Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 10 Mar 2014 - 18:21

Que la fête commence !!!

Lulu !! Donnes moi du rêve Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 10 Mar 2014 - 18:21

dieu des dès !!!
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1268


MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 10 Mar 2014 - 18:21

Le membre 'Ryuken' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro
Newbie
avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 10 Mar 2014 - 19:04

(Vu que j'ai lancé le défi, pas besoin de lancement de dés, je peux choisir directement de débuter les hostilités :) On va rire ! Vendons du rêve, cher ami Wink)


Heureux hasard. Lucifer avait eu le nez de défier non pas un énième mortel ennuyeux mais une véritable bête sauvage. Un esprit chaotique qui ne demandait qu'à être maté par plus fort que lui. Le pégase noir déploya sa sauvagerie pure dans une démonstration digne d’intérêt. Peut être que cette débauche de furie pouvait impressionner le quidam mais vouloir effrayer Lucifer en personne, le diable de la bible, n'était-il pas non seulement une gageure mais une ironie irrésistible ? Au vu de sa rage, pas étonnant que ce canasson noir n'est pas était en mesure de comprendre tout l'irrespect de son geste envers Seishiro. En était-il seulement capable ? Qu'importe car seule la mort serait son avenir. Un futur proche de surcroit.
L'ange déchu se voulait d'un calme frôlant la moquerie. Ni inquiet, ni impressionné par l'aura de Ryuken, qui pourtant faisait des efforts certains pour dominer la scène.

Si je dois bien te reconnaitre une chose, humain, c'est que tu ne manques pas de courage. Ou de folie, au choix. Je suis persuadé que tu sauras me divertir. Je n'ai pas encore eu l'occasion de me frotter aux mortels de cette ère, mais de ce que j'ai pu observer, vous ne manquez pas de ressources.

La température augmenta d'un coup, sans avertissement alors que le porteur de lumière venait d'allumer une nouvelle cigarette d'un doigt. Peu à peu, le sol se dessécha, se fendit et des torrents de lave jaillirent tout autour de Ryuken,



Connais tu le deuxième chant de l'Énéide de Virgile ? Ce passage parle de ma personne, au lendemain de la chute de l'antique Troie.

« Déjà sur les crêtes du haut Ida se levait Lucifer,
amenant le jour avec lui ; les Danaens tenaient assiégées
les portes de la ville, et aucun espoir de secours ne restait. »

Il en va de même pour le fou qui ose me défier... Tout espoir lui est retiré.

D'un claquement de doigts presque désinvolte, Lucifer déclencha la furie des flammes infernales qui se regroupèrent en une mer de feu sur Ryuken (10 coups physiques). Soumis aux affres du brasier divin, ce dernier sentit le cosmos de son adversaire prendre de l'ampleur. Un simple prélude.

Gehenna Inferno (Enfer de la Géhenne) -
Élément de feu de 40 Cs.

      Les flammes de la damnation éternelle s'élèvent autour de l'adversaire de Lucifer pour le soumettre aux pires tourments. Ce feu provenant du foyer intemporel promit au jour du jugement apportera au triste malheureux un avant-goût de ce que les impies obtiendront jusqu'aux siècles des siècles. Si subite de plein fouet, elle infligera 10 pts de dégâts supplémentaires !

Un sourire malsain se dessina sur le visage de Seishiro. Il était grand temps de tester ses forces et ce brave Ryuken serait le cobaye idéal pour cela.

Armure = 580
HP = 300
Cs = 415 - 40 = 375

Coups donnés = 10 (physiques) + 40 (50 si non parés)
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Sam 15 Mar 2014 - 9:59







Une bête enragée ? Un pitre ? Certainement. De toute façon, les paroles de cette chose ne m’intéresse guère. Je veux la destruction, je ne recherche que la douleur. Je veux faire mal. Toute autre considération est totalement inutile. Toute autre forme de réalité ne compte pas et n’a aucune importance. Seul le mal domine mon esprit. Uniquement ce gigantesque capharnaüm  qui m’envahit m’apaise. Après l’Ombre, il y a le trépas ! Si je plonge plus profondément dans les abysses des Ténèbres, il y a la Mort qui apporte cette vérité ultime: tout le monde doit bien mourir un jour: on doit tous disparaître, c’est inéluctable. Et si je peux être l’Ankou qui se promènera librement dans ce monde, apportant la disparition à chaque étape de ma marche fatale, je deviendrais tellement plus puissant que les hommes et les dieux me craindront pour l’éternité. L’Ange Déchu parvint à me faire reculer grâce à sa défense conçu par des créatures qui me repoussèrent. Peine perdue ! Toujours avancer droit vers son adversaire sans jamais reculer: même englouti totalement par cette vertueuse et maléfique autorité, je ne renonces pas à ma foi en l’art du combat. Ces créatures m’attaquèrent  sans me laisser de répit: tant mieux car je n’avais nul besoin d’être arrêté.  Personne ne m’empêcherait de persévérer dans ma marche en avant vers la destruction et la souffrance. Ce fut encore grâce à ce vent tourbillonnant qui s’éleva autour de moi que je puis repousser sans mal ces abjectes et inutiles petites créatures.  Une fois encore, mon espace devint un véritable brasier de flammes de tourments. N’avait-il rien compris ? Ce ne sont pas ces flammèches qui parviendront à me défaire. Une fois encore, j’utilisais tout mon art de la défense pour subir une partie de l’attaque. En contre partie, bien que brûlé légèrement à diverses endroit de mon corps, j’utilisais la même technique pour m’emparer d’une partie de son attaque. Le vent, impitoyable existence qui me protégeait continuellement, engloba et solidifia une partie du Feu de Lucifer en une autre fine couche protectrice. Dans ce torrent de flammes, on put entendre le cri bestial du Guerrier Volontaire et déterminé qui parvint à sortir du Feu Angélique. Une fois encore, il avait échoué et j’avais réussi. De très près, j’ai vu le véritable feu de la haine et de la tristesse. À bien des égards, j’ai ressenti le véritable tourments d’un Dieu Ancestral. À côté de ça, dans cette chaleur immense, ça ne ressemblait en rien de ce que j’avais pu percevoir  il y a fort longtemps. Mais, il était bien temps de passer à l’étape suivante. Quand mon cosmos intensifié devint alors l’égal de celui d’un Chevalier d’Or. Quand je me précipitais vers mon adversaire à la vitesse de la lumière, n’était-il pas surprenant de constater qu’il existait une telle puissance chez un Fou portant une simple et misérable armure de bronze ? J’étais l’égal des Cardinaux ! J’étais même plus fort que la majorité d’entre eux. Et ce n’était qu’un début. Mon sourire machiavélique, allié à ce regard téméraire, prouvait à quel point j’étais un véritable casse cou fou furieux… Quelque chose qui avait été libéré et qui ne cesserait jamais de grandir exponentiellement. L'Hardiesse des Saint Hommes mêlée à la détermination Maléfique des Seigneurs des Démons.  


Tu parles trop ! La mort ne m’effraie pas ! Tu penses m’enseigner quelque chose ? Tu veux juste te venger parce que je t’ai remis à ta place. J’espère pour toi que tu ne te considères pas comme un dieu parce que tu ne vaux pas tripette face à eux. À vrai dire, rien qu’à ta première attaque, j’ai pu constaté à quel point tu étais véritablement un être déchu. Je t’ai eu une fois mon petit démon. Et, maintenant, crois-moi, c’est encore loin d’être terminé !  


Existait-il en ce monde des êtres aussi maléfique que moi ? Quel plaisir ce serait de les rencontrer. De toute façon, personne en ce bas monde ne sera capable d’aller si loin que moi. Pour la simple et bonne raison que je ne connais aucune limite dans l’horreur. Je n’ai aucune règle, je brise tous les tabous et je m’envole gracieusement vers les cieux impitoyables de la Rage et de la Furie. Comme lorsque j’atteins cet adversaire avec une telle vitesse que j’en suis moi-même quelques peu étonné. Voilà donc la révélation de mon entraînement ? Et dire que je peux faire beaucoup plus ! J’en suis convaincu ! Je délivre cette partie des enfers de ce voile de protecteur pour l’enfoncer profondément dans la poitrine de cette entité désespérante.  Puis, je saute à son niveau pour envoyer un solide coup de pied en direction de son menton. Ensuite, je frappe son estomac avec mon poing gauche tandis que mon poing droit vint s’abattre exactement à l’endroit précis où j’avais enfoncé sa propre boule de Géhenne dans la poitrine de mon adversaire. Souffre ! Connais le Martyr ! Par la fin, ce fut un enchaînement maîtrisé d’un coup de pied en direction de sa joue droite quand je parvins à me saisir de ses cheveux pour le lui tirer en arrière et y appliquer un solide tranchant de la main en direction de sa glotte.


C’est moi ou il fait chaud ici ? Ça ne peut pas venir de toi…  Je ne prétends pas avoir un grand intellect et je m’en fiche royalement. Par contre, je suis plutôt terre à terre. J’ai beaucoup voyagé en ce monde et j’ai rencontré Zeus par deux fois. Et j’ai l’avantage de très bien connaître Cronos. Désolé de te le dire mais, face à eux deux, tu es un minuscule vers de terre. Lèves les bras autant de fois que tu le voudras car jamais tu n’atteindras le millième de leur summum. En définitive, quoique tu fasses, définitivement, tu ne sers à rien.  D’ores et déjà, j’ai gagné et tu as perdu. Tu vas m’envoyer en enfer ? Je t’enverrai au Tartare ! Quant au Pégase d'Athéna ? Crois moi bien quand je t'assure qu'il ne vaut rien face à moi. De toute façon, si je le rencontre, je le tue et on en parle plus. C'est aussi simple que ça...









J’intensifiais ma cosmo énergie. La circulation de mon chi sombre, dans mon corps, bouillonne à son maximum. Cette puissance, au-delà de toute raison, explose en moi à mesure que mon énergie machiavélique explose autour de moi et irradie de toute part. Quelle délectation de percevoir cet amas de puissance qui voyage en moi. Oui !!! C’est ça la véritable puissance que je recherche tant et que je veux atteindre ! À n’en point douter, effectivement, le mal à l’état pur me procure véritablement une telle expansion de force que je pourrais tout anéantir sur mon passage.  Je déployais un cri inhumain pour évacuer toute la puissance contenu en mon âme et pour la projeter à l’extérieur. Nous y étions ! Il était temps que je révèle la véritable puissance du Kodai Bujutsu No Kami.




Dans un premier temps, je traçais plusieurs cercles avec mes deux bras alors que des petites boules d’énergies, tantôt bleues tantôt noires, apparaissaient autour de lui. Puis, j’écartais les bras et deux boules d’énergies apparaissaient dans mes deux mains. Je rejoignit les deux mains et rassemblaient les deux boules d’énergies pour en créer une autre, plus grosse et beaucoup plus puissantes.


Shinku…




Je la façonnais pour contrôler l’amas de puissance tandis que de l'énergie électrique spirituelle apparaissait autour de la boule. Quelle puissance ! Je pourrais ravager le monde si j’en avais véritablement le désir.  Je sentais chaque pore de mon corps vibrer à l’unisson avec mon âme. Ma volonté guerrière était à mon summum. Il me fallait un certain temps d’adaptation pour lancer l’attaque utime du Kodai Bujutsu No Kami.  Puis…




HADOOOKEN !!!!


Enfin, je la projetais sur mon adversaire. C’est la version ultime du Hadoken issu du Kodai Bujutsu No Kami. Elle est capable de briser le corps et l’esprit de son adversaire. C’était la première fois que je l’utilisais sur un adversaire. Pas un Dieu à mon sens mais un e sous espèce qui avait la force d’un dieu. Pas grave après tout ! Je n’avais aucune raison de taire ma colère. Au contraire, j’allais tout exploser. Déjà, je ravageais la moitié de la Porte de la Guerre sans faire attention à quoi que ce soit. Amis… Ennemis… Innocents… Coupables… Bien… Mal… Je n’en avais strictement rien à faire.  Définitivement et assurément… Que tout disparaît !!! Que règne en cette terre l’Apocalypse dans toute sa gloire !!!!  Une fois l’attaque terminée, j’intensifiais ma cosmo énergie. Ce n’était pas finis ! Ça ne devait pas se terminer ! Je voulais m’acharner encore sur le corps de cette erreur de la nature jusqu’à ce qu’il ne devienne plus qu’un amas de chair déformé par la rage de mes coups. J’avais encore assez d’énergie pour mener à bien ma mission d’extinction. À bien y penser, les Maîtres de ce Royaume ne pourront certainement plus jamais me considérer comme le Paillasson des Berserkers. Car, à ce moment là, je dois bien incarner la véritable ode du Combattant Rageur et destructeur. Et si tel n’est pas le cas dans leurs esprits, c’est que je me suis trompé à leurs comptes…


ATTAQUE PHYSIQUE REÇUE: 10 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE PHYSIQUE ADVERSE: 10 Points de Cosmos.

ATTAQUE COSMIQUE REÇUE: 40 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE COSMIQUE ADVERSE: Dark Spirit Defense: 30 Point de Cosmos: 20 PC pour 10 Point de Dégâts Supplémentaire.

ATTAQUE PHYSIQUE ENVOYÉE: 05 Points de Dégâts.

ATTAQUE COSMIQUE ENVOYÉE: Shinku Hadoken: Attaque Imparable. 60 Points de dégâts. Ne peut se défendre contre la prochaine attaque cosmique.

ATTAQUE BONUS: +10 Points de dégâts parable: effet Dark Spirit Defense.

TOTAL DÉFENSIF: 30 +10= 40 Point de Cosmos

TOTAL OFFENSIF: 05 + 60 (+10) +10 =65 (ou 75) Points de Dégâts


POINT DE VIE: 180-20= 160
POINT DE COSMOS:  192-10-30-60+10= 102
POINT D'ARMURE: 180-20= 160.






Dernière édition par Ryuken le Dim 16 Mar 2014 - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro
Newbie
avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Sam 15 Mar 2014 - 14:23

Décidément ce Ryuken était un pitre en devenir. Un comique ou un fou, qu'importe. Mais destiné à obtenir un succès certain tant sa vérité n'était qu'illusion. Seishiro observait chaque expression, chaque geste, mouvement. La vitesse de ce black saint était raisonnable sans toutefois atteindre celle d'un chevalier d'or tel Scareface du cancer. Que dire de celle d'un dieu ? Mais le petit enragé bénéficiait d'un potentiel certain, rien à redire la dessus.
En parlante de rage, Ryuken se jeta sur son adversaire en dénigrant la brulure des flammes qu'il venait de subir. Etait-il à ce point fou pour ne pas prendre conscience des affres de sa chair de mortel ? Comment l'aveugle pouvait-il espérer vaincre le clairvoyant ?
D'un calme total, Seishiro jeta sa cigarette avant d'en saisir une autre. Les flammes que le pégase noir lui renvoya à la figure furent dévier d'une pensée pour allumer la divine clope. Tout sourire, Lucifer remercia Ryuken d'un hochement de tête satisfait et tira une bonne bouffée d'épaisse fumée. Une flopée de cartes sombres jaillirent autour de l'ange déchu tel l'envol de corbeaux et stoppèrent chaque coup de Ryuken dans une danse frénétique ô combien frustrante pour le guerrier fanatique. Au moment où le cosmos du pégase noir s'enflamma, un visage grimaçant planta ses crocs dans le poignet du servant d'Arès, l'empêchant d'atteindre sa cible.

   Lemegeton Clavicula Salomonis (Petite Clé de Salomon) - Élément de lumière de 40 Cs.
      Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis, l'Ange Déchu confirme cette citation grâce à un ouvrage plus précieux pour lui que ne l'est la Bible aux mortels. Expert en démonologie, il peut invoquer à loisir les esprits des créatures rejettées par Dieu et s'en servir de boucliers en forme de volutes.

Une fois l'assaut mener à son terme, les fantômes diaboliques explosèrent pour propulser Ryuken en arrière. Ce dernier n'eut pas le temps de prendre de repos qu'une horde de ces mêmes créatures vint l'entourer pour le mordre, l'étrangler, le pincer, le griffer dans une frénésie avide de sang.


Tu n'es rien de plus qu'une bête sans conscience. Si le véritable pégase est connu pour être un tueur de dieu en puissance, tu n'es qu'une bien pâle copie. Tu es si seul dans ta propre réalité, que tu es incapable de concevoir qu'une attaque que tu juges insignifiante cause de lourds dommages à ton corps. Et tu oses prétendre vouloir mettre fin à notre existence ?

Un pilier de flammes infernales balaya alors la zone de combat, la transformant de nouveau en véritable enfer. Puisque dans l'imagination de ce fou, le feu de Lucifer ne valait pas celui de Cronos, autant lui en faire gouter de nouveau la morsure.


Gehenna Inferno (Enfer de la Géhenne) - Élément de feu de 40 Cs.
     Les flammes de la damnation éternelle s'élèvent autour de l'adversaire de Lucifer pour le soumettre aux pires tourments. Ce feu provenant du foyer intemporel promit au jour du jugement apportera au triste malheureux un avant-goût de ce que les impies obtiendront jusqu'aux siècles des siècles. Si subite de plein fouet, elle infligera 10 pts de dégâts supplémentaires !
Inutile de parler davantage à cet individu autiste. Sa fin n'était pas une éventualité mais une certitude. La seule véritable question était : par quel moyen Lucifer allait-il l'achever ?

Armure = 580
HP = 300 - 10 = 290
Cs =  375 - 40 - 40 - 5 + 10 = 300

Coups donnés = 10 (physiques) + 40 (50 si non parés)
Coups parés = 40 + 5
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Dim 16 Mar 2014 - 11:50







Une bête enragée ? Un pitre ? Certainement. De toute façon, les paroles de cette chose ne m’intéresse guère. Je veux la destruction, je ne recherche que la douleur. Je veux faire mal. Toute autre considération est totalement inutile. Toute autre forme de réalité ne compte pas et n’a aucune importance. Seul le mal domine mon esprit. Uniquement ce gigantesque capharnaüm  qui m’envahit m’apaise. Après l’Ombre, il y a le trépas ! Si je plonge plus profondément dans les abysses des Ténèbres, il y a la Mort qui apporte cette vérité ultime: tout le monde doit bien mourir un jour: on doit tous disparaître, c’est inéluctable. Et si je peux être l’Ankou qui se promènera librement dans ce monde, apportant la disparition à chaque étape de ma marche fatale, je deviendrais tellement plus puissant que les hommes et les dieux me craindront pour l’éternité. L’Ange Déchu parvint à me faire reculer grâce à sa défense conçu par des créatures qui me repoussèrent. Peine perdue ! Toujours avancer droit vers son adversaire sans jamais reculer: même englouti totalement par cette vertueuse et maléfique autorité, je ne renonces pas à ma foi en l’art du combat. Ces créatures m’attaquèrent  sans me laisser de répit: tant mieux car je n’avais nul besoin d’être arrêté.  Personne ne m’empêcherait de persévérer dans ma marche en avant vers la destruction et la souffrance. Ce fut encore grâce à ce vent tourbillonnant qui s’éleva autour de moi que je puis repousser sans mal ces abjectes et inutiles petites créatures.  Une fois encore, mon espace devint un véritable brasier de flammes de tourments. N’avait-il rien compris ? Ce ne sont pas ces flammèches qui parviendront à me défaire. Une fois encore, j’utilisais tout mon art de la défense pour subir une partie de l’attaque. En contre partie, bien que brûlé légèrement à diverses endroit de mon corps, j’utilisais la même technique pour m’emparer d’une partie de son attaque. Le vent, impitoyable existence qui me protégeait continuellement, engloba et solidifia une partie du Feu de Lucifer en une autre fine couche protectrice. Dans ce torrent de flammes, on put entendre le cri bestial du Guerrier Volontaire et déterminé qui parvint à sortir du Feu Angélique. Une fois encore, il avait échoué et j’avais réussi. De très près, j’ai vu le véritable feu de la haine et de la tristesse. À bien des égards, j’ai ressenti le véritable tourments d’un Dieu Ancestral. À côté de ça, dans cette chaleur immense, ça ne ressemblait en rien de ce que j’avais pu percevoir  il y a fort longtemps. Mais, il était bien temps de passer à l’étape suivante. Quand mon cosmos intensifié devint alors l’égal de celui d’un Chevalier d’Or. Quand je me précipitais vers mon adversaire à la vitesse de la lumière, n’était-il pas surprenant de constater qu’il existait une telle puissance chez un Fou portant une simple et misérable armure de bronze ? J’étais l’égal des Cardinaux ! J’étais même plus fort que la majorité d’entre eux. Et ce n’était qu’un début. Mon sourire machiavélique, allié à ce regard téméraire, prouvait à quel point j’étais un véritable casse cou fou furieux… Quelque chose qui avait été libéré et qui ne cesserait jamais de grandir exponentiellement. L'Hardiesse des Saint Hommes mêlée à la détermination Maléfique des Seigneurs des Démons.  


Tu parles trop ! La mort ne m’effraie pas ! Tu penses m’enseigner quelque chose ? Tu veux juste te venger parce que je t’ai remis à ta place. J’espère pour toi que tu ne te considères pas comme un dieu parce que tu ne vaux pas tripette face à eux. À vrai dire, rien qu’à ta première attaque, j’ai pu constaté à quel point tu étais véritablement un être déchu. Je t’ai eu une fois mon petit démon. Et, maintenant, crois-moi, c’est encore loin d’être terminé !  


Existait-il en ce monde des êtres aussi maléfique que moi ? Quel plaisir ce serait de les rencontrer. De toute façon, personne en ce bas monde ne sera capable d’aller si loin que moi. Pour la simple et bonne raison que je ne connais aucune limite dans l’horreur. Je n’ai aucune règle, je brise tous les tabous et je m’envole gracieusement vers les cieux impitoyables de la Rage et de la Furie. Comme lorsque j’atteins cet adversaire avec une telle vitesse que j’en suis moi-même quelques peu étonné. Voilà donc la révélation de mon entraînement ? Et dire que je peux faire beaucoup plus ! J’en suis convaincu ! Je délivre cette partie des enfers de ce voile de protecteur pour l’enfoncer profondément dans la poitrine de cette entité désespérante.  Puis, je saute à son niveau pour envoyer un solide coup de pied en direction de son menton. Ensuite, je frappe son estomac avec mon poing gauche tandis que mon poing droit vint s’abattre exactement à l’endroit précis où j’avais enfoncé sa propre boule de Géhenne dans la poitrine de mon adversaire. Souffre ! Connais le Martyr ! Par la fin, ce fut un enchaînement maîtrisé d’un coup de pied en direction de sa joue droite quand je parvins à me saisir de ses cheveux pour le lui tirer en arrière et y appliquer un solide tranchant de la main en direction de sa glotte.


C’est moi ou il fait chaud ici ? Ça ne peut pas venir de toi…  Je ne prétends pas avoir un grand intellect et je m’en fiche royalement. Par contre, je suis plutôt terre à terre. J’ai beaucoup voyagé en ce monde et j’ai rencontré Zeus par deux fois. Et j’ai l’avantage de très bien connaître Cronos. Désolé de te le dire mais, face à eux deux, tu es un minuscule vers de terre. Lèves les bras autant de fois que tu le voudras car jamais tu n’atteindras le millième de leur summum. En définitive, quoique tu fasses, définitivement, tu ne sers à rien.  D’ores et déjà, j’ai gagné et tu as perdu. Tu vas m’envoyer en enfer ? Je t’enverrai au Tartare ! Quant au Pégase d'Athéna ? Crois moi bien quand je t'assure qu'il ne vaut rien face à moi. De toute façon, si je le rencontre, je le tue et on en parle plus. C'est aussi simple que ça...









J’intensifiais ma cosmo énergie. La circulation de mon chi sombre, dans mon corps, bouillonne à son maximum. Cette puissance, au-delà de toute raison, explose en moi à mesure que mon énergie machiavélique explose autour de moi et irradie de toute part. Quelle délectation de percevoir cet amas de puissance qui voyage en moi. Oui !!! C’est ça la véritable puissance que je recherche tant et que je veux atteindre ! À n’en point douter, effectivement, le mal à l’état pur me procure véritablement une telle expansion de force que je pourrais tout anéantir sur mon passage.  Je déployais un cri inhumain pour évacuer toute la puissance contenu en mon âme et pour la projeter à l’extérieur. Nous y étions ! Il était temps que je révèle la véritable puissance du Kodai Bujutsu No Kami.




Dans un premier temps, je traçais plusieurs cercles avec mes deux bras alors que des petites boules d’énergies, tantôt bleues tantôt noires, apparaissaient autour de lui. Puis, j’écartais les bras et deux boules d’énergies apparaissaient dans mes deux mains. Je rejoignit les deux mains et rassemblaient les deux boules d’énergies pour en créer une autre, plus grosse et beaucoup plus puissantes.


Shinku…




Je la façonnais pour contrôler l’amas de puissance tandis que de l'énergie électrique spirituelle apparaissait autour de la boule. Quelle puissance ! Je pourrais ravager le monde si j’en avais véritablement le désir.  Je sentais chaque pore de mon corps vibrer à l’unisson avec mon âme. Ma volonté guerrière était à mon summum. Il me fallait un certain temps d’adaptation pour lancer l’attaque utime du Kodai Bujutsu No Kami.  Puis…




HADOOOKEN !!!!


Enfin, je la projetais sur mon adversaire. C’est la version ultime du Hadoken issu du Kodai Bujutsu No Kami. Elle est capable de briser le corps et l’esprit de son adversaire. C’était la première fois que je l’utilisais sur un adversaire. Pas un Dieu à mon sens mais un e sous espèce qui avait la force d’un dieu. Pas grave après tout ! Je n’avais aucune raison de taire ma colère. Au contraire, j’allais tout exploser. Déjà, je ravageais la moitié de la Porte de la Guerre sans faire attention à quoi que ce soit. Amis… Ennemis… Innocents… Coupables… Bien… Mal… Je n’en avais strictement rien à faire.  Définitivement et assurément… Que tout disparaît !!! Que règne en cette terre l’Apocalypse dans toute sa gloire !!!!  Une fois l’attaque terminée, j’intensifiais ma cosmo énergie. Ce n’était pas finis ! Ça ne devait pas se terminer ! Je voulais m’acharner encore sur le corps de cette erreur de la nature jusqu’à ce qu’il ne devienne plus qu’un amas de chair déformé par la rage de mes coups. J’avais encore assez d’énergie pour mener à bien ma mission d’extinction. À bien y penser, les Maîtres de ce Royaume ne pourront certainement plus jamais me considérer comme le Paillasson des Berserkers. Car, à ce moment là, je dois bien incarner la véritable ode du Combattant Rageur et destructeur. Et si tel n’est pas le cas dans leurs esprits, c’est que je me suis trompé à leurs comptes…


ATTAQUE PHYSIQUE REÇUE: 10 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE PHYSIQUE ADVERSE: 10 Points de Cosmos.

ATTAQUE COSMIQUE REÇUE: 40 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE COSMIQUE ADVERSE: Dark Spirit Defense: 30 Point de Cosmos: 20 PC pour 10 Point de Dégâts Supplémentaire.

ATTAQUE PHYSIQUE ENVOYÉE: 05 Points de Dégâts.

ATTAQUE COSMIQUE ENVOYÉE: Shinku Hadoken: Attaque Imparable. 60 Points de dégâts. Ne peut se défendre contre la prochaine attaque cosmique.

ATTAQUE BONUS: +10 Points de dégâts parable: effet Dark Spirit Defense.

TOTAL DÉFENSIF: 30 +10= 40 Point de Cosmos

TOTAL OFFENSIF: 05 + 60 (+10) +10 =65 (ou 75) Points de Dégâts


POINT DE VIE: 180-20= 160
POINT DE COSMOS:  192-10-30-60+10= 102
POINT D'ARMURE: 180-20= 160.






Dernière édition par Ryuken le Lun 17 Mar 2014 - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro
Newbie
avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Dim 16 Mar 2014 - 16:17

Seishiro lâcha un soupir consterné face à l'acharnement et au boniment de son adversaire. La rumeur voulait que Cronos ai perdu la raison. Se pouvait-il que le roi des titans ai contaminé ce pauvre mortel simple d'esprit ? Ryuken était un spécimen intéressant atteint d'un déni de réalité. Certain de ses pouvoirs, de son potentiel, de sa supériorité face aux dieux, le berzeker refusait de voir le fossé béant qui demeurait entre lui et l'ange déchu. Pour se complaire dans son illusion, le pégase noir semblait capable de se créer une réalité alternative, uniquement présente dans son esprit enfiévré. Il faisait d'une défaite, une victoire, d'un échec, un succès, d'une indifférence, une peur paralysante. Lucifer en vint à éprouver une sincère compassion pour ce pauvre ère. La réalité pouvait-elle devenir si difficile qu'on en vienne à se réfugier à ce point dans le mensonge ?
Tout à ses réflexions, Seishiro laissa ses cartes de tarot parer chaque coup physique de son adversaire acharné. L'ange déchu ne releva la tête par curiosité que lorsque le cosmos de Ryuken monta d'un cran pour atteindre l'équivalent d'un chevalier d'or de puissance respectable. Le fou frénétique lança une boule d'énergie à grand renfort d'effet pyrotechnique et d'incantations martiales. Interloqué, l'ange déchu encaissa le projectile pour en déterminer l'intensité. Une fois l'attaque ayant ravagé les alentours, Seihsiro essuya la poussière qui venait recouvrir son habit sombre et son visage.


Pas mal pour un mortel. Tu es encore loin de certains chevaliers d'or qui ont croiser ma route dernièrement mais tu te défends. Arès ne t'a pas choisi par hasard, c'est un fait. Mais tes insultes deviennent lassantes...

D'un geste vif, Lucifer sortit cinq cartes de sa veste et les jeta sur Ryuken, les projectiles se muèrent en corbeaux aux becs aussi tranchants que de rasoirs qui entamèrent une sarabande mortelle. Les volatiles d'ombre tournoyèrent le pégase noir à une vitesse véritablement divine, les silhouettes devenant pour l'occasion de simples lignes sombres. Le cosmos de Lucifer s’intensifia alors lorsque les corbeaux reprirent leur forme de cartes. L'âme de Ryuken lui fut alors arrachée.

Calvary Way (Chemin de Croix)
- Élément de feu de 30 Cs.
     L'âme de la victime est arrachée à son enveloppe charnelle et crucifiée au sommet d'un crâne ardent. S'ensuit alors un châtiment ineffable et éternel à l'échelle spirituelle dans lequel le condamné ressent la peine du corps mais pire encore celle de son esprit comme écrasé par le fardeau du péché universel.
Lucifer laissa son adversaire se débattre avec un sort illusoire qui lui correspondait à merveille et jeta sa cigarette au loin. Un silence de mort tomba alors sur la scène du combat lorsqu'une paire d'ailes ébène et ivoire se déployèrent en harmonie avec le cosmos divin.

Tu ne m'en voudras pas d'abréger ce combat, j'espère ? Ce n'est pas que je m'ennuie mais des individus bien plus importants que toi désirent me voir et je me fais une loi de respecter la bienséance de la ponctualité.

Ryuken commençait à s'épuiser. Son cosmos démoniaque ne lui permettrait pas de livrer encore quelques assauts de l'intensité du précédent. Lucifer le laissait s'épuiser avant de révéler l'étendue de sa propre force pour le tuer rapidement. La véritable question était : combien de temps Ryuken allait-il encore pavoiser ?

Armure = 580 - 60 = 520
HP = 290 - 60 - 10 = 220
Cs = 300 - 5 - 30 + 10 = 275

Coups donnés = 10 (physiques) + 30
Coups parés = 5
Coups subis = 60 + 10
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 17 Mar 2014 - 16:41







L’esprit diabolique, qui m’habite désormais, m’offre une liberté rêvée et totale. Et surtout l’absence de crainte que je souhaitais tant. Qu’ais-je donc à craindre une espèce de sous divinité de toute façon ? On peut me prendre pour un fou, je ne fais que dire la vérité. Elle n’est peut être pas plaisante mais elle est ainsi. En tout cas, plus le combat progressait, plus j’avais une irrépressible envie de dévorer la chair meurtrie de cet être. Je ne sentais rien. Je ne ressentais rien. Je ne percevais rien. Toute mon intention était dirigée vers la prochaine offense que je pourrais faire à ce minable qui se prétendait être ce qu’il n’était pas. De toute façon, je voulais sa peau et je l’aurais. Alors, je n’étais pas à un affront prêt. Et encore moins à un blasphème ! J’attendais patiemment l’issu de cette attaque. Je ne me le cachais pas: il avait du survivre. D’ailleurs, je voulais qu’il en réchappe pour pouvoir m’acharner sur lui encore une fois. Je voulais aller plus loin.  Je voulais dépasser les bornes.  Alors, quand je le vis faire son apparition, un large sourire apparut sur mon visage alors que je me mis à exploser de rire. « Pas mal » ? Encore loin de certains Chevaliers d’or qu’il avait rencontrés ? Arès ne m’avait pas choisi par hasard ? Disons plutôt qu’il serait plus juste de considérer qu’Arès et moi avons des intérêts en communs. Mais de là à dire que je le sers comme un gentil toutou, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir. Et…


Mes insultes deviennent lassantes ?  Pas de chance pour toi, ce ne sont que des vérités difficiles à accepter . Tu peux me prendre pour un fou si le cœur t’en dit. En retour, sois sûr que je te considère comme du crottin de cheval. Et, encore ! Il a plus de valeur que toi !


J’avançais vers mon adversaire d’un pas fort décidé. Une idée malsaine me vint en tête.  La souffrance, que je pouvais infliger, n’était pas encore terminée. Il fallait dépasser clairement le cadre de la limite imposé par ce monde. Tout en avançant lentement mais sûrement, l’obstination se conjuguant parfaitement avec une volonté meurtrière, je subis sa première offensive sans rechigner. Oh non !! Ce n’était pas ça  qui allait m’arrêter ! Il en faudrait beaucoup plus ! Au point où j’en étais, enfermé dans une volonté impitoyable d’anéantissement, je me moquais absolument de tout ce que je pouvais subir moi-même. Même cette illusion abominable où je voyais mon âme arraché de mon corps pour être crucifié au sommet d’un crâner ardent. J’ignorais la douleur physique et me nourrissais de ma souffrance spirituelle. En clair, cette sensation masochiste me donnait encore plus de résolution. Pour autant, je continuais de m’avancer vers l’Ange Déchu d’un pas encore plus convaincu. Subir  et souffrir sans jamais reculer d’un seul pas. Ma mâchoire se serra davantage à mesure que mon regard fulmina. Le sang commence à goutter: je le paierais. Et qu’en avais-je à faire ? Le Trépas était mon compagnon. Un véritable guerrier sait que la Mort l’attend toujours au tournant. D’autres la fuient. Moi, je l’accepte. Qu’il déploie des ailes ne me fait pas ciller. Il voulait en terminer avec moi ? Qu’à cela ne lui tienne ! Moi, je voulais massacrer son corps et lui laisser des traces de notre combat.


Fais comme tu veux ! Mais plus tu me blesseras, plus je reviendrais vers toi avec la ferme intention de te rendre coup pour coup chaque attaque que j’ai subis. À la fin de ce combat, je mourrais peut être mais je te jure que tu te souviendras de moi. En tout cas, contrairement, à toi, j’ai subis tes attaques et je n’ai pas cherché à me défendre. Feras-tu pareil que moi ou démontreras-tu ta lâcheté en te protégeant ?  


Soudain, quand je fus proche de lui, je sautais sur Lucifer et le plaquais au sol en posant mon regard sanguinaire sur le sien. Pour le coup, je n’avais guère envie d’utiliser mes poings et mes pieds sur lui. Je voulais juste me montrer acharné, dingue et sans aucune limite. Comme une bête féroce, acharnée et inhumaine. Lucifer sur le dos, moi assis sur lui, les bras croisés sur son torse, mon visage collé aux siens, mon regard démoniaque se posant sur les siens, de la bave coulant de ma bouche et s’échouant sur le visage de l’Ange Déchu, c’était à se demander qui était le démon dans cette histoire. Existait-il pire Maudit que Satan lui-même ? Une funeste nonchalance parcourut mon comportement barbare et effrayant. Pour qui avait un tant soit peu d’intelligence, c’était une promesse à un avenir bien déplaisant. Il y avait bel et bien dans le rang des chevaliers de ce monde un être jusqu’au-boutiste à l’extrême. Cela pouvait-il représenter un danger pour le futur ? Qu’en avais-je à faire ? Une fois de plus, je m’en fichais complètement. Je me saisis de la gorge de mon adversaire et, tout en l’étranglant de toute mes forces, je m’acharnais sur son visage en lui envoyant une série de coup de boules sur son front. Jusqu’à ce que mon front saigne ou soit amoché, je ne m’arrêtais que pour constater le visage défiguré de mon ennemi. Ma folie dévastatrice ne cessa même pas lorsque je décidais même de lui mordre la joue dans le but de lui arracher la chair de son visage. Après tout, ne dit-on pas que manger de la chaire divine rend immortel ?


Une fois que je t’aurais tué, je dévorerai ta chair d’Ange Pourrie ! Je te mangerai tout cru ! Je ferais de toi un amas de chair sanguinolente  et personne ne te reconnaîtra plus ! AH AH AH AH !!!!


S’ensuivit une série de pair de gifle désinvolte quand à la fin, je lui crachais avec mépris au visage. Voilà ce que je pensais des Dieux de ce monde ! Je les méprisais ! Ils ne valaient rien ! Ils ne servaient à rien ! Et maintenant, j’allais pouvoir m’en donner à cœur joie quand j’enlevais le casque de son armure et que j’intensifiais encore une fois, au maximum, mon énergie cosmique haineuse. Tant qu’à souffrir, autant lui faire connaître une peine dont il se souviendrait. Je n’avais plus besoin de préparation pour lancer mon arcane la plus puissante. Je pouvais balancer un Shinpu Hadoken comme je le souhaitait et de la manière dont je le voulais. C’est avec un rictus morbide que je créais cette puissante boule d’énergie tout prêt de son visage. Je voulais voir ce que cela donnait de recevoir mon attaque la plus puissante en corps à corps. Lui massacrerais-je sa tête qui ne me revenait pas ? Je le désirais ardemment ! C’est alors que, maintenant assis sur lui, son maudit sang sur mon visage, se faufilant par les orifices de mon corps, avec une totale proximité entre nous, je lui balançais un Shinpu Hadoken en plein de son visage. Peut être n’avais-je pas pensé à l’onde de choc. En tout cas, plus la charge exterminatrice se propulsait inexorablement sur son visage, plus je sentais le corps du supposé dieu être rongé inéluctablement par cette décharge ravageuse. Pour sûr que, lorsque mon offense fut achevée, même si je fus expulsé en arrière à cause de la décharge cosmique, mon corps se soulevant dans les airs pour retomber violemment sur le sol de la Porte de la Guerre, quand je me relevais, j’avais eu l’immense plaisir d’avoir pu « défoncer la gueule » à un Dieu. Après tout, des hommes défoncent bien la gueule des animaux ? Pourquoi ne le ferais je pas avec des dieux puisque, pour moi, ce ne sont rien de plus que de sales bestiaux !


Je ne ressentais aucune fatigue. Je me relevais calmement, constatant les différentes blessures de mon corps. Quelques brûlures par ci par là et des meurtrissures lézardaient mon corps. Mon armure commençaient à se plaindre mais je n’en avais cure.  Profitant du fait que Lucifer devait probablement être dans les vapes pour quelques secondes, j’en profitais pour recharger mon énergie tout en me dirigeant vers le corps probablement inerte du Déchu. Je n’en avais pas terminé avec lui. Ses belles ailes, j’allais le lui exploser ! Et même si je n’y parvenais pas, c’était l’intention qui compte. J’en profitais pour tenter de les lui arracher avec mon visage déterminé à le mettre en l’air. Y arriverais-je ? J’y comptais bien ! En tout cas, je commençais à sentir les débuts d’un joli déchirements. Magnifique son qui m’emplit de joie. En somme, un préambule à ce qui allait lui arriver quand je me vengerais sur lui.  


ATTAQUE PHYSIQUE REÇUE: 10 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE PHYSIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE COSMIQUE REÇUE: 30 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE COSMIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE PHYSIQUE ENVOYÉE: 05 Points de Dégâts.

ATTAQUE COSMIQUE ENVOYÉE: Shinku Hadoken: Attaque Imparable. 60 Points de dégâts. Ne peut se défendre contre la prochaine attaque cosmique.

ATTAQUE BONUS: -

TOTAL DÉFENSIF: -

TOTAL OFFENSIF: 05 + 60 =65  Points de Dégâts


POINT DE VIE: 160-40= 120
POINT DE COSMOS: 102-60+10= 52
POINT D'ARMURE: 160-40= 120.






Dernière édition par Ryuken le Mer 19 Mar 2014 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro
Newbie
avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Mar 18 Mar 2014 - 18:43

Quelle scène de bestialité, de folie pure.. Abominable pour le commun des mortels, insoutenable. Lucifer était véritablement paralysé, inerte même sous la masse de Ryuken qui semblait prendre un malin plaisir à déchirer le visage de son adversaire. Les blessures faites par le berzeker étaient à la fois traumatisantes et humiliantes et le comble de l’horreur fut atteint, lorsque le mortel brisa les ailes de l’ange déchu. Un lourd silence tomba sur le champ de bataille. La nature elle-même se tut devant l’outrage, l’irrespect, le blasphème commis par cet individu hors de contrôle. C’est alors que résonna le claquement sec de deux mains qui applaudissent avec lenteur. Un torrent de feu propulsa Ryuken au sol et ce dernier put voir la silhouette de l’adversaire honni se matérialiser aux cotés de son double, toujours inerte, au sol. Légèrement décoiffé, un filet de sang coulant d’une balafre sur sa joue et les vêtements fumants, l’ange déchu porta la main à son cœur en adoptant une mine affligée.

Si je m’attendais à tant de passion… Malheureusement, j’ai le regret de t’annoncer que je ne partage nullement ton attirance. Je ne te juge pas, sois-en sûr, et l’amour entre hommes n’est en rien un péché à mes yeux, mais à quoi nous mènerez cet ardent désir ? Je serais contraint de passer l’éternité sans toi, dont la vie n’est rien qu’un battement de cils, et mon tendre cœur ne le supporterait pas… Non, Ryuken ! Cessons cette folie avant que les sentiments prennent le pas sur le plaisir charnel auquel tu veux me faire gouter les délices.

Un sourire cruel et moqueur aux lèvres, Seishiro désigna d’un doigt son double immobile qui explosa en une gerbe d’ombres, qui se muèrent aussitôt en une série de clones sombres de l’ange déchu. Les apparitions se jetèrent sur Ryuken pour le serrer avec force jusqu’à l’étouffer. Les baisers devinrent morsures, les caresses, griffures. L’armure noire et la chair du sauvage furent malmenées par cet assaut qui se voulait affection. Mais le plus inquiétant n’était pas la force des clones mais l’élévation préoccupante du cosmos de leur original.


Je t’ai laissé le loisir de lancer toutes tes forces dans la bataille. Or, comme tu peux le constater, je suis encore debout et en bonne forme en dépit de tes efforts. Toute ton arrogance ne permet pas de voiler une amère réalité. Tu es surpassé. Et il est temps que je déploie à mon tour, ma véritable force.

Le ciel se couvrit de nuages sombres qui vinrent masquer la moindre lumière solaire. Une pléthore d’éclairs couleur sang déchira le champ de bataille balayé par un vent mordant. Le cosmos divin de l’ange déchu submergea, satura l’atmosphère. Lorsque cinq cartes infernales se déployèrent au dessus du porteur de lumière, Ryuken éprouva la plus grande difficulté à prendre la moindre inspiration. Toute vie commençait déjà à quitter son enveloppe charnelle. La main invisible mais tangible de l’ange déchu déchira alors son âme, son corps, son cosmos et son armure noire.



Warped Pentagram (Pentacle Inversé)
- Élément d'ombre de 60 Cs.
      Ayant jaugé tout ce que le karma et le thème astral d'un individu recèle, Lucifer tire une série de cinq cartes définissant sa destinée et les façonne en un pentagramme cosmique et ténébreux. Pointant vers le bas, l'étoile à cinq branches prendra l'ennemi au piège en son centre et drainera son essence vitale ou cosmique. Imparable, votre adversaire subira une perte de vie et/ou de cosmos équivalente à 80 points de dégats.

Tout sourire, Seishiro maintint son niveau de cosmos à son paroxysme. Le combat allait s’achever d’ici quelques instants pour son plus grand plaisir. Qu’il s’en rende compte ou non, Ryuken allait avoir le plus grand mal à porter le moindre coup maintenant que le prince des ténèbres venait de dévoiler son vrai visage. Celui du diable.


Armure = 520 - 60 = 460
HP =  220 - 60 = 160
Cs = 275 - 5 - 60 + 10 = 220

Coups donnés = 10 (physiques) + 50 perte de hp + 30 de perte de cosmos
Coups parés = 5
Coups subis = 60
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Mer 19 Mar 2014 - 10:36







Déconnecté de la réalité, le sarcasme de Lucifer ne me faisait ni chaud ni froid. À vrai dire, de mon propre point de vue, puisque je n’avais pas réussi à lui massacrer sa tronche, puisque tout ceci n’était qu’illusion, je considérais la chose différemment comme étant une simple mise en bouche. Un préambule de ce qu’il lui arriverait lorsque je tomberais sur lui pour me venger.  Au moins, j’avais eu le plaisir de l’avoir blessé. C’était toujours ça de gagné et ça me convenait parfaitement.  Lorsque je me relevais et que je sentis la puissance de l’Ange Déchu accroître dangereusement, un grand sourire naquit suer mon visage. Enfin !!! Il allait passer aux choses sérieuses. Je me relevais, fermais les yeux un court instant puis les ouvrit subitement en me tournant vers Lucifer.


Oh oui ! Montre moi ta véritable force ! Voyons voir si ton pouvoir égale celui de Cronos ou de Zeus en personne !


Il n’y avait que fureur et rage en moi. Il n’y avait aucune forme de conscience douloureuse: tout au plus, savais-je pertinemment que j’étais blessé. Cependant, comme il était extraordinaire de constater à quel point je ne ressentais rien. D’ailleurs, je ne songeais absolument à rien. Tout mon être était dirigé vers la destruction massive de mon adversaire et vers la volonté de le tuer. À part ça, rien ne comptait. Même pas ma mort. De toute façon, dans l’état où j’étais, plus je causais des dégâts à mon adversaire, plus j’étais satisfait. Conception basique certes… Mais, qu’en avais-je à faire ? Et de toute façon, je le châtierais plus tard. Alors que les ombres faisaient leurs offices, je continuais d’avancer inéluctablement vers mon adversaire. Qu’importe la chair déchirée et le sang qui coule: je voulais absolument voir de mes propres yeux la véritable puissance de cette chose. Et, le moins qu’on puise dire, c’est que sa technique ultime était forte intéressante. Si je n’avais pas été dans cet état de transe que je ne parvenais pas encore à comprendre, mon instinct de guerrier aurait fortement appréciée cette technique. Peine perdue malheureusement car même si la souffrance était un concept, je ne parvenais pas à la ressentir. Je subissais les affres de cette offensive divine. Si j’éprouvais de la peine pour respirer ou agir, si je ressentais mon corps pâtir d’une peine incommensurable pour un être humain, si mon cosmos endurait un affaiblissement tragique, je ne ressentais rien, me contentant simplement d’avancer encore et encore vers ma cible. Il pouvait maintenait son cosmos à son paroxysme s’il le désirait. Moi, je voulais sa peau. Purement et simplement. Il n’y avait guère besoin de chercher autre chose. Surtout quand on pouvait entendre ces râles que l’on pouvait qualifier de bestiaux si on le voulait mais qui demeurait réellement et assurément démoniaque.


En d’autres temps, j’avais appris à ignorer la douleur. Malheureusement, elle était toujours présente. Là, dans cet état là, elle n’était réduite qu’à une simple expression de petite sensation comme une piqûre. Elle était là sans être là. C’était plaisant. N’hésitons pas: c’était totalement jouissif de constater à quel point on en pouvait rien ressentir pour devenir purement et simplement une machine de guerre sans état d’âme. Voilà donc ce qu’était le vrai pouvoir de l’Ombre ? Par extension, était-ce don cela le mal à l’état pur ? Si tel était le cas, cette transe était une véritable bénédiction et un pure plaisir.  Au moins, il me restait encore de l’énergie à revendre. Et, il était sûr que le châtiment que je réservais au « Vieil Ami » de Cronos n’allait pas s’achever ainsi. En tout cas, je persévérai dans la marche du Guerrier Indomptable.



Si tu pensais en avoir terminé avec moi, c’est raté ! J’ai encore de quoi te faire passer un sale quart d’heure avant de me rendre en Enfer !  HA HA HA HA HA !!!!


Voilà donc le véritable visage de Lucifer ! Le Diable en personne hein ? Qu’en avais-je à faire ? De mes deux mains, je façonnais deux épées d’ombres qui prirent forme pour devenir réalité. J’allais le décortiquer comme un cochon ! Et si ça ne marchait pas, ce ne serait qu’un petit avant goût à ce que je lui réserverai plus tard. Lorsque je fus prêt du Roi des Démons, mon regard n’avait rien à lui envier. Après tout, nous étions de la même race. Et j’étais loin d’être un petit diablotin. Un visage déformé par la rage accompagné d’un sourire à la fois joyeux et dangereux, le sang commençant à s’écouler sur tout mon corps, je ravageais le corps de mon opposant en le lacérant avec mes deux épées. J’intensifiais ma cosmo énergie et la rechargeais pour pouvoir faire goûter au dieu la force de mes poings.


Shinku Shoryuken…


Je m'élançais vers mon adversaire. Je le frappais une fois à l'estomac puis une fois au visage, plus précisément au menton.  Puis, je posais un genou à terre, armais toute ma force dans mon poing gauche et lui envoyait un terrible uppercut au niveau du menton, tel un dragon s'élevant au ciel. Rien que pour le plaisir de sentir les os de son visage se faire exploser les uns après les autres. Et voir ce fichu Diable tomber à terre. J’attendais la suite des évènements. Je voulais le défigurer encore une fois avant de me rendre dans le domaine d’Hadès.



ATTAQUE PHYSIQUE REÇUE: 10 Points de Dégâts.

DÉFENSE ATTAQUE PHYSIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE COSMIQUE REÇUE: 50 Points de Dégâts. + 30 Point de Cosmos en moins

DÉFENSE ATTAQUE COSMIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE PHYSIQUE ENVOYÉE: 05 Points de Dégâts.

ATTAQUE COSMIQUE ENVOYÉE: Shinku Shoryuken: 30 points de dégâts

ATTAQUE BONUS: -

TOTAL DÉFENSIF: -

TOTAL OFFENSIF: 05 + 30 = 35  Points de Dégâts


POINT DE VIE:  120-10-50= 60
POINT DE COSMOS: 52-30+10-30= 02
POINT D'ARMURE: 160-40= 120.






Dernière édition par Ryuken le Jeu 20 Mar 2014 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro
Newbie
avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Mer 19 Mar 2014 - 18:30

Pauvre créature insignifiante… En d’autres circonstances, Seishiro aurait pu porter un certain intérêt à l’individu qui tentait de survivre face à lui, mais au vu de l’entêtement de Ryuken, et de ses incessantes provocations, il en devenait fade. Voilà maintenant que ce mortel se voulait juge et parti. Du haut de ses misérables années d’existence, le pégase noir osait se croire capable de comparer les divinités entre-elles. Une telle prétention était risible, pathétique même. L’ange déchu laissa Ryuken lui portait quelques coups pour satisfaire son dernier souhait. Un acte de générosité envers un moribond. Pendant que le pégase noir s’évertuait à s’épuiser tout seul, le porteur de lumière leva les yeux vers le ciel orageux. Par ses perceptions, il détecta l’éclat du soleil et en déduisit qu’il était amplement temps de conclure cette parodie de combat car l’heure avançait lentement mais surement.
Agacé par les coups dérisoires mais, au final, pénibles de l’humain, Seishiro le saisit à la gorge et lui broya lentement tout en le dévisageant d’un air satisfait.


Plus de cosmos, plus de vigueur et une armure ravagée. Voilà, tu peux être fier d’avoir été au bout de tes limites. Tu as réussi à m’atteindre mais je suis bien loin d’être vaincu, contrairement à toi. Libre à toi de refuser de voir le fossé qui nous sépare, petit être de chair. Mais ton sort sera le même à chaque fois que tu croiseras ma route. Jusqu’au jour bienheureux où Hadès aura trouvé une prison susceptible de convenir à ton caractère borné et irrévérencieux. Et crois moi, le seigneur des enfers n’est pas aussi magnanime que moi.  

Après avoir entendu un craquement doux à ses oreilles, Seishiro projeta sa cible en arrière, non sans lui avoir fiché un coup de genou dans l’estomac. Les débris de l’armure noire mêlé au sang de son propriétaire volèrent avant de s’éparpiller sur le sol craquelé.

Pardonnes moi d’abréger notre sympathique entrevue mais je suis un ange fort sollicité. Et par des individus dont je retiendrais le nom, contrairement à toi. D’ailleurs, une fois que ton corps ne sera que poussière, je me demande pendant combien de secondes, je vais me souvenir de toi.

Warped Pentagram (Pentacle Inversé)
-
Élément d'ombre de 60 Cs.
     Ayant jaugé tout ce que le karma et le thème astral d'un individu recèle, Lucifer tire une série de cinq cartes définissant sa destinée et les façonne en un pentagramme cosmique et ténébreux. Pointant vers le bas, l'étoile à cinq branches prendra l'ennemi au piège en son centre et drainera son essence vitale ou cosmique. Imparable, votre adversaire subira une perte de vie et/ou de cosmos équivalente à 80 points de dégats.

Le second assaut de l’arcane ultime de Seishiro creusa un vaste cratère dans le terrain déjà ravagé par le combat. Sans surprise, il ne restait plus de traces de ce chevalier noir bestial. Nul doute que si Arès avait assisté au combat, il avait dû y prendre un certain plaisir.

Victoire de Seishiro



Armure = 460 - 30 = 430
HP = 160 - 30 = 130
Cs = 220 - 5 - 60 + 10 = 165

Coups donnés = 10 (physiques) + 80 dégats
Coups parés = 5
Coups subis = 30
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Jeu 20 Mar 2014 - 17:05







De toute façon, je te tuerai. Maintenant, prends bien garde à toi car, je vais te traquer comme une bête et je m’occuperai tellement bien de ton cas que tu ne ressembleras plus à rien quand j’en aurais finis avec toi. Ce n’est pas une promesse mais une assurance ! HA HA HA HA HA !!!!


Telle fut la dernière parole que j’émis lorsque je fus aspiré et tué par la puissance par de l’Ange Déchu. Ma petite liste personnelle venait encore de gagner un nouveau nom: il va sérieusement falloir que je la mette à jour sinon je devrais tuer tout le monde. Non que ça me dérange mais je ne pense que j’aurais assez de toute une vie pour exterminer la race humaine et divine entière.  

Au bout du compte, alors que ma vie disparaît progressivement, je sens cette puissance maléfique m’abandonner. Au dernier instant de ma vie, je ressentais comme un manque. Quelque chose qui ne collait pas. Je ne savais même pas ce que c’était. De toute façon, je n’aurais même pas le temps d’y songer une seconde de plus alors que ma vie s’étiolait maintenant, s’éteignant comme une petite flamme. Peut être aurais-je la réponse lorsque je serais sorti de mon séjour en enfer. Encore une fois, j’allais me rendre dans le Domaine d’Hadès. Ça ne ferait que la deuxième fois mais, de toute façon, je n’en avais cure. C’était mon destin de combattre et de mourir. Me perfectionner dans mon art, affronter des adversaires, survivre ou mourir. Puis recommencer encore et encore jusqu’à ce que j’atteigne la puissance nécessaire pour devenir le plus fort de ce monde. Être un Déicide et inspirer la terreur dans le Monde des dieux et des hommes. Tout ça me convenait parfaitement. Une ère de chaos et de destruction que je sèmerais tout au long de mon chemin. Oh oui !!! Ça me plaisait énormément, symbolisé par ce sourire machiavélique, inquiétant et diabolique figé sur mon cadavre encore debout. Comme un guerrier qui se tiendra toujours debout même dans la mort.

Alors… pourquoi ce sentiment de frustration apparaît subitement alors que mon âme s’éteint pour se rendre dans le domaine des enfers ? Pourquoi cette insatisfaction en moi quand je me prépare à subir les épreuves et les châtiments infernaux ? Il faudrait vraiment que j’en ai le cœur net…




ATTAQUE PHYSIQUE REÇUE: -.

DÉFENSE ATTAQUE PHYSIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE COSMIQUE REÇUE: -

DÉFENSE ATTAQUE COSMIQUE ADVERSE: -

ATTAQUE PHYSIQUE ENVOYÉE: -

ATTAQUE COSMIQUE ENVOYÉE: -

ATTAQUE BONUS: -

TOTAL DÉFENSIF: -

TOTAL OFFENSIF: -


POINT DE VIE:  120-10-50= 0
POINT DE COSMOS: 52-30+10-30= 02
POINT D'ARMURE: 120-90=30.







C'EST TOUJOURS UN PLAISIR DE JOUER CONTRE TOI ! FÉLICITATION À TOI !!
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19315


Caractéristiques
Vie Vie:
406/406  (406/406)
Cosmos Cosmos:
522/522  (522/522)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   Lun 31 Mar 2014 - 20:06

Victoire Seishiro :


Récompense :

7pts pour Seishiro
5pts pour Ryuken

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

[COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [COMBAT LUCIFER VS RYUKEN] C'est moi où il fait chaud ?
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Combat des Chixx!
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume de la Guerre ¤ Arès :: Le domaine de la Guerre :: La porte de la guerre-