainement à cœur de commenter mes ordres faisant oublier un rare moment, l'affront que j'ai reçu de Poséidon. Ce moment d'oubli est complété par les nouvelles statues que je scrute jusqu'au plus petit détail et qui me renvoie à une époque à présent révolue et pourtant, riche de conflit. Héraclès, le Kraken, Persée brandissant la tête de Méduse et d'autres figures ancestrales et aussi prestigieuses. Ponctuant cette lente et longue marche, nous nous retrouvons dans un jardin composé d'un arbre et d'une statue représentant un dragon. Scrutant chaque recoin du jardin, mes souvenirs et les nombreuses lectures me procurent un fugace moment de satisfaction sur le lieu que nous foulons. Serait-ce réellement le jardin des Hespérides ? Lâchant un rire à peine audible. Une source d'un puissant cosmos resplendit à nos côtés. Chassant ce moment de satisfaction, je scrute la statue dont la source de Cosmos croit crescendo. Finalement, tout s'enchaine. Tournant ses yeux sur moi et Calamity, la créature descend de son piédestal et ses mouvements d'abord lente et chaotique. Se mue en un comportement plus fluide dans ses mouvements. La tête de dragon finit par ouvrir sa gueule grande ouverte et ne laisse aucun doute sur la suite des évènements. Chose qui se confirme lorsque surgisse de sa gueule, des flammes titanesques et se dirigeant droit sur moi et la Cardinal.


Susanô
( Élément Mort )
30 points de Cosmos utilisés.

L'invocation totale et en un instant d'un gigantesque humanoïde spirituel m'entoure et me protège de l'assaut enflammé du dragon. Parallèlement, j'entre dans une forme de démence et prêt à entamer le combat. J'invoque mon armure qui recouvre en un battement de paupières la totalité de mon corps. Profitant de l'épaisse fumée créée par la collision des flammes sur le miroir de Yata. Je surgis comme un éclair au-devant de la créature, mon épée fermement empoignée, j'inflige une série de cinq coups d'acier sur la face du dragon. Nonobstant cette attitude nourrie par le début des hostilités. Je recule de plusieurs mètres par le biais de mes pouvoirs divins. Garantissant ainsi, un large étendu sur la zone de combat. Chaque parcelle de cet environnement peut être à la fois, un avantage comme un inconvénient. Alors, je dois scruter en détail chaque recoin de ce jardin pour en soustraire une plus grande chance de victoire sur la créature. Rétribuant mon regard sur Calamity, celle-ci vient elle aussi de subir un assaut de la bête aux multiples têtes, mais nous vaincrons assurément. La démence du combat reprenant ses droits, me voilà prêt à exécuter mon premier véritable assaut.

Amaterasu ( Élément Feu ) : 30 points de Cosmos utilisés.

Cette technique consiste à créée une flamme noire qui ne s'éteint jamais et brûle tout ce sur quoi l'utilisateur pose son regard, la cible brûle jusqu'à ce qu'elle soit complètement consumée.

" Voyons voir si un Dragon se consumera de mes flammes atypiques. L'alliance de la calamité à ces flammes parviendra à perforer cette peau épaisse et nous récolterons la satisfaction de t'avoir tué gardien du jardin. "

Coups reçus : 30 ( Lance-flamme )
Coups parés : 30 ( Lance-flamme )
Coups total reçus : 0
Coups donnés : 30 + 5 = 35

Vie : 250.
Cs : 316 - 30 ( Défense ) + 5 ( Recharge) - 30 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 261.
Armure : 580.
Cs utilisés = 30 + 30 = 60.

HRP : Désoler pour le codage, ça coince je sais pas où =).
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Sam 26 Avr 2014 - 20:38

Deimos voulait que Calamity s'infiltre au Royaume Sous-marin afin de glaner des informations sur l'épouse de Poséidon. Elle ignorait pourquoi le fils du divin Arès souhaitait obtenir des données sur cette divinité féminine mais elle ne devait pas se poser ce genre de question. La Lady devait agir comme le voulait son maître. En plus elle avait carte blanche si elle se faisait repérer. Elle pourrait prendre la tête des Marinas qui s’opposerait à elle. Que de chouettes perspectives professionnelles. Elle hocha de la tête et fit un large sourire déformé à son supérieur hiérarchique pour confirmer qu'elle acceptait cette mission. Il n'y avait pas à dire, Deimos avait son chic pour proposer un peu d'action. Le Divin Arès avait été longtemps absent mais la Cardinale ne pouvait lui en vouloir. Le dieu de la destruction et du chaos avait des problèmes bien supérieures à ceux de la mortelle qu'elle était.

«Je ferai en sorte que cette mission soit couronnée de succès. Poséidon est un dieu qui m'a fortement déçue hi hi hi tant par le choix de ses troupes que par son comportement hi hi hi. Je n'oublie pas qu'il a osé détruire des constructions de votre divin père hi hi hi. Je m'infiltrerais sur son territoire et prendrai toute les informations sur le retour de la déesse dont vous avez parlé hi hi hi et tant pis pour les Marinas qui se mettront sur mon chemin hi hi hi. La calamité s'abbatra sur eux comme la faux de la mort hi hi hi. Ce dieu félon à oser s'en prendre à votre corps, je me ferai une joie de vous voir accrocher son crâne sur son propre trident hi hi hi. Gloire à Arès ! Gloire à Deimos ! Gloire à Phobos hi hi hi !»

Lorsqu'elle eut finit de parler elle observa les alentours et une pensée s'imposa directement dans son esprit : « visite touristique avec plein de statues mythiques ». Voilà une sortie des plus amusantes. Elle le devint encore plus lorsqu'une énorme statue en or qui représentait un bon gros dragon décida de s'animer pour venir chercher misère à la Terreur et à la Cardinale de la Calamité. Après avoir copieusement arrosé Deimos de flamme, le vilain reptile avait attrapé la cheville de la jeune américaine dans sa gueule et agitait la Cardinale comme un hochet. Çà ne faisait pas vraiment mal d'être jeter comme cela. C'était même plutôt amusant. La jeune femme avait l'estomac solide et n'allait sûrement pas vomir sur la statue. Au prix d'un effort surhumain, elle dégagea sa cheville pour retomber lourdement sur le sol et y disparaître en ne faisant plus qu'un avec celui-ci, telle une taupe vicieuse. La Cardinale se frotta le menton en réfléchissant à ce qu'elle allait faire. Elle sortie la tête de terre pour observer le Seigneur Deimos qui envoyait un feu bizarre sur la statue. Le dragon allait sûrement déguster car la Terreur ce n'était pas vraiment un rigolo comme l'indiquait son surnom.

La jeune femme sortie de terre aux côtés du Seigneur Terreur et elle croisa elle commença à tournoyer sur elle même comme une enfant en éclatant d'un rire sombre. Dans sa main elle tenait une massue en terre et elle fonça sur la statue et lui asséna cinq gros coups à l'aide son arme. La violence des chocs était plutôt surnaturel pour une femme à la carrure si frêle. Une aura de couleur mauve commença alors à l'entourer et la mort entoura alors la jeune femme. Sa puissance n'avait rien avoir avec celle qui avait été la sienne avant qu'elle n'avait été emprisonnée. Rien de comparable non plus avec celle de Deimos. Cependant elle n'était pas à prendre avec des pincettes ou à sous-estimer. La Lady était une Cardinale d'Arès, l'élite des Berserkers dont elle était sans aucune doute la plus puissante. L'énergie malsaine de la guerrière d'Arès prit la forme d'un crâne. La Cardinale se déplaça alors rapidement vers l'avant, le poing gauche tendu et son énergie cosmique en forme de têtes de squelette humain fondit sur le dragon pour venir l'embrasser. Cet être n'était peut-être pas vivant mais le baiser de la peste lui fera tout de même mal. Si elle était animée par une forme d'énergie, cette attaque arriverait bien à la parasiter. Elle toisa le dragon d'un air dément tout en chantonnant.

« Vilain vilain vilain dragon ! Gros reptile qui se fait pas de bile hi hi hi. Tu essaye de nous brûler mais résisteras tu à mon baisé ! Vilain vilain vilain dragon hi hi hi !.»


Le baiser de la Peste : 30 ou 40 pts de Cosmos. Attaque Forte.
Calamity concentre son cosmos dans son poing et frappe en direction de son adversaire. Son poing semble prendre l'apparence d'un visage squelettique venant embrasser ou avaler son adversaire. Celui-ci ressent alors les symptômes de la peste : fièvre, frissons, malaise, toux sanglante, etc. Subite de plein fouet, l’attaque gagnera 10 pts d'efficacité (seulement si 40cs dépensé). (Mort)

Pv : 200
Cs : 300 - 40 + 5 = 265

Coups reçus : 0
Coups parés : 0
Coups donnés : 40 (Baisé de la Peste) + 5 (Coups Physiques) = 45 (+ 10 si prit de plein fouet)
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1438


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 29 Avr 2014 - 19:52

La divinité n'avait pas mit de temps à réagir à l'attaque du dragon. Il avait invoqué un humanoïde afin de se protéger des flammes qui auraient dues le bruler. Rien d'étonnant pour une divinité après tout. Il avait surement vu autre chose qu'une simple brûlure d'un lézard écaillé. Le Gardien des Pommes des Hespérides avait émit un léger nuage de fumée grisâtre. Des flammes noires, fruits d'une attaque de la Terreur, entourèrent le dragon qui ne pût esquiver l'attaque. Quelques secondes passèrent avant qu'un rugissement strident se fit entendre!

"GROAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRR !!!!"
Les terribles flammes de Deimos n'avaient pas suffit pour anéantir le dragon qui fit disparaitre les flammes à l'aide de ses ailes. Ses têtes se tournèrent vers la Terreur. Sur la centaine qu'il possédait au départ, plusieurs avaient été détruites par la Terreur , mais qui disait que d'autres n'allaient pas bientôt repousser? C'est à ce moment là que l'humaine ressorti de terre. Le dragon gardien se tourna vers elle, les babines frémissantes. Elle se mit alors à lui parler comme s'il n'était qu'un vulgaire toutou, ce qui déplût fortement à l'animal légendaire. Il décida que cette vulgaire humaine serait sa prochaine cible. Mais tout d'abord, il devait encaisser l'attaque qu'elle lui lançait.

"Grrrr"

Le corps du dragon se mit à trembler et émit des sons étranges ressemblant vaguement à des quintes de toux. des flammèches s'échappèrent dont certaines vinrent frôler la Cardinale sont les vêtements commencèrent à prendre feu. D'un mouvement brusque, il se tourna et envoya sa queue fouetter les jambes de Camélia avant de lui assener 4 autres coups sur le ventre. Puis, il prit son envol et s'éleva une vingtaine de mètres au dessus du sol. Les yeux toujours braqués sur Calamity.

Attaque:

Flammèche sur Calamity: Plus faible que le lance-flamme, Ladon crache des petites boules de feu pouvant embraser l'adversaire si celui-ci est touché (20 pts de dégâts+5pts en moins par tour)

Pvs: 1000-30-45: 925
Hp: ????-20-5= ????   
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Jeu 1 Mai 2014 - 13:09

Les prémices de ma revanche contre Poséidon s'établissent bien plus vite que je l'aurais souhaité et voilà que nous sommes confrontés au dragon à cent têtes, Ladon. Une double satisfaction qui pour autant, ne me procure pas une joie exacerber, conscient que ce combat et que l'hypothétique guerre contre le maitre des océans et des mers sera parsemée de difficultés qu'il nous faudra abattre pour parvenir à nos divers objectifs. Quant à mes visées, ils seront de traquer Amphitrite et d'anéantir la totalité du sanctuaire sous-marin. Qu'il ne reste plus rien, aucune trace de cette délité dont la colère légendaire va jusqu'à occulter toute logique de diplomatie, même primaire pour s'adonner à de basses représailles sur l'un des fils d'Arès. Mue par cette volonté de réduire à l'état de poussière, néant et de mort tout ce qui se rapproche de Poséidon. L'adrénaline du combat s'en trouve revigorée et désormais concentrée uniquement sur la créature mythologique, j'observe du regard chaque mouvement de la bête pour y desceller une première faille. Une faiblesse à exploiter.

Mes flammes atypiques ont eu raison de l'épiderme de Ladon sans pour autant avoir l'effet escompté puisque seulement quelques têtes s'en furent détruites. Une information à prendre en compte et sur laquelle je devrais exploiter à nouveau lorsque la situation s'y prêtera. Puisque la créature démontre bien des faiblesses que je juge exploitables et que je dois vérifier. À commencer par son agilité que je considère faible et suffisamment exploitable par l'une de mes techniques. Silencieux et observateur à scruter chaque mouvement du dragon, cette attitude s'avère soudainement infructueuse par le mouvement brusque de la créature. Bien plus rapidement que je ne le crois, la voilà à s'attaquer à la Cardinal par le biais de deux assauts. Jugeant Calamity apte à se protéger de tels assauts, j'observe les mouvements de la créature qui, ayant pris son envol, pourrait lui permettre d'être dans une situation favorable à pouvoir nous attaquait par les airs et croire que nous ne pouvons pas la toucher, à partir du sol. Mais, c'est sans tenir compte de mon rang, de ce que je représente. Je ne suis pas qu'un des fils d'Arès, je suis aussi le dieu de la Terreur dont le titre fût glané à travers ces siècles et cette créature, aussi imposante soit-elle succombera à mon pouvoir. Et haussant significativement mon Cosmos, me voilà paré à exécuter l'une de mes plus puissantes attaques.

Altairis ( Élément Ombre )
40 points de Cosmos utilisés.
Effet ( Uniquement à 40 CS ) - Si subite de plein fouet, votre adversaire perdra 5 HP pendant 2 tours.

" Tu es un adversaire qui me correspond parfaitement mon gros. Voyons voir si tu peux encaissé ça. "

Croisant les bras au-dessus de ma tête pour commencer le lancement de l'attaque. Pendant la préparation, toutes les ombres à proximité sont attirées vers mes bras, formant une sorte de trou noir en forme d'orbe qui évolue rapidement en taille et gagne également de petites lumières blanches, le rendant semblable à du ciel nocturne remplis d'étoiles. J'envoie alors l'orbe sur ma cible. L'astre étant incroyablement dense, il contient une quantité énorme de gravité pour écraser mon adversaire. Et pour parachever mon assaut, je saisis mon épée pour la lancer au niveau de la gorge de Ladon, la gravité d'Altairis suffira à donner la vitesse nécessaire à mon arme pour atteindre sa cible.

Coups reçus : //.
Coups parés : //.
Coups total reçus : //.
Coups donnés : 40 + 1 = 41.

Vie : 250.
Cs : 261 + 5 ( Recharge) - 40 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 231.
Armure : 580.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 = 100.

Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Jeu 1 Mai 2014 - 18:54

Le vilain dragon ! Il voulait faire brûler Calamity ? Non mais cela n'allait pas se passer comme cela. Si elle n'avait pas eut la présence d'esprit de dresser un mur de terre devant elle pour se protéger des flammes sa coupe de cheveux si raffinée aurait été totalement saccagée par ce va-nu-pieds de dragon  qui n'en était même pas un mais une simple représentation de ce majestueux animal ! Se voir dégrader physiquement devant les yeux du Seigneur Deimos aurait été inadmissible.  Heureusement pour la jeune américaine sa défense de terre avait étouffé facilement les flammes et l'avait donc préservé d'éventuelles brûlures dérangeantes. Ce maudit dragon allait voir de quel bois elle se chauffait. Si son baiser de la peste ne la satisfaisait pas, elle allait tout de même le réutiliser pour essayer de trouver une faille dans la défense du monstre et tester ses capacités d'adaptations mais avant toute chose, elle se permit d'admirer le Seigneur de la Terreur dans ses œuvres. Il était puissant et agréable à regarder le fils du maître ! Son attaque gravitationnelle était très esthétique. Dommage qu'elle ne broya pas le vilain dragon comme un pathétique insecte. Le divin Deimos joignit son épée à sa technique et Calamity ne doutait pas un seul instant que cette attaque combinée ferait mouche pour terrasser l'odieux dragon. Elle devait elle aussi de préparer à porter à nouveau l'une de ses arcanes favorites.

La jeune américaine décida de se planquer sous terre pour apparaître à proximité du dragon et émerger du sol comme une furie armée de sa masse. Distrait par l'attaque du fils du divin Arès, elle en profita pour porter une myriades de coups violents à ce dragon d'or. Sa masse percuta à plusieurs reprises la patte arrière gauche du monstre. Le plan était très simple : d'abord vous réduisez en charpie les pattes de la créatures pour la motiver à rester en l'air et ensuite vous faites de même avec ses ailes jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'une espèce de gros lézard se déplaçant comme la larve qu'il était. Sa masse commençait à s’effriter sur les écailles du dragon qui semblaient très solides. Peut-être n'avait-elle pas forgé assez correctement cette masse. L'excitation de combattre au côté d'un de ses maîtres pouvaient faire perdre la tête à plus d'un Berserkers. Il fallait qu'elle se ressaisisse ! Bondissant en arrière dans un saut des plus gracieux, la jeune femme effectua un salto avant de retomber parfaitement sur le sol. Son aura mauve avait envahit les alentours et se propageait comme un gaz qui dégageait pour le nez de la Terreur une odeur des plus agréables mais pour le dragon il en était toute autre chose. Son énergie sentait la mort à plein nez, la maladie, promesse de milles et une souffrances lentes et douloureux. D'une agonie terrible qui gratterait chaque parcelle de vie de ce que la Lady ne considérait pas comme un allié !


«Je suis l'amie des tous petits hi hi hi, l'amie des familles pauvres et nombreuses, l'amie de la mort hi hi hi. Je suis la maladie, je suis la Calamité hi hi hi ! Je suis la Cardinale d'Arès la plus puissante hi hi hi et jamais je ne me laisserai malmener devant l'un de mes Seigneurs hi hi hi. Je vais te faire ressentir une douleur qui va te ronger de l'intérieur hi hi hi hi. Que le baisé de la peste t’enivre comme celui d'une maîtresse aimante, cruelle et perfide hi hi hi. J'ignore si tu es fait de chaire et d'os mais tu souffriras quoi qu'il arrive hi hi hi !»

La jeune femme tendit ses deux poings en avant et le crâne de cosmos s'élança vers le dragon et explosa à proximité de sa gueule. Le gaz qui en résultat se faufila un chemin jusqu'à sa gueule et ses narines. Le résultat ne serait sûrement pas aussi probant que sur un être vivant mais il devrait toute de même faire son petite effet, elle en était presque certaine. Sa gorge allait brûler de l'intérieur et cette chaleur destructrice, acide allait se propager dans ses poumons puis dans le reste de son corps. Ses entrailles se déchireront et se relâcheront. Sa toux expectorera du sang et de la bile. Un joyeux programme pour un être vivant peut-être pas pour un dragon d'or mais cela elle s'en fichait ! Son énergie destructrice était suffisamment violente et corrosive pour venir à bout de l'or ! La Lady s'adressa à son maître d'une voix amusée.

«Votre force et votre aisance au combat me comble de joie Seigneur Deimos hi hi hi. Comment refusez de croire en vous lorsque l'on peut vous observer sur un champ de bataille hi hi hi. Vous êtes un dieu que je vénérerais même dans la mort hi hi hi !»



Le baiser de la Peste : 30 ou 40 pts de Cosmos. Attaque Forte.
Calamity concentre son cosmos dans son poing et frappe en direction de son adversaire. Son poing semble prendre l'apparence d'un visage squelettique venant embrasser ou avaler son adversaire. Celui-ci ressent alors les symptômes de la peste : fièvre, frissons, malaise, toux sanglante, etc. Subite de plein fouet, l’attaque gagnera 10 pts d'efficacité (seulement si 40cs dépensé). (Mort)


Pv : 200
Cs : 265 - 20 + 5 - 40 + 5 = 215

Coups reçus : 0
Coups parés : 0
Coups donnés : 40 (Baisé de la Peste) + 5 (Coups Physiques) = 45 (+ 10 si prit de plein fouet)
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1438


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 7 Mai 2014 - 13:25

Plusieurs têtes du monstre étaient mortes, mais il lui en restait bien assez pour continuer d'inquiéter les deux serviteurs d'Arès. Comme précédemment, Deimos fut le premier à réagir suite à l'attaque de la créature mythologique. Apparemment, le fait que son adversaire se trouve présentement dans les airs n'avait pas l'air de le gêner outre mesure. Le dieu de la Terreur envoya une sphère semblable au ciel cosmique vers le dragon qui ne pût l'éviter. La bête s'effondra alors sur le sol dans un gros nuage de poussière. Ladon poussa un rugissement lorsque l'épée du fils d'Arès et d'Aphrodite s'enfonça dans son cou.

"GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHH"

Coincé sur le sol pour l'instant, il ne pût s'envoler pour tenter d'éviter le coup de Calamity. Il étendit donc ses ailes autours de ses têtes afin de se protéger. Toutefois, certaines restèrent à découvert et devinrent aussi inanimés que celles qui avaient déjà été touchées par les attaques cosmiques des deux Bersekers. Mais ce geste défensif avait fait que Ladon n'avait subit que 50% des dégâts qu'infligeait normalement l'attaque de la calamiteuse Cardinale. Il expira des nuages de fumée.

"Grrr... Grrr..."

Les ailes du dragon s'écartèrent une nouvelle fois, laissant paraitre les têtes mortes trainassant sur le sol, alors que les survivantes étaient dressées en direction de Deimos. Toutes, sauf l'une d'entre elle qui fixait Calamity. Ce fut cette tête qui happa l'Américaine lorsque le dragon se dirigea vers elle. Puis, le monstre mythologique s'envola dans un violent battement d'ailes et fonça droit vers le dieu de la Terreur. Les têtes vivantes et libres se mirent alors à le mordre violemment pendant que l'une d'entre elle continuait à maintenir Calamity entre ses crocs.

"GGROOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAARRRRRRR"

Soudain, d'un mouvement brusque, al tête qui retenait Calamity la balança sur son seigneur devant qui elle ne désirait point perdre la face.


Attaques utilisées


Protection (20 pts cosmos): Ladon étend ses ailes autour de ses têtes pour les protéger. Cette attaque lui permet de diminuer les dégâts reçus par 2.  

Morsures empoisonnées, attaque imparable (60 pts cosmos): Les multiples têtes de Ladon mordent sans répit l'adversaire. Du poison s'infiltre dans les veines de celui-ci, ce poison lui infligera 10 pts de dégâts par tour. 

Pvs: 925-40-20= 865
Hp: ????
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Jeu 8 Mai 2014 - 11:51

Le combat finit par s'accélérer offrant ainsi, une motivation accrue à abattre la créature mythologique. Car, bien que l'imposante bête réponde coup pour coup à chacun de nos assauts. Il est inconcevable qu'elle me tienne tête trop longtemps. Davantage lorsque la calamité lie son talent particulier au combat et à mes propres assauts. Alors, désireux d'en découvre avec le dragon à cent têtes et me frotter à sa puissance, j'en appelle à mes pouvoirs divins pour écourter le plus possible ce duel sans pour autant amoindrir mon souhait de satisfaire l'envie et le désir de combattre un adversaire de taille. Et emplie d'une fureur interne que je canalise et trompe par une apparence calme et sereine. J'en reste pas moins désinvolte vis-à-vis de notre ennemi en lui aguichant à moult reprises diverses mimiques de pure provocation. Une attitude qui se trouve très vite écornée par la réaction de la bête. Puisque celle-ci s'avère exploitée des ressources bien étrange pour amoindrir les effets de nos attaques. Bien que sa protection avec ses ailes puisse lui confectionner une bonne défense vis-à-vis des assauts de la Cardinal, le dragon ne semble pas pouvoir s'armer convenablement à éviter les miennes. Sa masse jugulée à sa taille titanesque est de toute façon, deux choses qui peuvent jouer pour nous et assurément mes autres techniques auront raison de la créature et confirmeront ou non mon hypothèse sur le manque de vivacité et d'agilité de la créature. Une réflexion vite chassée par la soudaine contrattaque de Ladon. Sa vitesse balaie mes hypothèses et l'intensité de son attaque me fait plier un genou avant de me redresser péniblement lorsque la créature à cent têtes finit par reprendre une bonne distance de moi et de la Cardinale. Souffrant de martyr, l'attaque de la bête inocula un poison dans mes veines. Astucieuse technique qui causera assurément sa perte. Un affront impardonnable qui, liée à ma défaite contre Poséidon et la mauvaise posture dans laquelle je suis contre le dragon insuffle ma fureur à un stade supérieur. Plus jamais je ne périrais dans un combat, surtout contre cette chose ... Élevant mon Cosmos jusqu'à atteindre un certain point, mes pupilles deviennent rouge sang et mon visage se regorge à nouveau de cette désinvolture qui m'est familière.

Tsukuyomi ( Élément Ombre ) : 30 points de Cosmos utilisés.

Cette technique est liée à mon cosmos sombre et ténébreux. Intensifiant ma cosmo énergie et recouvrant la globalité de la zone de combat d’une obscurité totale. Je finis par levé un bras. Une multitude de mains osseuses, entourées d’une énergie noire et ténébreuses, sortent de partout et frappent notre adversaire au-niveau de ses ailes principalement et au reste de son corps. Chaque impact crée une impulsion explosive qui blesse le corps de son ennemi. L’obscurité peut être dissipée à tout moment. Néanmoins, je profite de ce paysage sombre pour reprendre mon épée et infligée une série ( 5 ) de coups et couper autant de tête à la créature.

Coups reçus : 60.
Coups parés : //.
Coups total reçus : 60.
Coups donnés : 30 + 5 = 35.

Vie : 250 - 6 = 190
Cs : 231 + 5 ( Recharge) - 30 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 211.
Armure : 580 - 60 = 520.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 = 130.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Jeu 8 Mai 2014 - 13:49

Saleté de gros lézard puant ! Ses écailles d'or n'étaient pas suffisantes pour le protéger ! Ce mécréant, ce gros lingot devait avoir recourt à ses ailes afin de se préserver. Il semblait presque en pleine forme ce saligaud. Même si certaines de ses têtes semblaient éteintes, il continuait à se battre.  Cette pensée fit émerger un puissant rire sonore hors de la gorge de la Calamité. Si le combat se serait déjà achevé, elle aurait été bien déçue. Elle aimait ces moments où elle se battait pour sa vie, pour la vie de ses hommes, pour son Seigneur et ses fils. Il n'y avait pas sensation plus grisante. C'était un sentiment proche et supérieur à celle d'une étreinte passionnée sous les draps. Un sentiment différent et tout aussi puissant. Une ivresse incomparable qui vous faisait entrer dans une transe guerrière. Seul les vrais soldats, les véritables combattants connaissaient  ce sentiment mais peut l'acceptait réellement. Ceux qui se laissait aller à cette frénésie finissait tôt ou tard par rentrer au service d'Arès. C'était un fait indéniable ! Il fallait une grande sagesse et une grande force morale pour reconnaître cette passion du combat. Ce besoin de taper, de vaincre, de montrer sa supériorité, d'accepter la défaite ou de reconnaître la puissance d'un adversaire. Complaisez vous dans des sentiments factices, des idéaux utopiques pour masquer votre véritable envie de sang. Votre défaite n'en sera que plus cuisante.  C'est ce que pensait la Berserkers lorsqu'elle plongea ses mains dans la terre afin de déposer sa masse et d'extraire deux cimeterres constitués de minéraux. Le dragon semblait adorer la prendre dans sa gueule. Çà devenait une manie. Elle en avait marre d'être balancé de droite à gauche bien qu'elle soit à croquer. La jeune américaine fut finalement balancée sur un Deimos qui venait d'être mordu à plusieurs reprises. Ce n'était pas vraiment gentil d'immobiliser la Lady pour s'en prendre à son Seigneur.

La Cardinale s’apprêtait à offrir un balai de lame au vilain dragon lorsque l'atmosphère s'assombrit totalement. Des mains osseuses viennent attaquer le monstre et tout cela grâce au Seigneur de la Terreur. Il semblait si terrible et si puissant, qu'il en donna des frissons à la Reine des Calamités. Lorsqu'il eut porter ses coups d'épées, ce fut à Calamity de venir faire ses propres pirouettes! La jeune femme couru et monta sur une tête morte du dragon qui traînait sur le sol. La Lady remonta le long de son cou  et commença à taillader les têtes à proximité à grands coups de cimeterres. Elle toucha à plusieurs reprises, taillant en direction d'une joue, portant un coup de pointe vers un front ou encore une tentative pour embrocher un œil du monstre.  A chacun de ses coups, son aura violette grandissait, s'amplifiait comme si elle se nourrissait de la violence et du désir de semer la mort de sa propriétaire. Elle était en train de penser à Flagello qui aurait pût la rejoindre pour venir se battre, amenant Arlecchino avec lui. Il se serait ainsi montré en leader prêt à changer ses plans face à un imprévu. Pour l'heure il donnait l'impression de prendre du bon temps sans prêter la moindre attention à ses supérieurs hiérarchiques. En l'hommage au sort qu'elle réservait probablement à Flagello et à l'attaque de la Terreur, la Cardinale décida de faire se lever les affamés. La faim pouvait prendre diverses formes  comme l'avarice même si dans ce cas il était plus adéquat de parler de soif de l'or !


«Ta peau attire les convoitises vilain dragon hi hi hi. Tu les entends arriver hi hi hi ? Ils viennent pour toi hi hi hi. Tu es un bon dragon bien dodu hi hi hi. Leur faim est impossible à satisfaire hi hi hi. Tiens toi prêt à les voir déferler hi hi hi. Que les morts se relèvent pour se repaître hi hi hi  ! Je vais te faire payer ce que tu as fais à mon Seigneur hi hi hi. Osez t'en prendre à un être aussi sublime est un crime impardonnable !»

Se tenant fièrement sur le museau d'une des têtes du dragon, la Cardinale se retourna pour faire face aux yeux de la bête puis se laissa tomber dans le vide en arrière. Lorsqu'elle toucha le sol, elle fusionna avec celui-ci. Des dizaines d'âmes sortirent alors de la terre pour venir se jeter à l'assaut du dragon d'or. Leurs dents étaient prêtes à déchiqueter l'or s'il le fallait. Au même instant, la Berserkers réapparu fièrement au côté du Seigneur de la Terreur, prête à en découdre à nouveau avec la monstruosité dorée !


La marche des affamés : 20 ou 30 pts de Cosmos. Attaque Moyenne.
Calamity concentre son cosmos pour faire apparaître les âmes de ses anciennes victimes mortes de faim. Ses âmes ont l'air affaiblies et malingres et s'élancent sur l'adversaire afin de se repaître de sa chair pour soulager leur faim. (Mort)


Pv : 200
Cs: 215 + 5 -  30 + 5 = 195

Coups reçus : 0
Coups parés : 0
Coups donnés : 30 + 5 (Coups Physiques) = 35
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1438


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 20 Mai 2014 - 19:32

Le dragon Ladon faisait face à deux adversaires acharnés Bien qu'il soit en désavantage numérique, la bête n'avait pas l'intention de faire de cadeaux à ses deux adversaires Ses actions lors de ce combat avait peut-être révélé plusieurs de ses faiblesses aux deux serviteurs d'Arès, mais il n'avait pas encore dit son dernier mot Et c'était le cas de le dire, puisqu'il avait omit de dévoiler l'une de ses étonnantes facultés aux deux Berzekers. Faculté qui risquait de les surprendre, mais ce n'était pas encore le moment de se préoccuper de leur réaction, puisque le divin enfant d'Arès venait de passer à l'attaque. 
Le dragon ne parvint pas à déplier ses ailes à temps et dû subir l'attaque de Deimos sans rien pouvoir faire pour se défendre. Tandis que des mains osseuses frappaient le dragon, Deimos revint à la charge et trancha 5 têtes du lézard volant. En réponse le dieu fut mordu autant de fois que des têtes de la bête furent tranchées. Les ailes de la bête parvinrent ensuite à protéger en partie la créature des affamées que Calamity lui envoya. D'un brutal mouvement d'ailes, il envoya les malheureux dans les airs, avant que l'une de ses têtes encore en vie se tourna vers l'Américaine.

-Eh bien alors, tu n'essayes plus de m'embrasser maintenant? Tu préfères m'envoyer de pauvres gens morts de faim se repaitre de mes entrailles? Tu es bien une servante d'Arès. Permet-moi de te faire gouter à l'une de mes attaques.

La tête, qui s'était d'ailleurs exprimée en américain, s'approcha lentement du visage de Calamity, tandis que les autres étaient tournées vers le dieu. La tête sachant parler américain se colla contre le visage de Calamity tandis qu'un souffle chaud et empoisonné lui échappait, s'infiltrant dans les narines de la cardinale et commençant à remonter vers le cerveau. Puis, d'un brusque mouvement de queue, il balaya Calamity et se tourna vers Deimos. Une autre tête prit alors la parole, cette fois ce furent des paroles en grec ancien qui s'échappèrent.

-Quant à toi, fils du sanglant Arès, puis-je savoir qu'est-ce qui vous a poussé à souiller les terres sacrées de Corona? Qu'est-ce qui peut bien intéresser des barbares tels que vous dans cet univers sacré?

Le dragon étendit ses ailes et repris de l'altitude, dominant une fois encore les deux serviteurs d'Arès. Sachant très bien totufois, que ça ne l'aiderait pas à se protéger de leurs attaques. Mais déjà, comment allaient-ils réagir en s'apercevant que la légende prétendant que les têtes de Ladon pouvaient parler une langue chacune était vraie?  

Protection (20 pts cosmos): Ladon étend ses ailes autour de ses têtes pour les protéger. Cette attaque lui permet de diminuer les dégâts reçus par 2. 

Souffle empoisonné (30 pts de cosmos): De l'air empoisonné s'infiltre dans le corps de l'adversaire et remonte lentement vers le cerveau.5 pts en moins par tour jusqu'à la fin du combat 

Hp 865-35-18 (en réalité 17,5, mais le chiffre a été arrondi au dixième supérieur)-20 (points oubliés dans les comptes de posts précédents)= 792
Cosmos: ????-45 (attaques à cosmos+coups physiques)= ????
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 21 Mai 2014 - 20:37

Quelle agaçante créature qui non seulement de tenir tête à une divinité et d'un Cardinal. Nous met dans une position de faiblesse qui m'agace réellement. Je ne peux pas permettre que moi, l'incarnation de la Terreur puisse tomber pour la deuxième fois dans un combat après celui contre Poséidon. Mes yeux luisirent d'un étrange éclat lorsque mon souvenir lié à mon affrontement contre l'ébranleur des terres inhibe mes souvenirs. Davantage lorsque le dragon bien qu'affaibli par nos perpétuels assauts ne semble absolument pas mortellement blesser et me procure une douce envie d'anéantir le temple de Corona dans toute sa globalité. J'avais provoqué les Enfers dans mon esprit et lorsque la créature attaqua la Cardinal pour finalement me questionner sur la raison de notre présence à Dignity Hill. Il y avait un silence qui complétait la suite dès ses dires et ce silence n'était pas juste calme. La tension devenait lugubre et mon Cosmos plus ténébreux que jamais. Plus provocatrice que jamais, une aura rougeoyante émane soudainement de mon corps pour brûler chaque parcelle de végétation en contact avec mon corps. Effectuant un rire à peine dissimulé, je marche calmement vers la créature pour plonger mon regard dans le sien et lui rétorquer d'une réponse brève.

" Je n'ai aucun compte à te rendre créature. Quelque soient mes motivations, elle ne te regarde pas. Et je ne me répéterais pas, ne pose plus tes yeux sur moi. "

Personne ne peut se permettre de me blesser de la sorte ça sans en subir les conséquences ! Mon Cosmos se mit soudainement à brûler et une lueur plus rougeoyante que jamais écrasa le sol, formant d'infimes petits cratères à chaque pas vers le dragon tandis que ma prise sur la poignée de mon épée s'est resserrée imperceptiblement. Je m'élance subitement à vive allure sur la tête du dragon pour lui infliger cinq coups d’épée, mais la suite est bien plus terrible. Retombant lourdement au sol. Mon Cosmos se hisse à son paroxysme tandis que le ciel gronde de crainte vis-à-vis de ma prochaine arcane.



Altairis ( Élément Mort ) : 40 points de Cosmos utilisés.

Effet ( Uniquement à 40 CS ) - Si subite de plein fouet, votre adversaire perdra 5 HP pendant 2 tours.
Croisant les bras au-dessus de ma tête pour commencer le lancement de l'attaque. Pendant la préparation, toutes les ombres à proximité sont attirés vers mes bras, formant une sorte de trou noir en forme d'orbe qui évolue rapidement en taille et gagne également de petites lumières blanches, le rendant semblables à du ciel nocturne rempli d'étoile. J'envoie alors l'orbe sur notre cible. L'astre étant incroyablement dense, il peut tenir une quantité énorme de gravité pour écraser ses adversaires.


Coups reçus : //.
Coups parés : //.
Coups total reçus : //.
Coups donnés : 40 + 5 = 45.

Vie : 190.
Cs : 211 + 5 ( Recharge) - 40 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 181.
Armure : 520.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 = 170.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mer 21 Mai 2014 - 21:57

Quel comique ce dragon ! Il était capable de parler la langue d'origine du corps d'Abigail, la jeune femme qui avait accepté l'âme de la Calamité en elle. Amusant de savoir que cette sale tronche était capable de parler un tel langage. Cela n'empêcherait pas la Cardinale de lui exploser sa sale tronche qui imitait à la perfection l'accent de son état. Elle voulait sentir ses écailles d'or se briser sous ses pieds. Ses yeux sauter hors de leurs orbites. Entendre se broyer, se liquéfier sous l'effet de la pression. La tête lui envoyé un souffle chaud et empoissonné qui pénétra directement dans le système respiratoires et par conséquent l'organisme de la reine des Calamités. De justesse, la Berserkers parvint à se fondre dans le sol pour ne pas être complètement attaquée par ce souffle malsain. La sale bête savait vraiment se défendre et elle venait de causer ses premiers dégâts à la Cardinale. Le sang n'avait pas encore coulé sur sa peau de satin mais elle s'était fait attaquée de l'intérieure. C'était son terrain à elle, son monde opératoire et elle ne supportait pas qu'on l'imite ! Surtout quand le faussaire n'était autre qu'un gros lézard puant et mal odorant qui osait s'en prendre au grand Seigneur de la Terreur, Deimos ! Celui-ci se permit de répliquer pour avec sa puissante technique d'ombre. La Lady profita du temps mort provoqué par le contrecoup de l'attaque de son supérieur pour sortir du sol comme un bon diable et commencer à larder de coups la tête américaine du dragon  à l'aide d'un gigantesque marteau de guerre faisant bien deux fois la taille de la Berserkers. Ses coups se faisaient de plus en plus violent et destructeur. Lors de chacun d'entre eux, la jeune femme éclatait de rire tout en crachant du sang. Le souffle du dragon faisait déjà effet dans son organisme. La douleur était atroce mais elle nourrissait la haine, la colère et la soif de combat de la Cardinale d'Arès.

«Je vais te broyer chacune de tes têtes hi hi hi. En faire de la jolie bouillie avec laquelle je nourrirai le Pégase Noir hi hi hi. Tu ne devrais pas t'en prendre à mon Seigneur hi hi hi ! Tu devrais t'incliner comme l'animal lourdaud et idiot que tu es hi hi hi ! Tu vas ressentir la véritable puissance de l'élite de l'armée d'Arès hi hi hi. Il est temps que tu payes hi hi hi. Il est temps de mettre un terme à l'existence des dragons hi hi hi. Tu n'est qu'une statue hi hi hi. Une simple représentation de ton espèce hi hi hi. Je vais supprimer ton existence hi hi hi. Signer l'arrêt de mort de ton espèce hi hi hi hi pour la gloire du divin Arès et du Seigneur Deimos. Goûte à mon pouvoir hi hi hi !»

Le cosmos de la Berserkers monta d'un cran. Il explosa littéralement et emporta tout ce qu'il se trouvait autour d'elle dans un torrent de violence et de puissance brute. Le ciel devint orange tout comme le halo de cosmos qui entoura la jeune américaine. Un grondement assourdissant se fit entendre et un immense astéroïde se matérialisa au dessus du dragon d'or et il descendit sur celui-ci à toute vitesse. La roche était brûlante et résistante. L'impact fut colossal. Si violent qu'il créa un gigantesque cratère et remua des quantités incalculables de poussières et de débris. La rage et la colère de la guerrière était concentrée dans cette technique. Elle l'avait déjà asséné à plusieurs reprises dans cet ère mais jamais aussi puissamment que lorsqu'elle possédait ses pleins pouvoirs. Ayant perdu de son efficacité, sa technique n'en restait pas moins aussi dangereuse qu'impressionnante. La Cardinale enleva les débris qui lui était tombé dessus car elle se devait d'avoir une tenue impeccable en toute circonstance. Elle éclata alors d'un rire glauque et saccadé, contemplant le déluge qu'elle avait créé grâce à sa simple puissance. Bon dieu que c'était excitant de pouvoir se lâcher et d'exprimer son potentiel même encore bridé par le poids des siècles d'emprisonnement et la non possession de son corps d'origine. Sa voix cinglante s'adressa alors à son maître.

«Je m'excuse d'avoir mis un peu de désordre Seigneur Deimos. Je me suis peut-être laissée un peu emporter hi hi hi ! Je suis une incorrigible gourmande de bataille hi hi hi. Alors gros lézard, tu es toujours en vie hi hi hi ?»


Extinction de l’espèce  : 50 ou 60 pts Calamity augmente son cosmos à son paroxysme et fait apparaître un astéroïde dans le ciel. Sa vitesse et sa taille prodigieuse terrifie sur place même les plus aguerris des combattants. L’énorme objet s’écrase à toute vitesse sur l’adversaire du Cardinal, ne laissant derrière lui que mort, désolation, destruction ainsi qu’un énorme cratère. Subite de plein fouet, l’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique du Cardinal (seulement si 60 cs dépensé). (Terre) 

Pv : 200 – 20 – 5 = 175
Cs: 195 – 10 + 5 -60 +5 = 135

Coups reçus : 30
Coups parés : 10
Coups donnés : 60 + 5 (Coups Physiques) = 65
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 26 Mai 2014 - 15:50

La colère de la Cardinale et du dieu explosèrent, les deux se déchaînant comme jamais, déterminés à réduire à néant le gardien des lieux. L'orbe d'énergie frappa le dragon de plein fouet, fracassant son corps par la pression de la gravité qui était tout aussi malmenée que Ladon. Quand à sa guerrière, elle fit preuve d'autant de finesses que son maître en faisant tomber un astéroïde sur la bête, provoquant une explosion dantesque et infernale. Pourtant, le lieu trembla à peine sous la violence qui était déchaînée ici, comme ignorant ouvertement l'affrontement qui battait son plein. Un voile de poussière planait alors sur la scène, aveuglant les deux conquérants, laissant le doute les envahir quant à la résistance de leur monstrueux adversaire. Avait il été battu? ou bien se préparait il à lancer un nouvel assaut? La réponse ne leur tarda pas à leur arriver. Alors que tout était silencieux, ne laissant présager rien de bon, un sifflement strident se fit entendre. Des dards étaient projetés à une vitesse insensées sur les deux assaillants devenus proies. Dans cette pénombre, même la silhouette impressionnante du dragon n'était perceptible que difficilement, la bête étant suffisamment intelligente pour user de cet environnement propice à l'attaque. Usant de ces sens, elle traquait alors ses deux ennemis, des dards leur parvenant de toutes les directions. Puis avec une vitesse aussi folle que sa brutalité, la longue queue du dragon balaya le dieu et la guerrière, les envoyant voltiger dans les airs.... 


---------------

792 - 40 -5 - 5 - 70 - 5 = 667

Assaut: 10 coups physiques chacun
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 27 Mai 2014 - 11:40

N'ayant pas l'esprit tranquille, la créature use subtilement d'un talent habilement dissimulé jusqu'alors. La façon dont cet être se déplace, il semble s'évaporer littéralement parmi les décombres créés par nos assauts respectifs. Et pourtant, dans le silence, son souffle est un vacarme à mes oreilles divines, au moins autant que le tambour du sang pulsant dans les veines vives. Et le temps que la créature se décide à attaquer, je me décide à couvrir ma position si tentée le dragon use d'un subterfuge que je ne pourrais pas éviter. Sans plus attendre, je fis deux pas en avant, allant à la rencontre de cet être dont je tente d'évaluer la position dans cet épais voile de poussière. Sa silhouette est absente de ma vue jusqu'à ce que je parvienne à la saisir, difficilement, mais perfectible. L'espace d'un instant propice à l'attaque, je baisse volontairement ma garde pour me préparer à un premier assaut tout en évaluant les risques liés à l'ouverture que je viens de créer. Et observant le paysage face à moi, l'espace d'un instant, plus rapide qu'un battement de paupières, un nombre infini de dard s'élance à vive allure vers ma position ainsi que vers la Cardinal non loin de moi. Incapable de me mouvoir pour éviter l'assaut, je subis de pleins fouets les incalculables coups orchestrés par le dragon. Mais, il est mal me connaitre, tel un grand fauve en chasse, je cours pour contourner la vision frontale du dragon pour devenir comme un cauchemar invisible s'abandonnant volontiers aux pulsions si longtemps refoulées. La soif vient réclamer son dû et c'est avec un mélange de satisfaction physique et de curiosité mentale que je me glisse de nouveau dans la peau du parfait prédateur que je suis. Mes sens sont aux aguets et apercevant le nouvel assaut de la créature, je hausse brièvement mon cosmos, tel un fauve en chasse évitant ainsi l'attaque de ma proie.


Susanô ( Élément Mort )
5 points
de Cosmos utilisés.

J'invoque un gigantesque humanoïde spirituel entourant et protégeant la totalité de mon corps. M'offrant ainsi une défense totale et parfaite grâce au miroir de Yata, qui bloque n'importe quel type d'attaque. Fort de cette chance qui s'ouvre à moi, il est temps de pallier les nombreuses lacunes de la créature, à commencer par sa colossale taille qui en-dehors de ce voile de poussière est peu propice au camouflage. Optant pour une position particulière. Ma main gauche vise le sol en laissant mon index et mon majeur tendu, ma main droite pointe dans un premier temps vers le sol de la même manière que la gauche, puis elle est tendue ensuite vers le ciel en formant un angle de 45 degrés. Prononçant en même temps le nom de ma technique, je laisse son corps s'entourer d'une lueur rappelant son Cosmos ténébreux avant que les nuages dans le ciel commencent à former un tourbillon. Ce tourbillon dissimule un météore géant qui vient s'écraser sur le sol. Anticipant la puissance de la technique, la lueur qui est placée autour de l'utilisateur a pour but de le protéger des dégâts causés par le météore.

Gigantic Meteor ( Élément Mort )
60 points
de Cosmos utilisés.

Un vacarme assourdissant et tonitruant se propage sur l'ensemble du temple de Corona, explosant gravas et roche. Néanmoins, la cible de ma technique n'est rien d'autre que le dragon et nul doute que mon attaque l'aura sévèrement mise à mal. Contemplant le spectacle, mon regard dévie subtilement de ma proie et fige la Cardinal et lui lance un ordre dissimulés de parachever notre proie.

Coups reçus : 5.
Coups parés : 5.
Coups total reçus : 5.
Coups donnés : 60.

Vie : 190 - 5 = 185.
Cs : 181 + 5 ( Recharge) - 60 ( Attaque Cosmique ) + 5 ( Recharge ) = 131.
Armure : 520 - 5 = 515.
Cs utilisés = 30 + 30 + 40 + 30 + 40 + 60 + 5 = 235.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Mar 27 Mai 2014 - 13:06

Trop présomptueuse la Lady. Sa gloire et sa puissance d'antan n'étaient pas encore rétablies en cette ère. Elle avait relâché un instant son attention et cela s'était soldé par une attaque projetant des dards et un énorme coup de queue du dragon qui l'envoya voltiger dans les airs comme une feuille promenée par la force du vent. Elle sentit passer la choc et s'en nourrit pour décupler sa rage et sa soif de combattre. Le dragon avait profité des retombées de sa propre technique pour se dissimuler et l'attaquer de manière camouflée. La Cardinale ne comptait plus prendre de gant ni même prendre le temps d'aller chercher des armes sous terre. Les dernières lui avaient glissées des mains au cours de son vol plané. En concentra son cosmos, elle descendit en piqué tel la flèche tirée par un archer et elle vint heurter front contre front l'une de celles du dragon d'or dans un énorme fracas. La Reine des Lady ne perdit pas un instant et enfonça ses deux mains dans l’œil du dragon pour lui crever. Elle réserva un sort encore moins enviable au second organe visuel en l'extrayant de son orbite et en le balançant au sol comme un vulgaire déchet. Elle envoya alors une vague d'énergie par l'ouverture ainsi créer afin qu'elle se fraye un chemin à l'intérieur du crâne du dragon. Le plaisir que lui procurait cette mise en scène fit exploser son cosmos et une aura orangée la nimba entièrement, virevoltant avec force autour d'elle.

Elle se laissa tomber en arrière et retrouva le planché des vaches. Son aura était stimulée par celle du Seigneur Deimos. Elle ressentait sa terrible puissance. Son enivrant cosmos. Sa force divine qui resplendissait tout autour de lui. La technique qu'il employa ne laissait pas de place à l'improvisation ni aucune chance à ce dragon. Le regard de la Terreur capta son attention et elle comprit qu'il attendait qu'elle en fasse de même. Qu'elle libère sa plus terrible arcane, qu'elle lâche tout son pouvoir ! Qu'il déferle sur cette hideuse monstruosité qui avait osée s'en prendre à l'un des seuls dieux valables du panthéon grec. Son cosmos explosa en une gigantesque tornade d'énergie qui vint se frotter à Deimos. Le ciel s'assombrit alors et un immense astéroïdes se matérialisa. Sa taille était encore plus gigantesque que la fois précédente. La roche semblaient acérées de milliers de piques et d'aspérités. Dans une vitesse et un fracas effroyable, le corps céleste vint s'écraser sur leur ennemi. La poussière allait de nouveau envahir l'endroit mais elle se tenait prête à un assaut dissimulé. Le dragon ne l'aurait pas deux fois de la même façon. Elle poussa un rire monumentale et grinçant qui résonna aux oreilles de tous les protagonistes présents.

«Je suis désolée que vous ayez dût vous abaissez à combattre cette créature, Seigneur Deimos. Vos mains pures ne devraient pas être utilisées pour détruire des choses d'aussi basses extraction hi hi hi. Je suis confuse et je m'excuse de ne pas avoir pût vous préserver plus que ce que je l'aurai désiré. J'accepterais vos sanctions et vos punitions avec joie et dévotion hi hi hi. Je suis vote servante dévouée hi hi hi.»

L'américaine était sûre que le dragon n'avait pas pût survivre à un assaut combinés d'un des plus grand dieux que l'histoire ait compté et d'une Cardinale, élite de l'armée d'Arès. Sa mort ne faisait aucun doute mais elle gardait toujours ses sens aux aguets pour prévenir contre les assauts d'une bête mourante. Les nerfs continuaient d'agir quelques secondes après le décès et Calamity redoutait un ultime assaut qui la prendrait de court si elle relâchait son attention. Elle était déjà pressée de disséquer le corps du dragon afin d'en extraire un maximum d'or. En tant que forgeronne, la Lady pourrait forger un cadeau à la gloire d'un de ses Seigneurs avec l'or constituant le corps du monstre.    La jeune femme ne pouvait refréner ses besoins artistiques quand ils se donnaient la peine de ressortir.

«Je peux aller récupérer les restes de son corps Seigneur Deimos hi hi hi ? J'en ferai une jolie chose, un trophée à votre gloire hi hi hi. Je vais faire de cette laideur quelque chose de magnifique hi hi hi.»


Extinction de l’espèce  : 50 ou 60 pts Calamity augmente son cosmos à son paroxysme et fait apparaître un astéroïde dans le ciel. Sa vitesse et sa taille prodigieuse terrifie sur place même les plus aguerris des combattants. L’énorme objet s’écrase à toute vitesse sur l’adversaire du Cardinal, ne laissant derrière lui que mort, désolation, destruction ainsi qu’un énorme cratère. Subite de plein fouet, l’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique du Cardinal (seulement si 60 cs dépensé). (Terre) 

PA : 400 - 10 = 390
Pv : 175 – 10 - 5 (effet souffle empoisonné) = 160
Cs: 135 + 5 – 60 + 5 =85

Coups reçus : 10
Coups parés : 0
Coups donnés : 60 + 5 (Coups Physiques) = 65
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Dim 1 Juin 2014 - 23:22

(désolé du retard, j'essaierait de répondre plus vite désormais)


Les coups répétés de la Terreur et de la Calamité étaient terrifiants. Les aptitudes changeantes de la bête semblaient les excités davantage, les poussant à déchaîner les feux de l'enfer sur Terre. Les explosions répétées étaient dévastatrices, et pourtant, cela ne semblait pas affecter les ruines toutes proches pourtant, comme si le combat ne se déroulait pas vraiment. Quoiqu'il en soit, après avoir subit ces assauts, un gémissement sourd se faisait entendre. La bête était blessée considérablement, du moins c'est ce qui semblait. La poussière était tellement déchaînée que cela donnait aux deux conquérants l'impression d'être pris dans une tempête de sables. C'est alors qu'un bruit sinistre se faisait entendre à leurs oreilles.... un corps semblait être pris de spasmes... un corps très grand... mais dissimulé sous la terre ravagé. Ce bruit semblait venir de partout et nulle part à la fois... l'atmosphère devenant encore plus tendue qu'elle ne l'était. Puis c'est alors qu'il surgit. Ou ils. Difficile à dire. La terre explosa et de nombreux rugissements firent trembler l'air. Du corps de la bête, une autre s'extirpait, toujours aussi dorée, bien qu'un peu gluante désormais, mais surtout, surtout... de trop nombreuses têtes pour être comptés les épiaient avec rage et fureur. Le sang jaillit sur eux telle une pluie, une pluie acide qui se mit à ronger corps et armure, faisant fumer les deux belliqueux adversaires de Ladon. 


Puis prenant une grande respiration, le monstre se mit à rugir avec force et véhémence, ses différentes gueules poussant des cris à des moments différents et provoquant ainsi un brouhaha sans pareil. Le choc sonore était puissant et terrible, au point de provoquer une confusion terrible à nos deux héros du jour. Dire qu'Héraclès, le fils bâtard de Zeus avait fait face à cette bête, les deux allaient ils réussirent à faire mieux? 




-----------------------


Coups reçus: 60 + 5 / 70 + 5 
HP: 667 -65-75 = 527


Coups portés: 10 coups physiques (acide) à chacun/ 30 dégâts (chacun) + effet confusion.


Attaque moyenne 30 dégâts: les Choeurs de Ladon.


Les multiples têtes de Ladon se mettent à rugir avec puissance, étourdissant leurs proies afin de pouvoir les affaiblir avant de les dévorer. 


Effet confusion: Les deux joueurs doivent lancer un dé (même si ils ont parés l'attaque). 


si 6: pas d'incidences, ils sont gênés uniquement en rp
si 5: ils ne peuvent lancer de 7 ème sens
si 4: ils ne peuvent lancer ni de 7ème sens, ni d'attaques fortes
si 2 et 3: ils ne peuvent lancer que des attaques faibles.
si 1: leurs prochains assauts (coups physiques et cosmiques) atteindra leur compagnon. 
Revenir en haut Aller en bas
Théosia

avatar
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 11:14

-> Palais de Phobos

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Deimos ne fut pas difficile à trouver. Au départ la berserker chevauchant sa monture de Peur se demandait comment diable elle pourrait ressentir le cosmos du frère de son maître, tant celui d'Arès envahissait l'air et l'espace. Quoi qu'il se passe du côté de la Guerre, il semblait certain que le combat était dès plus violent. L'énergie sinistre qui se mêlait à la sienne ne laissait guère de place au doute. Alors dans ces conditions, Théosia estimait qu'il ne serait pas forcément si aisé que cela de ressentir l'aura de Deimos.
Cependant le problème ne se rencontra pas, car lorsqu'elle arriva à quelques kilomètres de sa destination, les cosmos du dieu et de sa préférée Calamity, explosèrent avec tant de puissance qu'il était vraiment difficile de passer à côté sans s'en apercevoir.

" Ouhla "

La monture s'ébroue, manquant de faire tomber Théosia plusieurs centaines de mètres plus bas. Décidément, il convient de faire vraiment attention quand elle monte ce cheval aux ailes de chauve-souris. A croire qu'il se met systématiquement en devoir de la foutre par terre... Démantibuler les autres oui, mais si elle pouvait rester entière, à vrai dire elle préférait.
Esquivant les jets d'acide avec une élégance presque surréaliste, l'animal de la Peur oscille gracieusement de droite et de gauche, Théosia fermement accrochée à sa crinière durant tout le temps de l'opération nommée esquive totale.

Observant brièvement la bestiole ou les bestioles, difficile à dire, qui ont pris le dieu et la cardinal pour cible, Théo se demande si elle pourrait les ramener chez Phobos. Leur apparence tout autant que leur aura feraient des ravages chez les êtres humains. Un trophée à ramener à son Maître ? Une nouvelle bestiole de compagnie, ça serait chouette. Mais bon... à bien y regarder il semble que même Deimos et Calamity aient des problèmes à gérer la créature. Donc elle... même pas la peine d'y penser.

Le cheval décharné se fige derrière Deimos, restant en lévitation à quelques centimètres de la terre meuble, le souffle de ses puissantes ailes battantes décollant la poussière du sol.
Son index se lève vers la créature furibonde comme si elle lui disait "une minute", puis son regard clair se pose sur la nuque de Deimos qui lui tourne encore le dos.

" Pour vous " Dit-elle d'une voix plate sans plus de commentaire alors qu'elle tend le parchemin gluant d'entrailles à Deimos.

Le temps qu'il ouvre la missive de son Maître et lui donne éventuellement une réponse, Théo déporte son attention vers Calamity à qui elle fait un grand signe de la main dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Deimos1

avatar
Messages : 751


Caractéristiques
Vie Vie:
321/321  (321/321)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 19:22

Je lance les dès pour déterminer ma probable contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1363


MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   Lun 2 Juin 2014 - 19:22

Le membre 'Deimos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Exploration] Le temps du renouveau !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Exploration] Le temps du renouveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» (shyle) le temps du renouveau.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Lieux Mythiques :: Le temple de Corona-